Michael jackson

Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

Michael Jackson

Gallery%20History%20Tour%2068.jpg

Michael Joseph Jackson (né le 29 août 1958 à Gary, Indiana, une banlieue de Chicago) est un chanteur, auteur-compositeur et danseur-chorégraphe américain surnommé « The King of Pop » (en français « Le Roi de la Pop »). Vedette dès son plus jeune âge et icône planétaire dans les années 1980, il détient à ce jour le record de vente mondial pour son album Thriller dont une édition spéciale 25ème Anniversaire, Thriller 25, est sortie le 11 février 2008. Michael Jackson reste l'une des figures majeures et incontournables de la musique populaire (Pop/Rock) des trente dernières années, et de la culture populaire au sens le plus large, malgré de nombreuses controverses.

Carrière avec les Jackson Five/The Jacksons :

jackson-five.jpg

Trois des frères Jackson (Jackie, Tito et Jermaine) ont formé le groupe pop The Jackson Brothers au début des années 1960. Deux autres enfants Jackson, Marlon et Michael, rejoignirent le groupe en 1964 pour devenir Jackson Five. C'est à partir de ce moment que la carrière du groupe débuta réellement sous la direction de leur père Joe. Le groupe, officiellement présenté à la presse par leur marraine Diana Ross, deviendra ainsi un des plus populaires de l'écurie Motown, label composé principalement d'artistes noirs, parmi lesquels Smokey Robinson et The Miracles, Stevie Wonder, The Temptations, Marvin Gaye ou bien Diana Ross et The Supremes.

Le premier hit des Jackson 5 fut "I Want You Back" qui deviendra numéro 1 et sera suivi de trois autres hits consécutifs, "

", "The Love You Save" et "
", chanson remise au goût du jour par Mariah Carey au milieu des années 90. C'est la première fois que les quatre premiers singles d'un groupe deviennent tous numéro 1. L'ascension des Jackson 5 est vertigineuse, et le jeune Michael devient le chouchou du public. Leur popularité commencera à décroître vers 1972, mais les Jackson 5 obtiendront encore un numéro 1 avec le déjà presque disco "Dancing Machine".

Manquant de liberté artistique, les Jackson 5 annoncent à la presse qu'ils décident de quitter Motown le 30 juin 1975. Jermaine ne sera pas de l'aventure, marié à la fille de Berry Gordy (président de la Motown), il entame alors une carrière solo chez Motown. C'est le dernier frère, Randy, qui rejoint le groupe qui devient désormais The Jacksons. Malgré un changement de maisons de disques, les deux premiers albums sont décevants et entièrement formatés par les producteurs Gamble et Huff. Les compositions des Jacksons sont noyées au milieu de ballades sirupeuses.

a_triumph.jpg

Il faut attendre 1978 et l'album Destiny pour prendre la mesure du talent des frères Jacksons et plus particulièrement de Michael. Cet album, entièrement produit et écrit par les Jacksons, donnera deux hits "

" et le bouillonnant "Shake Your Body (Down To The Ground)". L'album suivant, Triumph, sort en 1980, et contient notamment les hits "Lovely One", et "
dont la vidéo (imaginée par Michael lui même) est quasiment un remake de Rencontres du troisième type. Un album live parait en 1981 regroupant des chansons des Jackson 5 à The Jacksons. Michael éclipse désormais le groupe, il y chante ses propres compositions : le magistral "Rock with You", ou encore "Don't Stop 'Til You Get Enough" qui deviendront numero 1 au Billboard Hot 100 et "She's Out of My Life", toutes deux extraites de l'album Off The Wall premier album solo de Michael Jackson sortis en 1979.

En 1984, l'album Victory scelle la désunion du groupe, chaque membre n'assurant la production que de ses propres compositions, dont pour Michael un duo avec Mick Jagger, "State Of Shock" (originellement enregistré avec Freddie Mercury). Le "Victory Tour" marque la dernière apparition sur scène des frères Jacksons jusqu'aux concerts du Madison Square Garden des 7 et 10 septembre 2001 en l'honneur des 30 ans de carrière solo de Michael. En 1989, les frères Jackson sortent leur dernier album, sur lequel Michael ne participe qu'à la chanson titre "

(puis apparaitra dans le clip).

Carrière solo :

Ses débuts:

Bien qu'assez méconnus du public, quatre albums solo de Michael Jackson précèdent Off the Wall.

L'album

sort en janvier 1972 sous le label Motown, alors que Michael avait à peine 13 ans.

La même année, avec Ben, le jeune Michael acquiert une plus grande maturité vocale, notamment dans les nombreuses ballades de cet album. La chanson-titre deviendra le premier N°1 solo de Michael Jackson en 1972. La chanson étant tiré du film du même nom, ce titre lui vaudra un Golden Globe et une nomination aux Oscars.

L'album Music And Me en 1973 est, l'album solo de Michael chez Motown qui connut les plus faibles ventes.

En 1975, Michael termine son contrat le liant en tant qu'artiste solo à Motown avec l'album Forever, Michael (c'est d'ailleurs aussi cette même année que les Jackson 5 quittent le label). Il décide alors de signer chez Epic Records (label qui sera racheté plus tard et deviendra une filiale de Sony Music), contre l'avis de beaucoup de personnes de son entourage.

Depuis cette date, la Motown a conservé les droits d'utiliser les chansons de Michael durant cette période dans de nombreuses compilations : One Day In Your Life (1981), Farewell My Summer Love (1984), Looking Back To Yesterday (1986).

Off The Wall - Thriller :

Off%20the%20wall.jpg

En 1979, l'album Off The Wall produit par Quincy Jones, rencontré sur le tournage de la comédie musicale The Wiz avec Diana Ross et Richard Pryor, est un succès mondial et atteint la première place des classements avec les chansons et les clips vidéos "Rock with You" et "Don't Stop 'Til You Get Enough". Une ballade, "She's Out Of My Life", atteint le Top 10 en 1980. L'album mêle habilement disco, pop et jazz. Extrêmement déçu par le peu de récompenses artistiques pour cet album (un seul Grammy Award en tant que meilleur chanteur R&B), et bien que Off The Wall fût l'album le plus vendu de tous les temps par un artiste noir à l'époque plus de 10 millions de copies a travers le monde , Michael se jure de faire un nouvel album qui le propulsera cette fois au plus haut sommet.

113036__thriller_l.jpg

Son rêve se concrétise le 2 décembre 1982 avec la sortie de l'album Thriller qui voit sept de ses chansons devenir des hits singles, bat tous les records et devient rapidement l'album le plus vendu de l'histoire de la musique. Le clip de la chanson "

", sorti pour promouvoir l'album Thriller, est une des premières vidéo d'un artiste noir-américain à être diffusé sur la chaîne MTV. Celui de la chanson "Thriller" a permis à la cassette vidéo The Making of Michael Jackson's Thriller de devenir à l'époque la cassette vidéo la plus vendue dans le monde. Dans ce que l'on peut appeler l'« âge d'or » des clips vidéos, ceux de Michael Jackson étaient de véritables mini-films, avec des effets spéciaux impressionnants, accompagnés de son style de danse très particulier.

"Billie Jean", "Thriller", "Beat It" ont été les trois clips-vidéos issus de l'album. Ils sont depuis régulièrement très bien classés par la chaîne MTV dans les classements des meilleurs clips vidéos de tous les temps. Les autres singles, "

" avec Paul McCartney (lui et Michael travailleront de nouveau ensemble l'année suivante pour le single "Say, Say, Say" et la chanson "The Man", tous deux présents sur l'album "Pipes Of Peace" de Paul McCartney), "Wanna Be Startin' Somethin'", "Human Nature", "P.Y.T. (Pretty Young Thing)", ont été de grands succès même s'il n'y a eu aucun clip vidéo pour les accompagner.

Le 16 mai 1983, la Motown fête ses 25 ans. Michael, peu enclin à faire ce show, y interprète finalement "Billie Jean" et offre au public la première représentation de son fameux Moonwalk qui deviendra un de ses pas de danse caractéristique et qui lui vaudra un appel et un télégramme de Fred Astaire : « Je suis un vieil homme, j'attendais la relève. Merci. ». Il y interprète aussi avec ses frères "Never Can Say Goodbye" et "I'll Be There". "Billie Jean" fut la seule chanson n'appartenant pas au répertoire Motown à être interprétée ce soir-là.

Le 16 janvier 1984, à la cérémonie des American Music Awards, Michael est en nomination pour onzes récompenses et en gagne huits

Le 27 janvier, Michael est gravement brûlé au cuir chevelu au deuxième et troisième degré par un fumigène qui s'est déclenché trop tôt lors du tournage d'une publicité pour Pepsi Cola. Sa vie est sauvée grâce à l'intervention de Miko Brando, fils de l'acteur Marlon Brando. Les images de son entrée aux urgences sur un brancard, le crâne recouvert d'un grand bandage et sa main gantée saluant la foule font rapidement le tour du monde. Il devra subir de douloureuses greffes de cheveux. Avec l'argent qu'il touchera de l'assurance (un million et demi de dollars américains), il créera le « Michael Jackson Burn Center », un centre pour les grands brûlés. Furieux de cet accident, il envisagera de rompre son contrat avec Pepsi Cola, mais sa famille l'en dissuadera et il ira même jusqu'à le renouveler en 1991 afin de sponsoriser son « Dangerous World Tour », tout comme elle sponsorisait le « BAD World Tour » de 1987.

Le 28 février, à la cérémonie prestigieuse des Grammy Awards, Michael est en nomination pour douze récompenses et bat le record en en remportant huit : sept pour Thriller et un pour son rôle de narrateur (et chanteur) dans The E.T. Storybook. En mai, Thriller est reconnu par le Livre Guinness des records comme l'album le plus vendu de tous les temps (40 millions d'exemplaires à l'époque). Le Président Ronald Reagan lui décerne une récompense spéciale pour son impact positif sur la jeunesse américaine et, le 20 novembre, Michael Jackson obtient une étoile au Hollywood Walk of Fame.

Entre 1982 et 2006, Thriller aura été certifié 27 fois disque de platine aux états-Unis est y reste numero 1 pendant 37 semaines et se sera vendus a plus de 28 millions de copies (aux USA), se sera vendu à plus de 3 millions d'exemplaires en France, et à plus de 104 millions au total dans le monde entier.

We Are The World - Bad :

En 1985, Michael Jackson co-écrit avec Lionel Richie la chanson "We Are the World" pour une ¿uvre de charité en faveur de la lutte contre la faim en Afrique. "We Are the World" réunit quarante quatre chanteurs différents dont Harry Belafonte, Cyndi Lauper, Diana Ross, Ray Charles, Stevie Wonder, Bruce Springsteen et Tina Turner. Le single se vend à sept millions d'exemplaires aux états-Unis, devenant le single le plus vendu de tous les temps (record battu en 1997 par Elton John et son single "Candle In The Wind").

En 1986, Michael Jackson tient le rôle principal dans le film 3D Captain Eo produit par George Lucas et réalisé par Francis Ford Coppola. Le film, diffusé dans les parcs d'attractions Disney jusqu'au 17 août 1998, a coûté plus de 17 millions de dollars à produire (un record pour un court-métrage). Il contient les chansons "We Are Here To Change The World" et "Another Part Of Me".

bad.jpg

En 1987, Michael Jackson sort l'album Bad et part pour la première fois en tournée mondiale sans ses frères. L'année suivante, il sort un film réunissant différents clips, Moonwalker avec notamment Joe Pesci, et une biographie intitulée Moonwalk. Pendant un certain temps, Bad a été le deuxième album le plus vendu de tous les temps avec plus de 32 millions de copies a travers le monde dont 10 aux Etats-Unis et 5 en Angleterre record inégalé.

Bad est un nouveau grand succès pour Jackson, même si l'album n'atteint pas les records de Thriller.

"I Just Can't Stop Loving You" sera enregistré en espagnol et en français sous les titres respectifs de "Todo Mi Amor Eres Tu" et "Je ne veux pas la fin de nous").

Le clip du morceau "Bad", réalisé par Martin Scorsese, est tourné dans le métro new-yorkais, dans une station désaffectée, qui sera détruite une semaine après le début du tournage (l'équipe a dû reconstituer la station dans les moindres détails).

Par ailleurs, les clips de "The Way You Make Me Feel" (clip relatant les gangs des rues), "Man In The Mirror" (appel à la paix et à l'amour, dont le clip montre les grands moments du XXè siècle et dénonce la pauvreté dans le monde), "Dirty Diana" (où Michael reproduit un mini-concert rock avec en guest star le guitariste Steve Stevens), "Another Part Of Me (clip live du Bad Tour 88),

"Smooth Criminal" (reprenant les moments forts du film Moonwalker) et "Leave Me Alone" sont une nouvelle série de succès.

Le clip du single "Liberian Girl" voit apparaître le réalisateur Steven Spielberg, John Travolta, Whoopi Goldberg, Lou Ferrigno, ou encore Billy Dee Williams de Star Wars.

Michael Jackson rentre à nouveau dans l'histoire musicale en devenant le premier artiste à avoir 5 singles classés numéro 1 au billboards americain d'un même album. Neuf singles en seront extraits.

Selon le producteur Quincy Jones dans la réédition de cet album en 2001, la chanson titre "Bad" devait être un duo avec son rival de longue date le chanteur Prince, mais finalement Prince déclina la proposition.

é la différence de Thriller et d'Off The Wall, Michael Jackson est le compositeur quasi exclusif de l'album puisque sur onze titres, il en compose neuf.

Musicalement, Bad a un son beaucoup plus percutant que Thriller, une rythmique plus complexe ("Smooth Criminal" notamment). Le son est plus brut, la voix de Michael y est plus rocailleuse, il n'y a aucun répit dans Bad, qui ne contient que 3 titres lents, "I Just Can't stop Loving You" "Man In The Mirror" et "Liberian Girl", tous les autres titres sont de véritables monstres rythmiques.

Dangerous :

Dangerous.JPG

Le 20 mars 1991, Michael Jackson signe un contrat record de près d'un milliard de dollars U.S. avec Sony et sort l'album Dangerous. Musicalement, Dangerous marque un changement de cap par rapport à Bad avec l'arrivée de Teddy Riley, le créateur du New Jack Swing pour la co-production des titres avec Jackson. La production est nettement plus dépouillée que sur les albums précédents, les rythmiques sont synthétiques et minimales, le son toujours irréprochable est froid, malgré tout cela fonctionne et des morceaux comme "Jam" ou "

" ont une dynamique incroyable , les textes sont innovants et fouillés, les mélodies plus complexes. Pendant sa tournée mondiale Dangerous Tour, Jackson annonce la création de son organisation caritative Heal The World (association qui sera rejointe par Heal The Kids en 2001 puis toutes les deux dissoutes la même année). L'album Dangerous contient les singles "Who Is It", "Give In To Me", "Gone Too Soon" (une chanson en l'hommage d'un jeune garçon victime du SIDA, Ryan White), et "Will You Be There", qui deviendra plus tard le générique de fin du film Sauvez Willy.

Cependant, les singles les plus connus et ayant eu le plus de succès sont "Jam", "Remember The Time", "Black or White", "

", et "Heal The World". Comme à son habitude, Michael Jackson sort pour ces chansons les clips parmi les plus chers, les plus créatifs et les plus innovants de leur époque : "Give In To Me" avec la participation de Slash des Guns n' Roses, le clip de "Heal The World" (correspondant à l'organisation caritative du même nom. Le clip montre des enfants et des adultes du monde entier), "Will You Be There" avec Michael Jackson performant sur scène. Quelques-uns des autres clips ont un scénario et des séquences de danse plus complexes avec souvent des apparitions de célébrités : le clip de "Jam'"' montre Michael Jackson et Michael Jordan jouant au basketball et dansant ensemble, tandis que "Remember The Time" se déroule dans un palais égyptien avec la présence d'Eddie Murphy jouant un pharaon essayant d'amuser sa femme Iman (Bowie). Magic Johnson tient le rôle du garde du pharaon. La danse et le chant de Michael Jackson est ce qui rend finalement le personnage de Iman heureux dans cette vidéo de 9 minutes. Dans "In The Closet", Michael et Naomi Campbell font une parade nuptiale dans un décor de refuge désertique. Dans la pochette de l'album, la fille qui murmure dans "In the closet" est nommé comme "The mysterious girl". Il s'agit en fait de Stéphanie de Monaco qui de passage aux états-Unis s'est retrouvée par hasard à enregistrer sa voix pour Michael Jackson.

Tandis que Dangerous atteint 7 millions d'exemplaires vendus aux états-Unis, l'album devient le 3e album le plus vendu dans la carrière de Michael Jackson en atteignant 30 millions de copies vendues (battant ainsi le record de l'album Bad et 29 millions vendues).

Parmi tous les clips issus de Dangerous, celui de "Black or White" est de loin le plus diffusé, le plus populaire et le plus marquant à ce jour. Cette vidéo, dont la durée originale est de 10 minutes, a été diffusée en mondiovision le 14 novembre 1991 sur les chaînes MTV, VH1, BET et ABC, établissant ainsi un record avec sa première diffusion suivie par près de 500 millions de téléspectateurs dans le monde. La vidéo originale commence dans une banlieue américaine avec l'acteur Macaulay Culkin jouant le rôle d'un jeune fan de Michael Jackson et dont le père lui ordonne d'éteindre la musique qu'il écoute. Mais au lieu de faire cela, le personnage de Macaulay Culkin décide d'amener des enceintes géantes dans son salon en mettant le son à fond, ce qui envoie le père sur son fauteuil à travers le toit ! Le père atterrit en plein milieu d'une savane africaine. La musique de Black Or White démarre alors, et Michael Jackson amène les téléspectateurs dans un voyage autour du monde, de pays en pays et de culture en culture. é la fin de la chanson, le clip présente une séquence de morphing de visages de personnes de sexes, d'origines et de couleurs différentes (parmi ces personnes figure le mannequin Tyra Banks) pour symboliser l'unité des êtres humains. Bien que "Black Or White" n'ait pas été le premier clip vidéo à utiliser le morphage (le groupe Godley & Creme en ayant déjà utilisé une forme moins avancée pour la vidéo de leur chanson "Cry" en 1985), il a été le premier à exposer de manière massive cet effet spécial aux yeux du public, et a donc surpris beaucoup de monde. Grâce à "Black Or White", ainsi qu'avec le développement de la puissance des ordinateurs, le morphage est devenu désormais quelque chose de très courant dans les clips vidéos d'aujourd'hui.

Le clip de "Black Or White" continue après la fin de chanson. Les quatre dernières minutes montrent Michael Jackson dansant dans une rue déserte la nuit faisant quelques gestes (qui ont été considérés comme obscènes ou en tout cas fort suggestifs) détruisant des vitres de magasins et une voiture, sur lesquels sont inscrits des symboles nazis et racistes, avec un pied de biche. Le clip se termine enfin avec une apparition des personnages animés Bart et Homer Simpson. Cette fin de clip déclencha une vive réaction de la part de certains parents qui l'avaient vue. MTV et d'autres chaînes décidèrent de couper par la suite la fin du clip vidéo pour toutes les diffusions ultérieures, et Michael Jackson publia un communiqué dans lequel il s'excusa auprès de toutes les personnes qui avaient été offensées.

Jusqu'à aujourd'hui, les quatre dernières minutes du clip ont seulement été rediffusées aux états-Unis sur la chaîne MTV 2 entre une heure et quatre heures du matin dans une émission spéciale sans censure « Les clips vidéos les plus controversés ». La version intégrale du clip reste disponible sur les DVDs de Michael Jackson.

HIStory :

history.jpg

HIStory: Past, Present and Future ¿ Book I, un double album, sort en juin 1995. Le premier disque contient quinze des plus grands succès remastérisés de Michael Jackson. Une 16eme piste est présente sur ce premier disque, mais uniquement pour les premiers pressages vendus. Cette piste bonus contient un message audio remerciant les fans de leur soutien et la deuxième galette 15 nouvelles chansons (dont une reprise des Beatles, "

", enregistrée des années auparavant pour le film Moonwalker). L'album a conduit à deux nouveaux singles et clips en tête des classements américains : "Scream", en duo avec sa s¿ur Janet, et "You Are Not Alone" avec une brève apparition de Lisa Marie Presley (épouse de Michael à l'époque).

Les autres singles de l'album, "

", "
", "
", et "They Don't Care About Us" ont eu un succès limité aux états-Unis contrairement à l'Europe. Au Royaume-Uni, "Earth Song" est resté six semaines en tête des hit-parades et est le single de Michael le plus vendu dans ce pays (devant "Billie Jean"). "Earth Song" est un hymne Pop-Gospel contre la destruction de l'environnement. Au final, l'album s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde. Et il est le double album le plus vendu de tous les temps.

La chanson "Childhood" devient la bande originale du film Sauvez Willy 2.

"They Don't Care About Us" déclencha une polémique à sa sortie à cause de ses paroles controversés, que certains considèrent comme antisémites, ce dont Jackson se défend. Les phrases « Jew me, sue me / Kick me, kike me » sont modifiées dans une deuxième vague de sortie de l'album. Dans cette chanson, le chanteur exprime son désir de ne pas être enfermé dans des catégories liées à sa couleur de peau ou à ses origines : « Traitez moi de juif, de blanc ou de noir » (« Don't you black or white me »). Le premier clip tourné pour cette chanson a pour décor une prison, où Jackson est dans une cellule sur les murs de laquelle des écrans balancent pêle-mêle des images de bavures policières, de guerres, etc. Il n'est pas sans rappeler celui de Man In The Mirror (peu diffusé déjà à l'époque). Ce clip passera inaperçu et Spike Lee tournera une deuxième version au Brésil avec Michael dansant dans les favelas de Rio de Janeiro au son des tambours du groupe Olodum. Un autre single de l'album aurait dû voir le jour, "Smile", hommage à Charlie Chaplin, mais fût annulé peu avant sa distribution.

B000002BVN.01.LZZZZZZZ.jpg

En 1997, Sony impose à Michael Jackson de sortir Blood On The Dance Floor, un album de remixes de quelques chansons de HIStory ainsi que 5 nouvelles chansons. Cet album est destiné à accompagner la partie européenne du HIStory World Tour.

La chanson titre sort en single accompagnée d'un clip co-réalisé par Michael. L'album est passé presque inaperçu aux états-Unis mais a encore une fois été plus populaire en Europe. Ce fût l'album de remixes le plus vendu au monde (avec 6 millions d'exemplaires vendus).

Michael Jackson a également produit Ghosts, un court métrage à sensation de 40 minutes réalisé par Stan Winston, et écrit par Michael et Stephen King, qui a été diffusé hors-compétition au Festival de Cannes de 1997 puis dans quelques salles de cinéma. Le film utilise les chansons "2 Bad", "Ghosts" et "Is It Scary" (2 titres inédits de l'album Blood on the Dancefloor). "Ghosts" est le second single de l'album de remix, accompagné d'un clip réunissant des images du court-métrage. Celui-ci est occasionnellement diffusé sur les chaînes télévisées musicales, surtout pendant la période de Halloween.

En juin 1999 sont organisés deux concerts exceptionnels intitulés Michael Jackson & Friends à but caritatif, l'un à Séoul et l'autre à Munich. Ces concerts réunissent sur scène avec Michael certaines des plus grandes stars mondiales (Andrea Bocelli, Mariah Carey, Scorpions, Noa, Ringo Starr...). Une chanson écrite pour l'occasion, "What More Can I Give", ne sera finalement pas interprétée sur scène ni commercialisée avant les attentats du 11 septembre 2001.

En mars 2001, Michael est introduit en tant qu'artiste solo au Rock and Roll Hall Of Fame (il y avait été déjà introduit avec ses frères en 1997).

Les 7 et 10 septembre 2001, il fête ses trente ans de carrière solo et donne avec ses frères un show au Madison Square Garden (New York).

Le single de "What More Can I Give" réunissant Michael et de très nombreux artistes comme Céline Dion, Beyoncé, Usher, Luther Vandross, Mariah Carey, ne sort pas dans le commerce suite au refus de Sony mais est quand même disponible en téléchargement payant sur internet et les fonds récoltés iront aux victimes des attentats du 11 septembre. Une version espagnole a aussi été produite, "Todo Para Ti", avec entre autres Shakira, Ricky Martin, Gloria Estefan, ainsi qu'un clip (version anglophone).

Invincible:

mj_invincible.jpg

En octobre 2001, il sort Invincible, l'album le plus cher jamais produit, qui débuta numéro 1 au classement américain Billboard, se vendant à 2,5 millions d'exemplaires aux USA et à ce jour plus de huit millions dans le monde. Bien que les chiffres restent impressionnant pour n'importe quel artiste, ils restent décevants en comparaison avec les succès précédents du chanteur et du coût de production de l'album. Invincible marque une nouvelle étape dans le style musical de Michael Jackson, puisqu'il s'oriente vers le R'n'B avec l'aide de nouveaux producteurs tels que Rodney "Darkchild" Jerkins.

Contrairement aux albums précédents avec lesquels près de 9 singles étaient commercialisés (7 pour Thriller, 9 pour Bad et Dangerous), Invincible a produit seulement deux singles aux états-Unis avec "You Rock My World" et "Butterflies". "Cry" a également fait l'objet d'un troisième single, mais uniquement en Europe.

You Rock My World a atteint le Top 10 aux états-Unis, mais pendant une petite semaine. Le clip vidéo à gros budget pour cette chanson, avec l'apparition de Marlon Brando, Michael Madsen, Chris Tucker et Billy Drago, dure au total 14 minutes et il existe une version courte de 5 minutes. Michael fait dans ce clip des allusions à ses anciennes chansons, à ses anciens clips et aux chorégraphies qui l'ont rendu célèbre. Il existe aussi un remix de la chanson avec le rappeur Jay-Z.

"Butterflies" est rentré dans le Top 20 américain et est même monté à la deuxième place du classement R'n'B sans avoir un single de commercialisé, mais son succès reste mitigé dans ce pays malgré un remix radio assez populaire avec la rappeuse Eve.

Le manque de succès de Invincible repose selon Jackson pour partie dans sa très faible promotion, ce qui ouvre une crise entre Sony et Michael Jackson : plusieurs sorties de singles sont annulées (dont "

") et la promotion de cet album est arrêtée trois mois à peine après sa sortie.

En une semaine, Invincible s'est néanmoins vendu à plus de 166 000 exemplaires en France, ce qui en fait l'album le plus vendu en une semaine par un artiste étranger dans ce pays. (suivi en 2e place par Madonna et son album Confessions On A Dance Floor en 2005, qui a bénéficié d'une importante campagne de publicité à travers le monde) .

Modifié par Zigouigoui
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Da Real Homer Simpson Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

:snif: c'est le meilleur y a pas a dire, on peut se moquer de lui, mais artistiquement il est imbattable, et j'en aime beaucoup des artistes, mais lui c'est le roi :snif:

Bravo pour ton article man!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

J'ai pas finalisé je fairais çà plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
malice Membre+ 27 440 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bravo pour ton article. :snif:

Sais tu ce que deviennent les frères de Michael Jackson ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bibidou Membre 258 messages
Forumeur activiste‚ 53ans
Posté(e)

Il manque des images pour faire respirer le texte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)
Bravo pour ton article. :snif:

Sais tu ce que deviennent les frères de Michael Jackson ?

Alors , les freres Jackson , surtout Jermaine , parle beaucoup d'un retour des Jackson Five en 2008 , mais comme çà fait 15 ans qu'ils disent çà , j'en doute fort !

Il manque des images pour faire respirer le texte.

C'est vrai mais c'est pas fini :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
malice Membre+ 27 440 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Da Real Homer Simpson Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)
J'ai pas finalisé je fairais çà plus tard.

ca a deja belle allure, beau boulot!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Merci pour cet article, j'aime beaucoup Michael Jackson même s'il a l'air d'avoir un peu pété les plombs. :snif:

Malgré tout ça reste un grand artiste, et c'est le principal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

Pour info , il prépare un nouvel album qui devrait sortir cette année et une série de concerts à l'O2 de Londres dont on ne connait pas encore les dates .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Da Real Homer Simpson Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)
Pour info , il prépare un nouvel album qui devrait sortir cette année et une série de concerts à l'O2 de Londres dont on ne connait pas encore les dates .

Wouah!! Excellent, c'est vraiment sympa a lire avec les photos et tout ça! Thanks man!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

654469208_small.jpg

Albums sortis sous le label Motown :

Got To Be There (1972) - 4,1 millions d'albums vendus à ce jour.

Ben (1972) - 4,4 millions d'albums vendus à ce jour.

Music And Me (1973) - 2 millions d'albums vendus à ce jour.

Forever, Michael (1975) - 1,7 millions d'albums vendus à ce jour.

The Best Of Michael Jackson (1975) - 2,2 millions d'albums vendus à ce jour.

One Day In Your Life (compilation d'inédits) (1981) - 1,6 millions d'albums vendus à ce jour.

Farewell My Summer Love (compilation d'inédits) (1984) - 2,1 millions d'albums vendus à ce jour.

Looking Back To Yesterday (compilation d'inédits) (1986) - 3 millions d'albums vendus à ce jour.

Albums sortis sous le label Epic Records (Sony Music/Sony BMG) :

Off the Wall (1979) - 22 millions d'albums vendus à ce jour.

Thriller (1982) - 104 millions d'albums vendus à ce jour , album le plus vendu au monde.

Bad (1987) - 32 millions d'albums vendus à ce jour.

Dangerous (1991) - 31 millions d'albums vendus à ce jour.

HIStory - Past, Present, and Future: Book 1 (1995) - 18 millions d'albums vendus à ce jour, double album le plus vendu de l'histoire du disque.

Blood On The Dance Floor - HIStory in the Mix (1997) - 8 millions d'albums vendus à ce jour.

Invincible (2001) - 11 millions d'albums vendus à ce jour (la promo ayant été arrêtée en cours

de route pour un conflit entre Jackson et sa maison de disques) .

Number Ones (compilation) (2003) - 8 millions d'albums vendus a ce jour.

The Ultimate Collection (coffret 4CDs+1DVD) (2004) - 280 000 albums vendus à ce jour.

The Essential Michael Jackson (compilation 2CDs) (2005) - 2,5 millions d'albums vendus à ce jour.

Thriller (25th Anniversary Edition) (2008) 631 000 vendus à ce jour (sortit le 11 février)

Modifié par Zigouigoui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour info , il prépare un nouvel album qui devrait sortir cette année et une série de concerts à l'O2 de Londres dont on ne connait pas encore les dates .

Son nouvel album, un remix de Thriller avec différentes têtes d'affiches est déjà dans les bacs...

L'autre soir, je m'écoutais quelques vinyls ayant appartenus à mon père et pour l'occasion, j'ai ré-écouté Thriller, quel pied... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)
Pour info , il prépare un nouvel album qui devrait sortir cette année et une série de concerts à l'O2 de Londres dont on ne connait pas encore les dates .

Son nouvel album, un remix de Thriller avec différentes têtes d'affiches est déjà dans les bacs...

L'autre soir, je m'écoutais quelques vinyls ayant appartenus à mon père et pour l'occasion, j'ai ré-écouté Thriller, quel pied... :snif:

Je ne parlais pas de la réédition de thriller mais d'un tout nouvel album sur lequel il travaille également.

Il y a aussi une rumeur d'album d'inédits qui sortirait en mai .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

Nouvelle news toute fraiche sur le nouvel album :

Bruits de couloir #4...

Un fan musicien a pu croiser Will.i.am ces derniers jours et a tenté de lui soutirer quelques infos sur le nouvel album de Michael Jackson, certes sans grand succès, mais il confirme les dires de son amie Fergie :

Quand sort l'album, on n'en peut plus d'attendre là...

[Rires] J'en sais rien! Non plus sérieusement, ça vient, ça vient. C'est juste qu'il prend son temps, il veut faire le meilleur album possible. Mais ça sortira bientôt, je peux pas en dire trop, il m'a fait jurer de garder le secret là-dessus.

Tu as produit tout l'album, c'est ça?

Je fais partie des producteurs. Tout ce que je dirai c'est qu'il vous prépare quelque chose... Tu sais, tous les pros de la musique cherchent à travailler avec ce mec, et c'est en partie pour ça que l'album tarde. Nous, on a travaillé sur suffisamment de morceaux pour faire un album entier, mais lui continue d'en faire [et d'accepter les travaux d'autres producteurs]. Quand il en aura assez, il aura un choix énorme de titres pour faire sa sélection. Il continue d'écrire, de créer, sans cesse... Et il ne s'arrêtera pas tant qu'il n'aura pas trouvé tout ce qu'il veut.

J'aimerais vraiment atteindre le niveau de Michael Jackson un jour...

Et moi donc! [Rires] Mais c'est ce qui fait qu'il est Michael Jackson. Personne ne pourra jamais plus égaler son succès, l'industrie musicale a trop changé.

Et ces chansons, elle sont comment? Allez, donne-moi des titres!

Je sais que tu essaies de me tirer les vers du nez, mais je peux vraiment rien te dire [rires]. La musique qu'on a faite est bien, c'est des chansons positives, agréables, le genre de son sur lequel on peut danser.

Du genre à cartonner en boîte?

Exact! Tu vois Mike revient à ce qu'on aime chez lui, il a réussi à surmonter tout ce bordel qui l'empêchait d'avancer, maintenant il est passé à autre chose.

De plus, déjà mentionné par Raymone Bain en octobre 2006, le producteur Sean Garrett a révélé mi-février qu'il allait collaborer avec le Roi de la Pop: "Je l'ai vu il y a un mois et on va travailler ensemble."

Merci à KOPV - Hip Hop Elements

Modifié par Zigouigoui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Ce qui est dingue avec Thriller, Bad ou Dangerous, c'est que le son n'a pas vielli d'un pouce !

Et il fout la pile aux grosses productions "r'n'b" actuelles qui lui ont tout piqué !

Et puis ces mélanges d'influences diverses, y compris le hard-rock ! Et les collaborations géniales, et la voix, et la danse, et les clips !!

Il est tombé assez bas dans sa vie et artistiquement, je trouve. Refera t-il des albums de ce calibre ?

J'espère mais je ne pense pas. Son apothéose semble derrière lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sg1 Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)
Ce qui est dingue avec Thriller, Bad ou Dangerous, c'est que le son n'a pas vielli d'un pouce !

Et il fout la pile aux grosses productions "r'n'b" actuelles qui lui ont tout piqué !

Et puis ces mélanges d'influences diverses, y compris le hard-rock ! Et les collaborations géniales, et la voix, et la danse, et les clips !!

Il est tombé assez bas dans sa vie et artistiquement, je trouve. Refera t-il des albums de ce calibre ?

J'espère mais je ne pense pas. Son apothéose semble derrière lui.

HIStory et Off The Wall sont encore meilleurs, Invincible est trop parfait c'est là son défaut pas assez de spontanéïté.

Je pense que ce n'est vraiment pas fini .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

Michael Jackson est aussi l'artiste le plus recompensé au monde.

bio10.jpg

9a3d8ba9-178d-4088-b2ae-956a16d46cc3.widec.jpg

Ses récompenses :

1970

NAACP Image Award : Meilleur Groupe de l'Année (Les Jackson Five)

1971

Grammy Awards: Meilleure chanson Pop,

NAACP Image Award : Meilleur Groupe de l'Année (Les Jackson Five)

1972

Billboard Music Awards : Single de l'Artiste de l'année au Top - Singles Masculin de l'année au Top.

Golden Globe Award : « Ben » NAACP Image Awards: Meilleur Groupe (Les Jackson Five)

Congrès U.S.: Recommandation Spéciale comme modèle pour son rôle positif

1974

The Organization Of African Unity: Les Jackson 5 sont récompensés pour le soutien apporté à la communauté Afro-Américaine.

1975

Black Caucus: Les Jackson Five sont nommés membres honoraires.

1980

American Music Awards : Artiste de Soul favori - Album Soul favori, « Off The Wall » Single Soul favori, « Don't Stop 'Til You Get Enough »

Billboard Music Awards : Artiste noir au Top - Album d'un noir au Top, « Off The Wall »

Cashbox : Album Soul de l'année « Off The Wall »

Grammy Awards: Meilleure Performance « Don't Stop 'Til You Get Enough »

Walk of Fame d'Hollywood : Les Jacksons recoivent une étoile.

NAACP Image Award : Meilleur Groupe

1981

American Music Awards : Vocaliste Masculin favori - Album Favori Soul/R&B « Off The Wall »

Récompense de l'Industrie Phonographique Britannique: Album « Off The Wall »

Cashbox : Album Soul de l'Année « Off The Wall »

NAACP Image Award : Meilleur Groupe

1983

Black Gold Awards : Vocaliste Masculin au Top- Meilleure Performance Vidéo, « Beat It », Meilleur Single de l'Année « Billie Jean », Meilleur Album « Thriller »

Billboard Music Awards : Artiste Pop de l'Année, Artiste Noir de l'Année, Album Pop de l'Année « Thriller », Album Pop d'un Artiste, Single Pop d'un Artiste, Single Pop d'un Artiste Masculin, Album d'un Artiste Noir « Thriller », Single d'un Artiste Noir, Artiste Dance/Disco, Dance/Disco 12" LP « Billie Jean », Dance/Disco 12" LP « Beat It

Billboard Video Awards : Meilleure Vidéo Mondiale »Beat It", Meilleure Performance pour un Artiste Masculin,Meilleure Utilité d'une Vidéo pour mettre en valeur une chanson d'un Artiste « Beat It », Meilleure Chorégraphie « Beat It »

Cashbox : Artiste Masculin Numéro Un, Single Pop au Top « Billie Jean », Single d'un Artiste Masculin au Top, Album d'un Noir au Top, Album Pop au Top, Artiste Noir Masculin au Top, Single d'un Artiste Noir au Top, Single d'un Noir au Top « Billie Jean »

Rolling Stone : Vote des Lecteurs - Artiste de l'Année, Vote des Lecteurs - Artiste Soul, Vote des Lecteurs - Vidéo « Beat It », Vote des Lecteurs - Producteur, Vote des Critiques - Artiste de l'Année, Vote des Critiques - Vidéo « Beat It », Vote des Critiques - Vocaliste Masculin, Vote des Critiques - Artiste Soul

Australie : Album de l'Année, Single de l'Année,

Brésil : Artiste International de l'Année,Grèce: Record de l'Année

Hollande : Album de l'Année

Italie : Artiste de l'Année

Japon :Artiste de l'Année, Meilleur Vocaliste Masculin, Album de l'Année

Espagne : Album étranger le plus important

Grande-Bretagne :Album de l'Année-Artiste de l'Année

1984

American Music Awards : Récompense Spéciale de l'Année, Vocaliste Masculin Favori - Pop/Rock, Single Favori - Pop/Rock « Billie Jean », Album Favori - Pop/Rock « Thriller », Vidéo Favorite- Pop/Rock « Beat It », Album Favori- Soul/R&B « Thriller », Vocaliste Masculin Favori - Soul/R&B, Vidéo Favorie - Soul/R&B « Beat It »

American Video Awards : Meilleure Vidéo Longue Durée, Meilleure CassetteVideo

Billboard Music Awards : Top Album

Canadian Black Music Awards: Album au Top International « Thriller », Single au Top International « Billie Jean », Vocaliste Masculin au Top, Spectacle de l'Année

Grammy Awards: Producteur de l'Année, Album de l'Année « Thriller », Record de l'Année « Beat It », Meilleure Performance Vocale Rock Masculine de l'Année « Beat It », Meilleure Performance Vocale Masculine « Billie Jean », Meilleure Nouvelle Chanson R&B « Billie Jean », Meilleure Performance Pop Masculine, Meilleur Enregistrement pour Enfants l'Album « E.T. l'Extra-Terrestre »

Book Of Records : Meilleure vente d'Albums de tous les temps

Hotel Royal Plaza : Presentation de 37 disques d'Or et de Platine

étoile sur le Walk of Fame à Hollywood : Hall of Fame d'une Star unique pour Michael Jackson

MTV Awards: Meilleure Vidéo Mondiale-Meilleure Chorégraphie, Récompense par les téléspectatuers

People's Choice Awards : Meilleur spectacle autour du Monde de l'Année

NAACP Image Awards: Médaille de la Liberté H. Claude Hodson

NARM : Cadeau d'une récompense: Meilleure vente d'Albums et de Singles, Meilleure Cassette Vidéo « Le Making Off de Thriller »

Grande-Bretagne : Presentation du disque de platine pour 1985 « Thriller » LP

1985

Grammy Awards: Meilleur Cassette Vidéo « Le Making Of de Thriller »

1986

American Music Awards :Récompense d'Appréciation, Chanson de l'Année « We Are The World »

Grammy Awards: Chanson de l'Année « We Are The World », Album de l'Année, Meilleure Performance Pop par un Duo ou Groupe, Meilleure Vidéo courte durée

Guinness Book of World Records: Large soutien pour la Production

People's Choice Awards : « We Are The World »

1987

Bravo Magazine : Récompense Otto d'Argent

1988

American Music Awards : Single Favori - Soul/R&B

Billboard Music Awards : Artitste Noir au Top

Blues & Soul : Artiste remarquable de l'Année, Meilleur Show Live pour 1988

Bravo Magazine : Récompense Otto d'Or

Ebony Magazine : American Black Achievement Award

Forbes : #1 Artiste de l'Année

Guild Hall Party : Presentation d'une récompense en Argent pour commémorer la Tournée « Bad »

MTV Vanguard : Remarquable contribution pour la production de Vidéos

NAACP Image Awards : Meilleur Single d'un Artiste Masculin « Bad », Meilleur Album « Bad », Récompense Humanitaire Leonard Carter

Soul Train : Album R&B de l'Année, Meilleur Single Masculin de l'Année

1989

American Music Awards : Récompense spéciale pour la Réalisation

American Dance Award :BET: Récompense pour le succès de « Bad » Tour

Billboard Music Awards : Artiste Noir Numéro Un, #1 Album Pop/R&B « Thriller »

Bravo Magazine : Récompense Otto de Bronze

BRE Awards : Triple Récompense d'une Couronne , Roi de la Pop, Rock & Soul, Vidéo de l'Année

British TV Industry Awards : Artiste de la Décennie

British Phonographic Industry Awards : Vidéo de l'Année

British Academy Of Music Awards : Meilleur Artiste Masculin International

Cashbox : Pionnier de la vidéo

Critic's Choice Award : Meilleure vidéo

Entertainment Tonight : Plus Important Artiste de la décennie

Friday Night Videos : Plus Grand Artiste de la décennie, Artiste Numéro Un

Forbes : #1 Artiste de l'Année ($)

Gardner Street Elementary School : Le plus Fameuse Rénomée d'un ancien élève de l'Ecole Auditorium

MTV Awards : Récompense de la vidéo avant-garde « Thriller » - La plus grande vidéo de l'Histoire du Monde

National Urban Coalition : Récompense Humanitaire

People's Choice Awards : Vidéo Favorie « Smooth Criminal »

Rolling Stone Magazine: Vidéo de la décennie « Thriller »

Soul Train Awards : Récompense en Héritage, Contemporain R&B, 1re Récompense Annuelle Sammy Davis Jr.

U.K. TV Show : Récompense Au Revoir aux Années 80

Vanity Fair : Artiste de la décennie

Video Software Dealer Association : Vidéo Favorie « Moonwalker »

1990

American Cinema Awards : Artiste de la décennie

BMI Inaugural : Award Of Achievement

Boy Scouts Of America: Récompense Humanitaire Good Scott

Capital Children Museum : Récompense Humanitaire

Grammy Awards: Meilleure Vidéo « Leave Me Alone »

Music Connection : Homme de la décennie

Sony Entertainment (CBS Records): Top de ventes de l'Artiste de la décennie

Soul Train Awards : Artiste de la décennie

Vanity Fair : Plus populaire des Artistes dans l'Histoire du Show Business

Reconnaissance de la Maison Blanche : Artiste de la décennie cité par President George Bush

1991

MTV Awards : Récompense de la Vidéo avant-garde en l'Honneur de Michaël Jackson

1992

Bravo Magazine : Gold Otto Award

Gabon : National Honor Of Merit Award

NABOB (National Association of Black Owned Broadcasters) : Lifetime Achievement Award (Récompense d'une Réalisation de toute une vie)

Operation One To One Award

George Herbert Walker Bush : Point Of Light Ambassador

1993

American Music Awards : Meilleur Album Pop/Rock « Dangerous », Meilleur Single Soul/R&B « Remember The Time », Récompense Internationale spéciale de l'Artiste pour pour le record de ventes et les efforts humanitaitres

Bravo Magazine : Récompense Otto en Or

BMI Awards : Deux des plus performantes chansons de l'Année « Black or White » et « Remember The Time »

Grammy Awards : Récompense d'une Légende vivante

Livre des Records : Récompense pour ses records sans précédent dans le monde du spectacle

NAACP Image Awards : Récompense d'Argent au Spectacle du 25e Anniversaire, Vidéo Marquante « Black or White »

Soul Train Awards : Humanitaire de l'Année 1993, Meilleur Single R&B « Remember The Time », Meilleur Album R&B « Dangerous »

World Music Awards : Meilleur vente Américaine de l'Artiste, Meilleure vente Pop de l'Artiste dans le Monde, Meilleure vente de l'Artiste sur Terre

1994

Crenshaw Community Youth And Arts Foundation: Récompense Humanitaire

Smash Hits Awards: Meilleur Vocaliste Masculin

Pop Rock Magazine: Chanteur Favori de l'Année

1995

America's Most Favorite Singers Poll: (Vote Harris)

Michael Jackson est le 10e meilleur chanteur favori en Amérique en 1995

BET Hall of Fame Award: Première récompense ever recipient of the BET Hall of Fame

Billboard Music Awards: Special récompense Hot 100

Billboard Music Video Awards: Vidéo Pop/Rock de l'Année"Scream"

Bravo Magazine - Récompense d'Or Otto

Brazilian TVZ Video Awards:

Meilleure vidéo Internationale de l'Année- « Scream »

European MTV Music Awards: Meilleur Artiste Masculin de l'Année

MTV Video Music Awards: 3 récompenses pour 11 nominations

Meilleure Danse sur Vidéo « Scream » Meilleure Chorégraphie « Scream » Meilleure Direction d'Art « Scream »

Popcorn Magazine:

Récompense pour l'Artiste de la décennie Meilleur Vocaliste Masculin de l'année Poprocky Magazine Vocaliste Masculin Favori de l'Année Smash Hits Poll: Récompense du Meilleur Artiste Masculin

1996

American Music Awards: 3 nominations, 1 récompense

Artiste Pop/Rock Masculin Favori de l'Année Blockbuster Entertainment Awards: 2 nominations, 1 récompense Récompense Masculine Pop favorie « HIStory »

Bravo Magazine -

Récompense d'Or Otto Récompense de Patine Otto - Récompense d'une réalisation de toute une vie, premier artiste à la recevoir Meilleur Chanteur Masculin Meilleur Album « HIStory » Meilleur Show Chanteur le plus distingué

Brit Awards: Récompense de l'Artiste d'une génération

Le Film Fantastique: (Récompense des films français)

Récompense de la meilleure vidéo « Earth Song »

Danish Grammy Awards:

Meilleur Artiste Masculin International Meilleur Album International, « HIStory »

Genesis Awards:

Récompense Doris Day Music pour 1995 , Vidéo « Earth Song »

Grammy Awards: 4 nominations, 1 récompense

Meilleure Musique de Vidéo - courte durée: « Scream »

Irish Music Awards (IRMA) :

Récompense du Internationale du meilleur Artiste pour l'album « HIStory »

Hong Kong Hit Radio:

Meilleur Artiste Masculin International Meilleur Chanson de l'Année « You Are Not Alone »

World Music Awards:

Meilleur record de vente de tous les temps « Thriller » Meilleure vente d'Artiste Masculin pour 1996 Meilleure vente d'Artiste Américain Meilleure vente R&B d'Artiste Meilleur vente d'Artiste pour toujours

1997

Bravo Magazine Awards:

Récompense d'Argent Otto Meilleur Album « HIStory » Meilleur Show 33e Meilleur Chanteur

Brazilian TVZ Video Awards:

Meilleur vidéo Internationale de l'Année - « Blood On The Dance Floor »

Dutch Music Factory Awards:

Meilleur chanteur Masculin Meilleur Live

Live! magazine readers' poll:

Meilleur Masculin performant Légende de spectacle Live

Soul Train Music Awards: Récompense en l'Honneur de Michaël pour

"Récompense à Michael Jackson pour la meilleure Vidéo R&B/Soul ou Rap"

Rock and Roll Hall of Fame: Les Jackson Five dans le Rock and Roll Hall of Fame à Cleveland, USA

Festival Internationnal du Film ( - France) Cannes 1997 -Prix d'Honneur pour le court métrage "Ghost"

1999

Kora All Africa Music Awards : Lifetime Achievement Award

2000

World Music Awards : Artiste du Millénaire

2001

Rock & Roll Hall Of Fame : Membre du Rock & Roll Hall Of Fame

2002

NRJ Music Awards : Meilleur artiste masculin international

American Music Awards : Artiste du Siècle

Bambi Awards : Artiste Pop du Millénaire

NAACP Awards : Meilleure vidéo pour You Rock My World

Songwriters Hall of Fame : Récompense en tant que compositeur de musique populaire

World Arts Award : Récompense pour la contribution de Michael Jackson à la musique pop

2003

Diplôme d'honneur de l'école Roosevelt de la ville de Gary,Indiana

Remise des clefs de la ville de Gary ,Indiana par le Maire Scott King

BMI Urban Awards : Meilleure chanson pour "Butterflies"

2006

MTV Video Music Awards du Japon : Artiste de légende

World Music Awards à Londres : Prix Diamond pour avoir vendu plus de 100 millions de disques dans le monde.

2008

NRJ Music Awards : NRJ Music Award d'honneur pour sa carrière

Modifié par Zigouigoui
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigouigoui Membre 117 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

001.jpg

Marcel Avram : "Michael Jackson déborde d'énergie"

Dans une interview où il revient sur ses quarante ans de carrière, Marcel Avram, le promoteur allemand (qui fête ses 70 ans aujourd'hui) des tournées Dangerous et HIStory, déclare avoir revu le Roi de la Pop récemment. Malgré un procès pour rupture de contrat qu'Avram avait intenté contre le chanteur en 2002 et où il avait obtenu gain de cause, il explique que leur rencontre a été amicale. Cela a aussi été l'occasion d'évoquer les projets de Michael, qui d'après Avram ne serait pas emballé par l'idée de se produire à Londres:

"[Même si vous travaillez moins aujourd'hui,] est-ce que vous vous remettriez corps et âme dans le boulot si Michael Jackson vous contactait, par exemple?

J'ai rencontré Michael il y a quelques semaines aux Etats-Unis, et nous nous sommes parlés entre quatre yeux, en amis. Il déborde d'énergie. Il m'a donné une poignée de main ferme. Je considère qu'il est toujours un génie, que ce soit sur scène ou en studio. Je dirais même qu'il n'en a jamais vu autant de la vie que pendant la période où nous étions associés, où il a pu s'amuser en parcourant le monde. Je lui ai parlé de son avenir en lui demandant s'il comptait repartir en tournée. Il m'a répondu: "Mais Marcel, j'ai tout accompli dans la vie. Il me reste quoi de plus à faire? Pourquoi devrais-je encore avoir à faire mes preuves dans ce domaine?" Il n'y a pas un seul endroit sur Terre où nous ne soyons pas allés, enfin hormis l'Amérique du Nord, où nous n'avons jamais fait de concerts.

Nous avons également discuté de l'éventualité d'un concert à Londres, mais Michael a dit que ça ne serait pas assez grandiose pour lui. Ce qu'il veut c'est du spectaculaire, et il a toujours été comme ça. Je me rappelle qu'à l'époque il avait imaginé un effet spécial avec un avion vide qui viendrait s'écraser sur scène. Je lui ai simplement répondu qu'aucune scène ne pourrait supporter un tel choc, et il m'a donné raison.

A savoir si j'aimerais refaire une tournée mondiale avec lui? Certainement, à Michael ma réponse serait "oui". Nous avons vécu des tas de beaux moments ensemble, et je me donnerais volontiers à fond pour lui, une fois de plus. Cette idée se concrétisera peut-être, sait-on jamais."

Source: Musikmarkt Online - Moonwalker87 @ Jacksonvillage - MJFrance

Modifié par Zigouigoui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant