Le système scolaire français

Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Que pensez vous du système scolaire en France? Je parle du primaire (CP) à la terminale. Quels changement apporter, quelles méthodes éducatives changer, qu'en pensez vous, vos enfants sont ils heureux à l'école, faites vous confiance aux enseignants pour l'éducation de vos enfants? Si vous êtes profs, avez vous assez de liberté dans votre enseignement? Voilà je vous laisse travailler toute la soirée dessus, au moins je sais que je ne serai pas la seule à bosser! Bon courage et surtout polémiquez suffisamment j'adore ;)

Modifié par claire19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)

avec moins de laxisme, ça serait un bon début

ensuite plus d'aide pour l'orientation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dempsey Membre 211 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

moi je ne donnerai pas mon avis sur toutes la masse de choses que l'on peut apprendre à un enfant de la maternelle ,jusqu'a sa terminale,meme s'ily surement matiere à reduire ,ou tout du moins aller à l'essentiel.

apprendre à l'enfant,l'age restant à fixer,à se connaitre ,se comprendre,s'ouvrir à ce qu'il est reelement,lui faire comprendre,sa richesse individuel.par des techniques,therapie,pedagogie,centrees sur la personne carl rogers,c'est un exemple,sophrologieetc...

c'est tout un remaniement psycho,qu'il faudrait creer.afin que l'ado ne perde pas cette candeur de l'enfance

tres difficile

vargas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucius Lucrece Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

je suis d'accord avec el mariachi

je suggère :

- un système moins passif (qu'est ce que j'ai dormi en classe), avec plus de projets

- moins d'importance donnée à l'évaluation quantitative (les contrôles)

- assurer les bases (je suis sorti du système scolaire, aucun prof ne m'avait parlé de Napoléon !!! et j'ai plein de raisons de ne pas l'aimer celui là)

- des cours d'orientations (les débouchés, et là de manière quantitative)

- mettre l'INSEE sur la prospective sur les débouchés pour prévoir les besoins (on ne se réveille pas un jour pour doubler dès le lendemain le nombre d'admis en 2e année de médecine)

- une valorisation de l'enseignement technique et plus de découverte des métiers sur le terrain (visites scolaires)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cornelius Membre 410 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

- moins de contrôles c'est vrai

- il faut donner plus d'importance à l'anglais

- pouvoir évaluer, renvoyer ou récompenser les professeurs, le nombre d'incapables est trop important

- peut-être plus de projets tels que les classes européennes,

- peut-être une orientation plus tôt, plus rapide

- appprendre aux professeurs à gérer des enfants, dans n'importe quels cas

et plein d'autres choses, lol

Mais la psychologie et la sophrologie, ça me semble pas une bonne idée, les enfants sont déjà assez égocentrés mais leur redonnez confiance ça oui !

Modifié par Cornelius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ladydi69 Membre 45 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

tout d'abord bien choisir les prof parce que certains ......enfin bon je parle par m'auvaise expérience! ensuite parler plus de manière a avoir envie d'apprendre. par des films , des reportage.... ecrire ce que les profs disent au fur et a mesure ca gonfle... c'est monotone....mai bon ! et pour finir s'investire d'avantage dans l'orientation, arrter de faire miroiter de belle chose aux élèves. l'orientation s'est primordiale, donc bcp bcp bcp plus d'aide a ce propos!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dempsey Membre 211 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

oui,evidemment,c'etait pour poser un peu le debat,il faut choisir l'age ,par palier,apprendre à gerer le stress,gerer des objectifs,enfin c'etaient des idees,mises en vrac

le but,arriver à affronter la vie sur des bases de constuction solides,de gestion d'emotion etc...

je pars de la base plus l'enfant apprendra à se connaitre,gerer ses emotions...plus il fera des choses qui lui ressemble.

vargas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Akumu Membre 1 398 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

et si on "ré-apprenait" tout simplement aux enfants l'envie d'aller jouer dehors ? Fabriquer des cabanes, faire des voitures avec une planche en bois et un axe de roue pour volant, monter dans les arbres pour comprendre que la chute ça peut faire mal, aller piquer des pommes dans l'arbre du voisin qui est un gros râleur mais finalement sera le premier à apprendre à celui qui s'est viandé dans son jardin que voler "c'est pô bien"... Tout simplement comme ça dans la simplicitude du simplement reprendre le mors naturel qui collait aux dents des enfants d'antan [ça c'était juste pour la rime ! Pouët ! et re-Pouët].

Aujourd'hui l'enfant doit connaître :

- l'informatique

- l'anglojaporussofranportu...

- le micro-onde

- le massage bilatéral des ondes thermolaserlactyle de son système nerveux

- la dernière manette PS3 [franch'ment c'est vrai, l'est très nulle , mais bon...]

- la calvitie vu par Docteur Gougueule

- le moteur à infusion mégamachin

- et bref...

Alors !!! ça ne serait pas chouette qu'une maîtresse nous rebalance pour petits chérubins de parents encombrés :

- une marelle

- une salade qui traîne

- un 1-2-3 soleil

- chat chui perché

- pan témor !!!

Non ? bon... je dois rajeunir dans mon avancement en marche arrière, n'empêche que...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cornelius Membre 410 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Vargas,toi tu veux une école de la vie, or aujourd'hui l'école est là pour donner des connaissances en premier lieu et donner une approche de la vie en groupe, en communauté, de la vie sociale. Je pense que gérer le stress, la gestion d'émotion... c'est à l'éducation des parents de te l'apporter, l'école ne peut pas complètement se substituer aux parents.

Modifié par Cornelius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
malice Membre+ 27 440 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

le système scolaire français a besoin de se réformer.

il faut penser aussi aux enfants qui ont du mal à suivre ou ne suivent pas du tout dès la cp.

un enseignement dans une cité n'est pas le même qu'un enseignement dans une ville ou à la campagne.

pourquoi y a t il des enfants qui décrochent dès 14ans?

quoi faire et comment faire pour les motiver?

des cours supplémentaires seraient pas de refus,peut être l'anglais plus sérieusement en primaire, l'informatique également....

au collègen pouvoir rencontrer les professeurs plus régulièrement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Pour commencer, renoncer aux 80% d'une classe d'âge avec le bac! Nombre de personnes n'ont rien à foutre au lycée, il n'est pas fait pour elles, l'enseignement n'a pas à se dégrader ou se simplifier pour elles! L'apprentissage à 14ans est donc une excellente chose.

Une réforme URGENTE : l'Histoire! Respecter la chronologie et faire que le programme s'étende de manière cohérente de la 6e à la terminale et non pas sans cesse recommencer afin de parler 2 fois des mêmes choses (cf 2nde guerre mondiale en 3e et en terminale!) Par exemple : 6e 5e : antiquité et haut moyen âge; 4e : bas moyen âge;3e : Renaissance à 1715. 2nde : 1715 à 1848... Ca évitera de produire des ignorants qui n'ont jamais entendu parler des Capétiens ou de Talleyrand.

Ensuite, sans doute, séparer les littéraires des scientifiques dès la 2nde. Ca permettrait en L (formation d'excellence pour tous ceux qui ne visent pas des carrières d'ingénieurs mais apprennent justement à maitriser la civilisation de l'écrit et non le monde relativement fermé et étroit des nombres) de faire de la philosophie durant 3ans, de l'histoire littéraire, de l'histoire des grandes civilisations. Il est ainsi incompréhensible qu'on ne fasse pratiquement pas d'histoire européenne et encore moins d'histoire mondiale. Etudier la Chine des Tang ou l'époque de l'Empereur Açoka en Inde permettrait pourtant de mieux comprendre les suites historiques et donc les évolutions actuelles. Il serait souhjaitable, également, qu'un bachelier, ait un bagage relativement solide concernant les auteurs classiques étrangers.

Pour un renforcement des humanités (latin, grec) et pour des cours optionnels d'histoire de l'art, d'histoire des idées religieuses...

Pour un renforcement des classes européennes et une multiplication de l'offre des langues. Bref, il convient certainement de créer des gros lycées départementaux au lieu d'éclater le maillage avec des petits établissements qui ne peuvent pas avoir les moyens de ces ambitions.

Mais pour arriver à de tels bouleversements, il faudrait d'abord casser les syndicats de l'Education nationale qui sont crispés sur leurs avantages d'un système pourtant à bout de souffle! Or même Allègre s'y est cassé les dents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

C'est bien vous avez bien travaillé, c'est très bien lol, promis je donnerai mon avis aussi très vite là je n'ai pas le courage, mais il y a des idées très interessantes dans tout ca.. je veux travailler dans l'enseignement et j'aimerai beaucoup qu'il soit réformé dans pas mal de domaines, car je ne le trouve pas très logique dans sa structure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je suis plutôt de l 'avis de Mazzarino : je ne veux pas un enseignement et une pensée uniques où l 'on fait croire que tout le monde est au même niveau : bref des clones à qui on reconnait même pas les capacités propres.

L 'enseignement théorique n 'est pas supérieur à l'enseignement pratique et professionnel : bref : je le redis faut arrêter de les traiter de cons.

Par contre à mélanger les différents potentiels : forcément cela ne donne rien : bref ; on veut des scientifiques : absurde : tout le monde passe les fameuses filières en bachotant et en n 'y comprenant rien : voila la réussite de la France.

On peut être un excellent biologiste sans être matheux et physicien ....

C'est pour cela que la recherche est nulle ! pas de moyens mais en plus des sélections uniformes : seule la complémentarité des équipes donnerait des résultats.

Et surtout de la pratique : résolutions sur le terrain pour bien des métiers ...

L 'école ne rendra pas les gens intelligents : mais elle se doit de ne pas les abrutir et de ne pas leur faire perdre du temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
max2357 Membre 323 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Je pense qu'il faut moins de laxisme de la part des profs. Il est impossible d'arriver à enseigner dans une classe lorsqu'il y a des élèves perturbateurs. Mazarino, tu parles du "monde relativement fermé et étroit des nombres". Les sciences n'ont rien de fermé, bien au contraire... Mais je suis d'accord avec toi sur la séparation S/L dès la seconde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
Je pense qu'il faut moins de laxisme de la part des profs. Il est impossible d'arriver à enseigner dans une classe lorsqu'il y a des élèves perturbateurs. Mazarino, tu parles du "monde relativement fermé et étroit des nombres". Les sciences n'ont rien de fermé, bien au contraire... Mais je suis d'accord avec toi sur la séparation S/L dès la seconde.

Les sciences ont toute leur noblesse mais je suis consterné que le gros de la troupe se tourne vers S alors qu'ils ne feront jamais d'algèbre ou de physique de leur vie! L'enseignement littéraire est beaucoup plus adapté à une société reposant sur le tertiaire. Du coup, la séparation et le relévement de la filière L, permettrait un renforcement de l'enseignement en S (zoologie, botanique, minéralogie par exemple ou toute autre discipline que je ne maîtrise, pour ma part, pas) véritable antichambre des facultés de biologie, physique etc...au lieu de produire des bataillons gorgés de formules qu'ils oublieront aussi sec en venant encombrer les rangs des facultés de droit sans avoir le moindre bagage de philosophie du droit ou d'histoire voire sans savoir comment disserter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
max2357 Membre 323 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Il y a du français et de la philo en S. Peu mais il y en a quand même. Mais heureusement qu'il n'y a pas plus d'heures de matières littéraires que de matières scientifiques en S car je ne verrais pas l'utilité d'une section S. D'ailleurs, le nombre d'heures de science en S est relativement faible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

je trouve plusieurs idées intéressantes dans vos post.

Pour moi, il faudrait notamment :

- dévellopper le travail sur l'orientation

- valoriser les filières techniques et l'apprentissage car la filière générale n'est pas forcément utile et/ou bonne pour tout le monde.

- prendre davantage en compte les actvités manuelles, artistiques, physiques qui permettraient à certains (qui échouent dans les matières générales) d'exceller dans ces domaines et de découvrir ainsi des vocations. En effet, qq peut-être très doué manuellement mais échouer dans tout ce qui est apprentissage par coeur.

- dévellopper davantage les jeux et les travaux de groupes qui permettent d'apprendre à vivre ensemble et qui permettent également d'apprendre à s'exprimer devant les autres.

- apprendre à penser par soi même et non réciter bêtement une leçon apprise par coeur

- cours de langues : il faudrait des cours plus vivant

- mieux former les profs à encadrer des classes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Mazarino, Je suis tout à fait d'accord sur la sélection de la filière L, Es, S dès la 2nde, et je pense d'ailleurs que le rajout d'autres filières dans le cursus général pourrait être un atout. On en a supprimé et je trouve ca assez dommage, car certaines personnes pourtant très littéraires sont poussées à faire S car elles ont le niveau, mais ne font finallement pas ce qu'ils aiment.

L'idée d'un programme historique étalée sur plusieurs années dans l'ordre chronologique, tout comme nous pourrions faire de même avec les lettres. J'ai toujours trouvé très confus les programmes scolaires sur ce point.

Concernant la filière S, le problème est qu'elle semble (en tous cas dans mon ancien lycée) LA filière par excellence, de ceux qui ont réussit, de ceux qui vont réussir. En L, nous étions de pauvres tâches à qui on reléguait les professeurs les moins intéressants (exception faite à la philo). C'est dommage que les filières ne soient pas plus valorisées chacune pour ce qu'elles sont et que la Science soit un tel synonyme de réussite. Non pas que ce ne soit pas difficile bien au contraire!! (je suis incapable de résoudre une équation lol).

Concernant l'enseignement primaire je trouve que l'anglais devrait être enseigné dès le cp dans toutes les écoles et d'une manière un peu plus avancée qu'aujourd'hui. Mes souvenirs des cours d'anglais au primaire: les couleurs, les chiffres, la météo. Alors qu'à cet âge là on a une mémoire immense, une envie d'apprendre, et une adaptation intéressante au nouveau. Alors il me semble dommage de ne pas en profiter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dempsey Membre 211 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

je vais peut etre vous paraitre lourd,mais donner à un enfant le moyen de comprendre ce qu'il est et l'amenerà pouvoir gere entre autre ses aspects emotionnelles...

lui apprendre à gerer ses choix ses envies.

de plus je crois savoir que dans certains metiers filieres il y a certaines techniques.

pourquoi ne pas faire partager tout ça à la masse,au lieu d'y laisser dans un serrail

vargas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)
je vais peut etre vous paraitre lourd,mais donner à un enfant le moyen de comprendre ce qu'il est et l'amenerà pouvoir gere entre autre ses aspects emotionnelles...

lui apprendre à gerer ses choix ses envies.

de plus je crois savoir que dans certains metiers filieres il y a certaines techniques.

pourquoi ne pas faire partager tout ça à la masse,au lieu d'y laisser dans un serrail

vargas

Oui c'est un des rôles de l'école d'aider les enfants à bien grandir, mais je epense surtout que "donner à un enfant le moyen de comprendre ce qu'il est" est surtout un rôle pour les parents (ou tuteurs). Un enseignant ne doit pas non plus dépasser son rôle d'enseignant..

Sinon de quelles techniques tu parles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant