Le prix de l'eau

Jean_ti Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Un exemple intéressant du prix de l'eau en Belgique pour lutter contre le gaspillage.

Jean Ti

Les effets concrets du tarif solidaire

UN ARTICLE DE MARTINE DUPREZ | EDITION DU MERCREDI 12 MAI 2004

La semaine dernière, le conseil d'administration de l'Intercommunale bruxelloise de distribution d'eau (IBDE) a adopté le nouveau système de tarification pour les ménages (Le Soir des 8 et 9 mai). Celui-ci est basé sur un système solidaire et non plus linéaire, qui devrait adoucir la facture de 70 % des Bruxellois. Comment le système fonctionnera-t-il désormais ? Le principe de base. La nouvelle tarification est basée sur quatre tranches de consommation : vitale (de 0 à 15 m3 par an) à 0,60 euro, sociale (de 15 à 30 m3 par an) à 1,15 euro, normale (de 30 à 60 m3 par an) à 1,80 euro et confort (de 60 m3 et plus) à 2,75 euros. Elle tient compte également du nombre de personnes par ménage, ce qui permet de ne pas pénaliser les familles nombreuses. Un exemple concret. Pour un ménage de deux personnes, par exemple, dont la consommation annuelle atteint 92 m3 par an, soit 46 m3 par personne. Selon la tarification actuelle, le ménage paiera 92 é 1,43 euro, soit 132,30 euros. Selon la tarification solidaire, le mode de calcul est le suivant. Première tranche : 30 (2 personnes é 15 m3) é 0,60, soit 18 euros. Deuxième tranche : 30 (idem) é 1,15, soit 34,50 euros. Troisième tranche : 32 (92 m3 ¿ 60 m3 déjà facturés dans les deux tranches précédentes) é 1,80, soit 57,60. Au total, la facture s'élèvera à 110,10 euros, soit une différence de 16 %. Le compteur individuel. Comment appliquera-t-on le système dans les immeubles pourvus d'un seul compteur ? L'IBDE fera comme si l'immeuble était occupé par une famille avec une facture que l'on ne divise plus par appartement mais par le nombre de personnes occupant l'immeuble, connues via le Registre national. Ce qui a l'avantage de multiplier pour tout le monde le nombre de mètres cubes à tarif préférentiel, précise Mohamed El Khattabi, président de l'IBDE. Bien sûr, le propriétaire qui reçoit la facture est libre de la répercuter comme il le veut. L'IBDE l'invitera cependant à tenir compte du nombre d'habitants par appartement. Manque à gagner ? Le nouveau système devrait alléger la facture de 70 % des Bruxellois. Un manque à gagner pour l'IBDE ? Il s'agit d'une opération blanche, précise Mohamed El Khattabi. La facture des gros consommateurs va augmenter, ce qui compensera le manque à gagner. Le nouveau système ne concerne que les ménages. Pas question de pénaliser les entreprises, qui continueront à bénéficier du système de tarification linéaire. La redevance. La nouvelle tarification ne modifie pas la redevance communale (ce montant payé par le ménage varie en fonction de la commune qui la perçoit, de 11,9 à 23,8 euros). Nous espérons pour le futur harmoniser celle-ci à son niveau le plus bas possible, souligne le président de l'IBDE. Toujours dans un souci d'équité entre les habitants. L'entrée en vigueur. La nouvelle tarification entrera en vigueur en janvier 2005. Si vous recevez habituellement votre facture en avril, votre consommation sera donc calculée selon le tarif linéaire jusqu'à la fin 2004. Et de janvier à avril 2005, selon le nouveau tarif solidaire.¿

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Flora
Invité Flora Invités 0 message
Posté(e)

L'eau est une denrée rare... Nous nous devons de la protéger... Parce qu'on a pas tous cette chance de boire une eau potable... Parce que si nous ne faisons rien, nos enfants en paieront le prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ben68 Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 44ans
Posté(e)

Et pendant ce temps les agriculteurs peuvent irriguer à fond, vendre leur production subventionnée et assaisonnée de pesticides et autres phytos. Bien-sûr, tant pis pour les nappes phréatiques, il suffira de faire payer le traitement de l'eau aux particuliers.

Achetez bio, c'est plus cher, mais vous subventionnez des paysans qui préservent votre espace naturel.

Question :

prix agriculture chimique + coût traitement de l'eau + traitement maladies induites sur le long terme < prix du bio?

http://newpolitic.org

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité linasgilles
Invité linasgilles Invités 0 message
Posté(e)

Flora je suis encore d'accord avec toi

Si je ne m'abuse -5% des gesn possedent l'eau courante

Le prix de l'eay est aussi aux mains des groupes qui la détiennent

Lyonnaise des eaux par exemple qui sont en quasi monopole sur la France ? à confirmer tout cela

Nota : Arrêtons de frapper les agriculteurs, ils n esont aps les seuls responsables

En Bavière une ville comme Munich ne traite pas son eau pourquoi ?

Ils ont discuté avec les agriculteurs qui n'utilisent pas de pesticides ou engrais chimiques.

Il n'y a donc plus de rejet dans la nappe phréatique c'est une ville de 800 000 habitants (reportage vu dans TRIANGLE sur FR3 alsace)

Maintenant je suis comme meme etonné car c'est une contrée assez industrielle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lobo tommy VIP 3 800 messages
mot de tete‚ 56ans
Posté(e)

l'eau va etre la source de conflit d'ici peu c'est vrai que l'eau va manqué sur cette planete ca commence dejà en chine l'eau en chine est une chose precieuse et ca coute une fortune ....... je dis que souvent quand l'eau tari les gouvernant prefere jetter l'eau brope sur les autres ......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité linasgilles
Invité linasgilles Invités 0 message
Posté(e)

lobo tommy réédite ton post pour rendre tes calembours un peu plus compréhensible car devant l'eau minet rale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lobo tommy VIP 3 800 messages
mot de tete‚ 56ans
Posté(e)

je n'attendais pas moins de toi linasgilles parole de l'eau beau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité titoff33
Invité titoff33 Invités 0 message
Posté(e)

Y'a l'eau qui coule du robinet et l'eau "virtuelle" qu'il faut intégrer dans la valeur totale de l'eau. Un exemple très parlant:

Le concept d'eau virtuelle est apparu dans les années 1990 pour évaluer l'eau utilisée pour la production de nourriture et des toutes sortes de biens. En effet, même si l'eau n'est plus présente dans les produits, elle a quand même été utilisée.

15 340 litres d'eau pour un kilo de boeuf...

Prenons l'exemple d'un steack. Il faut 3 ans pour que la boeuf atteigne l'âge adulte et produise environ 200kg de viande fraîche. Durant ces trois ans, le boeuf va consommer 1300 kg de grains (blé, maïs, soja, avoine...) et 7200 kg d'herbe. Pour cultiver ces champs, il va falloir environ 3 millions de litres d'eau. A cela ajoutons les 24 000 litres d'eau bus par le boeuf et les 7 000 litres supplémentaires pour son entretien. Bref, pour obtenir 1 kg de boeuf, il aura fallu 15 340 litres d'eau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lobo tommy VIP 3 800 messages
mot de tete‚ 56ans
Posté(e)

monsieur le boucher je voudrai 15340 litres d'eau haché et 14502 litres d'eau a griller s'il vous plait !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

En Afrique du Sud, ils se battent pour avoir l'eau courante...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 977 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

moi mon eau m'est fournie par une Ste , chauffée par une autre et facturée par une troisieme . et quant ont reçoit la facture en plus ont a une suée

il va sans dire ( mais disont le quant meme ) que ses trois Ste appartiennent aux meme groupe , Vivendi . et mesquins comme je suis je soupçonne cet cascades de ne servir qu'a m'en piquer un max

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Die verbannten kinder evas Membre 307 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

linasgille c'est n'importe quoi, concernant la lyonnaise, pour ton information, les 3 grands groupes de distribution en france représente à peine 50% (générale des eaux, lyonnaise et saur<-----ordre décroissant des "parts" dont je crois 16 ou18% pour la lyonnaise...revois ta définition de monopole).

titoff33, interressant je l'ignorais complètement ce rendement par rapport à l'eau, ça me renforce encore un peu plus dans mes convictions végétariennes... ;)

Usagi, faut que tu déménages, avec le cable, tu doi spas t'en sortir! :) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Un végétarien! je me disais aussi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Y'a l'eau qui coule du robinet et l'eau "virtuelle" qu'il faut intégrer dans la valeur totale de l'eau. Un exemple très parlant:

Le concept d'eau virtuelle est apparu dans les années 1990 pour évaluer l'eau utilisée pour la production de nourriture et des toutes sortes de biens. En effet, même si l'eau n'est plus présente dans les produits, elle a quand même été utilisée.

15 340 litres d'eau pour un kilo de boeuf...

. Bref, pour obtenir 1 kg de boeuf, il aura fallu 15 340 litres d'eau...

J'ai du mal à suivre ton opération.

Voici des données plus concretes :

La viande de boeuf mise en rayon correspond à, au mieux, 60% du poids total de l'animal, cela nous donne pour un joli bovin moyen de 3 ans faisant 700 kg, 420 kg de viande qui auront été obtenus avec les 30 M3 d'eau consommés à l'abreuvoir pendant les 3 ans. Total : 30000 litres d'eau divisés par 420kg de viande, ça fait 71,40 litres par kilo de viande.

Le chargement moyen en UGB/HA (Unité de Gros Bétail, soit un bovin de + de 2 ans et faisant au moins 400 kilos) est compris entre 0,5 et 2 en France, toutes surfaces fourragères inclues(herbe, maïs, betterave..), les précipitations moyennes sont de : 650 mm/AN, ce qui nous donne un volume d'eau 650 litres par M2 soit 6500M /Hectare/AN. Cette eau se retrouve en partie dans les fourrages exportés du champ (foin :< 5% x 7,5 T/ha, ensilage maïs ou herbe <30% d'eau pour 15T/ha, Betterave 70/80% pour 100 T/HA) et les céréales. Ces productions se contentent en général de la pluviométrie annuelle sans avoir recours à l'arrosage.

Si tu observes la carte de France, tu verras que dans les zones arides, il n'y a pas beaucoup d'élevage de bovins, et de moins en moins d'autres espèces d'ailleurs, qui, pourtant, seraient les bien-venues pour limiter la consommation d'eau ... contre le feu. Mais c'est un tout autre débat.

Je rajouterai que toutes les surfaces céréalières cultivées en France ne sont pas destinée à la consommation bovine. La plus grande partie est déstinée à l'exportation puis les élévages avicoles, porcins, puis l'industrie alimentaire et la panification.

Toutes ces données sont vérifiables pour qui veut et où il veut, les sites d'info à ce sujet ne manquent pas.

Je rajouterai, toutefois, qu'il n'est pas très malin d'essayer de bourrer le crâne des gens avec des conneries en pensant que personne ne se donne la peine de vérifier, et ce, sous prétexte que 80 % de la population française habite en agglomération. Cet état de fait peut laisser la part belle à certains qui feraient mieux de trouver des arguments moins "légers" avant de mettre en cause une profession.

Mais n'est ce pas actuellement un sport très en vogue que de se faire bonne conscience, au yeux et pour la satisfaction de la société, que de cacher sa part responsabilité en mettant en cause un coupable éloigné, et potentiellement (politiquement) vulnérable donc non défendable ?

Lao tseu a dit : "ne va pas tuer le chien de ton voisin alors que le tien a encore des plumes dans les babines"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
microlax Membre 575 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

Je pense que pour les cubages, les stats prenaient aussi en compte l'eau necesaire à l'abbatoire et à l'épuration des effluents de sorties vers les réseau d'assainissment. Tu n'es pas sans savoir que certains abbatoires possèdent leur propres station d'épuration...j'ignore si cela nous ramène à 15m3/kg, mais je pense aussi que 0,00714 m3/kg c'est peu...trop peu. ;)

Avec les besoins nutrionnels, personnellement je pense que la viande à un "rendement" (pour utiliser un mot que je n'aime pas) merdique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité titoff33
Invité titoff33 Invités 0 message
Posté(e)
Y'a l'eau qui coule du robinet et l'eau "virtuelle" qu'il faut intégrer dans la valeur totale de l'eau. Un exemple très parlant:

Le concept d'eau virtuelle est apparu dans les années 1990 pour évaluer l'eau utilisée pour la production de nourriture et des toutes sortes de biens. En effet, même si l'eau n'est plus présente dans les produits, elle a quand même été utilisée.

15 340 litres d'eau pour un kilo de boeuf...

. Bref, pour obtenir 1 kg de boeuf, il aura fallu 15 340 litres d'eau...

J'ai du mal à suivre ton opération.

Voici des données plus concretes :

La viande de boeuf mise en rayon correspond à, au mieux, 60% du poids total de l'animal, cela nous donne pour un joli bovin moyen de 3 ans faisant 700 kg, 420 kg de viande qui auront été obtenus avec les 30 M3 d'eau consommés à l'abreuvoir pendant les 3 ans. Total : 30000 litres d'eau divisés par 420kg de viande, ça fait 71,40 litres par kilo de viande.

Le chargement moyen en UGB/HA (Unité de Gros Bétail, soit un bovin de + de 2 ans et faisant au moins 400 kilos) est compris entre 0,5 et 2 en France, toutes surfaces fourragères inclues(herbe, maïs, betterave..), les précipitations moyennes sont de : 650 mm/AN, ce qui nous donne un volume d'eau 650 litres par M2 soit 6500M /Hectare/AN. Cette eau se retrouve en partie dans les fourrages exportés du champ (foin :< 5% x 7,5 T/ha, ensilage maïs ou herbe <30% d'eau pour 15T/ha, Betterave 70/80% pour 100 T/HA) et les céréales. Ces productions se contentent en général de la pluviométrie annuelle sans avoir recours à l'arrosage.

Si tu observes la carte de France, tu verras que dans les zones arides, il n'y a pas beaucoup d'élevage de bovins, et de moins en moins d'autres espèces d'ailleurs, qui, pourtant, seraient les bien-venues pour limiter la consommation d'eau ... contre le feu. Mais c'est un tout autre débat.

Je rajouterai que toutes les surfaces céréalières cultivées en France ne sont pas destinée à la consommation bovine. La plus grande partie est déstinée à l'exportation puis les élévages avicoles, porcins, puis l'industrie alimentaire et la panification.

Toutes ces données sont vérifiables pour qui veut et où il veut, les sites d'info à ce sujet ne manquent pas.

Je rajouterai, toutefois, qu'il n'est pas très malin d'essayer de bourrer le crâne des gens avec des conneries en pensant que personne ne se donne la peine de vérifier, et ce, sous prétexte que 80 % de la population française habite en agglomération. Cet état de fait peut laisser la part belle à certains qui feraient mieux de trouver des arguments moins "légers" avant de mettre en cause une profession.

Mais n'est ce pas actuellement un sport très en vogue que de se faire bonne conscience, au yeux et pour la satisfaction de la société, que de cacher sa part responsabilité en mettant en cause un coupable éloigné, et potentiellement (politiquement) vulnérable donc non défendable ?

Lao tseu a dit : "ne va pas tuer le chien de ton voisin alors que le tien a encore des plumes dans les babines"

Ah ben y'a longtemps que j'étais pas venu ;)

Yves, je ne cherche pas à avoir raison ni à bourrer le crâne à qui que ce soit et je n'en veux pas aux éleveurs ni aux agriculteurs non plus.

J'ai juste entendu un conférencier l'année dernière venu ici - où l'eau est un pb majeur - pour parler de ce qui m'a paru un concept réaliste et très intéressant d'eau virtuelle. J'ai simplement cité un exemple pour illustrer. Ce calcul c'est pas moi qui l'ai fait mais il ne paraît pas si aberrant que ça car il inclut aussi l'eau nécessaire aux cultures des produits qui le nourissent ce pauvre boeuf. ;)

Le reste:

http://www.linternaute.com/savoir/dossier/...virtuelle.shtml

C'est pas hyper scientifique mais ça donne une idée du concept ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Titoff, je te rejoins tout à fait, je ne te mettais pas personnellement en cause, sinon je me serai adressé à toi dans mon texte.

Je connaissais cette question de "l'eau viruelle", et c'est loin d'être une "question bête". Mais c'est comme toujours cet effet de "tsunami" dans l'opinion publique qu'il faut dénoncer lorsqu'un problème d'intérêt général est soulevé. Tout n'est ensuite qu'amalgame et réaction en chaîne puis discrédit et récupération.

Si je me suis attardé sur l'exemple bovin en matière d'impact sur l'eau, c'est parce qu'il illustre bien la question de l'eau. Or, le climat français, son hygrométrie et sa pluviométrie font que cet animal y est en terre de prédilection et que son élevage est de ceux qui s'adaptent le mieux sans recours à des ressources extérieures.

Cela ne veut pas dire que lorsqu'on achète une boîte de langue de boeuf elle vient de France. Il ne faut pas se leurrer, nos bestiaux n'ont pas autant de langues que de dents. Ce sont les ressources naturelles de l'Amérique du sud (Vénézuella, Argentine, Brésil), principal importateur de viande bovine bas de gamme, qui sont misent à contribution. Même si ces produits sont vendus sous des étiquettes "bien de chez nous".

On ne va pas s'étaler sur la question de la viande parce qu'elle n'est pas le seul exemple dans le problème de la gestion de l'eau virtuelle.

Le pire n'est-il pas à venir quand on parle de l'utilisation massive des bio-carburants ? surtout quand les futurs pays producteurs de cette "nouvelle" matière première n'ont pas de climat permettant de gérer l'eau qui sera à la base de tout ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 977 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) analyse pertinente j'y souscrit ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
;) analyse pertinente j'y souscrit ;)

si tu savais comme je m'épate !

biresbelges63fb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant