Aller au contenu

L'amour va et s'en va... Rupture douloureuse !

Noter ce sujet


Messages recommandés

34ans Posté(e)
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

:snif: a tous les intervenants.

se reconstruire ne neccessite selon moi qu'un ingredient magique que tout etre humain possède en lui s'il parvient a le trouver et s'en servir:

:coeur:L'ESPOIR :coeur:

:blush:

Modifié par femzi
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 144
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

58ans Posté(e)
camille58 Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 58ans
Posté(e)
L'amour, ça n'est pas pour moi. Ca ne le sera jamais. J'ai 25 ans et j'ai déjà perdu beaucoup. La vie est nulle.

Voilà. Je me suis lâché... Je l'ai crié haut et fort. L'amour, j'en ai fait le tour, c'est pas très beau...

L'expérience de la vie m'a appris que c'est lorsque l'on est le plus désespéré que tout à coup il arrive quelqu'un à qui on n'aurait jamais pensé auparavant. Puis, petit à petit les plaies se referment, la vie redevient belle et l'amour enfin est au rendez-vous. Alors pas une amourette que l'on croyait être importante mais l'Amour avec un A majuscule.

Il y a maintenant 25 ans, alors que moi-même déçue de nombreuses fois et n'y croyant plus, j'ai rencontré l'homme de ma vie. Nous nous aimons toujours passionnément, même si c'est un peu ridicule de le dire à presque 50 ans.... on ne s'est jamais posé de questions... bref, nous sommes heureux ensemble, tout simplement.

Ne fermez pas votre coeur, la femme de votre vie est là tout prêt.... même si elle ne correspond pas aux critères physiques que vous cherchez.... vous pourriez être surpris.

Bonne chance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Je croix que tu te complais dans ta douleur, excuse-moi, je te comprends, car j'ai fait la même chose quand j'ai perdu mon fils de 24 ans. Ca a duré des années, et j'arrive à en voir le bout grace à mon ami depuis 3 ans.

Est-ce vraiment cela ? Et pourquoi ? Ce sentiment, cette douleur n'est pas agréable loin de là, alors comment expliquer le fait que je me complaise la dedans ? Il n'y a rien de plaisant ? Par contre, ce que je peux affirmer, c'est que je me sente affaiblit, fragilisé, fragile. Comme si j'avais perdu une partie de mes pouvoirs d'être acteur de mon propre bonheur. Je n'ai pas toujours totalement la force de me prendre en main, de me donner un coup de pied au derriere (difficile à executer ça!). Un de mes défauts est celui d'être quelqu'un de pessimiste dans les moments difficiles.

Il faut absolument remonter la pente, accroche toi à ta famille proche, et essaie de sortir, de voir du monde.

Je m'accroche. Comme je l'ai toujours dit, je sors, je bouge, je fais du sport sans jamais rater une séance, je me nourris de manière équilibrée, j'ai des projets, etc. Pour ça, il n'y a pas de problème.

Un jour, quand ça sera le moment, tu rencontreras un joli sourire qui te plaira et une autre vie cmmencera.

Tu vois, ce que tu dis là, ça m'a fait monter instantanement les larmes aux yeux parce que j'en rêve de tout mon coeur. J'en rêve à en mourir. Je suis quelqu'un de si gentil... je ne ferais de mal à une mouche. Je n'aime pas les conflits, je suis extremement doux, respectueux, attentionné. Je dépense tellement d'énergie pour tous ceux que j'aime. Je n'ai jamais voulu faire de mal à personne... Alors pourquoi ai-je la sensation d'être puni...? ='(

Enfin, j'ai honte quand même. Je te manque de respect à toi qui a vécu bien pire que mon malheureux petit caprice.. Il y a de vrais problemes bien plus grave et moi, je me plainds. De toute façon, j'ai toujours eu honte de ne pas avoir réussi à me reprendre de moi-même. De ne pas avoir eu cette force. J'ai honte d'être aussi faible. Je l'admet, je suis lâche car il est plus facile pour moi de geindre que de me battre...

J'aimerais tellement avoir un déclic. Je n'en parle pas à mon entourage mais pourtant, j'aurais aimé que ceux-ci me réconfortent en me revalorisant car j'ai souvent tendance à me déprécier. Je ne sais pas ou est la solution à mon probleme. Je consulte un psy à qui je parle ouvertement de mes tracas, mais je me demande si je ne devrais pas arreter car pour l'instant, j'ai l'impression qu'il ne me sert à rien, on n'a pas trouvé de solution, et puis on se voit tous les 3 semaines ou 1 mois. Ce n'est pas assez...

Encore une fois, merci pour votre patience. Je suis étonné que les gens n'aient pas deserté mon sujet.

Je vous embrasse très fort

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Il y a maintenant 25 ans, alors que moi-même déçue de nombreuses fois et n'y croyant plus, j'ai rencontré l'homme de ma vie. Nous nous aimons toujours passionnément, même si c'est un peu ridicule de le dire à presque 50 ans.... on ne s'est jamais posé de questions... bref, nous sommes heureux ensemble, tout simplement.

Vous êtes une sacrée chanceuse, ça me laisse rêveur. Toutes mes félicitations pour votre bonheur, c'est vraiment magnifique et ça me touche. C'est si beau..

Ne fermez pas votre coeur, la femme de votre vie est là tout prêt.... même si elle ne correspond pas aux critères physiques que vous cherchez.... vous pourriez être surpris.

J'ai pris mes distances avec deux trois filles, volontairement car je sentais qu'elles s'intéressaient à moi. Je l'ai fait car elles n'ont rien à voir avec mon ex-amie. Il y a un rejet, un refus. Ce n'est pas avec elles que je me suis vu plus tard.

C'est si compliqué l'amour, j'ai l'impression d'être face à un mur infranchissable, si haut et si lisse qu'il n'y a aucune prise à ma portée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
27ans Posté(e)
Jack~OF~Blade Membre 1 465 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Une chose n'est compliqué, que si tu crois qu'elle l'est.

Et réciproquement, elle peut te paraître très simple...si tu y croit !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
:snif: a tous les intervenants.

se reconstruire ne neccessite selon moi qu'un ingredient magique que tout etre humain possède en lui s'il parvient a le trouver et s'en servir:

:coeur:L'ESPOIR :coeur:

:blush:

Et le pire ennemi de l'espoir, c'est le pessimisme.

Pessimisme = se complaire dans son malheur.

Se complaire dans son malheur = n'arrive pas à faire le deuil

N'arrive pas à faire son deuil... Comment fait-on le deuil d'une rupture ? Par où le remède peut-il surgir ? Sous quelle forme ??....

De l'espoir, j'en ai juste un ptit peu qui dort au fond de moi, étroitement lié avec de l'impatience.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
69ans Posté(e)
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)
<br />Est-ce vraiment cela ? Et pourquoi ? Ce sentiment, cette douleur n'est pas agréable loin de là, alors comment expliquer le fait que je me complaise la dedans ? Il n'y a rien de plaisant ? Par contre, ce que je peux affirmer, c'est que je me sente affaiblit, fragilisé, fragile. Comme si j'avais perdu une partie de mes pouvoirs d'être acteur de mon propre bonheur. Je n'ai pas toujours totalement la force de me prendre en main, de me donner un coup de pied au derriere (difficile à executer ça!). Un de mes défauts est celui d'être quelqu'un de pessimiste dans les moments difficiles.<br /><br /><br /><br />Je m'accroche. Comme je l'ai toujours dit, je sors, je bouge, je fais du sport sans jamais rater une séance, je me nourris de manière équilibrée, j'ai des projets, etc. Pour ça, il n'y a pas de problème.<br /><br /><br /><br />Tu vois, ce que tu dis là, ça m'a fait monter instantanement les larmes aux yeux parce que j'en rêve de tout mon coeur. J'en rêve à en mourir. Je suis quelqu'un de si gentil... je ne ferais de mal à une mouche. Je n'aime pas les conflits, je suis extremement doux, respectueux, attentionné. Je dépense tellement d'énergie pour tous ceux que j'aime. Je n'ai jamais voulu faire de mal à personne... Alors pourquoi ai-je la sensation d'être puni...? ='(<br /><br />Enfin, j'ai honte quand même. Je te manque de respect à toi qui a vécu bien pire que mon malheureux petit caprice.. Il y a de vrais problemes bien plus grave et moi, je me plainds. De toute façon, j'ai toujours eu honte de ne pas avoir réussi à me reprendre de moi-même. De ne pas avoir eu cette force. J'ai honte d'être aussi faible. Je l'admet, je suis lâche car il est plus facile pour moi de geindre que de me battre...<br /><br />J'aimerais tellement avoir un déclic. Je n'en parle pas à mon entourage mais pourtant, j'aurais aimé que ceux-ci me réconfortent en me revalorisant car j'ai souvent tendance à me déprécier. Je ne sais pas ou est la solution à mon probleme. Je consulte un psy à qui je parle ouvertement de mes tracas, mais je me demande si je ne devrais pas arreter car pour l'instant, j'ai l'impression qu'il ne me sert à rien, on n'a pas trouvé de solution, et puis on se voit tous les 3 semaines ou 1 mois. Ce n'est pas assez...<br /><br />Encore une fois, merci pour votre patience. Je suis étonné que les gens n'aient pas deserté mon sujet. <br /><br />Je vous embrasse très fort<br />
<br /><br /><br />

Tu ne te rends pas compte que tu te complais... c ton corps, ton esprit qui refuse tout, sans que tu t'en rendes compte.

Se prendre en main, c bon quand on est bien dans sa peau, ce qui n'est pas encore le cas. Moi aussi, j'ai encore du mal à me bouger, tout est tellement difficile quand on n'a pas de courage, ni de motif.

Moi aussi, je suis pessimiste...

Mais non, ce n'est pas un petit caprice ! c tout ton être qui souffre et qui ne comprend pas pkoi.

Il faudrait que tu arrives avec ton psy à te faire une "armure" pour etre moins sensible et moins prendre les coups. Facile à dire, je sais...

Il te faudrait des r.vous moins espacés pour arriver à faire keke chose de bien avec ton psy. C'est trop un mois.

Je te souhaite bcp de courage pour continuer ta vie, allez tu le vaux bien...

Je t'embrasse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Oui, c'est bien ça aussi le problème : je suis trop sensible. J'ai grandi à l'abri de tout, et je n'ai pas de défenses. Du coup, la premier choc de ma vie et c'est le drame.

Je ne vois pas d'issue. Je ne sais plus quoi faire à part me laisser aller comme un pantin, en attendant que le temps fasse son oeuvre..

Merci de ton intervention!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
69ans Posté(e)
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)

Mais arrêtes, tu n'es plus un gosse...

Tu as été sur-protégé, mais il fo réagir maintenant. Tu dois dépasser ce manque d'elle, sinon tu vas droit dans le mur.

Tu as une situation à maintenir, et pour celà, il faut etre fort. Sinon, tu vas te disperser et ne plus tenir le choc.

Allez un peu de courage et demain tu vas aller bosser le coeur plus légér, en te diant que tu es jeune, beau et riche... et que tu prends ta vie en main... Il le faut absolument.

Bon courage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Je veux qu'une chose... c'est retrouver la paix intérieure... J'en ai marre de toutes ces conneries, de toutes ces questions, de toutes ces prises de tête qui me font perdre du temps...

Quelle est la meilleure attitude à adopter alors ? Comment dois-je penser ? Comment dois-je envisager le quotidien et l'avenir ? Quels sont les meilleurs conseils que l'on puisse me donner pour aller sur le chemin de la guérison ?

J'ai envie de changer, j'ai envie de faire des efforts pour moi et seulement moi. Ca m'a choqué de lire que je me complaisais dans ma tristesse... j'ai pas arrêté de méditer la dessus aujourd'hui, et ça me met en colère quelque part. Je ne veux pas de ça, je ne veux pas aimer être triste parce que ce n'est pas comme ça que je vois ma vie, et je ne pense même pas le mériter.

Modifié par Geko62
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33ans Posté(e)
su-hu Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)

je crois que ça sert à rien de te conseiller de faire ceci et éviter cela,tu passe la plupart de ton temps à essayer de comprendre pourquoi elle a décidé te quitter, pense plutôt à ce qui a fait que votre histoire n'a pas fonctionné..tu veux retrouver la paix intérieure?bah sache que pour celà l'étape d'acceptation est indispensable,essaye plutôt de prendre la vie comme elle vient,et surtout ne pense pas pour l'instant à une relation DURABLE.

courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité I feel you
Posté(e)
Invité I feel you
Invité I feel you Invités 0 message
Posté(e)

Amen ... :coeur:

tu parles comme ça aux gens ? non !!

Dis plutôt, écoute ça fait six mois qu'ça dure, il serait temps de passer à autre chose... Naméo !! :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

De toute façon, il a totalement raison... Je n'arrête pas de geindre, mais il serait bon qu'à un moment donné je prenne le taureau par les cornes et que je commence à me battre, à serrer les dents même si parfois j'ai des coups de mou.

Je ne dis pas qu'il faille prendre à la légère les déprimes mais comme framboise me l'a fait comprendre, il faut relativiser car j'ai des responsabilités à assumer aujourd'hui. J'ai 25 ans.. et d'autres choses à vivre, c'est presque évident...

Pourquoi cette histoire n'a pas fonctionné ? Parce que d'une part, j'étais trop envahissant sentimentalement. D'autre part, parce qu'elle était jeune et qu'elle avait d'autres expériences à vivre, qu'elle n'était pas prête à vivre toute sa vie avec le même homme. Je n'avais pas voulu l'admettre et puis la rupture est arrivée. Voilà.

Maintenant, il serait bon que je commence à accepter tout ça. Moi qui voulait savoir comment y arriver, au delà du facteur temps, je crois qu'il faille vouloir regarder devant soi et tourner le dos au passé. Ne plus simplement le penser (il faudrait que..) mais acter (se forcer à aller de l'avant, tant physiquement que psychologiquement).

Je veux y arriver.. je m'en donnerai les moyens. Il me faut du courage et de la volonté...

Modifié par Geko62
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33ans Posté(e)
su-hu Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)

tu vas y arriver,garde confiance!

c'est peut être temps de voir ailleurs, autrement chercher et accepter autres critères, un ptit essai ça vaut le coup, tu risque rien, voilà une raison pour changer un peu! :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
69ans Posté(e)
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)

Je suis désolée de t'avoir fait de la peine, ce n'est pas ce que je voulais du tout...

C'est "inconsciemment" que l'on se complait dans la douleur, ce n'est pas en le voulant. Ta tête reste dans la douleur et ne veut pas penser à autre chose, et tu subis, c tout. Et ça ronge...

Je ne peux pas te dire comment faire, vu que je suis restée 10 ans avec mon fils dans la tête. Mais moi c quand même différent de toi,, tu ne mettras pas tant de temps, heureusement !

Ce n'est que quand j'ai rencontré mon ami actuel, il y a 3 ans, qu'avec sa gentillesse et son amour, il a pu me faire penser à autre chose, m' a fait voyager, m'a redonné des buts à avoir dans la vie et je suis repartie progressivement.

Je viens de voir ta réponse d'hier soir plus tard.

Et bien, nous, c pareil, nous nous donnons un très grand amour, c'est ce que je recherchais moi aussi. Mais quand on est trop jeune, on a besoin de vivre sa vie, de faire des choix, et non pas rester avec la 1ère personne avec qui on est sortie.

La prochaine devra etre plus mûre, je pense, elle aura déjà vécu et saura t'apprécier à ta juste valeur. Quelqu'un qui a approximativement ton age.

En tout cas, je te le souhaite... tu le mérites.

Gros poutoux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
44ans Posté(e)
brian-wilson Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)

Salut mon ami;

je t'avais écrit une longue réponse dimanche, malheureusement mon ordi a planté pile au moment d'appuyer sur "envoyer " (évidemment).

Bref, je suis assez surpris et chagriné de voir que tu es dans une mauvaise période, toi qui avait toujours été le premier de nous deux dans les étapes positives de la "guérison".

Disons le carrément: je suivais ton exemple, et bien je te propose une chose (même si c'est assez prétentieux): échangeons les rôles.

Je vais polluer ton topic en me racontant un peu: je vais bien, très bien, j'ai complètement repris ma vie en main.

Je fais plein de choses, je rencontre de nouvelles personnes, demain je vais à Bordeaux voir un concert de "notre" artiste (le seul que nous avions découvert et adoré ensemble) ce qui en soit est un sacré signe, après demain je pars à Londres voir mon frère (et sa nouvelle copine), et là tout de suite je suis dans la cité U de mon ancienne ville universitaire (à 100 km de là ou j'habite maintenant) car je suis venu y retrouver ma nouvelle copine, que je n'aurai JAMAIS dû rencontrer et avec qui je n'avais AUCUNE chance d'être (je parle, de toute évidence, de l'ancienne version de moi).

En effet j'ai essuyé deux refus de sa part (avant, un seul m'aurait découragé), elle est bien trop belle pour moi (évidemment), elle est ambitieuse et déterminé (là ou je suis un dilettante absolu), elle est catholique très pratiquante (quand je suis un athée à forte tendance anti-cléricale) et enfin "last but not least" (car il a fallu repousser ses réticences, sa peur du regard des autres) elle est africaine ( et noire comme le charbon) là ou je suis blanc lavabo.

Bref, je ne sais pas ou je vais comme ça, mais je fonce en tout cas !

Tu as toutes les cartes en main (plus que moi, je pense, même) alors rentre dans le jeu !

Follow my lead, amigo; tout ira bien !

Seize the moment !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
69ans Posté(e)
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)

Brian Wilson

J'ai suivi aussi un peu ton histoire à toi aussi et je suis très heureuse de voir que tu es rétabli et a appris à aimer une autre femme, de plus, tout à fait différente de toi et des attentes que tu avais des femmes.

Là c un énorme pas que tu as fait... et je ne peux que te dire BRAVO et longue vie à votre couple, plein de bonheur à vous 2...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Geko62 Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Brian, je suis très heureux que tout aille bien pour toi : je m'interrogeais justement sur ton devenir. Tu vois, je te l'avais dit, je te l'avais promis, tu retrouverais quelqu'un. Peu importe où cela te mènera, ça va te doper et te vacciner du passé. C'est une excellente nouvelle ! Hellmick, puis toi maintenant. Deux problèmes de résolus, ouf.

Décidément... ma cousine qui était en dépression car elle s'était faite quitter en même temps que moi a retrouvé quelqu'un. Un ami qui s'était fait quitté l'année dernière, idem. Et toi maintenant Brian. C'est sincère : je suis très heureux pour toi, pour vous tous. Mais ça me fait mal au coeur aussi pour moi, de ne pas avoir eu cette chance du destin, du hasard. Peut être suis-je puni d'un acte que j'ai commis ! Je le prends un peu comme tel. Ca doit être ça..

Effectivement, ce n'était pas la meilleure période mais il y a eu aussi des hauts (dommage que rien de bon ne me soit arrivé dans ces moments-ci). Je ne fais pas que m'apitoyer sur mon sort au quotidien car je suis très actif au quotidien, constament. Mais lorsque je ne le suis plus, il m'arrive de penser... de trop penser. Et puis il y a cette subtile et légère angoisse qui me traverse le corps, le coeur, parfois. A chacun ses explications sur le sujet mais ce sentiment me rappelle à mes vieux démons, mes souvenirs et/ou mon complexe... et/ou à ma complaisance dans mon malheur (?).

Dans mes moments tristounes, je suis pessimiste. Je me dis qu'elle a gagné en me rejetant comme un moins que rien parce que c'est peut être ce que je suis comparé à ce nouveau garçon qui m'avait remplacé juste derriere. Je me retrouve face à mon complexe et donc, je me trouve moche. Suffisament pour ne pas plaire (évidemment) à celle qui me plaise énormement. Je me dis tout simplement que je n'ai pas de chance, que j'ai la poisse, que je suis pas quelqu'un de très resistant et de très fort, je culpabilise... and i feel sad.

Dans mes moments agréables, je mesure combien j'ai de la chance d'être là où je suis. De part ma situation familiale, professionnelle, sur le plan matériel, sur le plan social car très entourés par de nombreux amis, je suis en bonne santé, mes projets à venir m'enthousiasment et j'ai vraiment hâte d'y être... bref, j'ai conscience de toutes les bonnes choses qu'il y a autour de moi.

On dit qu'il ne faut pas regarder derrière soi quand ça fait mal car cela n'apporte rien de bon. On dit qu'il faut vivre l'instant présent sans trop penser à l'avenir que l'on ne maîtrisera jamais et que l'on ne peut de toute façon pas deviner... Moi, je suis juste impatient. Quand je vois les autres autour de moi, ces personnes qui reviennent parfois de loin mais qui retrouvent l'amour ! Je suis impatient de savoir si j'aurais cette chance inattendue, ce flash, cette évidence, ce coup de coeur, cette impression magnifique d'avoir le coeur qui bat à 100 à l'heure et qui nous donne des ailes, nous propulse dans les airs ! Je rêve de ce traque du premier rendez-vous, du premier baiser... Connaitrais-je encore cette sensation ??

Je rêve juste d'être heureux en amour... et je rêve de pouvoir redonner de l'amour en retour, je sais si bien le faire avec ceux que j'aime. L'avenir me fait peur car je ne sais pas de quoi il sera fait. Je ne sais pas si j'aurais cette capacité intérieure pour guérir. C'est tout, c'est tout ça à la fois. 7 mois que les choses ont changé, que je ne suis plus la personne que j'étais autrefois.

Merci à vous d'être intervenus dans ce sujet. Framboise, il n'y a pas de soucis, tu ne m'as jamais chagriné et j'ai réelement considéré ton opinion. Merci beaucoup, c'est très gentil.

Quant à moi, advienne que pourra..

EDIT : PS : il y a une jolie fille, vraiment canon, qui est tous les mardi soir au sport avec une copine. Depuis tout ce temps, je n'ai encore jamais réussi à aller lui parler. Ce qu'elle dégage m'impressionne, et je me dis que je ne suis pas à la hauteur, que ça ne peut de toute façon pas marcher. Voilà la seule lueur d'espoir en ce qui me concerne, mais elle ne brille pas des masses. Peut être devrais-je arrêter de chercher à provoquer les rencontres. Peut être devrais-je vivre pour moi et faire en sorte que le temps passe.

Modifié par Geko62
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
69ans Posté(e)
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)
EDIT : PS : il y a une jolie fille, vraiment canon, qui est tous les mardi soir au sport avec une copine. Depuis tout ce temps, je n'ai encore jamais réussi à aller lui parler. Ce qu'elle dégage m'impressionne, et je me dis que je ne suis pas à la hauteur, que ça ne peut de toute façon pas marcher. Voilà la seule lueur d'espoir en ce qui me concerne, mais elle ne brille pas des masses. Peut être devrais-je arrêter de chercher à provoquer les rencontres. Peut être devrais-je vivre pour moi et faire en sorte que le temps passe.

Ne te dévalorise surtout pas... tu dois garder de l'estime pour toi et quand LA recontre devra se faire, et bien elle se fera.

Vis pour toi pour l'instant, le temps de faire l'impasse et tu verras... le printemps arrive, ça va tout changer ! :coeur: :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×