Un nouveau drame relance le débat sur l'euthanasie

meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)
42d981d0-696c-11dd-904d-167343611ab3.jpg

Un nouveau drame relance le débat sur l'euthanasie


Jeudi 14 Août - 14:48

Lourdement handicapé, Rémy, 23 ans, a mis fin a ses jours après avoir écrit à Nicolas Sarkozy pour lui demander le droit au suicide assisté.



"Son suicide a été mûrement réfléchi. Le jeune Rémy s'est installé dans sa chambre, a pris une surdose de médicaments et s'est éteint. Un geste dont il espérait qu'il relance le débat sur l'euthanasie, comme il l'a indiqué dans un court message enregistré laissé à ses parents.

C'est dimanche dernier à Valmondois (Val-d'Oise), dans le logement familial, que ces derniers ont découvert le corps sans vie de leur fils de 23 ans, atteint d'une maladie orpheline dégénérative depuis l'âge de 6 ans. «Rémy nous disait : ¿Tant que je marcherai je vivrai.¿ Or depuis quelques mois, il ne pouvait plus se servir de ses jambes et il souffrait terriblement», raconte son père, Jean-Pierre Salvat, qui a toujours soutenu le combat de son fils en faveur de l'euthanasie.

En mai dernier, Rémy avait d'ailleurs écrit à Nicolas Sarkozy pour lui demander de changer la législation existante. «Comme Vincent Humbert, je demande qu'on me permette de mourir pour me libérer de mes souffrances», avait-il indiqué avant de poursuivre : «Je sais qu'en France, il n'y a pas de loi qui permette aux équipes médicales de pratiquer l'euthanasie. éa m'empêche de vivre en paix¿ (¿) Il faut que la loi change !» La supplique du jeune handicapé s'achevait en ces termes : «Le problème est que vous, monsieur Nicolas Sarkozy, vous ne voulez pas en entendre parler. Moi, Rémy Salvat, je vous demande de laisser de côté votre avis personnel et d'arrêter d'être sourd. Vous le pouvez si vous êtes le président de tous les Français.»




«Ne pas devenir un légume»


Dans un courrier reçu le 6 août dernier et fidèle à la ligne de conduite de la présidence de la République sur le sujet, Nicolas Sarkozy a expliqué au jeune homme : «Pour des raisons philosophiques personnelles, je crois qu'il ne nous appartient pas, que nous n'avons pas le droit, d'interrompre volontairement la vie.» Puis, le chef d'état lui a rappelé quelles étaient, selon lui, les priorités dans ce domaine : «Je voudrais que soit privilégié le dialogue au chevet du malade, entre lui-même, le médecin et la famille, en toute humanité afin que soit trouvée la solution la plus adaptée à chaque situation.» Une phrase qui fait référence au projet de développement des soins palliatifs en France..."
Suite de l'article


Source: Le Figaro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

silas59 Membre 33 575 messages
Psychopathe de ForumFr ‚ 26ans
Posté(e)

Quand vont-ils comprendre que y a certaine personne, qui souffre trop, mais non les politique s'en foutent, pfffff !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

On a déjà eu ce débat , basta.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

Quand vont-ils comprendre que y a certaine personne, qui souffre trop, mais non les politique s'en foutent, pfffff !!!

Allons voyons, il est mort sans l'aide du président, ça montre bien qu'il pouvait prendre la sortie sans lui !

Toute personne déterminée arrive à ses fins ! Il a atteint son objectif, il a réussi soyons heureux pour lui ! :cray:

Bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tchook
Invité Tchook Invités 0 message
Posté(e)

Dommage d'en arriver là.

On va dire qu'il avait la "chance" de pouvoir le faire soi-même. Pour certains, ce n'est pas le cas. Juste le droit de rester dans un lit, à regarder les autres faire ta toilette, te nourrir, te remettre des coussins dont tu n'as pas envie qu'ils bougent... Accrocher des trucs horribles au mur que tu n'aurais jamais aimé voir...

Avoir le droit de choisir de ne pas donner la vie, et ne pas avoir le droit d'apaiser l'existence d'autres par la mort, je trouve ça d'une hypocrisie énorme.

Mais chut, les croyants et défenseurs de la vie vont encore me tomber dessus :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ils nous ont servi la fille aux yeux d'abeille , maintenant ils prennent un jeune

Ces assocs perdent pas le nord , faut dire que l'euthanasie ça rapporte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)
Dommage d'en arriver là.

On va dire qu'il avait la "chance" de pouvoir le faire soi-même. Pour certains, ce n'est pas le cas. Juste le droit de rester dans un lit, à regarder les autres faire ta toilette, te nourrir, te remettre des coussins dont tu n'as pas envie qu'ils bougent... Accrocher des trucs horribles au mur que tu n'aurais jamais aimé voir...

Avoir le droit de choisir de ne pas donner la vie, et ne pas avoir le droit d'apaiser l'existence d'autres par la mort, je trouve ça d'une hypocrisie énorme.

Mais chut, les croyants et défenseurs de la vie vont encore me tomber dessus

Les dépendants ne pouvant formuler le désir de s'en aller, ne peuvent en aucun cas faire l'objet d'une euthanasie !

Personne n'a le droit de mettre un terme à la vie d'une autre sans son approbation sinon il s'agit d'un meurtre !

Et les dépendants pouvant formuler le désir de s'en aller trouvent toujours le moyen de partir !

D'ailleurs un médecin à pour vocation et à pour rôle de prévenir et au pire de guérir mais en aucun cas de rendre malade ni de faire mourir !!!

Si vous estimez qu'il faille une loi légalisant l'euthanasie, alors il faut impérativement créer des lieux spéciaux et former des gens qui ne travailleront que dans ces lieux et que l'on nommera en aucun cas MEDECINS !

Pourquoi ? Par souci de cohérence ! Sur une question aussi épineuse et potentiellement dangereuse il est crucial de ne pas mélanger les serviettes et les torchons sinon on va à la catastrophe directement.

Nos sociétés étant déjà un véritable bordel, mieux ne vaut pas en rajouter une couche et savoir ce que l'on fait.

Ils nous ont servi la fille aux yeux d'abeille , maintenant ils prennent un jeune

Ces assocs perdent pas le nord , faut dire que l'euthanasie ça rapporte

:cray:

Modifié par AxelLeBriac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tchook
Invité Tchook Invités 0 message
Posté(e)

La liberté des gens et leurs souffrances aussi hein...

Faut pas croire que tout passe par l'argent non plus. Sans être naïf, faudrait juste arrêter d'être hypocrite.

Edit :

Les dépendants ne pouvant formuler le désir de s'en aller, ne peuvent en aucun cas faire l'objet d'une euthanasie !

Personne n'a le droit de mettre un terme à la vie d'une autre sans son approbation sinon il s'agit d'un meurtre !

Et les dépendants pouvant formuler le désir de s'en aller trouvent toujours le moyen de partir !

étre dépendants ne veut pas forcément dire dans l'incapacité de communiquer. La preuve : un paralysé total (sauf d'une paupière) a bien écrit un livre aidé d'une autre personne... Tu connais peut-être le film qui en découle. Et si, une personne de sa famille ou de ses amis peut intervenir dans la décision je pense. Comme on le fait pour donner ses organes alors que l'on a pas de carte de donneurs ou bien avant de débrancher les aides respiratoires quand on est à l'état de comas : on porte alors regard sur la famille ou sur le testament s'il a été rédigé. Une enquête est faite, et la décision se prend.

Celle de l'euthanasie pourrait très bien se prendre de même.

Par contre effectivement, je suis en tout point avec toi sur les infrastructures et les nouveaux emplois et formations qu'il faudrait créer. Je ne vais pas te répéter. Tu as dit exactement ce que je pensais sur ce sujet dans ton dernier paragraphe : il faudra cadrer le tout très soigneusement.

Modifié par Tchook

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)
La liberté des gens et leurs souffrances aussi hein...

Faut pas croire que tout passe par l'argent non plus. Sans être naïf, faudrait juste arrêter d'être hypocrite.

Ce n'est pas une croyance c'est la dure réalité malheureusement !

Les psy par exemple, pensez-vous sincèrement qu'ils ont en eux fraternité et amour de leur prochain afin de se sacrifier pour le bien d'autrui ?

Il n'y en a pas un seul qui voudrait soulager qui que se soit sans recevoir une contrepartie en papier monnaie !

Tous ! Tous ont un intérêt économique ! Et ne me dites pas qu'ils ne peuvent pas faire autrement !

Il en va de même pour les médecins, les infirmières !

Ca emmerde quelques-uns d'entre-eux d'ailleurs de prendre le risque d'euthanasier un patient sans avoir l'assurance qu'ils sont payés pour le faire !

C'est ne pas le reconnaître qui est hypocrite !

Tout le système sur lequel est fondé nos sociétés n'est pas basé sur la générosité de l'humain, bien au contraire il favorise l'égoïsme et le vice !

Si vous commencez à vouloir institutionnaliser la MORT, on n'en à pas fini avec la souffrance !

étre dépendants ne veut pas forcément dire dans l'incapacité de communiquer. La preuve : un paralysé total (sauf d'une paupière) a bien écrit un livre aidé d'une autre personne... Tu connais peut-être le film qui en découle. Et si, une personne de sa famille ou de ses amis peut intervenir dans la décision je pense. Comme on le fait pour donner ses organes alors que l'on a pas de carte de donneurs ou bien avant de débrancher les aides respiratoires quand on est à l'état de comas : on porte alors regard sur la famille ou sur le testament s'il a été rédigé. Une enquête est faite, et la décision se prend.

Celle de l'euthanasie pourrait très bien se prendre de même.

Par contre effectivement, je suis en tout point avec toi sur les infrastructures et les nouveaux emplois et formations qu'il faudrait créer. Je ne vais pas te répéter. Tu as dit exactement ce que je pensais sur ce sujet dans ton dernier paragraphe : il faudra cadrer le tout très soigneusement.

Sans blague, si vous aviez lu attentivement mon propos vous auriez vu ceci :

Les dépendants ne pouvant formuler le désir de s'en aller, ne peuvent en aucun cas faire l'objet d'une euthanasie !

Personne n'a le droit de mettre un terme à la vie d'une autre sans son approbation sinon il s'agit d'un meurtre !

Et les dépendants pouvant formuler le désir de s'en aller trouvent toujours le moyen de partir !

Peut-être le terme " exprimer" au lieu de " formuler " vous aurez t-il mieux convenu pour comprendre mon propos ?

Modifié par AxelLeBriac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
D'ailleurs un médecin à pour vocation et à pour rôle de prévenir et au pire de guérir mais en aucun cas de rendre malade ni de faire mourir !!!

Les médecins n'ont pas attendu ta sentence morale pour commencer à pratiquer l'euthanasie. Même dans des temps reculés, plus chrétien, sur les champs de bataille, les médecins achevaient les blessés trop graves. De même que les successeurs romains d'Hypocrate.

Le rôle du médecin est d'accompagner et de soulager la vie du patient. L'interprétation à donner au soulagement peut être ici très vaste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel.bzh Membre 2 769 messages
psycho-étudiante‚ 30ans
Posté(e)
Allons voyons, il est mort sans l'aide du président, ça montre bien qu'il pouvait prendre la sortie sans lui !

Toute personne déterminée arrive à ses fins ! Il a atteint son objectif, il a réussi soyons heureux pour lui ! :cray:

Oui mais il n'est pas partit avec dignité, comme il le voulait. Il a du se trouver le moyen seul, se cacher pour pouvoir enfin avoir droit ç la libération qu'il demandait.

Il est partit seul, avec souffrance et peur peut-être.

Et il n'est pas l'unique dans ce cas...

Un peu de compassion, de compréhension, d'ouverture serait nécéssaire pour eux, ces personnes qui souffrent et qui veulent juste mourir avec dignité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tchook
Invité Tchook Invités 0 message
Posté(e)
Ce n'est pas une croyance c'est la dure réalité malheureusement !

Les psy par exemple, pensez-vous sincèrement qu'ils ont en eux fraternité et amour de leur prochain afin de se sacrifier pour le bien d'autrui ?

Il n'y en a pas un seul qui voudrait soulager qui que se soit sans recevoir une contrepartie en papier monnaie !

Tous ! Tous ont un intérêt économique ! Et ne me dites pas qu'ils ne peuvent pas faire autrement !

Il en va de même pour les médecins, les infirmières !

Ca emmerde quelques-uns d'entre-eux d'ailleurs de prendre le risque d'euthanasier un patient sans avoir l'assurance qu'ils sont payés pour le faire !

C'est ne pas le reconnaître qui est hypocrite !

Tout le système sur lequel est fondé nos sociétés n'est pas basé sur la générosité de l'humain, bien au contraire il favorise l'égoïsme et le vice !

Si vous commencez à vouloir institutionnaliser la MORT, on n'en à pas fini avec la souffrance !

Sans blague, si vous aviez lu attentivement mon propos vous auriez vu ceci :

Peut-être le terme " exprimer" au lieu de " formuler " vous aurez t-il mieux convenu pour comprendre mon propos ?

Bien non. Je ne dois vivre dans le même monde peut-être : j'ai la chance d'avoir une soeur qui va sur ses premières années d'infirmière et qui à au coeur son métier d'aider, non d'être payé. Elle me raconte que oui, il y en a certains dont elle tordrait bien le cou, mais qu'ils ne méritent tellement pas de faire se métier qu'elle repasse derrière chacun de leurs patients pour être sûr que tout est bien fait. Et si tu savais le nombre de ces travailleurs qui ne comptent plus leurs heures pour faire leur boulot correctement... Tu en serais bien retourné :cray:

J'ai trainé dans différentes associations et ne parlent en insistant à ce point là sur quelques sujets du forum que lorsque j'en connais un minimum : crois-moi, il y a bien plus de gros coeur que de gros porte-monnaie dans ces milieux-là.

Les médecins n'ont pas attendu ta sentence morale pour commencer à pratiquer l'euthanasie. Même dans des temps reculés, plus chrétien, sur les champs de bataille, les médecins achevaient les blessés trop graves. De même que les successeurs romains d'Hypocrate.

Le rôle du médecin est d'accompagner et de soulager la vie du patient. L'interprétation à donner au soulagement peut être ici très vaste.

Pour sûr.

Pour l'avoir vécu il y a quelques semaines, il y a des gens bien dans ce métier, encore aujourd'hui, qui ont assez d'empathie, de compréhension et d'écoute pour continuer cette manière de faire. Cachée évidemment. Et elle est là toute l'hypocrisie. Ca se fait. Mais on ne le montre pas. Seuls ceux qui le vivent le savent réellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)
Les médecins n'ont pas attendu ta sentence morale pour commencer à pratiquer l'euthanasie. Même dans des temps reculés, plus chrétien, sur les champs de bataille, les médecins achevaient les blessés trop graves. De même que les successeurs romains d'Hypocrate.

Le rôle du médecin est d'accompagner et de soulager la vie du patient. L'interprétation à donner au soulagement peut être ici très vaste.

Sans blague mais nous ne sommes pas en guerre ni au moyen âge ! Si à bien des égards l'humain n'a pas évolué faut-il le lui justifier en lui donnant raison ?

Grosso Modo cela reviendrait à dire que sous prétexte que l'humain fait de la merde encore aujourd'hui il faut lui donner carte blanche !

Bien non. Je ne dois vivre dans le même monde peut-être : j'ai la chance d'avoir une soeur qui va sur ses premières années d'infirmière et qui à au coeur son métier d'aider, non d'être payé. Elle me raconte que oui, il y en a certains dont elle tordrait bien le cou, mais qu'ils ne méritent tellement pas de faire se métier qu'elle repasse derrière chacun de leurs patients pour être sûr que tout est bien fait. Et si tu savais le nombre de ces travailleurs qui ne comptent plus leurs heures pour faire leur boulot correctement... Tu en serais bien retourné

J'ai trainé dans différentes associations et ne parlent en insistant à ce point là sur quelques sujets du forum que lorsque j'en connais un minimum : crois-moi, il y a bien plus de gros coeur que de gros porte-monnaie dans ces milieux-là.

:cray: Ils touchent un salaire dites moi ? Si c'est le cas faites en sorte de le leur retirer et observez leur réaction !

Si médecins et infirmières exercent leur métier par vocation ils sont une poignée ... que des êtres humains aient de la compassion ou de la pitié je n'en doute pas non plus mais ...

ne nous leurrons pas, institutionnaliser la mort c'est obligatoirement l'industrialiser et en faire profit !

Lisez le livre du cancérologue Lucien Israël sur l'euthanasie ... il exposent les conséquences de la légalisation de l'euthanasie dans nos sociétés modernes !

Modifié par AxelLeBriac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
Sans blague mais nous ne sommes pas en guerre ni au moyen âge !

Excuse-moi, j'avais oublié que les blessures graves et leurs résultats n'existaient plus depuis la fin du Moyen-ége, que tout cela avait disparu en 1789... et que quand bien même ça se produirait, la médecine n'est plus jamais démunie, elle peut faire repousser membres et organes vitaux endommagés...

Que suis-je bête :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tatiana00001 Membre 1 609 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)

avortement:avoir le droit de vie ou de mort sur une autre personne

euthanasie:avoir le droit de vie ou de mort sur sa propre vie

Je dis pas qu'il faut autoriser l'euthanasie car j'ai pas d'avis et il peut y avoir des dérives.

Modifié par Tatiana00001

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
Si à bien des égards l'humain n'a pas évolué faut-il le lui justifier en lui donnant raison ?

Quel con, l'être humain... tellement con qu'il n'a pas encore acquis la fonction de régénération naturelle en cas de perte de mobilité.

Vous vous relisez de temps en temps ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)
Excuse-moi, j'avais oublié que les blessures graves et leurs résultats n'existaient plus depuis la fin du Moyen-ége, que tout cela avait disparu en 1789... et que quand bien même ça se produirait, la médecine n'est plus jamais démunie, elle peut faire repousser membres et organes vitaux endommagés...

Que suis-je bête

:cray: Ce dont la médecine est capable de faire aujourd'hui est à des années lumières de ce dont elle était capable de faire ne serait-ce qu'au début du 20ème siècle !

La technologie ne cesse elle d'évoluer au point qu'on en fait bien souvent n'importe quoi dans bien des domaines !

Cependant si les organes vitaux et les membres ne repoussent pas, les humains sont tout à fait capable de créer de la nouvelle peau et du sang et de remplacer des organes par le biais de greffes !

En quoi légaliser l'euthanasie change quoique ce soit dans cette évolution ?

En quoi serait-elle une évolution dans nos sociétés ?

Donner la mort n'est pas un progrès !

avortement:avoir le droit de vie ou de mort sur une autre personne

euthanasie:avoir le droit de vie ou de mort sur sa propre vie

Pardonnez-moi mais vous omettez un détail qui fait toute la différence : Le droit de vie ou de mort sur sa vie c'est : le suicide ( acte totalement indépendant )

Hors l'euthanasie est : le droit de mettre fin à ses jours avec l'aide d'autrui ( acte totalement dépendant )

Modifié par AxelLeBriac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
Ils touchent un salaire dites moi ? Si c'est le cas faites en sorte de le leur retirer et observez leur réaction !

Si médecins et infirmières exercent leur métier par vocation ils sont une poignée ... que des êtres humains aient de la compassion ou de la pitié je n'en doute pas non plus mais ...

ne nous leurrons pas, institutionnaliser la mort c'est obligatoirement l'industrialiser et en faire profit !

Pour avoir travaillé dans un hôpital, je sais très bien qu'il faut avoir une volonté de fer et une passion énorme de ce métier por faire infimier. Il faut faire face à des choses qu'une personne qui ne fréquente que peu les hôpitaux ne rencontre que rarement, et heureusement :

_ se rendre compte de la faiblesse du corps humain ;

_ se rendre compte de sa propre impuissance ;

_ faire systématiquement attention de ne pas se tromper, sachant les risques encourus ;

_ être confronté à la famille de patients, qui ne sont pas tous médecins ;

Vouloir recevoir un salaire n'est pas un péché : consacrer autant de temps à être (extrêmement) utile à la société, et ne pas en être remercié ensuite serait vécu objectivement comme une injustice.

Ton discours à ce sujet est aussi indécent que pitoyable, car ces infirimier(e)s, que tu soupçonne pour la plupart de ne pas le faire par vocation, tu serais bien content de les retrouver dans les moments de besoin.

Va faire un stage à l'hôpital, entre dans un monde fait à 30% de bonheur et 70% de malheur, pour voir.

Donner la mort n'est pas un progrès !

Pouvoir le demander en est un.

:cray: Ce dont la médecine est capable de faire aujourd'hui est à des années lumières de ce dont elle était capable de faire ne serait-ce qu'au début du 20ème siècle !

Mes sources ne disent pas ça.

Mes sources disent que les prothèses existent depuis le moyen-âge, que les broches (en cas de fracture, rassembler les deux parties de l'os fracturé) existent depuis l'époque moderne, la médication existe depuis l'antiquité...

On a certes fait un bond, mais de là à dénigrer la médecine du passé, c'est franchement gonflé.

Edit : Tiens, lecture...

Modifié par Long Nao

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)
Pour avoir travaillé dans un hôpital, je sais très bien qu'il faut avoir une volonté de fer et une passion énorme de ce métier por faire infimier. Il faut faire face à des choses qu'une personne qui ne fréquente que peu les hôpitaux ne rencontre que rarement, et heureusement :

_ se rendre compte de la faiblesse du corps humain ;

_ se rendre compte de sa propre impuissance ;

_ faire systématiquement attention de ne pas se tromper, sachant les risques encourus ;

_ être confronté à la famille de patients, qui ne sont pas tous médecins ;

Vouloir recevoir un salaire n'est pas un péché : consacrer autant de temps à être (extrêmement) utile à la société, et ne pas en être remercié ensuite serait vécu objectivement comme une injustice.

Ton discours à ce sujet est aussi indécent que pitoyable, car ces infirimier(e)s, que tu soupçonne pour la plupart de ne pas le faire par vocation, tu serais bien content de les retrouver dans les moments de besoin.

Va faire un stage à l'hôpital, entre dans un monde fait à 30% de bonheur et 70% de malheur, pour voir.

Indécent ? Le monde oui est indécent, les médecins sont formés à faire du chiffre depuis plus d'une décennie, les pharmaciens ne sont plus que des commerçants de produits industriels,

les hôpitaux sont devenus des entreprises où le patient est un cobaye ... des firmes pharmaceutiques !

Nous ne sommes pas au pays des bisounours mais dans un monde où le profit et la corruption règnent ... l'enquête faites sur le Médiator par exemple démontre encore une fois que la médecine et les firmes pharmaceutiques sont une véritable mafia ... ceci étant c'est grâce à une poignée de professionnels réfléchit et pugnace bravant l'autorité dont ils dépendent que l'affaire à pu être dévoilé !

C'est à cette poignée d'individus que je tire mon chapeau ! :cray:

Soupçon ? Il n'y a pas de soupçon, il y a des pontes de la médecine qui dénoncent l'industrialisation de la médecine et ses dérives plus qu'inquiétantes !

Ce sont là encore des professionnels qui dénoncent la corruption, la pression et le chantage fait aux patients pour mieux acheter leur silence quand ce n'est pas le silence des médecins !

Ce sont encore eux qui dénoncent et déplorent la médiocrité de l'enseignement qui fait que les médecins ne sont plus que des incapables !

Modifié par AxelLeBriac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant