notre déficit augmente

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le déficit budgétaire de la France s'est creusé , il est passé de 48 milliards en octobre 2006 à 52 milliards en octobre 2007 .

source mon quotidien.

Le FMI estime que le gouv français a construit son budget 2008 sur une hypothése de croissance trop optimiste et met en garde contre des risques de dérapages au cas où l'environnement mondial se détériore. Le FMI prévoit une croissance de 2% pour la France et le gouvernement 2,5%; selon cet organisme "la situation mondiale fait peser certains risques sur l'économie française" .

source : mon quotidien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)

Et qui est à la tête du FMI? :snif: Serait il déjà en campagne pour 2012? :snif:

Modifié par Fumseck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Le maintien d'un déficit budgétaire élevé est d'une importance capitale.

Cela permet tout à la fois d'enrichir les riches en leur payant des intérêts sur l'argent qu'on leur emprunte pour combler le déficit, et d'avoir un prétexte pour mettre en oeuvre des "réformes de l'Etat". Ces réformes établies sous prétexte de diminuer le déficit conduisent souvent à l'aggraver puisqu'elles consistent en la substitution d'un capitalisme subventionné à la fonction publique. Elles l'aggravent moins lorsqu'il y a simultanément baisse de la qualité du service public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Ouaip et les dernières gréves cela fera encore un peu moins de rentrées fiscales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

soyez confiants, zorro, heu pardon sarko est là, il va trouver la solution. Pour cela, s'agissant d'argent, il va faire comme dans les bd de l'oncle picsou, il va prendre un bain d'euro et en sortant il aura la solution :snif: Sérieusement, on est dans la m...depuis quelques années déjà alors un peu plus ou un peu moins, les riches percevront un peu plus de royalties :snif: Et nous continuerons à payer comme dab. Et la gauche continuera à proposer des solutions qui ne tiennent pas la route. Alors la réponse je ne l'ai pas sauf à faire payer un peu plus les plus nantis mais pas trop ou les capitaux s'envoleront dans d'autres pays ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Alors c'est peut-étre pour ça que DSK envisage de réduire de 15% l'effectif du FMI ça diminuera d'autant leur inquiétude.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Quand on voit Sarko et Lagarde réfuter les chiffres de l'UE qui sont les mêmes exactement que ceux du FMI , on se dit qu'on est mal barré .

A force de dire que ce sont tous les autres qui ont tort , il arrive toujours un moment où la réalité passe et où il faudra bien alors regarder les choses en face et arrêter de nier. Dommage pour nous que ce gouv soit incapable de voir les réalités , pour l'année 2009 ils seront obligés d'être plus prudents c'est certain.

Entre temps , les municipales seront passées et l'excés d'optimisme envers et contre tous les avis , corrélés au plan de rigueur (obligatoire vu les erreurs d'appréciation) qui va frapper la classe moyenne auront déjà eu quelques effets notables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Entre temps , les municipales seront passées et l'excés d'optimisme envers et contre tous les avis , corrélés au plan de rigueur (obligatoire vu les erreurs d'appréciation) qui va frapper la classe moyenne auront déjà eu quelques effets notables.

Des effets notables sur quoi? Y'a pas de gauche, pas de projet, pas de porteur de projet. Strauss kahn (très decevant sur ce coup) qui fait de la politique intérieure par le biais d'une institution internationale dont le rôle est d'aider les pays en banqueroute (ce qui est très loin du cas de la France) ça pose de probleme éthique à personne? Tous les socialistes millesime 2007 ne savent que se comporter en inspecteur des travaux -pas finis- et n'ont pas le début d'un prologue à un projet de société. Je me marre. Sarko est ce qu'il est, je ne l'apprecie pas plus que ça, surtout quand il se balade en chine la culotte à la main prostituant Marianne et nos valeurs pour brader notre haute technologie, mais au moins, il a un projet qu'il met en oeuvre et dont les resultats ne peuvent etre mesurables que sur deux ou trois ans (sauf chez les gens de très mauvaise foi). ça fait 6 mois qu'il est aux affaires, je me marre encore quand j'entends les grand tireurs de conclusion de gauche, qui sont restés couilles croisées de playtex pendant des decennies, d'abord à s'en mettre plein les fouilles (Mitterand 2x) puis n'ayant plus de projet ni de leader, à flipper sur les prochains resultats des élections sans rien tenter pour ne facher personne. Au final ils ont fâché tout le monde, et à nous prendre pour des boeufs se sont tiré une balle dans le slip.

Alors après il reste quoi? Les projets débiles de revolution proletarienne? La haine de l'autre façon borgne? Et ben non. Alors que vont apporter les municipales. Je vous le dis. RIEN

:snif:tout ça pour ça pfiou

Modifié par Fumseck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

les effets notables sur le pouvoir d'achat .Ca ne fait que commencer.

Et pour les partis politiques , c'est comme les chanteurs , c'est le public qui les faits et les défaits au final.

Les chanteurs nous présentent leur album et le public décide (c'est pareil pour les politiques , sauf que y'a pas de musique , juste les textes) , si le public dit non , le chanteur revoit sa copie (c'est toujours dur ) ou se tire , y'en a plein qui attendent au portillon.

On a trop tendance à oublier ce paralléle et pourtant ....

Et pour Sarko , si tu vois des avancées sociales pour la classe moyenne ou les pauvres , fais moi signe.

Je vois surtout qu'en 2008 je vais payer plus cher mon assurance , ma nourriture , mes médicaments, mon chauffage au gaz , que les gens vont travailler le dimanche (et pas seulement dans les commerces , ceux qui veulent bien faire travailler les autres pour faire leurs courses mais pas eux dixit un sondage , vont avoir quelques surprises pour certains) , au Canada c'est déjà fait depuis longtemps , les heures sup sans durée légale de travail ça va se corser , les officiers de police sont les premiers servis , à qui le tour?

Que la suppression de l'IFA comme toujours avantage surtout les plus gros alors qu'on nous présente ça comme une réforme pour les PME!!! Ca , ça me fait marrer.

Que la réduction de la taxe prof va aussi avantager les mêmes puisque y'aura pas de plafond comme pour l'IFA, ta côte mobiliére va faire la grimpette , tu diras merci. :snif:

Qu'avec la durée légale du travail abolie , les heures sup vont avoir du plomb dans l'aile car la flexibilité s'entend mal avec elles. Flexibilité sans filet pour les salariés c'est les jeunes qui vont apprécier!

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Les chanteurs nous présentent leur album et le public décide (c'est pareil pour les politiques , sauf que y'a pas de musique , juste les textes) , si le public dit non , le chanteur revoit sa copie (c'est toujours dur ) ou se tire , y'en a plein qui attendent au portillon.

On a trop tendance à oublier ce paralléle et pourtant ....

Juste mais vu qu'il n'y a qu'un groupe qui compose encore, pendant que l'autre en est à tailler des arbres pour construire de nouveaux instruments (Des bardes fous, :snif: ils ne savent pas s'accorder alors c'est la deforestation immediate :snif: ), et que cette musique est du genre obligatoire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

A Fumsek

Je partage l'essentiel de point de vue.

Toutefois tu m'accorderas que N Sarkozy n'est pas le premier à se comporter de la sorte avec la Chine.

Quant aux municipales c'est une toute autre affaire. Que la date a été mal choisie pour ces élections: juste avant le vote du budget - chose que chaque municipalité doit avoir fait fin mars- ce qui veut dire que partout où il y aura un changement de majorité,dans un sens comme dans l'autre la nouvelle équipe devra mettre en oeuvre sa politique à partir des orientations budgétaires définies par la majorité précédente. Les virements de crédits ne permettent que de légers ajustements.

Il reste il est vrai , dans l'absolu,la possibilité d'ouvrir une ligne de crédit. Mais l'état de toutes les finances municipales ne le permettent pas forcément et ce n'est pas toujours souhaitable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
A Fumsek

Je partage l'essentiel de point de vue.

Toutefois tu m'accorderas que N Sarkozy n'est pas le premier à se comporter de la sorte avec la Chine.

:snif: Hélas. Ca devient traditionnel :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Juste mais vu qu'il n'y a qu'un groupe qui compose encore, pendant que l'autre en est à tailler des arbres pour construire de nouveaux instruments (Des bardes fous, :o ils ne savent pas s'accorder alors c'est la deforestation immediate :snif: ), et que cette musique est du genre obligatoire :o

J'adore ton style d'humour :o

Pour le groupe UMP, c'est comme les chanteurs, tu as un chanteur que les maisons de disques choisissent et font passer sans arrêt dans les médias , les radios , en espérant ainsi en faire la pub et entraîner des retombées sonnantes et trébuchantes. Chabot et PPDA remplacent simplement Druker dans les émisions de promo, et les maisons de disques sont remplacées par le MEDEF qui a choisi la musique Sarko comme un chanteur qui aurait du talent oratoire et peut donc faire faire du profit à la boîte.

Pour le PS , c'est le groupe en fin de vie , un peu comme un groupe mythique qui se séparerait style Beattles (Lenon est mort tout comme Miterrand et ensuite Mac carthney a fait une carriére solo à l'instar de Royal , mais les résultats furent trés différents ! :snif: )

Il reste au PS à se scinder , c'est leur avenir ou à mourir.

Pour autant , y'a aussi le printemps de Bourges , chanteurs ayant d'autres groupes (nouveau centre ;) , modem , LCR qui va changer de nom il paraît) , des chanteurs qui rament depuis un certain temps mais il est vrai que ceux qui durent disent tous avoir ramé pendant des années avant de sortir du rang.

On connait moins leurs textes , forcément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Continue a rire !!!!, vomir qur tel ou tel parti politique ( d'ailleur certain n'ont jamais été dans un gouvernement, donc pas prouvé si ce qu'ils disent sont des conneries ).

Un petit bilan, pour ce cher monsieur :

- Fermeture tribunaux et hopitaux .

http://www.marianne2.fr/-Ce-n-est-plus-un-...61304d074ec624a

- A cces a la propiété inexistante et mesur qui touche les plus riches !!!

http://www.20minutes.fr/article/161096/Eco...s-d-emprunt.php

- L'Etat et les collectivités intéressées doivent également accompagner les sous-traitants et les territoires affectés par le plan Power8 pour consolider et développer leur activité. En particulier, la progression vers les technologies composites sur le site de Méaulte, gage de sa pérennité, doit faire l'objet de mesures de soutien de la part des pouvoirs publics et d'un engagement clair d'Airbus, voire d'autres acteurs industriels éventuels,

sur l'avenir des activités et des emplois concernés.

Si les Français me font confiance, je ferai de l'avenir de EADS et d'Airbus des priorités de la politique industrielle volontariste qu'il s'emploiera développer en France et en Europe.

Sources(s)

Communiqué (03/04/07)

http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/...7-996863,0.html

http://www.lexpansion.com/economie/actuali...ite_121242.html

- Je veux que nos grandes administrations deviennent de véritables partenaires de la réussite des entreprises.

Il faut mettre un terme à la logique de défiance qui existe à l'égard des PME. Je le dis franchement : il est injuste que l'Administration traite à la même enseigne la grande majorité des entreprises de bonne foi et l'infime minorité de celles qui trichent sciemment. L'Administration ne peut plus se cantonner dans un pur rôle de contrôle et de sanction vis à vis d'entreprises toutes supposées fraudeuses. Pour opérer ce bouleversement dans nos habitudes, il est nécessaire que ces administrations, et leurs agents, soient

demain évalués sur leur capacité à rendre à tous un service de qualité, sur la rapidité des réponses données

aux entreprises, et non plus sur le seul montant des redressements opérés ou sur les procès-verbaux

dressés.

Sources(s)

Interview Le Monde de l'Industrie (janvier 2007)

Et en complément à mon post précédent, une petite info sur la grille de notation de la police dans le 9-3 :

Une approche purement comptable et statistique de l'activité, chaque action des services de police rapportant un certain nombre de points :

* mise en évidence d'un défaut de permis de conduire : 1 pt

* interpellation d'un fumeur de shit : 4 pts

* interpellation d'un immigré clandestin : 4 pts

interpellation de l'auteur de dégradation de mobilier urbain : 20 pts

http://www.liberation.fr/actualite/societe/266327.FR.php

- Allocations chômage

Comme souvent en France, en matière de chômage ou en matière de minima sociaux, on indemnise chichement, mais longtemps. Alors qu'il faudrait indemniser fortement, mais brièvement pour que chacun soit incité à reprendre rapidement un emploi.

Je propose que l'allocation chômage ne puisse pas être inférieure au salaire minimum, mais que nul ne puisse refuser plus de trois offres d'emploi correspondant à ses compétences

Sources(s)

Discours Nantes (15/03/07)

Discours Charleville-Mézières (18/12/06)

- ANPE L'ANPE, l'Unedic, les Maisons de l'emploi seront réunies en un seul service public de l'emploi, qui interviendra immédiatement et de manière personnalisée pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de trouver ou retrouver un emploi beaucoup plus rapidement qu'aujourd'hui.

Sources(s)

Mon Projet

- APPARTEMENT DE FONCTION La procédure actuelle est excessive, tous les ministres n'ont pas besoin d'un appartement de fonction. Qui

est-ce qui a besoin d'un appartement de fonction ? Les ministres qui peuvent être appelés de jour et de nuit

parce qu'il se passe toujours quelque chose. (...) Si je suis élu président de la République, je laisserais un appartement de fonction uniquement pour les ministres qui en ont besoin, pour dire les choses comme elles sont, je ne voudrais pas être vexant à l'égard de qui que ce soit, mais je ne suis pas persuadé que le ministre d'un domaine, par exemple celui de la communication, ait essentiellement besoin d'être présent à son

ministère en pleine nuit.

Sources(s)

J'ai une question à vous poser (5/02/07)

- BANLIEU

Il faut d'abord rétablir la loi républicaine et mettre fin à la loi des bandes. Ce travail demande de la maîtrise de soi, mais aussi de la résolution et du courage. C'est facile de revendiquer le calme dans les banlieues, mais cela dissimule souvent une loi du silence, de la peur, des trafics, de l'extrémisme. Il faut ensuite maîtriser l'immigration. Il faut enfin rétablir de l'activité. Les parents doivent avoir un emploi, les enfants doivent suivre une formation. Les quartiers ne demandent pas une situation à part. Ils demandent à devenir des quartiers

comme les autres.

Les vrais drames de la banlieue sont ceux du quotidien. L'école qui devient un ghetto, le chômage dont on ne sort pas, les jeunes filles qui ne peuvent vivre librement, les incivilités qui empoisonnent la vie, la drogue qui devient source de l'économie. Je veux que la République se réapproprie les quartiers. Je poursuivrai le démantèlement des bandes organisées. Je conduirai un plan d'urgence pour l'éducation qui divisera par deux le nombre d'élèves des établissements les plus en difficulté. Services publics, transports en commun, commerces de proximité seront réinstallés dans les quartiers. Je permettrai aux habitants du parc HLM de

racheter leur logement afin de se réapproprier la vie de leur quartier.

Si je suis élu je mettrai en oeuvre un grand plan Marshall de la formation pour tous les jeunes de nos quartiers, pour qu'aucun ne soit laissé de côté, pour que chacun puisse tenter sa chance, pour que chacun ait un emploi.

Depuis vingt-cinq ans, on a dépensé des milliards dans les quartiers difficiles, mais la situation n'a cessé de s'aggraver. Il faut changer de politique, changer de méthodes. Il faut d'abord rétablir la loi républicaine et mettre fin à la loi des bandes. Ce travail demande de la maîtrise de soi, mais aussi de la résolution et du courage. C'est facile de revendiquer le calme dans les banlieues, mais cela dissimule souvent une loi du silence, de la peur, des trafics, de l'extrémisme. Il faut ensuite maîtriser l'immigration. Il faut enfin rétablir de

l'activité. Les parents doivent avoir un emploi, les enfants doivent suivre une formation. Les quartiers ne demandent pas une situation à part. Ils demandent à devenir des quartiers comme les autres. Je consacrerai beaucoup d'argent aux banlieues, dans l'éducation, la formation, la rénovation urbaine, les services publics, les transports, l'activité économique. Je n'accepte pas qu'on se soit résigné à laisser se développer tant de

ghettos scolaires et urbains. Je n'accepte pas que toute une partie de nos enfants soit discriminée à cause de la couleur de leur peau ou de leur origine sociale. Ceux qui font des efforts recevront les meilleures conditions de travail et d'éducation. Nous susciterons des vocations pour le service public, qui sera un levier de promotion sociale pour les jeunes issus des quartiers. Mais je ne laisserai aucun jeune dans l'oisiveté.

Chacun devra avoir un emploi ou suivre une formation qualifiante.

Ce que Jean Vilar voulait faire avec le TNP et ce que Malraux voulait faire avec les maisons de la culture, je voudrais que nous le fassions dans les banlieues. Je voudrais que dans les quartiers comme dans les collèges, les lycées comme dans les universités, il y ait des lieux de rencontre avec les artistes, de pratique artistique, de création. Je voudrais que toutes les institutions culturelles soient impliquées dans cette démarche. Je souhaite que cette démarche soit soutenue et encouragée par l'Etat, et contractualisées avec les villes, les départements et les régions.

Sources(s)

Mon Projet

Le Parisien (23/03/07)

Discours Zénith (18/03/07)

Discours devant les acteurs de la Culture (04/04/07)

- BOUCLIER FISCAL !!!!

pas besoin d'en paler s'est le premier truc qu'il a appliqué !!!!

- Capitalisme financier.

L'Europe doit protéger et pour cela elle doit contribuer à la moralisation du capitalisme financier. Si je suis élu, je proposerai que la moralisation du capitalisme financier soit l'un des principaux objectifs de la zone euro. Le capitalisme c'est la création de richesse pas la spéculation.

Sources(s)

Discours Cormeilles-en-Parisis (06/03/07)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/...cree_la_po.html

- Carte scolaire .

e remplacerai la carte scolaire par une obligation de mixité sociale, géographique et scolaire des effectifs, qui pèsera sur les établissements.

Nous ne pouvons nous résoudre à obliger des enfants méritants, qui n'ont ni les moyens, ni les relations pour s'affranchir de la carte scolaire, à fréquenter des établissements médiocres pour afficher un semblant de mixité sociale et scolaire.

Je propose que chaque famille ait le choix de l'établissement scolaire de son enfant. C'est la conséquence logique de l'autonomie et de la diversification des établissements. La carte scolaire a été créée en 1963.

Est-il si inconvenant en 2007 de vouloir s'en affranchir, alors que plus aucun pays en Europe ne la pratique ?

Je propose que chaque établissement ait progressivement la liberté de recruter des enfants en dehors de son secteur. Mais qu'il ait aussi le devoir de veiller à respecter une diversité sociale et géographique dans ses effectifs.

Sources(s)

Mon Projet

Discours Angers (01/12/07)*

http://www.20minutes.fr/article/160432/Fra...te-scolaire.php

http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/politique/...flue_35885.html

- Contract de travail.

Pour les futures embauches, nous créerons un contrat de travail unique, plus souple pour les entreprises pour qu'elles soient incitées à embaucher, plus sécurisant pour les salariés car il sera à durée indéterminée pour tous.

Sources(s)

Mon projet

http://www.lefigaro.fr/economie/20070802.F...ail_unique.html

- Croissance.

Ma stratégie économique, c'est de libérer les forces de travail en France pour créer ce point de croissance qui nous permettra de résoudre les questions de déficit.

Sources(s)

Emission A vous de Juger sur France 2 (08/03/07)

http://www.liberation.fr/actualite/politiq...FR.php?rss=true

http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/200...pportattali.pdf

-Dépense public.

La France doit réduire ses dépenses publiques mais elle n'a pas besoin d'une cure d'austérité de plus, elle a

d'abord besoin d'une politique de réformes et de croissance.

Trouver des économies est possible à condition de traiter de l'emploi dans la fonction publique. Avec les

retraites des fonctionnaires, il représente 45 % du budget. Je fais mien l'objectif de ne pas remplacer le

départ à la retraite d'un fonctionnaire sur deux. La moitié de la productivité ainsi gagnée doit servir à réduire

les déficits, l'autre à augmenter le pouvoir d'achat des fonctionnaires. Il faudra aussi supprimer tous les

organismes inutiles, comme le Conseil monétaire de la banque de France, et faire une révision systématique

de tous les programmes.

Nous ne voulons pas consacrer 5 milliards d'euro aux préretraites : nous voulons utiliser l'argent public pour

créer de l'activité, pas pour empêcher les gens de travailler. Les 23 milliards de la formation professionnelle

constituent un gisement de productivité considérable. Et il ne faut plus de minima sociaux sans contrepartie

d'activité. Dans notre société les devoirs doivent être la contrepartie des droits.

Sources(s)

Discours Charleville-Mézières (18/12/06)

Interview au journal Le Monde du 23 janvier 2007

http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/politique/...scal_30984.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/p...l?idfx=RSS_notr

http://www.betapolitique.fr/Budget-2008-l-...t-au-01584.html

- Delocalisation :

e ne peux accepter le gâchis de la désindustrialisation. Je ne peux accepter que tant d'hommes soient

broyés par une logique économique à courte vue ou laissés pour compte parce qu'ils ne correspondent plus

aux critères de performance à la mode. Je ne peux l'accepter parce que c'est un effroyable gaspillage

humain et parce que la cohésion sociale est aussi un facteur de compétitivité. Je ne peux pas accepter l'idée

d'abandonner à leur malheur des territoires et des hommes frappés par le sort alors que très souvent il

suffirait de si peu pour les remettre en selle.

Je propose que l'Etat se donne les moyens d'investir dans les bassins industriels en difficulté pour les

réindustrialiser en y développant des activités nouvelles.

Sources(s)

Discours Charleville-Mézières (18/12/06)

SANS COMMENTAIRE !!!!!!

- Franchise santé :

La logique de ma proposition est la responsabilisation de tous sur l'ensemble des soins. Aujourd'hui, les

seules personnes responsabilisées sur leur consommation de soins sont les 10% de Français qui n'ont pas

de couverture complémentaire parce qu'ils sont souvent juste au-dessus des seuils d'attribution de l'aide à

l'acquisition d'une complémentaire. Avec la franchise que je propose, qui n'est pas une franchise à l'acte

mais une franchise annuelle, chacun sera amené à contribuer personnellement, mais de façon modeste, à sa

propre consommation. Cela me paraît être la moindre des choses pour un bien aussi essentiel que la santé.

Cette franchise ne sera remboursée ni par les régimes obligatoires, ni par les organismes complémentaires.

Elle sera en revanche plafonnée annuellement et un nombre limité de personnes, par exemple les enfants et

les titulaires du minimum vieillesse, pourront en être exonérées. Cette franchise se substituera au 1?

forfaitaire et aux augmentations régulières de ticket modérateur.

Sources(s)

Interview Panorama du médecin (mars 2007)

http://www.lefigaro.fr/economie/20070626.F..._a_l_etude.html

http://www.lexpansion.com/economie/actuali...pas_121196.html

http://www.lcr-rouge.org/article.php3?id_a...le=5902%3C/i%3E

- Parachute doré :

Je veux dire au grand patron dont la gestion est un échec, et qui négocie une prime d'éviction en forme de

parachute en or, qu'il est légitime que la réussite paye, mais qu'il est scandaleux que l'échec enrichisse (...).

La moindre des choses, c'est que les dirigeants des grands groupes cotés assument leur rémunération

devant leurs salariés, leurs actionnaires, et que, par conséquent, la rémunération de chaque dirigeant ne soit

pas secrètement fixée dans le huis-clos du conseil d'administration, mais publiquement approuvée pour

chacun d'entre eux par l'assemblée générale des actionnaires et, bien sûr, publiée nominativement dans le

rapport annuel. Je propose qu'il en soit de même pour toutes les primes exceptionnelles, les parachutes et

les retraites chapeau.

Si je suis élu président de la République, je ferai voter dès l'été 2007 une loi qui interdira la pratique

détestable des golden parachutes, parce que c'est contraire aux valeurs qui sont les miennes.

Sources(s)

Réunion publique Marseille (19/04/07)

http://fr.biz.yahoo.com/06062007/5/les-pre...as-sarkozy.html

http://www.liberation.fr/actualite/politiq...FR.php?rss=true

http://www.marianne2.fr/index.php?action=a...amp;numero=1493

- Heures supplementaire :

Les heures supplémentaires seront toutes payées au moins 25 % de plus que les heures normales, et elles

seront exonérées de toute charge sociale et de tout impôt. En travaillant quatre heures de plus par semaine,

un salarié rémunéré au Smic gagnera immédiatement

165 euros net de plus par mois.

Sources(s)

Mon Projet

La défiscalisation des heures supplémentaires, autre mesure phare de Nicolas Sarkozy, «ne constitue pas un moyen efficace de valoriser le travail», estiment trois économistes et non des moindres : Patrick Artus, Pierre Cahuc et André Sylberger. Dans un rapport discuté hier au conseil d'analyse économique (CAE), placé auprès du Premier ministre, ils considèrent qu'une détaxation des heures supplémentaires pourrait avoir «un effet négatif sur l'emploi» puisque cette mesure «incite les entreprises à substituer des heures de travail aux hommes», mais également un effet pervers qui consiste à «abaisser (ou à ne pas augmenter) le taux de salaire des heures normales et à déclarer fictivement un grand nombre d'heures supplémentaires». Elle pourrait aussi être d'un «coût exorbitant pour les finances publiques». Un pavé dans la mare de Sarkozy, alors que l'élaboration du projet serait déjà très avancée : il pourrait être transmis pour avis aux partenaires sociaux avant la fin de la semaine.»

Source : Libération du mercredi 30 mai 2007

- Impot ( la je jubile !!!!!!!! )

Je n'augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser. Je ne vois pas quelle gloire on

peut tirer du fait que nos impôts sont quatre points plus élevés que la moyenne de l'Union européenne à 15.

Revalorisation des retraites

Pouvoir d'achat/Retraites/Injustices

Je comprends la forte inquiétude des personnes âgées qui, depuis dix ans, subissent une véritable érosion

de leur pouvoir d'achat sous l'effet de la pression fiscale. C'est pour cela que je suis autant soucieux de

réduire les impôts. J'augmenterai de 25 % le minimum vieillesse, je revaloriserai les petites retraites et les

pensions de réversion pour que ces retraités vivent mieux. Ces mesures seront financées grâce aux

économies que j'obtiendrai en réformant les régimes spéciaux de retraite.

Sources(s)

Mon Projet

http://www.lesechos.fr/info/analyses/4587554.htm

- Indice de prix !!!!

Je propose de revoir l'indice des prix. Chacun s'en rend compte en faisant ses courses ou en payant ses

factures, il ne reflète pas la réalité. Pour que cet indicateur soit utile, il faut qu'il corresponde véritablement

aux dépenses. Je prévois donc de le modifier.

Sources(s)

Interview Femme Actuelle (26/03/07)

SANS COMMENTAIRE !!!!!

- Logement.

Depuis des années, on vous dit qu'on ne peut rien contre la crise du logement, et on laisse s'aggraver une

pénurie qui a rendu la propriété impossible pour beaucoup d'entre vous et la location de plus en plus difficile.

Cette situation ne peut pas durer. Il faut d'abord inciter à la construction de logements pour faire baisser les

prix. Je veux que le droit au logement soit opposable devant les tribunaux, afin que les pouvoirs publics

soient obligés d'agir pour assurer la construction d'assez de logements dans toute la gamme des besoins. Je

veux permettre à chaque ménage d'être propriétaire, parce que la propriété est le rêve de chacun d'entre

nous. Je vous permettrai notamment de déduire de votre impôt sur le revenu les intérêts de votre emprunt

immobilier. Ceux qui ne paient pas l'impôt sur le revenu recevront une aide de l'état pour emprunter. Je

faciliterai la location en supprimant l'obligation de caution et de dépôt de garantie. En contrepartie, les

propriétaires seront protégés contre les risques d'impayés de loyers. Je réformerai l'hébergement d'urgence,

pour qu'il soit digne et permette la réinsertion.

Sources(s)

Mon Projet

Les personnes à la rue sont bien des mal-logés: c'est la découverte qu'a fait Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, prise dans la polémique entourant la loi sur droit au logement opposable (Dalo). Une réponse après le couac de la présentation, la semaine dernière, du décret d'application du texte devant son Comité de suivi.

La loi avait été votée à l'unanimité et en fanfare par les députés, le 5 mars, dans la foulée de la mobilisation très médiatique des Enfants de Don Quichotte sur le canal Saint-Martin puis partout en France. Elle instaurait un "droit au logement opposable" que les acteurs de terrain réclamaient de longue date. Ces derniers avaient accueilli la nouvelle loi avec un certain scepticisme, s'attendant à des difficultés lors de son application.

Le texte de loi adopté par les parlementaires prévoit que "l'ensemble des mal-logés pourront faire valoir leurs droits à compter du 1er janvier 2012". Mais, pour figurer parmi les ménages "ultra prioritaires" dès décembre 2008, il faut faire partie de six catégories, deux d'entre elles étant "les personnes dépourvues de logement" et les personnes hébergées dans un habitat insalubre.

"Au total, cette loi pouvait concerner entre 600 000 et un million de personnes, sur les 3 millions de mal-logés recensés officiellement", estime Christophe Robert, qui représente la Fondation Abbé Pierre au Comité de suivi de la loi Dalo.

Deux des six catégories de mal-logés "oubliées" par le texte

Mais le décret d'application de la loi, tel qu'il a été présenté au Comité de suivi le 5 septembre, comportait un oubli majeur: seulement quatre des six catégories concernées initialement par la loi y figuraient finalement. Or, ce sont justement les "personnes dépourvues de logement" et les personnes vivant dans un logement insalubre qui ont perdu leur statut prioritaire... A eux seuls, les SDF représentent au bas mot, dans les statistiques officielles, 86 000 personnes.

Le monde associatif accuse donc le gouvernement d'avoir largement vidé la loi de sa substance. Discrètement et "politiquement", dénonce Olivier Nodé-Langlois, chez ATD-Quart Monde. Il ajoute qu'il est "inacceptable" que SDF et personnes hébergées chez des proches ne soient pas mentionnés explicitement:

Mercredi, Christine Boutin répliquait que ces catégories avaient été omises dans la mesure où "le texte de la loi se [suffisait] à lui-même". Et que le texte en question n'était qu'une version provisoire.

Pourtant, cet oubli fait désordre: Christine Boutin, avant d'obtenir le portefeuille du Logement, était justement rapporteur de la loi Dalo. Aujourd'hui, ce sont les mêmes conseillers qui travaillent aux côtés de la ministre du Logement et qui avaient préparé le texte, auprès de Jean-Louis Borloo. "Nous sommes en train de retravailler sur la loi qui n'était pas très bien écrite", confirmait un membre du cabinet, mercredi soir, en référence aux deux catégories manquantes.

Les critiques ont obtenu gain de cause, puisque la ministre, dont les services n'ont pas souhaité répondre officiellement à Rue89, a reconnu dans un communiqué mercredi: "J'ai décidé de mentionner dans le décret également ces deux catégories, bien qu'à l'évidence chacun sache qu'en aucun cas un décret ne peut contredire une loi."

Un droit accordé "en fonction des circonstances locales"...

Mais les associations soulèvent aussi un autre lièvre: toujours d'après la mouture du décret présenté la semaine dernière, c'est maintenant en fonction des places disponibles et "en fonction des circonstances locales" que sera défini le niveau de priorité des demandes de logement.

Localement, ce sont les commissions de médiation ¿créées après le décret- qui assureront cette tâche. Cette nuance n'est pas anodine: en instaurant une obligation de résultat, la loi Dalo ambitionnait justement d'aller au-delà des textes sur le logement jusque-là. Christophe Robert, de la fondation Abbé-Pierre, explique sa déception:

"En restreignant l'application du principe selon l'offre disponible, on perd l'occasion d'avoir un levier pour construire des logements là où il n'y en a pas. On entre dans une logique pragmatique, mais il est regrettable de réduire l'effet de la loi."

Pour Dominique Braye, sénateur (UMP) des Yvelines, qui siège aussi au Comité de suivi, "on fait un faux procès aux auteurs du texte", car il faut être "réaliste":

"A l'époque de la loi, j'avais dit que j'étais très sceptique sur son application. C'est bien beau de vouloir faire un droit au logement opposable, mais la priorité, c'est de faire un droit au logement effectif. La loi est un aiguillon, mais on sait bien qu'il y aura toujours pénurie."

La mouture retoquée sera présentée au Conseil national de l'habitat, le 24 septembre, à Lyon

Sources(s)

Discours Agen (22/06/06)

- Corruption.

Il est indispensable d'assurer le bon fonctionnement des administrations et des services judiciaires chargés

de lutter contre la corruption. Il convient, en particulier, de renforcer la capacité des services enquêteurs. La

formation spécialisée des magistrats, des enquêteurs et des experts doit constituer une autre priorité. Des

moyens matériels suffisants doivent, en outre, être mis à leur disposition. C'est d'ailleurs pourquoi je veux

renforcer la spécialisation des tribunaux et des magistrats. Enfin, au-delà de la répression, il faut renforcer la

prévention en direction des opérateurs publics et privés qui peuvent être exposés aux risques de la

corruption.

Sources(s)

Questionnaire Organisation -Transparence-Internatonal France (TI France - mars 2007)

"il faut renforcer la prévention en direction des opérateurs publics et privés qui peuvent être exposés aux risques de la

corruption."

Ben voyons...

encore une fois, voilà un sujet que notre nouveau président maîtrise parfaitement.

ne nous attardons pas (pour l'instant) sur ses liens privilégiés avec des gens comme arnaud lagardère (son "frère"),

serge dassault (dont l'entreprise d'armement vit uniquement de commandes d'état, son "rafale" n'ayant pas encore trouvé preneur en dehors de nos frontières...),

henri proglio (patron de véolia environnement, invité discret de la petite sauterie au fouquet's le 6 mai)

martin bouygues, ci-devant patron de TF1, chaine dont le dernier acte militant d'avant second tour fut de proposer, fort opportunément, un reportage sur "les fraudes à la sécu"...)

nous verrons cela plus tard.

non, pour l'instant, croisière maltaise à 200 000¿ oblige, contentons nous de monsieur bolloré (qui commence d'ailleurs, lui aussi, à prendre de plus en plus de place dans le "petit" monde des médias .), celui-là même qui eut l'obligeance d'inviter notre président nouvellement élu pour cette croisière du meilleur goût.

donc il faudrait renforcer la

prévention en direction des opérateurs publics et privés qui peuvent être exposés aux risques de la

corruption.

jetons un oeil :

un opérateur public : prenons, au hasard, le ministère de l'intérieur;

un opérateur privé : prenons (pas tout à fait au hasard, donc) monsieur vincent bolloré, ci devant fournisseur de papier à rouler de gros joints.

que voit-on ici?

BOAMP du 15/01/2007

(BOAMP signifie Bulletin Officiel des Annonces de Marchés Publics)

que monsieur bolloré (tour opérator jet set pour président nouvellement élu) à remporté un petit contrat (342 329 euros hors taxes) avec le ministère de l'intérieur (fournisseur de candidat à la croisière).

en toute légalité, bien sûr,

mais, pour ce qui est de renforcer la

prévention en direction des opérateurs publics et privés qui peuvent être exposés aux risques de la

corruption, disons simplement qu'il y a meilleur exemple à donner...

et on pourrait continuer comme ça, par exemple :

BOAMP du 06/11/2006 http://www.journal-officiel.gouv.fr/jahia/...5&tetierR4=

encore un petit contrat (montant minimum: 1400000 EURHt- Montant maximum: 5600000 EURHt) entre la SDV et le ministère des affaires étrangères.

à qui appartient la SDV?

au groupe bolloré

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OOLITH Membre 315 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Ce n'est pas en augmentant considérablement le salaire du président par exemple, que l'on arrivera à faire des économies ! Perso, j'aurais plutôt diminuer celui de Fillon. Pas vous ?

Modifié par OOLITH

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Super Sarko va nous sortir de là... ;)

A moins que ce ne soit Little Gouddha* :snif:

*Sego: Le petit fromage de Hollande :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

:snif: Bayrou où es-tu? :snif:

toi au moins tu basais ton programme là dessus... (et ta politique pour l'emploi avait l'air sérieux et acceptable)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

A

Desolé !!

Le probleme s'est que du monde rigole sur bayrou, actuellement s'est pas lui le president, donc pour l'instant on rigole entre ce que propose Mr sarkozy ( promesse faites :snif: ) et la réalité sur le terrain !!!!!

Pour l'instant desolé, mais faut pas etre economiste, syndicaliste,socilogue et tous ce que tu veut, pour voir que pour l'instant non seulement la situation ne s'est pas amélioré, mais en plus elle s'est empiré !!!!!!!!!

Donc le pere bayrou, la mere segolene , ils ont peut etre un programme minable, mais ce n'est pas eux qui sont aux pouvoirs, desolé au pouvoir ( y'en a qu'un qui gouverne ).

Voila :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Sousene, je te décerne un prix spécial:

Celui du post le plus court (une lettre) et du post le plus long (un vrai pavé d'une centaine de lignes environ) dans le même sujet.

Fallait le faire :snif:

Rah t'as édité, c'est même plus drôle :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant