Enseignante poignardée : l'état doit lui verser 15.000 euros


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
karen_toussaint.jpg

Enseignante poignardée : l'état condamné à lui verser 15.000 euros


Lundi 08 Décembre - 18:55

L'enseignante Karen Montet-Toutain



Il y a près de trois ans, le 16 décembre 2005, une enseignante, Karen Montet-Toutain, était poignardée en plein cours par un élève, au lycée professionnel Louis-Blériot d'étampes dans l'Essonne. Dans cette affaire, qui avait fait grand bruit, le tribunal administratif de Versailles a récemment condamné l'état à verser à l'enseignante 15.000 euros au titre du préjudice moral résultant de son agression, majorés des intérêts au taux légal à compter du 26 octobre 2006, date de sa demande. Motif ? "La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l'occasion de leurs fonctions, et de réparer."

L'avocate de Karen Montet-Toutain, Me Koffi Senah, estime que le tribunal a ainsi reconnu implicitement que "l'indifférence" de la hiérarchie à l'égard des "appels au secours" de l'enseignante, avant l'agression, constituaient une "faute". Dans sa requête, Me Senah avait en effet mis en avant le fait que, dans les mois précédant l'agression, sa cliente avait alerté sa hiérarchie de plusieurs incidents, impliquant d'autres élèves que son agresseur. Quelques jours avant d'être poignardée, elle avait même adressé un courrier électronique à une inspectrice pédagogique, dans lequel elle indiquait notamment qu'elle ne se sentait "plus en sécurité". Selon Me Senah, ces alertes n'avaient alors obtenu aucune réponse. Par ailleurs, un rapport de l'Inspection générale de l'éducation nationale présenté le 17 janvier 2006, et cité par l'avocat de la victime, indiquait que l'établissement accueillait "une population d'élèves relativement difficiles", car "pour freiner la suppression de postes, une politique de recrutement des élèves dont personne ne voulait a(vait) été adoptée". Ce rapport dédouanait néanmoins la chaîne hiérarchique.


Par Chloé Durand-Parenti (avec agence)
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

De toute façon, alerte ou pas l'état doit protéger ses employés dans l'excercice de leur fonction (sans faute de leur part bien sûr) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mats Membre 2 395 messages
Peace & love‚ 41ans
Posté(e)

Compte tenu du choc physique et émotionnel et des alertes que la prof a fait remonter à sa hiérarchie, je trouve le dédommagement de 15.000 euros "relativement modeste".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galopa Membre 648 messages
Forumeur forcené‚ 28ans
Posté(e)

a quelque chose malheur est bon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prouprououaih Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
karen_toussaint.jpg

Enseignante poignardée : l'état condamné à lui verser 15.000 euros

Lundi 08 Décembre - 18:55

L'enseignante Karen Montet-Toutain

Il y a près de trois ans, le 16 décembre 2005, une enseignante, Karen Montet-Toutain, était poignardée en plein cours par un élève, au lycée professionnel Louis-Blériot d'étampes dans l'Essonne. Dans cette affaire, qui avait fait grand bruit, le tribunal administratif de Versailles a récemment condamné l'état à verser à l'enseignante 15.000 euros au titre du préjudice moral résultant de son agression, majorés des intérêts au taux légal à compter du 26 octobre 2006, date de sa demande. Motif ? "La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l'occasion de leurs fonctions, et de réparer."

L'avocate de Karen Montet-Toutain, Me Koffi Senah, estime que le tribunal a ainsi reconnu implicitement que "l'indifférence" de la hiérarchie à l'égard des "appels au secours" de l'enseignante, avant l'agression, constituaient une "faute". Dans sa requête, Me Senah avait en effet mis en avant le fait que, dans les mois précédant l'agression, sa cliente avait alerté sa hiérarchie de plusieurs incidents, impliquant d'autres élèves que son agresseur. Quelques jours avant d'être poignardée, elle avait même adressé un courrier électronique à une inspectrice pédagogique, dans lequel elle indiquait notamment qu'elle ne se sentait "plus en sécurité". Selon Me Senah, ces alertes n'avaient alors obtenu aucune réponse. Par ailleurs, un rapport de l'Inspection générale de l'éducation nationale présenté le 17 janvier 2006, et cité par l'avocat de la victime, indiquait que l'établissement accueillait "une population d'élèves relativement difficiles", car "pour freiner la suppression de postes, une politique de recrutement des élèves dont personne ne voulait a(vait) été adoptée". Ce rapport dédouanait néanmoins la chaîne hiérarchique.

Par Chloé Durand-Parenti (avec agence)

Suite de l'article...

Source: lepoint.fr

L'état n'a rien à voir la dedans...

Pour une fois!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galopa Membre 648 messages
Forumeur forcené‚ 28ans
Posté(e)
Je vous demandes pardon ?

son malheur lui a ramené quelque chose de bon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Va falloir mettre des crs dans les écoles pour protéger chaque enseignant.....

éa va être cool de faire les cours avec les gilets pare balle et les casques..... on devrait même mettre les enseignants sous plastique.... derrière des plexi anti-agression pour éviter toute éventuel agression.... ou alors on met tous les mineurs de plus de douze ans en prison et on les laisse s'entretuer... :mur:

Je ne vois pas comment l'état pourrait assurer la sécurité de chaque fonctionnaire... il faudrait des fonctionnaires pour assurer la sécurité des premiers fonctionnaires, mais il en faudrait aussi pour assurer la sécurité des deuxièmes etc....

Solution ne plus avoir de fonctionnaires.... mué pas cool non plus... :smile2:

Je le sens pas le truc si ça fait jurisprudence chaque fonctionnaire agressé va pouvoir réclamer des dommages et intérêts..... La question sera .... gagnera t'on plus si ce sont des fonctionnaires les agresseurs.... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

15 000 euros ce n'est pas assez , mais ca me fait suer!

par pour cette femme , mais si l etat avait fait son devoir et remplis ses obligation, nos impots auraient pas a payer ses conneries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Quelles auraient été les mesures?

On vire les fauteurs de troubles? Combien de temps? On en fait quoi après? On les mets en prison?

Y'a un moment faut prendre ses responsabilités ou on est compétent et capable de faire son job ou on change...... mais on vient pas pleurer.....

Ou alors on réforme le système, les gentils enseignants ont droit aux bisounours et on fait des classes poubelles où les élèves seront mis à part puisqu'on ne peut les virer avant qu'ils aient 16 ans.....

Chaque emploi à ses inconvénients..... ou on assume et on le fait .. ou bien on change...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prouprououaih Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Va falloir mettre des crs dans les écoles pour protéger chaque enseignant.....

éa va être cool de faire les cours avec les gilets pare balle et les casques..... on devrait même mettre les enseignants sous plastique.... derrière des plexi anti-agression pour éviter toute éventuel agression.... ou alors on met tous les mineurs de plus de douze ans en prison et on les laisse s'entretuer... :mur:

Je ne vois pas comment l'état pourrait assurer la sécurité de chaque fonctionnaire... il faudrait des fonctionnaires pour assurer la sécurité des premiers fonctionnaires, mais il en faudrait aussi pour assurer la sécurité des deuxièmes etc....

Solution ne plus avoir de fonctionnaires.... mué pas cool non plus... :smile2:

Je le sens pas le truc si ça fait jurisprudence chaque fonctionnaire agressé va pouvoir réclamer des dommages et intérêts..... La question sera .... gagnera t'on plus si ce sont des fonctionnaires les agresseurs.... :mur:

Quelles auraient été les mesures?

On vire les fauteurs de troubles? Combien de temps? On en fait quoi après? On les mets en prison?

Y'a un moment faut prendre ses responsabilités ou on est compétent et capable de faire son job ou on change...... mais on vient pas pleurer.....

Ou alors on réforme le système, les gentils enseignants ont droit aux bisounours et on fait des classes poubelles où les élèves seront mis à part puisqu'on ne peut les virer avant qu'ils aient 16 ans.....

Chaque emploi à ses inconvénients..... ou on assume et on le fait .. ou bien on change...

C'est pas faux.

La prise en compte des menaces aurait été tout de même une bonne chose ! Sauf si en France, le fait de poignarder des enseignants est chose normale ! :mur:

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
La prise en compte des menaces aurait été tout de même une bonne chose ! Sauf si en France, le fait de poignarder des enseignants est chose normale ! ;)

Bien sur que non c'est pas normal... mais combien d'enseignantes font face à des classes difficiles et à des élèves survoltés et ne se font ni agressées ni molestées..... La majorité. :smile2:

Et elles ne viennent pas pleurer pour que l'état assure leur sécurité....

Il y 'a eu l'histoire de cette femme fonctionnaire de police si je me rappelle bien qui s'était faite agressée... à l'époque je ne sais plus quel politique avait dit qu'il fallait raccompagner toutes les femmes fonctionnaires de police qui terminaient tard le soir mais ce n'est pas faisable....... Ce que je retiens c'est que cette fonctionnaire là n'a pas fait de procès à l'état.....

Je pense simplement qu'elle se trompe de cible.... si demain je me fais agressé ou volé je vais pas porter plainte contre la police qui n'était pas là mais contre mon agresseur.

C'est malheureux pour elle, tragique et tout ce qu'on veut mais je pense pas que l'état soit responsable, et qu'il doive payé.

Sinon autant payer pour chaque fonctionnaire qui se fait insulter et molester; et crois moi dans les commissariats c'est pas ce qui manque ni même dans la rue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Et pourquoi à votre avis ? Dans l'exemple que vous citez, ce sont parfois des enseignants mâle qui se font le moins agressaient ! Une enseignante femelle aura plus de chance de se faire agresser qu'un enseignent mâle ! Parce qu'elle sera considérer plus faible qu'un homme par l'agresseur :smile2:

Je ne crois pas que l'autorité et le respect soit une question de sexe...... une femme peut tout aussi bien imposer le respect qu'un homme simplement elle n'emploiera pas les mêmes méthodes.Si on pouvait éviter le mot femelle et dire une enseignante ça m'irait bien d'avantage

Aucun enseignants pleurent... Ils demandent juste plus de fermeté envers les élèves qui viennent avec un couteau et les menacent de les tuaient ! :mur: Après, les solutions à ce genre de problèmes... Je ne suis pas spécialiste en la matière !

Que faire? On met des détecteurs de métaux aux entrées des écoles, on fouille les élèves et leurs sacs? Qu'est ce qui empêchera le jeune d'attendre l'enseignant dans la rue?Que devrait faire la hiérarchie? Exclure ce jeune et puis..... le laisser en dehors du système? Est ce vraiment à la hiérarchie d'établir l'ordre dans une classe.... quel sera le respect de la classe envers l'enseignant si il ne peut tenir son rôle ou sa classe sans aide de la hiérarchie?

C'était Mme Royal qui avait proposer cette idée stupide... Je ne dis pas le contraire de ce que vous dites, je suis même d'accord avec ce passage ! :o

Merci :D

Non, elle ne se trompe pas de cible, l'état à une part de responsabilité dans cette affaire car rien n'a été fait ou tenter pour remédier à cette situation ! Vous vous imaginez faire cours à des élèves armés de couteaux ? :mur:

Bien sur qu'elle se trompe de cible... elle devrait s'en prendre à son agresseur et non à l'état.... maintenant pour tout et rien on s'en prend à l'état.....

je me suis fait flashé c'est pas parce que je roulais trop vite mais l'état qui à mis un radar.....

je me fait mal au foot...l'état ou le conseil ou la mairie n'a pas entretenu le terrain où je me suis vautré comme une merde.....

tout est la faute de l'état et vous voulez responsabiliser des jeunes... ben non on peut pas adultes penser et appliquer une chose et vouloir que les enfants ou les jeunes en face une autre.... mais j'y pense... le gosse aussi doit porter plainte contre l'état puisque l'état ne l'a pas empéché de poignarder cette enseignante... après tout c'est de sa faute .... ;)

Si, l'état est responsable, du moins, l'éducation national ! L'agresseur s'est sentie libre de faire ce qu'il voulait, puisque aucune limite n'a été imposé ! Aucun enseignant n'arrivera à imposer des limites si derrière son hiérarchie ne le soutien pas et ne l'aide pas !

Voir plus haut.... J'ai jamais vu la hiérarchie intervenir dans une classe où j'étais... jamais un seul de mes profs ou enseignant n'a eu besoin de sa hiérarchie pour imposer l'ordre et ses cours..... Si la hiérarchie doit être derrière chaque enseignant on ne s'en sort plus et je doute que cela donne du poids à l'enseignant au niveau de sa classe.... à moins que sa hiérarchie reste non stop avec elle pendant les cours.....

C'est un exemple très différent du sujet que vous citez là ! ;) Que la police se fasse agresser et insulter, cela fait partie de leur métier, mais de là à ce qu'une enseignante se fasse poignarder... C'est inormale ! :mur:

:D Que la police se fasse agresser et insulter ça fait partie de leur métier?

Houla...non c'est encore et toujours une question de respect et nul n'a le droit d'insulter ou d'agresser quelqu'un d'autre surtout pas un fonctionnaire de police.

Modifié par Bronca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant