La grève ? un devoir citoyen?

nanouchka47 Membre 6 379 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Pensez vous que la grève aujourd'hui soit un devoir de citoyen? Votre avis .Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Oui c'est un devoir qui dénote un certain courage aussi et beaucoup de convictions.Heureusement que dans le passé il y a eu des luttes sinon nous serions encore a l'age de pierre.

Le MEDEF lui a bien comprit il a su ce fédérer pour mieux nous......enc :smile2: il est temps de faire de même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blackmesa Membre+ 2 700 messages
Grosse banane de Dolph‚ 26ans
Posté(e)

un devoir? je ne pense pas car tout le monde a le choix de faire greve ou pas. Il n'ya aucune obligation ^^'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurna Membre 766 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

personnellement je ne pense pas que ca va changer quelque chose. On nous fera des promesses en plus, histoire de calmer tout le monde, et pour que tout le monde retourner travailler demain. Mes ses promesses seront impossibles a tenir. Dans 2mois ils seront encore tous dans la rue pour que le gouvernement tienne ses promesses. C'est un cercle vicieux. Le gouvernement pourrai donner du boulot a tout le monde il le ferait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Les conditions de vie devienne des plus en plus précaires et le travail en fait partie mais pas seullement.

La destruction des services public,la santée,l'éducation,les conditions de travail sur tout celà le gouvernement peu agir au lieu de favoriser le MEdef les amis a Sarkozy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laurent-salvo Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Pour ma part, j'ai observé que dans ce monde plus rien ne s'obtient sans un minimum de lutte. Si vos droits sont bafoués, vous êtes privé des avantages qui doivent vous être versés et que vous faites confiance à la bonne foi des gens pour vous les accorder, vous n'obtiendrez jamais rien ou très peu. Il est vrai que l'on a pas forcément besoin d'être violent dans les revendications, mais il est primordial de faire preuve d'une certaine fermeté et d'une certaine détermination.

Si vous observez bien autour de vous, vous verrez que la lutte, la lutte syndicale notamment est à la base de toute amélioraton des conditions de vie des hommes en général; elle est même bien souvent le moteur pour faire avancer les choses sur le plan politique. Alors, la grève, est-elle un devoir ? OUI.

Je suis cependant d'accord avec vous que la grève doit être décidée autour de questions d'importance et qu'elle perd sa valeur et son efficacité si elle est banalisée et qu'elle est agitée pour le moindre petit problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurna Membre 766 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

les chiffres me font bien rire. Sur M6 aux infos ils font des sondages. Résultat 69% des français sont pour la grève, 52% ne veulent pas y participer! waouuuu vive la solidarité.

Ca c'est comme toux ceux qui se plaignent après les résultats des élections présidentielles et qui sont pas foutu de bouger leur c :smile2: jusqu'au bureau de vote.

Les français ont que de la gueu ;) .

Perso je fais pas cette grève car je n'en vois pas l'utilité, mais quand je dis quelque chose je le fais. Alors pour tout ceux qui sont pour cette grève... Qu'est-ce que vous foutez sur votre ordi ?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Pour ma part, je ne considère pas que la grève soit un devoir. Cela sous entendrait qu'il faudrait, fatalement, qu'il y ait toujours quelque chose qui n'aille pas. Par contre, la grève est un droit. En d'autres temps, des personnes se sont battues durement pour l'obtenir. Or, à l'heure actuelle, ce n'est pas un droit respecté par les chefs d'entreprise, dans le privé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TheDoors Membre+ 13 350 messages
I am the Lizard King. I can do anything.‚
Posté(e)
Alors pour tout ceux qui sont pour cette grève... Qu'est-ce que vous foutez sur votre ordi ?????

Un jour en moins sur une fiche de paye peut être une bonne raison :smile2:

Or, à l'heure actuelle, ce n'est pas un droit respecté par les chefs d'entreprise, dans le privé.

Je dirais certains ;)

Sont-ils les plus nombreux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stéph_ou Membre 2 593 messages
Agitateur de bonne humeur‚ 27ans
Posté(e)

je dirais plutôt que c'est un droit plus qu'un devoir...

et de toute facon tout bon français sont des raleurs :smile2:

aprés dans ceux qui se bouge pas, ya aussi ceux qui ne sont pas dérangé... enfin bref...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

moi je pose la question sincère suivante:

est ce que sur ces dernieres années de crise économique les grèves qui on été menées on réellement été efficaces?

ce que je veux savoir c'est si la grève est TOUJOURS un moyen de revendication pertinent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
R4fale Membre 1 236 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Trop de grève tue la grève!!

Plus il y aura des grèves moins elles serviront à quelque chose!!

Une grève doit rester très très occasionnelle pour qu'elle ne perde pas de sa légitimité!!

Vous parlez de l'histoire!! Seulement a l'époque les gens ne faisait pas la grève pour un oui ou pour un non , cela restait marginal et donc lorsqu'il y en avait une elle était forte de pouvoir!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Je dirais certains :smile2:

Sont-ils les plus nombreux ?

je ne sais pas s'ils sont nombreux, mais je sais que les comités de direction du privé, ont un pouvoir que les dirigeants du public n'ont pas. Comme les employés du public ne sont licentiables, qu'au cas ou ils tueraient leur patron, ils en profitent pour abuser de droits dont les employés du privé n'ose utiliser, car ils ne seront jamais à l'abri du chômage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Asterixetperils Membre 93 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

Faire la grève fait partie du rôle du citoyen. N'oubliez pas que nous sommes dans une démocratie et que les lois qui sont votées vous engagent, aussi bien vous que moi. Il est nécessaire d'affirmer son désaccord avec les réformes en cours quant elles sont en décalage avec la réalité du terrain. Nous avons tous intérêt à garder un service public performant. Il ne faut pas se laisser tenter par l'individualisme, qui consiste à évaluer les réformes à l'aune de ses intérêts immédiats. Il est des valeurs supérieures et humanistes, qui requièrent la mobilisation générale, comme le droit à la santé, le droit à un travail digne et à la juste récompense de ses efforts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Erf, la grève c'est juste une frustration de non assumé. D'ailleur, qui profite de la grève! Les grèviste?

:smile2:

je ne sais pas s'ils sont nombreux, mais je sais que les comités de direction du privé, ont un pouvoir que les dirigeants du public n'ont pas. Comme les employés du public ne sont licentiables, qu'au cas ou ils tueraient leur patron, ils en profitent pour abuser de droits dont les employés du privé n'ose utiliser, car ils ne seront jamais à l'abri du chômage.

Les colportages comme ces "ont dit" que dans le public tu as la sécurité de l'emploi et des avantages me font penser que certaines personnes se demande encore aujourd'hui comment allumer un feu si la foudre ou une déité n'y met pas du sien! Pour exemple ma compagne travail pour la CPAM, elle gagne toujours depuis des années le même salaire avec toujours plus de dépenses, résultat, la ou un Smicar gagne son pain, la demoiselle gagne 150 euro de moins chaques mois en buchant! Pour les avantages, j'aimerai bien savoir de quoi on parle!???? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)
Une grève doit rester très très occasionnelle pour qu'elle ne perde pas de sa légitimité!!

Vous parlez de l'histoire!! Seulement a l'époque les gens ne faisait pas la grève pour un oui ou pour un non , cela restait marginal et donc lorsqu'il y en avait une elle était forte de pouvoir!!

C'est faux. Il y a eu de nombreuses grèves dans la France de la Belle Epoque, et dans l'entre deux guerres. La différence c'est qu'elles étaient plus suivies et plus dures. Tu n'as qu'à voir comment on les réprimait. à l'époque faire une grève c'était risquer les matraques des flics, voire de se faire flinguer par la troupe (Clemenceau qui envoie la garde contre les viticulteurs en grève en 1907). De fait les gens qui se mettaient en grève avaient une conscience politique et une détermination plus grande qu'aujourd'hui.

Aujourd'hui, la protestation des métiers de l'Université, pas seulement les profs d'ailleurs, ne portent pas sur du détail, mais sont le reflet du refus d'une certaine forme de société. Moi je la comprend tout à fait. Autant je désapprouvait la grève de la SNCF il y a un peu plus d'un an, autant celle-ci me semble tout à fait légitime car portant sur des sujets plus graves.

Et si vous êtes jaloux des fonctionnaires passez donc le concours hehe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
R4fale Membre 1 236 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
C'est faux. Il y a eu de nombreuses grèves dans la France de la Belle Epoque, et dans l'entre deux guerres. La différence c'est qu'elles étaient plus suivies et plus dures. Tu n'as qu'à voir comment on les réprimait. à l'époque faire une grève c'était risquer les matraques des flics, voire de se faire flinguer par la troupe (Clemenceau qui envoie la garde contre les viticulteurs en grève en 1907). De fait les gens qui se mettaient en grève avaient une conscience politique et une détermination plus grande qu'aujourd'hui.

Aujourd'hui, la protestation des métiers de l'Université, pas seulement les profs d'ailleurs, ne portent pas sur du détail, mais sont le reflet du refus d'une certaine forme de société. Moi je la comprend tout à fait. Autant je désapprouvait la grève de la SNCF il y a un peu plus d'un an, autant celle-ci me semble tout à fait légitime car portant sur des sujets plus graves.

Et si vous êtes jaloux des fonctionnaires passez donc le concours hehe !

étant moi même étudiant , je partage tout a fait les protestations!! Seulement non la grève n'est pas nécessaire car inutile de nos jours!!

J'ai d'ailleurs un professeur émérite de droit public ( non gréviste mais hostile a la politique actuelle) au panthéon la Sorbonne qui nous expliquais les dangers a vouloir faire gréve sur gréve!! Une grosse gréve généralisée vaut bien mieux que plusieurs petites gréves sans portées!!!

Et puis qu'aprenons nous aujourd'hui? Retention des notes possible sur toute l'université ainsi que mouvements intencifié possible a l'avenir ( report des exams) !!

Alors nous ( pour la plusparts ou certains etudiants) soutenons les revendicatons en matiére universitaire , et ce qui nous attend c'est ça ??

Magnifique ça va être facile de choisir son master tiens!!

Alors grève peut être , mais dans ce cas faites en une vraie , qui est vraiment de l'importance , qu'on en parle plus!!

Modifié par R4fale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
C'est faux. Il y a eu de nombreuses grèves dans la France de la Belle Epoque, et dans l'entre deux guerres. La différence c'est qu'elles étaient plus suivies et plus dures. Tu n'as qu'à voir comment on les réprimait. à l'époque faire une grève c'était risquer les matraques des flics, voire de se faire flinguer par la troupe (Clemenceau qui envoie la garde contre les viticulteurs en grève en 1907). De fait les gens qui se mettaient en grève avaient une conscience politique et une détermination plus grande qu'aujourd'hui.

Aujourd'hui, la protestation des métiers de l'Université, pas seulement les profs d'ailleurs, ne portent pas sur du détail, mais sont le reflet du refus d'une certaine forme de société. Moi je la comprend tout à fait. Autant je désapprouvait la grève de la SNCF il y a un peu plus d'un an, autant celle-ci me semble tout à fait légitime car portant sur des sujets plus graves.

Et si vous êtes jaloux des fonctionnaires passez donc le concours hehe !

Ha ha !

Voilà un étudiant qui s'est laissé embrigader par ses profs en amphi. Le statut des enseignants-chercheurs qui, contrairement aux USA, ont une rente de situation, ne rendent de comptes à personne et produisent, pour une grande part d'entre eux, une quantité de recherche proche du néant (il n'y a qu'à voir le classement des universités, le nombre d'articles publiés et les dysfonctionnements graves des centres de recherche et politiques de recherche pointés par nombre de rapports des chambres régionales des comptes) est une nécessité impérative si on veut que l'Université française cesse de ronronner.

Quant à Clémenceau, c'est bien le plus grand politique du XXe siècle ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)
Aujourd'hui, la protestation des métiers de l'Université, pas seulement les profs d'ailleurs

Par exemple, à la fac de lettres de ma ville, l'accueil est ouvert... De 9h à 12h. Si les étudiants ont cours à ce moment, ils peuvent pas passer demander ce qu'ils ont besoin de savoir. Or c'est un horaire où la plupart des élèves ont cours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Cela m'étonnerait beaucoup que la contestation du nouveau statut des enseignants-chercheurs mobilise énormément les IATOS.

Ce qui est sûr est que le décret actuel n'est aucunement satisfaisant et entraîne beaucoup de gabegie pour des Universités françaises dont le prestige recule progressivement dans le monde de la recherche internationale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant