Renoncer, c'est mourir


saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

"Choisir d'être une personne, et non toutes celles qu'il serait possible d'être.

20 ans, l'âge de tous les possibles est aussi l'âge de toutes les grandes morts. Renoncer, c'est mourir, nous le savons tous. Si nous choisissons tel homme ou telle femme pour l'aimer toute notre vie, nous mourons à tous les autres, qui pourtant étaient des gens potentiellement aimables, désirables. Si nous choisissons de devenir professeur, nous ne serons pas médecin¿ nous cherchons alors une solution pour combiner les deux, une situation qui nous permettrait de tout garder encore possible, sans renoncer, sans mourir. Il n'est facile à personne de mourir ; il semblerait, pourtant, qu'aucune vie ne soit possible sans mort préalable.

Tant de possibles¿ comment ne pas s'y noyer, comment choisir ? Comment les rendre réels lorsque la tentation de les garder en simples possibles est si grande ?

Tant que l'on n'a pas choisi, on a l'impression d'être tout ce qu'on n'a pas choisi, tous les possibles à la fois. Mais ce que je suis de façon abstraite, le suis-je vraiment ? La peur de se réduire, de se déterminer est la même pour tous. Mais n'oublions pas que si en prenant une route nous évinçons toutes les autres, ne pas en prendre du tout ne mène nulle part, même pas à soi."

Voilà où j'en suis, à la croisée des chemins comme dirait Blankass.

Je suis perdue dans ma vie, devant l'étendue ce qu'il m'est possible de faire et des choix à faire. Est-ce que vous avez déjà ressenti ça ? Comment puis-je m'éclaircir les idées, comment savoir ce qui me correspond le mieux (niveau perso mais aussi professionnel) ?

Mes amis, ma famille, son trop proches pour être objectifs et m'aider vraiment, j'aimerais vos avis si possible... et désolée pour la longueur du post... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

Et bien disons que ce n'est pas à nous de répondre à ces interrogations ...

C'est un sujet personnel où les réponses ne peuvent se trouver que dans ta personnalité.

Nos aspirations, nos envies, nos désirs ne sont pas les mêmes que les tiens ...d'où une impossibilité de te conseiller ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Oui, tu as entièrement raison. Ce ne sont pas des solutions que je viens chercher ici, je dois les trouver seule et me décider, je cherche des pistes de réflexion.

En fait, je ne sais pas comment m'y prendre, quelles sont les questions à se poser ? dois-je demander conseil à des professionnels ? si oui, quel genre de personnes ? sinon, quelles démarches puis-je accomplir ?

C'est pas du tout évident, je me pose des milliers de questions, je cherche des réponses un peu partout mais il y a tellement de partout que tout se brouille dans ma tête... :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

Pour ce qui est de ta vie "sentimentale" , là on peut pas trop nous avancer ...

Nous ne sommes ni dans ta tête , ni dans ton coeur ...

Par contre coté professionnel , tu dois bien avoir des envies ?

Travailler seule ou en équipe ?

Travail plutôt "intellectuel" ( je trouve pas le mot juste ) ou alors quelque chose de plus manuel ou artistique ?

En intérieur ou extérieur ?

Rester sédentaire ou alors bouger ?

Etc ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Bonjour,

si j'ai bien saisi le fond du message, je vais t'expliquer mon cheminement. Bon, mauvais, peu m'importe. Et de toute façon, je n'ai pas assez de recul pour le savoir. Mais il sera bon, en ce sens que j'ai avancé.

Car ne pas choisir, c'est renoncer à avancer. Et renoncer, c'est mourir, n'est-ce pas ? Donc au lieu de renoncer à choisir, j'ai choisi de renoncer (:smile2: sisi, c'est vrai). En d'autres termes, ne sachant plus ce qui me correspond, j'ai littéralement pris du recul. J'ai tué ma vie (j'aime bien cette image) pour en recommencer une nouvelle, avoir un second point de vue. J'aime à dire que chaque œil n'a pour but que de mettre en perspective ce que voit l'autre. Mais comment fait-on lorsque l'on en a qu'un ?

Je pense que tu as vu le film "Dead Poets Society" (même si je me base sur rien de concret), en français "Le cercle des poètes disparus", et une scène me revient comme j'écris ces lignes: celle où M. Keating fait marcher ses élèves sur son bureau.

Le dialogue de cette scène est le suivant (en VO):

[Keating stands on his desk]

John Keating: Why do I stand up here? Anybody?

Dalton: To feel taller!

John Keating: No!

[Dings a bell with his foot]

John Keating: Thank you for playing Mr. Dalton. I stand upon my desk to remind myself that we must constantly look at things in a different way.

Cela représente clairement ce que j'essaie de dire ici: "Je suis debout sur mon bureau pour me rappeler que nous devons constamment regarder les choses d'une façon différente."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Oui c'est sûr que côté sentimental c'est compliqué mais c'est plus ou moins toujours le cas... Bref. L'ennui c'est que ça peut influer sur mon choix professionnel. A ce niveau là d'ailleurs, le souci c'est que je n'ai pas la moindre idée d'un métier qui me permettrait de m'épanouir. Je n'ai pas de passion dévorante dans la vie, j'aime faire beaucoup de choses très variées, je sais ce qui me plait moins mais ça ne me permet pas de me décider pour un job en particulier et ça fait des années que ça dure.

Mes expériences professionnelles (assez variées somme toute) m'ont permis de savoir ce que je ne voulais plus faire mais pas de m'indiquer vraiment vers quoi m'orienter.

Je suis peut-être trop exigeante, je devais sûrement me contenter d'un poste sans me poser 10 000 questions mais me lever tous les matins, uniquement histoire de pouvoir payer mes factures, ça va un temps mais c'est pas trop mon truc si tu vois ce que je veux dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Pour te répondre Wild, croisement des posts, j'essaie de voir dans toutes les directions possibles. C'est ça le problème : trop de chemins se dessinent devant moi, lequel choisir ? pourquoi un plus que l'autre ? que vais-je sacrifier dans ma vie actuelle (tout, rien, l'amour... etc.) ?

Je ne veux pas savoir ce que je DOIS faire mais je n'arrive pas à savoir ce dont j'ai ENVIE et ce, dans tous les domaines...

Pourtant, je ne me sens pas malheureuse dans ma vie actuelle, au contraire, je passe de bons moments avec ce et ceux qui font ma vie comme elle est aujourd'hui :

- un boulot un peu chiant mais bon, un patron cool et la proximité géographique (5 min à vélo)

- un nouveau copain (depuis peu) très tortueux et qui habite loin, qui ne sait pas trop où on va (du coup moi non plus) mais qui me fait découvrir plein de choses et réciproquement car on a des caractères très différents

- des amis présents, trop peut-être mais uniquement parce que je le veux aussi.

Bref, c'est simple, nan ?! :/

Modifié par saori

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Je comprends bien la délicatesse de ta situation. Je n'ai pas voulu te donner de réponse, car de toute façon une seule réponse existe: le choix que tu feras.

J'ai simplement eu envie de te faire part de mon point de vue. Je sais que ce n'est pas facile de faire ce genre de choix.

Je sais également que repartir de zéro, ce n'est pas envisageable pour tout le monde. Mon message avait deux but: te soutenir psychologiquement en te montrant qu'on ressort vivant (et parfois plus "fort") de problèmes difficiles ; te dire de prendre du détachement.

Plus tu cherches à trouver une réponse, moins tu y verras clair.

Laisse du temps au temps. tu verras, à ne pas y penser, tu vas peu à peu faire le point avec toi-même. Quand ta réflexion inconsciente sera mûre, la réponse apparaîtra (presque) toute seule. En revanche, cela peut être plus ou moins long. fais simplement confiance à ton instinct, à toi-même. Et si c'est une erreur, au moins, tu n'auras pas de regrets puisque tu as choisi ce qui te semblait le mieux pour toi.

En occident, un proverbe explique bien ça: "La nuit porte conseille". La nuit représentant un état dans lequel tu ne réfléchis plus consciemment, mais où ton inconscient continue de raisonner. Il suffit ensuite "simplement" de se faire confiance lorsqu'une décision nous motive: c'est l'aube, où la lumière apparaît enfin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Tu as raison, je pense que c'est la manière la plus pertinente de prendre une décision sans avoir de regrets par la suite et j'ai effectivement l'impression que plus je réfléchis, plus la situation se complexifie !

Je n'avais jamais envisagé le proverbe

"La nuit porte conseille". La nuit représentant un état dans lequel tu ne réfléchis plus consciemment, mais où ton inconscient continue de raisonner.
de cette façon mais merci, pour ton point de vue et le soutien. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dark_connard Membre 2 606 messages
chevalier jedi du coté obscur de la force ! ‚ 106ans
Posté(e)

Allons saori, tu es la réincarnation de la déesse Athéna. tu n'as pas le droit de flancher comme ça. Pense à Seiyar et à ses compagnons qui se battent à tes cotés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
butterflyz0986 Membre 118 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

Le texte en italique, il est de toi ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

éa me taraude, c'est bête: tu as lu / vu le cercle des poètes disparus ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Non, le texte en italique n'est pas de moi mais il m'a tellement fait penser à mon questionnement actuel que je n'ai pas pu trouver meilleur moyen pour décrire ma pensée actuelle...

Et non, je n'ai pas vu ni lu "Le cercle des poètes disparus" mais j'en ai souvent entendu parler. Je devrais pouvoir le récupérer sans trop de problème...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

J'espère qu'il te plaira, alors :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Bon, j'arrive pas à trouver "Le Cercle des poètes disparus", va falloir que j'aille le louer absolument !

La médecine, le droit, le commerce sont nécessaires dans la vie ; mais la poésie, la romance, l'amour, c'est pour ça qu'on vit.

Malgré les difficultés et les choix à faire, il ne faut jamais renoncer au bonheur et à l'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saori Membre 311 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

Quand je relis ce post, je me dis que j'ai fait bien du chemin depuis...

Cela me rappelle aussi que ça me manquait de ne plus passer sur Forum, cette communauté active et variée :coeur:

Un nouveau boulot qui change du tout au tout, un engagement personnel avec quelqu'un de super, bref j'ai enfin trouvé ma voie et ça rassure ! ^^

Merci encore pour le soutien que tu m'avais apporté Wild :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Comme quoi, ça ne sert à rien de se prendre la tête :coeur:

Dans l'absolu, je suis content pour toi que tu aies accepté les changements qui sont arrivés dans ta vie sans te torturer.

Je suis content que ces quelques mots t'aient aidée, dans un sens ou un autre. Tout ce que j'ai dit était le résultat (trouvé quelques mois auparavant) de plusieurs années de questionnement.

Si j'ai pu t'éviter de passer par cette période (fortement désagréable), tant mieux. Si je n'ai rien fait d'autre que te rassurer, ça reste toujours quelques tortures que tu t'es infligées en moins :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant