Lettre aux usagers d'un gréviste

conducteur Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Chère cliente, cher client,

Je suis en grève aujourd'hui et je l'assume. Oui, j'assume de devoir

vous poser des problèmes dans votre train-train quotidien, j'assume de

vous obliger à modifier vos habitudes quotidiennes.

On m'accuse de vous prendre en otage. Mais vous ai-je enfermés, vous

ai-je attachés ? Non, je vous laisse libres. Libres au milieu des

contraintes que vous acceptez tous les jours sans vous en plaindre.

J'assume pleinement de vous laisser voir vos chaînes, parce que ces

chaînes sont aussi les miennes. Parce que moi aussi, je dois faire

garder mes gamins quand je commence au petit matin, moi aussi, quand je

rentre le soir, j'ouvre ma boite à factures qui naguère s'appelait boite

aux lettres, moi aussi je m'affale parfois dans le canapé pour manger

docilement la soupe de la télé, car moi aussi, je vis dans cette

société. Oui, je l'assume. Comme j'assume les contraintes de mon métier

qui me font vivre à part du groupe, qui me font travailler avant vous

pour vous emmener bosser et après vous pour vous ramener à la maison.

Pour vous emmener dans votre famille passer les fêtes, je ne les

passerai pas dans la mienne. Je vous transporte et par définition, mon

travail commence là où s'arrête le vôtre, et vice versa.

Quand j'ai pris la décision de faire ce métier, il y a 15 ans, j'ai pesé

le prix de ma mise à l'écart de la vie collective, par les horaires

farfelus. Ce prix, je l'ai accepté et j'entends me le faire payer.

Bien sûr, je ne suis pas le plus mal loti de la terre. Bien sûr, il y a

bien pire et bien plus malheureux. Mais doit-on se sentir coupable

d'avoir un toit en voyant les sans-abri ? Doit-on se sentir coupable

d'avoir un emploi en comptant les chômeurs ? Doit-on se sentir coupable

de se défendre ?

Ma défense, je l'ai préparée. Parce que les résultats des élections de

mai ne laissaient aucun doute. Le conflit aurait lieu, historiquement il

devait avoir lieu. Où et quand ? Vous avez la réponse aujourd'hui. Parce

que, je ne vous le cache pas, Il était encore sur le yacht de Bolloré

que je mettais de coté l'argent nécessaire à ce combat. S'il le faut

celui prévu pour quelques projets futiles sera utilisé et tant pis si le

home cinéma ne vient pas dans mon foyer cette année. Quoi, j'aurais pu

me payer un home cinéma et je suis dans la rue ? Et bien ça aussi je

l'assume. Et sans aucune honte depuis que j'ai lu que la marque qui

commercialise le plus grand écran plasma, un joujou à cent mille euros,

visait aussi le marché des particuliers en France. On me donne 2600

euros par mois pour conduire les trains, pas pour acheter mon silence et

ma docilité. On trouve au MEDEF des syndicalistes bien mieux lotis ayant

toujours une larme à faire couler sur leur sort.

C'est aussi pour ça que j'assume de faire grève aujourd'hui.

On m'accuse de ne pas faire preuve de solidarité parce que la réforme

est nécessaire et doit être approuvée. A force de lire les rapports du

Conseil d'Orientation des Retraites, à force de lire tout ce qui peut me

tomber sous les yeux parlant de retraite, du sénat au blog débile, j'ai

acquis la conviction que tous cela aurait pu être évité, pour moi comme

pour vous, si nos dirigeants avaient préparé ces échéances comme j'ai

préparé cette grève.

On nous a parlé de catastrophe, de faillite, de banqueroute même or

n'importe quel économiste honnête vous le dira, en 2000, l'effort

prévisible à réaliser, sans rien changer pour les retraites, pour les 40

années à venir était calculé inférieur à celui fourni pendant les 40

années passées. On a montré que le petit bout de la lorgnette, on n'a

pas dit que la richesse du pays augmenterait plus vite que cette charge,

même dans les pires scénarii. Il y avait ce problème du baby boom ? Et

alors, est-ce une raison pour tout mettre à bas alors qu'il suffisait de

remplir le fond de réserve des retraites créé en 2002, la seule

véritable réforme honnête faite sur le sujet ? Que fait un ménage quand

il sait qu'une dépense va venir ? Soit il économise, soit il emprunte,

soit il attend et se serre la ceinture le moment venu. C'est cette voie

qu'ont choisie nos dirigeants, c'est regrettable mais je suis citoyen et

je respecte les suffrages. Alors cette politique qui n'est pas la

mienne, je l'assume y compris les conséquences, y compris cette grève.

Aujourd'hui, je refuse de faire mon travail dans la société parce que

j'ai un différent à régler avec cette société. J'utilise un moyen légal,

constitutionnel, occasionnant une gêne que j'assume pleinement parce que

je suis dans une entreprise qui fait des bénéfices et qui, seule, paye

les avantages de mon régime de retraite. Une cotisation patronale

supérieure de près de 12% à celle de votre patron, soit environ 500

millions, pour compenser un âge de départ inférieur au vôtre, dans des

conditions souvent inférieures aux vôtres d'ailleurs. Le reste ? C'est

ce que nous payerions ensemble si nous étions dans le même régime.

D'ailleurs la compensation entre régimes bénéficie à 93.7% aux artisans,

commerçants, salariés et exploitants agricoles, et en 2015, mon régime

ne sera plus bénéficiaire du système mais deviendra contributeur. Ces

12% sont à moi, pas à mon entreprise qui voudrait bien les récupérer.

Comme les cotisations patronales, que les patrons appellent volontiers

<<

charges , sont à vous, payant par avance votre droit à la santé ou à

la

retraite. C'est parce que la seule personne volée dans cette réforme

c'est moi, j'assume totalement de réclamer mon dû. On me dit que ce sont

finalement les clients qui payent. L'a-t-on dit aussi fort aux clients

de Carrefour qui on payé les conditions de fin d'emploi du patron

d'alors ? Le dit-on aussi fort de toutes ces retraites chapeaux, primes

de départs et autres joyeusetés faites aux dirigeants des grandes

entreprises ? Le dit-on aussi fort des avantages d'autres salariés ? A

ce dernier titre, il est bon de calculer que 5 années de bonus sur une

carrière de 40 ans ne représentent finalement guère plus qu'un mois et

demi par ans. Je n'ai jamais eu de treizième mois, l'avantage est-il si

exorbitant ?

Alors j'assume ne pas vouloir perdre ces 12% dans cette réforme qui ne

vous apportera rien. Le gain escompté est de l'ordre de 200 millions

d'euros par ans. A ce rythme, il faudra 75 ans pour rembourser les 15

milliards de cadeaux fiscaux faits cet été ! Suis-je encore Le

privilégié de cette société ?

Mais plus encore. Cette réforme, comme les précédentes, vous coûtera

beaucoup, elle nous coûtera beaucoup à tous. Parce que c'est la

solidarité que l'on tue aujourd'hui. Cette solidarité voulue par nos

pères au lendemain de la guerre, cette solidarité insupportable pour qui

se réclame du libéralisme et du chacun pour soi. Cette solidarité dont

le sens profond ne dépasse pas, pour notre gouvernement, la notion de

l'aumône dominicale. Mais pour moi elle a un sens, parce qu'elle est

profondément humaine. C'est elle, le ciment de notre société. A quoi bon

vivre comme les loups où le couple dominant mange en premier et où le

dernier mange ce qui reste ? Tous mangent, certes, mais est-ce le modèle

que nous voulons pour notre société ? Est-ce l'exemple pour nos enfants

? Ma conviction profonde est que la société humaine ne peut être basée

que sur la solidarité, sur l'entraide mutuelle. C'est ce à quoi je crois

et c'est pour cela que j'assume ce combat.

Et je me souviens de 1995. Vous étiez derrière nous à 75% ! Autre époque

où nous portions l'espoir, où l'on a vu des personnes venir apporter une

journée de salaire dans notre caisse de grève en nous demandant de faire

la grève pour eux. La grève ce n'est pas mon métier. J'assume d'avoir

laisser tomber cet espoir faute de pouvoir le porter seul. J'assume

aujourd'hui de me battre d'abord pour moi, règle première de cette

société libérale que je veux combattre. C'est paradoxal ? Oui, mais

j'assume ce paradoxe parce que vous ne m'aimez plus aujourd'hui et que

cette désaffection est le fruit d'un combat que vous n'avez pas voulu

mener, croyant à tort que je le ferais pour vous. Nos père se sont

battus, certains sont morts, pour nos congés, nos retraites, notre santé

et pour bien d'autres choses encore. Qui se souvient aujourd'hui du prix

payé par eux pour nos avantages de salariés de pays riche ?

Certains perdront leur boulot paraît-il. Mais qui est assez stupide pour

m'accuser moi et laisser en paix cette crevure de directeur du personnel

qui utilisera cyniquement cet alibi, ce sous-homme incapable de

considérer son prochain comme son égal dans la difficulté ? Et bien,

oui, j'assume de fournir cet alibi fallacieux à cette personne qui ne

devrait rien avoir à faire dans la société des hommes.

Il n'y a pas si longtemps, nous, cheminots, avions un slogan plein

d'avenir, nous voulions partager le progrès pour tous. Souvenez-vous :

Le progrès ne vaut... Où est-il ce progrès, aujourd'hui où l'Homme de

ce siècle a enfermé sa liberté dans une télé et un portable ? Où l'on

vante les soi-disant mérites du libéralisme sans parler de ses

inconvénients comme la précarité ? Où l'on détruit l'avenir de nos

enfants en oubliant les combats de nos pères ? Où l'on brade notre

société solidaire pour peu qu'on nous fiche la paix ? Où est-il le

progrès aujourd'hui ?

J'assume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Lizz Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 44ans
Posté(e)

Bah moi j'ai rien à ajouter ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Joli tract syndicaliste rempli de tout ce qui faut pour manipuler l'opinion des gens.

Le plus drôle dans ton message c'est que t'en arrives presque à nous dire que dans l'histoire ce sont les usagers pris en otage (oui parceque tu oublies ceux qui n'ont pas pu aller bosser et ont dû resté chez eux, pris en otage à la maison) qui sont les fautifs. Tu omets aussi volontairement le fait que tu ne souhaites pas négocier avec le gouvernement alors que celui-ci est prêt à le faire. Tu compares avec la grève de 1995 en espérant provoquer un relant de sympathie parcequ'à l'époque les français comprenaient vos revendications. Mais t'es-tu posé la question du pourquoi seul 1/3 vous "soutient"? Parceque votre communication est mauvaise, votre manière d'agir est mauvaise et pour finir même dans vos "négociations" vous êtes mauvais. Vos syndicats souhaite une négociation qui a plutôt le nom de Diktat tant ils semblent bouchés à l'Aimery et veulent imposer leurs revendications: tu appelles ça négocier?

Tu dis que ta défense est préparée? Je la trouve bâclée pour ma part. En première partie tu parles de la "boîte à factures" pour ensuite enchaîner avec le fait que tu n'iras pas dans ta famille pour les fêtes. C'est sûr, ça marque ce genre de phrase. Tu me permets donc d'en faire usage à mon tour?

Avec les grêves j'en suis à 1 RTT et 2 jours de congès sans soldes, faute de pouvoir me rendre à mon lieu de travail. Je suis en période d'essai de mon CDI et donc je me pose des questions sur le fait de dépasser cette période, même si ça paraît peu vraissemblable que si par malheur je sois licencié ça vienne de là. Mais toujours est-il que ça reste gravé dans mon esprit. Comme je suis nouveau dans l'entreprise, j'ai donc très peu de RTT à prendre et les congès payé, je ne pourrai en prendre que l'an prochain. Conclusion pour les fêtes? La même que la tienne, sauf que toi, ça résulte d'un choix mais moi non, ça résulte d'une contrainte que toi et tes amis me faites subir et je trouve ça inacceptable de pas pouvoir revoir mes amis et ma famille à cause de toi!

En deuxième partie de ton pavé, tu nous dis que tu ne pourras pas te payer ton Home Cinema...là je trouve que c'est la phrase de trop. Toi tu pensais pouvoir te l'offrir, beaucoup de gens le pensaient aussi ou bien pensaient offrir autre chose pour les fêtes. Maintenant avec la grève, ça régresse au stade de rêve, un employeur ne paie pas un employé qui n'a pas pu venir travailler, non?

Certains perdront leur boulot en effet, mais ça ne sera pas ceux des régimes spéciaux, tu as pensé aux intérimaires qui viennent de loin pour bosser et qui se feront sûrement remplacé par des intérimaires habitant plus proche du travail? Tout ça te taraude pas l'esprit?

Bref, tu n'auras jamais ma sympathie envers ta cause car tu nous imposes d'être solidaire de votre mouvement et ça me débecqute profondément qu'on me force la main. Vous avez choisi de vous mettre les usagers à dos plutôt que de vous en faire des alliés comme en 1995. C'est une erreur majeure que vous ne pourrez plus rattraper même avec vos discours "préparés". Le seul point positif c'est que tu sembles assumer cela, c'est tout à ton honneur, mais c'est tout ce qu'il te reste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hypélix Membre 46 messages
Forumeur balbutiant‚ 10ans
Posté(e)

J'aimerai moi, avoir un home cinéma pour les fêtes, malgré que je travaille en équipe ( 3 fois 8) et en plus dans le privé ou la retraite est trés trés lointaine, pourtant si je m'interroge je ne fais pas grève...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toupiti Membre 89 messages
Forumeur en herbe‚ 29ans
Posté(e)
Joli tract syndicaliste rempli de tout ce qui faut pour manipuler l'opinion des gens.

Le plus drôle dans ton message c'est que t'en arrives presque à nous dire que dans l'histoire ce sont les usagers pris en otage (oui parceque tu oublies ceux qui n'ont pas pu aller bosser et ont dû resté chez eux, pris en otage à la maison) qui sont les fautifs. Tu omets aussi volontairement le fait que tu ne souhaites pas négocier avec le gouvernement alors que celui-ci est prêt à le faire. Tu compares avec la grève de 1995 en espérant provoquer un relant de sympathie parcequ'à l'époque les français comprenaient vos revendications. Mais t'es-tu posé la question du pourquoi seul 1/3 vous "soutient"? Parceque votre communication est mauvaise, votre manière d'agir est mauvaise et pour finir même dans vos "négociations" vous êtes mauvais. Vos syndicats souhaite une négociation qui a plutôt le nom de Diktat tant ils semblent bouchés à l'Aimery et veulent imposer leurs revendications: tu appelles ça négocier?

Tu dis que ta défense est préparée? Je la trouve bâclée pour ma part. En première partie tu parles de la "boîte à factures" pour ensuite enchaîner avec le fait que tu n'iras pas dans ta famille pour les fêtes. C'est sûr, ça marque ce genre de phrase. Tu me permets donc d'en faire usage à mon tour?

Avec les grêves j'en suis à 1 RTT et 2 jours de congès sans soldes, faute de pouvoir me rendre à mon lieu de travail. Je suis en période d'essai de mon CDI et donc je me pose des questions sur le fait de dépasser cette période, même si ça paraît peu vraissemblable que si par malheur je sois licencié ça vienne de là. Mais toujours est-il que ça reste gravé dans mon esprit. Comme je suis nouveau dans l'entreprise, j'ai donc très peu de RTT à prendre et les congès payé, je ne pourrai en prendre que l'an prochain. Conclusion pour les fêtes? La même que la tienne, sauf que toi, ça résulte d'un choix mais moi non, ça résulte d'une contrainte que toi et tes amis me faites subir et je trouve ça inacceptable de pas pouvoir revoir mes amis et ma famille à cause de toi!

En deuxième partie de ton pavé, tu nous dis que tu ne pourras pas te payer ton Home Cinema...là je trouve que c'est la phrase de trop. Toi tu pensais pouvoir te l'offrir, beaucoup de gens le pensaient aussi ou bien pensaient offrir autre chose pour les fêtes. Maintenant avec la grève, ça régresse au stade de rêve, un employeur ne paie pas un employé qui n'a pas pu venir travailler, non?

Certains perdront leur boulot en effet, mais ça ne sera pas ceux des régimes spéciaux, tu as pensé aux intérimaires qui viennent de loin pour bosser et qui se feront sûrement remplacé par des intérimaires habitant plus proche du travail? Tout ça te taraude pas l'esprit?

Bref, tu n'auras jamais ma sympathie envers ta cause car tu nous imposes d'être solidaire de votre mouvement et ça me débecqute profondément qu'on me force la main. Vous avez choisi de vous mettre les usagers à dos plutôt que de vous en faire des alliés comme en 1995. C'est une erreur majeure que vous ne pourrez plus rattraper même avec vos discours "préparés". Le seul point positif c'est que tu sembles assumer cela, c'est tout à ton honneur, mais c'est tout ce qu'il te reste.

Tout à fait d'accord, rien à ajouter ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Le progrès ne vaut... Où est-il ce progrès, aujourd'hui où l'Homme de

ce siècle a enfermé sa liberté dans une télé et un portable ? Où l'on

vante les soi-disant mérites du libéralisme sans parler de ses

inconvénients comme la précarité ? Où l'on détruit l'avenir de nos

enfants en oubliant les combats de nos pères ? Où l'on brade notre

société solidaire pour peu qu'on nous fiche la paix ? Où est-il le

progrès aujourd'hui ?

J'assume

Le progrès peut simplement résider dans l'ouverture. L'ouverture à l'autre, qui dans le privé gratte 40 ans pour que tu puisses ne travailler que 35. L'ouverture par la solidarité, puisque cette loi n'est pas un cadeau à l'état ni à l'employeur, juste un moyen de se renvoyer l'ascenceur entre salariés privés ou publics. Le progrès il est dans l'acceptation de travailler plus longtemps puisque l'on vit plus longtemps. Vivre plus longtemps. N'est ce pas un progrès? Sauf si c'est effectivement pour soi et seulement soi que l'on vit, accrochés à ses acquis au dépend des autres, et finalement aussi con que le mec qui exige un golden parachute, malgré des resultas pitoyables et des licenciements, parceque lorsqu'il a signé son contrat de PDG c'était dedans. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

moi je finis par penser qu'il va y avoir du raffut avec cette reforme!

et va savoir comment vont etre encaisser les suivantes en 2008...

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
conducteur Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Anti-grévistes, vos gueules !

Publié le samedi 17 novembre 2007.

La grève des transports pour la défense des retraites donne l'occasion à la droite de vomir sa bile haineuse. Micros et caméras pataugent dans la fange des inepties des anti-grévistes. Il faut répondre aux pires de ces délires.

"C'est une prise d'otages !". Non. Une prise d'otage, c'est si on t 'enferme dans une cave, menotté au mur, cagoulé, et que régulièrement on vient te foutre un pistolet sur la nuque en te menaçant de te buter parce que ta famille ne paye pas. C'est ça, une prise d'otage. Là, il s'agit simplement d'une grève.

"On nous empêche de travailler !". Non. Il n'y a pas de piquet de grève devant chaque entreprise. Personne n'est empêché de travailler. Simplement il faut nous démerder tous seuls pour nous déplacer, sans les cheminot-e-s et les traminot-e-s. Au passage, la situation illustre l'absurdité totale de l'aménagement du territoire qui consiste à loger les travailleurs et travailleuses à l'est de Paris et à placer leurs entreprises à l'ouest. Si habitation et travail étaient plus harmonieusement organisés, les transports ne poseraient pas tant de problème.

"Supprimer les régimes spéciaux, c'est une question d'équité". Non. C'est une question de dumping social. L'équité, ce n'est pas aligner sur le pire régime, mais sur ce qu'on peut faire de meilleur pour le plus grand nombre. Et l'équité n'est pas non plus à géométrie variable. Si la préoccupation réelle du gouvernement Sarkozy était l'équité, il instaurerait un salaire unique. Puisque tou-te-s les travailleurs/euses sont sensés cotiser le même temps pour leur retraite, pourquoi donc ont-ils et elles des salaires différents ?! Voilà pour le coup qui est bien inéquitable ! Allez, hop, tout le monde aligné sur le salaire moyen (1903 euros par mois en 2005), y compris le président de la République qui vient de se tripler son salaire pour gagner 10 fois ce salaire moyen !

"La mondialisation oblige à supprimer les régimes spéciaux". Non. Ceux et celles qui pensent ça sont donc prêt-e-s immédiatement à toucher un salaire chinois ou indien, puisqu'"avec la mondialisation on n'a pas le choix" ? Bonne nouvelle pour leurs collègues qui vont pouvoir se partager la différence ! La mondialisation n'est qu'un prétexte pour cacher des choix purement idéologiques.

"Avec l'allongement de la vie, il faut bien travailler plus longtemps". Non. La productivité augmente plus vite que l'espérance de vie. Donc la richesse existe pour financer largement cet allongement de l'espérance de vie. Simplement il y a un choix politique idéologique : laisser les capitalistes, les actionnaires, les possédants, accaparer cette richesse supplémentaire au lieu de la distribuer à ceux et celles qui ont contribué à la produire.

"C'était une promesse de campagne, être contre est anti-démocratique". Non. La démocratie, ce n'est pas tout est à prendre ou à laisser. La démocratie, c'est l'élaboration collective du fonctionnement de la société. Il n'y a pas de débat sur cette question, mais un passage en force du fait d'une lubie d'un seul homme. La démocratie, ce n'est pas un chèque en blanc.

"L'opinion publique est contre cette grève, les sondages le prouvent". Non. Un sondage n'a jamais rien prouvé. Tout dépend de la manière dont on pose la question. Demandons si vous pensez normal de travailler plus pour gagner moins. 99% de Non ! Donc 99% de gens contre la contre-réforme des retraites de Sarkozy.

Alors les anti-grévistes, vos gueules ! Arrêtez vos arguments de pilier de comptoir sans logique. Faites-vous greffer des neurones ! Et soutenez plutôt ceux et celles qui sont en train de se battre pour le droit à la retraite de tous et toutes.

Car il faut être soit complètement stupide, soit totalement malhonnète pour imaginer que le gouvernement Sarkozy s'arrêtera aux régimes spéciaux. C'est l'ensemble du régime de retraite par répartition qu'il veut détruire pour faire plaisir aux actionnaires des assurances privées. Dès qu'il en aura fini avec les régimes spéciaux, c'est le régime général qui passera à la moulinette de l'allongement de la durée de cotisation (encore !) et de la réduction des pensions (encore et toujours !). Alors bien sûr que c'est chiant, crevant, exaspérant de devoir se débrouiller sans les transports en commun pour se déplacer. Mais les responsables, ce sont les saboteurs des retraites : Sarkozy, Fillon et Bertrand.

Battons-nous maintenant si nous ne voulons pas bosser jusqu'à ce que mort s'en suive !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anariel Membre+ 17 040 messages
Fée Rosse à Balai‚ 34ans
Posté(e)

on va avoir droit à encore combien de topics sur les grèves ? ? ?:o

et arrete d'utiliser des titres en majuscules !

je lirai pas le contenu de ton message. tout ce que je sais, c'est que ces s**** de grèves me font stresser, parce que je suis bloquée à clermont, donc tu me prives de ma liberté.

Merci ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Anti-grévistes, vos gueules !

Publié le samedi 17 novembre 2007.

Vos gueules? ça donne vraiment du crédit au message d'insulter les gens. Une preuve de maturité sûrement.

"C'est une prise d'otages !". Non. Une prise d'otage, c'est si on t 'enferme dans une cave, menotté au mur, cagoulé, et que régulièrement on vient te foutre un pistolet sur la nuque en te menaçant de te buter parce que ta famille ne paye pas. C'est ça, une prise d'otage. Là, il s'agit simplement d'une grève.

Et tu appelles comment le fait de devoir rester chez soi, faute de pouvoir se déplacer avec des transports que l'on paie? ;)

"On nous empêche de travailler !". Non. Il n'y a pas de piquet de grève devant chaque entreprise. Personne n'est empêché de travailler. Simplement il faut nous démerder tous seuls pour nous déplacer, sans les cheminot-e-s et les traminot-e-s. Au passage, la situation illustre l'absurdité totale de l'aménagement du territoire qui consiste à loger les travailleurs et travailleuses à l'est de Paris et à placer leurs entreprises à l'ouest. Si habitation et travail étaient plus harmonieusement organisés, les transports ne poseraient pas tant de problème.

Ah oui, le transfert de responsabilité, classique. Maintenant c'est la faute des entreprises de pas mettre leurs locaux proche des maisons des salariés... :o

"Supprimer les régimes spéciaux, c'est une question d'équité". Non. C'est une question de dumping social. L'équité, ce n'est pas aligner sur le pire régime, mais sur ce qu'on peut faire de meilleur pour le plus grand nombre. Et l'équité n'est pas non plus à géométrie variable. Si la préoccupation réelle du gouvernement Sarkozy était l'équité, il instaurerait un salaire unique. Puisque tou-te-s les travailleurs/euses sont sensés cotiser le même temps pour leur retraite, pourquoi donc ont-ils et elles des salaires différents ?! Voilà pour le coup qui est bien inéquitable ! Allez, hop, tout le monde aligné sur le salaire moyen (1903 euros par mois en 2005), y compris le président de la République qui vient de se tripler son salaire pour gagner 10 fois ce salaire moyen !

Comment tu finances ce monde merveilleux où tout le mondre prend la retraite à 37,5 ans de cotisations? C'est facile de gueuler, c'est très mature :o Par contre pour apporter des solutions, y a plus personne...

"La mondialisation oblige à supprimer les régimes spéciaux". Non. Ceux et celles qui pensent ça sont donc prêt-e-s immédiatement à toucher un salaire chinois ou indien, puisqu'"avec la mondialisation on n'a pas le choix" ? Bonne nouvelle pour leurs collègues qui vont pouvoir se partager la différence ! La mondialisation n'est qu'un prétexte pour cacher des choix purement idéologiques.

Le discours de ce gréviste était préparé? Non parcequ'il est pire que le premier de la matinée. Il compare le pouvoir d'achat et le niveau de vie Chinois avec celui d'un Européen. Il a jamais eu le laïus en primaire qu'on additionne pas des choux et des carottes? ou de manière générale, de comparer des choses comparables?

"Avec l'allongement de la vie, il faut bien travailler plus longtemps". Non. La productivité augmente plus vite que l'espérance de vie. Donc la richesse existe pour financer largement cet allongement de l'espérance de vie. Simplement il y a un choix politique idéologique : laisser les capitalistes, les actionnaires, les possédants, accaparer cette richesse supplémentaire au lieu de la distribuer à ceux et celles qui ont contribué à la produire.

Chouette, dans 50 ans, on pourra prendre la retraite à 16 ans vu comment la productivité va augmenter.

"C'était une promesse de campagne, être contre est anti-démocratique". Non. La démocratie, ce n'est pas tout est à prendre ou à laisser. La démocratie, c'est l'élaboration collective du fonctionnement de la société. Il n'y a pas de débat sur cette question, mais un passage en force du fait d'une lubie d'un seul homme. La démocratie, ce n'est pas un chèque en blanc.

Aie, viens pas parler de démocratie malheureux :snif: Elle est où la démocratie quand tu empêches les gens de bosser? Elle est où la démocratie quand ils perdent de l'argent par votre faute? Elle est où la démocratie quand ils perdent des congès par votre faute? J'attends impatiemment ta réponse.

"L'opinion publique est contre cette grève, les sondages le prouvent". Non. Un sondage n'a jamais rien prouvé. Tout dépend de la manière dont on pose la question. Demandons si vous pensez normal de travailler plus pour gagner moins. 99% de Non ! Donc 99% de gens contre la contre-réforme des retraites de Sarkozy.

Juste un conseil: ne prends jamais un sondage pour argent comptant, surtout quand c'est toi qui les fais. Les faits sont là, vous vous êtes mis l'opinion publique à dos avec votre poursuite de mouvement. 1 jour de grève, le symbole est là, la gêne est moindre et les gens accepteraient. 1 semaine de grève, c'est du foutage de gueule, une gêne énorme pour tous, pas besoin d'un sondage pour s'en rendre compte.

Alors les anti-grévistes, vos gueules ! Arrêtez vos arguments de pilier de comptoir sans logique. Faites-vous greffer des neurones ! Et soutenez plutôt ceux et celles qui sont en train de se battre pour le droit à la retraite de tous et toutes.

La démocratie c'est de fermer sa gueule parcequ'un cheminot en manque d'argument nous le demande? Drôle de définition de la démocratie. Vous ne vous battez pas pour le droit à la retraite de tous, vu que vous ne vous battez que pour votre petite personne!

Car il faut être soit complètement stupide, soit totalement malhonnète pour imaginer que le gouvernement Sarkozy s'arrêtera aux régimes spéciaux. C'est l'ensemble du régime de retraite par répartition qu'il veut détruire pour faire plaisir aux actionnaires des assurances privées. Dès qu'il en aura fini avec les régimes spéciaux, c'est le régime général qui passera à la moulinette de l'allongement de la durée de cotisation (encore !) et de la réduction des pensions (encore et toujours !). Alors bien sûr que c'est chiant, crevant, exaspérant de devoir se débrouiller sans les transports en commun pour se déplacer. Mais les responsables, ce sont les saboteurs des retraites : Sarkozy, Fillon et Bertrand.

Le déni de responsabilité à nouveau. Les saboteurs ce sont vous :o

Battons-nous maintenant si nous ne voulons pas bosser jusqu'à ce que mort s'en suive !

Mais rien ne vous empêche de vous battre, mais ne mêlez pas les usagers à votre combat contre leur gré: ça, c'est un semblant de démocratie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lizz Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 44ans
Posté(e)

Ouh la...Tu vas te faire des amis toi ;)

***

Je partage pleinement ton opinion...Mais c'est pas une raison pour utiliser le "fermez vos gueules" :o

Quand on poste un sujet, aussi délicat que celui-ci d'ailleurs, on s'attend aux genres de réponses que tu as eu...Donc on accepte les contre-arguments (aussi infondés te semblent-ils).

Tu t'exprimes très bien, je suis sûre que tu peux faire sans les insultes :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lizz Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 44ans
Posté(e)
Juste un conseil: ne prends jamais un sondage pour argent comptant, surtout quand c'est toi qui les fais. Les faits sont là, vous vous êtes mis l'opinion publique à dos avec votre poursuite de mouvement. 1 jour de grève, le symbole est là, la gêne est moindre et les gens accepteraient. 1 semaine de grève, c'est du foutage de gueule, une gêne énorme pour tous, pas besoin d'un sondage pour s'en rendre compte.

Pas toute ;)

Et je peux t'assurer que ça m'emmerde au plus haut point et que je vais surement perdre ma journée de demain et de mardi...Mais n'empêche, je continue à soutenir ce mouvement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
conducteur Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Cette lettre n'est pas de moi !!!!!!!!!!!

Elle circule sur plein de Forums !

De toutes façons, il est clair que le Gouvernement ne cherche que ça et joue sur le pourrissement de ce mouvement !

Une chose me "console", tous ceux qui râlent contre cette grève, vont être à leur tour confrontés en 2008 à un nouvel allongement de leur durée de cotisation, que bien sur ils accepterons SANS BRONCHER !

Modifié par conducteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lizz Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 44ans
Posté(e)
Cette lettre n'est pas de moi !!!!!!!!!!!

Elle circule sur plein de Forums !

Si elle n'est pas de toi, il fallait le préciser ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
conducteur Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Il y a eu un BUG, j'avais pourtant bien mis dans le sous titre :

LETTRE TROUVéE SUR UN FORUM !

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thoeli Membre 2 618 messages
Blonde d'exception‚ 33ans
Posté(e)
Juste un conseil: ne prends jamais un sondage pour argent comptant, surtout quand c'est toi qui les fais. Les faits sont là, vous vous êtes mis l'opinion publique à dos avec votre poursuite de mouvement. 1 jour de grève, le symbole est là, la gêne est moindre et les gens accepteraient. 1 semaine de grève, c'est du foutage de gueule, une gêne énorme pour tous, pas besoin d'un sondage pour s'en rendre compte.

Pas toute ;)

Et je peux t'assurer que ça m'emmerde au plus haut point et que je vais surement perdre ma journée de demain et de mardi...Mais n'empêche, je continue à soutenir ce mouvement.

Pareil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

Ma premiere question, debile et sans grande intelligence mais une question qui me pose pb : Pourquoi choisissez vous tout le temps la période d'hiver pour faire vos greves? Il n'y a qu'à cette période là que vous vous sentez si victimes???

Je n'ai pas de treizieme mois, je n'ai pas non plus de primes de non prime.

La sncf est une société semi public, donc nous aussi on cottise pour vos retraites !!! Puisqu'il y a de l'argent public dedans c'est que nous cottisons en tant que contribuables (privés)!!

C'est ton choix comme tu dis d'avoir choisi ce métier donc en quoi tu te plains d'etre séparé de ta famille ??? Je bosse dans le commerce et du coup je ne pourrai pas me rendre dans ma famille pour feter noel car je travaille le 24 et reprends le mardi ! Alors ??? Je me plains ? Non c'est 1 choix, dans tous métiers il y a des contraintes et puis des réunions de famille tu peux en faire toute l'année sans pour autant attendre noel.

D'ailleurs pour le nouvel an j'ai réussi à avoir quelques jours pour aller voir des amis sur Lyon mais peut etre aurais je posé des jours de congés pour rien et serai obligée de rester chez moi pour faute de train!

Portable= non liberté?? Ah bon moi qui pensais justement que c'était un outil nous permettant de sauver des vies, d'etre prévenu à tout moment s'il y a un souci

Vous avez 50 milliars d'avantages ...

Et la prime de charbon, y'en a encore des trains à charbon ???

Tu te leves plus tot ??? Et les mecs qui bossent à Rungis ?? les Hoteliers? Les restaurateurs ? Les mecs qui bossent sur les autoroutes ? Les médecins ? Les pompiers ? Les policiers ?

Vous nous prenez effectivement en ottage, parfois il y a des emplois intéressants pour nous situés à 25 min en train de notre domicile (donc qui ne justifie pas un déménagement) , on correspond au profil mais malheureusement à cause toutes vos greves, le futur employeur prefere prendre une personne moins qualifiée mais qui peut se rendre au travail sans train.

De plus, en empechant les gens d'aller à leur boulot, bien sure que vous les prenez en otage: leur entreprise ne bosse pas donc perd de l'argent et des clients! Tandis que nous, nous continuons à etre prélevés mensuellement de nos abonnements à vos trains !

Comment peux tu expliquer que vous représentez 1% des actifs environ mais que vous représentez environ 1/4 des grosses greves ??? Les cheminots sont tout le temps en train de se plaindre des conditions alors expliques moi quelles sont les contraintes ? Conducteur de train : pas bcp de responsablilité, pas d'effort physique tout est automatique contrairement à un chauffeur de bus !

par exemple.

A un moment donné il faut aussi se remettre en question et ne pas raler tout le temps pour tout et n'importe quoi!

Ca me gonfle de payer pour vous qui etes jamais satisfaits de tous les avantages que vous avez !! Il vous en faut toujours plus quitte à nous pourrir la vie!

Pour conclure, avant de raler, il faudrait pourvoir s'assurer que le service est irréprochable or ce n'est pas le cas notament en ile de france : entre les retards, annulations sans raison, rer supprimés: y'a toujours des soucis meme en temps de non greve ! Donc avant de raler, donnez nous un service irréprochable! On rale pour avoir des droits en plus que quand un travail est bien fait ! (et là peut etre que les gens vous soutiendraient)

ps: si ton travail ne te plait pas, si tes conditions ne te vont pas alors change de boulot et vas donc bosser dans la restauration où il y a un million de places à pourvoir en ce moment ou dans le batiment tu bosseras du lundi au vendredi et pas les jours fériés, tu bosseras dehors et puis tu seras payé 1500euros et donc tu pourras dire adieu à ton home cinéma.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Pourquoi choisissez vous tout le temps la période d'hiver pour faire vos greves?

Tandis que nous, nous continuons à etre prélevés mensuellement de nos abonnements à vos trains !

La réforme a été instauré de sorte à ce que la grêve se fasse en Novembre (car ce n'est pas encore l'hiver ;) même si les températures ne font pas la différence :o ) et je pense que cela n'influe dans aucun choix.

La plupart des cartes que nous payons mensuellement pour prendre le train sont remboursé ou auront une réduction le temps de la grêve. (Je ne sais pas si toute)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anges38 Membre 3 942 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour, je te trouve un peu agressif dans ton sujet, je ne suis pas contre le fait de faire gréve, c'est un droit. Pourquoi affiches-tu le montant de ton salaire 2600 euro? Crois-tu que chacun gagne la même chose? Pour le mien, tu divises par 2, celui de mon frére qui travaille dans le bâtiment aussi, celui de ma collégue également!! J' habite en province, je ne galére pas avec les trains pour aller bosser mais je subi les perturbations par des retards dans les transports, et aprés une journée de 7 à 8 heures de travail debout, je dois encore attendre pour un bus, ce qui veux dire, debout de 7 heure du matin à 20 heure!! Tu conduis ton train debout? Dans combien d'années serais-je à la retraite? Je ne sais pas encore! Je me vois mal à 70 ou 75 ans me taper 8 heures de boulot + 4 heures de marche parceque tu ne pourras pas te payer un home cinéma!! Avec ma retraite, je ne pourrais pas m'offrir un billet de train pour rendre visite à ma famille, toi tu voyageras gratuitement. Et puis je suis désolée que chacun ne puisse pas se loger au dessus de son entreprise, ce serai plus simple, plus besoin de prendre le train pour aller bosser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
La plupart des cartes que nous payons mensuellement pour prendre le train sont remboursé ou auront une réduction le temps de la grêve. (Je ne sais pas si toute)

J'hésiterai pas à t'envoyer ma facture pour que tu me rembourse alors si jamais ils ne le font pas ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant