Quand le prêtre formera l'instituteur

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
377786330_0de4e7a2ee.jpg

Sarkozy met l'Université sous la coupe du goupillon


Mercredi, 22 Avril 2009 15:54

Le dimanche 19 avril est ainsi paru au journal officiel le décret qui officialise la reconnaissance des grades et diplômes de l'enseignement supérieur entre Paris et le Vatican.



Cela ne pouvait être qu'un dimanche ! Le dimanche 19 avril est ainsi paru au journal officiel le décret qui officialise la reconnaissance des grades et diplômes de l'enseignement supérieur entre Paris et le Vatican. Le 18 décembre 2008, la France et le Vatican avaient en effet signé un accord relatif à la reconnaissance des diplômes de l'enseignement supérieur catholique. Pour la partie française, outre les diplômes canoniques, quatre diplômes sont concernés : baccalauréat, licence, master et doctorat.

Désormais, en vertu de ces nouvelles dispositions, la France, République laïque, reconnaît les diplômes de l'enseignement supérieur catholique à égalité avec les diplômes décernés par l'enseignement supérieur public. Les étudiants titulaires d'un diplôme délivré par les établissements d'enseignement supérieur catholique reconnus par le Saint-Siège pourront ainsi obtenir une reconnaissance directe de leur grade à l'Université afin d'y poursuivre leurs études.

Les changements induits sont d'une grande importance. Jusqu'à présent, un principe prédominait en France : celui du monopole d'Etat en ce qui concerne la collation des grades universitaires, réservée aux seules universités publiques. Réaffirmé par la loi de 1880, il est entériné en 1905 par la loi de séparation des Eglises et de l'Etat puis confirmé à nouveau par la loi Savary en 1984. Cet accord constitue une première brèche dans le principe de délivrance des diplômes nationaux. Il contribue au détricotage de la République laïque et porte en germe la possibilité de remise en cause de l'indépendance des savoirs et de l'objectivité scientifique : pourquoi pas un diplôme sanctionnant les thèses « créationnistes » comme aux Etats-Unis ?


[ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: Parti de Gauche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Mr Wolfe Membre 4 241 messages
Serial shooter‚ 50ans
Posté(e)

C'est hallucinant....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Y'a bien des maternelles, primaires, colléges, lycées privées , pourquoi pas le supérieur?

Personne n'hurle au loup pour ce qui existe déjà , je vois pas en quoi le supérieur privé porterait atteinte à la laïcité .

la laïcité c'est la séparation eglise/ politique , quand y'aura des curés députés ou ministres là je monterai au créneau car y'aura effectivement remise en cause de la laïcité avec tous les dérapages qui vont avec.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Y'a bien des maternelles, primaires, colléges, lycées privées , pourquoi pas le supérieur?

Personne n'hurle au loup pour ce qui existe déjà , je vois pas en quoi le supérieur privé porterait atteinte à la laïcité .

De quoi parles-tu ?? :smile2:

Il n'a pas été question de créer des écoles du supérieure catholique.

Ce dont il est question ici, c'est du statut des écoles supérieures catholiques.

Avant, un institut catholique devait être reconnu par l'Etat pour pouvoir délivrer des diplômes reconnus par l'Etat.

Maintenant, l'Etat reconnaîtra automatiquement les instituts reconnus par le Vatican. C'est pour cela qu'on parle d'atteinte à la laïcité : le contrôle autrefois dévolu à l'Etat pourra être fait par le Vatican.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

Bonjour

il faut savoir que dans les écoles privées, ce n'est pas la prière en arrivant le matin etc...

J'ai fait ma scolarité maternelle, primaire et college en privé et a part un totu petit peu de cathéchisme en primaire, c'était relativement laique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
vatican.jpg

L'UNSA Education dénonce la publication du décret officialisant le protocole Kouchner-Vatican




La fédération UNSA éducation dénonce la publication, au Journal officiel du 20 avril 2009, du décret n° 2009-427 du 16 avril 2009 portant publication de l'accord entre la République française et le Saint-Siège sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l'enseignement supérieur. Elle demande la dénonciation d'un protocole accordant des privilèges exorbitants au Saint-Siège et l'abrogation du décret qui l'entérine.



La fédération UNSA éducation dénonce la publication, au Journal officiel du 20 avril 2009, du décret n° 2009-427 du 16 avril 2009 portant publication de l'accord entre la République française et le Saint-Siège sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l'enseignement supérieur.
Elle rappelle qu'elle avait, dès le mois de décembre 2008, avec le CNAL (Comité national d'action laïque) condamné la signature d'un protocole qui, sous couvert d'accord avec un état étranger, reconnaît de facto la capacité à la Papauté d'habiliter extra-territorialement les universités catholiques et facultés ecclésiastiques et de faire reconnaître par la France n'importe quelle formation, y compris dans les disciplines profanes.


[ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: UNSA Education

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filadelf Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)
Maintenant, l'Etat reconnaîtra automatiquement les instituts reconnus par le Vatican. C'est pour cela qu'on parle d'atteinte à la laïcité : le contrôle autrefois dévolu à l'Etat pourra être fait par le Vatican.

Au fond, et si je le regrette personnellement, la décision va dans le sens de la pratique des administrations universitaires.

Je m'explique.

L'Etat français reconnaît certains diplômes et d'autres non. Qu'est-ce qui fonde cette reconnaissance ? Théoriquement la crédibilité scientifique et pédagogique de l'institution qui délivre le diplôme. Mais loin de la théorie, en réalité ça reste l'interlocuteur qui est privilégié sur le contenu même du diplôme. Ainsi, un licence de droit obtenue au EAU est reconnue en France et pourtant elle se compose à 90 % de fiqq. Pourquoi ? Car le ministère de l'éducation des EAU est une autorité régulière et souveraine.

Dans la culture politique française, il faut toujours un interlocuteur. Alors, si les contenus des diplômes délivrés par les universités catholiques ont été reconnus crédibles autant scientifiquement que pédagogiquement, qui peut être l'interlocuteur d'autorité ? La paupauté évidemment ! Ainsi, le décideur publique préfère nettement miser sur la plus haute marche de l'escalier, dans la croyance qu'elle saura contrôler la chute.

Culture politique française !

Modifié par Filadelf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

J'avoue que cela m'énerve profondément : je ne vois pas pourquoi nous devrions reconnaître les diplômes du Vatican! C'est une entaille de plus à la laïcité! Je suis entièrement d'accord avec le CNAL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
De quoi parles-tu ?? ;)

Il n'a pas été question de créer des écoles du supérieure catholique.

Ce dont il est question ici, c'est du statut des écoles supérieures catholiques.

Avant, un institut catholique devait être reconnu par l'Etat pour pouvoir délivrer des diplômes reconnus par l'Etat.

Maintenant, l'Etat reconnaîtra automatiquement les instituts reconnus par le Vatican. C'est pour cela qu'on parle d'atteinte à la laïcité : le contrôle autrefois dévolu à l'Etat pourra être fait par le Vatican.

OK , il existe déjà des universités cathos , et si c'est le Vatican qui décide de la validité des diplômes dans n'importe quel domaine dans ces universités avec l'accord de l'état , les étudiants pourront avoir un diplôme reconnu .

Dans ce cas c'est une porte ouverte en effet. Les autres religions pourraient vouloir faire la même chose car y'aura jurisprudence et si la sciento est reconnue un jour en France comme religion ,Ron Hubbart pourrait délivrer des diplômes!!!! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Encore un cadeau au privé et au religieux.

Encore un coup contre l'école publique laïque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

On n'est pas prêt avec ça d'avoir des diplômes reconnus au niveau européen si chaque religion peut faire sa sauce , l'UMP ne va pas dans ce sens là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
arton235-c26d9.jpg

Diplômes validés par le Vatican: recours de la FSU devant le Conseil d'Etat


Mercredi 17 juin 2009

La fédération syndicale FSU a décidé à son tour mercredi de déposer un recours en annulation auprès du Conseil d'Etat



La fédération syndicale FSU a décidé à son tour mercredi de déposer un recours en annulation auprès du Conseil d'Etat pour s'opposer à la validation par le Vatican de diplômes obtenus dans des universités catholiques françaises, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Ce recours concerne l'accord du 18 décembre 2008 sur "la reconnaissance des grades et diplômes dans l'enseignement supérieur" dont le décret d'application a été publié le 20 avril au Journal officiel.

La FSU, à laquelle s'est associée son syndicat du supérieur, le Snesup, rejoint le groupe PS-Verts du Sénat, la Ligue des droits de l'Homme, la Ligue de l'enseignement et l'Unsa éducation qui avaient déjà déposé de tels recours.


[ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: Vous Nous Ils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

moi je ne comprends toujours pas les conséquences négatives que cela peut avoir:

un diplome ca sert a quoi? a travailler non?

donc que mon diplome soit delivré/reconnu par l'etat ou le vatican ce qui compte c'est l'usage que j'en ferai face à mon employeur.

donc monter sur les grands chevaux de la LAICITé je ne suis pas sur que ce soit nécessaire et justifié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Moi non plus je ne vois pas ou est le problème .Je ne vois pas pourquoi nous devrions refuser l'équivalence des diplômes de l'etat du vatican . Après tout un bac + 5 en économie vaut bien un bac +5 en théologie :les deux portent sur la foi . :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
moi je ne comprends toujours pas les conséquences négatives que cela peut avoir:

un diplome ca sert a quoi? a travailler non?

donc que mon diplome soit delivré/reconnu par l'etat ou le vatican ce qui compte c'est l'usage que j'en ferai face à mon employeur.

donc monter sur les grands chevaux de la LAICITé je ne suis pas sur que ce soit nécessaire et justifié.

Les diplômes ne servent pas uniquement à obtenir un emploi dans le privé.

Il y a plsuieurs autres utilités, comme par exemple :

  • Les diplômes peuvent être utilisés come prérequis, ainsi, avec un bac bidon délivré par l'Eglise catholique, on pourra aller à l'Université, ce que ne peuvent pas faire les non-bacheliers
  • es diplômes peuvent être exigés pour certains postes dans la fonction publique. Sauf que l'Etat n'aura plus droit de vérifier la qualité de ces diplômes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Bonjour

il faut savoir que dans les écoles privées, ce n'est pas la prière en arrivant le matin etc...

J'ai fait ma scolarité maternelle, primaire et college en privé et a part un totu petit peu de cathéchisme en primaire, c'était relativement laique...

Tout à fait, et à l'heure actuelle, il n'y a plus de cours de cathé. C'est en option pour les volontaires.
Moi non plus je ne vois pas ou est le problème .Je ne vois pas pourquoi nous devrions refuser l'équivalence des diplômes de l'etat du vatican . Après tout un bac + 5 en économie vaut bien un bac +5 en théologie :les deux portent sur la foi ;)
:smile2:
  • avec un bac bidon

Grand manque d'objectivité. ;) Mais bon, je suis surpris d'être encore surpris ;)

Déjà, le titre prouve un grand manque d'objectivité. En effet, un prêtre n'a il pas le droit, en plus, de travailler, d'avoir des savoirs, de savoir transmettre ses savoirs ? Et pourquoi un prêtre ne serait il pas formateur ? Faut il être athée pour avoir, indéniablement, les qualités requises à la formation ?? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)
Tout à fait, et à l'heure actuelle, il n'y a plus de cours de cathé. C'est en option pour les volontaires.

De plus l'écolé privée ne m'a pas empéché d'être athée aujourd'hui...

je pense que mes parents m'ont envoyé en privé plutôt parce que à l'époque le public était assez mal vu... et en aucun cas pour des raison de religion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

C'est exactement ça. Moi aussi j'ai été dans le privé et nous ne sommes pas catholiques. Mes parents voulaient que je poursuive de bonnes études et que ma scolarité ne soit pas tributaire des grèves. Et j'aimais bien l'ambiance, chaleureuse et familiale. Je garde de très bons souvenirs de l'école privée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

le problème du pretre formant l'instit, peut être le manque de recul d'objectivité

notamment pour l'histoire, où les choses peuvent être dites différemment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Je pense qu'on ne peut pas tous leur prêter de mauvaises intentions. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant