Saisir les bénéfices des entreprises pour les redistribuer au peuple ?


.Alessandro. Membre 41 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

250 milliards par ans pour 40 millions d'actifs: 6250 euros par an et par actif, de quoi relancer la consommation...

J'ai compté 250 milliards mais c'est peut être plus, car les 40 entreprises du cac40 font à elles seules plus de 100 milliards de bénéfice en 2007.

Modifié par .Alessandro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Ca s'appelle le communisme, redistribuer la "plu value" aux travailleurs. ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
.Alessandro. Membre 41 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Dans les systèmes communistes comme en URSS, les travailleurs étaient plus pauvres qu'en pays capitaliste.

Je propose de faire l'inverse, un pays où les travailleurs sont plus riches que dans un pays capitaliste, justement en redistribuant les bénéfices.

Modifié par .Alessandro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Ouais en fait j'ai été imprécis, tu dénonce le même paradoxe de la société capitaliste que Marx, c'est à dire "l'exploitation des travailleurs" par la rémunération seulement de leur force de travail ( c'est à dire qu'ils ne sont payés que par de quoi vivre ) et pas de la valeur réelle de leur travail. La différence entre cette valeur est ce que Marx a appelé la "plu value" et ce qui constitue les bénéfices de l'entreprise.

Mais étant donné que la redistribution des bénéfices des entreprises ne peut se faire que par l'état, cela nécessite que l'état soit propriétaire de ces moyens de production. Et c'est ça le communisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

c'est quoi "le peuple" ?

qui décide qui fait parti du "peuple" ?

sur quels critères ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo10 Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

redistribuer aux salariés il faut le faire encore plus , c'est évident, mais pouvoir sanctionner un salarié qui ne glande rien cela doit être plus simple et moins couteux, la proportion de patrons voleurs et de salariés fainéants (ou voleurs aussi !!) doit être proche

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

De mon point de vue libertaire, les salariés devraient être décisionnaires dans leurs société, l'actionnariat un appoint de financement sans aucun contrôle. Et les secteurs stratégiques nationalisés.

Il faut trouver un équilibre mondial pour rémunérer le travail au mérite. Un système de répartition par l'impôt qui viendrait écrémer les entreprises les plus riches au profit des plus pauvres.

Donc forcément pour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
.Alessandro. Membre 41 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
c'est quoi "le peuple" ?

qui décide qui fait parti du "peuple" ?

sur quels critères ?

C'est à définir, soit ce sont uniquement les travailleurs, soit ce sont toutes les personnes majeures.
Modifié par .Alessandro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Snarol Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Cela dépends du point de vue duquel on se place. D'un côté, on pourrait dire que c'est au propriétaire des moyens de productions, de l'entreprise d'engranger les bénéfices hormis les salaires (l'EBE il me semble), puisque l'entreprise est par définition sa propriété. Malgré tout, il est important de souligner la contribution indispensable des employés pour obtenir ces richesses, après tout c'est quasi-uniquement grâce à eux que l'entreprise réalise des bénéfices.

Donc d'un point de vue purement objectif, sans rentrer dans le débat de la légitimité ou non du système actuel, il est normal que l'intégralité des bénéfices ne soit pas reversée au peuple.

Maintenant si l'on est amené à regarder de plus près le fonctionnement actuel de notre économie, il est flagrant que nous sommes à présent esclaves de l'argent, posséder par nos possessions, esclaves du tout-profit. Cette politique nous mène droit à notre perte, il est évident que nous manquerons rapidement de ressources et que la production ne pourra plus suivre ce rythme de croissance effrénée plus longtemps.

Nous devons repenser notre société dans le fond et dans la forme. N'oublions pas qu'au départ la monnaie a juste été inventée pour nous simplifier la vie, pour être un simple outils permettant de faciliter les échanges ,et non pas pour devenir à terme notre maitre, notre dieu.

Comme l'a dit un saint (saint mathieu je crois) : "Faites-vous des trésors dans le ciel, là où les mites et la rouille ne pourront pas les rongées, là où les voleurs ne percent pas les murs pour les dérober..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Quel mérite quand tu hérites de la boite à papa ?

T'as fais quoi pour cette société au regard de ceux qui y ont passé des années ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Vivement l'industrie entièrement automatisée, comme ça on n'aura plus à s'occuper des masses salariales ! :smile2:

Le monde du travail doit être repensé, inclus dans des systèmes sociaux et soumis à une morale, des contrôles. Ce qui n'est pas le cas ou pire : les moyens de régulation existant sont contournables.

Ré-établir la valeur du travail réel, repousser la spéculation à un rôle mineur (c'est quand même dingue qu'un jeu de loterie soit plus influent, rentable et brasse plus d'argent que la sueur d'un ouvrier ! Surtout que les conséquences retombent sur tous dans les proportions que l'on voit !), c'est ça le combat d'aujourd'hui.

La spéculation, contrairement à la création intellectuelle, n'a jamais été créatrice de richesse : c'est une arnaque, une illusion, un pas constamment au bord du gouffre !! On parle de développement durable, et bien l'économie doit s'y soumettre.

Qu'on ne soit plus dépendant de cette "croissance" qui a ses limites (à moins de bien se casser la gueule et de recommencer à croître de tout en bas...).

Je ne sais pas si ça passe par la redistribution des bénéfices au peuple, ce qui me semble abusif, mais en tout cas faire arriver ces bénéfices à qui de droit. Et en proportions réalistes : mais comment limiter l'actionnariat, qui par essence est illimité ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Complètement contre.

Pourquoi ?

Simplement parce que, si l'on me dit: les bénéfices de cette compagnie seront saisis et redistribués, moi je réponds: je n'ai aucune envie ni de créer, ni d'investir dans cette compagnie.

Et si personne ne veut y investir, ou la créer, plus de compagnie.

Donc plus de production, et plus d'emploi.

Le reste suit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 13 920 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)
Quel mérite quand tu hérites de la boite à papa ?

T'as fais quoi pour cette société au regard de ceux qui y ont passé des années ?

Et qu'est ce que feraient ces salariés si "papa" n'était pas la ?

Aurait il du travail ?

Il est bien facile de critiquer les patrons, mais certains ont pris d'énormes risques et ont réussi, d'autres ont échoué.

Quand tu investi des millions dans une affaire, ou que tu t'y investis pendant des années pour faire vivre une société il est aussi normal d'avoir une contrepartie.

Rien n'empêche un salarié de monter sa structure ou sa société.

Il faut l'idée, il faut la passion et il faut y mettre son énergie.

Malheureusement rien n'arrive sans risque et rien n'arrive sans qu'on s'en donne les moyens.

Complètement contre.

Pourquoi ?

Simplement parce que, si l'on me dit: les bénéfices de cette compagnie seront saisis et redistribués, moi je réponds: je n'ai aucune envie ni de créer, ni d'investir dans cette compagnie.

Et si personne ne veut y investir, ou la créer, plus de compagnie.

Donc plus de production, et plus d'emploi.

Le reste suit.

:smile2:

Cela frenerai l'innovation et le developpement de certaines entreprises.

Pourquoi travailler sachant que j'aurai de l'argent que je travaille, ou non ? Même si tout le monde ne pense pas comme cela, une minorité le fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
Complètement contre.

Pourquoi ?

Simplement parce que, si l'on me dit: les bénéfices de cette compagnie seront saisis et redistribués, moi je réponds: je n'ai aucune envie ni de créer, ni d'investir dans cette compagnie.

Et si personne ne veut y investir, ou la créer, plus de compagnie.

Donc plus de production, et plus d'emploi.

Le reste suit.

Et ben va jouer au casino ailleurs. Pourquoi les salariés ne pourraient ils pas financer leurs entreprises ?

Pourquoi une entreprise bénéficiaire ne pourrait elle pas acheter des actions d'autres sociétés moins rapaces avec leurs salariés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 13 920 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

Dans un cas ou les salariés financent leur entreprise, ce qui est déja arrivé, surtout dans le cas de reprise apres faillite, les employés deviennent actionnaires

Mais les employés prennent aussi un risque, vu qu'ils deviennent actionnaire de leur société.

Et si bénéfice il y a , il n'est pas reversé aux salariés, mais aux actionnaires.

Tu as en fait le même système qu'aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Et ben va jouer au casino ailleurs. Pourquoi les salariés ne pourraient ils pas financer leurs entreprises ?

Pourquoi une entreprise bénéficiaire ne pourrait elle pas acheter des actions d'autres sociétés moins rapaces avec leurs salariés ?

Mais de quelle compagnie parles tu ?

Qui va la créer ta compagnie ?

Quel est le mec suffisamment taré pour investir tous son temps et son fric pour créer une société sur laquelle il n'a aucun droit ?

TOI ?

Laisse moi me marrer ! :smile2: ;):sleep::sleep:

Toi tu veux que des gens créent des entreprises et les offrent gentiment à leurs salariés.... quel bon samaritain tu fais. :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Complètement contre.

Pourquoi ?

Simplement parce que, si l'on me dit: les bénéfices de cette compagnie seront saisis et redistribués, moi je réponds: je n'ai aucune envie ni de créer, ni d'investir dans cette compagnie.

Et si personne ne veut y investir, ou la créer, plus de compagnie.

Donc plus de production, et plus d'emploi.

Le reste suit.

Je pense que l'idée n'est pas la saisie pure et dure des bénéfices, mais plutôt empêcher qu'ils partent n'importe où et dans des proportions surréalistes.

Privilégier le durable à la spéculation, faire dégonfler cette économie idiote. Sans limiter le profit, puisque le but de toute entreprise est d'en faire. La logique est que plus les bénéfices sont grands, plus l'impact sur la société est grand et qu'il faut des garde-fous efficaces.

Et investir n'est pas de la spéculation, selon moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
Et qu'est ce que feraient ces salariés si "papa" n'était pas la ?

Aurait il du travail ?

Il est bien facile de critiquer les patrons, mais certains ont pris d'énormes risques et ont réussi, d'autres ont échoué.

Quand tu investi des millions dans une affaire, ou que tu t'y investis pendant des années pour faire vivre une société il est aussi normal d'avoir une contrepartie.

Rien n'empêche un salarié de monter sa structure ou sa société.

Il faut l'idée, il faut la passion et il faut y mettre son énergie.

Malheureusement rien n'arrive sans risque et rien n'arrive sans qu'on s'en donne les moyens.

:smile2:

Cela frenerai l'innovation et le developpement de certaines entreprises.

Pourquoi travailler sachant que j'aurai de l'argent que je travaille, ou non ? Même si tout le monde ne pense pas comme cela, une minorité le fait.

Bien sur que oui, voir l'histoire de l'Argentine. Désoler les blaireaux libéraux, mais les exemples de reprise des sociétés par les salariés sont légion.

De plus dans l'économie moderne, les patrons sont des salariés qui vont et viennent pas des historiques qui ont sué sang et eau pour le bien être des salariés. C'est affligeant de lire ce genre de connerie aujourd'hui. Si il y a eu crise c'est bien parce que le facteur risque est absent de l'économie financière qui parasite tout.

Rien n'empêche non plus les salariés de rémunérer grassement un mec qui est assez malin pour les faire devenir plus riche ou qui leur donnera ce qu'ils désirent. Aujourd'hui on paye des millions des incapables et des génies sans distinction.

Et sur l'ascenseur social, relis les stats. T'es fils d'ouvrier, t'auras plus de chance d'être ouvrier. Ca coûte chére les études. C'est dans le 93 qu'on supprime des postes, pas à Louis Legrand.

Vous me faite marrer avec votre notion de risque à deux balles. Lagardère plombe EADS et admet qu'il est mauvais, il va faire de la presse finalement. Il se casse avec d'énormes plus value sur un délit d'initié, un faisant un gros doigt à l'AMF en passant, et se paye le luxe de ne pas payer d'impôts sur la plus values !

Au final, 10 000 emplois transférés en Chine, où là les salariés ne se plaignent pas.

Merci d'avoir participer Caez, essaye encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mariole Membre 157 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)
Mais de quelle compagnie parles tu ?

Qui va la créer ta compagnie ?

Quel est le mec suffisamment taré pour investir tous son temps et son fric pour créer une société sur laquelle il n'a aucun droit ?

TOI ?

Laisse moi me marrer ! :smile2: ;):sleep::sleep:

Toi tu veux que des gens créent des entreprises et les offrent gentiment à leurs salariés.... quel bon samaritain tu fais. :o°

moi je ne suis pas pour l'égalité des salaires, un chef mérite salaire.

en réalité c'est pas si facile d'en arriver au communisme.

et redistribuer les bénéfices aux salariés, je suis contre, car une entreprise a besoin d'investir pour pouvoir vivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Bien sur que oui, voir l'histoire de l'Argentine. Désoler les blaireaux libéraux, mais les exemples de reprise des sociétés par les salariés sont légion.

De plus dans l'économie moderne, les patrons sont des salariés qui vont et viennent pas des historiques qui ont sué sang et eau pour le bien être des salariés. C'est affligeant de lire ce genre de connerie aujourd'hui. Si il y a eu crise c'est bien parce que le facteur risque est absent de l'économie financière qui parasite tout.

Rien n'empêche non plus les salariés de rémunérer grassement un mec qui est assez malin pour les faire devenir plus riche ou qui leur donnera ce qu'ils désirent. Aujourd'hui on paye des millions des incapables et des génies sans distinction.

Et sur l'ascenseur social, relis les stats. T'es fils d'ouvrier, t'auras plus de chance d'être ouvrier. Ca coûte chére les études. C'est dans le 93 qu'on supprime des postes, pas à Louis Legrand.

Vous me faite marrer avec votre notion de risque à deux balles. Lagardère plombe EADS et admet qu'il est mauvais, il va faire de la presse finalement. Il se casse avec d'énormes plus value sur un délit d'initié, un faisant un gros doigt à l'AMF en passant, et se paye le luxe de ne pas payer d'impôts sur la plus values !

Au final, 10 000 emplois transférés en Chine, où là les salariés ne se plaignent pas.

Merci d'avoir participer Caez, essaye encore...

@ toi mon gros blaireau de gauchiste.

Reprise de société, tu comprends le terme, ou pas du tout ?

Reprise, signifie que la société a DEJA été créée (tu comprend ou je parle trop vite pour toi ? :smile2: ).

Donc je repose ma question au blaireau de gauchiste : QUI va la créer ta compagnie idéale ?

Et vu que ce sont des "risques à deux balles", et que même un "incapable" peut le faire... pourquoi tu ne crées pas ta propre société en redistribuant tous tes bénéfices à tes salariés, et en leur laissant prendre toutes les décisions...? ;) Tu as pourtant toutes les qualités nécessaires.....

Grande gueule, grande gueule.........

Merci d'avoir participer pasdeparanoia, essaye encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant