La soumission volontaire existe t-elle?

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, tout le monde. :snif:

Une question me taraude:

peut-on décider volontairement de se soumettre?

La liberté est un principe évoqué dans différents domaines: la philosophie, la loi et la religion.

Pourtant, l'Homme semble décider de remettre en cause sa propre liberté.

Par exemple, le contrat de travail est en lui même une contrainte souscrite volontairement et formulée par la signature en bas de page.

Il faut venir à l'heure, partir à l'heure, exécuter des tâches et avoir une attitude conformes aux directives de l'employeur.

Je pourrais encore citer multes exemples de ce type.

Mais cette attitude a quelque chose de contradictoire: la soumission est un concept contraire à la liberté.

L'on peut donc décider volontairement de remettre en cause sa propre liberté. Sauf s'il on considère que la liberté n'existe pas.

Dans ce cas, on ne se soumet jamais volontairement et le fondement de contrat social est alors un leurre.

Quel est votre avis sur la question?

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Bien sûr. Toute personne qui vote en est un exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

L'acte de voter suppose aussi une ambiguïté.

Voter permet de désigner un représentant. Le vote participe du pouvoir que chacun possède de définir le régime dans lequel il vit.

Ce n'est donc pas forcément une soumission, à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
:snif: je ne me soumettrai pas à répondre à ton topic!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
L'acte de voter suppose aussi une ambiguïté.

Voter permet de désigner un représentant. Le vote participe du pouvoir que chacun possède de définir le régime dans lequel il vit.

Ce n'est donc pas forcément une soumission, à mon avis.

Voter c'est finalement décider qui va décider pour toi.

Donc c'est se soumettre à l'autorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
:snif: je ne me soumettrai pas à répondre à ton topic!

Tu le fais déjà. :snif:

L'acte de voter suppose aussi une ambiguïté.

Voter permet de désigner un représentant. Le vote participe du pouvoir que chacun possède de définir le régime dans lequel il vit.

Ce n'est donc pas forcément une soumission, à mon avis.

Voter c'est finalement décider qui va décider pour toi.

Donc c'est se soumettre à l'autorité.

Oui, mais s'agit il vraiment d'un acte volontaire. Là est la question. Comme signer un contrat désavantageux?

Sinon à quoi servent les sanctions qui accompagnent toute décision de ceux que l'on désigne par le vote?

De plus, tout le monde ne vote pas pour la personne et pourtant se trouve soumis à l'autorité de celui désigné par la majorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Personne te force à voter. é partir du moment où tu te plies au jeu, tu en acceptes les règles comme les écarts à ces règles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

A partir de quel instant, se plie t-on au jeu justement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Quand tu votes.

Je pense que tant que tu ne votes pas, tu ne donne pas ta caution au système. Avant j'avais tendance à dire que voter blanc c'était refuser le truc, donc j'ai voté blanc aux dernières élections (celles de cette année), maintenant je ne me déplacerai même plus. Tu peux être spectateur d'un jeu sans y participer, dans ce cas pas de souci, après tout tu n'as pas choisi de vivre. Par contre, dès le moment où tu participes, là tu te soumets de ton plein gré au système.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Pour le cas précis de la citoyenneté (bien que j'envisage ce topic dans un cadre plus large), je pense qu'il ne faut pas oublier ce grand principe "liberté égalité fraternité",

donc tout citoyen est sensé pouvoir librement faire ses choix. Hors la contrainte s'exprime bien avant le vote.

Celui qui ne vote pas, ne s'exprime pas, il se soumet alors à la volonté de ceux qui voteront.

Il subira de toute façon, les conséquences de ce suffrage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Peux-t-on se soumettre volontairement?

Oui, dans la sphère privée bien souvent. Je pense notament aux parents dont la responsabilité que leur impose leur statut de parent, leur fait souvent choisir une soumission sécuritaire.

Dans une relation sexuelle aussi, il y a la possibilité de soumission volontaire.

La soumission n'est pas contraire a la liberté tant qu'elle reste choisie et maintenue librement. Imposer la liberté à une personne qui reve de soumission, n'est-ce pas la soumettre à ce qu'elle ne désire pas et la priver paradoxalement de sa liberté d'être soumis? En meme temps, la soumettre a être libre, n'est pas pour une personne qui reve de soumission l'apothéose de la soumission? ( vous me suivez :snif: )

par contre , je n'ai pas bien compris les différentes corrélations entres les elements cités qui ameneraient a dire que le contrat social est un leurre. Quoique bien entendu, le contrat social est une fiction, mais bien que d'accor'd avec la conclusion, je n'ai pas bien compris l'articulation qui amène à celle-ci.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Celui qui ne vote pas, ne s'exprime pas, il se soumet alors à la volonté de ceux qui voteront.

Il subira de toute façon, les conséquences de ce suffrage.

C'est ça, l'escroquerie. Pourquoi je devrais me soumettre à un choix que je refuse, parce qu'il est truqué et n'est en réalité que deux variations du même thème ? Et même si je vote, mettons pour un candidat d'un parti, et que c'est l'autre qui gagne, c'est au final comme si j'avais pas voté, j'aurai de toute façon à subir quelque chose que j'ai refusé par mon vote...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Celui qui ne vote pas, ne s'exprime pas, il se soumet alors à la volonté de ceux qui voteront.

Il subira de toute façon, les conséquences de ce suffrage.

C'est ça, l'escroquerie. Pourquoi je devrais me soumettre à un choix que je refuse, parce qu'il est truqué et n'est en réalité que deux variations du même thème ? Et même si je vote, mettons pour un candidat d'un parti, et que c'est l'autre qui gagne, c'est au final comme si j'avais pas voté, j'aurai de toute façon à subir quelque chose que j'ai refusé par mon vote...

... mais accepté par ta citoyenneté, ton adhésion au régime démocratique et ta participation même au vote.

Peux-t-on se soumettre volontairement?

Oui, dans la sphère privée bien souvent. Je pense notament aux parents dont la responsabilité que leur impose leur statut de parent, leur fait souvent choisir une soumission sécuritaire.

Dans une relation sexuelle aussi, il y a la possibilité de soumission volontaire.

La soumission n'est pas contraire a la liberté tant qu'elle reste choisie et maintenue librement. Imposer la liberté à une personne qui reve de soumission, n'est-ce pas la soumettre à ce qu'elle ne désire pas et la priver paradoxalement de sa liberté d'être soumis? En meme temps, la soumettre a être libre, n'est pas pour une personne qui reve de soumission l'apothéose de la soumission? ( vous me suivez :snif: )

par contre , je n'ai pas bien compris les différentes corrélations entres les elements cités qui ameneraient a dire que le contrat social est un leurre. Quoique bien entendu, le contrat social est une fiction, mais bien que d'accor'd avec la conclusion, je n'ai pas bien compris l'articulation qui amène à celle-ci.

En évoquant le contrat social (de rousseau), je parle de la théorie selon laquelle l'individu accepte de céder une partie de sa liberté par allégeance à la société.

Rousseau tente d'expliquer ainsi le phénomène de la soumission par la convention.

"Si un particulier, dit Grotius, peut aliéner sa liberté et se rendre esclave d'un maître, pourquoi tout un peuple ne pourrait-il pas aliéner la sienne et se rendre sujet d'un roi? Il y a là bien des mots équivoques qui auraient besoin d'explication, mais tenons-nous-en à celui d'aliéner. Aliéner c'est donner ou vendre. Or un homme qui se fait esclave d'un autre ne se donne pas, il se vend, tout au moins pour sa subsistance: mais un peuple pour quoi se vend-il?"

Ce qui est bien contradictoire, à mon avis, c'est de décider volontairement de se soumettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Psychadelic Membre 285 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
L'on peut donc décider volontairement de remettre en cause sa propre liberté. Sauf s'il on considère que la liberté n'existe pas.

A mon avis, la réponse est là. "la liberté n'existe pas".

Mais il existe "des libertés"..

Modifié par Psychadelic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
L'on peut donc décider volontairement de remettre en cause sa propre liberté. Sauf s'il on considère que la liberté n'existe pas.

A mon avis, la réponse est là. "la liberté n'existe pas".

Mais il existe "des libertés"..

Donc dire que l'on adhère à un système, à un contrat est faux puisque cela suppose une volonté libre et éclairée?

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je ne demandais pas forcément de m'expliquer le contrat social, mais bien la demarche intellectuelle qui t'amenait à conclure que le contrat social était un leurre. Car tu le postulais seulement, sans le démontrer pour moi , fin bref passons.

Vouloir s'aliener ou être libre de s'aliener n'a rien de contradictoire pour ma part surtout lorsque l'on evoque la fiction du contrat social.

En effet, la volonté de s'établir en société et ainsi de s'aliener aux regles qu'elle va edicter n'est pas anodine. L'homme est un animal interressé dont l'instinct de survie est extrement puissant. Sans la société, nous somme dans l'état de nature. ( J'emploie volontairement la préposition dans et non à ). L'état le plus violent qu'il soit, ou chacun de nous est en danger.

S'il l'homme fait le choix de société, c'est pour échapper à la liberté extreme de la loi du plus fort.L'Alienation est donc volontaire et reflechie avec pour finalité, l'abnégation d'une part de sa liberté animale pour l'accroissement de sa liberté sociale d'autre part.

Le probleme, c'est qu'a la loi du plus fort, notre systeme démocratique a substitué la loi du plus fort nombre, celle de la majorité. Cependant, le choix de la soumission reste bien un choix qui plus est, qui n'est pas gratuit, la soumission attend un retour: pour le peuple, la protection de l'etat, pour un parent, la construction de son enfant, pour un employé, sa rémunération.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Psychadelic Membre 285 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
L'on peut donc décider volontairement de remettre en cause sa propre liberté. Sauf s'il on considère que la liberté n'existe pas.

A mon avis, la réponse est là. "la liberté n'existe pas".

Mais il existe "des libertés"..

Donc dire que l'on adhère à un système, à un contrat est faux puisque cela suppose une volonté libre et éclairée?

On peut librement adhérer à un contrat, tout en sachant les contraintes qu'il nous imposera. Contraintes qui iront à l'encontre de certaines de nos libertés¿ en toute connaissance de cause...

C'est pourquoi je pense qu'il existe « des libertés », mais La Liberté n'existe pas. Elle ne peut pas exister.

Elle est forcément « bornée », par des lois, des conventions, des obligations¿. Elle est bornée parce qu'elle ne peut pas être nuisible aux autres, etc.

Ce qui se disait tout à l'heure sur le vote en est un autre exemple. Chaque citoyen est libre de voter, ou de ne pas voter. Mais il n'est pas libre de voter pour n'importe qui. Et il n'est pas libre de refuser l'élection du gagnant. Finalement, celui qui est inscrit sur les listes mais décide de ne pas voter est celui qui manifeste l'acte le plus libre...

Modifié par Psychadelic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Je ne demandais pas forcément de m'expliquer le contrat social, mais bien la demarche intellectuelle qui t'amenait à conclure que le contrat social était un leurre. Car tu le postulais seulement, sans le démontrer pour moi , fin bref passons.

J'ai émis l'hypothèse selon laquelle la liberté de se soumettre n'existait pas dans mon post introductif.

Ce postulat conduit à la conclusion suivante: le contrat social (selon lequel le citoyen se soumet volontairement pour le bien de l'ordre social) est un leurre.

S'il l'homme fait le choix de société, c'est pour échapper à la liberté extreme de la loi du plus fort.L'Alienation est donc volontaire et reflechie avec pour finalité, l'abnégation d'une part de sa liberté animale pour l'accroissement de sa liberté sociale d'autre part.

Le probleme, c'est qu'a la loi du plus fort, notre systeme démocratique a substitué la loi du plus fort nombre, celle de la majorité. Cependant, le choix de la soumission reste bien un choix qui plus est, qui n'est pas gratuit, la soumission attend un retour: pour le peuple, la protection de l'etat, pour un parent, la construction de son enfant, pour un employé, sa rémunération.

Dans ton explication, la soumission tient bien de la contrainte, la necessité.

Hors justement l'état de nécessité est un état de faiblesse, pas l'expression d'une liberté, ne crois tu pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Psychadelic Membre 285 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

La soumission n'est pas nécessairement un état de faiblesse, elle peut être nécessaire à la sauvegarde de certaines libertés ! Dans ce cas la soumission est un acte librement refléchi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
L'on peut donc décider volontairement de remettre en cause sa propre liberté. Sauf s'il on considère que la liberté n'existe pas.

A mon avis, la réponse est là. "la liberté n'existe pas".

Mais il existe "des libertés"..

Donc dire que l'on adhère à un système, à un contrat est faux puisque cela suppose une volonté libre et éclairée?

On peut librement adhérer à un contrat, tout en sachant les contraintes qu'il nous imposera. Contraintes qui iront à l'encontre de certaines de nos libertés¿ en toute connaissance de cause...

C'est pourquoi je pense qu'il existe « des libertés », mais La Liberté n'existe pas. Elle ne peut pas exister.

Elle est forcément « bornée », par des lois, des conventions, des obligations¿. Elle est bornée parce qu'elle ne peut pas être nuisible aux autres, etc.

Ce qui se disait tout à l'heure sur le vote en est un autre exemple. Chaque citoyen est libre de voter, ou de ne pas voter. Mais il n'est pas libre de voter pour n'importe qui. Et il n'est pas libre de refuser l'élection du gagnant. Finalement, celui qui est inscrit sur les listes mais décide de ne pas voter est celui qui manifeste l'acte le plus libre...

A mon avis tous tes exemples font ressortir une contrainte, soit affective, soit sociale ou économique.

Finalement l'on se soumet, l'on cède une partie de sa liberté par nécessité?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant