Aller au contenu

éducation sexuelle


Messages recommandés

Invités Posté(e)
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

Comme vous le savez, la merveilleuse réforme de l'éducation sonne le glas de ce qu'on appelait naguère «l'éducation sexuelle».

Désormais, pour reprendre la jolie formule de notre ineffable Ministère, «l'éducation à la sexualité ne relève plus d'une seule matière ou d'un seul intervenant mais devient la responsabilité d'un ensemble de partenaires».

En français, ça veut dire qu'il n'y aura plus de case horaire consacrée à l'éducation sexuelle.

Au lieu de parler de sexualité dans UN cours spécifique, on parlera de sexualité dans TOUS les cours: les cours de maths, de musique, de français...

Vous avez bien lu. Désormais, TOUS LES PROFS devront aborder le sujet de la sexualité dans leurs cours.

Terminée, l'époque où les profs de maths devaient se contenter d'enseigner les règles de multiplication à leurs élèves. Ils devront aussi leur parler de leur zizi. C'est pas beau, ça?

«3 X 2 = 6. 4 X 2 = 8. 5 X 2 = 10. En passant, les enfants, saviez-vous que la masturbation ne rend pas sourd?»

Ne craignez rien: les génies du ministère de l'éducation ont pensé à tout! Afin d'aider les profs de musique à parler d'amour oral entre deux cours de flûte à bec, ils ont publié un magnifique livret intitulé L'éducation à la sexualité dans le contexte de la réforme de l'éducation.

«Les questions posées par les enfants et par les adolescents à propos de la sexualité peuvent constituer un bon point de départ pour amorcer une intervention en matière d'éducation sexuelle», peut-on lire dans le document.

Par exemple: vous êtes en train d'enseigner la conjugaison du verbe Courir au subjonctif plus-que-parfait, quand une de vos élèves vous demande à brûle-pourpoint si elle peut attraper la syphilis en suçant son chum.

Laissez tomber votre Grevisse et sautez sur l'occasion pour amorcer une intervention au sujet des MTS!

Le document établit la liste de diverses questions que les étudiants peuvent poser à leurs profs: «é quoi ça sert, un pénis? La sodomie est-elle un acte d'amour? Vais-je empoisonner ma copine si elle avale mon sperme?»

Si jamais un étudiant vous lance une de ces questions pendant votre cours de maths (et Dieu sait que ça arrive souvent...), profitez-en et lancez un débat en classe!

Comme l'affirme le document, «il ne faut pas craindre d'innover et de s'engager dans des discussions animées»!

Par exemple: vous êtes en train d'enseigner la conjugaison du verbe Courir au subjonctif plus-que-parfait, quand une de vos élèves vous demande à brûle-pourpoint si elle peut attraper la syphilis en suçant son chum.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 34ans Posté(e)
Jolane Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 34ans
Posté(e)

Purée.

Pourquoi est-ce que je passe le concours d'instit en France l'an prochain exactement?

Je ne dis pas qu'il n'y avait rien à changer aux heures d'éducation sexuelle parfois plus effrayantes qu'autre chose, mais de là à les supprimer pour faire ça...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

oui je suis d accord avec toi jolane ... le fait est que l éducation sexuelle va disparaitre purement et simplement de l enseignement ...

et je vois peu de prof de quelque discipline que ce soit se lancer spontanément dans des explications detaillées de la sexualité ...

pas grave tu m enverras tes eleves sur le forum ... :snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 33ans Posté(e)
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 33ans
Posté(e)

C'est nul :snif:

Ces cours étaient bien, ils permettaient de répondre à toutes les questions qu'on osait pas poser aux parents, en plus il y avait souvent l'infirmière -je me rappelle qu'elle nous avait montrer comment enfiler un préservatif... sur un marqueur :snif:-. Là, je vois pas trop comment les élèves vont réussir à poser des questions à des profs qu'ils voient tous les jours sans craindre de jugement. Après, peut-être que certains cours s'y prêtent... y a plus qu'à faire lire Sade aux minots, ce sera une bonne entrée en matière ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ 35ans Posté(e)
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 35ans
Posté(e)

Moué ... et après on se plaindra que des profs et des élèves copulent !

:snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
chaussette25 Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

name='nostressssss' date='jeudi 10 avril 2008 à 13:50' post='1850855'] oui je suis d accord avec toi jolane ... le fait est que l éducation sexuelle va disparaitre purement et simplement de l enseignement ... et je vois peu de prof de quelque discipline que ce soit se lancer spontanément dans des explications detaillées de la sexualité ... pas grave tu m enverras tes eleves sur le forum ... :snif:

Ah ben c'est du beau!!!!! T'aurais du faire instit toi :snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)
:snif: .... je me serais spécialisé dans l éducation de la sexualité ... par contre pour le reste j aurais été nul ... :snif:
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ 66ans Posté(e)
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 66ans
Posté(e)
:snif: .... je me serais spécialisé dans l éducation de la sexualité ... par contre pour le reste j aurais été nul ... ;)

mais non, mais non, tu as une foule de talents, ne te rabaisse pas voyons :snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×