la prison pur les enfants

jullia Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je pense que mettre à 12 ans l'âge de la responsabilité pénale est trop ¿ :smile2: je suis sûre que la prison ne peut pas changer leur habitude. C'est à partir de cet âge qu'ils commencent à se chercher. S'ils restent dans cette période de leur vie en prison, ils vont absorber la violence qui les entoure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Je pense que mettre à 12 ans l'âge de la responsabilité pénale est trop ¿ ;) je suis sûre que la prison ne peut pas changer leur habitude. C'est à partir de cet âge qu'ils commencent à se chercher. S'ils restent dans cette période de leur vie en prison, ils vont absorber la violence qui les entoure.

+1 ! :mur: :smile2:

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C'est clair que les mômes n'ont rien à faire en prison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je pense que mettre à 12 ans l'âge de la responsabilité pénale est trop ¿ ;) je suis sûre que la prison ne peut pas changer leur habitude. C'est à partir de cet âge qu'ils commencent à se chercher. S'ils restent dans cette période de leur vie en prison, ils vont absorber la violence qui les entoure.

Et que proposes-tu de faire d'un enfant ayant tuer une mami pour lui voler ses economies? Lui donner une petite tape sur la main et le ramener a la maison? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Que faire d'un enfant de 12 ans meurtrier ou violeur ?

Je ne pense pas que le couple qui a perdu son bébé en Corse soit du même avis que vous. Celui ou 2 adolescents balançaient des pierres vous vous rappelez.

Avant de balancer des conneries faudrait se mettre à la place des victimes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)

Ces enfants-là ont un problème psychologique et/ou d'éducation, et ce n'est pas dans une prison qu'on va les arranger ! A moins bien sur que dès 12 ans on foute un gamin en taule pour perpet :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
steli Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚ 40ans
Posté(e)
Je pense que mettre à 12 ans l'âge de la responsabilité pénale est trop ¿ :smile2: je suis sûre que la prison ne peut pas changer leur habitude. C'est à partir de cet âge qu'ils commencent à se chercher. S'ils restent dans cette période de leur vie en prison, ils vont absorber la violence qui les entoure.

la prison n'a jamais rien arranger pour personne de toute facon. C'est une punition.

et en ce qui concerne les enfants on devrait remettre les maison de correction et non la prison

leur apprendre les "bonnes manières", le civisme, etc... bref tout ce dont pourquoi ils sont en prison.

Que faire d'un enfant de 12 ans meurtrier ou violeur ?

Je ne pense pas que le couple qui a perdu son bébé en Corse soit du même avis que vous. Celui ou 2 adolescents balançaient des pierres vous vous rappelez.

Avant de balancer des conneries faudrait se mettre à la place des victimes.

c'est clair tu as tout à fait raison. Chaque crime mérite sa punition

c'est bien pour ca que les maisons de correction seraient bien pour certains mais pour d'autres direction prison!

je pense meme que a peine de mort devrait etre remise pour des crimes aussi attroce

car comme tu le dis il faut se mettre à la place de ces gens qui ont perdus un enfant ou autre...

Personnellement si demain on tue ma mère, je serais surement contente de pouvoir me dire qu'il va payer de cette facon....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
goods Membre 9 981 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)

Enfermer des enfants fragiles psychologiquement n'arrangerait pas les choses .

Ces enfants là que leur éducation étant mis à l'écart ,ayant perdu leur point de repère ,se sentent délaissé au dépourvu d'une violence gratuite passive qui la vivent en quotidien .Cette violence là la résorbe inconsciemment ,accomplissent ainsi des actes odieux ,des crimes condamnables par la loi pénale .

On doit leur donner une seconde chance ,les mettre à l'épreuve ,les encadrer par une équipe compétente qui les hisseraient vers le haut en les rendant des êtres plus digne ,responsables de leur faits et gestes .

Mais l'avis de l'opinion publique est mitigé car une partie d'entre eux pensent que se sont de futurs grands criminelles ,que leur donner une seconde chance ne serait que du temps perdu et qui couterait très cher au pouvoirs publiques.

L'autre partie se demande que font les parents ,leur absence devant eux n'est il pas un abandon ,une faillite morale ,une abdication ,une défaite et une renoncement flagrant face au transformations qu'aurait subi les valeurs de la famille en perdition vertigineuse.

L'échec de l'éducation des enfants encouragerait le lit de la violence gratuite ,

l'enfant a besoin d'amour (de ses parents ,de ses frères et s¿urs,de son entourage) de compréhension , pour ne pas perdre ces repères .

S'il se sent rejeté constamment ,il sera voué à des desseins qui le mettront en difficulté rapidement .

Les enfants criminels doivent donc prendre acte de bienveillance de la part de ceux qui le juge ,condamne pour appliquer seulement la loi .

Il doit faire l'objet d'une réflexion ,d'une recherche profonde pour le faire sortir de ce carcan magnanime qui l'oppriment ,les pourvoient dans un état de non droit ,dans un état incontrôlable.

Dans les années 80 ,en Angleterre deux jeunes garçons commettent un acte odieux ,ils tuent une vieille après l'avoir mis à sac .

Le juge décide les laisser poursuivre leur scolarité tout en restant un centre de détention mineurs .

Dix sept ans après ils sortent diplômés ,ayant changer leur identité pour garder le regard des autres impénétrable ,inébranlable face à leur parcours dans leur ascension dans l'échelle social .

Arrivé donc à l'age de la raison ,l'enfant doit être suivi d'une manière tendre ,soutenue tout en gardant un ¿il dans ces agissements ,ces attentes ,ces questionnement incessants .

Sa découverte de la vie d'adulte ne doit provoquer en lui un soubresaut de crainte ,de conflit,mais un équilibre de son bien être qui jalonnerait la quintessence de son apprentissage des modalités ,des incertitudes d'un avenir tellement proche ,tellement lointain .

Modifié par goods

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
seb4785 Membre 36 messages
Forumeur balbutiant‚ 24ans
Posté(e)

Moi je dis : Les enfants faut les brûler :smile2:

(Extrait d'une chanson de didier super ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Je ne suis plus en France, donc je n'ai pas suivi l'affaire...

Parle t'on de 'prison' pour enfant ? Ou simplement de responsabilité pénale ?

Parce que s'il s'agit de les mettre dans des établissement spécialisés où on va les dresser et leur apprendre la discipline (faire le travail que leurs parents n'ont de toute évidence jamais fait quoi :smile2: ), je trouve ca bien ! Ce n'est pas la prison, c'est leur donner une chance de prendre un nouveau et meilleur départ dans la vie !

Maintenant, si on les colle vraiment en taule, sans aucune éducation et réadaptation... c'est complètement débile. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
steli Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚ 40ans
Posté(e)
Je ne suis plus en France, donc je n'ai pas suivi l'affaire...

Parle t'on de 'prison' pour enfant ? Ou simplement de responsabilité pénale ?

Parce que s'il s'agit de les mettre dans des établissement spécialisés où on va les dresser et leur apprendre la discipline (faire le travail que leurs parents n'ont de toute évidence jamais fait quoi :smile2: ), je trouve ca bien ! Ce n'est pas la prison, c'est leur donner une chance de prendre un nouveau et meilleur départ dans la vie !

Maintenant, si on les colle vraiment en taule, sans aucune éducation et réadaptation... c'est complètement débile. ;)

oui tu as tout a fait raison et c'est bien por ca que les maisons de correction devraient etre remises!

l'air de rien beaucoup de choses "à l'ancienne" étaient très bien : bcp plus de respect, 'éducaton etc... et on a tout enlevé sous pretexe qu"'il ne faut pas "brusquer" ces pauvres enfants...

Mais arrivé un moment il faut redresser tout ca!

Et GOODS, tu as ce genre de propos mais si demain un gosse de 13 ans tue ton propre enfant je ne crois pas que tu diras "ho le pauvre il manque juste d'éducaton il faut l'aider à s'en sortir"....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
oui tu as tout a fait raison et c'est bien por ca que les maisons de correction devraient etre remises!

l'air de rien beaucoup de choses "à l'ancienne" étaient très bien : bcp plus de respect, 'éducaton etc... et on a tout enlevé sous pretexe qu"'il ne faut pas "brusquer" ces pauvres enfants...

Mais arrivé un moment il faut redresser tout ca!

Et GOODS, tu as ce genre de propos mais si demain un gosse de 13 ans tue ton propre enfant je ne crois pas que tu diras "ho le pauvre il manque juste d'éducaton il faut l'aider à s'en sortir"....

C'était trop bien les maisons de correction à l'ancienne : quand les gosses se faisaient éclater la gueule et sodomiser par les matons... ;) Mais pourquoi on les a fermées au juste ? :mur: :smile2: :mur:

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
steli Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚ 40ans
Posté(e)
C'était trop bien les maisons de correction à l'ancienne : quand les gosses se faisaient éclater la gueule et sodomiser par les matons... :mur: Mais pourquoi on les a fermées au juste ? :D :smile2: :mur:

B.S.

faut toujours qu'il y ait des imbéciles pour aller a l'extreme comme ca.... :o

Tu crois pas que beaucoup de jeunes meriteraient une bonne baffe dans la face et une bonen dse d'éducation!!!

Reflechis un peu!!! nous ne sommes plus il y a 50-60 ans!! les etablissements sociaux sont bien suveillés maintenant. Les dérapages malheureux qu'ils y a eu avant ne se reproduiraient surement plus maintenant! on n'est plus a la meme epoque!!!

C'était trop bien les maisons de correction à l'ancienne : quand les gosses se faisaient éclater la gueule et sodomiser par les matons... :mur: Mais pourquoi on les a fermées au juste ? :D ;);)

B.S.

puis si on part dans ton principe, dans ce cas là, il se passe quoi dans les foyers??? dans les écoles???

il se font violer aussi???

vraiemnt n'importe quoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

tout le monde est d'accord pour les établissements de redressement pour mineur déliquants.

mais encore faut il les construire!

donc en attendant on fait quoi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)

Comment, après tant d'expériences "éducatives" pour mineurs, après des avancées aussi rapides que spectaculaires en psychologie, sociologie, science de l'éducation, éducation spécialisée, science du comportement, criminologie, génétique, philosophie, psychiatrie, éthologie, anthropologie, neurologie et j'en passe, peut-on encore tenir un discours sur la délinquance des mineurs identique à celui tenu il y'a 70ans et plus? Les seules réponses qui l'explique: l'ignorance pour les uns, l'instrumentalisation politique pour les autres. Dans les deux cas, ils prétendent vouloir éduquer...

L'Histoire nous apprend que l'Homme n'apprend rien de l'Histoire, disait Hegel. Ceux qui demandent ici le retour des "maisons de corrections", "maisons de redressement" ou de ce que l'on a appelé les "Communauté Agricole Pénitentiaire" ne le font à mon sens que parce qu'ils ignorent tout et de ce pourquoi ils ont étés construit et de ce pourquoi ils n'en existe plus! Il y aurait des pages à remplir sur ces questions, mais je me contenterai d'exprimer ma simple vision.

Si ces maisons n'existent plus, c'est évidemment parce qu'elles ont montrés leur échec! L'enfermement des mineurs, l'éducation stupide et archaïque de la "baffe dans la face", les zones de redressement ont échoués sur le constat prévisible que l'éducation n'est pas affaire de force, que la maîtrise d'un individu par la répression est une naïveté intellectuelle aussi débile que répandu et que la violence appelant la violence, le type même de la structure engendre ce quelle entend combattre: la violence et le ressentiment envers la société.

Dernière chose qui m'inquiète. Il n'y a pas un débat sur la prison ou la délinquance, pas une dispute sur la peine et son sens qui n'échappent à l'Argument par excellence, celui que l'on vous sort avec l'assurance d'un sot, celui dont on attend qu'il vous ferme votre gueule à jamais: "Oui mais tartanpion, est-ce que tu dirais la même chose si on sodomisé ta fille pendant qu'on éventré ta grand-mère en faisant une faciale à ta femme?" Ultime réponse quand l'intelligence ne suffit plus. On en appel alors aux tripes, a la spontanéité, là où la raison est hors-jeu. On achève la démonstration pathétique du manque de fond en évoquant la pensée pour la victime, puisque évidemment celui qui vient de nous dires qu'il veut niquer la gueule du bourreau n'est en fait qu'un humaniste ayant atteint le sommet de la charité.

La réponse à cela c'est que c'est bien parce que tout le monde, sauf à être pervers, a envie de faire payer à celui qui fait du mal au sien que l'on a crée la Justice, en lieu et place de la vengeance. En faite, selon votre Argument de la prise en compte de la seule victime, vous entendez mettre la société à un stade que ne connait même pas le monde animal: celui de la vengeance. Où l'on voit que ceux qui sont les plus dangereux pour la société ne sont pas forcement ce que l'on croit...

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Il existe bien un mot, mais pour ma part "purement" théologique.

Donc pour l'athée que je suis il n'existe pas.

Ce mot bien sur est le "pardon" :smile2:

La réponse à cela c'est que c'est bien parce que tout le monde, sauf à être pervers, a envie de faire payer à celui qui fait du mal au sien que l'on a crée la Justice, en lieu et place de la vengeance. En faite, selon votre Argument de la prise en compte de la seule victime, vous entendez mettre la société à un stade que ne connait même pas le monde animal: celui de la vengeance. Où l'on voit que ceux qui sont les plus dangereux pour la société ne sont pas forcement ce que l'on croit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Il existe bien un mot, mais pour ma part "purement" théologique.

Donc pour l'athée que je suis il n'existe pas.

Ce mot bien sur est le "pardon" :smile2:

Je ne sais si ton intervention avait pour but de me contredire, mais pour qui sait en quoi constitue la Justice celle-ci n'a rien a voir avec le pardon. Le pardon, aussi sublime soit-il, est un acte personnel. Libre à toi de le donner ou non, en ayant en tête toutefois que l'attitude visant à se donner de la force en ne le donnant pas à celui qui le demande est une preuve de faiblesse. Fin de la parenthèse hors-sujet.

La Justice est bien au-delà de ces notions de pardon ou de châtiment. Il s'agit de la réponse apportée à un acte préjudiciable au nom de la société. Donc la Justice prend en compte le préjudice de la victime, la responsabilité de l'accusé (quand il y en a une), le préjudice pour la société. Ici encore je le répète, absolument aucun rapport avec le pardon.

Pour finir, ta propre conception du monde n'a absolument aucun intérêt dans un débat sur la justice des mineurs. La Justice est la même pour tous, athées comme croyants ou agnostiques. Elle est donc a trouver dans des considérations plus haute que notre petite personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

j'ai trouvé ton intervention intelligemment construite chris.

cependant voici mon avis:

_tout d'abord ici nous sommes entre amateurs, monsieur et madame tout le monde et non pas comme une assemblée de juristes. et c'est à ce titre que je te demande de tolerer/comprendre la reaction que tu qualifie (à juste titre) d'intestinale que peuvent avoir les intervenants vis à vis du sujet.

Personnellement je ne suis pas pour la "justice du peuple" mais je tolère/comprend qu'elle s'exprime ici.

_ensuite je ne crois pas que ceux qui proposent la réouverture des "maisons de corrections" ne l'invoque pour les defauts et inconvénients que tu as cité.

je pense meme que la plupart de ces suggestions sous entendent la mise en place de structures adaptés aux cas de ces enfants delinquants mais qui autre et different de la prison pour adultes que nous connaissons tous plus ou moins.

_enfin nul part dans ton intervention je ne vois TA suggestion face à ce cas de société; la délinquance juvénile contemporaine.

personnellement moi j'en ai pas. pas à court terme, dans l'immédiat en tout cas.

et toi chris?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Je ne sais si ton intervention avait pour but de me contredire, mais pour qui sait en quoi constitue la Justice celle-ci n'a rien a voir avec le pardon. Le pardon, aussi sublime soit-il, est un acte personnel. Libre à toi de le donner ou non, en ayant en tête toutefois que l'attitude visant à se donner de la force en ne le donnant pas à celui qui le demande est une preuve de faiblesse. Fin de la parenthèse hors-sujet.

La Justice est bien au-delà de ces notions de pardon ou de châtiment. Il s'agit de la réponse apportée à un acte préjudiciable au nom de la société. Donc la Justice prend en compte le préjudice de la victime, la responsabilité de l'accusé (quand il y en a une), le préjudice pour la société. Ici encore je le répète, absolument aucun rapport avec le pardon.

Pour finir, ta propre conception du monde n'a absolument aucun intérêt dans un débat sur la justice des mineurs. La Justice est la même pour tous, athées comme croyants ou agnostiques. Elle est donc a trouver dans des considérations plus haute que notre petite personne.

Je ne sais si ton intervention avait pour but de me contredire, mais pour qui sait en quoi constitue la Justice celle-ci n'a rien a voir avec le pardon. Le pardon, aussi sublime soit-il, est un acte personnel. Libre à toi de le donner ou non, en ayant en tête toutefois que l'attitude visant à se donner de la force en ne le donnant pas à celui qui le demande est une preuve de faiblesse. Fin de la parenthèse hors-sujet.

Hors sujet ? justice et pardon ?

Quand est il de ce père qui avait "oublier" son enfant dans la voiture

La sentence: ""une preuve de faiblesse""

Effectivement fin de la parenthèse.

Ps. au ait aucune intention de te contredire puisque visiblement ta "réactivité" me laisse croire que tu détient la "vérité"

Pour finir, ta propre conception du monde n'a absolument aucun intérêt

Par ce que la tienne en a ?

Modifié par Rott kiler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

en prison à 12 ans...c'est du grand n'importe quoi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant