Aller au contenu

Le changement climatique  

94 membres ont voté

Vous n’avez pas la permission de voter dans ce sondage, ou de voir les résultats du sondage. Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Membre 64ans Posté(e)
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 64ans
Posté(e)

------------------------

le petit âge glaciaire est tombé sur la France ( et le monde) en quelques décennies à partir de 1610.

A l'époque il n'y avait pas de piège à CO² pour retirer ce foutu gaz et faire tomber la température.

L'un des inventeurs du thermomètre Mr Antoine Ferchault de Réaumur, président de l'académie des sciences pendant 30 ans sous Louis 14, était très angoissé par le froid intense. Il distribuait à tous les explorateurs son thermomètre et un cahier pour faire des relevés. Ce sera la première tentative pour mesurer les température sur différents points de la planète

Complétement hors sujet.

Les fluctuations de très courtes périodes ne menacent pas l'équilibre des espèces.

Ici nous parlons d'une tendance lourde.

Qu'on se rappelle la théorie de l'Ether qui prévalait avant 1905 pour expliquer la transmission de la lumière dans le vide.

Pendant 31 ans on a fait et refait l'expérience de Michelson et Morley sans résultat.

Elle avait pour but de montrer l'additivité de la vitesse de rotation de la Terre sur son orbite à celle de la lumière en comparant à 6 mois près les figures d'interférence qui devaient en résulter.

Le consensus de l'époque était "l'ether" mais inconnu et incompréhensible.

On lui appliquait des lois connues mais sans succès.

Einstein vint et se débarrassa de l'ether par le simple postulat : si les interférences attendues ne se produisent pas c'est que rien ne peut s'ajouter à la vitesse de la lumière. La vitesse de la lumière est une limite infranchissable.

Et il a élaboré la Relativité restreinte ! Celle-ci contient bien sûr la relation E= mc² mais aussi la contraction de la "métrique" et du "temps" en fonction de la vitesse !

Autre consensus foireux avant Pasteur : les maladies viennent souvent des miasmes aériens !

Un petit dernier : dans le ciel, on voit le soleil tourner autour de la Terre.

On a failli rôtir Galilée parce qu'il disait que c'est la Terre qui tourne autour du soleil.

La liste est longue des consensus qui ne sont que des berceaux douillets pour des gens qui refusent de réfléchir !

Certes il n'est pas facile de trouver la preuve que le consensus est basé sur une erreur. Mais heureusement la vérité finit toujours par éclater.

Gloubi boulga pseudo scientifique :

Une théorie scientifique qui n'explique pas tous les phénomènes est remplacée par une qui en explique davantage.

C'est comme ça que la science progresse.

Quant à Galilée servit à toutes les sauces, ce n'est que la preuve que la science et la religion n'ont jamais fait bon ménage.

A la même époque Copernic, Kepler et Galilée posaient les bases de l'astronomie moderne... mais c'était des scientifiques.

Modifié par Dinosaure marin
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 352
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 56

  • 38

  • 34

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Il est sain et nécessaire de rappeler ces simples vérités évidentes, alors qu'on nage en pleine hystérie réchauffiste, tout ça pour contenter les lobbies qui y ont intérêt. Pas besoin de changer nos

Je suis désolée d'aller à contre courant (si j'ose dire) de la doxa qui nous serine le réchauffement climatique, mais ce dernier a fait une pause depuis les années 90, les tâches solaires ralentissent

Toi pas comprendre ? Moi y en a t'expliquer : A chaque fois que j'ai parlé de surpopulation, je me suis fait huer, parce que, sois disant, on a besoin qu'il y ait encore plus d'habitants. La croissanc

Membre Posté(e)
Répy Membre 18 330 messages
scientifique‚
Posté(e)

Dinosaure marin qui se prend pour un grand scientifique en excluant tous les autres !

Faut pas gonfler, mec !

Que vient faire la religion dans cette échange sur la science et les consensus pas toujours scientifiques ?

Galilée ne t'en déplaise a été le premier à énoncer le principe de l'inertie. Et ce n'est pas rien !

Côté pratique il a inventé la lunette terrestre (avec un oculaire divergent). C'est d'ailleurs pour cette invention qu'il reçut le soutient du prince de Florence devant le tribunal de l'inquisition et qu'il a échappé ainsi au bûcher à défaut d'en sauver ses livres.

Bien sûr pour Dinosaure-Marin Galilée n'était qu'un cancre !

Pour en revenir au climat, on a aucune explication du giec sur le ralentissement du flux solaire depuis 1998 et surtout de ses conséquences à venir sur le climat.

En toute logique, quand le calorifère est moins tonique, cela se traduit par une baisse des températures inévitablement plus tard et plus ou moins vite selon l'inertie thermique.

Dinosaure marin a un réflexe reptilien : il mord spontanément tout ce qui peut critiquer même légèrement le giec et ses dogmes.

Au sujet de ce genre de réflexe primaire, je citerai Einstein "qui ne comprenait pas que les militaires eussent un cerveau puisque pour marcher au pas, la moelle épinière suffit" !

Modifié par Répy
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Con testeur Membre 1 356 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je citerai Einstein "qui ne comprenait pas que les militaires eussent un cerveau puisque pour marcher au pas, la moelle épinière suffit" !

Hé bé!!! J’étais ignorant de ce joyau.

Vais me coucher plus savant qu’à mon lever! Merci Répy.

Con testeur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Domino26 Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Sur ce sujet, j'ai l'impression de me retrouver sur le forum de la zététique !!!!

Je l'ai fréquenté il y a quelques années mais pas très longtemps... ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 64ans Posté(e)
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 64ans
Posté(e)

Bien sûr pour Dinosaure-Marin Galilée n'était qu'un cancre !

Tu as vraiment tout compris toi !

Avant de donner des cours d'épistémologie faudrait déjà être capable de lire un texte de dix lignes et de le comprendre.

Essuie toi tu as la bave aux lèvres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 330 messages
scientifique‚
Posté(e)

Au sujet du soleil.

je ne sais pas si la mesure de la constante solaire a fait un bond dans la précision. mais c'est probable vu les progrès technologiques embarqués dans différents satellites et dans les diverses stations d'observations terrestres.

En revanche je sais que l'on a fait de grands progrès dans la mesure du magnétisme solaire.

J'ai visité le télescope solaire de Tenerife. Themis.

Là on mesure l'intensité et les variations du magnétisme solaire.

Pour cela le télescope vise une tache solaire. Un spectrographe étale le spectre et on sélectionne une raie caractéristique par exemple celle de l'hélium (ou autre).

Selon l'effet Zeeman, le magnétisme dédouble la raie proportionnellement à son intensité.

Il suffit de mesurer la largeur du dédoublement pour connaître le magnétisme.

Le suivi de ce magnétisme donne une information sur l'activité magnétique du soleil.

Actuellement l'activité magnétique du soleil est en baisse depuis plus de 15 ans. Bilan il y a moins de taches et le cycle n°24 de durée moyenne de 11 ans s'allonge.

Or depuis que l'on observe les taches solaires on observe une corrélation entre les cycles climatiques et le nombre de taches. Ainsi juste avant et pendant le petit âge glaciaire de 1610 à 1820 le nombre des taches était faible ou nul.

De m^me l'observation des cernes de croissance des arbres montre des grandes variations.

Pour la végétation il y a deux facteurs de croissance : l'ensoleillement-température et l'humidité

En climat océanique il y a toujours de l'humidité et donc c'est l'ensoleillement qui est le facteur déterminant de la croissance végétale. C'est si vrai que l'astronome Hershell a écrit en 1803 qu'il y avait une corrélation entre le nombre de taches solaires et le cours du blé au marché de Londres.( donc dépendance entre nb de tache et abondance des récoltes.)

En climat sec ou méditerranéen ce sont les pluies qui activent les croissances végétales.

On dispose d'arbres de plus de 2000 ans. Les spécialistes des cernes ont établi des corrélations entre les cernes et les températures mesurées dans les glaces polaires par la mesure du rapport des isotopes O18/O16 (au 1/10 °C à l'année près !)

La corrélation entre cernes et abondance relative des taches couplée (depuis 1630) avec la corrélation entre cernes et températures depuis 2000 ans fait qu'il n'y a aucun doute : tout affaiblissement du magnétisme solaire commande le nombre des taches observées ainsi qu'une baisse des températures moyennes.

Puisque le cycle magnétique a du retard en date et en intensité, on peut donc en déduire que l'ensoleillement est déjà et sera moins généreux qu'il n'a été dans le demi-siècle précédent.

Voilà pourquoi il serait prudent de ne pas mettre les variations climatiques en dépendance exclusive du CO² .

Cela n'excuse pas le CO² anthropique mais cela montre qu'il y a eu des variations climatiques sans l'homme.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
Zigbu Membre 6 639 messages
Zigbu‚ 73ans
Posté(e)

Or depuis que l'on observe les taches solaires on observe une corrélation entre les cycles climatiques et le nombre de taches. Ainsi juste avant et pendant le petit âge glaciaire de 1610 à 1820 le nombre des taches était faible ou nul

Ce qui voudrait dire qu'en 1610, on observait déjà le soleil ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 37ans Posté(e)
Mehdi33 Membre 568 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

Comment peut-on croire que les émissions de CO2 ou autres gaz n'aient aucun impact sur l'environnement??? Bien sûr qu'avec la quantité phénoménale de CO2 que l'on rejette il y a un impact, ensuite si un changement naturel vient s'y ajouter, peut être, mais dire "non non, tout le CO2 que l'on rejette ne change rien dans les cycles naturels." Il va où alors ce CO2 ? Il disparaît comme par magie?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 330 messages
scientifique‚
Posté(e)

Or depuis que l'on observe les taches solaires on observe une corrélation entre les cycles climatiques et le nombre de taches. Ainsi juste avant et pendant le petit âge glaciaire de 1610 à 1820 le nombre des taches était faible ou nul

Ce qui voudrait dire qu'en 1610, on observait déjà le soleil ?

Galilée a utilisé la lunette astronomique dès 1610- 1620 et a découvert ainsi les 4 premiers satellites de Jupiter, les anneaux de Saturne et les taches solaires.

Ce n'est que dans les années 1640 que l'on s'est mis à compter les taches solaires. Cassini l'italien a été nommé par Colbert directeur de l'observatoire de Paris

il se plaignait de ne plus voir de taches solaires arrivé à Paris alors qu'il en avait observé en Italie.

depuis les années 1650 on note le décompte des taches solaires.

elles ont été totalement absentes pendant 15 ans vers 1680.

mais pourquoi êtes vous si méprisants de ces évènements qui permettent de mieux comprendre les causes "astronomiques des climats passés ?

En quoi ça dérange de dire qu'il n'y a pas que le CO² ?

ce n'est pas un plaidoyer pour continuer à saloper notre terre !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Con testeur Membre 1 356 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

.En quoi ça dérange de dire qu'il n'ya pas que le CO² ?

Ça dérange l’arrivée des subsides, le financement des programmes de recherche.

Ta question mon cher Répy en est une de 100 milliards de $US.

Si demain t’es un scientifique qui affirme que la forest gagne du terrain sur Terre t’auras zéro, nada, niet budget de recherche.

Si par contre tu affirmes qu’il est 23h57 à l’horloge-catastrophe. Bingo! Les pesos vont pleuvoir.

« Hé bé!Les bras m’en tombent! » Vénus, la copine de Milo.

Con testeur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

C'est clair qu'entre le lobby des climatologues et le lobby industriel et pétrolier on se demande qui a le plus de pouvoir... sleep8ge.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Domino26 Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

yardas, tu es quand même bien d'accord qu'il y a eu des modifications climatiques fréquentes et importantes bien avant que l'activité humaine ait un impact sur la planète ?

Tous ceux qui tiennent à leur santé ont intérêt à lutter contre de très nombreux lobbies industriels, sans forcément mêler les modifications climatiques à leur combat...

Il serait peut-être même plus percutant de ne pas se tromper de combat...

On pourrait également aborder le sujet de la surpopulation de la planète très néfaste à l'écologie... mais ce n'est pas politiquement correct... :mouai:

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 330 messages
scientifique‚
Posté(e)

Comment peut-on croire que les émissions de CO2 ou autres gaz n'aient aucun impact sur l'environnement??? Bien sûr qu'avec la quantité phénoménale de CO2 que l'on rejette il y a un impact, ensuite si un changement naturel vient s'y ajouter, peut être, mais dire "non non, tout le CO2 que l'on rejette ne change rien dans les cycles naturels." Il va où alors ce CO2 ? Il disparaît comme par magie?

----------------------------------------

Mais qui prétend que les gaz à effet de serre rejetés par l'homme n'ont aucun impact sur le climat de la planète ? sans doute ceux qui vivent grassement de l'industrie pétro-chimique !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Forumeur alchimiste‚ 87ans
Posté(e)
On pourrait également aborder le sujet de la surpopulation de la planète très néfaste à l'écologie... mais ce n'est pas politiquement correct...

On devrait !

Il est évident qu'une Terre porteuse de moins d'humains offrirait assez de refuges pour eux, même en cas de réchauffement climatique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
Zigbu Membre 6 639 messages
Zigbu‚ 73ans
Posté(e)

On devrait !

Il est évident qu'une Terre porteuse de moins d'humains offrirait assez de refuges pour eux, même en cas de réchauffement climatique

Oh lalalala, attention malheureux, si vous parlez de surpopulation et qu'il faudrait diminuer ce nombre, on va vous traiter de tous les noms d'oiseaux. Je m'y suis essayé, qu'est ce que je n'ais pas entendu : "Nazi, tu veux exterminer la moitié de la planète" ; "il y a assez de surface cultivable pour nourrir tout le monde. Et puis on créera des jardins en étage". Et patati et patata

Tout va bien, il ne faut pas s'affoler, ON trouvera des solutions. Et puis qui dit que la population va continuer à s'accroitre ? Vous êtes alarmistes alors que tout va pour le mieux. Je sors de table, j'ai les dents du fond qui baignent !

Modifié par Zigbu
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Lavandesaint Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

D'apres moi,je suis tres apprécie que j'ai encore le souffle de vie, et je voulais un autre pays natal qui est permenant et jamais tremblé. :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×