Le 1er dîner amoureux


lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

LE 1ER DINER AMOUREUX

18959_42623.jpg

Premier dîner : attention, terrain miné, risque de le voir terminé et parcours sans faute imposé. Attention à certains comportements rédhibitoires. En droit, "un vice rédhibitoire rend un bien impropre à l'usage auquel on le destine"¿ Trop distrait, sans-gêne, gaffeur, goujat, radin¿ Il et elle témoignent¿

Elle raconte "Il était distrait"

18959_42622.jpg

On s'était rencontré chez des amis. Je m'étais pomponnée pour ce premier tête-à-tête, bien coiffée, maquillée, changée trois fois avant de choisir la couleur qui irait le mieux avec mes cheveux blonds. J'arrive au restaurant.

"Bonsoir ! Tiens, j'attendais une brune¿"

Distrait, farceur ou goujat ? Qu'est-ce que je fais, je m'en vais ?

"Alors je m'en vais ?"

"Non, non, excusez-moi, je ne suis pas observateur, j'ai le souvenir d'une jolie brune¿"

La distraction a des limites !

Il raconte "Elle était ascète¿"

18959_42612.jpg

J'avais choisi un bon restaurant. Au moment de commander, elle commença à minauder devant la carte :

"Oh, vous savez je mange très peu¿"

Le garçon l'encouragea :

"Nous avons des plats très légers, comme la salade d'écrevisses à la coriandre."

"Non, je vous remercie, je prendrai une salade verte, suivie d'un poisson poché¿"

Cela me gâcha le plaisir de déguster mon foie gras en brioche. Et de commenter le vin : elle ne buvait que de l'eau. Cela m'a douché. Triste s¿ur¿

Cela n'augurait ni joie de vivre, ni goût pour les plaisirs gourmands, quels qu'ils soient.

Elle raconte "Il était radin¿"

18959_42619.jpg

Moment délicat : la commande. Il attaque :

"Le premier menu, avec vin et café compris, me semble parfait."

J'ai pas le choix !

Ou bien il propose :

"Qu'est-ce que qui vous ferait plaisir ?"

"Je prendrais bien quelques huîtres¿"

"Moi aussi. Six à nous deux, cela vous va ?"

A la fin du repas, il pousse l'addition sur la table entre nous, imposant le partage.

Pour un premier dîner, proposé par lui, il aurait tout de même pu m'inviter, en choisissant un restaurant dans ses prix¿

Il raconte "Elle était sinistre¿"

18959_42611.jpg

Après une journée de boulot stressante, je me réjouissais d'une soirée de détente. J'attaque, jovial :

"Alors, comment allez-vous depuis que nous nous sommes rencontrés ?"

"Mal ¿"

Et comme un chapelet de saucisses mal intentionnées, elle me débite un à un tous ses soucis : son engueulade avec son chef de service, ses problèmes avec son ex-mari, son redressement d'impôts, la fuite de sa machine à laver, le cancer de sa soeur, les avantages comparés de l'inhumation et de l'incinération¿ N'en jetez plus !

Je suis sorti de ce dîner cassé, en mal d'appétit et de joie de vivre.

Elle raconte "Il était bavard¿"

18959_42617.jpg

Le premier dîner sert à faire connaissance. Mais pour ça, il faut échanger.

Il sert le premier et ne lâchera jamais la balle :

"Je dirige un service de crédit¿ J'adore les peintres flamands¿ Je trouve cette blanquette délicieuse¿ Je viens de lire le dernier Pennac¿"

J'attends "Et vous ?" en vain. Je suis réduite au rôle de magnétophone : je dois l'écouter et si possible enregistrer. Aucune question sur ma petite personne, sur ce que je fais, ce qui m'intéresse¿

La conversation à sens unique, non seulement ça lasse, mais ça promet peu d'écoute et d'attention.

Il raconte "Elle était professionnelle"

18959_42610.jpg

"Et vous, qu'est-ce que vous faites ?"

J'avais posé la question banale, histoire de lancer la conversation. Que n'avais-je pas fait ! J'ai eu droit à tout le récapitulatif, dans les moindres détails : sa licence en sciences éco, le sujet de son mémoire, son premier job, le second, le troisième, l'actuel, avec l'importance de ses responsabilités, les effectifs de son équipe et la haute estime de ses supérieurs¿ La froideur glacée de la business woman ! J'ai eu l'impression de continuer ma journée de travail. Elle a dû confondre ce dîner avec un entretien d'embauche.

Je ne l'ai pas engagée.

Elle raconte "Il était ennuyeux¿"

18959_42650.jpg

C'est comme un film qui commence mal, on se dit que ça démarre lentement, mais que ça va s'arranger. Pas toujours¿

"L'exonération des charges sur les heures supplémentaires, la stratégie géopolitique des émirats, le rôle de la cédille dans les langues moldaves, les conséquences de la révocation de l'Edit de Nantes, la baisse imprévue des actions Areva, la notion de gai savoir chez Nietzche Tout y est passé.

A hurler de rire ! Il sait certainement beaucoup de choses, mais trop c'est trop. Et la légèreté, connaît pas.

La vie est trop courte pour s'ennuyer.

Il raconte "Elle était artificielle¿"

18959_42609.jpg

Je me souvenais d'une fille plutôt naturelle. Je me suis retrouvée devant une poupée Barbie, apprêtée, habillée et maquillée comme un sapin de Noël. Positif, je me suis dit : elle s'est donné du mal pour me plaire, c'est sympa. Mais c'est devenu horripilant : pendant le dîner, elle m'écoutait à peine, me répondait distraitement, tant elle était obnubilée par son look : elle se regardait dans la lame de son couteau, se remettait du rouge à lèvres entre chaque plat, se recoiffait à table. Je ne l'avais pas invitée à un casting de mannequin.

J'aurais aimé dîner avec une personne authentique.

Elle raconte "Il était grossier¿"

18959_42615.jpg

Son regard insistant sur mon décolleté devenait gênant, jusqu'au commentaire :

"Dites-moi, avec un décolleté comme ça, vous devez attirer du monde au balcon !"

Il le dit si fort que nos voisins de table pouffent dans leur assiette, ce qui leur vaut un regard complice de l'orateur, content de sa sortie.

Ensuite, il n'arrête pas de faire des réflexions égrillardes sur des femmes présentes dans le restaurant: "Eh ben pour celle-là, faudrait que je me force¿ " ou "Avec une tête pareille, elle doit pas le faire souvent !"

En tout cas avec lui, jamais !

Il raconte "Elle était entreprenante¿"

18959_42608.jpg

La danse de séduction a commencé au hors d'oeuvre : elle frôlait avec insistance ma jambe sous la table. Au plat de résistance, elle me prenait la main. Au dessert, elle me tendait ses lèvres. Au café, elle m'invitait à prendre un dernier verre chez elle. Sans être vieux jeu, j'ai trouvé ça un peu rapide. J'aime bien sentir que je plais à une femme, mais si c'est suggéré avec subtilité. J'apprécie une certaine réserve, nimbée de mystère.

J'ai le sens de la conquête, j'aime courtiser une femme qui se laisse désirer, avec l'incertitude du résultat.

C'était raté !

Elle raconte "Il était goujat"

18959_42614.jpg

Son téléphone portable sonne au milieu du repas. Il répond et la conversation dure plusieurs minutes.

Je m'attendais à ce qu'il s'excuse. Pas du tout ! Il le laisse allumé et le pose sur la table. Charmant¿ pour moi, comme pour nos voisins.

A la sortie du restaurant, il termine en beauté :

"Bon, ben je vous laisse. C'était sympa. A bientôt, je vous rappelle¿"

Et moi, je rentre comment ? Il ne lui vient pas à l'idée de me raccompagner, ne serait-ce qu'à ma voiture. Sans exiger le baise-main, on peut tout de même attendre un minimum d'égards. Sûrement pas de celui-là !

Il raconte "Elle était sans gêne¿"

18959_42607.jpg

Quand elle a choisi direct le menu le plus cher, j'ai trouvé que cela manquait un peu de délicatesse. Cette première impression s'est confirmée : elle a pioché dans mon assiette pour goûter mon plat, qu'elle a trouvé meilleur et qu'elle a voulu échanger avec le sien, qui ne me disait rien.

Elle a réclamé une autre bouteille de vin au dessert. Elle a allumé un petit cigare alors que nous étions dans un coin non fumeur.

Quand enfin elle m'a demandé si je pouvais garder son chien le week-end suivant, j'ai annoncé que je partais à l'étranger pour trois mois.

Courage, fuyons !

Elle raconte "Il était gaffeur"

18959_42621.jpg

A table, il enchaîne les compliments :

"éa vous va bien le rouge à lèvres, vous ne devez pas en mettre souvent ?"

Comment a-t-il deviné ? La seule fois où on s'est vu, c'était à une soirée et justement, j'en portais. Est-ce que ça veut dire que ce soir, je l'ai mal mis et ça bave ?

"J'adore vos petites rides au coin des yeux."

Adroit, de me parler de mes rides !

"Vous savez, j'aime les femmes qui ont peu de poitrine, comme vous.

Et moi qui croyais que le Wonderbra me faisait un décolleté flatteur¿"

Trop maladroit, celui-là !

Il raconte "Elle était négligée¿"

18959_42613.jpg

Pour me montrer sous mon meilleur jour, j'étais passé chez moi me changer en rentrant du bureau. Douché, rasé de près, cravaté, je voulais lui faire bonne impression. Elle est arrivée le cheveu en berne, le maquillage fatigué, mal fagotée, pas soignée. Quand j'ai monté derrière elle l'escalier du restaurant, j'ai vu qu'elle avait stoppé au vernis l'échelle de son collant filé. Et quand elle a posé les mains sur la table, ses ongles n'étaient pas nets. Pas très sexy, tout ça ! Je n'aurais pas été fier de la présenter à des amis.

Je ne l'ai jamais réinvitée.

article femmesplus.fr

Dîner en amoureux des forumeurs et forumeuses (vous pouvez m'envoyer vos récits par mp )

En exclusivité une personne (dont je tairais le pseudo m'a écris son premier dîner en amoureux.... je l'ai trouvé excellent)

Récit n°1 :

Je viens te raconter ici le 1° dîner amoureux de............... avec celui qui deviendra plus tard son mari ! :o

Nous avions auparavant dîné plusieurs fois au resto, mais toujours avec des amis ( donc, ça ne compte pas :snif: )

Je me lance et je l'invite à venir à la maison un samedi soir vers 20h ! Je ne bossais pas ce jour-là, donc la veille je cherche des recettes, patati patata et je me fais ma petite liste de courses à faire le lendemain !

Et crac, à 22h le vendredi soir, ma chef m'appelle pour me dire qu'il fallait que je vienne bosser le lendemain de 6h30 à 18h30. Horreur, malheur ! :snif: Je fais le tour des placards et la seule chose que je puisse préparer avec ce que j'avais en stock: un gratin de macaronis au thon ! ;) Bon, tant pis ! Faudra faire avec.... :o

Bref, le lendemain je vais bosser, je rentre vers 19h. Plus qu'une heure pour faire le grand ravalement de printemps... A 20h, mon amoureux arrive, je lui explique mes déboires... J'enfourne le gratin et on commence à boire l'apéro...

Et ce qui devait arriver arriva ! :o;)

Mais avec tout ça, c'est que moi j'en avais oublié le gratin ! ;) Et quand on a commencé à avoir vraiment faim, ben le gratin était en quelque sorte momifié dans le four ! l :snif: Plus une once d'humidité, une brique de nouilles à l'état pur!

Mais le seul problème, c'est que dans mon coin, à 1 h du matin, t'as plus un resto d'ouvert, même le samedi ! :o

Nous avons donc, pour notre 1° dîner amoureux, mangé dans la voiture des sandwich-club achetés à la station-service du coin ! :snif:

Merci pour avoir partagé ce moment lol ...... :coeur:

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

eloba Membre+ 50 776 messages
**amimoureuse d'&va**‚ 34ans
Posté(e)

je me rend compte que le premier diner avec mon ex était vraiment génial en lisant ça :snif:

ni radin, ni sinistre, ni rien de tout ceux la en tout cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Si cela t'a fait sourire c'est le but :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hachi Membre 251 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

En effet le premier repas a beaucoup d'importance, tout comme le premier baiser, la première fois au lit ... enfin dans l'optique ou on cherche une relation durable, évidemment :snif:

(si c'est juste pour un coup d'un soir ... lol)

Voilà pourquoi je propose : emennez l'autre manger une crepe. non seulement c'est bon mais c'est convivial! et pi pr les radins, c'est pas cher ;)

Bon plus sérieusement, déja il vaut mieux tenter un resto "classique" (sauf si vous etes sur que l'autre appréciera votre choix) et dans une gamme de prix raisonnable. Inutile de sortir le grand jeux dans un 3 étoiles, ça ne servira qu'à vous faire passer pour un gros richard ou à confirmer votre envie de "pour me dire merci, tu me feras bien une petite gaterie après le dessert?". :snif:

De même, évitez les trucs trop guindés (pas mettre l'autre mal à l'aise) ou trop plouc (sauf si c'est son genre lol).

Privilégiez l'originalité pour "l'après dessert" :o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amy_Lee Membre 525 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)

Pour le "j'avais le souvenir d'une très belle brune..."je crois que je lui casse l'assiette sur la tête et que je m'en vais! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eloba Membre+ 50 776 messages
**amimoureuse d'&va**‚ 34ans
Posté(e)
Si cela t'a fait sourire c'est le but :snif:

oui parce que quand je lis tes autres topics, il a souvent tout faux alors pour une fois ça change et il m'a rendu service finalement :snif:

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Et si elle a fait une teinture blonde juste avant le diner ?

On n'a pas le droit de le remarquer ? Et 2 mois après, vous serez les premières à nous crier dessus: "ouai, je me ais une teinture parce que je sais que tu aimes bien cette couleur, et tu ne le remarque même pas !" :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amy_Lee Membre 525 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)
Et si elle a fait une teinture blonde juste avant le diner ?

On n'a pas le droit de le remarquer ? Et 2 mois après, vous serez les premières à nous crier dessus: "ouai, je me ais une teinture parce que je sais que tu aimes bien cette couleur, et tu ne le remarque même pas !" :snif:

Mouais quand même.... :snif:

J'abandonne vous les hommes vous avez toujours raison.... ;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)
Et si elle a fait une teinture blonde juste avant le diner ?

On n'a pas le droit de le remarquer ? Et 2 mois après, vous serez les premières à nous crier dessus: "ouai, je me ais une teinture parce que je sais que tu aimes bien cette couleur, et tu ne le remarque même pas !" :snif:

Wild ne te cherche pas d'excuses tu as tort point final :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

En exclusivité une personne (dont je tairais le pseudo m'a écris son premier dîner en amoureux.... je l'ai trouvé excellent)

Je viens te raconter ici le 1° dîner amoureux de............... avec celui qui deviendra plus tard son mari ! :o

Nous avions auparavant dîné plusieurs fois au resto, mais toujours avec des amis ( donc, ça ne compte pas :snif: )

Je me lance et je l'invite à venir à la maison un samedi soir vers 20h ! Je ne bossais pas ce jour-là, donc la veille je cherche des recettes, patati patata et je me fais ma petite liste de courses à faire le lendemain !

Et crac, à 22h le vendredi soir, ma chef m'appelle pour me dire qu'il fallait que je vienne bosser le lendemain de 6h30 à 18h30. Horreur, malheur ! :snif: Je fais le tour des placards et la seule chose que je puisse préparer avec ce que j'avais en stock: un gratin de macaronis au thon ! ;) Bon, tant pis ! Faudra faire avec.... :o

Bref, le lendemain je vais bosser, je rentre vers 19h. Plus qu'une heure pour faire le grand ravalement de printemps... A 20h, mon amoureux arrive, je lui explique mes déboires... J'enfourne le gratin et on commence à boire l'apéro...

Et ce qui devait arriver arriva ! :o;)

Mais avec tout ça, c'est que moi j'en avais oublié le gratin ! ;) Et quand on a commencé à avoir vraiment faim, ben le gratin était en quelque sorte momifié dans le four ! l :snif: Plus une once d'humidité, une brique de nouilles à l'état pur!

Mais le seul problème, c'est que dans mon coin, à 1 h du matin, t'as plus un resto d'ouvert, même le samedi ! :o

Nous avons donc, pour notre 1° dîner amoureux, mangé dans la voiture des sandwich-club achetés à la station-service du coin ! :snif:

Merci pour avoir partagé ce moment lol ...... :coeur:

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 884 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Excellent.

Mais de la sorte, le premier diner reste un souvenir impérissable, comme le gratin de macaronis d'ailleurs. (que l'on peut alors alors garder en souvenir) :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Alors mon premier tête à tête s'est fait à la maison, autour d'une purée de pomme de terre, compote de pomme et des chipolatas, et limonade rien donc d'extraordinaire , mais inoubliable, vu que c'était à l'improviste , le dessert n'était pas mal non plus :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Elle raconte "Il était bavard…"

18959_42617.jpg

Le premier dîner sert à faire connaissance. Mais pour ça, il faut échanger.

Il sert le premier et ne lâchera jamais la balle :

"Je dirige un service de crédit… J’adore les peintres flamands… Je trouve cette blanquette délicieuse… Je viens de lire le dernier Pennac…"

J’attends "Et vous ?" en vain. Je suis réduite au rôle de magnétophone : je dois l’écouter et si possible enregistrer. Aucune question sur ma petite personne, sur ce que je fais, ce qui m’intéresse…

La conversation à sens unique, non seulement ça lasse, mais ça promet peu d’écoute et d’attention.

Il raconte "Elle était professionnelle"

18959_42610.jpg

"Et vous, qu’est-ce que vous faites ?"

J’avais posé la question banale, histoire de lancer la conversation. Que n’avais-je pas fait ! J’ai eu droit à tout le récapitulatif, dans les moindres détails : sa licence en sciences éco, le sujet de son mémoire, son premier job, le second, le troisième, l’actuel, avec l’importance de ses responsabilités, les effectifs de son équipe et la haute estime de ses supérieurs… La froideur glacée de la business woman ! J’ai eu l’impression de continuer ma journée de travail. Elle a dû confondre ce dîner avec un entretien d’embauche.

Je ne l’ai pas engagée.

Elle raconte "Il était ennuyeux…"

18959_42650.jpg

C’est comme un film qui commence mal, on se dit que ça démarre lentement, mais que ça va s’arranger. Pas toujours…

"L’exonération des charges sur les heures supplémentaires, la stratégie géopolitique des émirats, le rôle de la cédille dans les langues moldaves, les conséquences de la révocation de l’Edit de Nantes, la baisse imprévue des actions Areva, la notion de gai savoir chez Nietzche Tout y est passé.

A hurler de rire ! Il sait certainement beaucoup de choses, mais trop c’est trop. Et la légèreté, connaît pas.

La vie est trop courte pour s’ennuyer.

Il raconte "Elle était artificielle…"

18959_42609.jpg

Je me souvenais d’une fille plutôt naturelle. Je me suis retrouvée devant une poupée Barbie, apprêtée, habillée et maquillée comme un sapin de Noël. Positif, je me suis dit : elle s’est donné du mal pour me plaire, c’est sympa. Mais c’est devenu horripilant : pendant le dîner, elle m’écoutait à peine, me répondait distraitement, tant elle était obnubilée par son look : elle se regardait dans la lame de son couteau, se remettait du rouge à lèvres entre chaque plat, se recoiffait à table. Je ne l’avais pas invitée à un casting de mannequin.

J’aurais aimé dîner avec une personne authentique.

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 884 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

"je ne l'ai pas engagée" :snif: :snif: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latitounne Membre 378 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)

il y a deux,trois ans,je préférais recevoir chez moi,pour un tit dîner,tranquillou.

jusqu'au jour où...

le dîner se passe super bien,aucun accro,il avait réussi le test :snif:

mais le repas fini,je m'en souviendrai toute ma vie,

il m'a littéralement sauté dessus!

m'a embrassé à me décrocher la machoire,et mettre ses mains direct dans mon décolleté!

je l'ai gifflé,lui ai hurlé dessus et l'ai mis à la porte!

je n'inviterai plus chez moi à moin de bien le connaitre,et encore,

le" tu viens boire un verre chez moi?" de la fin,ça me fous des frissons,

car je pense savoir à quoi m'en tenir,

et ça me refroidit direct :snif:

ben oui,un peu de délicatesse,bordel ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Elle raconte "Il était grossier…"

18959_42615.jpg

Son regard insistant sur mon décolleté devenait gênant, jusqu’au commentaire :

"Dites-moi, avec un décolleté comme ça, vous devez attirer du monde au balcon !"

Il le dit si fort que nos voisins de table pouffent dans leur assiette, ce qui leur vaut un regard complice de l’orateur, content de sa sortie.

Ensuite, il n’arrête pas de faire des réflexions égrillardes sur des femmes présentes dans le restaurant: "Eh ben pour celle-là, faudrait que je me force… " ou "Avec une tête pareille, elle doit pas le faire souvent !"

En tout cas avec lui, jamais !

Il raconte "Elle était entreprenante…"

18959_42608.jpg

La danse de séduction a commencé au hors d’oeuvre : elle frôlait avec insistance ma jambe sous la table. Au plat de résistance, elle me prenait la main. Au dessert, elle me tendait ses lèvres. Au café, elle m’invitait à prendre un dernier verre chez elle. Sans être vieux jeu, j’ai trouvé ça un peu rapide. J’aime bien sentir que je plais à une femme, mais si c’est suggéré avec subtilité. J’apprécie une certaine réserve, nimbée de mystère.

J’ai le sens de la conquête, j’aime courtiser une femme qui se laisse désirer, avec l’incertitude du résultat.

C’était raté !

Elle raconte "Il était goujat"

18959_42614.jpg

Son téléphone portable sonne au milieu du repas. Il répond et la conversation dure plusieurs minutes.

Je m’attendais à ce qu’il s’excuse. Pas du tout ! Il le laisse allumé et le pose sur la table. Charmant… pour moi, comme pour nos voisins.

A la sortie du restaurant, il termine en beauté :

"Bon, ben je vous laisse. C’était sympa. A bientôt, je vous rappelle…"

Et moi, je rentre comment ? Il ne lui vient pas à l’idée de me raccompagner, ne serait-ce qu’à ma voiture. Sans exiger le baise-main, on peut tout de même attendre un minimum d’égards. Sûrement pas de celui-là !

Il raconte "Elle était sans gêne…"

18959_42607.jpg

Quand elle a choisi direct le menu le plus cher, j’ai trouvé que cela manquait un peu de délicatesse. Cette première impression s’est confirmée : elle a pioché dans mon assiette pour goûter mon plat, qu’elle a trouvé meilleur et qu’elle a voulu échanger avec le sien, qui ne me disait rien.

Elle a réclamé une autre bouteille de vin au dessert. Elle a allumé un petit cigare alors que nous étions dans un coin non fumeur.

Quand enfin elle m’a demandé si je pouvais garder son chien le week-end suivant, j’ai annoncé que je partais à l’étranger pour trois mois.

Courage, fuyons !

Elle raconte "Il était gaffeur"

18959_42621.jpg

A table, il enchaîne les compliments :

"éa vous va bien le rouge à lèvres, vous ne devez pas en mettre souvent ?"

Comment a-t-il deviné ? La seule fois où on s’est vu, c’était à une soirée et justement, j’en portais. Est-ce que ça veut dire que ce soir, je l’ai mal mis et ça bave ?

"J’adore vos petites rides au coin des yeux."

Adroit, de me parler de mes rides !

"Vous savez, j’aime les femmes qui ont peu de poitrine, comme vous.

Et moi qui croyais que le Wonderbra me faisait un décolleté flatteur…"

Trop maladroit, celui-là !

Il raconte "Elle était négligée…"

18959_42613.jpg

Pour me montrer sous mon meilleur jour, j’étais passé chez moi me changer en rentrant du bureau. Douché, rasé de près, cravaté, je voulais lui faire bonne impression. Elle est arrivée le cheveu en berne, le maquillage fatigué, mal fagotée, pas soignée. Quand j’ai monté derrière elle l’escalier du restaurant, j’ai vu qu’elle avait stoppé au vernis l’échelle de son collant filé. Et quand elle a posé les mains sur la table, ses ongles n’étaient pas nets. Pas très sexy, tout ça ! Je n’aurais pas été fier de la présenter à des amis.

Je ne l’ai jamais réinvitée.

article femmesplus.fr

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dodow Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

le 1er diner en amoureux que j'ai fait...c'était un déjeuner dans un parc assis dans l'herbe...pas très romantique... mdr

nan un jour je l'ammènerai a un restaurant...

le problème c'es que elle est plus vieille que moi (de 2 ans) et donc qu'elle gagnera le permis avant, en clair c'est elle qui s'ammènera dans le restaurant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dami22 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

moi je suis sorti avec une nana dimanche soir et je me pose des questions maintenant !

j'explique:

je suis éléctricien, on c'est croisé dans le bus, mais on se connaissait déjà depuis longtemps "voisins"

et puis je lui ai laissé ma carte, je lui ai dis: "si jamais tu à une bricole éléctrique, tu pense à moi !"

elle m'appel deux jours plus tard, et elle me dit j'ai un problème d'interupteur, je vient chez elle je voit se qu'il lui faut

comme materiel, deux jours plus tard, un dimanche on se fixe rendez vous, elle me dit de toute facon je voulait t'inviter à sortir manger avec toi (hors materiel et mains d'oeuvre) ok bon alors dimanche 16h et après on irra manger ok !

je vient avec une heure de retard, je commance le travail, tout est bon, et après quand j'ai fini, elle me dit: t'a faim ?

je dit oui, on sort pas loin de chez elle, en mangeant on discute, d'elle bien sur elle me pose des questions sur moi

après moi je lui grise que je tien à elle et que j'aime etre avec elle peux étre petite errure: je lui dit qu'on est des bon amis et qu'on vas bien ensemble ! enfin après le repas, dessert et café, retour chez elle, je voit une antenne sur son ordi, je lui dit c'est quoi ? elle me dit attend je te montre (films) je dit non ça vas (erreure ?) après je prend mes outils et je part, (un peux tot ?) après sur le pas de la porte c'est asser rapide, elle claque la porte et voila :blush:

moi je suis attiré par elle et je veux aller plus loin mais je ne sais pas comment faire, je l'ai appelé hier à midi je lui ai dit t'a d'autre prises à mettre je te les mets samedi comme hier soir ? elle me dit: oui mais je doit traduire quelque chose à un mec :coeur:

la je doute maintenant !

se que je veux c'est avoir un autre rendez vous avec elle et "conclure" c'est a dire lui dire que je suis attiré par elle et l'embrasser et puis et puis !

voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant