Insulte : danger ou exutoire ?

Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Echange d'insultes politiquement correctes :

- :smile2:

- ;)

- :mur:

- :mur:

L'insulte est-elle à bannir ou à considérer comme un exutoire ?

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)

Tu as oublié de préciser le lieu, dans ta question : dans le réel ? Le virtuel ? sur le forum ?

Pour cette dernière question, c'est réglé : cf. règlement :smile2:

Pour moi, l'insulte est la preuve d'un manque d'arguments, même si c'est parfois difficile à assumer ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Tu as oublié de préciser le lieu, dans ta question : dans le réel ? Le virtuel ? sur le forum ?

Pour cette dernière question, c'est réglé : cf. règlement :smile2:

Pour moi, l'insulte est la preuve d'un manque d'arguments, même si c'est parfois difficile à assumer ;)

Oui on peut manquer d'arguments : mais ou elle dégonfle la baudruche ou elle permet de passer à l'acte : comment savoir ?

Normalement on ne s'insulte pas ni en virtuel ni en réel mais parfois ça pète... Et peut-on, doit-on toujours l'éviter ?

J'aime bien cet exemple de cette entreprise japonaise qui au dernier étage de l'immeuble a installé des photos du patron pour que les employés lui en foutent plein la gueule un bon coup. Du coup là l'insulte fait partie du contrôle social (sic)...

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)

quand on arrive à l'insulte, c'est déjà trop tard. Trop de colère, de frustration,...

Ton exemple est "frappant" :smile2:

Quand je pense aux heures de réflexion qu'il a fallu pour que quelqu'un ose dire : "et si l'on mettait un poster du chef à tous les étages ?"...

N'aurait-il pas été plus productif que l'on s'interroge sur : mais pourquoi est-ce nécessaire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
quand on arrive à l'insulte, c'est déjà trop tard. Trop de colère, de frustration,...

Peut-être bien que oui peut-être bien que non...

Tout est dans l'art de la relation. A un moment donné ça peut fuser sans aller plus loin.

Si on te dit quelque nom d'oiseau faut voir aussi comment toi tu vas réagir et l'autre aussi si tu lui répond... De quelque manière.

Je ne sais pas...

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)

Le souci est que dans le sujet, l'exutoire parle de la cause et le bannissement d'une des conséquences possibles à l'insulte.

La question n'est pas de savoir comment ça va réagir une fois que les insultes sont parties, mais plutôt pourquoi elles fusent.

Perso, quand on m'insulte, je sais déjà que j'ai le dessus :smile2: ça me laisse toute la latitude pour intervenir comme je l'entends.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Le souci est que dans le sujet, l'exutoire parle de la cause et le bannissement d'une des conséquences possibles à l'insulte.

La question n'est pas de savoir comment ça va réagir une fois que les insultes sont parties, mais plutôt pourquoi elles fusent.

Perso, quand on m'insulte, je sais déjà que j'ai le dessus :mur: ça me laisse toute la latitude pour intervenir comme je l'entends.

Moi aussi et je fais profil bas dans ce cas... ;)

... Surtout dans la vie réelle... :mur: :smile2:

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)
tout dépend qu'est-ce qu'on entend par insulte

je te laisse répondre B.S. :smile2:

edit : ah ben c'est fait... à peu près ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Pour moi, l'insulte est la preuve d'un manque d'arguments, même si c'est parfois difficile à assumer :smile2:

Pas forcément, les insultes parfois ne sont tout simplement qu'un constat d'une réalité. réalité peu glorieuse et dont la description est considérée comme une insulte. mais il n'en reste pas moins que l'insulte est à ce moment là, un état de fait.

assumer de dire cet état de fait est parfopis dificile mais il est tout aussi dur de l'entendre, c'est pourquoi les institutions, afin de préserver les êtres de l'insoutennable acceptation de la vérité, proscrivent les descriptions réalistes mais insultantes. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il y a des insultes qui peuvent ne pas en être, comme des petits noms affectueux... qui ponctuent le discours... :smile2:

C'est juste pour mettre du relief et de la couleur ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Pas forcément, les insultes parfois ne sont tout simplement qu'un constat d'une réalité. réalité peu glorieuse et dont la description est considérée comme une insulte. mais il n'en reste pas moins que l'insulte est à ce moment là, un état de fait.

assumer de dire cet état de fait est parfopis dificile mais il est tout aussi dur de l'entendre, c'est pourquoi les institutions, afin de préserver les êtres de l'insoutennable acceptation de la vérité, proscrivent les descriptions réalistes mais insultantes. :smile2:

Peut-être bien que oui peut-être bien que non. En tout cas c'est un état de fait de la psychologie de celui ou celle qui dit l'insulte. Comment vais-je réagir ?

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Il y a des insultes qui peuvent ne pas en être, comme des petits noms affectueux... qui ponctuent le discours... :smile2:

C'est juste pour mettre du relief et de la couleur ;)

:mur: tout a fait!

genre , j'ai une copine qui me dit toujours " coucou merdeuse", c'est une insulte et pourtant c'est plein d'affection.

Peut-être bien que oui peut-être bien que non. En tout cas c'est un état de fait de la psychologie de celui ou celle qui dit l'insulte. Comment vais-je réagir ?

B.S.

Je ne sais pas, pour le savoir faudrait que je t'insulte :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)
Pas forcément, les insultes parfois ne sont tout simplement qu'un constat d'une réalité. réalité peu glorieuse et dont la description est considérée comme une insulte. mais il n'en reste pas moins que l'insulte est à ce moment là, un état de fait.

euhhh, là j'avoue ne pas t'avoir suivi Elaïs ;)

Je reformule pour voir... : l"'insultant" décrit ce qu'il considère être une réalité et ses propos sont pris pour une insulte par l'"insulté" C'est ça en gros ?

Si c'est oui, quel motivation pour l'insultant de décrire cette réalité, d'autant quelle peut être considérée comme une insulte ?

c'est pourquoi les institutions, afin de préserver les êtres de l'insoutennable acceptation de la vérité, proscrivent les descriptions réalistes mais insultantes. :mur:

par contre là, j'adhère totalement :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
euhhh, là j'avoue ne pas t'avoir suivi Elaïs :mur:

Je reformule pour voir... : l"'insultant" décrit ce qu'il considère être une réalité et ses propos sont pris pour une insulte par l'"insulté" C'est ça en gros ?

Si c'est oui, quel motivation pour l'insultant de décrire cette réalité, d'autant quelle peut être considérée comme une insulte ?

Oui c'est ca. Et tu as raison de nuancer en utilisant le verbe " considérer ".

La motivation? eclairer l'autre.

exemple pratique: t'es chiant. C'est insultant, mais c'est vrai. je te le dis parce que la tu me fais chier. Je t'éclaire. Maintenant tu as deux solution. Estimer que je suis dans l'erreur et que je ne sais pas ce qui est bon pour moi, donc tu restes a me faire chier, ou reconsiderer la situation. Arff zut , je l'emmerde. Je change d'attitude pour ne plus l'importuner.

par contre là, j'adhère totalement :smile2:

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Je ne sais pas, pour le savoir faudrait que je t'insulte ;)

ça fait "téléphoné"... :mur: :smile2:

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
euhhh, là j'avoue ne pas t'avoir suivi Elaïs :mur:

Je reformule pour voir... : l"'insultant" décrit ce qu'il considère être une réalité et ses propos sont pris pour une insulte par l'"insulté" C'est ça en gros ?

Si c'est oui, quel motivation pour l'insultant de décrire cette réalité, d'autant quelle peut être considérée comme une insulte ?

par contre là, j'adhère totalement :smile2:

Faire prendre conscience à l'autre de l'inutilité de ses réponses....

ex: dire à quelqu'un tu es vraiment trop con... c'est un constat pour celui qui le dit et une insulte pour celui à qui cela s'adresse.

Si ensuite on lui dit" t'es trop con pour que je m'abaisse à te répondre....." c'est décrire une réalité ayant pour finalité la fin de la discussion....

A part se prendre une poignée de phalanges en cas de susceptibilité aiguë..... La discussion devrait s'achever rapidement d'une manière ou d'une autre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Oui c'est ca. Et tu as raison de nuancer en utilisant le verbe " considérer ".

La motivation? eclairer l'autre.

exemple pratique: t'es chiant. C'est insultant, mais c'est vrai. je te le dis parce que la tu me fais chier. Je t'éclaire. Maintenant tu as deux solution. Estimer que je suis dans l'erreur et que je ne sais pas ce qui est bon pour moi, donc tu restes a me faire chier, ou reconsiderer la situation. Arff zut , je l'emmerde. Je change d'attitude pour ne plus l'importuner.

Peut-être que je te laisse tranquille peut-être que c'est "super important" pour moi... ;) :smile2:

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Peut-être que je te laisse tranquille peut-être que c'est "super important" pour moi... ;) :smile2:

B.S.

ha oui ! confrontation de deux egoismes :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant