Elections présidentielles en Russie


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-russie.jpg

Russie : la candidature à la présidentielle de l'opposant Kassianov invalidée


Lundi 28 janvier - 10:01

La commission électorale russe a refusé, dimanche 27 janvier, d'enregistrer l'ancien premier ministre Mikhaïl Kassianov comme candidat à l'élection présidentielle du 2 mars, laissant le scrutin sans aucun candidat de l'opposition libérale.



En guise d'explication, la commission électorale a affirmé que plus de 80 000 signatures de soutien sur plus de deux millions collectées par M. Kassianov à travers la Russie, ont été reconnues comme non valables. Jeudi, la commission avait déjà annoncé qu'elle disposait de suffisamment d'éléments pour invalider la candidature de Mikhaïl Kassianov.


Suite de l'article...
Source: LEMONDE.FR avec AFP | 27.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Vladimir Poutine connaîtra-t-il le même

sort que Mikhaïl Gorbatchev?

Par Grigori Melamedov, pour RIA Novosti /.../ Si le nom du futur président ne suscite pratiquement aucun doute, la question d'une nouvelle configuration du pouvoir reste en suspens. Quant au sort ultérieur de Vladimir Poutine, rares sont ceux qui cherchent des parallèles historiques, or ils existent. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la comparaison entre Vladimir Poutine et Mikhaïl Gorbatchev semble la plus vraisemblable.

Il est difficile de trouver dans la nouvelle histoire de la Russie deux hommes politiques aussi dissemblables que Vladimir Poutine et Mikhaïl Gorbatchev. Ils sont aux antipodes l'un de l'autre, sauf sur un point: les véritables intentions et l'avenir politique des deux présidents sont restés une énigme jusqu'aux derniers jours de leur mandat. /.../

De l'avis général, dans le cas de Mikhaïl Gorbatchev, l'incertitude provenait de ses hésitations, de l'absence de plan d'action. En ce qui concerne Vladimir Poutine, au contraire, on suppose qu'il y a un dessein astucieux que le président cache pour des considérations tactiques. Mais est-ce vrai? En effet, le système d'administration édifié par Vladimir Poutine est loin d'être aussi stable qu'on ne le croit, c'est pourquoi son champ de manoeuvre est en fait restreint.

Le credo politique de Vladimir Poutine, l'idée maîtresse qu'il énonce depuis huit ans se réduit en un seul mot: la stabilité. Même le refus de briguer un troisième mandat a été justifié par Vladimir Poutine par le désir de mettre fin aux expériences politiques en Russie. /.../

Une puissante structure politique - le parti Russie unie - a été créée dans le pays. En ce moment, on a tendance à la comparer au PCUS (Parti communiste de l'Union Soviétique), ce qui n'est pas tout à fait juste, bien entendu. Le PCUS avait pour base une idéologie irréfutable et la hiérarchie rigide de la nomenclature intérieure, ce que Russie unie ne possède pas. En outre, et c'est là l'essentiel, le PCUS était le noyau du système politique, alors que Russie unie n'est qu'un de ses éléments, même s'il est très important. La ressemblance entre le PCUS et Russie unie réside ailleurs: ils sont quelque chose de plus important que les partis.

Au cours de ces huit dernières années, le parti Russie unie est devenu l'une des structures du pouvoir présidentiel, une sorte de "département aux affaires du parlement". En cette qualité, Russie unie n'a et ne peut avoir aucun concurrent, tout comme l'Etat ne peut avoir, par exemple, deux armées ou deux ministères identiques. Par conséquent, Russie unie représente, en fait, une institution politique qui diffère considérablement des autres participants aux élections législatives qui sont, en réalité, des partis au sens européen du terme, bien que très faibles.

Les récentes élections à la Douma (chambre basse du parlement russe) ont donné l'impression de n'avoir pas été assez démocratiques, peut-être, parce que les organisations qui y ont participé étaient très différentes, incomparables de par la place qu'elles occupaient dans le système politique: Russie unie et dix autres partis. Il est difficile de qualifier ce moyen d'élection du parlement autrement que de nouvelle expérience, très risquée par ailleurs.

/.../ Une partie considérable des Russes éprouve le besoin d'avoir un parti d'opposition fort qui traduise leurs intérêts ou ne serait-ce que leur conception du monde. D'autre part, Russie unie a attiré à ses côtés de nombreuses personnes talentueuses ayant une perspective politique intéressante. Cependant, leurs points de vue politiques sont très différents. Dans un contexte de pluripartisme réel, ces leaders débutants appartiendraient à des partis différents, mais aujourd'hui, ils n'ont pas d'autre moyen de faire carrière que celui d'adhérer au "parti du pouvoir", d'autant plus que le pouvoir n'introduit aucune idéologie rigide. De ce point de vue, Russie unie rappelle le PCUS de l'époque de Mikhaïl Gorbatchev qui avait formé, à l'intérieur du parti, les leaders de la future opposition.

La probabilité que l'histoire se répète est très grande, à plus forte raison qu'une autre expérience de Vladimir Poutine y contribue objectivement: la tentative de partager, d'une manière ou d'une autre, le pouvoir avec Dmitri Medvedev (successeur). L'aigle bicéphale est une belle image représentée sur les armoiries, mais un pouvoir détenu, en fait, par deux présidents ne peut être stable par définition. D'autant plus dans un pays où la tradition populaire, la Constitution et, l'essentiel, tout l'appareil des fonctionnaires ne reconnaissent qu'une direction autoritaire.

L'expérience de l'apparition du parti Russie Juste a montré que l'appareil bureaucratique n'acceptait aucune alternative, même venant d'en haut et ne concernant que la chambre basse du parlement, sans parler de deux présidents. Même s'il y a une entente entre Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev sur la stricte répartition des rôles et même s'ils la respectent rigoureusement (ce qui arrive rarement en politique), la verticale des fonctionnaires - du ministre au chef de la préfecture de l'arrondissement - ne pourra pas fonctionner normalement tant qu'on ne saura pas clairement qui des deux hommes est le plus important. Vladimir Poutine a su venir facilement à bout des ambitions de divers groupes de l'élite politique. Mais s'il espère modifier leur mentalité, il provoquera plutôt une scission entre ses subordonnés, comme ce fut le cas du premier président de l'URSS.

On peut être certain que la nouvelle génération de l'élite politique qui se forme au sein du parti du pouvoir s'efforcera d'obtenir le maximum de dividendes en profitant de cette situation. Il s'avère qu'après avoir déraciné l'opposition faible, Vladimir Poutine a créé toutes les conditions pour l'apparition de la nouvelle opposition.

En est-il conscient? Probablement, oui, de même que Mikhaïl Gorbatchev était conscient de la menace de scission au sein du PCUS. Il se peut que Vladimir Poutine agisse ainsi sciemment en vue de créer plusieurs partis sur la base d'un seul et qu'il espère rester "au-dessus de la bataille". Y parviendra-t-il? Il lui sera peut-être possible (à la différence de Mikhaïl Gorbatchev) d'éviter une dualité du pouvoir dans le pays, de ne pas admettre les événements sortant du cadre constitutionnel, mais il est peu probable qu'il puisse subordonner à sa volonté des processus politiques aussi complexes et les diriger selon un scénario prévu d'avance.

Les opinions exprimées dans cet article sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.

Dource: http://fr.rian.ru/analysis/20080124/97657598.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Faut pas parler d'élections en Russie , ils ont une dictature (les opposants comme Kasparof sont en grand danger) , c'est une démocratie à l'Afghane c'est à dire fantoche .

Les apparachik viennent donner du fric aux plus pauvres , qui crévent littéralement la gueule ouverte , contre leur vote.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Je ne te demande pas d'être d'accord avec moi.

"A l'impossible nul n'est tenu".

Mais si au lieu de calquer ton systéme de valeurs française sur une société bien qu'européenne nous est très différente, tu cherchais à prendre en compte le point de vue des Russes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Quand tu créves de faim et qu'on te donne du fric , le ventre parle avant la tête.

Quand Kasparoff est emprisonné , c'est pas le signe d'une démocratie.

Les russes , les chinois savent aussi ce qu'est une démocratie , à Tien an men ils savaient ce qu'ils revendiquaient , Kasparoff aussi , j'en mettrai ma main au feu.

Poutine est un dictateur , faut appeler un chat , un chat.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

il n'a pas pris le pouvoir par la force, il essai de respecter la constitution

Pour les médias c'est juste la télévision qui est pro poutine mais il y a beaucoup de journaux qui le critiquent .

De plus la mentalité russe est très différente de la notre car la protection d'un Etat fort est ancré dans leur esprit suite à 80 ans de communisme. Il y a beaucoup d'autres paramètres à prendre en compte dont jean luc a fait l'effort de parler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Et avant le communisme, les tsars n'étaient guère mieux. La culture "démocratique" n'est pas vraiment présente en Russie, difficile donc de juger avec notre ethnocentrisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bowieman Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

finalement les Russes ne connaissent pas vraiment le vote totalement démocratique

ils ont subi le réfime autocratique des tsars, le communisme qui n'en fut pas un, un pouvoir autoritaire poutinien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)
finalement les Russes ne connaissent pas vraiment le vote totalement démocratique

ils ont subi le réfime autocratique des tsars, le communisme qui n'en fut pas un, un pouvoir autoritaire poutinien...

Ah ok vu le style bowiemanien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il n'a pas pris le pouvoir par la force, il essai de respecter la constitution

Pour les médias c'est juste la télévision qui est pro poutine mais il y a beaucoup de journaux qui le critiquent .

De plus la mentalité russe est très différente de la notre car la protection d'un Etat fort est ancré dans leur esprit suite à 80 ans de communisme. Il y a beaucoup d'autres paramètres à prendre en compte dont jean luc a fait l'effort de parler

Hitler non plus n'a pas pris le pouvoir par la force si c'est un de tes critéres pour definir un dictateur.

En outre , les manifs sont étouffées , les opposants emprisonnés . La TV est sous contrôle .

Ce sont des signes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
En outre , les manifs sont étouffées , les opposants emprisonnés . La TV est sous contrôle .

Ce sont des signes.

Faux, plusieurs journaux écrits sont contre Poutine, je t'invite à lire le courrier international de temps en temps.

De plus c'est plus une oligarchie qu'une dictature, Poutine ne serait que l'homme en avant mais peut être un pion de plusieurs hommes de l'ombre. J'ai lu un article qui parle de ces hommes qui dirigent tout en retrait et sont de la même génération ou plus jeune que Poutine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Faux, plusieurs journaux écrits sont contre Poutine, je t'invite à lire le courrier international de temps en temps.

Mets moi le lien , ça m'étonnerais beaucoup qu'un type qui emprisonne Kasparof autorise les journaux qui le critiquent. C'est pas crédible.

Mets le lien donc.

Reporter sans frontiére ne dit pas du tout la même chose.

http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A1f4cfS4f6RH5...d_article=18985

et lis leur article sur le présentateur d'une TV locale qui risque un an de travaux forcés pour un jeu de mots. c'est révélateur .

Ni ce lien:

Extrait : La presse, contrôlée par le gouvernement, étouffe tout débat politique. La crainte augmente avec la répression.

http://www.telos-eu.com/fr/article/poutine_demasque

De plus c'est plus une oligarchie qu'une dictature, Poutine ne serait que l'homme en avant mais peut être un pion de plusieurs hommes de l'ombre. J'ai lu un article qui parle de ces hommes qui dirigent tout en retrait et sont de la même génération ou plus jeune que Poutine

C'est un dictateur et Poutine un pion , c'est peu probable. S'il est en avant c'est qu'il l'a voulu , il ne regrette pas je pense.

Ils ont eu des présidents qui avaient nettement plus le profil pour être pion.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Heu Saint thomas tu es sur de la totale objectivité dereporters sans frontière ou du Canard ou encore de yon quotidien.

Parce que si tout le monde ment, pourquoi pas eux?

Ca manque de maturité tout ça!

Mais tu fais bien marrer les Russes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Heu Saint thomas tu es sur de la totale objectivité dereporters sans frontière ou du Canard ou encore de yon quotidien.

Parce que si tout le monde ment, pourquoi pas eux?

Ca manque de maturité tout ça!

Mais tu fais bien marrer les Russes.

d'un autre côté , je viens de lire ceci sur Wikipédia :

Seuls l'internet, les radios et la presse indépendantes moscovites (Novaïa Gazeta, Kommersant, Radio Echo de Moscou ou Radio Liberté) échappent aujourd'hui à la mainmise du pouvoir. Cependant, 20 à 30 % de la population russe seulement a accès au web[8].

Je lis aussi :

Politkovskaïa, qui travaillait depuis quelques années pour un journal libéral à modeste tirage, Novaïa Gazeta, était une opposante qui ne souffrait aucun compromis, qui montait la garde face à ce qu'elle considérait comme la volonté du Kremlin d'étouffer la liberté de la presse comme les libertés individuelles.

Elle a été assassinée.

http://www.liberation.fr/actualite/reuters...FR.php?rss=true

Quand on s'oppose et qu'on est journaliste sous Poutine , mieux vaut prendre un garde du corps.

Récemment, le nouveau propriétaire du grand quotidien Kommersant, Alicher Ousmanov, a renvoyé son rédacteur en chef parce qu'il avait autorisé la parution d'un article sur les enfants de hauts responsables qui avaient obtenu des postes importants dans des entreprises proches du gouvernement.

Je t'ai montré mes liens et je continue de penser que les médias sont sous contrôle , de même que les elections (il a choisi son dauphin)

En Russie il n'y a qu'un parti unique qui élimine l'opposition , Poutine et tous ses successeurs n'en veulent qu'un. C'est le retour du systéme communiste sous le joug libérale cette fois. J'y vois comme ça , encore une dictature.

Franchement ça doit pas trop faire marrer les russes.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Franchement ça doit pas trop faire marrer les russes.

Qu'est ce que tu en sais ? tu as demandé à des russes ?

Tu appliques ta vision occidentale

Après le bordel lié à l'écroulement du communisme et la brutalité du libre marché, les russes sont plutôt content d'avoir un état protecteur incarné par Poutine de plus lié à un nationalisme exacerbé.

On est d'accord, de même je peux ajouter que les russes lisent pas trop les journeaux et suivent plus la télévision à la solde de Poutine

Mais la différence c'est que tu ne sais pas ce que veulent les russes et moi non plus mais j'évite de mettre ma position française

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Franchement ça doit pas trop faire marrer les russes.

Qu'est ce que tu en sais ? tu as demandé à des russes ?

Tu appliques ta vision occidentale

Après le bordel lié à l'écroulement du communisme et la brutalité du libre marché, les russes sont plutôt content d'avoir un état protecteur incarné par Poutine de plus lié à un nationalisme exacerbé.

On est d'accord, de même je peux ajouter que les russes lisent pas trop les journeaux et suivent plus la télévision à la solde de Poutine

Mais la différence c'est que tu ne sais pas ce que veulent les russes et moi non plus mais j'évite de mettre ma position française

Je pense qu'aucun peuple n'aime que l'on réduise leurs libertés de penser, pas plus en Russie qu'en Chine . En Chine on nous parle peu des révoltes étouffées par l'armée , des morts des opposants , faut vraiment tomber sur l'article.

En Russie , je pense que l'on ne nous en parlera pas non plus , à part Kasparov qui était une célébrité mondiale et qui se présentait en leader . Mais je suis certain qu'il n'etait pas tout seul dans les prisons russes.

Revoilà le bon vieux systéme coco en action mais sous une politique libérale.

Conclusion : c'est pas la politique choisie qui crée naturellement la répression , ce sont les hommes.

En Afrique non plus ils ne sont pas trés contents de la limitation de la liberté de penser (Au Tchad , au Nigéria les gens en ont marre)

C'est pas une question de culture occidentale , c'est une question de liberté , ça transcende les cultures car c'est comme respirer : ça fait partie des conditions de base dont tout indivdu a besoin quelque soit sa race.

C'est mon point de vue , maintenant chacun le sien. :snif:

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

POUTINE PRESIDENT A VIE !!!

Quand on a un gars de cette valeur, on le garde !!! Le plus grand dirigeant russe depuis Alexandre II !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant