Travailler plus pour rien...

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Agent Mulder Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Faut bien bouffer,pis c'est cool d'avoir de la tune pour payer ce que j'appelle "l'impot sur le droit de vivre"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tympan Membre 665 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Hélas il y rien de mieux pour l'instant; on vit dans une société ou soit :

Tu bosses et tu suis le rythme de la dit société

Tu la parasites et tu profites du système , mais c'est très aléatoire.

Ou alors tu te casses sur une ile déserte et tu te plieras aux règles de ton environnement immédiat .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le travail ce n'est pas la santé ... ne rien faire c'est mieux ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Le travail restera toujours le faire-valoir des hommes, seulement certains ne veulent pas de se faire valoir et persistent à rester en situation d'infériorité sans jamais être capables de savoir ce qu'ils veulent.

Tant que certains salariés n'auront pas plus de considération pour le travail, ils n'auront jamais de considération de par ceux qui leurs fournissent leur travail.

Mais il ne faut pas donner d'importance à cette minorité qui raisonne comme ça et qui n'aura jamais d'autre ambition, ce sont toujours ces mêmes qui vont malgré eux au travail, malgré eux à un entretien d'embauche et vont exécuter leur job malgré eux, cherchant tous les subterfuges et artifices pour se faire botter le cul. A cause de ces gus-là les salaires vont restés alignés au ras des paquettes et tout le monde en pâtit.

Ces gus-là, la société n'a pas à les prendre en charge, elle n'a même pas à s'occuper de ces gus qui donnent des leçons alors qu'ils sont incapables de rien.

Il y a des gens qui n'ont pas attendu Sarko pour avoir compris qu'il y a du boulot à prendre, là où tant d'autres font les singes moralisateurs.

Seulement il est plus que temps de couper les vivres à certains pro du chomâge-canapé-télé et de mettre ce monde sur la même longueur d'onde et au pied du mur.

Il n'est pas normal de voir autant d'offre d'emploi non satisfaites, sous prétexte que des précieux et des précieuses se sont formés à des métiers qui n'existent pas.

Les salariés qui savent se mettre à la hauteur de leurs employeurs en se faisant valoir par leur boulot n'ont pas de soucis de fins de mois, ils savent commencer plus tôt quand il y a plus de boulot et rester une demi ou une heure de plus sans pour autant avoir la montre qui démange.

Le "travailler plus pour rien" est complètement faux quand on sait ce qu'est le travail, le rendement dans le travail et l'efficacité.

Beaucoup d'entreprises et de salariés s'en sortent bien parce qu'ils dépotent deux fois plus que dans d'autres entreprises, celle-là même où certains restent bayer aux corneilles en rêvant à la politique ou aux syndicats pour s'en foutre un max en foutant le moins possible.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Les travailleurs sont des cons ! Je ne suis ni travailleur ni salarié et je bosse plus de 50 heures par semaines. Quand on veut s'occuper c'est pas ça qui manque... Toi Yves tu confond travail et salariat. Bosser je fais que ça et je ne m'en plain pas. Par contre salarié, travailleur : non merci ! J'aime faire ce que je fais je peux y passer du temps faire des effort mais je veux pas devenir ouvrier CGT pour un patron...

B.S. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Dealer ? Malfrat ? Meurtrier ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Qui a dit que le travail c'était la santé?

Les psychologues, les statistiques de longevite, etc...

Les chomeurs "chroniques" sont ceux qui ont l'esperance de vie la plus courte. A mediter... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Mais vivre mieux, est-ce réellement vivre plus longtemps ? Je n'en suis pas convaincu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jack086 Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Le travail restera toujours le faire-valoir des hommes, seulement certains ne veulent pas de se faire valoir et persistent à rester en situation d'infériorité sans jamais être capables de savoir ce qu'ils veulent.

Tant que certains salariés n'auront pas plus de considération pour le travail, ils n'auront jamais de considération de par ceux qui leurs fournissent leur travail.

Mais il ne faut pas donner d'importance à cette minorité qui raisonne comme ça et qui n'aura jamais d'autre ambition, ce sont toujours ces mêmes qui vont malgré eux au travail, malgré eux à un entretien d'embauche et vont exécuter leur job malgré eux, cherchant tous les subterfuges et artifices pour se faire botter le cul. A cause de ces gus-là les salaires vont restés alignés au ras des paquettes et tout le monde en pâtit.

Ces gus-là, la société n'a pas à les prendre en charge, elle n'a même pas à s'occuper de ces gus qui donnent des leçons alors qu'ils sont incapables de rien.

Il y a des gens qui n'ont pas attendu Sarko pour avoir compris qu'il y a du boulot à prendre, là où tant d'autres font les singes moralisateurs.

Seulement il est plus que temps de couper les vivres à certains pro du chomâge-canapé-télé et de mettre ce monde sur la même longueur d'onde et au pied du mur.

Il n'est pas normal de voir autant d'offre d'emploi non satisfaites, sous prétexte que des précieux et des précieuses se sont formés à des métiers qui n'existent pas.

Les salariés qui savent se mettre à la hauteur de leurs employeurs en se faisant valoir par leur boulot n'ont pas de soucis de fins de mois, ils savent commencer plus tôt quand il y a plus de boulot et rester une demi ou une heure de plus sans pour autant avoir la montre qui démange.

Le "travailler plus pour rien" est complètement faux quand on sait ce qu'est le travail, le rendement dans le travail et l'efficacité.

Beaucoup d'entreprises et de salariés s'en sortent bien parce qu'ils dépotent deux fois plus que dans d'autres entreprises, celle-là même où certains restent bayer aux corneilles en rêvant à la politique ou aux syndicats pour s'en foutre un max en foutant le moins possible.

:snif:

salut

personne ne se complait dans le chomage, on le subit, c'est vraie qu'il y a du travaille mais il faut encore avoir le profile et les diplômes pour le poste proposer, en plus les patrons ne peuvent plus embaucher comme avant.

alors je pense que sait facile d'accuser les chomeur qui souvent se presentent a un poste qui leurs est proposer par l'ANPE et qui ne correspond pas a leurs experiences et aujourd'hui si tu n'a pas l'expérience et la qualification requise on te remercis d'être venue où alors tu habites trop loing.

quant a trvailler plus pour gagner plus une belle arnaque, car OK tu gagne plus mais la vie auguemente plus, donc tu fini par travailler 24/24 pour donner ton fric a l'état. et quand arrive la retraite (si tu en a une) tu en profite peut ou pas du tous car maintenant tu peut encore travailler apres la retraite, et tes cotisations que tu a verser toute ta vie il vont où d'aprés toi?

une autre question si il n'y a plus de chomeurs explique moi a quoi va servir l'ANPE?

et tu croix que ceux qui travaille a l'ANPE on envie de perdre leurs emplois?

alors si tu veut t'en prendre a quelqu'un se n'est pas aux chomeurs mais a sarkozi et au gouvernement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Creolita Membre 102 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

La génération de mes parents s'est "tuée" à trop travailler, et franchement je ne veux pas reproduire le même shéma... C'est-à-dire, faire passer ma famille au second plan, faire passer les intérêts du patron avant les miens, etc. Travailler, oui, mais pas comme une bête de somme. Privilégier les loisirs, les voyages, vivre tout simplement :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Oui il y a de ça aussi.

Je préfère avoir un emploi sans responsabilités, pas forcément avec un salaire mirobolant mais de quoi manger et avoir un studio, et avoir du temps pour mes passions, que passer ma vie au travail et perdre quarante ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
salut

personne ne se complait dans le chomage, on le subit, c'est vraie qu'il y a du travaille mais il faut encore avoir le profile et les diplômes pour le poste proposer, en plus les patrons ne peuvent plus embaucher comme avant.

alors je pense que sait facile d'accuser les chomeur qui souvent se presentent a un poste qui leurs est proposer par l'ANPE et qui ne correspond pas a leurs experiences et aujourd'hui si tu n'a pas l'expérience et la qualification requise on te remercis d'être venue où alors tu habites trop loing.

quant a trvailler plus pour gagner plus une belle arnaque, car OK tu gagne plus mais la vie auguemente plus, donc tu fini par travailler 24/24 pour donner ton fric a l'état. et quand arrive la retraite (si tu en a une) tu en profite peut ou pas du tous car maintenant tu peut encore travailler apres la retraite, et tes cotisations que tu a verser toute ta vie il vont où d'aprés toi?

une autre question si il n'y a plus de chomeurs explique moi a quoi va servir l'ANPE?

et tu croix que ceux qui travaille a l'ANPE on envie de perdre leurs emplois?

alors si tu veut t'en prendre a quelqu'un se n'est pas aux chomeurs mais a sarkozi et au gouvernement

A quoi cela rime -t-il d'espérer un emploi là où les débouchés n'existent plus ?

Ce n'est pas à la société ni aux entreprise de recréer des métiers sous prétexte qu'il y a des gens qui y sont formé.

L'ANPE dit avoir pour mission de mettre ceux qui veulent travailler en phase avec les activités en manque de bras.

Ce ne sont tout de même aux écoles de décider quels vont être les métiers de demain.

Quand j'entends "travailler plus", pour moi cela ne veut pas dire faire plus d'heures pour plus de paye, dans ce cas il n'y a qu'à prendre un emploi de jur et un emploi de nuit et on double la mise.

Pour moi cela veut dire sortir les gens de leur traintrain travail-paye-bouffe, et stimuler l'esprit d'initiative chez tout le monde et arrêter de fabriquer des assistés et des ayant droits.

Chacun doit remettre à niveau ses qualification et élargir son champ de compétence. Toutes les possibilités qui existent à l'heure actuelle (formation continue, VAE ...) sont sous-exploitées, parce qu'on préfère se faire des illusions en croyant obtenir toujours plus avec le même métier et le même poste, alors que c'est faire marche arrière que de refuser d'évoluer soit-même et de se former davantage.

Quand tout le monde avance, ceux qui font du surplace reculent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jack086 Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

alors toi tu peut faire plusieurs travailles dans une même journée et ta vie de famille dans tout ca tu en fait quoi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MisterJow
Invité MisterJow Invités 0 message
Posté(e)
Hélas il y rien de mieux pour l'instant; on vit dans une société ou soit :

Tu bosses et tu suis le rythme de la dit société

Tu la parasites et tu profites du système , mais c'est très aléatoire.

Ou alors tu te casses sur une ile déserte et tu te plieras aux règles de ton environnement immédiat .

Pas faux, + 1 :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
Oui il y a de ça aussi.

Je préfère avoir un emploi sans responsabilités, pas forcément avec un salaire mirobolant mais de quoi manger et avoir un studio, et avoir du temps pour mes passions, que passer ma vie au travail et perdre quarante ans.

quoi qu'en en dise, les emplois ne se valent pas.

ta réflexion est donc caduque car cela dépend de ce que tu as comme travail, et de l'interet que tu lui porte al principio.

tout ceci me rappelle un film de Guy Debord que j'avais vu: celui-ci a voué sa vie à une certaine vision "anarchiste" de l'existence avec comme slogan "ne travaillez jamais"...j'ai toujours été surpris de le voir se justifier chaque fois à l'époque en disant "je ne veux pas dire qu'il ne faut jamais travailler, mais seulement qu'il ne faut pas travailler dans une société capitaliste..." l'idée est là, et elle ne tient évidemment pas. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Les psychologues, les statistiques de longevite, etc...

Les chomeurs "chroniques" sont ceux qui ont l'esperance de vie la plus courte. A mediter... :snif:

Faut dire aussi que les chômeurs "chroniques" ont une vie de merde qui ne permet un épanouissement sanitaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Faudrait savoir si les chômeurs chroniques meurent prématurément à cause du chômage. Ou si c'est un état de santé dégradé qui fait que certains sont chômeurs chroniques et que donc, ils apparaissent par incidence dans les statistiques de chômeurs morts prématurément... Capito ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant