Voyage dans le futur, ok mais...dans le passé ?

Theoric Membre 38 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

On sais désormais que le voyage dans le futur (sans retour) est possible ; un vaisseau voyageant a la vitesse de la lumière mettrait 3 jours de l'intérieur pour aller dans la galaxie d'Andromède, alors que de hors du vaiseau, on aurait l'impression qu'il met 24 millions d'années. Mais, les voyages dans le passé (de façon théorique et scientifique) sont ils véritablement impossibles ? De plus, sur Wikipédia, on parle d'un dispositif de Tipler (http://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage_dans_le_temps)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

si c'était possible on aurait déjà vu quelqu'un du futur venir dans notre présent :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADOBI Membre 2 212 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

On a déjà du mal à vivre au jour le jour et voilà qu'on nous parle de voyage vers le futur ou vers le passé!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Theoric Membre 38 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Peut être qu'ils se cachent pour ne pas modifier le futur (LEUR présent) ou peut être qu'ls s'en foutent totalement de notre époqie ou peut être qu'une machine à remonter le temps fabriquée en 2300 et utilisée en 3000 ne permettrait de remonter le temps que jusqu'en 2300.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyphilis Membre 2 595 messages
Davs <3 ‚ 24ans
Posté(e)

Ou peut être que en 2300 et en 3000 nous sommes tous mort , et que l'on a pas pu fabriquer cette machine .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

ouai ca me parait plus plausible... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)

Il est en effet impossible de remonter dans le temps en relativité restreinte. Le temps et l'espace peuvent se contracter, se dilater, à mesure que l'on est plus ou moins près d'une masse. Aussi le mouvement peut provoquer un ralentissement du temps.

En réalité, vous ne pourrez pas réparer vos erreurs car ce qui se passerait serait un voyage dans un univers parralèle. Autrement dit vous quittez votre univers pour aller dans un univers semblable, et ainsi vous le modifiez.

Je vous explique (tout ça n'est qu'un souci de logique) : imaginez que vous revenez dans le passé, et que vous conduisez une voiture. Hop ! sans faire exprès vous écrasez une dame, et vous apprenez que cette dame est votre arrière-arrière grand mère. L'acte que vous aurez provoqué aura pour conséquence de vous empêcher de naître. Donc, tout ce qui s'est passé dans votre vie n'aurait pas dû avoir lieu. Or, c'est impossible.

Donc pour une meilleur cohérence des faits, il s'agit en fait d'un voyage dans un univers parallèle à l'aide d'un trou de ver, mais vous quittez intact l'univers actuel, donc les erreurs seront toujours présentes.

Maintenant on peut ralentir le temps en relativité restreinte, j'explique.

D'ailleurs une expérience simple a été réalisée après l'invention de l'horloge atomique. Ce sont des horloges très précises.

Une est restée au sol, et l'autre a été transportée dans un avion afin d'effectuer un vol de quelques heures.

A son retour, l'horloge ayant effectuée le vol était décalée par rapport à celle restée au sol avec quelque temps en moins.

Je ne rentre habituellement pas dans les mathématiques pour expliquer ceci sur des forums, mais après tout, pourquoi pas :

Nous connaissons le théorème de Pythagore. Munis de cet outil intéressons-nous à la durée du parcours d'un éclair lumineux envoyé sur un miroir et revenant à son point de départ. Nous admettrons, comme principe de base, que la lumière de déplace dans l'espace (nous le supposons vide) avec une vitesse certes très élevée mais finie - 300 000 km/s -, et que cett vitesse ne dépend ni du mouvement des corps qui l'ont émise ni du mouvement de celui qui la mesure. Cette constance est un fait expérimental qui a longtemps semblé en contradiction avec les fondements de la physique, jusqu'à ce qu'Albert Einstein rétablisse la cohérence grâce à la théorie de la "relativité". Cette vitesse, notée c, est une des constantes de notre univers.

Quelle sera la durée de l'aller-retour ?

Si le miroir et l'observateur sont immobiles l'un par rapport à l'autre, les deux événements : émission de l'éclair, retour de l'éclair, ont lieu au même endroit, et sont donc notés par une même horloge. La durée (t) du temps écoulé entre ces deux événements est :

t = 2D/c

où D est la distance entre l'observateur et le miroir.

Si en revanche l'observateur se déplace avec une vitesse V par rapport à l'espace dans lequel le miroir et les horloges indiquant le temps sont immobiles, le trajet suivi par la lumière tiendra compte de ce déplacement ; notons 2D' sa longueur.

La durée du parcours sera donc différente, notons-la t'=2D'/c.

la distance entre les deux horloges situées l'une au point d'emission de l'éclair, l'autre au point de réception, est égale à vt'.

Le théorème de Pythagore nous permet d'écrire :

D'² = D² + (vt'/2)² = D² + v²t'²/4

d'où t'² = 4D'²/c² = 4D²/c² + v²t'²/c²

et t' = t (1-v²/c²)^(-1/2)

Cette formule est célèbre, mais l'important est d'en comprendre la signification. Un même événement a une durée différente selon que celui qui la mesure est au repos où en mouvement par rapport à lui. Dans le premier cas, la durée correspond à ce que l'on appelle le temps propre, dans le second un temps impropre ; le second, comme le montre la dernière équation, est toujours plus grand que le premier.

Je vais de Lille à Marseille en avion, combien dure mon voyage ?

Je peux répondre soit en regardant ma montre au départ et à l'arrivée, soit en regardant les horloges des aéroports. Même en admettant que toutes ces horloges sont rigoureusement synchrones, qu'il n'y a pas la moindre erreur de lecture, ces deux méthodes ne donnent pas le même résultat.

Ma montre est au repos par rapport à l'événement mesuré, mon voyage ; elle donne un temps propre ; les horloges des aéroports sont en mouvement par rapport à l'événement (ou l'événement par rapport à elles, ce qui est équivalent), elles donnent un temps impropre, plus long.

La différence est cependant bien faible.

Même avec un Concorde volant en moyenne à 2000 km/h sur les 1000 km de parcours, on obtient t=30 minutes et t'=30,0000000006 minutes.

On comprend qu'aucune différence n'apparaisse dans la vie courante entre temps propre et temps impropre. Mais il n'en est plus de même lorsqu'on observe des objets qui se déplacent à des vitesses proches de celle de la lumière, c ; dans ce cas, seule la conception du temps proposée par Einstein permet de rendre compte de la réalité.

Nous avions pris l'habitude de considérer l'écoulement du temps comme celui d'un fleuve insensible aux objets qu'il charrie. Cette vision est fausse, le temps s'écoule moins rapidement pour une horloge qui se déplace que pour celle qui reste immobile. Ce résultat est si contraire à notre intuition qu'il a été utilisé comme argument contre la théorie de la relativité en développant le "paradoxe des jumeaux" : par définition ils ont le même âge, mais si l'un des deux va faire un long voyage, à son retour ils plus jeune que le sédentaire, son horloge intérieure a tourné moins vite. Bien sûr, ce n'est pas vraiment là un moyen de retarder le vieillissemement, mais cette "expérience de pensée" est un bon moyen de lutter contre nos idées reçues sur ce qu'est cette mystérieuse "chose", le temps.

Notons qu'Einstein n'a pas borné là son oeuvre de remise en cause du temps ; il a montré que les horloges retardent auprès des objets ayant une masse importante : si vous approchez du Soleil, votre montre retardera.

(Albert Jacquard)

Modifié par Prof-PhY

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Theoric Membre 38 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Mais ce n'est pas en m'approchant ou en m'éloignant d'une hypergéante bleue que je vais reculer dans le temps (seulement aller BEAUCOUPS plus vite ou BEAUCOUPS moins vite) mais en aucun cas je ne bougerait véritablement dans le temps.

Exemple : si je m'approche d'un objet hyperdense (une hypergéante par exemple) en l'an 3000 et que je reviens sur terre quand mon horloge indique 3001, sur Terre, il seras peut être l'an 3002, mais j'aurais quand même avancé dans le temps et je ne reviendrais en aucun cas à une année inférieure à l'an 3000, année ou je me serais approché de cette hypergéante. Les 2 principes expliques sont donc totalement différents, l'un permettant de remonter le temps, l'autre permettant d'avancer moins vite dans le temps.

Cela ne reponds donc pas à ma question car, cela n'explique pas dans quel cas et dans quelles conditions je pourrait obtenir un trou de ver et donc de remonter le temps, même théoriquement.

Merci quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)

La partie intéressante de ma réponse se trouve là en fait :

Il est en effet impossible de remonter dans le temps en relativité restreinte. Le temps et l'espace peuvent se contracter, se dilater, à mesure que l'on est plus ou moins près d'une masse. Aussi le mouvement peut provoquer un ralentissement du temps.

En réalité, vous ne pourrez pas réparer vos erreurs car ce qui se passerait serait un voyage dans un univers parralèle. Autrement dit vous quittez votre univers pour aller dans un univers semblable, et ainsi vous le modifiez.

Je vous explique (tout ça n'est qu'un souci de logique) : imaginez que vous revenez dans le passé, et que vous conduisez une voiture. Hop ! sans faire exprès vous écrasez une dame, et vous apprenez que cette dame est votre arrière-arrière grand mère. L'acte que vous aurez provoqué aura pour conséquence de vous empêcher de naître. Donc, tout ce qui s'est passé dans votre vie n'aurait pas dû avoir lieu. Or, c'est impossible.

Donc pour une meilleur cohérence des faits, il s'agit en fait d'un voyage dans un univers parallèle à l'aide d'un trou de ver, mais vous quittez intact l'univers actuel, donc les erreurs seront toujours présentes.

J'ai parlé du Pont Einstein-Rosen, plus précisément EPR.

Voyage dans un univers parallèle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Theoric Membre 38 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

D'accords, mais cela veut dire qu'iul existe un nombre infini d'univers parralèles, se séparant infiniment. De plus, entrer das un trou de ver nous amenerait a une destination inconnue, dans l'espace ou dans le temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Ou peut être que en 2300 et en 3000 nous sommes tous mort , et que l'on a pas pu fabriquer cette machine .

Là ça signifierait que la résurrection existe ddr555.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
D'accords, mais cela veut dire qu'iul existe un nombre infini d'univers parralèles, se séparant infiniment. De plus, entrer das un trou de ver nous amenerait a une destination inconnue, dans l'espace ou dans le temps.

Oui il existe une infinité d'univers. C'est d'ailleurs la base de la cosmologie branaire. Cela a aussi été prouvé en mécanique quantique grâce à Everett ayant interprété l'expérience du chat de Shrödinger.

Destination inconnue, dans l'espace-temps. D'ailleurs cela se rapproche un peu de la théorie de Kaluza-Klein, mais pas tout à fait. Le pont EPR serait la connexion entre univers parallèles en théorie. Tout ceci en théorie bien sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Theoric Membre 38 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Donc si on prends un pont EPR, sa va nous emmener au même endroit, mais dans une autre dimension ou un autre temps ? Cela veut dire qu'on ne peut pas s'en servir pour aller très loin dans l'espace ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)

Tout d'abord le temps est une dimension, donc dans tous les cas ça nous emmenera dans une autre dimension c'est certain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Oui il existe une infinité d'univers. C'est d'ailleurs la base de la cosmologie branaire. Cela a aussi été prouvé en mécanique quantique grâce à Everett ayant interprété l'expérience du chat de Shrödinger.

Je dois avoir du mal a te comprendre: est-ce que tu es entrain d'affirmer qu'il est prouve qu'il existe une multititude d'univers?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Je dois avoir du mal a te comprendre: est-ce que tu es entrain d'affirmer qu'il est prouve qu'il existe une multititude d'univers?

L'existence de dimensions supplémentaires prouvées oui.

Ensuite la multitude d'univers seulement théorique (quoique expérience du photon).

Il s'agit de la fonction d'onde en mécanique quantique qu'interprète Everett

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

Si tu te déplace dans le sens inverse de la terre, a la même vitesse que celle si, tu reste toujours dans le même jour un ??? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Necro Spiritual Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Là ça fait longtemps que je me suis penché dessus, mais j'avais lu un physicien, Jean-Pierre Garnier Malet, qui a dépassé Einstein comme lui-même avait dépassé Newton, et qui montre que le corps énergétique (quantique) de l'être humain fait régulièrement des aller-retour dans le temps.

Sa théorie, mise en pratique et donc avérée juste au niveau des particules comme au niveau des planètes, permet d'expliquer les prémonitions et les chakras par exemple, des choses qui faisaient auparavant partie de l'ésotérisme ...

Voila l'adresse de son site : http://www.garnier-malet.com/accueil_038.htm

En ce qui concerne les voyages dans le passé, ça reste du domaine du possible mais pas pour notre pauvre petit corps organique, qui ne supporterai pas une vitesse supérieure à celle de la lumière ...

UN peu d'humour pour terminer :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

Ma théorie

Pourquoi allé dans le futur ou le passé, car du moment ou on retourne sur terre on revient dans le présent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ledrsamos
Invité ledrsamos Invités 0 message
Posté(e)

Voyager dans la passé...je ne pense pas que cela soit possible...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant