Louis XV

Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

455px-LouisXV-Rigaud1.jpg

Louis XV est né à Versailles en 1710 et est mort en 1774, Il est le fils du Duc de Bourgogne (petit-fils de Louis XIV) et de Marie Adélaïde de Savoie. Il est donc l'arrière-petit-fils de Louis XIV.

Son grand père (Le fils de Louis XIV) meurt en 1711 de la petite vérole et en 1712, la rougeole emporte son père, sa mère et son frère. Lui-même touché par la maladie, il est sauvé de justesse grâce aux soins de sa gouvernante Madame de Ventadour.

Peu de temps avant sa mort, le Roi Soleil le convoque et lui délivre ses derniers conseils : il lui recommande d'être un Prince pacifique soucieux du bonheur de son peuple.

A la mort de Louis XIV, il devient héritier du trône à cinq ans, et Philippe, duc d'Orléans devient régent. Louis XV étant trop jeune pour s'occuper des affaires de l'Etat.

Il sera instruit par le Maréchal de Villeroi et le futur Cardinal de Fleury, auquel il portera toujours affection et confiance. Son éducation est sérieuse et complète. Il est sacré à Reims en 1722, puis déclaré majeur en 1723 ce qui met fin à la Régence.

Le 5 septembre 1725, on lui fait épouser Marie Leszcynska, fille du roi détrôné de Pologne, âgée de vingt et un an, et donc en âge de donner un héritier au trône. Elle lui donnera dix enfants.

En 1726, il appelle au gouvernement le Cardinal de Fleury en tant que premier ministre, poste qu'il gardera jusqu'à sa mort en 1743. Cette période fut la plus calme et la plus prospère de son règne.

Dès 1734, Louis prit ses premières maîtresse, Mme de Mailly, puis sa soeur Mme de Chateauroux,

La mort du Cardinal de Fleury marqua un tournant dans la vie de Louis XV, Il avait pris l'habitude de se reposer sur les épaules de son ancien précepteur qui a occupé le poste de premier ministre durant dix sept ans !

Il se retrouve seul à régner, et sa volonté n'est pas assez affirmée. Le drame de Metz en 1744, va faire basculer le règne de Louis XV. Se croyant être sur le point de mourir lors du siège de Metz, et pour obtenir l'absolution, il doit rédiger une confession publique de ses fautes, qui le fait apparaître comme un être immoral, indigne du nom de « Roi très Chrétien ». Cette confession diffusée dans tout le royaume par le clergé, stupéfia le peuple et commença à discréditer le roi, qui avait ensuite recouvré la santé !

Un peu plus tard, en 1746, il rencontre Mme de Pompadour, belle, cultivée, intelligente mais qui se mêle activement aux affaires d'Etat. Haïe pour son rôle dans la politique et ses dépenses spectaculaires, sa présence auprès du roi ne fait qu'accentuer l'impopularité naissante. Des pamphlets courent à Paris et ternissent de manière définitive l'image du roi.

Louis XV manque de confiance en lui, et il renvoie tour à tour ses ministres, comme Maurepas, Choiseul (renvoyé surtout parce qu'il déplaisait à sa nouvelle maîtresse : Mme du barry) et bien d'autres encore, ce qui provoque de graves crises politiques successives. De ce fait, les réformes indispensables ne peuvent se faire à temps, malgré les dernières années du règne où enfin, Louis XV s'efforce de mettre en chantier des réformes fiscales comme par exemple taxer les revenus de la noblesse et du clergé, instaurer la gratuité de la justice.

Atteint par la petite vérole, détesté de tous, Louis XV meurt à Versailles dans l'indifférence générale, en 1774. Il repose à la basilique de Saint-Denis.

Louis XV était sensible et généreux, mais faible de caractère et il n'a pas su moderniser le pays et prendre en compte les nouvelles attentes des Français.

On notera que la France a participé à deux conflits majeurs durant son règne.

La guerre de Succession d'Autriche de (1740 à 1748) dont la France sortit affaiblit sur le plan économique et qui a été trahi par la Prusse, son allié durant la guerre. Trahison qui poussa par la suite Louis XV à s'allier avec l'Autriche, mettant fin à deux siècles de conflit avec les Habsbourg. Décision conforté par la montée en puissance de la Prusse qu'il fallait contrecarrer et qui de plus c'était allié avec la Grande Bretagne.

La guerre de Sept Ans (1756 à 1763) qui fit perdre à la France son premier empire colonial. L'armée et la marine françaises sortent très affaiblies de cette guerre. Suite au conflit, des taxes par le gouvernement pour régler l'endettement furent très impopulaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Hm, merci de nous parler de tous ces "personnages historiques", mais permets moi de te dire que tu nous racontes ça comme une chose morte.

Ces gens vivent dans un contexte culturel qui est plus qu'important, ce n'est pas seulement une toile de fond. Ces gens sont également des êtres qui ont une personnalité propre et des combats qui les touche plus que d'autres.

L'Histoire n'est intéressante, que du point de vue d'une dynamique, d'un ensemble de choses. Les personnages historiques ne sont intéressants que du point de vue de cette dynamique, c'est à dire, comment ils s'inscrivent par rapport à elle, comment ils essayent de lui donner une certaine orientation.

J'aimerais que pour toi (et que grâce à toi, et tes futurs post, aussi pour beaucoup d'autres), l'histoire et les personnages historiques deviennent des choses qui vibrent dans ton esprit, comme un héritage du passé pour nous aider à résoudre les énigmes du présents.

Des gens comme Roosevelt nous ont légués de rudes combats qu'ils n'ont pu finir, faute d'être immortels. Et c'est l'Histoire de ce point de vue, qui devient passionnante.

Les gens ont des intentions. Il faut essayer de démasquer ces intentions à travers ce qu'ils ont fait, démasquer l'ennemi qu'ils combattent, etc

J'aimais déjà l'Histoire à l'école (pourtant, elle est enseignée de façon morte, c'est à dire, des dates et des évènements qui se succèdent, sans forcément de liens), mais depuis que je la vois avec ces yeux là, c'est autrement plus enrichissant.

Toi qui aimes l'Histoire européenne à partir du 17ème siècle, tu ne devrais pas négliger celle des Etats-Unis, notamment la période de la révolution américaine, qui n'est ni plus ni moins une révolution européenne qui n'a pu se faire en Europe :smile2:

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Hm, merci de nous parler de tous ces "personnages historiques", mais permets moi de te dire que tu nous racontes ça comme une chose morte.

C'est TON avis. :smile2:

Toi qui aimes l'Histoire européenne à partir du 17ème siècle, tu ne devrais pas négliger celle des Etats-Unis, notamment la période de la révolution américaine, qui n'est ni plus ni moins une révolution européenne qui n'a pu se faire en Europe ;)

Olivier est libre de faire ce qu'il veut et n'a de leçon à recevoir de personne. :mur:

Si l'histoire des Etats-Unis te passionnne tant que cela, il serait plus judicieux de créer toi-même un topic à ce sujet, plutôt que de t'enliser à jouer les moralisateurs. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

J'ai une très bonne connaissance de l'histoire américaine. :smile2: Ne t'inquiète pas pour cela. Après pour ce qui est de ma façon de raconter, elle a au moins le mérite d'être simple à la compréhension. Mon but est surtout d'expliquer les grandes lignes de la vie d'un personnage historique. Après si cela a intéressé les lecteurs, ils peuvent d'eux même chercher à approfondir leurs connaissances d'une période historique pour en comprendre les enjeux. Mais de mon point de vue, la première approche doit être simple pour ne pas se sentir rebuter par 1 long texte.

Modifié par Olivier1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Tu n'as nullement besoin d'être si agressive Valtesse.

Je ne viens pas là en ennemie. Je ne donne pas des leçons, je donne mon avis comme tu le dis, et ce que je pense être des conseils. C'est ensuite à la personne concernée de voir ce qu'elle en fait :smile2:

Pour un topic sur les Etats Unis, il serait plus judicieux que je commence à lire les écrits d'Hamilton, de Franklin, de Jefferson, de Leibniz, puis de Lincoln et Roosevelt.

On reparle d'un topic dans 5 ans ?

Olivier, je pense aussi qu'une première approche doit-être simple, quitte à approfondir dans les post suivants. Donc effectivement, raconter toute la vie d'un personnage de manière vivante est vite fastidieux. C'est pourquoi je pense qu'il vaut mieux s'attacher à un évènement, et y insérer la dynamique, avec les personnages les plus importants.

Par exemple, pour le Cardinal de Mazarin, s'il fallait ne garder qu'un évènement, pour moi ce serait le Traité de Westphalie.

Un évènement de ce genre, donne, à mon sens, plus envie d'en savoir plus sur Mazarin, qu'une biographie complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Qui apprécierait d'être critiqué de la sorte (même si, peut-être, ce n'était pas ton intention) ?

Ce genre de "conseils" frise le pédantisme, assurément...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Eh bien, ce n'était pas mon intention.

Il ne me semble pas qu'Olivier l'ait mal pris. Si tel est le cas, j'en suis désolée.

Mon intention est de faire découvrir une autre façon de voir les choses, beaucoup plus passionnante. Si cette façon de voir est présente chez tout le monde et que je n'ai pas besoin d'expliquer ce que j'entends derrière "histoire vivante", et bien c'est parfait.

Mais preuve en est que cette façon de voir est peu présente, y compris chez les profs. Si quelqu'un, à un moment donné, ne m'avait pas fait voir les choses autrement, je serais passée à côté de quelquechose de beau.

Si je peux transmettre à mon tour cette chose, j'en serai contente. Est-ce là de la pédanterie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Je n'ai jamais eu besoin des enseignants pour me donner l'envie de lire ou d'aimer l'histoire : j'ai forgé ma culture toute seule, sans l'aide de personne.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Tant mieux pour toi.

Mais dans une culture où les enseignants aiment ce qu'ils font, une culture où l'on aime faire partager ses découvertes classiques et découvrir toujours plus, je ne crois pas qu'il y a autant de fainéants qu'aujourd'hui, dus à une "culture" basée sur les plaisirs et les désirs.

A toi d'assumer tes découvertes, si toutefois tu n'as pas peur que l'élève dépasse le maître, au lieu de te plaindre des fainéants.

Celà dit, je te propose de continuer en mp si tu le souhaites.

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Tant mieux pour toi.

Mais dans une culture où les enseignants aiment ce qu'ils font, une culture où l'on aime faire partager ses découvertes classiques et découvrir toujours plus, je ne crois pas qu'il y a autant de fainéants qu'aujourd'hui, dus à une "culture" basée sur les plaisirs et les désirs.

C'est la société individualiste qui veut cela.

A toi d'assumer tes découvertes, si toutefois tu n'as pas peur que l'élève dépasse le maître, au lieu de te plaindre des fainéants

C'est toi qui jette la pierre aux anciennes générations en les traitant de fainéants.

Celà dit, je te propose de continuer en mp si tu le souhaites.

Non, merci. Je travaille demain...MOI!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Citation

A toi d'assumer tes découvertes, si toutefois tu n'as pas peur que l'élève dépasse le maître, au lieu de te plaindre des fainéants

C'est toi qui jette la pierre aux anciennes générations en les traitant de fainéants.

Quel joli sophisme. Je suis presque tombée dedans :smile2:

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 805 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Il faut lancer le sujet, exemple : "que pensez-vous du siècle et de Louis XV ?".

Je suis d'accord, l'histoire se déroule à partir de souvenirs livresques, on raconte des anecdotes par contre on va vérifier les dates, les chiffres parce que la mémoire n'est pas extensible.

Chacun a son témoignage, ce n'est pas une joute.

L'école n'est pas l'endroit pour aimer l'Histoire, le goût vient plus tard, dans les bibliothèques par exemple.

Modifié par nerelucia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

perso je trouve les bios d'olivier excellentes et il le sait :smile2:

je suis d'accord avec toi FanDeCarotte, c'est toujours mieux avec quelqu'un de passionne ou on sent le feu sacre (je sais que tu l'as olivier :mur: ) mais ici c'est une approche plus simple qu'il faut car les longs sujets rebutent, moi la premiere. Si je vois un sujet trop long ca ne me dit rien car je n'aime pas trop lire sur ordi

maintenant beaucoup de monde apporte des complements aux bios en donnant leurs propres souvenirs, ce qui les a marque et ca apporte un complement plus perso je trouve, j'adore ca on apprend beaucoup ici!

tu peux le faire toi aussi FanDeCarotte, si tu connais un peu Louis XV, nous dire sa personnalite plus en profondeur, ses motivations etc... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
L'école n'est pas l'endroit pour aimer l'Histoire, le goût vient plus tard, dans les bibliothèques par exemple.

Ah bon ?

Nerelucia, c'est justement pour celà que j'estime qu'il ne faut raconter qu'une anecdote, et non une bio entière.

Je ne connais pas Louis XV, et je ne pense pas travailler sur lui un jour, à moins que mes lectures m'y amènent. Tout simplement car je n'ai pas l'impression que ce bonhomme ait eu un rôle important dans l'histoire. L'histoire racontée comme une gazette de paris Match, ça ne m'intéresse pas.

Ce qui m'intéresse, ce sont les gens qui cherchent des principes comme Platon ou Képler, des gens qui cherchent à laisser un héritage pour les générations futures, et un combat à continuer, à l'instar de Roosevelt.

L'Histoire n'est intéressante que si l'on sait faire le pont passé - présent - futur (en ce qui me concerne). Le reste ne sert qu'à étaler de la confiture. C'est ce pont que j'appelle Olivier à faire.

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 805 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

On est d'accord, FanDeCarotte.

Ceci dit, il est peut-être jeune et à ce titre, un peu maladroit.

Je préfère qu'on s'exprime tous plutôt que voir la rubrique Histoire vide.

Platon ? Je ne connais rien aux auteurs de l'Antiquité, j'aimerais bien qu'on m'enseigne. J'ai peur de les aborder.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
la révolution américaine, qui n'est ni plus ni moins une révolution européenne qui n'a pu se faire en Europe

lol.

Voilà un raccourci type qui va à l'encontre de la vérité historique.

Cette révolution a au départ des motifs purement économiques et fiscaux.Ne plus payer d'impôts exhorbitants à la Couronne.Voir l'affaire de la Boston Tea Party,précisement en 1776.

Ce n'est que plus tard que cette rébélion se muera en guerre d'indépendance,notamment en réaction à l'intransigeance anglaise.

Et il est utile de rappeler que même si les américains sont d'origine européenne(anglais,hollandais,etc...),ils ont fait cette révolution en tant qu'américans et non en tant qu'européens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Je ne connais pas Louis XV, et je ne pense pas travailler sur lui un jour, à moins que mes lectures m'y amènent. Tout simplement car je n'ai pas l'impression que ce bonhomme ait eu un rôle important dans l'histoire. L'histoire racontée comme une gazette de paris Match, ça ne m'intéresse pas.

Louis XV n'aurait pas eu un rôle important dans l'histoire ???

Mais quelle suffisance de ta part d'affirmer pareille sottise!

Parce-que ce roi ne t'intéresse pas, alors il est insignifiant!

Tu es vraiment écoeurant d'arrogance. Cela est, assurément, l'ignorance qui te fait médire de la sorte!

Ce qui m'intéresse, ce sont les gens qui cherchent des principes comme Platon ou Képler, des gens qui cherchent à laisser un héritage pour les générations futures, et un combat à continuer, à l'instar de Roosevelt.

Ceux là ont ta bénédiction, alors ils sont FORCEMENT parfaits!

L'Histoire n'est intéressante que si l'on sait faire le pont passé - présent - futur (en ce qui me concerne). Le reste ne sert qu'à étaler de la confiture. C'est ce pont que j'appelle Olivier à faire.

Plutôt que de jouer les moralisateurs, ouvre ton propre topic.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aetius Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le règne de Louis XV a certainement été un des plus désastreux pour la France en particulier pour ses conséquences à long terme, c'était un roi faible manipulé par ses maitresses la marquise de Pompadour en particulier.

Modifié par Aetius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aetius Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Louis XV n'aurait pas eu un rôle important dans l'histoire ???

Mais quelle suffisance de ta part d'affirmer pareille sottise!

Parce-que ce roi ne t'intéresse pas, alors il est insignifiant!

En effet dire que le règne de Louis XV n'aurait pas eu d'importance est absurde, l'empire britannique n'aurait jamais été ce qu'il a été sans la guerre de sept ans, les british nous ont quand même pris toute l'Amérique du nord et l'Inde... :smile2: et peut être aussi qu'il n'y aurait pas eu de révolution en France sans le discrédit subi par la noblesse française à cette époque.

Modifié par Aetius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Sans commentaires.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant