Etat généraux de la presse.


PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Etat généraux de la presse.

Décrété par le petit père du peuple, cela consiste à redonner la gouache à la presse papier, malade de sa nullité éditoriale.

Que nous propose donc Nicolas 1re ?

Un conglomérat capable de diffuser la propagande gouvernementale sans broncher.

Cela donne Lagardère le frère de Nic, qui à boycotté Dupont Aignan considéré comme un traître au chef suprême,

Dassault, marchant d’arme, grand pote de Nic, qui lui affirme carrément que la presse se doit de propager l’ordre néolibéral.

Bolloré, yacht club du président, vivant essentiellement des commandes d’Etat.

Et Bouygues, la famille, bétonneur des dictateurs, grand ami de la culture lavage de cerveaux.

Tocqueville nous apprenait il y a longtemps que la démocratie ne pouvait être viable que si le quatrième pouvoir était indépendant, garantie obligatoire d’une information libre.

Modifié par PASDEPARANOIA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)
diffuser la propagande

c'est bien tu as tout compris....tu fais comme eux:

Cela donne Lagardère le frère de Nic, qui à boycotté Dupont Aignan considéré comme un traître au chef suprême,

Dassault, marchant d'arme, grand pote de Nic, qui lui affirme carrément que la presse se doit de propager l'ordre néolibéral.

Bolloré, yacht club du président, vivant essentiellement des commandes d'Etat.

Et Bouygues, la famille, bétonneur des dictateurs, grand ami de la culture lavage de cerveaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Ha¿

J'admire ses réponses creuse, vides de sens, nulles. C'est le bling bling cérébral.

Voilà un appel de journalistes qui va te faire réfléchir je l'espère à la gravité du problème.

Sans information libre, sans une presse indépendante et pluraliste, il ne saurait y avoir d'authentique délibération démocratique, dénoncent Charlie Hebdo, Les Inrockuptibles, Marianne, Mediapart, Le Nouvel Observateur, et Rue89 dans un appel commun.

Le droit à l'information, à la libre expression et à la libre critique, ainsi qu'à la diversité des opinions est une liberté publique fondamentale. C'est un droit des citoyens et non pas un privilège des journalistes: sans information libre, sans une presse indépendante et pluraliste, il ne saurait y avoir d'authentique délibération démocratique.

Or, loin de réduire les retards français en ce domaine, l'actuel président de la République les aggrave, tant par sa pratique personnelle du pouvoir que par les décisions qu'il impose à la hussarde. Mise en ¿uvre au mépris des droits du Parlement, la réforme de l'audiovisuel public résume cette régression de nos libertés. Accorder au seul chef de l'Etat le pouvoir d'en nommer et révoquer les dirigeants, c'est abolir symboliquement l'indépendance des radios et des télévisions publiques. C'est un abus de pouvoir, et c'est l'abus de trop.

Une République où le pouvoir exécutif impose ainsi sa loi au pouvoir législatif et ses désirs au contre-pouvoir médiatique n'est pas une démocratie digne de ce nom. Mus par cette conviction commune et cette inquiétude partagée, nous avons exceptionnellement décidé de nous adresser ensemble à l'opinion publique, par-delà la diversité de nos titres, de nos histoires et de nos sensibilités. Et nous appelons à un vaste sursaut citoyen contre ce recul des libertés qui affaiblit notre démocratie et discrédite notre pays.

Tous ensemble, défendons la liberté de l'information! Nous vous donnons rendez-vous, vendredi 30 janvier, au Théâtre du Châtelet, à Paris

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)

et?

non mais il faut arreter vos délires en tout genre, sur la conspiration, la dictature en France ou je ne sais quoi!! faut redescendre sur terre les enfants; sarko c'est prend plein la tronche dans différents journaux, qu'il soit papier ou télévisé sans qu'il n'y ai de censure ou d'aiguillement de l'info...et c'est pareil pour l'opposition et non pire!

Chaque journal est orienté, encore une fois papier ou télé, cela a toujours été, sous prétexte que c'est sarko qui dirige, maintenant ont s'en rend compte!

Modifié par Alfarez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

T'es un pote de Flo toi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)

je ne sais pas qui est flo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)
T'es un pote de Flo toi ?

:smile2:

Modifié par Rhadamanthe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Donc,

Alexis Henri Charles Clérel, vicomte de Tocqueville, né à Paris le 29 juillet 1805, mort à Cannes (Alpes-Maritimes) le 16 avril 1859, fut un penseur politique, historien et écrivain français. Il est célèbre pour ses analyses de la Révolution française, de la démocratie américaine et de l'évolution des démocraties occidentales en général.

Il considérait que la liberté allait de paire avec la démocratie. Que cette liberté implique aussi des droits et des devoirs.

Les risques de la démocratie, sont entre autre la tyrannie de la majorité, le système aristocratique figeant la mobilité sociale.

Le conformisme d'opinion aussi, dû à la moyennisation de la société. Comprendre l'absence de discussion, d'indépendance d'esprit.

Le renoncement à sa liberté pour le confort, abandonnant les décisions à l'Etat paternaliste.

Pour résumer, nous sommes dans une période où certains observateurs éclairés sentent les signes flagrant d'une mauvaise santé démocratique, un glissement vers le despotisme. La presse, les médias en général et leur indépendance est un de ses signes qui ne trompe pas, comme la nomination des élus par une élite autoproclamée.

Le pire étant l'abandon de la vigilance par les citoyens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)
comme la nomination des élus par une élite autoproclamée.

dévellope s'il te plait....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Voir Rachida Dati, Luc Besson...

Ou plus simplement la direction de l'UMP échappant aux militants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)

continu... ;)

Voir Rachida Dati, Luc Besson...

alors rachida dati a été nommé donc tu est HS et Luc Besson je vois pas ce qu'il vient foutre la...peut être Eric plutot non? :smile2:

et c'est pariel il a été nommé, je vois pas ce qui te permet de dire qu'ils ce sont autoproclamé?!?

Ou plus simplement la direction de l'UMP échappant aux militants.

alors sa je ne vois ni le rapport ni de quoi tu parle....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Plus de pub de l'état pour difuser sa propagande c'est sur que ça va aider l'indépendance de la presse. :smile2:

Sarko s'enfonce de plus en plus sur un modelle dictatorial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
alors rachida dati a été nommé donc tu est HS et Luc Besson je vois pas ce qu'il vient foutre la...peut être Eric plutot non? :smile2:

et c'est pariel il a été nommé, je vois pas ce qui te permet de dire qu'ils ce sont autoproclamé?!?

Bon, t'es bien un pote de Flo.

En démocratie, on ne nomme pas, on élit. Une élection, c'est quand les gens décident. Une nomination, c'est quand le pouvoir place ses amis aux postes clefs. Saisi tu la nuance fondamentale ?

alors sa je ne vois ni le rapport ni de quoi tu parle....

Ca va venir, t'inquiète boulette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TheDoors Membre+ 13 350 messages
I am the Lizard King. I can do anything.‚
Posté(e)
Bon, t'es bien un pote de Flo.

En démocratie, on ne nomme pas, on élit. Une élection, c'est quand les gens décident. Une nomination, c'est quand le pouvoir place ses amis aux postes clefs. Saisi tu la nuance fondamentale ?

On doit élire les ministres maintenant ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)
En démocratie, on ne nomme pas, on élit. Une élection, c'est quand les gens décident. Une nomination, c'est quand le pouvoir place ses amis aux postes clefs. Saisi tu la nuance fondamentale ?

Sarko a été élu donc il choisi donc son gouvernement...c'est donc démocratique :smile2: faut pas dire n'importe quoi...et puis ta définition de nomination n'est pas bonne ;)

jamais le peuple n'a voté pour un gouvernement, toujours pour un président! faut arréter la!! ont éli pas les ministres tu nage en plein délire!

Bon, t'es bien un pote de Flo

ouai ok...trés bonne répartie clap clap...mon pauvre...

Ca va venir, t'inquiète boulette

explique toi au lieu de dire des chose sans queue ni tête...?!? tu sors des noms qui ne sont même pas les bons (Luc Besson), tu me fais bien rire en parlant de compréhension!

Modifié par Alfarez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C'est l'apéro, C'est Eric ? Bref... L'important ici, c'est les médias. Recentrons le débat. La concentration des média entre les mains d'un petit groupe intimement lié au président, voilà la question. Pour reprendre Tocqueville, lorsque la liberté d'information n'est pas garantie, c'est le signe du despotisme.

Le despotisme est une forme de gouvernement ou l'autorité est celle d'un individu, qui se contre fou des lois. De façon plus subtile, cela peut être un individu modifiant les lois dans le but de l'exercice du pouvoir absolu.

On parle alors de despotisme éclairé.

Ce qui se passe pour la presse, Sarkozy le veut aussi pour la TV publique. Les chaînes privées étant déjà sous contrôle, vu que ses amis les possèdent.

Le despotisme moderne, c'est quand un petit groupe de personne dirige sous couvert d'une démocratie de façade le pays dans leur seul intérêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alfarez Membre 2 162 messages
Forumeur Magnétiseur‚ 30ans
Posté(e)

Ecoute je pense que les médias garderont de toute manière toujours une certaines indépendance et liberté de manoeuvre, peut êre que sarko essai de s'en mettre certains dans la poche; mais sa encore une fois ce n'est pas nouveau, tout les journaux, je l'ai déja dit, sont orienté et ce depuis toujours...ceux qui ne le soutienne pas, et ne le soutiendrons probablement jamais, sont toujours la, sont luent, et je ne vois pas pourquoi ils seraient aménés a disparaitre!?!

Surtout en France; je veux dire que, nous sommes un pays, il faut bien l'admettre, qui se défend et descend dans la rue dés que la moindre petite chose touche a nos libertés individuelles ou au droit du travail; je ne pense donc pas que nous devons nous inquiétez de la mise en place d'une "dictature" comme certains le sous-entendent ont aura ralé bien avant sa.

Et puis PASDEPARANOIA...écoute ton pseudo un peu :smile2: !!

PS: oui c'est Eric Besson.

Modifié par Alfarez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

La presse selon Dassault (3) : au Figaro tout va bien

Publié le 30 novembre 2004

Le patron de la Socpresse (industriel de l'armement et sénateur UMP) Serge Dassault était, lundi 29 novembre au matin, interviewé par Jean-Michel Aphatie sur RTL, dans le cadre de l'émission " l'invité de RTL ".

Contrairement à ce que l'auditeur pouvait croire au premier abord, il semble que c'est bien Serge Dassault qui répondait, qu'il ne s'agissait pas d'une émission parodique où un imitateur aurait voulu camper une caricature du personnage.

Nous nous contentons ici de reproduire quelques extraits, en renvoyant au site de RTL pour l'intégralité de cette interview mémorable [1].

(...) Serge Dassault. Je n'aime pas ce qu'a dit tout à l'heure Alain Duhamel, "l'alternative socialiste". Il n'y a pas d'alternative socialiste. Les socialistes ont créé la décadence en France...

Jean-Michel Aphatie. Carrément !

... par leur système où il ne faut pas travailler, où il n'y a pas de discipline, où il faut laisser faire n'importe quoi. Il ne faut pas de punition, il faut se marier avec n'importe qui... Enfin c'est n'importe quoi !

(...) Mais Serge Dassault, ce n'est plus la gauche qui est au pouvoir ! Vous vous en êtes rendu compte ?

Si. Elle est encore au pouvoir parce que l'opinion publique est à gauche, parce que le gouvernement ne veut rien faire. Quand Raffarin fait des petits pas...

... mais l'opinion publique vote pour la droite, pourquoi serait-elle à gauche ?

Des petits pas. Eh bien les petits pas...

... Serge Dassault, l'opinion publique vote pour la droite. Pourquoi serait-elle à gauche ?

Non, elle vote à gauche. Malheureusement !

Ah bon ?

Oui... vous avez bien vu aux Régionales et aux Cantonales. Moi je le vois bien dans mon petit canton à Corbeil-Essonne. La politique de la gauche c'est toujours de dire : c'est l'ultra-libéralisme. Le Médef... le Médef c'est quoi le Médef ? Le Médef c'est des gens qui travaillent qui font des entreprises et qui créent des emplois. Alors qu'est-ce qu'il y a contre le Médef ?

Jacques Chirac a 72 ans aujourd'hui.

Bon anniversaire.

Bon anniversaire Jacques Chirac. En 2007 vous pensez qu'il peut encore continuer, demander un mandat supplémentaire aux Français ?

C'est à lui de décider.

Votre souhait, Serge Dassault. C'est votre souhait qui m'intéresse ce matin.

Moi je veux un président qui change l'état d'esprit des Français, et qui dise la vérité. Et qui fasse comme Mme Thatcher a fait, ou comme l'Espagnol a fait, qui a réussi à changer l'état d'esprit. On est les seuls en France depuis les socialistes. On est encore en pays socialiste, parce qu'on ne veut rien changer, parce qu'on ne peut pas changer, parce que l'opinion n'est pas préparée à ça !

(...) Vous êtes à la tête de la Socpresse depuis six mois maintenant Serge Dassault.

Oui.

Vous êtes un homme heureux, un homme de presse heureux ?

Oh vous savez, maintenant les gens qui lisent le journal correctement... donc on attend...

Qu'est-ce qui a changé au Figaro ? Beaucoup de choses ont changé d'après vous ?

J'ai changé de directeur, j'ai changé la direction, j'ai changé le rédacteur en chef. Donc tout va bien...

Tout va bien. Le chantier est terminé...

C'est pas terminé, parce que là aussi il faut changer les choses. Il faut que le journal continue aussi à dire la vérité, à parler de ce qui se passe, à dire ce qu'il faudrait faire aux Français. C'est comme un médecin qui donne un médicament qui est mauvais, alors on ne le prend pas, on crève, bon. Eh bien il faut prendre le médicament.

Mais quand vous lisez Le Figaro tous les jours Serge Dassault, vous êtes heureux de ce que vous lisez ? Vous vous dites : tiens, là on dit la vérité aux Français ?

Pas suffisamment encore. Il faut qu'il soit plus agressif. Il faut qu'il parle de libéralisme, il faut qu'il parle de flexibilité. Il faut qu'il dise l'état d'esprit est à gauche. Moi je le vois bien, tout le monde ne parle que de ça. Serge Dassault, ultra-libéral pour un canton. Qu'est-ce que j'en ai à foutre ? Eh bien ils le disent quand même ! Mais si on n'est pas ultralibéral. Si on n'est pas libéral, on ne crée pas d'emplois et si on ne crée pas d'emplois il y a des chômeurs et s'il y a des chômeurs c'est la pauvreté. Il faut quand même comprendre que sans entreprise, sans emploi, sans chef d'entreprise motivé il n'y a pas d'activité ! C'est comme ça dans tous les pays et on le voit bien !

Serge Dassault, l'homme qui pense que la gauche est encore au pouvoir en France...

... eh oui... malheureusement l'état d'esprit est toujours à gauche !

... était l'invité d'RTL ce matin. Bonne journée.

http://www.acrimed.org/article1844.html

Modifié par PASDEPARANOIA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant