liberalisme = liberté ?

pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)

Quand un libéral défend sont idéologie il dit que sans ce modèle il n'y a pas de liberté.

N'y a t'il pas un mélange des genre?

La liberté d'entreprendre est elle une liberté fondamental?

La liberté de circulation s'adresse elle aux hommes ou aux marchandises???

J'aimerais avoir vos avis?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

L'homme est une marchandise au service d'une poigné des privilégiés qui s'enrichit sur l'exploitation du reste de l'humanité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Quand un libéral défend sont idéologie il dit que sans ce modèle il n'y a pas de liberté.

N'y a t'il pas un mélange des genre?

La liberté d'entreprendre est elle une liberté fondamental?

La liberté de circulation s'adresse elle aux hommes ou aux marchandises???

Il y a un mélange des genre parce que le libéral en économie essaie d'amalgamer sa conception du libéralisme aux autres formes qu'il peut prendre, pour créer la confusion : libéralisme politique, libéralisme social, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

L'idée fondamental du libéralisme est qu'il faut supprimer la loi pour créer plus de libertés.

Malheureusement, tot n'est pas si simples. De nombreuses lois permettent des libertés de faits (en plus des libertés de droits).

Ainsi, le code du travail ne donne pas énormément de libertés en droit, mais permet aux employé d'avoir une certaine sécurité d'emploi, une certaine rémunération, qui leur permet ensuite d'avoir certaines libertés (pouvoir se payer ceci ou cela, pouvoir voyager etc...).

Le libéralisme, en voulant supprimer des lois garantes de certaines libertés, est liberticide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
L'idée fondamental du libéralisme est qu'il faut supprimer la loi pour créer plus de libertés.

Absolument pas :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonomaniac Membre 124 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

l'idée du libéralisme c'est de créer des richesses par la libre circulation des marchandises et des hommes. mais seule une minorité de personnes détient le pouvoir par la concentration des richesses et l'exploitation du plus grand nombre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La liberté d'entreprendre c'est aussi ne pas entreprendre sans capital et sans en avoir les capacités. Les banques sont trop frileuses mais lorsque ça entreprend n'importe comment ça crée ce qu'on a vu avec les starts up : des gens plus endettés qu'avant et en faillite et une minorité de starts up encore viables 3 ans plus tard.

La liberté de circulation totale avec les déséquilibres entre les salaires est/ouest méne au dumping social. La GB a bien compris , ce pays a essayé avec les polonais et a dit non pour les bulgares .

Bref , avant en France on avait une droite et une gauche modérées et c'était , à mon sens , le mieux. Auj on se paye une droite agressive et plus radicale et de fait les inégalités s'aggravent entre les trés riches et la classe moyenne, la vache à lait destinée à compenser ce que les plus riches ne donnent plus.

Aux US , la liberté de la classe moyenne est trés faible : pas assez de fric pour monter sa boîte et tenir dans cette jungle , pas assez d'écoles de qualités en tant qu'ascenseur social , pas assez de couverture sociale (Obama en est bien conscient) , pas assez de liberté pour faire gréve et défendre ses droits et pour la retraite c'est pas gagné.

De l'autre côté , pleine page dans les magasines sur les grands cuisiniers déjà connus en France qui montent leur boîte , sur l'aventure Nike , c'est l'arbre qui cache l'immense forêt.

Si on veut s'installer dans un pays libéral , pour réussir il faudra :

-soit avoir été recruter par un chasseur de tête (bon salaire mais pour les augmentations il faudra payer un avocat , dans certaines grosses boîtes ça se négocie d'avocat à avocat)

- soit avoir du fric.

La classe moyenne est hyper endettée , d'autant plus que des crédits immobiliers sous forme de variante des subprimes appelés Alt-A ont été encore plus diffusés que les subprimes.

C'est pas un hasard si aux US y'a le libéralisme ET le culte du dollar.

La GB ne fait pas mieux , le premier paradis fiscal d'Europe a autant de délocalisations qu'en France et des ménages plus endettés car l'état a misé , non pas sur la croissance par l'augmentation des salaires mais des crédits. C'est pas la bonne idée .

La liberté est où ? Elle est proportionnelle au fric que tu possédes.C'est encore plus criant dans les pays libéraux qu'en France où droite et gauche restaient modérées avant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Absolument pas :smile2:

Si, le libéralisme veut supprimer toutes les lois sauf le minimum vital pour assurer l'existence de la société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
THsanz-117 Membre 714 messages
Forumeur forcené‚ 24ans
Posté(e)

Mais que ce que la société pour le libéralisme ?? Les marchandise et les commerçant ? Les acheteur ??

Perso je pense que le libéralisme concerne plus les marchandise et aide le commerce a se développer même si c'est contre la nature ou bien des population locales et pour la main d'¿uvres je pense que c'est ca le libéralisme a grand échelle.

Si le libéralisme était au pouvoir ca serait quoi d'abord le commerce les marchand les libertés puis le peuple dans cet orde la ?

Nn je pense que le libéralisme concerne plus les marchandise et le commerce que les humais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Luft Membre 1 195 messages
Assoiffée de lecture‚ 26ans
Posté(e)

C'est la liberté d'entreprendre, pas la liberté pour nous autres pauvres bougres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)
La liberté est où ? Elle est proportionnelle au fric que tu possédes.C'est encore plus criant dans les pays libéraux qu'en France où droite et gauche restaient modérées avant.

Sa ce vérifie au niveau des grandes instances international (FMI, OMC, OCDE)

Ou le système de vote est : 1$ = 1 voie.

Sa veut dire que l'existence humaine est quantifiable et propre au marchandage.

Il y a de quoi devenir fou, comment cela peut il être toléré?

Modifié par pumba le hobit 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yeardley Membre 150 messages
Forumeur inspiré‚ 22ans
Posté(e)

  • Textuellement, la liberté c'est de ne subir aucune contrainte. Le libéralisme, en économie, c'est la liberté du travail, des échanges et que l'Etat ne s'en mêle pas. En politique, le libéralisme, ça tend à préserver les libertés individuelles DANS LA SOCIETE. C'est aussi être tolérant.
    Or, la liberté et le libéralisme politique, ont des nuances très variées. Un exemple : je suis libre, je peux voler une vieille dame, librement. Je subit le libéralisme, je vole une vieille dame, je serais punie. Parce que j'ai emprisonné la liberté de la vieille dame.
    Voilà pour le libéralisme et la liberté. Après, je ne sais pas, et je n'ai pas envie de savoir. Sic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Nn je pense que le libéralisme concerne plus les marchandise et le commerce que les humais

76% des américains veulent qu'Obama laisse tomber Chrysler et Général Motors

source : mon quotidien

Tu crois que si ces 2 boîtes sombrent , les plus malheureux seront les bagnoles ou les salariés?

Le libéralisme n'est pas ce que tu veux , il se décline dans le réel et touche d'abord les gens parce que ce modéle , à l'instar de tous les autres, est fait par des hommes pour des hommes et pas pour des marchandises.

Le commerce peut se décliner de multiples façons , le libéralisme fut la pire.

Le libéralisme au niveau du commerce c'est d'abord l'OMC (organisation mondiale du commerce) , en suivant le modéle libéral cet organisme pensait que les marchés s'autorégulaient et donc qu'il était possible d'avoir des lois naturelles .

Résultat : on est vite arrivé à un commerce virtuel par le biais des financiers et des marchés en bourse sans rapport avec la productivité réelle.

C'est ce décalage qui a mené à l'impasse. Les marchés tournaient sur des châteaux de sables , les bulles ne sont pas autre chose, l'important n'était pas la réalité mais seulement les marchés (qu'importe ce qu'il y avait dans les produits , risqués ou non, pourvu que la bulle immobiliére qui a fait la gloire des subprimes rapporte ) et plus on prenait de risques et plus le bonus suivait et à la base de tout ce fric qui circulait qu'y avait-il notamment ? les pauvres et la classe moyenne hyper endettés et plus les ménages s'endettaient et plus les gens achetaient et plus les produits montaient et plus la bulle immobiliére enflait dans les mêmes proportions et celle ci permettait de faire encore monter les prix des maisons donc de diffuser encore plus de subprimes et de Alt-A (variante des subprimes et destiné à la classe moyenne) et ces produits toxiques rapportaient encore plus sur les marchés.

Ce qui nous a mené à cette crise c'est d'abord le libéralisme et le libéralisme ne peut pas exister , c'est absolument impossible, sans son point de départ essentiel : l'endettement à mort des ménages.

Plus y'a d'endettement , plus y'a de libéralisme , puisque celui ci est la base de toute la pyramide. Bref , le libéralisme c'est d'abord l'aliénation par le crédit ; les champions sont inconstablement les US , la GB et l'Islande , 3 pays ultra libéraux et y'a pas de hasard.

Au niveau social , le libéralisme pousse au chacun pour soi (niveau retraite, santé, école ) ,et donc à l'endettement et la boucle est bouclée .

Un politique libéral qui ne veut pas que les ménages s'endettent ça n'existe tout simplement pas , tous les arguments sont bons pour y parvenir car c'est le moteur du modéle libéral.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est la liberté d'entreprendre, pas la liberté pour nous autres pauvres bougres.

Et encore, cette liberté d'entreprendre n'est pas donnée à tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
THsanz-117 Membre 714 messages
Forumeur forcené‚ 24ans
Posté(e)

Merci Saint'homme je comprend mieux mtn. Mais le pb c'est qu'on peut pas arreter ce systeme au point ou on en est ... Il faudra ichanger les mentalité, mais meme les gens les plus endété pense qu'il pourrai s'en sortir en prennant encore plus de crédis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)

Je voie deux solution.

Pour que sa change il faut un changement des mentalité qui entrainera une volonté politque et des action individuel et responsable le tout dans un contexte social cohérent.

Pour sa:

-Soit il se crée une responsabilisation individuel suivie d'acte le tout impulsé par une prise de conscience.

-Soit un crash monstrueux de l'économie.

Nous sommes infantilisé. Si on ne devient pas des adultes, or faudra que nos décideurs prennent les bonnes solution, mais cela n'arrivera pas car il sont élue par nous et pour être élue il nous propose encore plus de facilité donc d'infantilisation.

Modifié par pumba le hobit 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

"Partout où il y aura le pouvoir des uns sur les autres, il n'y aura pas de liberté mais l'oppression des uns sur les autres. C'est pourquoi le pouvoir doit être détruit."

"L'"égalité des droits" n'est qu'un leurre, car le droit ne signifiant ni plus ni moins qu'autorisation, le droit qu'on nous reconnaît n'est qu'une faveur qu'on nous accorde."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wooody Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

Le libéralisme économique c'est la liberté d'un homme au détriment d'un autre, et ainsi va l'existence prônait par le libertarianisme.

Cette homme qui se veut libre est avant tout celui qui possède.

Celui qui possède c'est celui qui a les moyens lucratifs et se voit dans la liberté totale de posséder ce qui lui chante -hommes compris-.

Dans cette liberté lucrative, il met à profit son attente de bénéfice sans aucune règle.

La liberté n'a pas de prix et encore moins de symbole matériel.

Modifié par Wooody

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Au sens philosophique du terme, un libéral est celui qui aime la liberté dans tous sens : celle de penser ce que l'on veut, celle de circuler, de s'exprimer,etc. Mais lorsque ce sens devient économique, il s'applique à la liberté d'entreprendre, ce qui signifie la libre concurrence, auquel cas, il y a possible dérive comme celle des trusts, des systèmes d'actionnariat qui font des salariés des variables d'ajustement de porte-feuilles d'actions.

Le libéral économique n'est pas un libéral philosophique puisque pour arriver à ses fins productivistes il se doit de limiter les libertés des autres et notamment de l'Etat et des représentants des salariés. Le libéral économique est donc un anti-libéral...CQFD. D'ailleurs tous les grands capitaines d'industrie ont toujours aimé les dictatures d'extrême-droite parce que celles-ci assuraient un anéantissement des libertés et non parce que l'Etat totalitaire leur assurait un marché viable.

A va pas plaire ce que j'ai écrit :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wooody Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

Plutôt d'accord. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant