l'histoire une arme de destruction massive?

Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

"L'histoire est le produit le plus dangereux que l'intellect ait élaboré" Paul VALERY. Alors justifié ou pas? L'histoire : outil du politique ou arme contre les dérives politiques? Nous sommes je crois et de plus en plus dans ce débat au 21eme siecle!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

cheuwing Membre 7 542 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

L'histoire aprèe être une arme permettant d'étudier le politique redevient comme au temps des princes une arme au service de l'état en utilisant le coté émotionnel qu'est la mémoire. Arme dangeureuse qui ne fait plus appel au rationnel et à un recul.

De plus l'histoire devient de plus en plus contemporaine et est encore jugé d'un trait trop émotionnel par rapport à la proximité des générations et l'imbrication présente pour justifier beaucoup d'actes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

"Qui contrôle le passé, contrôle le présent"

"Qui contrôle le présent, contrôle l'avenir"

Orwell, 1984.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

L'histoire est ce qu'on en fait. Des pans entiers nous on surement échappé mais on a l'essentiel des faits, qui s'éclairent petit à petit.

A moins que certains essayent d'orienter certains faits historiques dans le but de rallier à une doctrine quelconque, mais je ne pense pas que ce soit le but premier des manuels d'histoire, très contrôlés.

Ni des profs, ou alors ce sont des individus à radier tout de suite.

L'histoire est une discipline à controverse, dans son enseignement comme dans sa science. Elle le sera encore longtemps, mais la recherche de la vérité historique doit être constructive et ne pas être utilisée comme outil de désinformation.

Dans le cas du négationnisme, oui, c'est une arme de destruction de la vérité, de manipulation de la pensée par travestissement de la vérité ou des preuves qu'on en a.

C'est comme ça que fonctionnent la plupart des gourous, car l'histoire a encore des failles et il est facile de s'y engouffrer pour dire n'importe quoi.

Dans le meilleur des cas, l'enseignement de l'histoire est couplée d'une analyse, ce qui en fait -dans le cas où tout sera faux- un joli conte avec des valeurs utiles, une morale. Et des enseignements sur la vie, la nature humaine et les systèmes.

C'est grâce à l'enseignement de cette analyse des faits avérés qu'on comprend les mécanismes qui ont permis au Parti Nazi d'émerger et commettre tous ces crimes. Et qu'on forme des gens plus aptes à éviter le renouveau de ce genre d'atrocités humaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Je trouve particulièrement intéressant comment Howard ZINN présente le travail de l'historien dans Une histoire populaire des Etats-Unis : de 1492 à nos jours. Il y explique comment l'Histoire peut être, ou est, un outil politique, idéologique...

Un lien pour lire l'extrait de ce livre (pas si long que ça)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)
A moins que certains essayent d'orienter certains faits historiques dans le but de rallier à une doctrine quelconque, mais je ne pense pas que ce soit le but premier des manuels d'histoire, très contrôlés.

Ni des profs, ou alors ce sont des individus à radier tout de suite.

« On montrera qu'il existe dans le monde deux camps : l'un impérialiste et antidémocratique (USA) ; l'autre anti-impérialiste et démocratique (URSS) en précisant leurs buts : domination mondiale par l'écrasement du camp anti-impérialiste (USA), lutte contre l'impérialisme et le fascisme, renforcement de la démocratie (URSS). » (Manuel d'aide aux professeurs d'Histoire, Bordas, 1980)

soirce : Jean-François Revel, La Connaissance inutile. :snif:

Par exemple, Annie Lacroix-Riz, professeur négationiste qui enseigne en toute impunité à l'Université... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

pour moi qui enseigne l'histoire au collège, je me rends compte qu'il est facile à travers cette matière de formater les esprits et souvent j'ai la certitude d'être un agent d epropagande : les programmes sont très dirigistes sur les docuement à utiliser alors que la recherche historique pourrait vraiment leur permettre d'avoir une opinion constructive!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 727 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

:snif: comme a dit j'sais pu qui : c'est les vainqueurs qui ecrivent l'Histoire :o

;) L'histoire n'est pas neutre telle quelle est enseignée , elle raconte les victoires et passe sous silences le sort des vaincus , quant je pense a la maniere dont je l'ai apprise , je me rend compte qu'on ma fait avaler des tonnes de mensonges patriotiques , et comme en plus j'ai passé ma scolarité chez les curés j'ai eu droit en plus aux pieux mensonges :coeur: il m'a fallut pas mal de temps et des tas de bouquins pour me donner une vue plus juste de l'Histoire et meme encore maintenant je continu a apprendre :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Oui, on doit nous en faire avaler des couleuvres, c'est pour ç qu'il faut privilégier l'enseignement de l'analyse de documents d'histoire.

Enseigner à ne pas être passif par rapport à ce qui n'est qu'une information non objective.

C'est pareil pour toutes les matières. Mon prof de bio, un mec génial, m'avait dit en fin de cycle : "Si ça se trouve, tout ce que je vous ai enseigné sur le système immunitaire sera des conneries dans quelques années de recherche !"

Un bon prof doit éveiller notre esprit critique et non pas nous gaver de données et interprétation pré-établies. Seulement, il faut bien se tenir à une "version officielle", sinon, on fait un programme différent pour chaque classe.

Bref, un moindre mal.

Tout ce qui touche aux cycles primaire et secondaire est important. Ce sont les bases. Après, en fac ou université, libre à chacun d'avoir son avis, de se documenter, voire de devenir historien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Le gros problème c'est que l'enseignement de type "par coeur" et la nostalgie de l'école des années 1950 est très à la mode...

Marrant, cette génération sous contôle, à qui on a martelé des savoirs, est celle qui a fait mai 68 :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
:snif: Clovis n'a pas cassé le vase de Jean-Pierre Soisson ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 727 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
Le gros problème c'est que l'enseignement de type "par coeur" et la nostalgie de l'école des années 1950 est très à la mode...

Marrant, cette génération sous contôle, à qui on a martelé des savoirs, est celle qui a fait mai 68 ;)

:snif: Ouais c'etait super , avec en prime les departement Français d'Algerie et les province française d'Afrique Equatoriale et Occidentale (AOF et AEF) et les peres blancs qui nous racontait tout le bien qu'on faisait aux "noir" ces grands enfants :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

Bah, ça change des profs qui nous parlaient de la glorieuse URSS qui allait écraser économiquement les USA, qui disaient que le Goulag était une invention de la CIA, que Soljenitsyne était un agent nazi et que Cuba était la plus grande démocratie d'Amérique. Sans oublier les bobars genre : "la Roumanie est plus riche que l'Espagne" ou "le niveau de vie de la Hongrie est équivalent à celui de l'Autriche".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)
Le gros problème c'est que l'enseignement de type "par coeur" et la nostalgie de l'école des années 1950 est très à la mode...

Marrant, cette génération sous contôle, à qui on a martelé des savoirs, est celle qui a fait mai 68 :snif:

Tout à fait d'accord beli! L'année derniere avec deux classes de troisième nous avons bossé sur la construction de smemoires : celles des poilus, celles des déportés et celle des morts dans les massacres de civil...ils ont pu percevoir notamment que le poilu ne s'est pas battu pour la Patrie mais pour sauver sa peau...l'enseignement nous oblige a dire le contraire ou presque...j'aime prendre le contrepied...c'est pour cela qu'il y a deux ans nous avons etudié la construction du chemin de fer atlantique - congo avec les 4eme en plein debat sur le rôle positif de la colonisation...:snif: et l'année prochaine je pense que je vais taper dans la biographie des résistants et des justes pour que des élèves s'approprient la valeur de la resistance aux idées recues...

Bah, ça change des profs qui nous parlaient de la glorieuse URSS qui allait écraser économiquement les USA, qui disaient que le Goulag était une invention de la CIA, que Soljenitsyne était un agent nazi et que Cuba était la plus grande démocratie d'Amérique. Sans oublier les bobars genre : "la Roumanie est plus riche que l'Espagne" ou "le niveau de vie de la Hongrie est équivalent à celui de l'Autriche".

tu as une vision des profs d'histoire qui est loin d'être la vérité...;) Certains étaient comme cela parce qu'ils ont une formation tres marxisante...mais aujourd'hui la tendance est à être un bon petit soldat...ce qui nous irrite le poil serieusement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

Moi je te parle de mes profs, il y a 20 ans...

Mais c'est toujours plein de marxistes dans l'EN, surtout en histoire-géo et en éco...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

bin oui puisque je suis marxiste mais je sais aussi faire mon boulot avec objectivité et présenter le stalinisme comme une des deux plus grosses ignominie du 20ème siècle avec le nazisme et traiter objectivement la guerre froide...et en 4eme de presenter les defauts et qualités des deux grandes ideologies...capitalisme et marxisme...il n'y que le MEDEF qui pense que nous sommes marxistes :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

alors tu n'es pas une vraie marxiste...

"Si le mensonge sert la révolution, alors le mensonge est vérité" (Lénine)

"Un bon journaliste ne doit pas servir la vérité, il doit servir la révolution" (Allende)

"Les enseignants doivent être les multiplicateurs du socialisme" (Mauroy)

Au fait, le stalinisme n'existe pas, ce n'est que la continuité parfaitement orthodoxe (à un détail près de 1936-1941 / 1948-1953) du léninisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

tu te trompes mon ami...le stalinisme ne peut être la continuité du léninisme pour la simle et bonne raison qu'il n'y a aucun héritage entre les deux

lenine voulait adapter le communisme à la realité alors que staline ne voulait que l'utiliser à son propre compte.

Ta façon d'envisager le communisme me paraît bien hâtive mais c'est ton droit et je respecte au nom de mes idéaux ton interprétation qui n'engage que toi.

Quant à moi je suis marxiste et non communiste : je suis adepte d'une idée pas d'un parti. Je ne suis pas borné et reconnaît les erreurs où elles sont ce qui n'est pas le cas de toutes les idéologies que l'on qualifie d'extrêmes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)
alors tu n'es pas une vraie marxiste...

"Si le mensonge sert la révolution, alors le mensonge est vérité" (Lénine)

"Un bon journaliste ne doit pas servir la vérité, il doit servir la révolution" (Allende)

"Les enseignants doivent être les multiplicateurs du socialisme" (Mauroy)

Au fait, le stalinisme n'existe pas, ce n'est que la continuité parfaitement orthodoxe (à un détail près de 1936-1941 / 1948-1953) du léninisme.

@Michaelaro : t'as oublié de lui dire que t'étais un mec surtout.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

bin il suffit de voir que je suis en bleu pourtant...mais il peut du mal a voir les couleurs... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant