L'homme est-il l'égal de la femme?


Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

La question me taraude.

________________________________

Le premier tour du concours étant terminé, tous les forumeurs peuvent s'exprimer sur ce sujet.

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

« Quand une société se corrompt, c'est le langage qui se gangrène en premier. En conséquence, la critique de la société commence par la grammaire et le rétablissement du sens. » Octavio Paz.

On va donc commencer par rétablir le sens des mots.

égal ? Que signifie égal ? C'est le dictionnaire de l'Académie française qui nous offre cette réponse :

Semblable soit en nombre, en quantité, soit en nature, en qualité.

Ainsi pour savoir si l'homme est l'égal de la femme, il faut rechercher si celui si est soit semblable en nombre, soit en nature à une femme.

En nombre : Sur mille personnes, 503 sont des hommes, 497 sont des femmes, il naît 105 garçon pour 100 filles.

Je vous laisse juge de l'égalité en nombre homme - femme ¿

En nature : dois-je réellement reprendre les caractéristiques physique établissant la différence entre un homme et une femme ?

En qualité ? La réponse a cette question est plus subtile. S'il fût un temps où les consciences étaient plus libérées et acceptaient la réalité sans la juger, il apparaît qu'aujourd'hui au nom d'une égalité de droit, il faudrait accepter l'idée d'une égalité de qualité. Or, il apparaît comme insoutenable d'affirmer l'égalité qualitative des hommes et des femmes.

Hommes et femmes, justement parce qu'ils sont différents ont développé des mécanismes de survie différents. La force physique de l'homme est indéniable, elle lui est naturelle. Celle de la femme lui est inférieure en globalité. Point, c'est comme cela. Ce n'est ni une insulte, ni une tare pour la femme, ni un prix d'excellence pour l'homme. C'est un état de fait.

La femme est celle possédant la qualité de porter la vie. C'est naturel, c'est ainsi. C'est différent et inégal.

Et d'autres différences de qualité intrinsèque à l'homme et la femme contribuent à affirmer l'inégalité entre les deux sexes.

Ainsi, très rapidement, on peut constater qu'hommes et femmes ne sont ni semblables en nombre, ni en nature, ni en qualité.

Hommes et femmes ne sont donc pas égaux, n'en déplaise à ceux qui fantasment le contraire.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

l'homme est bien aujourd'hui l'égal de la femme : de part la parité légiférée en 2000. Cette loi permet à l'homme et à la femme d'avoir une égalité politique de fait. Les listes électorales contiennent autant d'hommes que de femmes et à ce titre il y a une équité.

Dans le cadre professionnelle, l'homme est égal à la femme : le taux d'hommes travaillant dans des domaines dits "féminins" progressent. De plus, le fait que dans de nombreuses professions l'on reconnaisse la paternité par des congés de paternité (11 jours) ou encore que le nombre d'enfants compte pour la retraite d'un papa salarié (http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/4-enfants-et-retraite-la-nouvelle-donne_488282.html), chose réservée aux seules mamans jusqu'ici.

Dans le domaine de la paternité, les papas prennent aujourd'hui toute leur place, parce qu'ils ont voulu la prendre de par l'émancipation féminine : l'homme-papa devient l'égale de la femme-maman grâce au travail cette dernière. On voit un nombre très grand de papa aller chercher leurs enfants. Au-delà des films burlesques comme "de l'autre côté du lit", ce qui est de plus en plus mis en avant est justement la place du papa-poule (souvenons-nous pour ce qui le peuvent de cette série : un homme est capable d'élever ses enfants comme une mère en mettant sa vie sentimentale de côté (

).

Même notre corps révèle notre féminité : les publicités regorgent de spots vantant les mérites de telles ou telles crèmes anti-ride, revitalisantes. Les marchés ont bien compris que l'homme est devenu l'égal de la femme dans le champ cosmétique : on se fait même refaire le nez, les pectoraux,... Nous devons plaire au même titre que les femmes doivent nous plaire ; ce n'est plus à sens unique. et je vous parle même pas de la lingerie :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
l'homme est bien aujourd'hui l'égal de la femme : de part la parité légiférée en 2000. Cette loi permet à l'homme et à la femme d'avoir une égalité politique de fait. Les listes électorales contiennent autant d'hommes que de femmes et à ce titre il y a une équité.

Equité ne signifie pas égalité.

Parler d'égalité politique à l'heure d'aujoud hui est se satisfaire de bien peu: combien de femmes à l'assemblée nationale? 107 sur 577 députés. Egalité politique ?

Dans le cadre professionnelle, l'homme est égal à la femme : le taux d'hommes travaillant dans des domaines dits "féminins" progressent. De plus, le fait que dans de nombreuses professions l'on reconnaisse la paternité par des congés de paternité (11 jours) ou encore que le nombre d'enfants compte pour la retraite d'un papa salarié (http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/4-enfants-et-retraite-la-nouvelle-donne_488282.html), chose réservée aux seules mamans jusqu'ici.

Les faits décrit ici sont symptomatiques d'un avancé vers l'égalité mais ne signifie pas l'égalité, loin de la:

Congé parternité 11 jours, certes, congé parental: seul 2 % des congés parentaux sont demandé par les hommes.

Dans le domaine de la paternité, les papas prennent aujourd'hui toute leur place, parce qu'ils ont voulu la prendre de par l'émancipation féminine : l'homme-papa devient l'égale de la femme-maman grâce au travail cette dernière. On voit un nombre très grand de papa aller chercher leurs enfants.

C'st bien, c'est même normal. En attendant, aller chezcher son enfant à l'école ne suffit pas a établir l'égalité homme femme. Il y aurait égalité si apres avoir été chercher son enfant a l ecole, le pere prenait 50 % des congés parentaux et si au moment ou paspa et maman allaient cherxcher leur salaire, maman ne recevait pas 20 % de moins que papa au seul motif qu'elle soit une femme.

un homme est capable d'élever ses enfants comme une mère en mettant sa vie sentimentale de côté (
).

Je suis bien d'accord. Est-ce pour autant que cela gomme les différences physique qui caracterise l'inégalité homme femme?

Même notre corps révèle notre féminité : les publicités regorgent de spots vantant les mérites de telles ou telles crèmes anti-ride, revitalisantes. Les marchés ont bien compris que l'homme est devenu l'égal de la femme dans le champ cosmétique : on se fait même refaire le nez, les pectoraux,... Nous devons plaire au même titre que les femmes doivent nous plaire ; ce n'est plus à sens unique. et je vous parle même pas de la lingerie :smile2: ;)

;) en attendant ce n'est ni vos testicules, ni votre pénis que l'on montre pour attirer le chalant. la femme objet est tellement plus vendeuse.

Pub de Surcouff, pour vendre des ordinateurs:

Surcouf2-2.jpg

Le message n°1 est clair, l'acheteur informatique est forcément masculin, et pour le faire acheter un ordinateur et surtout une carte avantage client, on met deux femmes blondes a demi nue, a forte poitrine. Message n°2 la femme est vénale pour ne pas dire une pute, elle s'interresse a l'ado parce qu'il a le pouvoir d'achat avec sa carte avantage client.

Tout va bien Madame la marquise.

Inégalité physique et inégalité de traitement, donc non, l'homme n'est pas l'égal de la femme.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

justement : la question est de savoir si l'homme est égal à la femme et non si il lui est supérieur ou inférieur en tout point. La question présuppose qu'aujourd'hui c'est la femme le sexe fort comme l'affirmait le Castor.

Je ne crois pas sincérement qu'il faille victimiser l'un ou l'autre : le fait est qu'aujourd'hui la femme a tous les pouvoirs en main! La libéralisation de la femme, je le maintiens, l'a replacé à sa juste place et nous oblige à de nouveaux défis, nous les hommes. Le fait que vous donniez la vie n'est pas une supériorité mais un bienfait de la nature mais là aussi nous devons trouver notre place. Je réfute l'idée, Elais, que les hommes aujourd'hui ne s'occupent pas assez de leurs enfants : la garde partagée ou alternée nous oblige à s'occuper entièrement de nos enfants et de ce fait vivre aussi le rôle plein et entier de "maman". Si il est vrai que les hommes n'ont pas voulu prendre cette place, il est vrai aussi que les femmes n'ont pas voulu nous la laisser aussi facilement que cela. Ainsi dans la majeure partie des cas la garde est donnée aux mères pas aux pères. Quant aux congés parentaux, il faudrait que les salaires des femmes soient réévalués, et beaucoup plus de MENAGES les prendraient (ce n'est pas affaire de machisme chère Elais :smile2: )

Les publicités montrant des femmes adulant un homme ou tout autre chose machiste, je peux te retourner le compliment chère Elais aux yeux de braise

post-43331-1248256836_thumb.jpg

quant à la parité politique, elle est de fait : la démocratie n'est pas affaire de sexe, il me semble ou alors, que l'on fasse 289 duels femme-femme dans les circonscriptions :sleep:

la force physique naturelle à l'homme ;) alors voici le contre-exemple :

post-43331-1248257590_thumb.jpg

comme tu peux le constater, elle n'a rien à envier à Schwarzi ;);)

Enfin, je conclurais en affirmant que notre chère Elais au grand talent a commis une erreur notamment dans sa conclusion initiale : toute sa démonstration est basée sur la sémantique, la mienne sur un constat ; il n'y a point d'égalitarisme à rechercher mais de comlémentarité et à ce titre, l'homme est devenu le complément de la femme dans le couple, alors qu'il se considérait à tort comme le supérieur de la femme. Parce que nous avons pris conscience de la force féminine depuis sa libération, nous avons compris que nous devions être complémentaire, à l'égal de la femme...pas question de supériorité ou d'infériorité ici ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
justement : la question est de savoir si l'homme est égal à la femme et non si il lui est supérieur ou inférieur en tout point.

Mais pourtant, c'est en montrant ou pas, l'existence de différences que l'on peut répondre à la question de savoir si hommes et femmes sont égaux. Or, comme tu le sais, des différences éxistent, il n'y a donc pas d'égalité.

La question présuppose qu'aujourd'hui c'est la femme le sexe fort comme l'affirmait le Castor.

Heing ?

Ce n'est pas parce que cela est affirmé que cela est vrai.!

D'ailleurs, étrange tout de même de vouloir nous faire croire que hommes et femmes sont égaux en affirmant qu'il existe un sexe fort, soit un sexe plus fort que l'autre, donc des sexes inégaux.

En plus de postuler sans t'en rendre compte une différence d'égalité, tu poses en plus un jugement de valeur sur cette inégalité : à savoir que le sexe fort est la femme.

le fait est qu'aujourd'hui la femme a tous les pouvoirs en main! La libéralisation de la femme, je le maintiens, l'a replacé à sa juste place et nous oblige à de nouveaux défis, nous les hommes.

Sa juste place ? Il y aurait donc une place précise pour la femme ? N'est-ce déjà pas le signe de l'inégalité ? Si égalité il y avait, les places seraient indifférenciées.

Je réfute l'idée, Elais, que les hommes aujourd'hui ne s'occupent pas assez de leurs enfants : la garde partagée ou alternée nous oblige à s'occuper entièrement de nos enfants et de ce fait vivre aussi le rôle plein et entier de "maman".

Tu as beau réfuter, les chiffres, donc les faits réels prouvent le contraire : 2 % des hommes prennent le congé parental, soit 98 % des personnes prennant un congé parental, mettant leur carriere professionnelle de coté pour leurs enfants, sont des femmes.

il est vrai aussi que les femmes n'ont pas voulu nous la laisser aussi facilement que cela. Ainsi dans la majeure partie des cas la garde est donnée aux mères pas aux pères.

Quant aux congés parentaux, il faudrait que les salaires des femmes soient réévalués, et beaucoup plus de MENAGES les prendraient (ce n'est pas affaire de machisme chère Elais )

Il y a donc bien une inégalité , non ?

quant à la parité politique, elle est de fait

Oui carrément de fait : 107 femmes deputés sur 577 .C'est limpide...!

comme tu peux le constater, elle n'a rien à envier à Schwarzi

En attendant, les victimes de violences conjugales sont les femmes.

: toute sa démonstration est basée sur la sémantique, la mienne sur un constat ; il n'y a point d'égalitarisme à rechercher mais de comlémentarité et à ce titre, l'homme est devenu le complément de la femme dans le couple, alors qu'il se considérait à tort comme le supérieur de la femme. Parce que nous avons pris conscience de la force féminine depuis sa libération, nous avons compris que nous devions être complémentaire, à l'égal de la femme...pas question de supériorité ou d'infériorité ici

Jolie conclusion, mais comme tes arguments pour y parvenir viennent d'etre demontés, celle-ci n'a plus qu'une valeur de postrulat, donc la valeur d'une simple opinion déconnectée de la réalité mais ancrée dans tes désirs d'avenirs ( :smile2: ), louables certes, mais qui confirment encore que homme et femmes ne sont pas égaux, que cela soit d'une maniere sémantique ou pratique.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Il faut reprendre mes propos tels quels : il y a parité de fait en politique mais la démocratie juge les idées et non le genre :smile2: : au risque de me répéter ma chère Elais, il y a parité mais les partis politiques ne peuvent pas présenter systématiquement une femme contre une femme dans chaque circonscription où le cas se présente. Donc il y a égalité de fait! Et je te contredis formellement quand tu dis que c'est en montrant qu'il n'y a pas égalité que tu réponds à la question !

La question telle qu'elle nous est posée est bien "l'homme est-il l'égal de la femme?" et non l'homme est-il égal à la femme. La différence si mince soit-elle vaut le détour : se demander si l'homme est l'égal de la femme signifie in extenso qu'il ne l'était pas ou ne l'est pas encore forcément. Pour ma part je trouve qu'il l'est devenu par la nécessité : les congés parentaux qui ne sont pas pris ne sont pas le signe d'un j'en-foutisme de la part des hommes mais d'une réalité sociale : la perte de revenu pour le ménage est trop important!

La juste place de la femme : pour ma part la place de la femme a toujours été déterminée par les hommes dans une société patriarcale! Or aujourd'hui et depuis les lois émancipatrices (trop longue à venir certes), la femme prend la place qu'elle veut et c'est très bien ainsi ; mais du coup, qu'elle est celle dévolue à l'homme? Celle de reproducteur? Celle de père? Celle...enfin bref, nous avons du mal à toruver notre place que nous trouvons trop réductrice...en cela quelque part nous sommes devenus les égaux des femmes mais en retrogradation!

Quant aux salaires, oui il y a inégalité en défaveur des femmes mais c'est hors-sujet chère Elais puisque le sujet est celui de la place de l'homme par rapport aux femmes et non l'inverse...ne fuis pas ton manque d'arguments par la petite porte chère amie!

Ah la femme battue! Quelle horreur que ce fait là! je ne le nie pas bien au contraire, mais je ne peux pas non plus passer sous silence la réalité de certains faits dont on ne parle pas encore assez : les hommes battus existent aussi, et cela ne préterait pas à sourire...pour info http://www.francesoir.fr/enquete/2007/11/0...conjugales.html

Au final mes arguments tiennent largement la route parce que je réponds à la question posée sans la reformuler pour passer de l'égalité homme femme à l'inégalité femme homme : il faut rester dans la question qui est l'homme/femme et non l'inverse...

Tu seras in si tu répondais à la question "la femme est-elle l'égale de l'homme"...mais désolé de te décevoir chère et admirable adversaire...je viens de démontrer que l'homme est devenu l'égal de la femme y compris dans de terribles aspects ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Il faut reprendre mes propos tels quels : il y a parité de fait en politique mais la démocratie juge les idées et non le genre : au risque de me répéter ma chère Elais, il y a parité mais les partis politiques ne peuvent pas présenter systématiquement une femme contre une femme dans chaque circonscription où le cas se présente. Donc il y a égalité de fait!

Es-tu en train de nous dire que s'il y a + de 400 hommes a l'Assemblée Nationale ,ce n'est que parce que ces hommes ont de meilleures idées que les femmes ?

Si oui, alors inégalité sur le plan des idées. Si non, alors quid de cet écart ? Ne serait-ce pas l'aveu que l'homme n'est ni égal à la femme, ni l'égal de celle-ci ?

De plus, ton argumentaire repose sur un argumentaire bien connu dans le monde du travail pour contourner l'interdiction de la discrimination raciale à l'embauche:"Ce n'est pas parce qu'il est noir que je ne l'es pas pris, mais juste parce que l'autre, qui n'etait pas coloré, avaient de meilleures idées et un profil plus adapté a mon entreprise". Oui oui ¿sauf qu'a chaque fois, a diplome egale c'est le moins coloré qui tout a coup est le plus adapté.

POur la femme en politqiyue, c'est pareil, pour etre elu, faut-il encore qu'elles soient admises dans le cercle politique, admise que si les hommes en place avant le permettent.

Et je te contredis formellement quand tu dis que c'est en montrant qu'il n'y a pas égalité que tu réponds à la question !

La question telle qu'elle nous est posée est bien "l'homme est-il l'égal de la femme?" et non l'homme est-il égal à la femme. La différence si mince soit-elle vaut le détour : se demander si l'homme est l'égal de la femme signifie in extenso qu'il ne l'était pas ou ne l'est pas encore forcément.

Non. Cela signifie juste qu'on se demande si l'homme est l'égal de la femme, à savoir s'ils sont identiques en nombre ou qualité. tu peux l etendre si tu veux a l'egalité philosophique ou de droit mais dans tous les cas, si l'on a la réponse, quel intérêt de poser la question.

Pour ma part je trouve qu'il l'est devenu par la nécessité : les congés parentaux qui ne sont pas pris ne sont pas le signe d'un j'en-foutisme de la part des hommes mais d'une réalité sociale : la perte de revenu pour le ménage est trop important!

Ha? parce que quand la femme prend un congé parental, la perte de revenu pour le menage est moins importante ? Ne serait-ce par hasard pas le signe que la femme n'est pas l egal de l homme face aux revenus du travail ??

La juste place de la femme : pour ma part la place de la femme a toujours été déterminée par les hommes dans une société patriarcale! Or aujourd'hui et depuis les lois émancipatrices (trop longue à venir certes), la femme prend la place qu'elle veut et c'est très bien ainsi

Qui a donné cette semi possibilité de la femme de choisir plus ou moins sa place ? Les hommes.

Puisqu'au regard de leur nombre a l'assemblée, leur véto a toute loi d'emancipation de la femme engendre le blocus de celle-ci .

Quant a en conclure que la femme prend la place qu'elle veut , je crois qu'il ne faut pas non plus fantasmer, elle prend la place qu''un homme veut bien lui laisser : les comités de direction d'entreprise ne sont d'ailleurs pas tres ouvert a laisser une place a une femme : le plafond de verre, ca te dis quelque chose ? Mais sans doute est-ce par manque de capacités, comme en politique, par manque d'idées?

Quant aux salaires, oui il y a inégalité en défaveur des femmes mais c'est hors-sujet chère Elais puisque le sujet est celui de la place de l'homme par rapport aux femmes et non l'inverse...ne fuis pas ton manque d'arguments par la petite porte chère amie!

Je veux bien formuler autrement cher ami, place de l'homme par rapport a la femme : pour un niveau d etude moins elevé , il gagne plus. Niveau salariale de l homme superieur a la femme, donc non l homme n'est pas l egal de celle-ci.

10 % des violences conjugales sont subies par des hommes, soit 90 % des violences conjugales sont subies par des femmes. L'homme est-il l'egal de la femme ? :smile2:

Au final mes arguments tiennent largement la route parce que je réponds à la question posée

Manquerait plus que cela que tu ne réponde pas à la question! Maintenant encore faut-il donner la bonne réponse. ;)

L'homme est-il l'égal de la femme si tu préfères : ben non. Il gagne plus, il se fait moins battre, il vote les lois¿ c'est basique, tout simple, mais tout comme ca, et apres juste ces 3 points la, parler d'égalité, cela me parrait un peu fort de café.

Y'en a qui sont plus égaux que d'autres comme dirait Coluche.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

ah tiens reconnaîtrais-tu t'être trompée belle Elais? Je veux bien formuler autrement cher ami, place de l'homme par rapport a la femme c'est bien de le reconnaître remarque mais que d'arguments obsolètes du coup...reprenons les un par un si tu veux bien ;)

Es-tu en train de nous dire que s'il y a + de 400 hommes a l'Assemblée Nationale ,ce n'est que parce que ces hommes ont de meilleures idées que les femmes ? le monde des idées n'est pas sexué chère Elais! Au passage et d'après le recensement INSEE, il y plus de 27 millions de femmes de plus de 20 ans et 23 millions d'hommes de plus de 20, tu vois que le corps électoral est largement en faveur des femmes...au point où tu en es, tu n'as qu'à dire que les hommes élus sont touts des sexes xymboles (cf Raymond BARRE :smile2: ) : ton argument ne vaut pas tripette sur ce coup. Mais ce n'est pas le seul...

10 % des violences conjugales sont subies par des hommes, soit 90 % des violences conjugales sont subies par des femmes. L'homme est-il l'egal de la femme ? tu es de mauvaise foi Elais...tu n'as pas lu l'article jusqu'au bout! Il est clairement dit que ce phénomène est largement sous évalué...un argument de moins...mais rechercher l'égalité sur ce plan n'est pas très sérieux de ta part...comparons le nombre d'hommes morts pendant les conflits???? je ne le ferai pas parce que ce n'est pas très évocateur...

Quant a en conclure que la femme prend la place qu'elle veut , je crois qu'il ne faut pas non plus fantasmer, elle prend la place qu''un homme veut bien lui laisser y compris la place que veulent leur laisser les femmes chefs d'entreprise! Au passage en terme de place de premier plan : il me semble que le chef du premier parti d'opposition est une femme? Il me semble que le président du MEDEF est une femme? Il me semble que sur tous les JT actuels, ce sont des femmes qui les présentent (TF1 et France 2 pour le 13 heures ou encore les JT permanents sur la TNT...Ruth ELKRIEF ;) ) C'est aussi la preuve que l'idée reçue des hommes dirigeants les femmes est fausse puisque ce sont leur qualité intrinsèque qui leur permet d'être là où elles sont!

Tous ces contre arguments montrent encore une fois que l'homme est bien l'égal aujourd'hui de la femme mais encore une fois dans le sens d'un complément et non d'une supériorité : la civilisation est faite de femmes et d'hommes, enlevez une des composantes définitivement à l'humanité et elle disparaît! C'est donc bien que nous sommes égaux devant nos responsabilités envers l'humanité mais aussi égaux parce qu'indispensables les unes aux autres et inversement ;)

Modifié par Fidelio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
ah tiens reconnaîtrais-tu t'être trompée belle Elais? Je veux bien formuler autrement cher ami, place de l'homme par rapport a la femme c'est bien de le reconnaître remarque mais que d'arguments obsolètes du coup...reprenons les un par un si tu veux bien ;)

Non, je ne me suis pas trompée.

Es-tu en train de nous dire que s'il y a + de 400 hommes a l'Assemblée Nationale ,ce n'est que parce que ces hommes ont de meilleures idées que les femmes ? le monde des idées n'est pas sexué chère Elais!

C'est pourtant ce que tu démontre a l'ibnsu de ton plein gré lorsque tu dis que s'il y a plus d'hommes a l'Assemblée Nationale, c'est uniquement à raison de leur idées.

Au passage et d'après le recensement INSEE, il y plus de 27 millions de femmes de plus de 20 ans et 23 millions d'hommes de plus de 20, tu vois que le corps électoral est largement en faveur des femmes...

Drôle de raccourci: le droit de vote en France est à compter de 18 ans d'une part, et d'autre part, ce n'est pas parce qu'il y a 5 millions de femmes de plus en capacité de voter qu'elles uitilisent ce droit de vote. De plus, cet écart de chiffre ramène bien a une non égalité entre els deux sexes.

10 % des violences conjugales sont subies par des hommes, soit 90 % des violences conjugales sont subies par des femmes. L'homme est-il l'egal de la femme ? tu es de mauvaise foi Elais...tu n'as pas lu l'article jusqu'au bout! Il est clairement dit que ce phénomène est largement sous évalué...

De mauvaise foi??? ce n'est pas parce que l'article dit que le phénomène est sous évalué que cela confirme une égalité des hommes et femmes devant la violence conjugale ;) . Est-ce vraiment moi la personne de mauvaise foi ??

comparons le nombre d'hommes morts pendant les conflits???? je ne le ferai pas parce que ce n'est pas très évocateur...
Ou parce que tu n'as pas les chiffres... Il n'en reste pas moins que si plus d'hommes décedent dans le conflits, on est bien aussi sur ce plan la face a une inégalité.
Quant a en conclure que la femme prend la place qu'elle veut , je crois qu'il ne faut pas non plus fantasmer, elle prend la place qu''un homme veut bien lui laisser y compris la place que veulent leur laisser les femmes chefs d'entreprise! Au passage en terme de place de premier plan : il me semble que le chef du premier parti d'opposition est une femme? Il me semble que le président du MEDEF est une femme? Il me semble que sur tous les JT actuels, ce sont des femmes qui les présentent (TF1 et France 2 pour le 13 heures ou encore les JT permanents sur la TNT...Ruth ELKRIEF :smile2: )

Et leur place semble tellement incroyable àl opinion pulique qu'on ne cesse de citer leur état de femme pour brandir une speudo egalité. Or bizarrement, jamais on ne fait remarquer " tient, c'est un homme qui présente le JT".

C'est aussi la preuve que l'idée reçue des hommes dirigeants les femmes est fausse puisque ce sont leur qualité intrinsèque qui leur permet d'être là où elles sont!
Ben oui heureusement, il n en reste pas moins que pour arriver a cette place elles doivent donner 2 fois plus que les hommes.
la civilisation est faite de femmes et d'hommes, enlevez une des composantes définitivement à l'humanité et elle disparaît! C'est donc bien que nous sommes égaux devant nos responsabilités envers l'humanité mais aussi égaux parce qu'indispensables les unes aux autres et inversement ;)

Tout à fait! Mais là, tu démontres la complémentarité homme femme et non leur égalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

chère Elais, je crois que tu es à court d'arguments ;)

Pour les idées, c'est justement parce qu'elles ne sont pas sexués qu'il y a égalité pour les hommes et les femmes : en effet, si l'homme était supérieur à la femme ou inversement par ses idées alors on pourrait expliquer le fait qu'il y ait plus d'hommes que de femmes à l'assemblée ; mais ce n'est pas le cas: c'est simplement que les idées plaisent ou non, rien à voir avec le fait qu'elles soient défendues ou non par un homme ou une femme.

Quant aux morts pendant les conflits, ils sont assurément plus nombreux chez les hommes, car la conscription était réservée aux hommes...ni plus ni moins,mais regretterais-tu que les femmes aient en nombre moins de décès ? Te connaissant bel esprit, cela m'étonnerait franchement :smile2: ;)

quant au fait que démontrer complémentarité ce n'est pas montrer l'égalité, je réfute ton propos chère adversaire! En effet, être complémentaire c'est reconnaître que les hommes ne peuvent rien seuls, de même pour les femmes! Seulement que l'un sans l'autre nous ne pouvons rien et que de ce fait nous sommes sur un pied d'égalité!

Tout ton argumentaire est basé sur la différence en qualité des hommes et des femmes toujours en défaveur des femmes : or tu as dès le départ nié cette différence, donc si il n'y a pas de différence...il y a égalité ; ensuite tu dénonces mère nature qui donne plus naissance à des garçons qu'à des filles : mais c'est parce que les filles sont plus résistantes à la naissance et que dame nature cherche à rééquilibrer le potentiel reproducteur ; ensuite, je t'ai démontré par la statistique que les femmes sont plus nombreuses que les hommes au final.

Au passage j'apporte l'argument suivant : les hommes ont un comportement à risque très fort expliquant les différence notamment sur les tranches avancées dans l'âge...mais là aussi la tendance est à la réduction de la différence puisque les femmes ont un comportement à risque plus grand...ce n'est pas le meilleur exemple à suivre remarque!

Tous tes contres arguments ne tiennent plus la route belle adversaire... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

A part dire que mes arguments ne tiennent pas la route finalement, tu ne fais qu'a chacune de tes interventions souligner l'inégalité homme-femmes.

Inégalités devant la guerre, inégalité devant la politique, inégalité deva,t les idées, inégalités physiques, inégalités d'effectivité des droit.

Bref, comment apres vouloir soutenir que l'homme est l'égal de la femme?? :smile2:

chère Elais, je crois que tu es à court d'arguments :sleep:

Pour les idées, c'est justement parce qu'elles ne sont pas sexués qu'il y a égalité pour les hommes et les femmes : en effet, si l'homme était supérieur à la femme ou inversement par ses idées alors on pourrait expliquer le fait qu'il y ait plus d'hommes que de femmes à l'assemblée ; mais ce n'est pas le cas: c'est simplement que les idées plaisent ou non, rien à voir avec le fait qu'elles soient défendues ou non par un homme ou une femme.

Quant aux morts pendant les conflits, ils sont assurément plus nombreux chez les hommes, car la conscription était réservée aux hommes...ni plus ni moins,mais regretterais-tu que les femmes aient en nombre moins de décès ? Te connaissant bel esprit, cela m'étonnerait franchement ;):sleep:

quant au fait que démontrer complémentarité ce n'est pas montrer l'égalité, je réfute ton propos chère adversaire! En effet, être complémentaire c'est reconnaître que les hommes ne peuvent rien seuls, de même pour les femmes! Seulement que l'un sans l'autre nous ne pouvons rien et que de ce fait nous sommes sur un pied d'égalité!

Parle-en aux homo ! De plus, si tu lisais un peu science et vie junio tu saurais qu'il n'y a plus besoin d'un homme pour enfanter.

Tout ton argumentaire est basé sur la différence en qualité des hommes et des femmes toujours en défaveur des femmes

La différence existe, c'est comme cela que cela te plaise ou non. Si différence comment parler d'égalité sans utiliser malhonnetement la langue française?

or tu as dès le départ nié cette différence

Je comprends mieux maintenant... depuis le depart, je postule cette différence!!!

mais c'est parce que les filles sont plus résistantes à la naissance

Donc inégalité!

je t'ai démontré par la statistique que les femmes sont plus nombreuses que les hommes au final.

Tu ne m'a rien demontré du tout !!! tu a donné des chiffres hasardeux que tu interpretes comme cela t'arranges!!

: les hommes ont un comportement à risque très fort expliquant les différence notamment sur les tranches avancées dans l'âge...

Super argument présentant une inégalité ;) pour un lmec qui prone le contraire ;)

Tous tes contres arguments ne tiennent plus la route belle adversaire... ;)

Ouais ouais ...je note tout de même que tu colles des coeurs a toutes tes phrases et te sent obligé de me lancer des fleurs a chacune de tes interventions, le ferais-tu avec un homme ? Non. Donc ne vient pas me parler d'égalité toi qui n'es meme pas capable d'adopter un comportement aséxué lorsque tu débats avec une femme.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Inégalités devant la guerre je ne suis pas du tout persuadé de cela justement et c'est pour cela que je ne l'utilise pas entièrement comme argument : s'il est vrai que les hommes sont plus victimes sur les champs de bataille, ce n'est pas de leur faute, mais seulement parce que les lois de conscription étaient faites ainsi ; qui plus est, je maintiens une idée d'égalité dans le sens où des femmes marraines de guerre ont participé moralement au soutien du front, où des femmes sont allées travailler dans les usines d'armement, les fameuses "munitionnettes"!, où des femmes sont aussi mortes au combat...il y égalité dans le sens d'une volonté de se donner pour une nation en danger...même si cela est à remettre en cause et que les poilus de 14 par exemple pensaient d'abord à sauver leur peau, les travaux de Audoin Rouzeau l'ont très bien montré : la gender history d'aileurs montre combien la femme a une place privilégiée dans l'histoire! Ainsi la famille Médicis, ou encore Catherine de Sienne, chrisitine de Pizan etc...

inégalité devant la politique une fois de plus tu déformes mes propos : je n'ai jamais dit qu'il y avait inégalité! Au contraire et je me suis plus qu'éforcé à le prouver! Mais si tu as envie de comprendre ce que tu veux, je ne peux rien pour toi ;) Juste : reprends mot pour mot ce que j'ai écris stp

inégalité devant les idées encore une fois, et définitivement : les idées des femmes valent celles des hommes! Là aussi tu reformules comme cela t'arrange et encore une fois tu te trompes...les idées ne sont pas meilleures parce qu'eles sont défendues par des hommes...une preuve : les lois sur la contraception et l'avortement ont été défendues par Simone VEIL mais aussi au paravant par NEUWIRTH...preuve qu'une idée peut aussi bien être défendu par un homme ou une femme. C'est deux lois sont complémentaires et ce n'est pas celle de NEUWIRTH qui serait supérieure à celle de VEIL

plus besoin d'un homme pour enfanter? Mais alors pourquoi sommes nous toujours tous et toutes dans la séduction ; qui plus est il est toujours besoin d'un gamète mal pour les procréation médicalement assistée...après si tu es pour le clonage humain...c'est un autre débat.

Donc ne vient pas me parler d'égalité toi qui n'es meme pas capable d'adopter un comportement aséxué lorsque tu débats avec une femme. Rien à voir du tout avec ton genre ma chère! Si tu appelles galanterie et bienséance, tolérance et respect d'un adversaire des succédanées de machisme...il faut que tu revois les relations entre êtres humains ;) Je conçois seulement que l'on puisse ne pas être d'accord tout en respectant l'adversaire parce qu'entre un homme et une femme qui débattent sur un sujet contradictoire, il est possible d'envisager que chaque argument se vaut, à EGALITE en quelque sorte ;)

Ton agressivité est remarquable d'un essouflement d'arguties :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Le premier tour est terminé.

Le vainqueur est Fidelio à 14 voix contre 11.

Le sujet sera prochainement réouvert au débat pour tous les forumeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

UP

Le sujet est désormais ouvert à toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)

« Quand une société se corrompt, c'est le langage qui se gangrène en premier. En conséquence, la critique de la société commence par la grammaire et le rétablissement du sens. » Octavio Paz.

On va donc commencer par rétablir le sens des mots.

égal ? Que signifie égal ? C'est le dictionnaire de l'Académie française qui nous offre cette réponse :

Semblable soit en nombre, en quantité, soit en nature, en qualité.

Ainsi pour savoir si l'homme est l'égal de la femme, il faut rechercher si celui si est soit semblable en nombre, soit en nature à une femme.

En nombre : Sur mille personnes, 503 sont des hommes, 497 sont des femmes, il naît 105 garçon pour 100 filles.

Je vous laisse juge de l'égalité en nombre homme - femme ¿

En nature : dois-je réellement reprendre les caractéristiques physique établissant la différence entre un homme et une femme ?

En qualité ? La réponse a cette question est plus subtile. S'il fût un temps où les consciences étaient plus libérées et acceptaient la réalité sans la juger, il apparaît qu'aujourd'hui au nom d'une égalité de droit, il faudrait accepter l'idée d'une égalité de qualité. Or, il apparaît comme insoutenable d'affirmer l'égalité qualitative des hommes et des femmes.

Hommes et femmes, justement parce qu'ils sont différents ont développé des mécanismes de survie différents. La force physique de l'homme est indéniable, elle lui est naturelle. Celle de la femme lui est inférieure en globalité. Point, c'est comme cela. Ce n'est ni une insulte, ni une tare pour la femme, ni un prix d'excellence pour l'homme. C'est un état de fait.

La femme est celle possédant la qualité de porter la vie. C'est naturel, c'est ainsi. C'est différent et inégal.

Et d'autres différences de qualité intrinsèque à l'homme et la femme contribuent à affirmer l'inégalité entre les deux sexes.

Ainsi, très rapidement, on peut constater qu'hommes et femmes ne sont ni semblables en nombre, ni en nature, ni en qualité.

Hommes et femmes ne sont donc pas égaux, n'en déplaise à ceux qui fantasment le contraire.

je ne vois pas trop en quoi le fait, que sur mille personnes ou 503 sont des homme et 497 sont des femmes peut jouer sur l'innégalité entre l'homme et la femme. C'est juste une question de hasard de probabilité, mais surement pas une question d'équité.

la seule et unique innégalité qualitative que je perçoie concernant l'homme et la femme sont celles de l'emploi. En effet à travail égale l'homme gagne 20% de plus par apport au salaire de la femme. Je ne sais pas si ce sujet à été développé, mais toujours est-il que je ne l'ai pas vu.

concernant la force physique, il est indéniable que l'homme est plus fort, mais la femme est plus apte à développer les relations humaines par exemple....ça non plus, je ne sais pas si cela à été développer.

sinon pour ma part, je pense que la femme est égale à l'homme, mais lorsqu'elles s'imposent de trop, lorsqu'elles empiètent sur leurs acquis (tel qu'en politique par exemple) elles perdent en crédibilités, elles sont obligées de prouver davantage qu'elles ont leurs place dans ce milieu.

par contre il en a été de même pour l'homme, autrefois l'on accordait pas facilement la garde d'un enfant à son père, et celui ci devait se battre parfois avec les lois afin de l'obtenir.

pour toutes ses raisons, je pense donc que la femme et les hommes sont égaux. ;)

j'ai été bref...je sais, mais je ne reviendrais pas sur ma décision. :smile2:

il faut prendre le mot égalité dans le sens ou la femme rencontre des difficultés d'ordre sociale au même titre que l'homme.

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
li rose Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

l homme manipule la femme..

il lui a fait croire qu elle a réussit a s affirmer, et a être l egal de l homme

en fait il s est juste servi d elle..

l homme a invente le capitalisme et ne sait plus faire face donc il a besoin de la femme pour l aider a consommer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant