Rouillan retourne en prison, Besancenot se mobilise

Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
rouillan_vieux.jpg

Rouillan retourne en prison, Besancenot appelle à la "mobilisation unitaire"


Vendredi 03 octobre - 19:41

Une ordonnance suspendant la mesure de semi-liberté de Jean-Marc Rouillan a été rendue dans l'attente de l'audience sur le fond qui aura lieu le 16 octobre.



Le cofondateur d'Action directe Jean-Marc Rouillan a vu sa semi-liberté suspendue et a été renvoyé en détention jeudi soir. Une mesure prise à titre provisoire par le juge d'application des peines de Paris en attendant une audience sur le fond prévue le 16 octobre. Cette décision fait suite à la diffusion d'une interview sur le site Internet de L'Express mercredi dans laquelle il laissait entendre ne pas éprouver de regret pour l'assassinat du pdg de Renault, Georges Besse, en 1986. Comme Nathalie Ménigon, Georges Cipriani et Joëlle Aubron - décédée en 2006 -, Jean-Marc Rouillan, âgé de 56 ans, a été condamné deux fois à la réclusion criminelle à perpétuité pour les meurtres du pdg de Renault et de l'ingénieur général de l'armement René Audran, en 1985.

Interrogé sur le meurtre de Besse dans cette interview, il avait répondu : "Je n'ai pas le droit de m'exprimer là-dessus. Mais le fait que je ne m'exprime pas est une réponse. Car il est évident que, si je crachais sur tout ce qu'on avait fait, je pourrais m'exprimer. Par cette obligation de silence, on empêche aussi notre expérience de tirer son vrai bilan critique. Le processus de lutte armée tel qu'il est né dans l'après-68, dans ce formidable élan d'émancipation, n'existe plus. Mais en tant que communiste, je reste convaincu que la lutte armée à un moment du processus révolutionnaire est nécessaire." Le parquet de Paris a demandé dans la foulée de la publication de ces propos la révocation du régime d'aménagement de peine dont bénéficie Jean-Marc Rouillan depuis décembre 2007, en arguant que le cofondateur d'Action directe avait "enfreint une des obligations qui pesaient sur lui, celle de s'abstenir de toute intervention publique relative aux infractions pour lesquelles il a été condamné".



lepoint.fr (avec agence)
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

voilà jugement rendu ce jour Jean-Marc Rouillan retourne en prison définitivement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

sur ce coup, besancenot me déçoit beaucoup.

franchement, il serait sain d'éviter de défendre ce genre de personnage si il vaut rallier quelques electeurs derrière lui. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Ah, Besancenot et son fantasme du combattant armé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
sur ce coup, besancenot me déçoit beaucoup.

franchement, il serait sain d'éviter de défendre ce genre de personnage si il vaut rallier quelques electeurs derrière lui. :snif:

Idem, ça me laisse perplexe... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Moi je dirais l'inverse : que fait Rouillan avec Basenceno, ça ne lui ressemble pas. Pour avoir passé une partie de mon temps à lire ses écrits divers et variés à une époque, et récemment, lu quelques uns de ses livre, franchement je suis surpris. Rouillan est plutôt un type extraordinaire, un courageux, un aventurier, et hop on le retrouve au NPA...

Comprend pas... :snif:

Moi j'espère que Besenceno va perdre des électeurs...

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Moi je dirais l'inverse : que fait Rouillan avec Basenceno, ça ne lui ressemble pas. Pour avoir passé une partie de mon temps à lire ses écrits divers et variés à une époque, et récemment, lu quelques uns de ses livre, franchement je suis surpris. Rouillan est plutôt un type extraordinaire, un courageux, un aventurier, et hop on le retrouve au NPA...

Comprend pas... :snif:

Moi j'espère que Besenceno va perdre des électeurs...

B.S.

:snif: toi tu es vraiment un provocateur, Rouillan "un type extraordinaire, un courageux, un aventurier", trop fort!! Les membres d'Action Directe sont des types qui aiment jouer à la guerre et se chercher un idéal à coup de bâtons de dynamite, sans prendre trop de risques (même avec 2 condamnations à perpète, ils sortent quand même de prison!)....tu parles d'aventuriers, toi!!!! :snif::snif:

Sur ce coup là Besancenot est décevant..... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:snif:toi tu es vraiment un provocateur, Rouillan "un type extraordinaire, un courageux, un aventurier", trop fort!! Les membres d'Action Directe sont des types qui aiment jouer à la guerre et se chercher un idéal à coup de bâtons de dynamite, sans prendre trop de risques (même avec 2 condamnations à perpète, ils sortent quand même de prison!)....tu parles d'aventuriers, toi!!!! :snif::snif:

Sur ce coup là Besancenot est décevant..... :snif:

Il n'y a pas de doute la dessus.

Besancenot devrait faire attention à vouloir ratisser large il risque de s'embourber

et en ce qui concerne Rouillan, sa place est bien là où il est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
sur ce coup, besancenot me déçoit beaucoup.

franchement, il serait sain d'éviter de défendre ce genre de personnage si il vaut rallier quelques electeurs derrière lui. :snif:

Besancenot est contre la double peine , Rouillan a purgé sa peine il doit sortir .

Mais bon il en fait quand même un peu trop , y'a des injustices bien plus terribles qui mériteraient bien plus son attention ( l'Amiante par ex , le fait que Tapie ait eu des millions pour préjudice moral et les victimes d'amiante attendent toujours , la justice à double vitesse )

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

C est simpmle:

Comuniqué:

La LCR proteste contre la décision de maintenir en prison Jean-Marc Rouillan qui avait pourtant bénéficié d'un régime de semi-liberté. Ayant accompli sa peine, Rouillan a utilisé son droit de citoyen pour s'exprimer dans l'Express. Pour pouvoir le réincarcérer le juge a du se livrer à un exercice d'interprétation. La LCR, qui a toujours condamné sans hésitation les méthodes et la politique du groupe Action Directe, exige que Rouillan puisse retrouver la liberté et puisse bénéficier des droits de tout prisonnier bénéficiant d'un régime de semi-liberté.

C'est un emprisonnement honteux que subit Jean-Marc Rouillan, et nous exigeons sa libération immédiate, lui qui a déjà passé plus de vingt ans en prison, dont de nombreux en quartier de haute sécurité. Mais quiconque s'est penché avec sérieux sur la question connaît notre position sur les méthodes et les actions du groupe Action directe. Pour nous, la révolution, la transformation radicale de la société, est fondamentalement un acte démocratique, en ce sens qu'il implique des millions d'hommes et de femmes qui prennent leurs vies en main, sur leurs lieux de travail et d'habitation. C'est l'irruption des opprimés, des exploités dans la gestion de la société, et donc certainement pas des actes minoritaires, où un petit groupe décide, en posant une bombe ou en assassinant, d'agir pour le bien du peuple.

Les actions terroristes ne sont jamais des actes émancipateurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Et Guevara c'était quoi ? Un clown ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

ce n'est pas une injustice. :snif:

mettre quelqu'un en prison pour recidive d'incitation au terrorisme , ça tient non. pour moi, malgré ce que peuvent dire tous les politicards recuperateurs, je prefere que les gens dangereux restent en prison tant qu'ils le sont.

lui, il vient de prouver qu'il l'était encore. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
ce n'est pas une injustice. :snif:

mettre quelqu'un en prison pour recidive d'incitation au terrorisme , ça tient non. pour moi, malgré ce que peuvent dire tous les politicards recuperateurs, je prefere que les gens dangereux restent en prison tant qu'ils le sont.

lui, il vient de prouver qu'il l'était encore. :snif:

Cet homme a payé sa dette a la société il a pris quand même 20 ans il a été jugé et libéré le voilà quitte.

Dangereux en quoi ? que je sache il n a prémédité aucun attentat et la présomption d innocence tu en fais quoi et la liberté d expréssion tu en fais quoi ?.

Je regrette la récupération politique mais je trouve injuste son réemprisonement alors qu il n a commis aucun acte délictueux.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Cet homme a payé sa dette a la société il a pris quand même 20 ans il a été jugé et libéré le voilà quitte.

Dangereux en quoi ? que je sache il n a prémédité aucun attentat et la présomption d innocence tu en fais quoi et la liberté d expréssion tu en fais quoi ?.

Je regrette la récupération politique mais je trouve injuste son réemprisonement alors qu il n a commis aucun acte délictueux.

Faux, Rouillan n'a pas payé sa dette à la société, puisque la société l'a condamné en 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat de René Audran en 1985 ainsi que celui du PDG de Renault Georges Besse en 1986. Il est l'un des fondateurs d'Action Directe, ce qui en matière de dangerosité du personnage me paraît être un élément suffisamment important pour que celui-ci reste en prison, mais ce n'est que mon avis et je ne suis pas juge des libertés (dont je n'envie pas la place, loin s'en faut)..... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Faux, Rouillan n'a pas payé sa dette à la société, puisque la société l'a condamné en 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat de René Audran en 1985 ainsi que celui du PDG de Renault Georges Besse en 1986. Il est l'un des fondateurs d'Action Directe, ce qui en matière de dangerosité du personnage me paraît être un élément suffisamment important pour que celui-ci reste en prison, mais ce n'est que mon avis et je ne suis pas juge des libertés (dont je n'envie pas la place, loin s'en faut)..... :snif:

Avant de dire des conneries Ixtab, va faire des études de droit : perpétuité en droit français ça n'a jamais voulu dire rester toute sa vie en prison mais accomplir une peine incompressible. Point barre. La prison à vie n'existe pas en droit français. Ce qu'il faut savoir c'est qu'en droit chaque mot a un sens particulier.

Second point. Dans la situation géopolitique actuelle Rouillan ne représente aucun danger. Je rappelle que la Fraction Armée Rouge a littéralement décrété la fin de la lutte armée. Et que Rouillan ne l'envisage pas dans le contexte actuel. Comme tout les autres révolutionnaires, y compris ceux qui ne sont pas en prison et ont pignon sur rue, il l'envisage dans un futur incertain mais cela ne veut rien dire du tout. Tous les partis et militants révolutionnaires envisagent la lutte armée, sans pour autant être susceptible de le faire avant la fin de leur vie.

Troisième point. Votre sur jugement sur Rouillan se fonde sur l'ignorance. Tous ceux qui l'ont suivi étudié, lu, analysé ne partagent votre avis peu éclairé et basé sur des idées reçues. Certains des policiers et militaires qui ont été chargés de son dossier ont beaucoup de respect pour lui.

Quatrième point. Pour votre gouverne je vous rappelle que Trotsky auquel se réfèrent Besanceno et la LCR était un partisan du terrorisme révolutionnaire. A contrario de Rouillan qui lui prone la lutte armée mais est opposé au terrorisme. Nuance.

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Avant de dire des conneries Ixtab, va faire des études de droit : perpétuité en droit français ça n'a jamais voulu dire rester toute sa vie en prison mais accomplir une peine incompressible. Point barre. La prison à vie n'existe pas en droit français. Ce qu'il faut savoir c'est qu'en droit chaque mot a un sens particulier. Certes et le droit français ferait bien, pour être compris du petit peuple ignare dont je suis (au fait les jurés d'assises sont-ils tous des diplômés en droit?) de changer dans ce cas certains termes ambigus comme celui de perpétuité qui, dans le langage courant de la langue française, désigne bien l'éternité.

Second point. Dans la situation géopolitique actuelle Rouillan ne représente aucun danger. Je rappelle que la Fraction Armée Rouge a littéralement décrété la fin de la lutte armée. Et que Rouillan ne l'envisage pas dans le contexte actuel. Comme tout les autres révolutionnaires, y compris ceux qui ne sont pas en prison et ont pignon sur rue, il l'envisage dans un futur incertain mais cela ne veut rien dire du tout. Tous les partis et militants révolutionnaires envisagent la lutte armée, sans pour autant être susceptible de le faire avant la fin de leur vie. Peut-être, il n'empêche que son passé démontre clairement qu'il est prêt à toutes les extrêmités pour atteindre son idéal, et personnellement je n'accorderais pas ma confiance à un ancien meurtrier, mais ce n'est que mon point de vue.

Troisième point. Votre sur jugement sur Rouillan se fonde sur l'ignorance. Tous ceux qui l'ont suivi étudié, lu, analysé ne partagent votre avis peu éclairé et basé sur des idées reçues. Certains des policiers et militaires qui ont été chargés de son dossier ont beaucoup de respect pour lui. Pour quelqu'un qui est très attaché au droit, vous employez la rigueur quand cela vous arrange, je ne me base pas sur une idée reçue mais sur des faits, ceux d'un double meurtre. De plus vous confondez respect et ignorance, mon jugement ne se fonde pas sur l'homme mais sur le terroriste,

Quatrième point. Pour votre gouverne je vous rappelle que Trotsky auquel se réfèrent Besanceno et la LCR était un partisan du terrorisme révolutionnaire. A contrario de Rouillan qui lui prone la lutte armée mais est opposé au terrorisme. Nuance.

car ne vous en déplaise, le groupe armé Action directe dont se revendique Rouillan est un groupe à l'origine d'actions terroristes.

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Mais non ! Jugement fondé sur l'ignorance ! On ne juge pas quelqu'un sans connaître le dossier. A part que 1) tu crois savoir que Rouillan est un meurtrier ors il n'a tué personne et n'a pas été condamné pour ça, tu connais son dossier ? Tu as lu un seul de ses écrits, tu connais ses faits et gestes ? Je ne me cache pas et je suis une des personnes dans ce pays qui sait de quoi elle parle. Je ne suis contraint à aucune obligation de réserve alors je ne vois pas pourquoi je me tairais...

Ensuite, Action Directe, n'est peut-être pas un groupe terroriste du point de vue du droit international et d'un point de vue criminologique je parlerais de "justiciers autoproclamés", nuance.

Par ailleurs je te rappellerais qu'une des victimes de ces jeunes romantiques écervelés était passible du Tribunal Pénal International, compétant pour les crimes de guerre et que malheureusement, elle ne sera jamais jugée puisqu'elle est morte. C'est en tout cas mon point de vue. Je persiste et signe, c'est mon opinion. Et point barre.

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Rouillan ayant purgé sa peine, « personne ne peut exiger de lui qu'il renie son engagement politique passé. » c est clair je ne vois pas pourquoi on exigerais celà de lui.

La vraie question est qui se pose est de savoir si Rouillan peut être un militant politique comme un autre.

Quand aux politiques notament de gauche qui conspu Besancenot pour soutenir Rouillan il fadaris leur rafraichir la mémoire: Arrêtés sous Giscard, en septembre 1980, lors d'une opération menée par la direction centrale des renseignements généraux, alors dirigée par le commissaire Jean-Pierre Pochon, Jean-Marc Rouillan et Nathalie Ménigon sont écroués et déférés devant la Cour de Sûreté de l'Etat. Après le 10 mai 1981, et l'arrivée de la gauche au pouvoir, celle-ci entreprend de « passer l'éponge ».

Si Rouillan est rapidement amnistié, le cas de Nathalie Ménigon qui a ouvert le feu sur la police s'avère plus compliqué. La pasionaria ne sera libérée que sous couvert d'une grâce médicale après une grève de la faim.Action directe prend alors ses quartiers dans un squat du XVIIIème arrondissement, alors fief de Lionel Jospin, premier secrétaire du parti socialiste.

http://www.bakchich.info/article5460.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
LE MONDE | 07.10.08 | 13h14 ¿ Mis à jour le 07.10.08 | 13h14

Quel est le crime de Jean-Marc Rouillan, crime qui lui vaut d'être reconduit manu militari en prison ?

Contrairement à ce qu'on lui fait dire de part et d'autre, ce n'est ni l'apologie de la violence ni son manque de regret à l'égard du meurtre de Georges Besse (l'ancien PDG de Renault, en 1986), puisque sur cette question il ne s'exprime pas, car il n'en a pas le droit.

Son crime, c'est d'être cohérent avec lui-même. Et, là, tout le monde est bien embêté, à gauche surtout, parce qu'il devient le miroir de nos hypocrisies et de nos petits arrangements avec nos utopies. Il vaudrait donc mieux qu'il se taise définitivement, d'autant plus que, après trente ans de prison, dans des conditions parfaitement inhumaines, sa vitalité semble mettre en échec la logique disciplinaire du régime carcéral.

BOUC éMISSAIRE Nous vivons à une époque où le capitalisme a atteint son maximum de violence. La crise financière exige des têtes, des coupables à désigner à la vindicte populaire. C'est fait, on peut même dire qu'il y a consensus sur le nom des coupables. Mais, attention, nous pourrions prendre M. Sarkozy au mot, et aller attendre Carlos Ghosn à la sortie de l'usine pour lui demander des comptes. Ce n'est pas le fantôme de Jean-Marc Rouillan qu'il faut craindre, c'est le degré d'exaspération sociale qui a atteint un tel niveau qu'il deviendra de plus en plus difficile de la canaliser, aussi bien par des politiques sécuritaires que par des utopies édulcorées. Même si nous la refusons, la violence est toujours une possibilité. D'autant plus imminente et probable que nous sommes confrontés à l'incapacité de nos élites dirigeantes, quelles qu'elles soient, à construire un espace politique qui prenne en compte nos aspirations au bonheur, à la reconnaissance et à la justice. Au nom de la justice, parce que nous avons condamné la rétention de sécurité, au nom de la liberté d'expression, parce qu'elle est le seul rempart contre l'arbitraire, nous devons exiger la remise en semi-liberté de Jean-Marc Rouillan, qui a payé sa dette à la société, et cela quoi qu'on puisse penser individuellement des faits qui l'ont conduit en prison. Il ne doit pas être le bouc émissaire de notre propre impuissance.

Communiqué de presse.

<h1 class="arttitle">JEAN-MARC ROUILLAN REINCARCERE¿ POUR CE QU'IL N'A PAS DIT !</h1> (ms / 08.10.08 à 11:37 / Sujet Jean Marc Rouillan) Il y a deux jours, le 1er octobre, le Parquet de Paris annonçait qu'il demandait la révocation du régime de semi-liberté auquel Jean-Marc Rouillan était astreint depuis dix mois, et qui devait l'amener à une libération conditionnelle en fin d'année. Cette demande doit faire l'objet d'une audience judiciaire le 16 octobre prochain.

Or, on apprenait hier soir qu'une ordonnance de justice décidait sa réincarcération « à titre provisoire », pour « éviter tout nouveau contact avec les médias et sans préjuger de la décision du tribunal ».

Il est vrai que certains médias ou des journalistes à la recherche d'un scoop* ont pu déformer ou falsifier les propos réellement tenus par Jean-Marc Rouillan, fabriquant dans la précipitation une interprétation mensongère qui lui vaut aujourd'hui de rester en prison. Mais cette caisse médiatique ne doit pas détourner l'attention du contenu littéral de l'interview de Jean-Marc Rouillan et prétendre, sans attendre l'audience sur le fond, le sanctionner par avance¿ pour ce qu'il n'a pas dit !

Sa mise en cause sur la base du prétexte trouvé par l'état n'a en effet aucun fondement juridique. Comme Jean-Marc Rouillan l'a déclaré à L'Express : "J'ai pris connaissance de la demande du parquet de Paris de révocation de ma semi-liberté. Ma première réaction, c'est de penser qu'il s'attaque là au droit à la liberté de parole. Dans l'entretien que je vous ai accordé, je n'ai enfreint aucun des termes des quatre conditions qui régissent ma semi-liberté. Selon ces termes, je dois payer mes amendes et continuer à rembourserles parties civiles, je ne dois pas parler des faits pour lesquels j'ai été condamné et je ne dois ni porter ni détenir une arme. Si, après 20 ans de prison, on doit me coller une "perpét'" pour ce que j'ai affirmé dans cette interview, cela en dira long sur l'état de la liberté de parole en France."

Jean-Marc Rouillan a été jugé et condamné, il a purgé sa peine. Nous n'accepterons pas qu'on rejoue une deuxième fois son procès. Après plus de vingt ans de résistance dans le système carcéral, il a intégralement respecté toutes les conditions très restrictives de sa semi-liberté. Il n'y a non plus aucun fondement juridique à exiger de lui qu'il renie son engagement politique, passé, présent ou à venir.

Nous dénonçons l'acharnement del'état qui se poursuit par cet odieux chantage aux regrets, dont le but est de l'empêcher de parler et d'avoir une activité politique.

Le Collectif « NLPF » et D.A.

Paris, le 3 octobre 2008

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
tu en fais quoi et la liberté d expréssion tu en fais quoi ?.

la liberté d'expression pour moi ne doit pas etre sans limite.

je ne suis pas un extremiste et pourtant je trouve normal qu'on aille en prison quand on incite (même qu'oralement) les gens au racisme, au sexisme ou au terrorisme.

donc voila ce que j'en fait, et je n'en rougis surement pas. :snif:

pour ce qui est de black survival, il serait bien que toi même tu connaisses le sujet avant de t'exprimer. surtout quand le seul argument qu'on est capable de donner pour défendre quelqu'un c'est: " le type qu'ils ont tué, c'était un salaud alors bon c'est pas grave" :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant