La résurgence des signes religieux dans la politique?

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Une question me taraude.

Notre nouveau Président, dans son style bien à lui, rend visite au souverain pontife.

Il en profite pour évoquer l'idée d'une laïcité positive:

«la République a intérêt à ce qu'il existe aussi une réflexion morale inspirée de convictions religieuses», ou encore que «la laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes ».

Aux Etats-Unis, il est de bon ton en ces jours de pré campagne présidentielle de se montrer dans une église et de réaffirmer les valeurs chrétiennes.

(voir cet article Dieu domine le débat présidentiel aux Etats-Unis.)

Ces signaux m'interpellent.

S'agit-il d'un prosélytisme qui ne dit pas son nom, d'un renforcement du pouvoir religieux au sein des institutions politiques?

(aimablement corrigé par mon petit chat :snif:)

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Oui, je pense que cela revient en force.

Perso, je suis totalement contre.

Les églises et l'état sont séparés depuis 1905 et ces comportements en France, pour flatter un certain éléctorat, sont plutôt malvenus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danielfr40 Membre 1 719 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Non, les présidents des états-unis ont toujours référencer toujours Dieu, ce n'est pas un état laïque. Bush le fait avec encore plus de conviction en tant qu'alcoolique repenti.

Sarkozy, lui cherche surtout à trancher avec les habitudes. Les présidents précédants faisaient de la laïcité un tabou, lui tranche les tabous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Psychadelic Membre 285 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Notre nouveau Président, dans son style bien à lui, rend visite au souverain pontife.

Il en profite pour évoquer l'idée d'une laïcité positive:

«la République a intérêt à ce qu'il existe aussi une réflexion morale inspirée de convictions religieuses», ou encore que «la laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes ».

Les présidents américains, lorsqu'ils sont élus, prêtent toujours serment sur la Bible lors de leur discours d'investiture.

et Sarkozy est un président "à l'américaine"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Pour les Etats Unis en effet c'est pas nouveau.

POur la France un peu plus , quoique, tout le monde a trouvé cela normal d'interdire le port du voile à l'école au nom du principe de laïcité, c'était déja pour moi le commencement du galvaudage de ce principe, finalement, il ne s'agit que d'une continuité amorcée en 2004...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Surcouf35 Membre 139 messages
Forumeur inspiré‚ 61ans
Posté(e)

Un chef d'état qui rend visite au pape, n'est qu'un simple aspect de politique international, le Vatican est un état en tant que tel qui est inscrit à l' ONU.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Un chef d'état qui rend visite au pape, n'est qu'un simple aspect de politique international, le Vatican est un état en tant que tel qui est inscrit à l' ONU.

Même si les présidents ont toujours entretenu la confusion entre politique et religion, ce qui est dommageable à mon avis, la visite au pape n'est pas qu'un simple aspect de politique internationale lorsque le Président verse dans un certain discours:

"La laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes», a déclaré, Nicolas Sarkozy".

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Oui ça veux tout dire pour un pays qui prone la laicitée ça la fout mal.

Il est fait chanoine ce qui est contre l idée que je me fait d un président dirigant un des seul pays laique(Mittérand avait refusé a raison).

Rien n est clair avec ce Sarko.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

"La laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes"

En effet, cette phrase est choquante dans la bouche d'un président.

Mais, c'est du 100% Sarko.

Déjà, regardez comment la tournure de la phrase lui permet de présenter la laïcité comme un concept négatif, qui "s'oppose", quand le sens de la laïcité est tout autre.

Et pourtant si, Monsieur le président, la laïcité a le pouvoir de couper la France de ses racines, dans le sens où c'est le bon sens et la justice, la morale républicaine et le bien commun, qui doivent prévaloir devant la morale ou les règles de quelque religion que ce soit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Bigard au Vatican, en compagnie d'un président deux fois divorcé qui a une relation alors qu'il n'est pas éarié avec ladite personne, ca me fait doucement marrer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

...la real-politik est également pratiquée par le Panzer :snif:

bien joué :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Pour les Etats Unis en effet c'est pas nouveau.

POur la France un peu plus , quoique, tout le monde a trouvé cela normal d'interdire le port du voile à l'école au nom du principe de laïcité, c'était déja pour moi le commencement du galvaudage de ce principe, finalement, il ne s'agit que d'une continuité amorcée en 2004...

Nouveau pour la France? La France est séparée de l'église depuis un siècle pour 1500 ans d'histoire catholique (Clovis, 481). Je ne suis pas catho, mais bon, la laïcité comme liberté individuelle de culte (agnosticisme compris) ok, mais la laïcité comme vecteur d'intolérance vis à vis des croyants nan. Le prez est ce qu'il est, mais s'il est le garant des institutions (et je ne vois pas en quoi celà leur porte atteinte), il l'est aussi des traditions, or tous les présidents de la république sont allés voir le pape . Comme c'est l'usage pour un président de la France, "fille aînée" de l'Eglise (et oui même laïque, on n'efface pas 1600 ans d'histoire n'en déplaise aux soixante huitards maoïstes et autres montagnards qui rêvent de révolution culturelle ;) ou louent encore le sanguinaire robespierre), Sarkozy a été fait "unique chanoine honoraire" de Saint-Jean-de-Latran.

Au niveau de l'histoire j'ai beaucoup plus de mal avec le bain de sang que fut la terreur, qu'avec des traditions de pure forme qui font partie d'un decorum vieillot mais ne portent en aucune manière atteinte à ma liberté de citoyen. Sarko fait des appels du pied aux USA? Ca me gène moins que quand il se balade la culotte à la main en chine.

Je trouve d'ailleurs que ma liberté est beaucoup plus remise en cause par le filtre à l'information qu'impose la caste journalistique (très gauche caviar quand même, donc riche en critique mais pauvre en idées). L'avion de machin pour aller en egypte parci (mitterand ou chirac ne se seraient pas grattés pour y aller avec des avions "republique française" aux frais du contribuable), et carla truc par là. A part l'information cruciale pour nous: "miss france va-t-elle demissionner" on ne voit que ça.

Franchement, si on doit se plaindre de quelqu'un, c'est de celui qui communique trop ou de ceux qui diffusent ces infos, se plaignant de leur omniprésence tout en ramassant le pognon de la vente que celà procure?

Bon, là je me suis écarté du sujet grave :snif:

Tapez pas sur latête :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Sarkozy, lui cherche surtout à trancher avec les habitudes. Les présidents précédants faisaient de la laïcité un tabou, lui tranche les tabous.

Les présidents précédents faisaient de la laïcité une valeur morale. Mais Sarkozy ne s'encombre pas de morale.

Un chef d'état qui rend visite au pape, n'est qu'un simple aspect de politique international, le Vatican est un état en tant que tel qui est inscrit à l' ONU.

Le Vatican ne dispose même pas de tous les attribus d'un Etat. Ainsi, il n'y a même pas de nationalité vaticane.

Le Vatican est une exception, conçue sur mesure pour le pape.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hommelibre777 Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Oui ça veux tout dire pour un pays qui prone la laicitée ça la fout mal.

Il est fait chanoine ce qui est contre l idée que je me fait d un président dirigant un des seul pays laique(Mittérand avait refusé a raison).

Rien n est clair avec ce Sarko.

c'est tout sarko

quand il est avec les musulmans , il glorifie les musulmans

quand il est avec les juifs , il glorifie les juifs

quand il est avec les catholiques ,il glorifie les catholiques,

quand il est avec les pêcheurs, il glorifie la pêche

quand il est avec le patronat il glorifie les patrons

quand il est avec le "bas peuple"....il glorifie....."le travail"..

Il mange à tous les rateliers, et monte finalement les uns contre les autres...ce n'est pas un double langage, c'est un multiple langage démago...et surtout irresponsable pour un président de la république

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Nouveau pour la France? La France est séparée de l'église depuis un siècle pour 1500 ans d'histoire catholique (Clovis, 481). Je ne suis pas catho, mais bon, la laïcité comme liberté individuelle de culte (agnosticisme compris) ok, mais la laïcité comme vecteur d'intolérance vis à vis des croyants nan. Le prez est ce qu'il est, mais s'il est le garant des institutions (et je ne vois pas en quoi celà leur porte atteinte), il l'est aussi des traditions, or tous les présidents de la république sont allés voir le pape . Comme c'est l'usage pour un président de la France, "fille aînée" de l'Eglise (et oui même laïque, on n'efface pas 1600 ans d'histoire n'en déplaise aux soixante huitards maoïstes et autres montagnards qui rêvent de révolution culturelle :snif: ou louent encore le sanguinaire robespierre), Sarkozy a été fait "unique chanoine honoraire" de Saint-Jean-de-Latran.

Nouveau pour la France? La France n'est plus monarchiste depuis un siècle(1) pour 1500 ans d'histoire royaliste (Clovis, 481). Je ne suis pas royaliste, mais bon, la démocratie comme liberté individuelle de convictions politiques (communisme compris) ok, mais la démocratie comme vecteur d'intolérance vis à vis des monarchistes nan. Le prez est ce qu'il est, mais s'il est le garant des institutions (et je ne vois pas en quoi celà leur porte atteinte), il l'est aussi des traditions, or tous les présidents de la république sont allés voir le pape. Comme c'est l'usage pour un président de la France, héritière de l'empire romain(2) (et oui même démocrate, on n'efface pas 1600 ans d'histoire n'en déplaise aux soixante huitards maoïstes et autres montagnards qui rêvent de révolution culturelle :snif: ou louent encore le sanguinaire robespierre).

(1) Longtemps après l'instauration de la république, le monarchisme est resté une valeur française. Les monarchistes ont souvent été majoritaires au XIXème)

(2) Charlemagne a été sacré empereur par le pape en 800.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

"La laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes"

Dixit Sarkozy, et il a tout à fait raison.

On ne pourra jamais ignorer notre histoire, ses racines chrétiennes sont scellées dans ses fondations.

C'est sur ces fondations que reposent notre identité.

Jamais on ne pourra s'en séparer malgré tous ceux qui s'efforcent à vouloir une France exsangue, vide de ses richesses patrimoniales et de son passé culturel et religieux dans un but que nul n'ignore.

Nulle part en France il n'existe de lieu où l'histoire et la religion ne sont pas unis.

L'un et l'autre resteront toujours dans notre identité quoiqu'on en dise et je soutiens vigoureusement l'attachement de notre pays à ses origines chrétiennes et ses libertés, et cela aussi fermement que dans d'autres pays au monde le droit de penser autrement, le droit de croire ou de ne pas croire et de s'exprimer comme on le voudra n'existera pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il mange à tous les rateliers, et monte finalement les uns contre les autres...ce n'est pas un double langage, c'est un multiple langage démago...et surtout irresponsable pour un président de la république

N'a qu'à aller prendre sa place !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
"La laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes"

Dixit Sarkozy, et il a tout à fait raison.

On ne pourra jamais ignorer notre histoire, ses racines chrétiennes sont scellées dans ses fondations.

C'est sur ces fondations que reposent notre identité.

Jamais on ne pourra s'en séparer malgré tous ceux qui s'efforcent à vouloir une France exsangue, vide de ses richesses patrimoniales et de son passé culturel et religieux dans un but que nul n'ignore.

Nulle part en France il n'existe de lieu où l'histoire et la religion ne sont pas unis.

L'un et l'autre resteront toujours dans notre identité quoiqu'on en dise et je soutiens vigoureusement l'attachement de notre pays à ses origines chrétiennes et ses libertés, et cela aussi fermement que dans d'autres pays au monde le droit de penser autrement, le droit de croire ou de ne pas croire et de s'exprimer comme on le voudra n'existera pas.

On ne pourra jamais ignorer notre histoire, ses racines féodales sont scellées dans ses fondations.

C'est sur ces fondations que reposent notre identité.

Jamais on ne pourra s'en séparer malgré tous ceux qui s'efforcent à vouloir une France exsangue, vide de ses richesses patrimoniales et de son passé culturel et politique dans un but que nul n'ignore.

Nulle part en France il n'existe de lieu où l'histoire et le féodalisme ne sont pas unis.

L'un et l'autre resteront toujours dans notre identité quoiqu'on en dise et je soutiens vigoureusement l'attachement de notre pays à ses origines féodales et ses libertés, et cela aussi fermement que dans d'autres pays au monde le droit de penser autrement, le droit de croire ou de ne pas croire et de s'exprimer comme on le voudra n'existera pas.

Modifié par Grenouille Verte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

qu'est ce que viens faire la féodalité dans tout ça ? C'est son futur programme avec des préfets féodalisés ? :snif:

Modifié par cheuwing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Les racines chrétiennes de la France je me torche le cul avec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant