Quel est votre sujet tabou?

Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

pourquoi avoir peur d'évoquer certain sujet?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Parce que c'est dans l'éducation, parce que ça nous gène, parce qu'on a pas l'habitude d'en parler.

Grosse connerie que les tabous, cela dit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Parce que c'est dans l'éducation, parce que ça nous gène, parce qu'on a pas l'habitude d'en parler.

Grosse connerie que les tabous, cela dit.

L'éducation y prend une part prépondérante, ceci dit, je pense les tabous nécessaires. Quel plaisir prendrait-on à parler de la zoophilie, par exemple, si celà n'était pas un tabou? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Soulflytribe
Invité Soulflytribe Invités 0 message
Posté(e)
Parce que c'est dans l'éducation, parce que ça nous gène, parce qu'on a pas l'habitude d'en parler.

Grosse connerie que les tabous, cela dit.

L'éducation y prend une part prépondérante, ceci dit, je pense les tabous nécessaires. Quel plaisir prendrait-on à parler de la zoophilie, par exemple, si celà n'était pas un tabou? :snif:

C'est tabou la zoophilie?? :snif:

Je pense qu'avoir des tabous rend certains evenements plus intriguants, et par conséquent, plus marquants :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Parce que certains sujets remuent des choses qu'on n'a pas forcément envie de remuer, que ça fait mal...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Pöur moi et cela n'engage que moi :snif:

Un tabou par définition est quelque chose qui empèche les gens de s'exprimer comme ils l'entendent, de discuter de ce qui les chante, d'en parler comme ils veulent etc.

La zoophilie n'est pas un tabou, pour moi c'est quelque chose qui est différent des moeurs habituelles mais qui devient intriguant et pour lequel beaucoup de gens se rejoignent pour en discuter ici.

Quand c'est tabou, on le tait. On n'expose pas son idée à tout va à travers les pages d'un forum, lisible au plus grand nombre. Du moins je crois. C'est ma conception, à toi dme faire changer d'avis Yavin :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

je pense que l'éducation y joue mais une fois que tu es assez mature pour te faire tes propres idées tu peux passer outre les tabous.

pourquoi avoir peur d'évoquer la pédophilie, la zoophilie, la nécrophilie...etc

Certes c'est dégueulasse mais pourquoi ne pas en parler?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)
Certes c'est dégueulasse mais pourquoi ne pas en parler?

Exact. Pourquoi ne pas en parler, c'est exactement l'idée.

C'est dommage selon moi car on est arrivés à une époque où les gens se passionnent pour l'histoire d'amour entre le président et la première dame de france qui lui sert de femme. Epoque bling bling, people à souhait. Et pourtant parler de la zoophilie choque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

oui ca choque parce c'est immoral mais pourtant on en parle, on l'evoque...

Aujourd'hui il n'y a plus de tabou.

citer moi, svp, un tabou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Si il en existe toujours je pense.

Tu vas dans une famille un peu prude et chrétienne, désolée c'est peut être un cliché, mais il est surement hors de question de parler de sexe, SM, zoophilie et autre au sein de cette famille là. Ce n'est pas une critique mais une constatation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)
je pense que l'éducation y joue mais une fois que tu es assez mature pour te faire tes propres idées tu peux passer outre les tabous.

Meme aujourd'hui se cliché n'existe plus(exp personnel avec une famille tré catho)

Modifié par Bender

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Si tu le dis. N'oublie pas que tu ne détiens pas la vérité, évite d'affirmer ce qui te semble vrai mais qui reste sans doute totalement faux pour certains individus :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)
Si tu le dis. N'oublie pas que tu ne détiens pas la vérité, évite d'affirmer ce qui te semble vrai mais qui reste sans doute totalement faux pour certains individus :snif: .

oui tout a fait :snif:

mais en 2008, en france, je vois aucun sujet "interdit".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
citer moi, svp, un tabou:

Le prophète Mahomet.

______________________

Je pense que les tabous ne sont pas le problème mais plutôt les lobbys.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toni70200 Membre 395 messages
Forumeur survitaminé‚ 108ans
Posté(e)

Dans pas mal de famille même encore en 2008 pas question de parler de sex ^^"

Est des tabou il y en a beaucoup ^^"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

oui il y en a beaucoup pour les petits esprits fermés mais il n'empêche aucun ne m'a été citer qui le soit vraiment par la majorités des français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Avoir un tabou ne signifie pas avoir l'esprit fermé. Il y a souvent des raisons à titre très personnelles. Par contre supposer les détenteurs de tabous comme étant des esprits fermés révèle un esprit très étroit.

Par exemple il est tabou de contester l'institution politique par la majorité française ou encore l'institution religieuse par la totalité adhérente, ce n'est pas tant familial mais social, mais ce n'est pas pour autant qu'il s'agit de gens fermés.

Mais pour ton cas il semble tabou de pouvoir en trouver un parmi leur grand nombre. étrange, n'est-il pas ?

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Il y a des tabous liés à sa propre histoire, des tabous familiaux, des taboux dans tel ou tel groupe social

Je n'ai pas forcément envie de parler de ma vie sexuelle avec ma mère et inversement, je n'ai pas envie qu'elle me parle de la sienne. Par contre, je n'ai aucune difficulté à en parler avec mes amies. Cependant, il y a toujours une forme de limite pudique qui s'impose. Même dans les groupes où l'on peut parler librement de sexualité, ça reste souvent dans le cadre général, on ne détaille pas tout pour autant et certaines questions ne sont jamais abordées avec des proches.

D'une certaine façon, je crois que c'est aussi un moyen pour preserver la notion d'intimité, la possibilité qu'il y ait des choses qui n'appartiennent qu'à nous. En tout cas, je ne pense pas que l'on ait l'envie ou la necessité d'être un livre ouvert tout le temps pour tout le monde.

En fait, lorsqu'on parle de sujets "tabous" il y a d'une part les sujets que l'on aborde pas dans tel ou tel cadre, mais de l'autre, les sujets qui sont gênants.

La mort est un sujet gênant, le suicide, les maladies mentales, le viol, l'inceste, la pédophilie etc. Bien sûr on en débat à la télé, publiquement...ou sur les forums. Les gens s'expriment facilement lorsqu'il s'agit de sujets "généraux" mais pas quand ça les touche eux, et pas avec les intimes, sur leurs propres expériences.

Un sujet tabou c'est à la fois un sujet qui gêne et c'est aussi un sujet qui fait mal. Il y a forcément des sujets que l'on aborde pas avec tout le monde , parce que nous avons tous une histoire, et nous avons tous des douleurs, partagées ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)
Mais pour ton cas il semble tabou de pouvoir en trouver un parmi leur grand nombre. étrange, n'est-il pas ?

non ce que tu racontes n'as aucune logique

on parle de se que tu veux avec moi mais c'est peut etre toi qui a un problème avec ca, étrange? non parce que vu l'incohérence de ton ecrit.

Tu dit que j'ai l'esprit étroit parce que j'ai dit que avoir un tabou c'est être fermé(c'est celui qui dit qui est, en gros ce que tu me dit). Puis j'ai pris le mot tabou pour la définition au sens figuré: qui ne doit pas être évoqué dans la conversation, si tu n'avais pas compris.

Et non pas, en général, se qui est frappé d'interdit quel que soit cet interdit, ou même qui fait l'objet d'une interdiction rituelle ou religieuse comme tu la pensé et que sur cet definition tu n'as pas tord.

mais c'est pas grave merci de ton intervention quand même et je pense avoir l'esprit large et que tu n'accepte pas mon opinion.

Et pour SteCatherine je vois que le sexe et ton sujet un peu tabou par exemple moi je parle de tout même avec ma famille (aussi bien de sexe que mort ou autre).

Pour moi c'est être ouvert. Mais tu ma fait comprendre que le tabou est une peur du regard et de la pensée de l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Il y a des tabous liés à sa propre histoire, des tabous familiaux, des taboux dans tel ou tel groupe social

Je n'ai pas forcément envie de parler de ma vie sexuelle avec ma mère et inversement, je n'ai pas envie qu'elle me parle de la sienne. Par contre, je n'ai aucune difficulté à en parler avec mes amies. Cependant, il y a toujours une forme de limite pudique qui s'impose. Même dans les groupes où l'on peut parler librement de sexualité, ça reste souvent dans le cadre général, on ne détaille pas tout pour autant et certaines questions ne sont jamais abordées avec des proches.

D'une certaine façon, je crois que c'est aussi un moyen pour preserver la notion d'intimité, la possibilité qu'il y ait des choses qui n'appartiennent qu'à nous. En tout cas, je ne pense pas que l'on ait l'envie ou la necessité d'être un livre ouvert tout le temps pour tout le monde.

En fait, lorsqu'on parle de sujets "tabous" il y a d'une part les sujets que l'on aborde pas dans tel ou tel cadre, mais de l'autre, les sujets qui sont gênants.

La mort est un sujet gênant, le suicide, les maladies mentales, le viol, l'inceste, la pédophilie etc. Bien sûr on en débat à la télé, publiquement...ou sur les forums. Les gens s'expriment facilement lorsqu'il s'agit de sujets "généraux" mais pas quand ça les touche eux, et pas avec les intimes, sur leurs propres expériences.

Un sujet tabou c'est à la fois un sujet qui gêne et c'est aussi un sujet qui fait mal. Il y a forcément des sujets que l'on aborde pas avec tout le monde , parce que nous avons tous une histoire, et nous avons tous des douleurs, partagées ou non.

Je suis assez d'accord avec ça !

Les tabous ont des formes multiples ! Cela peuvent être des tabous sociaux, des tabous personnels, des tabous que l'on a avec certaines personnes mais pas avec d'autres !

Le tabou n'est pas "faire semblant que la chose n'existe pas" ! C'est une limite à notre intimité profonde que l'on respecte (ou pas) mais qui est essentielle à poser pour vivre en communauté.

Le tabou implique les deux personnes (ou parties).

-Pour moi, parler de viol en général ne me dérange pas trop, même si ça m'émeut. Le tabou viendra alors de l'extérieur.

-Parler de viol en général avec une victime de viol, là, j'ai beaucoup plus de mal parce que la personne en face peut aussi avoir du mal. Le tabou peut venir de moi et/ou de la personne en face.

-Et parler avec quelqu'un du viol dont elle a été victime, là, c'est tabou maximum.

Mais le tabou peut être brisé par la confiance, l'écoute attentive et le respect. Il peut être au contraire aggravé par la provocation, l'insistance et l'agression.

Pour moi, un tabou n'est qu'un panneau de signalisation qui vous dit que le sujet est à prendre avec des pincettes, qu'il va falloir soit laisser tomber, soit y aller en douceur. C'est le respect de l'autre, de son intimité, de ses propres blocages. :snif:

=========

Sinon, je trouve éminemment faux le fait de déclarer n'avoir "aucun tabou" ! :snif:

Pouvoir parler de zoophilie, d'inceste, de religion ou de sujets extrêmes n'empèche certainement pas d'avoir des sujets intimes beaucoup plus dérisoires (à priori) mais qui demandent des efforts à être extériorisés. Comme tout le monde !

Le tabou n'empèche pas de parler, le manque de respect de ce tabou, si !

oui il y en a beaucoup pour les petits esprits fermés mais il n'empêche aucun ne m'a été citer qui le soit vraiment par la majorités des français.

Un tabou est rarement majoritaire ! Chacun aura des raisons différentes de faire des blocages sur un même sujet !

Sinon, la mort reste la chose la plus universelle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant