le passé et son impact

Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

Vivons-nous le ressassement d'un passé dont nous ne savons qu'attendre réparation ? Ne faut-il pas guérir son passé ? Non, c'est chose impossible, je crois .Le mieux c'est de ne plus regarder en arrière. C'est le present que je refoule personnellement, presque à chaque instant, je refuse de sentir, de ressentir quelque chose de la vie qui me traverse, quand elle se donne sous forme de souffrance ou simplement de trop d'intensité. j'observe que je me dérobe à ce qui se présente, des ressentis qui vient mettre à chaque instant notre chair en vibration.(oula la ma vibration L'impact de telle rencontre est souvent associée à une figure parentale . Le manque est ravivé, la souffrance réveillée. Tel ressenti (terreur, abandon...), nous le refoulons car nous avons dû nous en protéger, autrefois, pour ne pas mourir ou devenir fou. Mais à présent c'est plus la meme chose...

maintenant ? la seule réalité. Le passé, comme tel, n'existe pas: sa seule existence, c'est maintenant ! Dans notre vie, en vérité rien n'est passé. dans un être humain se cache tous les instants de notre vie, notre corps est memoire-vivante dont se nourrit chacun de nos instants présents.

Les mots, certes, peuvent aider. Mais ils ont aussi le redoutable pouvoir de nous détourner du sentir !( :snif: )

Guérir, c'est éprouver dans le présent ce que j'ai oublié mais toujours présent en nous quoique invisible, comme une richesse intérieure.

Donc si j'accepte au prix d'une certaine souffrance....je voudrai cesser de parler de la vie .

Je n'ai pas d'avenir, pas de passé mais un corps qui se nourrit d'un moment present, passé et perdu maintenant..

Et oui moitié philo, moitié perso

Modifié par lilithe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Sodium Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

J'appelle ça l'expérience de la vie perso, et c'est individuel à chacun,

Mais néanmoins, (oui j'aime les virgules) n'est ce pas notre passé qui fait ce que nous sommes ?

On se sert beaucoup des souvenirs, pour se distraire, tirer des leçons, ou simplement bavarder.

La vie c'est comme un chateau de carte, on a toujours l'impression que ça peut s'écrouler à tout moment, mais quelle satisfaction en tirerons nous quand ça sera finit ? La façon dont elle nous a satisfait.

Se dire qu'on renie un passé c'est comme dire qu'on renie ce qu'on a été, mine de rien même une depression peut servir à renforcer notre essence et notre volonté de vivre.

Tu parles beaucoup de guérir et réparer le passé, mais ça ne vaut que pour des faits dont nous ne sommes pas satisfaits, il y a aussi eu des bons moments, et ça ça compte non ? :snif:

Ce post aussi appartient déjà au passé au moment où j'aurais cliqué sur "Ajouter ma réponse", pourtant j'aurais plaisir à relire les posts pour voir ce qu'il en est :snif:

Pas de passé, pas de présent

Modifié par Sodium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Corto Maltese Membre 157 messages
Forumeur inspiré‚ 52ans
Posté(e)

Le passé nous émousse, il ronge notre enthousiasme et fragilise, parfois en le durcissant, notre coeur et notre intelligence. Il a été, il est, il sera. C'est nous, nous le portons, comme un croix, même en ses moments de bonheur, il est toujours regret, car nous savons qu'il a été consommé de ce qui nous restait.

Le passé revient toujours, dans nos rêves, pour le mieux, dans nos cauchemards pour le pire. Il est la jeune fille que le héros de La Chute n'a pu sauver, aurions nous voulu le faire, que nous n'aurions réussi, au mieux nous ferions un cadavre de héros. Il n'y a point de héros contre le temps qui passe, coule alors la Seine de notre existence, sous le pont de l'irréversible. Reste la nostalgie. Cultivons là. Comme ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)
J'appelle ça l'expérience de la vie perso, et c'est individuel à chacun,

Mais néanmoins, (oui j'aime les virgules) n'est ce pas notre passé qui fait ce que nous sommes ?

On se sert beaucoup des souvenirs, pour se distraire, tirer des leçons, ou simplement bavarder.

La vie c'est comme un chateau de carte, on a toujours l'impression que ça peut s'écrouler à tout moment, mais quelle satisfaction en tirerons nous quand ça sera finit ? La façon dont elle nous a satisfait.

Se dire qu'on renie un passé c'est comme dire qu'on renie ce qu'on a été, mine de rien même une depression peut servir à renforcer notre essence et notre volonté de vivre.

Tu parles beaucoup de guérir et réparer le passé, mais ça ne vaut que pour des faits dont nous ne sommes pas satisfaits, il y a aussi eu des bons moments, et ça ça compte non ? :snif:

Ce post aussi appartient déjà au passé au moment où j'aurais cliqué sur "Ajouter ma réponse", pourtant j'aurais plaisir à relire les posts pour voir ce qu'il en est :snif:

Pas de passé, pas de présent

le passé existera toujours dans notre corps-memoire car ce corps se constitue de toutes les parcelles de notre vie, on ne guerit pas du passé...bon ou mauvais,on oublie pas si tu preferes inconsciement soit. C'est toujours le present, aujourd'hui et celui la c'est le plus important; l'avenir?

Le passé nous émousse, il ronge notre enthousiasme et fragilise, parfois en le durcissant, notre coeur et notre intelligence. Il a été, il est, il sera. C'est nous, nous le portons, comme un croix, même en ses moments de bonheur, il est toujours regret, car nous savons qu'il a été consommé de ce qui nous restait.

Le passé revient toujours, dans nos rêves, pour le mieux, dans nos cauchemards pour le pire. Il est la jeune fille que le héros de La Chute n'a pu sauver, aurions nous voulu le faire, que nous n'aurions réussi, au mieux nous ferions un cadavre de héros. Il n'y a point de héros contre le temps qui passe, coule alors la Seine de notre existence, sous le pont de l'irréversible. Reste la nostalgie. Cultivons là. Comme ici.

Oui corto maltesse, cultivons-la.Encore et encore..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 886 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Le passé ce sont les traces de notre vie, le temps qui s'écoule, ce qui fait que nous sommes ce que nous sommes.

Ce sont de mauvaises expériences, mais bien des bonnes aussi.

La vie se construit brique après brique.

Il faut juste avoir conscience de ce que qu'on a déjà traversé et vécu pour, plus fort de cette expérience, faire les bons choix et avancer dans le bon sens.

Apprendre de ses erreurs (et de celles des autres aussi si c'est possible), et profiter de ses réussites....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bling
Invité Bling Invités 0 message
Posté(e)

Vivement que sony sorte la machine à remonter le temps :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je n'arrive en rien à me débarrasser du passé ; je suis toujours la petite fille qui veut plaire à ses parents ; je me cuirrasse à cause des souffrances dues à mon ex, empoisonnant ainsi ma relation actuelle. J'ai beau savoir que c'est un boulet, qu'il m'empêche de profiter du présent, d'en savourer les bons moments (toujours des comparaisons), rien à faire. Et cela m'empoisonne la vie. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bling
Invité Bling Invités 0 message
Posté(e)

tu en es consciente, c'est déjà ça et j'imagine que tu sais ce qu'il te faut surmonter et faire, reste à mettre en pratique la théorie....mais là, plus facile à dire qu'à faire :snif:

si ton passé est omniprésent c'est que tu n'as pas trouvé réponse à toutes les questions qui le concerne et tu auras beau essayé de l'enfouir, tu y pensera tjs et m^me si cela s'apaise lorsque ton esprit est occupé, ce la ressort quand on s'y attend le moins ou lorsqu'on est vulnérable ou plus sensible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)
Vivement que sony sorte la machine à remonter le temps :snif:

hors sujet et :snif: merci d'editer :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pa2kdo Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

On doit prendre conscience du passer pour ne pas commettre les même erreures! Mais il ne faut pas y penser outre mesure car c'est du passer donc on ne peut pas y revenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

pa2kdo c'est pas de cadeau...!! :snif: Eh voui ril ne sert pas a grand chose de ressasser ce qu'il y a derriere.

Le passé a un autre impact d'aprés les hindouistes, savez vous laquelle?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bling
Invité Bling Invités 0 message
Posté(e)
hors sujet et :snif: merci d'editer :snif:

non :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

bling!! je vais me facher :snif: t'es encore hors sujet, bordel!!

tiens jvais au defouloirs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bling
Invité Bling Invités 0 message
Posté(e)
Le passé a un autre impact d'aprés les hindouistes, savez vous laquelle?

Celui de modifier le futur ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

çà me chauffe grave là!!

dis donc tu veux un redressement par mp pour que t'arrete de me titiller!

Alors dis moi les hindouistes au lieu de dire des conneries

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dannya Membre 7 719 messages
funambulle‚ 37ans
Posté(e)

Mon passé c'est: mes souffrances, mes galères, mes rencontres et toutes les petites parcelles de mon coeur que j'ai laisser derriere moi. Tous ça m'a aider a évoluer, avancer, cela a fait de moi ce que je suis. De mon passé je tire de la force. je ne peux le changer et je crois que je ne voudrais pas!

Je suis ce que je suis, je plais à qui je plais, je ne suis ni le pire, ni le meilleur. Mais ce que je fais, je le fais avec mon coeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anges38 Membre 3 942 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le passé c'est ce qui nous fait avancer, comme d'autres l'ont dit, pour ma part je ne regrette rien de mon passé, je l'aime bien, les galéres? c'est ce qui m'a permis de ne pas recommencer, les bonheurs? c'est les amours joyeux, les fêtes en famille, les fous-rires avec les amis. Le plus beau, le plus grand de tous c'est la naissance de mon fils, son arrivée dans ma vie, son choix de m'avoir, moi, comme mére, alors quand je le regarde aujourd'hui, lui, un homme, je ne regrette vraiment rien du passé :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bling
Invité Bling Invités 0 message
Posté(e)
Je suis ce que je suis, je plais à qui je plais, je ne suis ni le pire, ni le meilleur. Mais ce que je fais, je le fais avec mon coeur.

Tu ne laisses donc pas de place à une petite remise ne question de temps en temps ou un bilan ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

ah, ben voila !!c'est mieux bling.. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je dois dire que, pour ma part, je m'aime tel que je suis maintenant.

Enfin, faut pas croire, y a pas mal de chose que je voudrait changer, comme chacun, mais au moins, j'en ai conscience, et j'ai envie de les changer, ces choses... donc globalement, je suis content de moi.

Et si je suis moi, c'est grâce (ou à cause) de mon passé... C'est pour ça que j'ai rien envie d'y changer, même les choses qui on été dure, parce que je ne serait plus le même, et je pense que je ne me plairait pas si je n'avait pas vécu ces choses dures. Je serai certainement plus con, plus prétentieux, plus vide et superficiel, avec une personnalité plus commune, moins intéressante... (Oué, mine de rien, je me lance des fleures là, je sais, désolé :snif: :snif: )

Donc globalement, je suis reconnaissant de mon passé et même de ses souffrances, pour avoir fait ce que je suis maintenant, quel qu'il ai pu être.

Donc dans un sens, je l'ai accepté.

Mais je pense que si j'arrive à le faire, c'est surtout parce que maintenant, dans le présent, je m'aime. (Même si, comme j'ai dis, y a encore quelques choses à changer).

J'aurai donc tendance à croire que pour accepter son passé, il faut s'aimer dans le présent. Je ne sais pas si l'avenir, et la considération qu'on en fait, est si importante que ça. Je crois que le vrai "opposé" du passé, c'est le présent. Puisque le passé, c'est des souvenirs, l'avenir, c'est de l'imagination... bref, tout ça, c'est du "cerveautage". Alors que le présent, c'est des sensations, des sentiments, bref du réel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant