Pourquoi la nuit est -elle noire ?

Occam Membre 122 messages
Forumeur inspiré‚ 56ans
Posté(e)

Il fait noir la nuit alors qu'il y a plein d'étoiles dans le ciel ? Etonnant non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)

le truc de fou ouais :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 721 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)
;) dingue :smile2: alors qu'on devrait vivre sous un stroboscope quand on voit toutes les étoiles ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le Joker Membre 2 236 messages
...est passé par ici.‚ 36ans
Posté(e)

...et les nuits blanches, ça ne compte pas? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hériane Membre 525 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

ben des étoiles, y en a autant le jour dans le ciel. et les nuits de pleine lune, elles sont pas noires, tout juste grises :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Timodu24
Invité Timodu24 Invités 0 message
Posté(e)

Si il fait noir la nuit, il y a bien une raison, c'est que le soleil nous donne plus de lumière. ;)

Pourquoi il y a des étoiles ? Bonne question. Je ne sais pas. ;)

Peut être à cause des poussières des planètes. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il fait noir la nuit alors qu'il y a plein d'étoiles dans le ciel ? Etonnant non ?

Oui, car s'il faisait noir, il n'y aurait pas d'étoiles. :smile2:

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Woot Membre 2 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Parcequ'entre nous et la lumière (le soleil) il y a la Terre, on est donc dans l'ombre...donc il fait plus sombre. Les autres étoiles sont trop loin du coup très peu de lumière nous parvient d'elles. (quand vous êtes loin d'un lampe vous la voyez mais elle n'éclaire pas ce qu'il y a autour de vous)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le Joker Membre 2 236 messages
...est passé par ici.‚ 36ans
Posté(e)

...donc la terre serait ronde...?? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Woot Membre 2 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
...donc la terre serait ronde...?? shok.gif

Biensur que non, mais quand le soleil tourne autour il y a forcément un moment où une face du disque est éclairée et pas l'autre.... :smile2:

Modifié par Woot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le Joker Membre 2 236 messages
...est passé par ici.‚ 36ans
Posté(e)

ah Ok, j'y vois plus clair... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeffsv Membre 275 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Marrant Occam, mais j'allais poster ce topic - pourquoi la nuit est-elle noire ? J'attendais un peu d'avancer sur la face cachée de la lune, me voila pris de vitesse.

Je constate que les réponses sont du même accabis. Faut dire qu'elles sont plus marrantes que l'effet Doppler.

Je pense cependant qu'on peut difficilement aborder le sujet sans d'abord préciser dans quel référentiel se pose la question, puis d'éclairer le problème à la lumière du pendule de foucault.

Bon courrage...

Modifié par Jeffsv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anges38 Membre 3 942 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et pourquoi la nuit tout les chats sont gris, hein? Et pourquoi les souris en profitent pour danser quand les chats sont dehors la nuit? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gallium
Invité Gallium Invités 0 message
Posté(e)

La réponse est : "parce que l'univers n'a pas toujours existé"

Mais là je dois aller bosser, j'expliquerai plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nathaniel
Invité Nathaniel Invités 0 message
Posté(e)

la faute à l'expansion :smile2: (pas le courage d'expliquer ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jaggy8 Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

c'est une blague ce topic :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gallium
Invité Gallium Invités 0 message
Posté(e)

Ce topic pose une question très intéressante à laquel il n'est pas si aisé de répondre.

Tirez une balle de fusil dans une forêt. Quelle chance avez-vous qu'elle passe pile poil entre tous les arbres sans la toucher sans jamais aller se coller dans un tronc ? Pas beaucoup. Et si la forêt est infinie, aucune ! Avec les étoiles c'est la même chose.

Si l'Univers est infini et que les astres y sont dispersés au hasard, comme les arbres dans une forêt, alors notre regard devrait finir par tomber sur un point brillant, quelle que soit la direction du ciel où l'on regarde. La nuit devrait donc être aussi uniformément brillante que la surface du Soleil !

Vous me direz: si l'étoile sur laquelle on tombe est assez loin, elle ne brille pas beaucoup. C'est peut-être ça, le truc: notre regard tombe sur une étoile, mais elle est trop lointaine pour qu'on la voie.

Hélas, ça ne marche pas. Certes, dans un bout de ciel donné, plus les étoiles sont nombreuses! En moyenne, les deux effets doivent se compenser et aucune obscurité ne devrait subsister.

On pourrait imaginer que l'Univers est rempli de grands nuages de poussière qui absorbent la lumière des astres en arrière-plan. Sauf que s'ils absorbent leur lumière, ils chauffent. Et s'ils chauffent, ils brillent eux aussi !

Ne cherchez plus: la seule solution au paradoxe, c'est qu'au-delà d'une certaine distance, il n'y a plus rien à voir.

Est-ce à dire que nous sommes au milieu d'une pelote d'étoiles flottant dans un immense espace vide?

Non.

La clef du mystère, c'est que regarder loin, c'est regarder... dans le passé! La lumière voyage à 300000 km par seconde. Du coup, elle met une seconde et demie pour franchir l'espace qui nous sépare de la Lune. Nous voyons donc notre satellite tel qu'il était il y a 1,5 s. Le Soleil est plus loin et sa lumière met huit minutes à nous en parvenir. Nous voyons le Soleil tel qu'il était il y a huit minutes. Les étoiles situées à 10 années-lumière nous apparaissent telles qu'elles étaient il y a 10 ans, etc. Si, au-delà d'une certaine distance, plus rien ne brille, c'est que nous regardons une époque lointaine où il n'y avait pas encore d'étoiles!

Bilan des courses, si la nuit - est noire, c'est que l'univers n'a pas toujours existé !

Modifié par Gallium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shinrei Membre 2 253 messages
Sushi Mistress‚ 47ans
Posté(e)
Je pense cependant qu'on peut difficilement aborder le sujet sans d'abord préciser dans quel référentiel se pose la question, puis d'éclairer le problème à la lumière du pendule de foucault.

Mais c'est super marrant dis donc. J'en conclue que tu en sais toujours aussi peu qu'avant sur le sujet mais que ça ne t'empêche tout de même pas de balancer des vannes (pas drôles de surcroit ....)

Il fait noir la nuit alors qu'il y a plein d'étoiles dans le ciel ? Etonnant non ?

1 - la question est-elle sérieuse ?

2 - en quoi la présence d'étoiles dans le ciel la nuit te pose t'elle un problème ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shinrei Membre 2 253 messages
Sushi Mistress‚ 47ans
Posté(e)
Ne cherchez plus: la seule solution au paradoxe, c'est qu'au-delà d'une certaine distance, il n'y a plus rien à voir.

Est-ce à dire que nous sommes au milieu d'une pelote d'étoiles flottant dans un immense espace vide?

Non.

La clef du mystère, c'est que regarder loin, c'est regarder... dans le passé! La lumière voyage à 300000 km par seconde. Du coup, elle met une seconde et demie pour franchir l'espace qui nous sépare de la Lune. Nous voyons donc notre satellite tel qu'il était il y a 1,5 s. Le Soleil est plus loin et sa lumière met huit minutes à nous en parvenir. Nous voyons le Soleil tel qu'il était il y a huit minutes. Les étoiles situées à 10 années-lumière nous apparaissent telles qu'elles étaient il y a 10 ans, etc. Si, au-delà d'une certaine distance, plus rien ne brille, c'est que nous regardons une époque lointaine où il n'y avait pas encore d'étoiles!

Bilan des courses, si la nuit - est noire, c'est que l'univers n'a pas toujours existé !

Oulala, non hein :smile2:

Il y a surtout la question de la magnitude

Tu peux prendre la lampe torche la plus puissante du monde, arrivé à une certaine distance on ne la verra plus, les étoiles c'est la même chose. Il y a des étoiles très anciennes mais d'une faible magnitude qui sont invisibles à l'oeil nu, même avec un ciel bien clair : il faudra un télescope.

Avec un télescope on voit quelque chose comme 18 fois plus d'étoiles qu'à l'oeil nu (plus sûre du chiffre, c'est à vérifier).

A cela il faut ajouter une question de longueur d'onde. Certaines étoiles émettent une lumière dans un spectre difficile à distinguer à l'¿il nu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouaimoi Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚ 26ans
Posté(e)

Je suppose que tu fais référence au paradoxe de la nuit noire ou plutôt le paradoxe d'Olbers. A l'époque (17/18ème) on considérait que l'univers était infini, n'avait pas de commencement et était uniforme.

Olbers a soulevé une question si gênante qu'on a qualifié sa réflexion de paradoxe. Si l'univers était tel qu'il était décrit à l'époque, on pourrait, pour n'importe quel point du ciel visible par un observateur terrien, considérer LA (à l'époque on n'avait imaginé que la géométrie Euclidienne) droite imaginaire passant par l'observateur et le point... Cette droite, si on la suit en s'éloignant de la Terre, finit toujours par croiser une étoile puisque l'univers est infini est uniforme. Donc des rayons lumineux sont émis de cette étoile vers la Terre. Cela est valable pour tous les points du ciel donc le ciel devrait être blanc.

Edgar Poe a proposé une solution a ce paradoxe en imaginant que les étoiles n'existaient pas depuis toujours et que la lumière qu'elles émettaient mettait un temps fini à se propager, anticipant ainsi les théories du big bang actuelles (!) .. Mais sans trop développer son idée (c'était un écrivain après tout !)

En fait, les modèles physiques actuels décrivent un univers fini qui a un commencement (et la lumière a une vitesse finie). Mais la question se pose quand même vu le nombre d'étoiles : le ciel devrait quand même être un peu plus blanc qu'il ne l'est la nuit.

En fait, aujoud'hui, nos modèles physiques décrivent un univers dans lequel la lumière, quand elle parcourt de longues distances, est décalée vers les basses fréquences (comme l'univers est en expansion, la longueur d'onde augmente légèrement) jusqu'à devenir infrarouge (c'est à dire de la chaleur).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant