Amour à mort


Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Détruit on toujours ce(ux) que l'on aime?

L'amour n'est il qu'une perversion qui pousse à blesser ce que l'on sait dangereux pour nous?

Oui car aimer s'est s'exposer à la souffrance, alors est ce pour éviter notre propre souffrance que l'on crée celle de l'autre?

Ou bien l'amour n'est il qu'un sentiment sadique pour faire du mal sans en subir les conséquences; puisque l'on sait que l'on pardonne plus facilement par amour et pour l'amour?

Aime t'on tout ce que l'on détruit?

Ne faut il pas également aimer pour s'efforcer d'anéantir?

L'amour est il la cause de toute perte?

J'ai évolué avec une vision toujours caristique, acerbe, voir même cruelle des choses, mais l'amour était le seul domaine où je m'autorisai la lubie de l'idéalisation, en n'octroyant pas ses mauvais penchant, mais en les expliquant, démontrant ainsi qu'ils n'étaient pas inéluctables.

Néanmoins, suite à certaine situations vécus ou observées ainsi qu'à certaines lectures, j'ai envie de remettre cette lueur en question afin d'en découvrir sa véritable noirceure.

Je solliciterai donc votre participation pour m'aider dans ma réflexion.

Modifié par Kégéruniku 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lili_chok Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 42ans
Posté(e)

Détruit on toujours ce(ux) que l'on aime? non généralement si on les aime on ne les détruit pas, sinon ce n'est pas de l'amour. Du moins, à mon sens.

L'amour n'est il qu'une perversion qui pousse à blesser ce que l'on sait dangereux pour nous? non l'amour n'est pas pervers.

Aimer s'est s'exposer à la souffrance, alors est ce pour éviter notre propre souffrance que l'on crée celle de l'autre? Je ne crois pas non plus... Quand on aime vraiment on n'a pas peur de souffrir.

Ou bien l'amour n'est il qu'un sentiment sadique pour faire du mal sans en subir les conséquences; puisque l'on sait que l'on pardonne plus facilement par amour et pour l'amour? On pardonne par amour, et puis parfois on quitte par amour.

Aime t'on tout ce que l'on détruit? Non parfois on croit aimer mais on n'aime pas

Ne faut il pas également aimer pour s'efforcer d'anéantir? Les deux sont ennemis, l'anéantissement n'est pas le fruit de l'amour mais plutôt du désamour

L'amour est il la cause de toute perte? Non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)

On ne peut faire du mal quand on aime . C'est contraire à la nature

:snif:

Modifié par puceau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lili_chok Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 42ans
Posté(e)

parfois on aime "trop", parfois on aime "mal", on fait du mal et pourtant on aime.

peut-on aimer trop ? quand est-ce qu'on aime "mal" ?

c'est compliqué, tout est complexe

mais je pense qu'à la base l'amour donné à l'autre l'épanouit, le transporte mais ne le détruit pas.

dans la destruction il y a souvent la passion...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Passion

Modifié par lili_chok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

L'amour est le plus beau sentiment du monde, et ça ne changera jamais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lastel
Invité lastel Invités 0 message
Posté(e)

Une phrase que j'ai entendue et avec laquelle je ne suis absolument pas d'acord

" L'amour sert à combler la solitude "

Pour moi...L'amour est le sentiment le plus fort possible. Je parle ici du véritable amour, du sentiment brut, de la passion. Je reste sur l'idée que l'amour est une des plus belles choses à découvrir dans la vie, si ce n'est la plus belle.

Alors, comme tout autres choses, il faut savoir (ou du moins essayer de) "gérer" ce qui nous arrive. Mais bon, le principe de l'amour c'est justement de ne plus pouvoir gérer ses sentiments tellement leur force en est grande :snif: ...L'amour peut faire souffrir. Autant qu'il peut apporter le bonheur! C'est vraiment une des choses les plus incontrolables et impossible à préméditer.

Pour ma part je pense que l'on peut aimer quelqu'un sans qu'il vous aime en retour que, certes, cela peut être douleureux. Mais je pense que la chose qui cause le plus de souffrance c'est quand on aime quelqun qui vous a aimé et avec qui vous avez partagé quelque chose d'intense mais qui ne vous aime plus.

A mon sens c'est une des choses les plus duresà supporter et à admettre. Lorsque l'on "était" avec quelqun. Que c'est fini. Sans que l'on puisse rien y faire. Nos sentiments ont beau être les mêmes pour cette personne, cela ne change rien. Et je ne vois aucune douleur pareille à celle-çi. On se sait capables de tout donner pour une personne, et cette personne en question n'est pas capable de ressentir la même chose.

Souvent face à la rupture on souffre énormement. Parce que justement, le bonheur dans lequel on était, était si grand, que l'on accepte pas sa perte. Certaines personnes n'arrivent pas à faire le deuil d'un bonnheur passé. D'ou le "Amour à mort" comme tu dis..."Amour à mort" ça peut vouloir dire pleins de choses. Déséspoir jusqu'à sa mort. Ou désépoir causant la mort (c'est lugubre mais c'est un fait)

Mais l'amour est avant tout un sentiment magnifique, qui nous pousse à avancer. Même dans la douleur on ne peut s'empécher de ressentir toute la beauté de ce sentiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)
parfois on aime "trop", parfois on aime "mal", on fait du mal et pourtant on aime.

peut-on aimer trop ? quand est-ce qu'on aime "mal" ?

c'est compliqué, tout est complexe

mais je pense qu'à la base l'amour donné à l'autre l'épanouit, le transporte mais ne le détruit pas.

dans la destruction il y a souvent la passion...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Passion

Aimer mal , c'est toujours aimer .

L'amour ne peut être associé au mal .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
Une phrase que j'ai entendue et avec laquelle je ne suis absolument pas d'acord

" L'amour sert à combler la solitude "

Pour moi...L'amour est le sentiment le plus fort possible. Je parle ici du véritable amour, du sentiment brut, de la passion. Je reste sur l'idée que l'amour est une des plus belles choses à découvrir dans la vie, si ce n'est la plus belle.

Alors, comme tout autres choses, il faut savoir (ou du moins essayer de) "gérer" ce qui nous arrive. Mais bon, le principe de l'amour c'est justement de ne plus pouvoir gérer ses sentiments tellement leur force en est grande :snif: ...L'amour peut faire souffrir. Autant qu'il peut apporter le bonheur! C'est vraiment une des choses les plus incontrolables et impossible à préméditer.

Pour ma part je pense que l'on peut aimer quelqu'un sans qu'il vous aime en retour que, certes, cela peut être douleureux. Mais je pense que la chose qui cause le plus de souffrance c'est quand on aime quelqun qui vous a aimé et avec qui vous avez partagé quelque chose d'intense mais qui ne vous aime plus.

A mon sens c'est une des choses les plus duresà supporter et à admettre. Lorsque l'on "était" avec quelqun. Que c'est fini. Sans que l'on puisse rien y faire. Nos sentiments ont beau être les mêmes pour cette personne, cela ne change rien. Et je ne vois aucune douleur pareille à celle-çi. On se sait capables de tout donner pour une personne, et cette personne en question n'est pas capable de ressentir la même chose.

Souvent face à la rupture on souffre énormement. Parce que justement, le bonheur dans lequel on était, était si grand, que l'on accepte pas sa perte. Certaines personnes n'arrivent pas à faire le deuil d'un bonnheur passé. D'ou le "Amour à mort" comme tu dis..."Amour à mort" ça peut vouloir dire pleins de choses. Déséspoir jusqu'à sa mort. Ou désépoir causant la mort (c'est lugubre mais c'est un fait)

Mais l'amour est avant tout un sentiment magnifique, qui nous pousse à avancer. Même dans la douleur on ne peut s'empécher de ressentir toute la beauté de ce sentiment.

:snif: Magnifique, émouvant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Détruit on toujours ce(ux) que l'on aime?tout dépend des personnes,on peut être maladroit sa oui,la peur peut être de ce sentiment très fort.

L'amour n'est il qu'une perversion qui pousse à blesser ce que l'on sait dangereux pour nous?l'amour blesse quand il n'est pas partage,quand il se finit ou quand il reste platonique

Oui car aimer s'est s'exposer à la souffrance, alors est ce pour éviter notre propre souffrance que l'on crée celle de l'autre?je pense que le fait de créér une souffrance chez l'autre,d'un côté,si l'on est pas insensible,sa nous fait souffrir aussi,peut être pas à un degré aussi fort

Ou bien l'amour n'est il qu'un sentiment sadique pour faire du mal sans en subir les conséquences; puisque l'on sait que l'on pardonne plus facilement par amour et pour l'amour?

l'amour est un sentiment diverse déjà,il n'y a pas q'une forme d'amour,on pardonne par amour,et heuresement que l'on pardonne(enfin ceci dit,il ne faut pas tout pardonner non plus par amour)

Aime t'on tout ce que l'on détruit?

je pense que non pas forcément,pour mon cas(ouais gros cas),quand j'étais amoureuse,par peur,par maladresse,par protection de moi même,j'agissais maladroitement,au point de mentir et forcément me séquestrer moi même,en me dévalorisant etc...

Ne faut il pas également aimer pour s'efforcer d'anéantir?

je pense que l'amour et l'anéantissement sont dissociable,il eput y avoir des amours trés pures sans aucunes idées de souffrances derriéres

L'amour est il la cause de toute perte?

l'amour qui fait mal peut pousser à des actes mortelles,mais ce n'est pas la cause de toutes pertes d'aprés moi,pour la cause de toutes pertes seraient plutôt la haine,l'intolérance,la violence etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

oui aimer, c'est s'exposer a souffrir. Et quand on a souffert, la porte s'ouvre difficilement meme quand on a fait le deuil.

Aimer c'est quoi? çà debute où?

Là ou se trouve la porte , la clef s'est échouée

je suis née dans un chou! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Toujours... détruire, anéantissement, etc...

Tu as aussi une vision un peu, comment dire, "extrême" des choses :snif:

ça peut parraître étrange, mais je pense que l'amour est toujours un paradoxe, mêle toujours des notions contradictoires entre elle.

En particulier, puisque j'en parle, un mélange d'extrème et de "choses simple".

Voir une forme d'extrème dans les choses simples, parfois. Tu devrais y penser. Peut être que ta quète d'extrème est une voie qui t'éloigne de l'amour.

L'amour est une sensation forte, mais il a le paradoxe de pouvoir être une des sensations les plus fortes sans être extrème.

Je pense même qu'il est plus fort quand il se suffit en lui même, dans des choses simples, quand il n'a pas besoin d'extrème pour s'exprimer.

Enfin, là, c'est ce qui me viens en réaction à ton post.

Sinon, en particulier aussi, puisque tu en parles, l'amour c'est aussi un mélange de destruction et de construction. De souffrance et de bonheur intense. Je suis d'accord... t'aura du mal à trouver quelqu'un d'autre capable autant que moi de comprendre quelle destruction peut amener l'amour, et j'aimerai bien en parler, et défendre cette vision...

Mais enfin... là je le sens pas... justement non. Chez toi, il ne me semble qu'il n'y a que le négatif, donc j'aurai tendance à dire que c'est passionnel, mais pas de l'amour. En tout cas pas d'une personne, mais l'amour de l'extrème surement.

L'amour de la destruction.

Pense à cette notion de paradoxe. De toujours mêler deux extrèmes ensemble, et de toujours trouver ce qui les lies entre eux. Parce qu'il y a toujours un lien très fort entre les extrèmes, en particulier dans l'amour.

Là tu suivera une voie où tu ne pourra pas te perdre.

Parce que j'ai l'impression que tu te perd un peu dans ton trip "destruction" là.

(Si tu veux des détails, ce lien entre les extrèmes, qui les unifies tous sans exceptions, c'est ce que j'appelle le Staïla. Et c'est un "objet", ou une voie, qui permet de mieux percevoir le monde et de ne jamais se perdre dans cette quète. Je la poursuit depuis des années, et j'ai exploré pas mal de choses extrèmes sans jamais m'y perdre.)

Lastel

Très beau ton message.

J'ai commencé à le croire naïf, mais finalement, il sent le vécu, et m'a donné un sorte de piste pour parler de "l'amour simple" mais extrême quand même dont j'ai parlé plus haut.

Mais sans vouloir en ôter la force, ou une quelconque "vérité", je pense quand même que l'amour dont tu parles est nettement plus conventionnel que celui dont il parle. Et je pense que l'"amour", le "véritable" si on peut dire, représente quand même des situations beaucoup plus variée que seulement ces situations conventionnelles. Et on trouve aussi parfois des paradoxes où amour et destruction son mellé, et pas seulement lors de la rupture. C'est tout de même de l'amour.

Par expérience je sais que les gens ont tendance à se conformer à des situations confortables, où ils ont leur repères, mais que lorsqu'ils sont confronté à des sentiments très fort, ils s'y perdent parfois. Et ça peut les amener à la destruction. Ou à l'entre-destruction quand c'est réciproque.

Et c'est de l'amour pourtant.

Je dois dire, j'envie beaucoup l'amour que tu semble avoir ressenti.

Mais je ne sais plus si l'amour peut encore me faire du mal maintenant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kai Membre+ 6 169 messages
✖►‚ 37ans
Posté(e)

Je n'ai pas la réponses à toutes les questions mais je vais tenter de répondre à certaines déjà :snif:

Détruit on toujours ce(ux) que l'on aime? Pour ma part c'est très vrai .. L'amour c'est un peu le seul moyen de réellement m'atteindre et me faire du mal, donc je ne sais pas si c'est lié mais dès que je sens que je m'attache, je déconne, je pousse un peu l'autre soit à me hair soit à me lâcher, comme par auto défense, pour prévenir plutôt qu'avoir à guérir .. Ne prendre pas le risque en fait je pense ... et du coups pour ce faire, il m'arrive en effet de faire beaucoup de mal aux gens que j'aime le plus fort, c'est vraiment très contradictoire ;) ... Quelqu'un qui ne me fait ni chaud ni froid, ça va passer nickel, jamais une prise de bec, jamais un mot de travers rien, on peut s'entendre parfaitement et je pourrais bien passer tout mon temps avec, ça ne m'interesse pas spécialement la relation avec donc je ne détruis rien, au contraire même parfois ... En revenche quand j'aime au plus profond de moi je peux être extrêmement vache, trahir, envoyer chier, chercher l'embrouille ... Je peux vite devenir invivable :snif: .. Je suis consciente de ça et malheureusement j'ai dû mal à le changer. Je suis toujours un peu sur la défensive, je vais en amour comme j'irais faire la guerre .. c'est con à dire mais je vois ça un peu comme ça :snif: Je trouve moins dangereux des rapports "sans sentiments/attachement", ça me fait moins peur .. Dès qu'on me touche à ce niveau là je ne sais plus rien gérer donc je détruis de façon anticipée, parfois même c'est l'instinct alors que je ne réalise même pas encore bien pourquoi j'agis comme ci ou comme ça ... C'est stupide oui :snif: Je me fais aussi beaucoup de mal à moi même faut pas croire .. pas uniquement à mes "cibles" dont je ne nie pas faire beaucoup de mal aussi. Je suis un as de la destruction et surtout de l'auto-destruction :snif:

L'amour n'est il qu'une perversion qui pousse à blesser ce que l'on sait dangereux pour nous? J'aurais tendance à être d'accord avec ça ... L'amour je vois ça comme dangereux .. Parce que c'est la seule chose qui puisse me foutre au tapis et me faire souffrir énormément .. Donc blesser ce (ou la personne surtout) que j'aime, pour ne pas souffrir moi même (ou alors un bon coups et plus ensuite). Défense anticipée contre ce qui pourrais "éventuellement" arriver ? (amour pas partagé, qui se termine, etc) Trouille ? Le problème c'est qu'il est difficile de tenter une relation amoureuse en restant ainsi ou en s'y engageant les armes à la main sans vouloir lâcher prise :snif: On fait (et on se fait) du mal comme ça.

Aime t'on tout ce que l'on détruit? J'aurais tendance à penser que oui, 'fin pour moi du moins c'est déjà assez juste .. Soit le détruire par peur de.. quelque chose, ce qui est loin de vouloir dire qu'on aime pas. Soit aussi peut être pour mieux reconstruire .. en beaucoup mieux. Viser plus haut que ça, pas que tu n'aimes pas mais .. détruire dans le but de viser autre chose à reconstruire.

Ne faut il pas également aimer pour s'efforcer d'anéantir? Clairement .. Pourquoi vouloir anéantir quelque chose que tu n'aimes pas, si tu n'aimes pas pour moi tu t'en fous donc quel besoin de l'anéantir dans ce cas ? Efforts inutiles. Perso je n'y prêterais même pas attention. M'acharner à anéantir quoique ce soit, déjà c'est que je le remarque et que j'y accorde de l'intérêt à la base et je pense que oui, il faut aimer un peu quand même pour ça. Enfin je sais pas je suis peut être bizarre ou assez tordue dans le genre ;)

Oh là il est tard, je devrais prendre ma gélule et aller dodo je crois là, je suis pas sûre d'être bien claire dans mes idées ;) N'empêche j'aime bien ce post, longtemps j'en avais pas vu un qui m'avait autant interessé ;) Faudrait juste que j'y repasse après une nuit de sommeil ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gunderbalds Membre 603 messages
Forumeur forcené‚ 26ans
Posté(e)

Je ne peut te dire qu'une chose : Tu te pose trpop de question :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Masque De Fer =) Membre 1 098 messages
Lapin-Vampire‚ 24ans
Posté(e)

Ne pleur pas pour ton amour car le seul amour qui meritera tes pleurs ne te fera jamais pleurer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lastel
Invité lastel Invités 0 message
Posté(e)
Lastel

Très beau ton message.

J'ai commencé à le croire naïf, mais finalement, il sent le vécu, et m'a donné un sorte de piste pour parler de "l'amour simple" mais extrême quand même dont j'ai parlé plus haut.

Mais sans vouloir en ôter la force, ou une quelconque "vérité", je pense quand même que l'amour dont tu parles est nettement plus conventionnel que celui dont il parle. Et je pense que l'"amour", le "véritable" si on peut dire, représente quand même des situations beaucoup plus variée que seulement ces situations conventionnelles. Et on trouve aussi parfois des paradoxes où amour et destruction son mellé, et pas seulement lors de la rupture. C'est tout de même de l'amour.

Par expérience je sais que les gens ont tendance à se conformer à des situations confortables, où ils ont leur repères, mais que lorsqu'ils sont confronté à des sentiments très fort, ils s'y perdent parfois. Et ça peut les amener à la destruction. Ou à l'entre-destruction quand c'est réciproque.

Et c'est de l'amour pourtant.

Je dois dire, j'envie beaucoup l'amour que tu semble avoir ressenti.

Mais je ne sais plus si l'amour peut encore me faire du mal maintenant.

A dire vrai je parlais d'une chose précise que j'avais vécue tout en essayant de généraliser sur ce que je pense en général. Sachant que je suis encore jeune, je suis parfaitement concsiente que j'ai encore beaucoup à apprendre dans ce domaine! Mais mon peu de vécu me permet quand même de la rammener un tooouuut petit peu ^^ Mais pour le moment, la plus grande souffrance que j'ai jamais pû ressentir à ce niveau est celle que j'ai décrite...

Tu as parfaitement raison quand tu dis que mon message a pû te parraitre naïf. Il l'est en partie dans un sens :snif: Je sais que j'ai une vision assez idéalisée de l'amour parfois. Mais dans le fond je me base sur ce que j'ai ressenti, alors je sais qu'il est possible d'aimer aveuglément.

Pour le reste, je suis totalement d'accord avec toi. L'amour est empli de paradoxe. Il peut comporter toute sortes de choses. Chaque histoire est différente, tout comme chaques personnes.

La définition que je donne de ce sentiment est la mienne suite à mon vécu actuel. Mais je pense que pour chaque personne, pour chaque passé, elle est différente.

Je n'ai pas le temps de me relire, je sens que je me suis répétée et que je suis floue mais bon ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bloow Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 25ans
Posté(e)

Comme je l'ai entendue dans une quelconque série TV (dsl pour la référence):

"en amour il y en a toujours un qui s'enflamme, et un autre qui s'ennuie " (lequel préférer vous être ? :snif:)

Personnellement, cela c'est vérifier plusieurs fois mais la question est : cela est-il du à l'éxès d'amour ou au contraire au manque d'amour profond dans une relation ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

tout d'abord, concernant le "trip destruction" c'est surtout que je venais de lire un bouquin qui m'avais princpalement amené cette idée (Mercure de Amélie Nothomb), sinon c'est une chose qui ne m'attire pas plus que ça.

La seule destruction qui me semble obligatoire est celle des préjugés et des idées préconçues, car elles empechent de bien réfléchir.

Au final pour moi l'amour est d'abord destruction car il me faudra détruire ce que j'en sais si je veux pouvoir l'appréhender de façon nouvelle et je l'espère plus lucide.

Comme je l'ai déjà dis, j'ai, je pense, une vision de l'amour trop idéalisée.

Et j'ai finalement envie de la remettre en question.

Et j'ai justement commencé par ce qui m'avait toujours paru le plus invraisemblable mais que je sais maintenant vrai: l'amour peut contenir de la destruction, il peut même n'être plus que ça.

j'ai d'ailleurs posé la questions sur un blog et les réponses obtenues pour l'instant allaient plus dans ce sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kassbonbons Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 44ans
Posté(e)
Détruit on toujours ce(ux) que l'on aime?

L'amour n'est il qu'une perversion qui pousse à blesser ce que l'on sait dangereux pour nous?

Oui car aimer s'est s'exposer à la souffrance, alors est ce pour éviter notre propre souffrance que l'on crée celle de l'autre?

Ou bien l'amour n'est il qu'un sentiment sadique pour faire du mal sans en subir les conséquences; puisque l'on sait que l'on pardonne plus facilement par amour et pour l'amour?

Aime t'on tout ce que l'on détruit?

Ne faut il pas également aimer pour s'efforcer d'anéantir?

L'amour est il la cause de toute perte?

J'ai évolué avec une vision toujours caristique, acerbe, voir même cruelle des choses, mais l'amour était le seul domaine où je m'autorisai la lubie de l'idéalisation, en n'octroyant pas ses mauvais penchant, mais en les expliquant, démontrant ainsi qu'ils n'étaient pas inéluctables.

Néanmoins, suite à certaine situations vécus ou observées ainsi qu'à certaines lectures, j'ai envie de remettre cette lueur en question afin d'en découvrir sa véritable noirceure.

Je solliciterai donc votre participation pour m'aider dans ma réflexion.

chiatique ce que tu racontes :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

j'espère simplement que tes 11 autres messages étaient sinon plus intéressants ou réfléchis, au moins plus drôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant