Logement social : plus de 300 communes épinglées par l'état


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
logement.gif

Logement social : plus de 300 communes épinglées par l'état


Jeudi 03 Juillet - 09:56

La ministre du Logement a dressé le bilan des constructions sociales en France.



Trois cent trente communes françaises n'ont pas rempli leur objectif de construction de logements sociaux entre 2005 et 2007. C'est le constat fait hier par Christine Boutin, ministre du Logement, qui présentait le bilan d'application de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain).

L'article 55 de ce texte impose aux communes de plus de 3 500 habitants la construction de 20 % de logements sociaux. Celles qui n'atteignent pas ce seuil sont soumises à un prélèvement, soit environ 150 euros par logement manquant. Et, surtout, elles doivent obéir à un programme de rattrapage de construction. L'objectif est de résorber le déficit de logements sociaux d'ici à 2020.

Au total, 730 communes étaient concernées. Malgré des mauvais points distribués à 330 villes, « le résultat de ce bilan triennal est positif », s'est réjouie la ministre, ajoutant que 400 communes avaient « dépassé leurs objectifs ». Conséquence, 93 000 logements ont été financés à ce jour, au lieu des 63 000 prévus.


Keren Lentschner
Suite de l'article...
Source: Le Figaro


***



logement.gif

Loi SRU, évaluation avant punition


Jeudi 03 Juillet - 09:57

La ministre du Logement, Christine Boutin, a publié hier la liste des bons et des mauvais élèves de la loi SRU, qui oblige toutes les villes de plus de 3 500 habitants (1 500 en Ile-de-France) à avoir un quota de 20 % de logements sociaux sur leur territoire. Les communes qui sont en dessous de ce seuil doivent rattraper leur retard progressivement. Mais certaines traînent les pieds.



Combien de communes relèvent de la loi SRU ?

Dans la liste rendue publique «pour la première fois» par Christine Boutin figurent 730 communes. Des plus petites comme Rubelles, en Seine-et-Marne, (1 653 habitants) aux plus grandes comme Bordeaux (215 363 habitants) ou Paris (2,1 millions). Pour atteindre le quota des 20 % de HLM, toutes ces villes sont soumises à des plans triennaux de construction, avec des objectifs chiffrés très précis. Par exemple, Beynost dans l'Ain (3 530 habitants) était tenue de réaliser une quarantaine de logements sociaux sur la période 2005-2007. La ville de Paris devait en faire plus de 11 000 et Cannes (67 000 habitants) près de 350.


TONINO SERAFINI
Suite de l'article...
Source: Libération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

C'est bien gentil les quotas et les chiffres mais l'état se désengage totalement du logement social , le prix du terrain a flambé, et dès qu'un programme est réalisé, la commune a bien du mal a loger ses habitants face aux préfectures qui entendent imposer des candidatures!

Bref, des ennuis à tout va! Je pense que ces communes préfèreront, comme aujourd'hui payer les amendes!

Dommage pour ceux qui attendent!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant