Islam et laïcité : une fausse opposition

Zak B. Membre 586 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Opposer l'islam à la laïcité est monnaie courante en Europe. Pour Olivier Roy, politologue au Centre d'histoire du domaine turc, il n'y a rien de fondé dans cette idée reçue et il nous l'explique.

é l'heure où la question de l'intégration de la Turquie à l'Europe se pose, Olivier Roy s'est intéressé au positionnement de l'islam face à la laïcité.

« En Europe, la question de l'islam est perçue comme culturelle, à travers une langue et une culture d'origine. Alors qu'il s'agit d'une reformulation du religieux en dehors du champ traditionnel, sur des bases modernes. On observe une rupture des générations, une individualisation des prises de positions. Porter le voile relève ainsi d'une affirmation individuelle et non plus collective ».

« S'interroger sur la possibilité de cohabitation entre l'islam et la laïcité en France est une fausse question, dit Olivier Roy. C'est la pratique politique et l'histoire qui ont toujours rendu les religions compatibles avec l'organisation politique et sociale des sociétés occidentales », explique t-il. « En Europe, l'islam va s'aligner sur des courants de pensée qui existent déjà ». Le problème ne serait d'ailleurs pas spécifiquement lié à l'islam, mais ressortirait de l'évolution de la place et du rôle des religions en général dans la société.

En France, la laïcité est politique, « elle s'est construite en opposition par rapport à l'église ». Or un phénomène politique se traduit par du juridique et non par des valeurs partagées. « Il n'y a jamais eu de consensus sur la laïcité. On peut considérer qu'il y a eu un consensus relatif sur les institutions, sur la pratique de la démocratie, mais pas sur ses valeurs. La démocratie n'a pas la même valeur pour le Parti communiste ou l'extrême droite par exemple ».

« Le modèle sur lequel s'est construit la laïcité est en crise », analyse le sociologue. Une crise par le haut avec l'intégration à l'Europe et une crise par le bas avec l'immigration et les problèmes sociaux. Les institutions qui jusqu'ici avaient fonctionné ne parviennent plus à remplir leur rôle d'intégration. Or, l'état en crise se radicalise. Cette gestion autoritaire de la laïcité, par l'adoption d'une loi sur le port du voile par exemple, renforce l'idée que la démocratie n'est pas laïque. L'attitude adoptée par la France stigmatise la façon dont l'état définit le lien social. Ainsi, en France, c'est l'état qui le crée. Alors que dans les modèles anglo-saxons, l'état ne fait qu'arbitrer. En Grande-Bretagne, une femme policier peut porter le voile et cela ne pose pas de problème : ils ne considèrent pas que la laïcité est menacée. « En fait, la France est très isolée dans sa conception de la laïcité ».

__________

http://www2.cnrs.fr/presse/thema/471.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

zouhair1983 Membre 196 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)

Je vois qu'il n'y a pas de contradiction entre Islam comme conviction personnelle et laicité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Bonne analyse.

Mais en France il existe plusieurs voix sur le sujet. Certains se font un art de prendre des courants extrémistes comme représentant l'islam et s'en servant pour "retirer des droits laïques" à l'ensemble des musulmans de France.

Il est vrai que les courants radicaux, voire terroristes échappent relativement bien aux sanctions. Résultat : c'est la population banale et modérée qui trinque pour les autres, à cause de groupuscules ineptes.

A cause aussi des extrémistes nationalistes xénophobes, qui prônent des lois liberticides sans s'en rendre parfois compte, aveuglés par la haine.

Le problème de l'extrémisme et de sa diffusion n'est pas un problème culturel ou religieux, ni même de laïcité. C'est un problème de connerie humaine et malheureusement, on n'a pas créé de législation sur la connerie personnelle.

éa entraverait la liberté de pensée. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

N'y avait-il pas déjà un fil de discussion qui traitait de ce sujet ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
theatre Membre 45 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Opposer l'islam à la laïcité est monnaie courante en Europe. Pour Olivier Roy, politologue au Centre d'histoire du domaine turc, il n'y a rien de fondé dans cette idée reçue et il nous l'explique.

é l'heure où la question de l'intégration de la Turquie à l'Europe se pose, Olivier Roy s'est intéressé au positionnement de l'islam face à la laïcité.

« En fait, la France est très isolée dans sa conception de la laïcité ».

Il y avait deux du caractère laïque du monde.

La France :o° et La Turquie :yahoo: .

Maintenant seulement une.

La France. :o°

:rtfm: Vive La France Laique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9 023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

feu sa majesté Hassan II disait : " je ne suis pas un chef d'état Laïc prcq a partir du moment ou on est Musulman on ne peut pas êtres Laïc "

la religion musulmane est omniprésente ds la vie de chaque individu musulman, ds tout ce qu'il dit, ds tout ce qu'il fait, ds tout ce qu'il pense donc pas de laicité ce n'est pas possible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité merle
Invité merle Invités 0 message
Posté(e)

Aucun problème entre islam et laïcité....

c'est aux intégristes islamiques qu'il faut expliquer cela!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Afarensis Membre 3 752 messages
52ans
Posté(e)

Les islamistes deviendront laiques...Un jour ou l'autre, c'est inévitable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Big-KAZ Membre 268 messages
Forumeur activiste‚ 40ans
Posté(e)

Hmar un jour, Hmar toujours !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
echoo Membre 988 messages
Forumeur accro‚ 105ans
Posté(e)
Opposer l'islam à la laïcité est monnaie courante en Europe. Pour Olivier Roy, politologue au Centre d'histoire du domaine turc, il n'y a rien de fondé dans cette idée reçue et il nous l'explique.

é l'heure où la question de l'intégration de la Turquie à l'Europe se pose, Olivier Roy s'est intéressé au positionnement de l'islam face à la laïcité.

« En Europe, la question de l'islam est perçue comme culturelle, à travers une langue et une culture d'origine. Alors qu'il s'agit d'une reformulation du religieux en dehors du champ traditionnel, sur des bases modernes. On observe une rupture des générations, une individualisation des prises de positions. Porter le voile relève ainsi d'une affirmation individuelle et non plus collective ».

« S'interroger sur la possibilité de cohabitation entre l'islam et la laïcité en France est une fausse question, dit Olivier Roy. C'est la pratique politique et l'histoire qui ont toujours rendu les religions compatibles avec l'organisation politique et sociale des sociétés occidentales », explique t-il. « En Europe, l'islam va s'aligner sur des courants de pensée qui existent déjà ». Le problème ne serait d'ailleurs pas spécifiquement lié à l'islam, mais ressortirait de l'évolution de la place et du rôle des religions en général dans la société.

En France, la laïcité est politique, « elle s'est construite en opposition par rapport à l'église ». Or un phénomène politique se traduit par du juridique et non par des valeurs partagées. « Il n'y a jamais eu de consensus sur la laïcité. On peut considérer qu'il y a eu un consensus relatif sur les institutions, sur la pratique de la démocratie, mais pas sur ses valeurs. La démocratie n'a pas la même valeur pour le Parti communiste ou l'extrême droite par exemple ».

« Le modèle sur lequel s'est construit la laïcité est en crise », analyse le sociologue. Une crise par le haut avec l'intégration à l'Europe et une crise par le bas avec l'immigration et les problèmes sociaux. Les institutions qui jusqu'ici avaient fonctionné ne parviennent plus à remplir leur rôle d'intégration. Or, l'état en crise se radicalise. Cette gestion autoritaire de la laïcité, par l'adoption d'une loi sur le port du voile par exemple, renforce l'idée que la démocratie n'est pas laïque. L'attitude adoptée par la France stigmatise la façon dont l'état définit le lien social. Ainsi, en France, c'est l'état qui le crée. Alors que dans les modèles anglo-saxons, l'état ne fait qu'arbitrer. En Grande-Bretagne, une femme policier peut porter le voile et cela ne pose pas de problème : ils ne considèrent pas que la laïcité est menacée. « En fait, la France est très isolée dans sa conception de la laïcité ».

__________

http://www2.cnrs.fr/presse/thema/471.htm

Certains islamistes disent que l'islam est constitué de deux facettes : il est en même temps "religion et Etat" (culte et systéme politique),deux en Un , ce qui exclut de fait la laîcité.On retombe dans la pensée unique formatée sur l'inquisition.Tous les codes obeissent au religieux d'où ils tirent leur philosophie et leur raison d'être.Le systéme est clérical et se trouve monopolisé par les "gardiens du temple" pour former une institution pyramidale au sommet duquel trône le divin pouvoir.

Parler de laicité dans un pays musulman ,autant demander à un "mollah" d'introduire l'alternance au pouvoir pour laisser sa place à un athée.

La laicité en France n'a pas été introduite par le "saint esprit" mais bien le fait de la lutte des classes au sein desquelles la pensée philosophique a forcé le destin révolutionnaire.Il fallait faire la peau d'abord à l'inquisition ,aux templier alliers stratégiques et incontournables des tenants du pouvoir dans toutes ses dimensions.

L'islam contemporain n'a que faire de la philosophie pour apprendre à penser sa propre pensée; il est exclusif et les enturbannés qui ont leur séant sur les bariles de pétroles en savent comment perdurer en partageant une grosse partie de la rente avec les véritables forces qui dirigent le monde. Dans ces conditions,seuls les interets économique et géopolitique prime quitte à s'allier avec le diable pour stabiliser son "turban" et son trône.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)

L'analyse de Roy est intéressante mais je ne suis pas d'accord avec l'idée que la démocratie (en tout cas la république française) ne se soit pas bâtie sur des valeurs. Cela est tout à fait vrai en revanche outre manche.

En France, la laïcité n'est pas née en 1905.

1905 n'est que l'armistice d'une lutte politique de deux siècles,

l'aboutissement de l'élan d'émancipation des "lumières" vis-à-vis de l'église.

Mais cette émancipation est bien plus qu'une lutte anticléricale d'athées qui auraient construit une société "en creux" par rapport à la société féodale de droit divin.

La révolution française est justement la déclinaison politique de valeurs profondes émergentes au 18e siècle.

Oublier ces valeurs, soit. Mais les nier est très étonnant car ce sont justement celles-ci qui sont les armes les plus fortes contre l'ingérence politique du religieux ou du totalitarisme.

C'est la puissance de ces valeurs aussi bien dans leur universalité que dans leur unanimité qui est une objection imparable à la théorie pessimiste qui affirme que les démocraties sont faibles face au radicalisme et à l'intégrisme.

Ce qui est très étonnant, c'est que certains fervents religieux voient dans la laicité une menace contre l'expression de leur religion or, c'est justement elle qui garantie leur liberté de culte et la co-existence des différentes croyances.

Là où je rejoins Cette analyse, c'est dans le fait que la loi contre le niqab est une loi anti-laique qui contredit la déclaration des droits de l'homme.

En tout cas qu'elle est maladroite et se trompe de cible : la menace pour la laicité et les valeurs de la république ce n'est pas le voile mais bien la charia qui contredit et annule les lois des hommes en les remplaçant par celles d'un Dieu.

L'intégration de l'Islam dans la république passe par l'abandon de la charia par les citoyens musulmans voilés ou pas.

Modifié par Marinelou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)

Olivier Roy, je n'ai jamais lu une telle escroquerie.

La cerise sur le gâteau étant l'éloge à l'Angleterre et ses policières voilées. On croit rêver. La Grande-Bretagne n'est même pas un pays laïque, c'est un état anglican, alors en effet la laïcité ne risque pas d'y être menacée monsieur le politologue.

Le chef de la magistrature d'Angleterre et du Pays de Galles, Lord Nicholas Addison Phillips of Worth Matravers, a estimé que la charia, la loi islamique, pouvait jouer un rôle au sein du système judiciaire britannique.

L'Archevêque de Cantorbéry dit que l'adoption de certains aspects de la charia au Royaume-Uni «semble inévitable» pour permettre de maintenir la cohésion sociale.

Par exemple, les musulmans pourraient choisir de soumettre leurs différends conjugaux ou financiers à des tribunaux de la charia.

Le porte-parole du Conseil musulman de Grande-Bretagne n'hésite pas à déclaré que : « Si la charia est appliquée, vous pourrez faire de ce pays un havre de paix, car une fois que la main d’un voleur est coupée, personne ne va plus voler. Si un adultère est lapidé, juste une fois, personne ne va plus commettre ce crime. Si la société britannique accepte la charia, c’est pour son bien. »

En 2006, un sondage avait révélé que 40 % des musulmans de Grande Bretagne voulaient instaurer la charia dans les zones où ils sont majoritaires. Selon l’Office for National Statistics, le taux de croissance de la population musulmane est 10 fois supérieur à celui du reste de la population britannique. Mohamed est le second prénom le plus donné à Londres, après Jack.

Formidable la Grande-Bretagne, un exemple à suivre.

Modifié par Napo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Là où je rejoins Cette analyse, c'est dans le fait que la loi contre le niqab est une loi anti-laique qui contredit la déclaration des droits de l'homme.

La laïcité française étant le cantonnement du religieux au privé, l'interdiction du voile dans l'espace publique est entièrement dans son esprit. Aussi je ne vois pas en quoi cette loi contredirais la déclaration des droits de l'homme ?

Il a toujours été convenu que la liberté de culte est assurée dans les limites de l'ordre publique établi par la loi.

De plus la loi dans son texte ne vise aucune religion ni vêtement en particulier, elle émet le principe que « nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Big-KAZ Membre 268 messages
Forumeur activiste‚ 40ans
Posté(e)
La laïcité française étant le cantonnement du religieux au privé, l'interdiction du voile dans l'espace publique est entièrement dans son esprit.

Pas du tout.

:yahoo:

Informe-toi ! :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Pas du tout.

:yahoo:

Informe-toi ! :rtfm:

Tu as de meilleurs arguments ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Big-KAZ Membre 268 messages
Forumeur activiste‚ 40ans
Posté(e)
Tu as de meilleurs arguments ?

Informe-toi !

Modifié par Big-KAZ

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)

J'entends bien ton avis, mais pour qu'il soit constructif il aurait fallu un argument plus intéressant et moins condescendant que « informe-toi ».

Sans doute que Marinelou répondra un peu plus intelligemment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Islam et Laïcité : une fausse opposition ... On veut nous faire avaler ça ! Il est point nécessaire d'être religieux ou croyant pour avoir des valeurs ! L'islam comme tout autre religion, c'est un système de valeurs imposées à d'autres ! Elles n'ont pas plus de légitimité que pour ceux qui les embrassent. La laïcité, c'est la garantie de valeurs pour tout un peuple par delà ses diverses conceptions religieuses ! Il appartient aux représentants du peuple de faire valoir des valeurs communes aimées et respectées ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)

Article 10 de la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen (1789) -

"Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi."

Article 18 de la déclaration universelle des droits de l'Homme (ONU, 1948) :

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Certes on peut débattre du trouble à l'ordre public ou des raisons sécuritaires et du fait que cette loi n'est pas dirigée contre le niqab mais contre une pratique vestimentaire neutre (cela dit, c'est bien Sarkozy puis sa bande qui a dit que la burka était intolérable et qu'il fallait une loi).

C'est pour cela que je nuançais dans mon post à propos de cette loi :

"En tout cas qu'elle est maladroite et se trompe de cible : la menace pour la laicité et les valeurs de la république ce n'est pas le voile mais bien la charia qui contredit et annule les lois des hommes en les remplaçant par celles d'un Dieu."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Pour ce qui est de la burka et du niqab ... Ce sont des tenues vestimentaires prônées essentiellement par l'islam fondamentaliste ou intégriste et dans une conception régressive de la femme, de l'individu, de l'humain ... La loi ne peut les évoquer textuellement. Cependant, il est du devoir de la République de se battre ou se prémunir contre toute forme de régression, tout au moins dans l'espace public, d'autant plus lorsque cette pratique vestimentaire n'a rien d'usuel avec notre passé, notre histoire, nos coutumes. La menace contre la laïcité, c'est toute forme de régression qui porte atteinte à l'intégrité de l'individu, à sa personne, à sa représentation, c'est tout comportement qui vient rappeler de manière ostentatoire et déplacée une appartenance à une religion (l'islam) menaçante envers la laïcité qu'en raison de la "charia".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant