Aller au contenu

Trouver son point G


Messages recommandés

lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

TROUVER SON POINT G

13_chapitre_54.jpg

Nombreuses sont celles qui désirent découvrir leur point G, afin d'atteindre de nouvelles sensations, toujours plus intenses. Voici quelques conseils et pratiques pour vous ouvrir les portes de ce plaisir tant recherché...

T.... c'est pour toi :snif:

A la recherche de son point G

13_introduction.jpg

Il est important pour réussir à éjaculer que vous soyez en condition, et que vous arriviez à visualiser l’emplacement du point G. Dans ce but, il est bien de commencer seule. Introduisez deux doigts à l’intérieur de votre vagin. Vous remarquerez que toute la partie frontalière au rectum est lisse et moins sensible. Au fond, vous pourrez sentir en relief le col de l’utérus. Si vous retournez vos doigts, de manière à ce qu’ils touchent la paroi en direction de la vessie, vous sentirez une zone rugueuse et bosselée. Cette partie est beaucoup plus sensible que le reste de l’intérieur du vagin. Essayez d’appuyer un peu dessus. Si vous ressentez une sensation vive, presque douloureuse, et une envie d’uriner, c’est que vous avez trouvez votre point G. Il ne s’agit en aucun cas d’un bouton magique qui provoque le « Ahhhh !!! » tant recherché. Exercez des petites pressions dessus, et expérimentez différentes manières de le caresser afin de trouver la votre. La stimulation peut prendre du temps, ne soyez donc pas impatiente. Une fois que vous sentez que c’est la bonne zone et que vous êtes prête à éjaculer, exercer une pression avec vos muscles en continuant de vous stimuler, et poussez. Surtout, laissez-vous aller ! Car si vous vous concentrez sur autre chose que votre plaisir et seulement votre plaisir, vous n’arriverez pas à éjaculer.

La découverte du plaisir ultime peut-être longue. Cette désagréable sensation d’envie d’uriner doit se transformer en caresse et plaisir qui parcourt tout votre corps… Cette zone sera celle qu’il faut stimuler pendant les moments d’excitation. En dehors du cadre de ceux-ci la simulation du point G peut se montrer être très désagréable !

Il est très intéressant de faire participer votre partenaire à votre exploration du vagin. Indiquez-lui la zone, il pourra ainsi l’examiner, le toucher, qu’il se rende compte des différentes parties de votre vagin, qui n’est pas simplement qu’un trou ! Il est important que vous le guidiez afin qu’il sache comment le stimuler.

Avec un partenaire

13_chapitre_66.jpg

Avant de commencer de nouvelles expériences avec votre partenaire, il faut que vous soyez bien excitée. Pour cela, prenez le temps de le laisser s’occuper de vous, de votre clitoris, avant de bondir sur votre vagin. Après avoir été longuement préparée et lubrifiée, autorisez-le à vous pénétrer de deux doigts.

N’hésitez pas à lui ré indiquer la zone sensible… Une fois localisé, le plus important est le mouvement qu’il va effectuer. Souvent, par habitude, les hommes font des va et vient avec leur doigts de l’entrée vers le fond du vagin, à l’image de la pénétration avec leur sexe. Or le point G ne se stimule pas du tout comme cela. Il faut exécuter de petites pressions dessus. Votre partenaire doit courber légèrement les doigts et effectuer un mouvement en arc de cercle, du corps du point G situé à l’intérieur, pour arriver presque à l’entrée du vagin.

Pour passer outre cette sensation d’uriner et maintenir une bonne excitation, continuez de stimuler votre clitoris. La zone du point G s’étendant aussi au clitoris, vous facilitez ainsi le travail de votre partenaire. Il peut également vous faire un cunnilingus, en continuant ces petites pressions internes.

Attention messieurs, il s’agit d’une zone très sensible qu’il faut manier avec précaution. Si cette zone est fragilisée, cela peut altérer le plaisir qu’il en découlera.

Voici quelques techniques pour effectuer une bonne stimulation du point G manuellement :

La première est très simple. Il s’agit, après l’avoir excitée de quelques préliminaires lents et doux, de glisser un doigt dans son vagin, le long de la paroi supérieure jusqu’à ce que vous sentiez l’arrondi de la queue du point G. Assurez vous qu’elle soit suffisamment mouillée. Une fois trouvée, pressez fermement avec votre doigt puis massez. Vous pouvez exécuter une variante qui consiste à effectuer un mouvement avec votre majeur comme pour dire « viens par ici ». Ainsi votre doigt caresse toute la paroi du haut. Un vrai délice !

Vous pouvez essayer de transformer la découverte de son point G, en un jeu sexuel visant à percevoir quelles sont ses zones favorites. Insérez votre doigt, comme vu précédemment, et passez le à tel ou tel endroit en lui demandant ce qu’elle ressent. Attardez vous sur une zone en particulier, masse-la lentement et fermement. Vous pourrez ressentir ses réactions en modifiant l’intensité et l’endroit. Un vrai petit jeu de complicité.

Au cours d'un rapport sexuel

13_chapitre_57.jpg

Lors de vos ébats, n’hésitez pas à communiquez vos impressions, vos sensations avec votre partenaire pour le guider. Pour générer l’éjaculat, celui-ci peut se servir non seulement de ses doigts (voir chapitre précédent) mais aussi de son pénis, pour stimuler votre point G.

Messieurs, servez vous du rebord qui entoure le gland de votre pénis pour massez la queue du point G. Allez y en douceur, bougez le à peine, puis essayez de tourner de frotter, de masser l’extrémité du point G tout comme avec vos doigts. Massez bien le corps du point en larges mouvements et accélérez par moments. Mais attention à ne pas aller trop vite ou trop brutalement. Essayez de sentir avec votre gland, le corps qui se gonfle. C’est en prêtant attention à ce genre de sensations que vous arriverez à savoir si le point G est réellement stimulé.

Mesdames, aidez vous de votre main pour stimuler votre clitoris. Une fois que vous sentez que vous avez comme une sensation d’uriner, poussez, comme pour faire pipi.

Les positions favorisant la stimulation du point G

Certaines positions sont plus enclines à stimuler le point G. Celles qui sont conseillées sont celles où le pénis vient terminer son mouvement sur le point G et non au fond du vagin. Privilégiez le face à face, quand le gland appuie sur la vessie. Voici deux exemples de positions considérées comme les plus efficaces.

La première est celle de la cavalière penchée en arrière. Placez-vous à califourchon accroupie sur votre partenaire, les pieds à plat sur le lit. Ce sont eux qui seront vos appuis pour monter et descendre. Une fois qu’il vous a pénétré, placez vos mains sur ses jambes derrière vous, et penchez vous légèrement. Basculez votre bassin vers l’avant de manière à ce que son gland cogne votre point G. Poussez sur vos pieds pour effectuer le va et vient. Vous pouvez accompagner le tout d’une stimulation clitoridienne, facilitant la montée de l’orgasme et la sensibilité du point G.

La seconde est celle du missionnaire en équerre. Allongez vous sur le dos et glissez un coussin sous vos fesses pour les rehaussées légèrement. Votre partenaire se place à genoux, formant un angle droit avec vous, de manière à ce que son sexe appuie sur votre point G. Pliez vos genoux jusqu’à ce qu’ils soient au niveau de vos épaules, sinon placez juste vos pieds sur ses épaules. Continuez de vous caresser le clitoris.

Vous pouvez essayer d’autres positions qui stimulent également le point G.

Debout, votre partenaire vient se placer derrière vous. Inclinez vous vers l'avant de manière à ce que son pénis cogne vers l’avant du bas ventre. Ne vous penchez pas autant qu'en levrette classique, où le pénis touche le fond du vagin. Si cela n’est pas possible de l’exécuter debout, allongez-vous sur le ventre. Votre partenaire vient s’appuyer sur votre dos. L’inconvénient de cette position est le fait que vous ne pouvez vous caresser pendant la pénétration.

A l'aide d'un jouet sexuel

Quelques sextoys sont particulièrement adaptés à la stimulation du point G. Il en existe deux sortes : ceux qui stimulent la queue du point G et ceux qui stimulent le corps. Les deuxièmes sont en général ondulés ou avec des boules incorporées à l’intérieur. On peut voir fleurir dans les magasins des sextoys avec une extrémité très incurvée afin d’éveiller la zone du point G. Il y en a qui stimulent en même temps le vagin en tournant et le clitoris par vibration, parfait pour obtenir un orgasme point G-clitoris. Cependant un godemiché tout ce qu’il y a de plus simple, peut très bien faire l’affaire, lorsque l’on sait où et comment le positionner. Il suffit de diriger la pointe vers le plafond de votre vagin et de butter contre le début de cette zone rugueuse, et d’appuyer ensuite sur le corps en maintenant un certain rythme. Nécessitez pas à vous caressez le clitoris avec votre autre main, le plaisir n’en sera que meilleur.

Insensibilité du point G

13_chapitre_59.jpg

Il est possible que vous ne sentiez rien lorsque vous ou votre partenaire stimule votre point G. Il peut y avoir plusieurs explications possibles à cela. Comme dit précédemment, il faut être consciente de l’existence de celui-ci, afin de pouvoir développer sa sensibilité et la ressentir. Il faut aussi faire l’état de l’activité de votre point G. Utilisez vos doigts et évaluez si celui-ci, gonfle avec l’excitation. Si c’est le cas tout va bien. Si vous ne percevez aucune modification de taille, il est possible que la stimulation que vous exercer est trop brève ou mal placée, ou bien tout simplement que vous n’êtes pas excitée. Il est également probable que votre point G a été très endormi par manque de stimulation et que par conséquent, sa sensibilité est presque inexistante. Il y a une partie des femmes (10 % environ) qui ont un point G très petit ou situé plus au fond du vagin. Cela demandera plus de persévérance que les autres. Nécessitez pas à pratiquer l’éveil de votre point G, seule ou à deux, fréquemment, même si vous ne ressentez rien pour le moment. Petit à petit, il se réveillera…

Apaiser son point G

Il n’y a pas encore de méthodes clairement définies pour apaiser cette zone, qui une fois réveillée, elle se montre très sensible. Pour tenter de la désensibiliser un peu, essayez pendant une période d’espacer au maximum vos éjaculations, afin de les rentre plus occasionnelles. Evitez les positions et pratiques qui vous font éjaculer. Vous développerez certainement une frustration les premiers temps, mais cela vous passera. Une petite période de sevrage ne peut pas faire de mal parfois.

Article roomantic.fr

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Soulflytribe
Invité Soulflytribe Invités 0 message
Posté(e)

Envie :snif:

Merci Lore article attendu :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Darth Wound
Invité Darth Wound Invités 0 message
Posté(e)

jvais tester ça tout de suite :snif:

merci Lore ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poupinou Membre 1 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

interessant

mais frustrant,je m'aperçois que c'est du deja fait ,mais sans le vouloir et sans le savoir,va faloir que je m'applique,et que je prenne des notes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

j attends le commentaires suite a réussite maintenant ... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Y a plusieurs topic point G , je suis perdue là.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)
Y a plusieurs topic point G , je suis perdue là.... :snif:

Le premier explique ce qu'est le point G.... celui ci c'est plutôt comment le trouver (les travaux pratiques)

éa aurait fait bien trop long à tout lire en une seule fois :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

apres tant de détail je suppose que tu maitrise l éjaculation féminine sur le bout des doigts Lore .... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)
apres tant de détail je suppose que tu maitrise l éjaculation féminine sur le bout des doigts Lore .... :snif:

éa mon cher y'a qu'une façon de le savoir :snif: (sur le bout des doigts... et le reste aussi :snif: )

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

:snif: ... ca marche aussi en mp????? en cam????? :snif: nan?

Bon bein va falloir que t amene des preuves alors ... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Boul2killer78
Invité Boul2killer78 Invités 0 message
Posté(e)
apres tant de détail je suppose que tu maitrise l éjaculation féminine sur le bout des doigts Lore .... :snif:

éa mon cher y'a qu'une façon de le savoir :snif: (sur le bout des doigts... et le reste aussi :snif: )

Bonjour

Moi le point G je le cherche avec le GPS tom-tom go :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thess Membre+ 7 819 messages
Grande Tigresse‚ 32ans
Posté(e)

Super topic Lore, bravo !

C'est qu'elle en sait des choses ... :snif:

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 57 166 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)
Super topic Lore, bravo !

C'est qu'elle en sait des choses ... :snif:

:snif:

Les années de pratique :snif:

:snif: ---------->[]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)
:snif: ... ca marche aussi en mp????? en cam????? ;) nan?

Bon bein va falloir que t amene des preuves alors ... :snif:

T'es infernal depuis ton retour de vacances.... :snif: C'est toi qui amène les preuves... je suis curieuse alors :snif:

Super topic Lore, bravo !

C'est qu'elle en sait des choses ... :snif:

:snif:

yep plein..... tu me diras ma belle ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fram Membre 931 messages
Forumeur accro‚ 43ans
Posté(e)

TROUVER SON POINT G

13_chapitre_54.jpg

Nombreuses sont celles qui désirent découvrir leur point G, afin d'atteindre de nouvelles sensations, toujours plus intenses. Voici quelques conseils et pratiques pour vous ouvrir les portes de ce plaisir tant recherché...

T.... c'est pour toi :snif:

A la recherche de son point G

13_introduction.jpg

Il est important pour réussir à éjaculer que vous soyez en condition, et que vous arriviez à visualiser l'emplacement du point G. Dans ce but, il est bien de commencer seule. Introduisez deux doigts à l'intérieur de votre vagin. Vous remarquerez que toute la partie frontalière au rectum est lisse et moins sensible. Au fond, vous pourrez sentir en relief le col de l'utérus. Si vous retournez vos doigts, de manière à ce qu'ils touchent la paroi en direction de la vessie, vous sentirez une zone rugueuse et bosselée. Cette partie est beaucoup plus sensible que le reste de l'intérieur du vagin. Essayez d'appuyer un peu dessus. Si vous ressentez une sensation vive, presque douloureuse, et une envie d'uriner, c'est que vous avez trouvez votre point G. Il ne s'agit en aucun cas d'un bouton magique qui provoque le « Ahhhh !!! » tant recherché. Exercez des petites pressions dessus, et expérimentez différentes manières de le caresser afin de trouver la votre. La stimulation peut prendre du temps, ne soyez donc pas impatiente. Une fois que vous sentez que c'est la bonne zone et que vous êtes prête à éjaculer, exercer une pression avec vos muscles en continuant de vous stimuler, et poussez. Surtout, laissez-vous aller ! Car si vous vous concentrez sur autre chose que votre plaisir et seulement votre plaisir, vous n'arriverez pas à éjaculer.

La découverte du plaisir ultime peut-être longue. Cette désagréable sensation d'envie d'uriner doit se transformer en caresse et plaisir qui parcourt tout votre corps¿ Cette zone sera celle qu'il faut stimuler pendant les moments d'excitation. En dehors du cadre de ceux-ci la simulation du point G peut se montrer être très désagréable !

Il est très intéressant de faire participer votre partenaire à votre exploration du vagin. Indiquez-lui la zone, il pourra ainsi l'examiner, le toucher, qu'il se rende compte des différentes parties de votre vagin, qui n'est pas simplement qu'un trou ! Il est important que vous le guidiez afin qu'il sache comment le stimuler.

Avec un partenaire

13_chapitre_66.jpg

Avant de commencer de nouvelles expériences avec votre partenaire, il faut que vous soyez bien excitée. Pour cela, prenez le temps de le laisser s'occuper de vous, de votre clitoris, avant de bondir sur votre vagin. Après avoir été longuement préparée et lubrifiée, autorisez-le à vous pénétrer de deux doigts.

N'hésitez pas à lui ré indiquer la zone sensible¿ Une fois localisé, le plus important est le mouvement qu'il va effectuer. Souvent, par habitude, les hommes font des va et vient avec leur doigts de l'entrée vers le fond du vagin, à l'image de la pénétration avec leur sexe. Or le point G ne se stimule pas du tout comme cela. Il faut exécuter de petites pressions dessus. Votre partenaire doit courber légèrement les doigts et effectuer un mouvement en arc de cercle, du corps du point G situé à l'intérieur, pour arriver presque à l'entrée du vagin.

Pour passer outre cette sensation d'uriner et maintenir une bonne excitation, continuez de stimuler votre clitoris. La zone du point G s'étendant aussi au clitoris, vous facilitez ainsi le travail de votre partenaire. Il peut également vous faire un cunnilingus, en continuant ces petites pressions internes.

Attention messieurs, il s'agit d'une zone très sensible qu'il faut manier avec précaution. Si cette zone est fragilisée, cela peut altérer le plaisir qu'il en découlera.

Voici quelques techniques pour effectuer une bonne stimulation du point G manuellement :

La première est très simple. Il s'agit, après l'avoir excitée de quelques préliminaires lents et doux, de glisser un doigt dans son vagin, le long de la paroi supérieure jusqu'à ce que vous sentiez l'arrondi de la queue du point G. Assurez vous qu'elle soit suffisamment mouillée. Une fois trouvée, pressez fermement avec votre doigt puis massez. Vous pouvez exécuter une variante qui consiste à effectuer un mouvement avec votre majeur comme pour dire « viens par ici ». Ainsi votre doigt caresse toute la paroi du haut. Un vrai délice !

Vous pouvez essayer de transformer la découverte de son point G, en un jeu sexuel visant à percevoir quelles sont ses zones favorites. Insérez votre doigt, comme vu précédemment, et passez le à tel ou tel endroit en lui demandant ce qu'elle ressent. Attardez vous sur une zone en particulier, masse-la lentement et fermement. Vous pourrez ressentir ses réactions en modifiant l'intensité et l'endroit. Un vrai petit jeu de complicité.

Au cours d'un rapport sexuel

13_chapitre_57.jpg

Lors de vos ébats, n'hésitez pas à communiquez vos impressions, vos sensations avec votre partenaire pour le guider. Pour générer l'éjaculat, celui-ci peut se servir non seulement de ses doigts (voir chapitre précédent) mais aussi de son pénis, pour stimuler votre point G.

Messieurs, servez vous du rebord qui entoure le gland de votre pénis pour massez la queue du point G. Allez y en douceur, bougez le à peine, puis essayez de tourner de frotter, de masser l'extrémité du point G tout comme avec vos doigts. Massez bien le corps du point en larges mouvements et accélérez par moments. Mais attention à ne pas aller trop vite ou trop brutalement. Essayez de sentir avec votre gland, le corps qui se gonfle. C'est en prêtant attention à ce genre de sensations que vous arriverez à savoir si le point G est réellement stimulé.

Mesdames, aidez vous de votre main pour stimuler votre clitoris. Une fois que vous sentez que vous avez comme une sensation d'uriner, poussez, comme pour faire pipi.

Les positions favorisant la stimulation du point G

Certaines positions sont plus enclines à stimuler le point G. Celles qui sont conseillées sont celles où le pénis vient terminer son mouvement sur le point G et non au fond du vagin. Privilégiez le face à face, quand le gland appuie sur la vessie. Voici deux exemples de positions considérées comme les plus efficaces.

La première est celle de la cavalière penchée en arrière. Placez-vous à califourchon accroupie sur votre partenaire, les pieds à plat sur le lit. Ce sont eux qui seront vos appuis pour monter et descendre. Une fois qu'il vous a pénétré, placez vos mains sur ses jambes derrière vous, et penchez vous légèrement. Basculez votre bassin vers l'avant de manière à ce que son gland cogne votre point G. Poussez sur vos pieds pour effectuer le va et vient. Vous pouvez accompagner le tout d'une stimulation clitoridienne, facilitant la montée de l'orgasme et la sensibilité du point G.

La seconde est celle du missionnaire en équerre. Allongez vous sur le dos et glissez un coussin sous vos fesses pour les rehaussées légèrement. Votre partenaire se place à genoux, formant un angle droit avec vous, de manière à ce que son sexe appuie sur votre point G. Pliez vos genoux jusqu'à ce qu'ils soient au niveau de vos épaules, sinon placez juste vos pieds sur ses épaules. Continuez de vous caresser le clitoris.

Vous pouvez essayer d'autres positions qui stimulent également le point G.

Debout, votre partenaire vient se placer derrière vous. Inclinez vous vers l'avant de manière à ce que son pénis cogne vers l'avant du bas ventre. Ne vous penchez pas autant qu'en levrette classique, où le pénis touche le fond du vagin. Si cela n'est pas possible de l'exécuter debout, allongez-vous sur le ventre. Votre partenaire vient s'appuyer sur votre dos. L'inconvénient de cette position est le fait que vous ne pouvez vous caresser pendant la pénétration.

A l'aide d'un jouet sexuel

Quelques sextoys sont particulièrement adaptés à la stimulation du point G. Il en existe deux sortes : ceux qui stimulent la queue du point G et ceux qui stimulent le corps. Les deuxièmes sont en général ondulés ou avec des boules incorporées à l'intérieur. On peut voir fleurir dans les magasins des sextoys avec une extrémité très incurvée afin d'éveiller la zone du point G. Il y en a qui stimulent en même temps le vagin en tournant et le clitoris par vibration, parfait pour obtenir un orgasme point G-clitoris. Cependant un godemiché tout ce qu'il y a de plus simple, peut très bien faire l'affaire, lorsque l'on sait où et comment le positionner. Il suffit de diriger la pointe vers le plafond de votre vagin et de butter contre le début de cette zone rugueuse, et d'appuyer ensuite sur le corps en maintenant un certain rythme. Nécessitez pas à vous caressez le clitoris avec votre autre main, le plaisir n'en sera que meilleur.

Insensibilité du point G

13_chapitre_59.jpg

Il est possible que vous ne sentiez rien lorsque vous ou votre partenaire stimule votre point G. Il peut y avoir plusieurs explications possibles à cela. Comme dit précédemment, il faut être consciente de l'existence de celui-ci, afin de pouvoir développer sa sensibilité et la ressentir. Il faut aussi faire l'état de l'activité de votre point G. Utilisez vos doigts et évaluez si celui-ci, gonfle avec l'excitation. Si c'est le cas tout va bien. Si vous ne percevez aucune modification de taille, il est possible que la stimulation que vous exercer est trop brève ou mal placée, ou bien tout simplement que vous n'êtes pas excitée. Il est également probable que votre point G a été très endormi par manque de stimulation et que par conséquent, sa sensibilité est presque inexistante. Il y a une partie des femmes (10 % environ) qui ont un point G très petit ou situé plus au fond du vagin. Cela demandera plus de persévérance que les autres. Nécessitez pas à pratiquer l'éveil de votre point G, seule ou à deux, fréquemment, même si vous ne ressentez rien pour le moment. Petit à petit, il se réveillera¿

Apaiser son point G

Il n'y a pas encore de méthodes clairement définies pour apaiser cette zone, qui une fois réveillée, elle se montre très sensible. Pour tenter de la désensibiliser un peu, essayez pendant une période d'espacer au maximum vos éjaculations, afin de les rentre plus occasionnelles. Evitez les positions et pratiques qui vous font éjaculer. Vous développerez certainement une frustration les premiers temps, mais cela vous passera. Une petite période de sevrage ne peut pas faire de mal parfois.

Article roomantic.fr

facile, juste après le point F :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BernadetteMarie Membre 2 messages
Baby Forumeur‚ 62ans
Posté(e)

Aussi bon article que le précédent, bravo. Comme l'autre, beaucoup d'hommes devraient prendre le temps de le lire et surtout de le comprendre. Mais chez beaucoup de ceux-ci, je me demande si leur satisfaction ne prédomine pas. C'est pour ça qu'il y a énormément de femmes insatisfaites non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kev21011
Invité kev21011 Invités 0 message
Posté(e)

et tu l' a trouver toi :snif: lore?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 28 071 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)
Aussi bon article que le précédent, bravo. Comme l'autre, beaucoup d'hommes devraient prendre le temps de le lire et surtout de le comprendre. Mais chez beaucoup de ceux-ci, je me demande si leur satisfaction ne prédomine pas. C'est pour ça qu'il y a énormément de femmes insatisfaites non?

Beaucoup d'hommes se préoccupent de leur plaisir avant tout. Mais pas tous.

Il faut aussi reconnaitre que toutes les femmes ne guident pas forcément leur partenaire.

Dans ce domaine, les progrès se font à deux.

Jouez, partagez, pour mieux apprécier encore... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 433 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)
:snif: Lore ... :snif: exellent article

je me permet de citer deux topics liés a ce sujet ...

recherche-le-point-g-desesperement

l-homme-qui-pretend-avoir-photographie-le-point-g

il paraitrait qu il existe un autre point (H????) situé bien plus profondément a l intérieur du vagin et correspondant a peu pres a la position de la prostate chez les hommes ... si jamais tu arrive a avoir des infos la dessus ca m interresse fortement :snif:

Pour trouver le point H, il faut avoir les moyens investigation !

Sinon, j'ai entendu dire qu'au USA, la mode était de se faire injecter un peu de collagène à ce fameux point G pour que le partenaire masculin puisse le trouver plus facilement. :snif:

Oui, ce sont les américains. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×