Aller au contenu

A bout

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
Tarokie Membre 62 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

La première qualité d'un enseignant est de pouvoir faire partager son savoir à tous. Alors privilégier les meilleurs et n'est pas une solution. Les meilleurs peuvent suivre un cours qui est aussi adapté aux moins forts alors que le contraire ne peux être possible. De plus poster un message sur un forum permet d'obtenir des avis d'autres personnes mais pas de pouvoir faire bouger les choses. Je pense que vous vous êtes trompée de porte.

Avoir des doutes quant à vos aptitudes à enseigner est tout à fait légitime lorsqu'on voit d'une part comment vous écrivez et d'autre part votre intention à mettre des bâtons dans les roues d'un élève qui n'a fait que exprimer son avis. Nous sommes dans un pays où nous avons la liberté d'expression, un élève de seconde à le droit tout comme vous de s'exprimer.

Même si vous nous avez demandé de ne pas vous critiquez il est difficile de ne pas s'insurger devant une telle démonstration de colère.

:blush:

Vos propos sont déplacés de la part d'un enseignant "qui nous assure que son travail est parfaitement fait."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 148
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

56ans Posté(e)
heavendoor Membre 1 594 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

J'ai toujours eu du mal avec la mentalité de certains enseignants mais je crois que là nous sommes face à un spécimen qui décroche la médaille d'or de l'incapacité en pédagogie...

Je crois que cette personne devrait se recycler sans tarder, car elle est néfaste pour les élèves qui sont en face d'elle.

Mais qu'elle se dise bien que dans les autres métiers, elle aura une obligation de résultats, moins de congés, et surtout nettement plus d'heures à effectuer ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
70ans Posté(e)
okman38 Membre 2 891 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Bonjour , alors je me présente : J'ai 32 ans , je suis professeur en lycée général et j'enseigne l'allemand et les Math's .

Et je rapelle à toutes fins utiles que j'enseigne dans un milieu classé R.E.P (Réseau d'éducation prioritaire , pour ceux qui ne connaisent pas...)

Mais voilà à 32 ans , je suis complètement au bout du rouleau .

Ici sur ce topic , j'aimerais entendre l'avis de mes collègues mais également aux parents qui ont des enfants .

Je précise que je ne veux pas entendre de critiques stupides à mon égard par des personnes frustrées qui avaient des mauvais résultats lorsqu'ils étaient encore élève ,

simplement parce que leur opinions ne peut être objectif à cause de leurs rancoeurs .

Et je suis parfaitement consciente que les propos que je lance et que je vais lancer vont en choquer plus d'un , mais ceux qui sont dans la même situation que moi , comprendront .

Ce qui m'a forcé à écrire ce message est dû à mes conditions de travail que je considère comme étant de plus en plus éxécrable . Et ce qui a provoqué la goute d'eau qui déborde du vase est dû à ce qui s'est passé hier matin , pendant mon cour d'allemand .:S.

Lors du début du cour , je fais passer à mes élèves un simple contrôle qui comporte deux parties : les marques du Datif , accusatif et nominatif et une partie de compréhension écrite . Bref rien de trés compliqué . Mais l'élève cancre et stupide de la classe qui prétend naïvement une première S , baille de manière répétitive et n'écris rien sur sa copie , probablement parce qu'il ne comprend pas grand chose . Je lui dis alors ce que j'ai sur le coeur :

" Marc , tu n'as pas les capacités néccésaires pour prétendre à une 1er S"

Je le voie prendre un sourir narquoi et il me lance : " Madame , je veux m'orienter dans la biologie ou dans l'informatique , métiers où l'allemand n'est pas une matière nécéssaire pour les éxercer , alors votre langue , vous pouvez vous la mettre où je pense"

Et mes autres élèves en profitent pour se moquer , ils ont vraiment été mal éduqué , j'ai honte pour les parents .

J'ai été donc indignée de ce non-respect absolu et je l'ai exclus de mon cour sans plus attendre , mais avant de claquer violamment la porte de ma salle , il finit encore par me dire : " Vous n'avez rien compris à la vie , le Monde est à l'heure Américaine , l'allemand c'est rien et c'est moche "

Je tiens à préciser que je n'ai pas été véxé du contenu de ses propos mais plutôt de l'irrespect dont il a fait preuve . Puis , je tient à signaler que l'Allemand est la langue la plus parler en Europe .

C'est une langue fine dont l'accent possède vraiment un charme et puis la variété des mots , des sens , est une des richesse de cette langue , enfin je ne vais pas tout décrire sinon dans les 100 pages qui

suivent je n'aurais pas terminé mais je termine quand même en disant que c'est une langue qui fonctionnent avec des règles strictes

donc si l'on apprend , il n'y a aucun problème .

Pour en revenir à cette élève , j'ai été indignée car il n'a été exclu que pour une durée de deux semaines , moi j'aurai bien voulu que ce soit définitif . Et je peux vous dire que si il passe en 1ère S et qu'il est avec moi en Math , je peux vous assurer que je ferais mon possible pour qu'il n'ai jamais son bac S .

Je veux qu'il comprennent que je fais partie de ceux qui régiront sa vie et que je peux la lui foutre en l'air si j'en ai envie . Désolé d'être aussi "extrémiste" , mais je pense que cela est inévitable pour que je sois respecté .

Même si au fond , je ne pense pas que se soit réelement de sa faute , il a un esprit simple et n'est pas assez intéligent pour prendre du recul sur ce qu'il a dit .

Non , la vrai faute revient à ses parents qui l'on mal éduqué . Et moi dans cette histoire , je ne suis pas là pour faire la substitu des parents , ni pour motiver les élèves , Mon rôle est de transmèttre un savoir . C'est tout .

Entre les élèves peu doué qui ont du mal à comprendre , ceux qui ne font rien et qui perturbe mes cours , et ceux aprés qui ont toutes les excuses du monde pour ne pas travailler . Moi je ne sais plus quoi faire , non vraiment .

En y repensant et par dépit , j'aurais préféré travaillé dans un lycée prestigieux tel qu'Henry IV , là au moin on enseigne à des élèves discipliné et intelligent , en d'autres termes des valeurs sûre ( je ne veux véxer personne désolé )

Alors je pensais à plusieurs solutions pour arranger les choses :

-Une revalorisation du salaire , une prise de conscience de notre métier qui devient chaques jours de plus en plus dificile .

-Arréter les suppresion de postes et toutes ses réformes qui n'ont aucun sens et qui provoque un surplus d'élèves dans les classe . Ce n'est pas pour rien que l'on manifeste dans les rues .

Bref , dites moi ce que vous en pensez !

edit : Certains ont l'air de penser que je fais mal mon travail , que je suis une brebis égarée ,mais je vous assure que mon travail est fait parfaitement .

J'ai écrit sur le coup de la colère certes , mais ce qu'a fait cet élève et les autres , c'est un très grand manque de respect . Après ça , je ne peux plus les voir de la même manière et si j'en ai de cette classe l'année prochaine en Math , je serai deux fois plus exigeante sur la correction de leurs contrôles .

Je suis enseignante , mais je suis aussi humain !

Puis quant à ceux qui sont mauvais , qui ont du mal à comprendre ; Ceux qui ont tous les problèmes du monde et qui ne peuvent donc pas travailler . Je suis désolé mais pour ces élèves-là , je démissionne .

Je ne suis pas la seule à penser et à agir comme ça . A cause de ces réformes ... c'est impossible d'enseigner de manière égalitaire à chaque élève , je ne peux pas m'occuper de tout le monde à causes des raisons ci-dessus .

Alors , je suis obligée de privilègier les meilleurs élèves et quelque part je ne pense pas que ce soit si mauvais ainsi (désolé) . J'ai adopté cette philosophie à d'autres de mes collègues et encore d'autres vont l'adopter si les réformes continuent

D'abord , je voudrais dire que j'ai été prof d'EPS pendant 7 ans à la fin des années 70 .

Je suis effaré déjà par le nombre de fautes de français et d'orthographe que comporte ton post , mais bon tu es peut-ètre meilleure en allemand et en math !

Par contre je doute fort de ta vocation à ètre enseignante et de tes capacités pédagogiques .

Dèjà , tu as une trés haute opinion de toi mème et de la matière que tu enseignes , à tel point que tu ne peux pas imaginer qu'un élève puisse ne pas aimer l'allemand et ne pas en avoir besoin dans sa future carrière . Surtout qu'apparemment , il n'a pas eu le choix , mème si cette langue ne lui sert à rien .

Je ne veux pas excuser l'attitude de ton élève , car elle est inexcusable dans le manque de respect qu'il a à ton égard . Mais si cette attitude est inexcusable dans la forme , elle est compréhensible sur le fond , et il aurait peut-ètre été judicieux de prendre ce garçon à part à la fin du cours pour lui faire comprendre que cet apprentissage de l'allemand faisait partie de la culture générale et qu'il pouvait faire un effort pour suivre le cours normalement , et convoquer ses parents pour en parler le cas échéant .

Maintenant ,au pire , on peut toujours considérer que si cet élève ne perturbe pas la classe , il est libre de ne pas apprendre et d'en subir les conséquences pour le passage en classe supérieure. Aprés tout , c'est son avenir qui est en jeu , pas le tien !

Quant à te venger de son attitude en le sanctionnant injustement , c'est petit et mesquin , et ce n'est pas ce qui va revaloriser ton image vis à vis de la classe .

N'oublies pas que tu es là pour communiquer ton savoir à tes élèves et les faire progresser et pas pour flatter ton égo . C'est à toi de te mettre à leur portée et pas l'inverse !

A partir du moment où ils respectent les règles et te respectent et où ils ne perturbent pas la classe

, tu dois toi aussi les respecter et essayer de te mettre à leur portée . On ne peut pas avoir que de bons élèves , et le challenge est aussi de faire que les mauvais s'améliorent .

Maintenant si tu penses qu'un prof ne devrait avoir que de bons élèves qui comprennent tout et qui ne posent jamais de problèmes , il faut vite changer de métier.Mème si on te donnait un salaire 4 fois plus élevé , çà ne changerait rien au problème .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
63ans Posté(e)
toupye Membre 236 messages
Forumeur activiste‚ 63ans
Posté(e)

Certains ont l'air de penser que je fais mal mon travail , que je suis une brebis égarée ,mais je vous assure que mon travail est fait parfaitement . Quel est votre indice de mesure ?

J'ai écrit sur le coup de la colère certes , mais ce qu'a fait cet élève et les autres , c'est un très grand manque de respect . Après ça , je ne peux plus les voir de la même manière et si j'en ai de cette classe l'année prochaine en Math , je serai deux fois plus exigeante sur la correction de leurs contrôles . Mauvais exemple 2 plus 2 = 4, ou dois t on comprendre qu'aujourd'hui vous êtes laxiste et autorisez que 2 + 2 = 3,5?

Je suis enseignante , mais je suis aussi humain !

Puis quant à ceux qui sont mauvais , qui ont du mal à comprendre ; Ceux qui ont tous les problèmes du monde et qui ne peuvent donc pas travailler . Je suis désolé mais pour ces élèves-là , je démissionne .

Je ne suis pas la seule à penser et à agir comme ça . A cause de ces réformes ... c'est impossible d'enseigner de manière égalitaire à chaque élève , je ne peux pas m'occuper de tout le monde à causes des raisons ci-dessus .

J'ai tendance à penser que vous faites ce job sans motivation ni surtout VOCATION.

Alors , je suis obligée de privilègier les meilleurs élèves et quelque part je ne pense pas que ce soit si mauvais ainsi (désolé) . J'ai adopté cette philosophie à d'autres de mes collègues et encore d'autres vont l'adopter si les réformes continuent

Dites vous vous obligez de privilégier.

Des reformes dans l'enseignement il y en a toujours eu et il y en aura d'autres.

Vous croyez que les autres travailleurs ne doivent pas s'adapter ?

Il vous reste théoriquement au moins 28 ans à exercer, si vous ne changez pas philosophie je vous conseille de changer d'orientation, pour vous et aussi pour les élèves.

De part mes enfants, je sais qu'il existe encore de très bons professeurs, de grâce laissez la place à ceux la.

Le fait que vous ne soyez pas la seule, n'est pas à mes yeux une excuse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
63ans Posté(e)
toupye Membre 236 messages
Forumeur activiste‚ 63ans
Posté(e)

éducation,

Si ce n est trop te demander, pourrais tu nous dire ce qui t as motivé à être enseignant ?

T es tu déjà posée la question si des élèves n apprécient pas les matières parce qu ils ont été mis de coté auparavant par certains de tes collègues, qui pensent comme toi ?

Tu n es pas un cancre puisque tu as tes diplômes, mais as tu toujours été une parfaite élève ?

Et pour finir, as tu des enfants ?

Cela dis je pense que la prochaine réforme que devrait faire l'éducation nationale consisterai à :

Réorienter ceux qui ne sont pas à leur place.

Modifier ses critères de sélection.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
antigone33 Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je ne suis pas certaine que vous ayez trouvé les réponses que vous aviez envie de lire au vu de tout ce qui vous a été répondu. Je suis comme la plupart des personnes qui vous ont lues.. choquée par votre façon de raconter les évènements, qui, pour moi ne reflète pas une adulte face à des adultes en "confection"..

Certes votre métier est difficile, certes les enfants changent, certes votre égo est malmené.. mais l adulte c est vous... Eux, ils sont plein de certitudes, de peurs,à la fois, et ont besoin, quoi que vous en pensiez, que vous leur fassiez passer vos messages.. a défaut d'arriver à les rendre doués dans les matières qui vous sont chères, aidez les à devenir des hommes : en étant adulte, calme, constructive, et sans perdre le nord, qu'un dialogue vaut mieux qu'une sanction disproportionnée...les études, au delà, d'etre un tuyau pour rentrer dans la vie active, sont un excellent levier pour devenir un homme et apprendre à réfléchir... Respectons avant tout cela, ceux qui expriment leur avis. Ce que les enfants retiendront de vous. ce n est pas l allemand que vous leur avez appris, c est les valeurs que vous leur avez expliquées, et montrées.. Un psy me disait un jour : quand c'est tendu avec vos enfants, pensez aux adultes que vous voulez en faire.; et non à l obéissance que vous souhaitez obtenir dans l instant... C est une très belle chose que j ai retenue.. et qui rend mon travail éducatif de maman bien plus intéressant... Choisissez votre camps, faire plier, ou construire. ... Soyez grande.. vous avez un role dans la société important... Vous pouvez etre un maitre bachotage ou un maitre à penser... bon courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
45ans Posté(e)
Enzo37 Membre 7 337 messages
Forumeur Humaniste‚ 45ans
Posté(e)
Bon j'ai pas tout corrigé trop de taf...

Je suis outrée que des gens comme toi soient professeur et osent montrer au tableau une aussi minable capacité à écrire.

Je comprends aisément leur irrespect quand ils te lisent...en plus tu n'es aucunement pédagogue et méchant de surcroit (je ferais tout pour qu'il n'ait pas son bac)...

M'enfin tu es surtout un troll de plus ça crève les yeux (et ton écrit nous les pique... :snif: ).

+1 !! Déjà rien qu'à lire un tel texte truffé de fautes, on s'intérroge sur les qualités du rédacteur...

Et je développe...

Mais l'élève cancre et stupide de la classe qui prétend naïvement une première S , baille de manière répétitive et n'écris rien sur sa copie , probablement parce qu'il ne comprend pas grand chose . Je lui dis alors ce que j'ai sur le coeur :

" Marc , tu n'as pas les capacités néccésaires pour prétendre à une 1er S"

Je le voie prendre un sourir narquoi et il me lance : " Madame , je veux m'orienter dans la biologie ou dans l'informatique , métiers où l'allemand n'est pas une matière nécéssaire pour les éxercer , alors votre langue , vous pouvez vous la mettre où je pense"

Et mes autres élèves en profitent pour se moquer , ils ont vraiment été mal éduqué , j'ai honte pour les parents .

Dans l'ordre, vous insultez l'élève publiquement sur ce topic pas très glorieux celà pour une professionnelle de l'éducation... :o Premier manque de respect...

Vous l'invectivez directement devant les autres élèves au lieu de le convoquer après cour pour tenter de comprendre son inactivité, or on ne parle jamais directement à un élève en ces termes devant ses camarades. Second manque de respect...

Vous enchaînez sans pause pour respirer, voire réfléchir avec une critique amalgamante de l'éducation reçue par vos élèves, fondant des hypothèses sur un évènement isolé et jetant l'opprobre sur les parents dont vous ne savez probablement rien ( en tout cas pas beaucoup plus que nous après les avoirs vu, quoi une ou deux fois l'an...). Troisième manque de respect...

Alors, qu'apprend-on de vos écrits...

Et bien, sans conclure hâtivement, déjà tout de même que le respect ne va pas de soi, si vos élèves sente que vous ne les respectez pas n'attendez pas de ces enfants qu'ils fassent preuve de ce qu'un adulte ne fait pas preuve envers eux, inspirez le respect ne s'obtient pas en insultant ses élèves, bien évidemment ceux-là devraient savoir que l'adulte devrait obtenir le respect d'autorité mais notre société ne fonctionne plus comme il y a plusieurs décénnies, là ou un enseignant obtenait sans condition le soutient des parents, celà n'est plus d'actualité, celà n'est pas non plus la meilleure méthode...

Pour en revenir à cette élève , j'ai été indignée car il n'a été exclu que pour une durée de deux semaines , moi j'aurai bien voulu que ce soit définitif . Et je peux vous dire que si il passe en 1ère S et qu'il est avec moi en Math , je peux vous assurer que je ferais mon possible pour qu'il n'ai jamais son bac S .

Je veux qu'il comprennent que je fais partie de ceux qui régiront sa vie et que je peux la lui foutre en l'air si j'en ai envie . Désolé d'être aussi "extrémiste" , mais je pense que cela est inévitable pour que je sois respecté .

Même si au fond , je ne pense pas que se soit réellement de sa faute , il a un esprit simple et n'est pas assez intéligent pour prendre du recul sur ce qu'il a dit .

Non , la vrai faute revient à ses parents qui l'on mal éduqué . Et moi dans cette histoire , je ne suis pas là pour faire la substitu des parents , ni pour motiver les élèves , Mon rôle est de transmèttre un savoir . C'est tout .

Entre les élèves peu doué qui ont du mal à comprendre , ceux qui ne font rien et qui perturbe mes cours , et ceux aprés qui ont toutes les excuses du monde pour ne pas travailler . Moi je ne sais plus quoi faire , non vraiment .

En y repensant et par dépit , j'aurais préféré travaillé dans un lycée prestigieux tel qu'Henry IV , là au moin on enseigne à des élèves discipliné et intelligent , en d'autres termes des valeurs sûre ( je ne veux véxer personne désolé )

Alors je pensais à plusieurs solutions pour arranger les choses :

-Une revalorisation du salaire , une prise de conscience de notre métier qui devient chaques jours de plus en plus dificile .

-Arréter les suppresion de postes et toutes ses réformes qui n'ont aucun sens et qui provoque un surplus d'élèves dans les classe . Ce n'est pas pour rien que l'on manifeste dans les rues .

:) :blush:

ça continue avec le manque de respect, les insultes à l'élève, à ses parents on y ajoute l'esprit de vengeance puéril, on en remet une couche avec la négation de ce qui défini le métier d'enseignant et ça fini avec des revendications syndicales démagogiques:

" si j'étais prof dans un meilleur lycée et mieux payée, je ferais mieux mon travail et j'aurais des élèves meilleurs,bla bla bla, etc...."

:coeur: Non mais on rêve!!!... :p

Et puis d'abord, un lycée prestigieux, c'est un peu comme le respect, celà se mérite, il est fort probable que le recrutement d'enseignants pour Henry IV s'opère avec un soin plus particulier, notament je pense que ceux qui y enseignent sont parmi les mieux notés au concours d'entrée, sont titulaires d'agrégation ou de capes, et sûrement pas en première affectation( à moins de cumuler toutes les qualités...) bref quand on souhaite quelque chose il faut aussi savoir s'en donner les moyens... :bo:

edit : Certains ont l'air de penser que je fais mal mon travail , que je suis une brebis égarée ,mais je vous assure que mon travail est fait parfaitement .

J'ai écrit sur le coup de la colère certes , mais ce qu'a fait cet élève et les autres , c'est un très grand manque de respect . Après ça , je ne peux plus les voir de la même manière et si j'en ai de cette classe l'année prochaine en Math , je serai deux fois plus exigeante sur la correction de leurs contrôles .

Je suis enseignante , mais je suis aussi humaine !

Puis quant à ceux qui sont mauvais , qui ont du mal à comprendre ; Ceux qui ont tous les problèmes du monde et qui ne peuvent donc pas travailler . Je suis désolé mais pour ces élèves-là , je démissionne .

Je ne suis pas la seule à penser et à agir comme ça . A cause de ces réformes ... c'est impossible d'enseigner de manière égalitaire à chaque élève , je ne peux pas m'occuper de tout le monde à causes des raisons ci-dessus .

Alors , je suis obligée de privilègier les meilleurs élèves et quelque part je ne pense pas que ce soit si mauvais ainsi (désolé) . J'ai adopté cette philosophie à d'autres de mes collègues et encore d'autres vont l'adopter si les réformes continuent.

Bref , dites moi ce que vous en pensez !

Vous savez quoi, vous n'êtes tout simplement pas une enseignante !

Démissionner de l'éducation nationale serait plus que salutaire pour vous comme pour vos élèves, si vos qualités en matière linguistique dans la langue de Goethe sont si bonne que celà( c'est vous qui le dites...) alors vous n'aurez pas de problème de reconversion( svp pas dans l'enseignement privé, il ne manquerait plus qu'ils héritent d'une prof bien payée qui s'aasoierait sur ses lauriers :p )...

Je vous concède que vous êtes humaine, vu le nombre d'erreurs que vous avez faites. A commencez par avoir fait le choix de devenir enseignante, au mieux vous auriez fait une bonne traductrice( en voilà une reconversion possible, en free-lance via le net, grâce au statut d'auto-entrepreneur du gouvernement actuel.... :D ), et encore pas à l'écrit étant donné le niveau pitoyable de votre ortographe ( la colère est mauvaise conseillère, mais se relire aurait pu vous évitez au moins cette critique et rendre plus crédible votre discours, enfin presque...)

SVP, donc démissionnez totalement, car votre attitude actuelle met en danger l'avenir de vos élèves et celà est grave, c'est l'équivalent d'un sabotage, une prise de position partisane dangereuse pour l'institution dont vous prétendez être l'une de ses bonnes enseignates, bref c'est à la limite de la faute professionnelle... :D

Mon clavier distille à vos yeux un post bien acide, mais c'était votre demande ( je l'ai soulignée...) , vous ne pensiez tout de même pas que l'on allait tous vous couvrir d'éloges, FFR est un forum où tous peuvent s'exprimer, vous avez émis le souhait de savoir ce que l'on pensait de votre post, et bien il faut parfois se méfier de ce que l'on souhaite...

J'en terminerais avec vous en essayant si possible d'inclure dans toutes ces critiques que j'estime constructive( croyez-moi mon style est bien plus chatié que ceux à quoi vous expose votre attitude de la part d'autres forumeurs qui on le clavier plus tranchant...), je considère que si votre post est l'appel au secours que vous semblez vouloir exprimez, disons que si il est maladroit, au moins il a été entendu, mais quand on se trouve secourue ce n'est pas forcément sous la forme que l'on attendait, songez-y car le secours que certains vous porte malgré les apparences sera peut-être plus salvateur que les posts compatissants qui vous flaterons l'égo...

Si vous êtes cinéphile, je vous renvoi à l'histoire du petit oiseau dans le film "mon nom est personne"

La morale de cette histoire c'est que ce n'est pas toujours ceux qui vous mettent dans le caca qui vous veulent du mal, et ceux qui vous en sortent ne le font pas toujours pour votre bien.

En clair, l'élève déclancheur de votre attitude blasée est peut-être le signe involontaire qui vous indique que votre choix de métier était le mauvais, et dans cette histoire je ne suis pas le coyotte :p , par contre faire le choix de persévérer dans un métier que c=vous ne comprenez, ni n'aimez vous mettrait dans le rôle de celui-ci, croyant vous sortir de vos ennuis vous vous enfonceriez alors dans un autre merdier...

La seconde morale à cette histoire est plus crue, quand on est dans la M.... on se tait et on s'en sort seul.

Etant donné que ne semblez pas être votre meilleur conseillère autant écoutez ceux qui vous emmerdent( Marc et Moi... :p ) en abandonnant le bourbier qui vous oppresse ( c'est vous qui le décrivez ainsi en filigrane...) pour une carrière plus à l'abris dans un autre secteur, beh oui si pour vous ça sent mauvais dans votre carrière et que vous considérez votre job actuel comme de la M...., je vous informe qu'on ne change pas la M.... en autre chose que de la M.....( en gaz peut-être...), seule solution changer de slip, :D heu non pardon de Job... :bo::coeur:

Enzo37

PS: bienvenue sur FFR...

PS bis: pour ceux qui s'interrogent sur mon eventuelle légitimité...

Premièrement, de quoi je me mêle !

Deuxièmement, je suis un ancien assitant d'éducation, donc disons que celà ne fait pas de moi un quidam novice...

Troisièmement, je suis aussi parent, je suis de près leur évolution, j'ai d'excellent rapport avec l'équipe pédagogique...

Quatrièmement, j'ai fait allemand LV2 jusqu'au BAC et j'ai obtenu 14/20 à l'oral, et pourtant j'étais un élève passable( ah les filles...), donc je remercie toutes mes profs, même toutes les remplaçantes débutantes, même les sévères et justes qui m'en ont fait voir, au vue de ma moyenne sur les 3ans de lycée, car elles ont eu fort à faire...

Cinquièmement, hormis avec les touristes des pays-bas ou d'allemagne( pour la tchatche, le plaisir de pratiquer, et pour la drague...), franchement mon niveau en allemand ne m'a procurer aucun avantage sur le marché du travail en comparaision à l'anglais( et même à l'espagnol et l'italien que je baragouine et arrive à déchiffrer...), donc je parle en connaissance de cause, à moins d'être frontalier où de vouloir s'installer dans un pays germanophone l'allemand, malgré le nombre de citoyens germanophones, est n'en déplaise à l'auteur une langue tertiaire sur le plan européens, derrière l'anglais et le français...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Vox Populi Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
+1 !! Déjà rien qu'à lire un tel texte truffé de fautes, on s'intérroge sur les qualités du rédacteur...

Et je développe...

Dans l'ordre, vous insultez l'élève publiquement sur ce topic pas très glorieux celà pour une professionnelle de l'éducation... :) Premier manque de respect...

Vous l'invectivez directement devant les autres élèves au lieu de le convoquer après cour pour tenter de comprendre son inactivité, or on ne parle jamais directement à un élève en ces termes devant ses camarades. Second manque de respect...

Vous enchaînez sans pause pour respirer, voire réfléchir avec une critique amalgamante de l'éducation reçue par vos élèves, fondant des hypothèses sur un évènement isolé et jetant l'opprobre sur les parents dont vous ne savez probablement rien ( en tout cas pas beaucoup plus que nous après les avoirs vu, quoi une ou deux fois l'an...). Troisième manque de respect...

Alors, qu'apprend-on de vos écrits...

Et bien, sans conclure hâtivement, déjà tout de même que le respect ne va pas de soi, si vos élèves sente que vous ne les respectez pas n'attendez pas de ces enfants qu'ils fassent preuve de ce qu'un adulte ne fait pas preuve envers eux, inspirez le respect ne s'obtient pas en insultant ses élèves, bien évidemment ceux-là devraient savoir que l'adulte devrait obtenir le respect d'autorité mais notre société ne fonctionne plus comme il y a plusieurs décénnies, là ou un enseignant obtenait sans condition le soutient des parents, celà n'est plus d'actualité, celà n'est pas non plus la meilleure méthode...

:bo: :blush:

ça continue avec le manque de respect, les insultes à l'élève, à ses parents on y ajoute l'esprit de vengeance puéril, on en remet une couche avec la négation de ce qui défini le métier d'enseignant et ça fini avec des revendications syndicales démagogiques:

" si j'étais prof dans un meilleur lycée et mieux payée, je ferais mieux mon travail et j'aurais des élèves meilleurs,bla bla bla, etc...."

:coeur: Non mais on rêve!!!... :p

Et puis d'abord, un lycée prestigieux, c'est un peu comme le respect, celà se mérite, il est fort probable que le recrutement d'enseignants pour Henry IV s'opère avec un soin plus particulier, notament je pense que ceux qui y enseignent sont parmi les mieux notés au concours d'entrée, sont titulaires d'agrégation ou de capes, et sûrement pas en première affectation( à moins de cumuler toutes les qualités...) bref quand on souhaite quelque chose il faut aussi savoir s'en donner les moyens... :snif:

Vous savez quoi, vous n'êtes tout simplement pas une enseignante !

Démissionner de l'éducation nationale serait plus que salutaire pour vous comme pour vos élèves, si vos qualités en matière linguistique dans la langue de Goethe sont si bonne que celà( c'est vous qui le dites...) alors vous n'aurez pas de problème de reconversion( svp pas dans l'enseignement privé, il ne manquerait plus qu'ils héritent d'une prof bien payée qui s'aasoierait sur ses lauriers :p )...

Je vous concède que vous êtes humaine, vu le nombre d'erreurs que vous avez faites. A commencez par avoir fait le choix de devenir enseignante, au mieux vous auriez fait une bonne traductrice( en voilà une reconversion possible, en free-lance via le net, grâce au statut d'auto-entrepreneur du gouvernement actuel.... :p ), et encore pas à l'écrit étant donné le niveau pitoyable de votre ortographe ( la colère est mauvaise conseillère, mais se relire aurait pu vous évitez au moins cette critique et rendre plus crédible votre discours, enfin presque...)

SVP, donc démissionnez totalement, car votre attitude actuelle met en danger l'avenir de vos élèves et celà est grave, c'est l'équivalent d'un sabotage, une prise de position partisane dangereuse pour l'institution dont vous prétendez être l'une de ses bonnes enseignates, bref c'est à la limite de la faute professionnelle... :o

Mon clavier distille à vos yeux un post bien acide, mais c'était votre demande ( je l'ai soulignée...) , vous ne pensiez tout de même pas que l'on allait tous vous couvrir d'éloges, FFR est un forum où tous peuvent s'exprimer, vous avez émis le souhait de savoir ce que l'on pensait de votre post, et bien il faut parfois se méfier de ce que l'on souhaite...

J'en terminerais avec vous en essayant si possible d'inclure dans toutes ces critiques que j'estime constructive( croyez-moi mon style est bien plus chatié que ceux à quoi vous expose votre attitude de la part d'autres forumeurs qui on le clavier plus tranchant...), je considère que si votre post est l'appel au secours que vous semblez vouloir exprimez, disons que si il est maladroit, au moins il a été entendu, mais quand on se trouve secourue ce n'est pas forcément sous la forme que l'on attendait, songez-y car le secours que certains vous porte malgré les apparences sera peut-être plus salvateur que les posts compatissants qui vous flaterons l'égo...

Si vous êtes cinéphile, je vous renvoi à l'histoire du petit oiseau dans le film "mon nom est personne"

La morale de cette histoire c'est que ce n'est pas toujours ceux qui vous mettent dans le caca qui vous veulent du mal, et ceux qui vous en sortent ne le font pas toujours pour votre bien.

En clair, l'élève déclancheur de votre attitude blasée est peut-être le signe involontaire qui vous indique que votre choix de métier était le mauvais, et dans cette histoire je ne suis pas le coyotte :p , par contre faire le choix de persévérer dans un métier que c=vous ne comprenez, ni n'aimez vous mettrait dans le rôle de celui-ci, croyant vous sortir de vos ennuis vous vous enfonceriez alors dans un autre merdier...

La seconde morale à cette histoire est plus crue, quand on est dans la M.... on se tait et on s'en sort seul.

Etant donné que ne semblez pas être votre meilleur conseillère autant écoutez ceux qui vous emmerdent( Marc et Moi... :D ) en abandonnant le bourbier qui vous oppresse ( c'est vous qui le décrivez ainsi en filigrane...) pour une carrière plus à l'abris dans un autre secteur, beh oui si pour vous ça sent mauvais dans votre carrière et que vous considérez votre job actuel comme de la M...., je vous informe qu'on ne change pas la M.... en autre chose que de la M.....( en gaz peut-être...), seule solution changer de slip, :D heu non pardon de Job... :bo::coeur:

Enzo37

PS: bienvenue sur FFR...

PS bis: pour ceux qui s'interrogent sur mon eventuelle légitimité...

Premièrement, de quoi je me mêle !

Deuxièmement, je suis un ancien assitant d'éducation, donc disons que celà ne fait pas de moi un quidam novice...

Troisièmement, je suis aussi parent, je suis de près leur évolution, j'ai d'excellent rapport avec l'équipe pédagogique...

Quatrièmement, j'ai fait allemand LV2 jusqu'au BAC et j'ai obtenu 14/20 à l'oral, et pourtant j'étais un élève passable( ah les filles...), donc je remercie toutes mes profs, même toutes les remplaçantes débutantes, même les sévères et justes qui m'en ont fait voir, au vue de ma moyenne sur les 3ans de lycée, car elles ont eu fort à faire...

Cinquièmement, hormis avec les touristes des pays-bas ou d'allemagne( pour la tchatche, le plaisir de pratiquer, et pour la drague...), franchement mon niveau en allemand ne m'a procurer aucun avantage sur le marché du travail en comparaision à l'anglais( et même à l'espagnol et l'italien que je baragouine et arrive à déchiffrer...), donc je parle en connaissance de cause, à moins d'être frontalier où de vouloir s'installer dans un pays germanophone l'allemand, malgré le nombre de citoyens germanophones, est n'en déplaise à l'auteur une langue tertiaire sur le plan européens, derrière l'anglais et le français...

avec "Keoma" et "les 4 de l'apocalypse", "mon nom est personne" fait parti des grands spaghettis :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Brownies Membre 4 427 messages
L'ignorant des ignorés‚
Posté(e)

Si mon ressenti sur ce sujet rejoint beaucoup d'autres, je me retrouve complètement dans les propos d'Enzo.

Je me permettrais toutefois d'ajouter que je ne suis pas du tout convaincu par la sincérité du témoignage de cette personne. En dehors du fait, plusieurs fois relevé, que le nombre de fautes d'orthographe est impressionnant pour un enseignant, j'ajouterais que pour être prof de math, il faut déjà obtenir (au minimum), une licence de mathématiques, puis le CAPES. Et pour avoir la prétention d'être prof d'allemand, il faut minimum 3 années après le bac.

Aussi, après un cursus aussi long, j'avoue ne pas trop comprendre de telles lacunes en Français.

Donc, pour moi, et jusqu'à preuve du contraire, ce sujet est un fake :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
styame Membre 5 892 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Alors on pourrait supposer que ce post n'a pas été écrit par une enseignante :blush: de plus elle n'a pas une seule fois essayé de nous démontrer qu'elle pouvait "avoir raison" !!!! en employant d'autres termes, le 1er post ayant été dicté sous la colère, bien que ce genre de colère ne mérite aucune excuse, mais on aurait pu comprendre qu'elle soit à bout pour d'autres raisons avec d'autres élèves.

bizarre !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
yop! Modérateur 20 446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

En tant que pédagogue, je suis assez choqué par cette vision enseignante. Même si un élève qui répond - et ses camarades qui le soutiennent - est surement vexant, cela ne légitime pas le mépris affiché ici par le professeur.

Lors du début du cour , je fais passer à mes élèves un simple contrôle qui comporte deux parties : les marques du Datif , accusatif et nominatif et une partie de compréhension écrite . Bref rien de trés compliqué . Mais l'élève cancre et stupide de la classe qui prétend naïvement une première S , baille de manière répétitive et n'écris rien sur sa copie , probablement parce qu'il ne comprend pas grand chose . Je lui dis alors ce que j'ai sur le coeur :

" Marc , tu n'as pas les capacités nécessaires pour prétendre à une 1er S"

Qu'un élève décroche du cours d'allemand, qu'il n'y montre aucun intérêt, qu'il doivent se farcir une matière qu'il n'a pas choisie et qu'il déteste est un problème. Le défi de l'enseignant est de le comprendre, d'essayer de lui redonner goût ou alors de limiter la casse. Ayant moi-même eu allemand en première S, et montré tout aussi peu d'intérêt, je comprends les deux positions.

Mon prof a bien réagit en comprenant mon dilemme et en continuant son cours malgré tout, sans se formaliser de mon désengagement (et résultats en adéquation :coeur: ).

Je le voie prendre un sourire narquois et il me lance : " Madame , je veux m'orienter dans la biologie ou dans l'informatique , métiers où l'allemand n'est pas une matière nécéssaire pour les éxercer , alors votre langue , vous pouvez vous la mettre où je pense"

Et mes autres élèves en profitent pour se moquer , ils ont vraiment été mal éduqué , j'ai honte pour les parents .

Je vais vous le dire : cette réponse, vous l'avez bien cherchée !

En quoi juger que cet élève n'a pas les capacités à faire une première S, simplement parce que l'allemand l'ennuie ? La solidarité des autres élèves me semble légitime, puisque vous l'avez vous même agressé verbalement. Cela ne justifie peut-être pas l'irrespect de sa réponse mais les torts sont partagés.

Une remise en question serait bienvenue : on n'est pas là pour mépriser des élèves et leur balancer des choses comme ça, ni se défouler sur eux.

J'ai été donc indignée de ce non-respect absolu et je l'ai exclus de mon cour sans plus attendre , mais avant de claquer violamment la porte de ma salle , il finit encore par me dire : " Vous n'avez rien compris à la vie , le Monde est à l'heure Américaine , l'allemand c'est rien et c'est moche "

Quitte à se faire exclure du cours, il est évident qu'il n'avait plus rien à perdre à en remettre une couche. Il faut parfois admettre que la matière qu'on enseigne soit boudée.

Ce n'est pas en affichant votre mépris et en dévalorisant les capacités intellectuelles de cet élèves que vous allez lui faire aimer l'allemand.

Pour en revenir à cette élève , j'ai été indignée car il n'a été exclu que pour une durée de deux semaines , moi j'aurai bien voulu que ce soit définitif . Et je peux vous dire que si il passe en 1ère S et qu'il est avec moi en Math , je peux vous assurer que je ferais mon possible pour qu'il n'ai jamais son bac S .

Là, c'est le pompon ! :blush:

Je doute que vous soyiez vraiment enseignante avec ce genre de vision vengeresse des sanctions dont doit écoper un élève. De là à lui empêcher d'avoir son bac, c'est carrément une attitude anti-pédagogique. Si vous exposiez votre théorie de l'enseignement à un inspecteur, nul doute que vous risquiez le renvoi.

C'est inadmissible ! J'espère que vous vous rendez compte que vous n'êtes plus du tout dans une pratique raisonnée de votre métier !

Je veux qu'il comprennent que je fais partie de ceux qui régiront sa vie et que je peux la lui foutre en l'air si j'en ai envie . Désolé d'être aussi "extrémiste" , mais je pense que cela est inévitable pour que je sois respecté.

Même si au fond , je ne pense pas que se soit réelement de sa faute , il a un esprit simple et n'est pas assez intéligent pour prendre du recul sur ce qu'il a dit.

L'autorité ne s'acquiert pas ainsi. C'est honteux.

Vous jugements sont méprisants, de plus, et totalement hors de propos : votre rôle est de surmonter les difficultés que peuvent avoir les élèves. Gardez vos appréciations pour vous.

Non , la vrai faute revient à ses parents qui l'on mal éduqué . Et moi dans cette histoire , je ne suis pas là pour faire la substitut des parents , ni pour motiver les élèves , Mon rôle est de transmettre un savoir . C'est tout .

Je suis d'accord pour l'éducation, c'est le rôle des parents. Mais le professeur, en tant qu'adulte, ne peut pas nier son rôle de modèle éducatif. Rien que par son comportement. En dépassant les bornes, vous autorisez implicitement l'élève à le faire aussi, d'autant plus que la société a changé et les enseignants ne sont plus considérés comme normaux et acceptables .

Et transmettre un savoir, vous ne semblez pas encline à adopter cette attitude avec cet élève que vous semblez avoir définitivement exclu de votre volonté d'enseigner.

Entre les élèves peu doué qui ont du mal à comprendre , ceux qui ne font rien et qui perturbe mes cours , et ceux après qui ont toutes les excuses du monde pour ne pas travailler . Moi je ne sais plus quoi faire , non vraiment .

Des classes difficiles, c'est dur à gérer. Je compatis.

Il vous faut rétablir patience, pédagogie et respect envers ces jeunes. C'est le minimum, et ça demande de l'énergie. Rien ne dit que la classe deviendra idéale mais autant faire que le reste de l'année se passe correctement.

Prenez ça comme un défi plutôt que comme une insurmontable purge.

En y repensant et par dépit , j'aurais préféré travaillé dans un lycée prestigieux tel qu'Henry IV , là au moin on enseigne à des élèves discipliné et intelligent , en d'autres termes des valeurs sûre ( je ne veux véxer personne désolé )

Vision totalement non-pédagogique. Vous auriez dû enseigner en faculté, plutôt.

Alors je pensais à plusieurs solutions pour arranger les choses :

-Une revalorisation du salaire , une prise de conscience de notre métier qui devient chaques jours de plus en plus dificile .

-Arréter les suppresion de postes et toutes ses réformes qui n'ont aucun sens et qui provoque un surplus d'élèves dans les classe . Ce n'est pas pour rien que l'on manifeste dans les rues .

Oui, mais cela n'a rien à voir avec votre discours démissionnaire et injuste. Ces difficultés là existeront toujours et aux profs de les résoudre.

J'ai écrit sur le coup de la colère certes , mais ce qu'a fait cet élève et les autres , c'est un très grand manque de respect . Après ça , je ne peux plus les voir de la même manière et si j'en ai de cette classe l'année prochaine en Math , je serai deux fois plus exigeante sur la correction de leurs contrôles .

Réfléchissez. Pensez-vous qu'en déclarant la guerre des tranchées avec les élèves sera une situation confortable et productive ? Je sais bien qu'on n'a pas envie d'être sympa avec des gens qui ne font pas d'efforts ou sont désintéressés mais pourtant, l'enseignant ne peut pas se laisser aller à faire de ses cours une torture. Je dis ça pour vous aussi : ce sera dur à supporter.

Je suis enseignante , mais je suis aussi humain !

Puis quant à ceux qui sont mauvais , qui ont du mal à comprendre ; Ceux qui ont tous les problèmes du monde et qui ne peuvent donc pas travailler . Je suis désolé mais pour ces élèves-là , je démissionne .

Je ne suis pas la seule à penser et à agir comme ça . A cause de ces réformes ... c'est impossible d'enseigner de manière égalitaire à chaque élève , je ne peux pas m'occuper de tout le monde à causes des raisons ci-dessus .

Je suis vraiment étonné de la totale déconnexion entre votre témoignage et vos revendications. Vous ne vous plaignez pas du nombre mais de la médiocrité de vos élèves. Une classe moins dense ne résoudra jamais le cas d'un élève qui se fout de l'allemand. De plus, vous prétendez ne pas avoir le temps pour tous, hors, vous vous désengagez clairement de certains élèves.

Quitte à perdre le courage avec eux, autant continuer votre cours au mieux sans accabler ceux qui décrochent. Mais quel est l'intérêt de laisser des élèves décrocher totalement ?

===========

Si c'est si difficile, faut changer de métier, on ne vous oblige pas... C'est incroyable cette manie que les profs ont de se plaindre à longueur de temps... faut arrêter les simagrées... ouvrier, éboueur ou femme de ménage ça ce sont des métiers difficiles... un peu de décence de la part des profs seraient bienvenus parfois. Quand on a la sécurité de l'emploi en plus d'être surpayé, on évite de la ramener. Un professeur certifié donne 18 heures devant élèves. Mais que vous prepariez vos cours ou que vous improvisiez, que vos élèves réussissent ou se plantent vous êtes payés pareil. Plaignez vous comme ça dans le privé et vous ne ferez même pas deux mois.

C'est pour quand la prochaine grève? les profs du publique c'est 90% de branleurs qui ne savent que chouiner en chantant l'Internationale. Ras le bol de ce discours, vous perdriez moins de temps à laver le cerveau de vos élèves avec votre idéologie de latrine, vous n'en seriez pas là.

Vox Populi : allez enseigner ou simplement voir des classes difficiles. Vous vous rendrez compte que la notion de "surpayé" est très relative, surtout avec des réformes qui ne font que gratter là où l'investissement humain est nécessaire.

Plus il y a d'adultes, plus un lycée, école ou collège est bien tenu. éa rejaillit sur ce qui se passe en cours.

Changer de métier ? Je serais d'accord pour le cas de cette femme, mais en même temps, changer la situation n'est-elle pas une meilleure solution ? Celle de la durabilité, de la qualité et du renouvellement des vocations ? Hum hum ? Et bien si !

Un mauvais prof, ou un prof dépassé et geignard, ça n'enlève pas la réalité de la dégradation des conditions d'enseignement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Vox Populi Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Vox Populi : allez enseigner ou simplement voir des classes difficiles. Vous vous rendrez compte que la notion de "surpayé" est très relative, surtout avec des réformes qui ne font que gratter là où l'investissement humain est nécessaire.

Plus il y a d'adultes, plus un lycée, école ou collège est bien tenu. éa rejaillit sur ce qui se passe en cours.

Changer de métier ? Je serais d'accord pour le cas de cette femme, mais en même temps, changer la situation n'est-elle pas une meilleure solution ? Celle de la durabilité, de la qualité et du renouvellement des vocations ? Hum hum ? Et bien si !

Un mauvais prof, ou un prof dépassé et geignard, ça n'enlève pas la réalité de la dégradation des conditions d'enseignement.

tiens le redresseur de torts frappe à nouveau. T'inquiète je connais bien ce milieu enseignant. Bien plus que tu ne le penses. Que trop bien même. plus corporatiste qu'un prof, y'a pas. Là encore, depuis 30 ans on a fait toujours plus dans l'investissement humain... pour quel résultat?... que dalle, nada, waterloo morne plaine, c'est même de pire en pire... Et puis, le fait de réduire le nombre de postes n'empêche pas que ceux qui restent sont surpayés par rapport au boulot abattu.

tu crois vraiment que les pions ou les profs vont aller au contact si des individus font une descente, armés jusqu'aux dents dans un lycée? je prends les paris, je pense plutôt qu'ils seront les 1ers à aller se cacher... c'est terrible à dire, mais la seule solution serait de faire quadriller les lycées (en tout cas les lycées difficiles) par des flics...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
63ans Posté(e)
toupye Membre 236 messages
Forumeur activiste‚ 63ans
Posté(e)

A tes écrits, je vois que tu connais bien le milieu enseignants.

Mais il y en a trop ou pas assez pour que cela ne corresponde pas à un cliché subjectif (pour moi)

Je pense aussi que les enseignants font preuve de corporatisme mais cela est il uniquement un défaut?

Dans un de tes précédents post tu "prétends" que 90% ne sont pas.

Enfin, je suppose 10% de bon.

Je trouve cela réducteur.

Ensuite pourquoi mélanger les compétences des enseignants avec la violence des écoles.

Je ne crois pas qu'il entre dans leurs missions d'être des cibles destinées à recevoir des coups de couteau ou autres projectiles.

Cela dit, il n'y a pas si longtemps que cela un prof est intervenu dans un lynchage.

Restes, il ne faut pas le cacher qu'une de leur mission est d'inculquer le civisme.

Quant à la sécurité dans les écoles, il y a là un vrai problème de fond à résoudre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
patrice69 Membre 424 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Crois-tu qu'un peu de salaire en plus et plus de professeurs changeront le comportement des élèves ?

L'américain est à la mode, et bien l'indiscipline, l'arrogance et la bêtise aussi dans les classes.

Vive l'éducation nationale et pendant ce temps les petits chinois, ils bossent, bossent, bossent ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Aaaah la Chine, ce pays des droits de l'homme, de la femme et de l'enfant. Plus de salaire, là je ne peux pas être objectif. Plus d'encadrement - peut-être pas à la chinoise cela-dit ;-) - ça ne pourra pas faire plus de mal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Savannah Membre 25 643 messages
Very bad fille‚
Posté(e)

Aparté : Au collège ma prof d'allemand était nulle en français, elle nous demandait sans arrêt comment écrire tel ou tel mot, donc les fautes d'orthographe dans ton topic ne m'étonne pas vraiment.

Sinon, courage il ne faut pas te laisser gagner par la haine comme çà !

Certains de tes propos m'ont un peu choquée quand même, même si je peux comprendre ton désaroi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
63ans Posté(e)
toupye Membre 236 messages
Forumeur activiste‚ 63ans
Posté(e)
Crois-tu qu'un peu de salaire en plus et plus de professeurs changeront le comportement des élèves ?

L'américain est à la mode, et bien l'indiscipline, l'arrogance et la bêtise aussi dans les classes.

Vive l'éducation nationale et pendant ce temps les petits chinois, ils bossent, bossent, bossent ...

Je ne sais pas si c'est à mon post que tu réponds, mais si c'est le cas

Je n'ai jamais parlé de salaire, sur ce topic dans un de mes posts précédent j'ai même écrit que ce n'est pas une augmentation qui lui permettra de mieux vivre ses difficultés.

Je n'ai pas écrit plus de professeurs.

Oui, l'indiscipline est à la mode, il en existe plusieurs facteurs et je ne pense pas tous les connaître, ni en donner les solutions.

Je ne peux expliciter que ce que je connais au travers de mes enfants et de leurs écoles.

1/ Des professeurs qui ne sont pas à leur place, ne sachant pas imposer une discipline et communiquer leur savoir (depuis plusieurs années environ 2 par an toute matière confondues)

souvent vite décelable quand je vois les notes de mes enfants dans la matière ainsi que la moyenne de la classe avec les extrêmes.

2/ Les solutions ou absences de solutions prises envers les agitateurs, perturbateurs,.........

3/ Ce qu'il ce dit lors des réunions ou je suis convié.

Je ferais aussi une légère digression

Devant le nivellement par le bas du savoir et du bien être et de l'avenir des enfants "il a été voulu" que tous aient le bac.

L'apprentissage a été dévalorisé et il a été voulu que des enfants continus leurs études (si je marque "il", c'est simplement du au fait que je n'ai jamais partagé cette orientation).

Malgré un léger retour en arrière, des enfants sont aujourd'hui dans des classes pour y faire de la figuration et attendent que les années passes et pendant ce temps là effectivement les chinois bossent, mais aussi il peuvent le faire plutôt que trainer dans les rues.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
29ans Posté(e)
chocapic le brave Membre 348 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

Moi je pense que plutôt que de devoir aller jusqu'au master pour enseigner à des collegiens, on devrais centrer les études des profs sur la pédagogie.

Sinon, oui, tu m'a choqué en disant que tu pouvais pourrir l'avenir d'un élève sous prétexte qu'il t'énerve. C'est de l'égoisme à l'état pur.

Par expérience (j'ai 18ans et je sors du lycée), je peut te dire que la qualité d'une matière dépend de la qualité du prof (sans exeption). Donc si ton élève ne fout rien en cours, c'est juste que tu est ennuyeuse, trop sévère ou pas sympa.

La seule façon de se faire respecter c'est d'etre sympa, tout en étant autoritaire.

Ensuite, au lycée Henry IV , ce sera la même chose. Il y a partout des éleve pertubateur, et la-bas tu a plus de chance de trouver des élèves pourris gâtés qui n'excepterons pas que tu élève la voix sur eux, et qui de toute façon reprendrons l'entreprise de papa plus tard.

C'est pas étonnant, que des élèves se trouvent en échec scolaire avec des profs qui maiprises leurs élèves a ce point même si je conçois que tu exerce un métier très difficile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
29ans Posté(e)
Eigerie Membre 178 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)
j'enseigne l'allemand et les Math's .

Si vous comptez aussi bien que ce que vous écrivez, ben c'est pas gagné.

Pour les élèves surtout.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
29ans Posté(e)
Eigerie Membre 178 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)
Alors je pensais à plusieurs solutions pour arranger les choses :

Prendre des cours du soir pour améliorer votre orthographe ?

Et vous mettre ainsi au niveau des élèves d'Henri IV.

(je ne veux véxer personne). Vous l'aurez compris.

Modifié par Eigerie
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×