"Il a transmis le VIH à sa compagne: Deux ans fermes requis"


Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Un homme de 41 ans, toxicomane a transmis le VIH à sa compagne entre 1998 et 1999. Après un test de dépistage positif en juin 1999, la femme porte plainte (juin 2000) pour tentative d'homicide involontaire. Le procureur de la République requier 3 ans de prison dont deux fermes. Verdict le 2 juin.

Article France Info:


  • Deux ans ferme requis contre un homme qui avait transmis le VIH à sa compagne
    07/05/2008-[22:54] - AFP
    MARSEILLE, 7 mai 2008 (AFP) - Le procureur de la République de Marseille, Xavier Bonhomme, a requis mercredi devant le tribunal correctionnel une peine de trois ans de prison, dont deux ferme, à l'encontre d'un homme qui avait transmis le virus du sida à sa concubine.
    égé de 41 ans, le prévenu avait vécu quelques mois avec cette jeune femme au cours des années 1998 et 1999. Toxicomane, il avait, au début de sa relation avec elle accepter de mettre un préservatif avant de lui expliquer que cela le gênait. La jeune femme avait découvert qu'elle était séropositive en juin 1999. Lors de l'instruction de ce dossier, l'homme avait expliqué qu'il avait à plusieurs reprises interrompu son traitement et son avocat, Me Gérard Bismuth, a expliqué lors du procès que son client niait complètement sa maladie, une attitude qui pouvait expliquer, selon lui, qu'il n'ait pas averti sa compagne. Cette dernière avait déposé plainte le 2 mai 2000 pour "tentative d'homicide involontaire" et "mise en danger d'autrui" mais la justice avait finalement retenu le délit d'"administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité ou une incapacité permanentes". Le tribunal correctionnel de Marseille, présidé par Vincent Turbeaux, doit rendre son jugement le 2 juin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Fii69 Membre 144 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)

c'est délicat s'il "niait" sa maladie ... Ca veut dire qu'il le savait, mais il le refoulait, c'est ça ? Moi je ne lui donnerais pas autant de ferme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Et bien selon moi il ne l'acceptait pas, d'ailleurs, il n'a pas bien pris sont traitement augmentant ainsi le risque de transmission.

Difficile de juger en effet, pourtant, ceci est à mon gout très grave d'autant plus que cette compagne n'a été que transitoire... j'espère vraiment qu'il n'a pas fait la même chose avec d'autres.

Une preuve que le message concernant le VIH et ses risques, conséquences et préventions sont vraiment indispensables non seulement pour les gens sains mais surtout pour les porteurs du virus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fii69 Membre 144 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)
Une preuve que le message concernant le VIH et ses risques, conséquences et préventions sont vraiment indispensables non seulement pour les gens sains mais surtout pour les porteurs du virus.

oui c'est sûr !!

et la femme n'aurait peut-être pas dû non plus accepter de faire l'amour sans préservatif ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Evidemment... mais ça relève un autre problème... était-elle toxicomane elle aussi ou tout simplement malveillante. Peut être un soir en se laissant aller..

On en connait rien de cette femme donc difficile de porter un jugement correct. Une chose est sure c'est qu'elle aussi a fait une erreur en acceptant d'enlever le préservatif... était-elle vraiment consciente des risques? connaissait-elle le statut de son compagnon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alan007 Membre 1 247 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Moi je suis d'accord avec le procureur! Ce n'est pas UNE fois ou sous le "feu" de "l'action" on oublie, mais quelque mois!!!! Pendant les quels il savait qu'il avait le virus. Le préservatif le "géné", oui mais c'est une des retombée quand on est séro +!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
car16 Membre 1 525 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

oui je suis d'afccord avec toi faut pas deconner avec sa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

Que dire... apparement lui savait qu'il était malade, il à fait ça en toute connaissance de cause et sans en informer sa partenaire, c'est quand même limite.

Quand à elle elle accepter de coucher avec lui sans préservatif sans faire de test alors qu'elle ne le conait que depuis quelques mois...

Les deux sont coupable dans un sens, mais je ne comprend pas comment on peut faire ça à quelqu'un, lui donner une maladie mortelle comme ça, parce qu'un bout de plastique nous gène...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Parfois, porter une maladie incurable ce n'est pas si évident à vivre. Tous les matins, se lever, se sentir bien et se dire "ah mais putain faut pas que j'oublie que je suis malade" Et les médicaments à prendre. Il est parfois possible de se dire: bon ben j'en ai marre de tous ces médicaments, je vais mieux après tout!

Nous même nous faisons cela pour une bronchite ou une gastro ( à une moindre mesure évidement).

Je ne cherche pas à y donner raison, cet homme a quand même eu des conduites à risque et ce qu'il a fait peut être par laisser aller aura des conséquence sur son ancienne compagne autant niveau physique de psychologique. je pense qu'il le portera sur la conscience un bon bout de temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Faut-il pénaliser la transmission sexuelle du virus?

Sida : « Faut-il pénaliser la transmission sexuelle du virus ? »

Le Parisien

C'est ce que se demande Le Parisien, qui se penche sur la plainte d'une Marseillaise, « contaminée par l'homme qu'elle aimait et avec lequel elle a vécu 9 mois. Lui se savait séropositif et l'avait tu ».

Le journal indique que « la plainte, déposée en 2000, vient d'aboutir. La justice a retenu la qualification d'«administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité ou une incapacité permanente» ».

Le Parisien ajoute que « lors du procès en correctionnelle, le 30 avril à Marseille, le procureur a requis 3 ans de prison, dont 2 ferme, à l'encontre de son ex-compagnon ».

Le quotidien publie un entretien avec la plaignante, qui déclare témoigner « pour informer. Ce qui m'est arrivé est arrivé à beaucoup d'autres. Je n'imaginais pas qu'on pouvait cacher ce genre de maladie. J'ai eu affaire à un imposteur ».

« Après la rupture, il m'a avoué qu'il me trompait. [¿] Je pensais alors, et pense toujours : combien de femmes a-t-il pu contaminer. [¿] Il fallait que je l'empêche de nuire. Je me suis tournée vers la justice : quel autre moyen y avait-il de le stopper ? », continue la jeune femme.

Le Parisien revient sur « la condamnation [en 2004] à 6 ans de prison ferme à Strasbourg d'un homme qui se savait porteur du virus et l'avait transmis sciemment à deux jeunes femmes, dont l'une s'est suicidée. L'arrêt de la cour d'appel de Colmar, qui a confirmé sa peine, fait jurisprudence en retenant le délit d'«administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité ou une incapacité permanente» », note le journal.

Le quotidien relève que « ces affaires judiciaires restent exceptionnelles. [¿] Elles soulèvent en revanche une vive réaction des acteurs de la lutte contre le sida, inquiets, comme l'exprime le Conseil national du sida, d'une «confusion entre le droit à obtenir réparation en justice» et «le risque d'une stigmatisation nuisible à la prévention» ».

Le Parisien se penche toutefois sur l'association Femmes positives, qui « défend l'idée qu'une «sanction pour ceux qui sont dans le déni ou l'inconscience» est nécessaire ».

Source: Endocrino.net

(pas trouvé l'article du parisien, le lien prochainement)

Une question étonnante, faut-il aller jusque là?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Ce que je trouve horrible en effet c'est le fait de ne pas prévenir la compagne en sachant que l'on est malade. J'avoue que si ça m'arrivait, je voudrais vraiment tout arrêter dans ma vie c'est certain...

Les condamner, oui si c'est une acte volontaire.

Etre atteint d'une maladie chronique c'est pas toujours facile à vivre comme j'ai dit, mais dans ce cas, infecter en toute connaissance de cause une personne saine, c'est vraiment la pire des choses, la tuer à petits feux.

Merci Abby :snif:

Modifié par Myeline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casquettedebaseball Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)

Cette femme a-t-elle des résultats de tests antérieurs à 1999 ?

En lisant simplement cet article, c'est la première question qui me vient à l'esprit ; comment peut on être certain qu'elle n'était pas séropositive avant sa rencontre avec cet homme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Oui, on peut se poser ce genre de question, la seule chose que je me suis dite c'est que si l'affaire est allé si loin, je pense que cette hypothèse a déjà été posée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Attendons le jugement du TC..puis du TA..puis de la cour de cass...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
keurdeloup45 Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

si une femme me fais ça un jour , je mourrirais mais je l'emmenerai dans ma tombe

j'ai lu une histoire sur une femme un jour qui avais le sida et pour se vengé couchais avec des hommes

sans préservatifs !!!! GRAVE :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Refiler le virus du SIDA en toute connaissance de cause, je trouve qu'on est pas loin de l'homicide volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metissa Membre 1 116 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

elle est autant fautive que lui , il faut

se protéger , deux ans ferme pour avoir

transmis le VIH c'est dur !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riverback
Invité Riverback Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que si son HIV était diagnostiqué avant et qu'il n'a pas mis sa compagne au courant et pris les précautions nécessaires, le jugement est compréhensible même si le VIH et donc le Sida quelque temps après même si c'est loin d'être une implication évidente.

cependant, je pense qu'il y a une belle question d'éthique derrière tout ça. En effet, d'autres pourraient voir ça sous un angle diffèrent: on condamne des gens parce qu'ils sont malades, chose qui se passe en ce moment même dans quelques pays qu'il vaut mieux ne pas citer, on met en quarantaine les séropositifs (ives).

Finalement, je pense que je n'ai pas les outils nécessaires pour juger ce genre de situations. Ma réaction serait donc la première qui relève plus du sensationnel et de l'humain que d'autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gambit Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Pour ma part, il méritait d'être reconnu coupable. Evidemment je vois mal comment quantifier une sanction face à un tel acte. Mais sa culpabilité devait lui être signifiée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant