Une alternative au capitalisme? (économie distributive)

nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

L'économie distributive, alternatisme au capitalisme:

http://www.alternativeunitaire2007.org/spi...id_article=1844

http://economiedistributive.free.fr/spip.php?article19

http://ecodistributive.chez-alice.fr/index...ge=argumentaire

http://1libertaire.free.fr/Distributiste01.html

Alors? Qu'en pensez vous?

(Vous n'êtes pas obligé de lire pour participer ;) PS: Je me suis permi d'éditer le titre)

Modifié par nightmar7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

cheuwing Membre 7 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

En faite ils parlent de paupérisation, c'est faux mais l'augmentation sur la spéculation ne favorise plus tout le monde et les écarts s'accroissent .

De plus pour les auteurs de la décroissance, a partir des années 80 le PIB augmentait sans que l'indice de bonheur (évalué par un institut américain suivi des critères sociaux) augmente au même rythme pour la population, alors que depuis le 19eme siècle il n'ont cessés de progressé paralèllement. Ce faite est soit à une fin du capitalisme qui consistait à créer du bonheur par des biens matériels ou une très mauvaise répartition .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Donc pour ouvrir le débat je voulais savoir si il était/serait possible pour vous de proposer une alternative économique au capitalisme ?

Personnellement je pense que le capitalisme ne va pas durer. Le problème est qu'il est présenté comme un système économique « naturel », et aussi le changer reviendrait à tous changer, même nos mentalités. Mais ne pourrions nous pas vivre dans un monde meilleur en changer de système?

Voilà le débat smile.gif .

Possible donc monde meilleur ou utopique donc impossibilité d'un monde meilleur? (Pensez vous vraiment qu'on peut stopper la misère en continuant comme ça!?!)

L'AED est donc un exemple possible d'alternative, compromis entre le capitalisme trop egoïste et le communisme trop collectiviste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Donc pour ouvrir le débat je voulais savoir si il était/serait possible pour vous de proposer une alternative économique au capitalisme ?

Je ne crois pas le capitalisme soit un système économique, ni par conséquent qu'on puisse proposer "une alternative économique au capitalisme".

L'économie est la science de l'organisation de la production, et par extension cette production elle-même.

Le capitalisme est une modalité inégalitaire de propriété du capital, et le partage inégalitaire du produit du travail qui en résulte, entre le travailleur et le propriétaire.

C'est donc avant tout une modalité de répartition du produit du travail et du pouvoir, un système politique et social, plus qu'un système économique.

L'alternative au capitalisme consiste en un système politique et social plus juste, plus égalitaire. On peut appeler ce système démocratie ou socialisme.

Ce qui n'exclut pas de se poser la question des alternatives au marché, au sens de système d'allocation des ressources - donc économique - non dénué de défauts.

Enfin, ce n'est que mon point de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Tout a fait ;)

C'est plus qu'un système politique, il définit aussi notre façon de voir le monde. Actuellement comme on peut le constater tout tourne autour de l'argent, le profit, on est tous devenu individualiste et egoïste, ne pensant qu'à sa petite personne et ses soucis personnelles, mais heureusement pas tout le monde!

Troquer le capitalisme contre un système pronant l'humanisme ne serait-il donc pas plus logique? Ne pas vivre dans un système pronant la concurrence ne sera t'il pas mieux pour nous alors?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Tout a fait smile.gif

C'est plus qu'un système politique, il définit aussi notre façon de voir le monde. Actuellement comme on peut le constater tout tourne autour de l'argent, le profit, on est tous devenu individualiste et egoïste, ne pensant qu'à sa petite personne et ses soucis personnelles, mais heureusement pas tout le monde!

Les capitalistes ne sont pas que propriétaires des moyens de production. Ils sont aussi propriétaires des mass media, et (ab)usent de cette propriété pour promouvoir une "façon de voir le monde" qui écarte la question de la remise en question de leurs privilèges.

Leur idéologie est : le mieux que l'on puisse faire est de laisser chacun poursuivre son intérêt personnel (avec les moyens dont il dispose). éa tombe bien, quand on dispose de l'économie et des media, il n'est pas difficile d'obtenir ce dont on a besoin. Pour l'immense majorité, c'est plus difficile.

Troquer le capitalisme contre un système pronant l'humanisme ne serait-il donc pas plus logique?

Plutôt que la compétition. Oui.

Ne pas vivre dans un système pronant la concurrence ne sera t'il pas mieux pour nous alors?

Pour nous, oui. Pour eux, non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Actuellement le monde va droit dans le mur, et tout le monde le sait. Rien que dans la théorie le capitalisme est infondé:

Pour garder la confiance des investisseurs (qui réclament toujours plus de dividendes) et surtout à cause du fonctionnement de prêt avec intérêts (qui impliquent une croissance sans fin de la masse monétaire), nous sommes acculés à générer une croissance exponentielle... dans une planète limitée (d'après les calculs d'empreinte écologique, il faudrait 3 ou 4 terres pour permettre à tous les habitants actuels de la Terre de vivre avec le niveau de vie des Français). Il n'y a pas besoin d'être économiste pour comprendre que nous sommes dans une impasse économique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

ENFIN LE SUJET QUE J'ATTENDAIS!!! merci!

non pas d'accord avec nightmar.

d'apres moi le capitalisme est un systeme politique et social qui est voué à perdurer grace à son adaptabilité redoutable.

tu dis "nous sommes acculés à générer une croissance exponentielle... dans une planète limitée"

moi je te reponds que justement les capitalistes vont virer efficacement vers du dévellopement durable écologique tout en restant propriétaires et grands bénéficiaires de ce nouveau moyen de production perenne.

sinon je voudrais dire que pour défendre "la cause capitaliste" (bien que je n'en sois pas un moi meme) cette dernière puise sa force de la compétivité (ou concurrence) qu'elle met en oeuvre.

nous accusons (à juste raison) le capitalisme de rendre l'HOMME trop individualiste et egoïste;

malheureusement je crains de reconnaitre que ce n'est que dans la concurrence que l'HOMME se dépasse, voire se surpasse: il produit plus, il consomme plus bref il est plus efficace à mon sens.

j'en tiens pour preuve que les systemes sociaux et humanistes ayant existé (URSS, CHINE, CUBA) ont tous été voués à l'echec parce que les gourvenants ont "basculé dans le coté obscure de la force".

en résumé "homo homini lupus".

l'homme est un loup pour l'homme, bien que certains d'entre nous soit fondamentalement bons et généreux nous ne pouvons aspirer vivre dans l'harmonie et le juste partage des richesses.

bien sur ce n'est que mon humble point de vue.

merci d'ailleurs de l'avoir lu et j'espère compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
non pas d'accord avec nightmar.

d'apres moi le capitalisme est un systeme politique et social qui est voué à perdurer grace à son adaptabilité redoutable.

tu dis "nous sommes acculés à générer une croissance exponentielle... dans une planète limitée"

moi je te reponds que justement les capitalistes vont virer efficacement vers du dévellopement durable écologique tout en restant propriétaires et grands bénéficiaires de ce nouveau moyen de production perenne.

sinon je voudrais dire que pour défendre "la cause capitaliste" (bien que je n'en sois pas un moi meme) cette dernière puise sa force de la compétivité (ou concurrence) qu'elle met en oeuvre.

nous accusons (à juste raison) le capitalisme de rendre l'HOMME trop individualiste et egoïste;

malheureusement je crains de reconnaitre que ce n'est que dans la concurrence que l'HOMME se dépasse, voire se surpasse: il produit plus, il consomme plus bref il est plus efficace à mon sens.

j'en tiens pour preuve que les systemes sociaux et humanistes ayant existé (URSS, CHINE, CUBA) ont tous été voués à l'echec parce que les gourvenants ont "basculé dans le coté obscure de la force".

en résumé "homo homini lupus".

L'individualisme me semble être le premier signe de déclin d'une civilisation... Le capitalisme et la civilisation occidentale nous semble indépassable mais c'est naturel. Il en a été ainsi pour toute les civilisations, aussi puissantes aient-elles été. Et pourtant aucune civilisation ne perdurent éternellement.

Le capitalisme n'a rien d'une organisation sociale ou d'une logique économique naturel. Ca c'est l'argument génial (façon de parler) pour faire croire en sa supériorité sur tout autre système.

Je ne vois pas en quoi produire de plus en plus et consommer de plus en plus est un bien. Pour moi, un bienfait de ce système serait plutôt de produire mieux et de consommer mieux (ce serai tchouette, non ?)...

l'homme est un loup pour l'homme, bien que certains d'entre nous soit fondamentalement bons et généreux nous ne pouvons aspirer vivre dans l'harmonie et le juste partage des richesses.
L'homme est un loup pour l'homme... Mouais, des fois. Mais pas toujours. Donc je ne vois pas pourquoi nous ne pouvons aspirer vivre dans l'harmonie et le juste partage des richesses !

Alors je ne désespère pas et continue d'aspirer à vivre dans l'harmonie, la justice, la fraternité, la paix... Ca me semble plus courageux que d'accepter le monde tel qu'il est et de se résigner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
L'homme est un loup pour l'homme... Mouais, des fois. Mais pas toujours. Donc je ne vois pas pourquoi nous ne pouvons aspirer vivre dans l'harmonie et le juste partage des richesses !

Alors je ne désespère pas et continue d'aspirer à vivre dans l'harmonie, la justice, la fraternité, la paix... Ca me semble plus courageux que d'accepter le monde tel qu'il est et de se résigner.

;):o :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Femzi, tu évoques donc la fameuse idée que chacun, en ne pensant qu'à son interêt personnel, joue dans l'interêt de tout le monde. Il suffit de voir la façon dont évolue le monde actuel pour s'en rendre compte, le capitalisme ne profite seulement qu'à une minorité (Pour rappelle 20% de la population mondiale possède 80% des richesses mondiales (Chiffres différents selon les sources mais du même ordre d'idée)) et l'écart ne cesse de s'agrandir!

Ensuite je ne pense pas que les industries actuelles vont se retourner soudainement vers le dévellopement durable, sauf peut être parce qu'il serait plus avantageux après avoir presque détruit la planète de se lancer dans la dépollution afin de repousser l'échéance... Les capitalistes se moquent de l'écologie, ils ne pensent que sur le court terme, leurs vies de profit, et se moquent de l'avenir de l'humanité.

(Pour info connaissez vous le phénomène d'obscurcissement du ciel? En gros la pollution en plus d'augmenter la température, diminurait l'ensoleillement par l'émisson de particules. Nous serions donc déjà beaucoup plus proche du point de non retour écologique qu'il n'y paraît...)

Je t'invite aussi à lire le début du document de mon premier lien :o

Sinon toti je partage entièrement ton avis ;)

« Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, mais l'empruntons à nos enfants. »

Modifié par nightmar7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
luce Membre+ 16 596 messages
Rabat joie‚ 33ans
Posté(e)

Depuis le temps qu'on nous prédisait la Chute/ le Déclin/ la Mort du capitalisme., y a même ceux qui affirmaient qu'il portait en lui les elements de sa déstruction...bah il est toujours aussi présent.

Je crois que comme mode d'affectation des ressources, il a encore de beaux jours devant lui! Ce qui est sûr c'est que nous ne sommes plus en présence du même capitalisme qu'il y a des années, celui là évolue, sa structure évolue, mais comme concept je crois qu'il continuera d'exister..

Je ne crois pas le capitalisme soit un système économique, ni par conséquent qu'on puisse proposer "une alternative économique au capitalisme".

L'économie est la science de l'organisation de la production, et par extension cette production elle-même.

Le capitalisme est une modalité inégalitaire de propriété du capital, et le partage inégalitaire du produit du travail qui en résulte, entre le travailleur et le propriétaire.

C'est donc avant tout une modalité de répartition du produit du travail et du pouvoir, un système politique et social, plus qu'un système économique.

L'alternative au capitalisme consiste en un système politique et social plus juste, plus égalitaire. On peut appeler ce système démocratie ou socialisme.

Ce qui n'exclut pas de se poser la question des alternatives au marché, au sens de système d'allocation des ressources - donc économique - non dénué de défauts.

Enfin, ce n'est que mon point de vue.

Je trouve ton analyse interessante, mais sur le dernier point, je ne sais aps si on peut opposer Capitalisme à Démocratie.

Tout a fait ;)

Ne pas vivre dans un système pronant la concurrence ne sera t'il pas mieux pour nous alors?

Oula oula oula!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Hé oui mais je reste sceptique devant tous ces commentaires. Inversez les rôles et mettez vous à la place des 20% qui possèdent les 80% des ressources, auriez-vous le même raisonnement ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

yanomami, nous faisons parti de ces 20% ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
nous accusons (à juste raison) le capitalisme de rendre l'HOMME trop individualiste et egoïste;

malheureusement je crains de reconnaitre que ce n'est que dans la concurrence que l'HOMME se dépasse, voire se surpasse: il produit plus, il consomme plus bref il est plus efficace à mon sens.

La supériorité de la concurrence sur l'entraide, la coopération, le partage du savoir est un mythe libéral.

La supériorité de firefox sur ie le démontre aisément ;)

j'en tiens pour preuve que les systemes sociaux et humanistes ayant existé (URSS, CHINE, CUBA) ont tous été voués à l'echec

A la fin (et même très vite), l'URSS, c'était pas vraiment humaniste, et c'est pour ça que le peuple n'a pas défendu le système.

Quant à Cuba, si le système tient toujours, c'est précisément parce qu'il est resté très social (santé et éducation gratuites, peu d'inégalité), et obtient par conséquent une adhésion sur ce point du peuple.

l'homme est un loup pour l'homme, bien que certains d'entre nous soit fondamentalement bons et généreux nous ne pouvons aspirer vivre dans l'harmonie et le juste partage des richesses.

Même si on ne le peut pas, je le ferais. Na !

Plus sérieusement, la générosité n'est pas génétique, c'est une question d'éducation. On peut donc construire progressivement les bases nécessaires à une société plus juste.

Je trouve ton analyse interessante, mais sur le dernier point, je ne sais aps si on peut opposer Capitalisme à Démocratie.

La démocratie, c'est un homme = une voix. L'égalité.

Le capitalisme, c'est une action = une voix. Le gros actionnaire a une voix au chapitre. Le petit actionnaire beaucoup moins. Le travailleur obéit. L'inégalité.

Voilà ce en quoi les systèmes s'opposent.

***

Je pense que c'est 20% des être humains qui touchent 80% des revenus. On est, tous ici présents, dans les 20%.

Si l'on parle de la propriété du capital productif, c'est 0.1% de la population mondiale qui détient 80% du capital. Et là, on est pas dedans. Pas moi, en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

Femzi en mode PESSIMISME ET DEFAITISME AMBIANT. ;) {ON}

La juste répartition des richesses....

Bien qu'au fond de moi je ne peut que l'esperer pour le monde dans lequel on vit je me sens contraint de la classer parmi les rêves inaccessibles de l'Homo sapiens.

_tentative de démonstration pédagogique simple et ludique:

imaginer le monde comme une grappe de raisin (ou un régime de bananes pour ceux qui préfère).

aussi allechante puisse t-elle etre, cette grappe sera imangeable dès l'instant où quelques élèments pourris s'y seront agglutinés.

_conclusion ayant un semblant de philosophie:

trouver ou croire en une juste répartition des richesses est une question de morale et de vision du vivre ensemble.

étant donné que pour moi parmi les Hommes il y a eu, il y a et il y aura des éléments "pourris" (profiteurs, egoïstes, violents...)

>>> je pense (et j'espere me tromper) que nous n'assisterons jamais à un "équilibre dans la force" (pti clin d'oeil au fans de star wars)

TOTI

_Je ne vois pas en quoi produire de plus en plus et consommer de plus en plus est un bien. Pour moi, un bienfait de ce système serait plutôt de produire mieux et de consommer mieux (ce serai tchouette, non ?)[...]

_Ca me semble plus courageux que d'accepter le monde tel qu'il est et de se résigner. "

Comment pourrais tu définir le "consommer mieux"?

est ce que ta réponse fera l'unanimité? la majorité?

c'est pour te dire que vivre ensemble là où chacun trouve son bonheur à l'echelle d'une planête me parait utopique et c'est sur ce point que nos avis diverge.

TU as de l'espoir dans le genre humain MOI je n'en est plus.

NIGHTMAR

"_Femzi, tu évoques donc la fameuse idée que chacun, en ne pensant qu'à son interêt personnel, joue dans l'interêt de tout le monde [...]

_Nous serions donc déjà beaucoup plus proche du point de non retour écologique qu'il n'y paraît. "

malheureusement je n'ai même pas l'optimisme de croire en l'interêt de tout monde. je vois le monde comme un panier de crabe où c'est chacun pour soi et Dieu pour tous. cela n'empêche pas certains d'être généreux et de s'entraider. mais ca reste un mouvement minoritaire.

CARNIFEX

"Plus sérieusement, la générosité n'est pas génétique, c'est une question d'éducation. On peut donc construire progressivement les bases nécessaires à une société plus juste."

Encore une fois c'est tout ce que je peux nous souhaiter de mieux mais force est de constaté que c'est une vision du monde qui ne brille pas (encore) de mille feux.

Femzi en mode PESSIMISME ET DEFAITISME AMBIANT. :o {OFF}

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Carniflex, ça fait plaisir ;)

Tout à fait, selon moi si les pays de la révolution rouge se sont écroulés ce n'est non pas parce qu'ils étaient des systèmes sociaux et humanistes, c'est parce que justement ces pays ne respectaient pas leur idéaux. C'étaient des régimes dictatoriaux. Non soutenus par le peuple ils se sont écroulés.

Je pense aussi que, d'un certain coté, ce ne sont pas les gens qui font le système, mais le système qui fait les gens.

En d'autres termes si non vivons dans un monde capitaliste pronant la concurrence, oui les gens deviennent tous individualistes. les personnes croyant donc à un monde meilleur deviennent pessimistes car elles finnissent par ne plus y croirent.

Le capitalisme nous conditionne, il nous amène à ne plus regarder que nos problèmes personnelles et à devenir pessimistes quant à l'avenir du monde de nos enfants.

Le but est de sortir de ce condionnement et de se rendre compte que le capitalisme n'à que des défauts aujourd'hui!

Le monde à évoluer, il est tant que son système économique évolue aussi.

Au début nous nous trouvions dans un monde de rareté, où il n'y avait pas assez de biens, de ressources pour tout le monde. Il en convient que le capitalisme favorisant la concurrence était un bon moyen de résoudre ce problème, le bien appartenant à celui qui travaille le plus. Malheureusement pour lui, depuis la révolution industrielle nous somme passé dans un monde d'abondance, où la production explosa grâce à l'emergence des machines, remplacant peu à peu l'homme au travail. Mais maintenant à cause du capitalisme, au lieu de diminuer le temps de travail, le chomage augmente...

Voiçi une liste de problèmes incohérents:

Croissance sans limite obligatoire :

Pour garder la confiance des investisseurs (qui réclament toujours plus de dividendes) et surtout à cause du fonctionnement de prêt avec intérêts (qui impliquent une croissance sans fin de la masse monétaire), nous sommes acculés à générer une croissance exponentielle... dans une planète limitée (d'après les calculs d'empreinte écologique, il faudrait 3 ou 4 terres pour permettre à tous les habitants actuels de la Terre de vivre avec le niveau de vie des Français) : il n'y a pas besoin d'être économiste pour comprendre que nous sommes dans une impasse économique.

Gestion de l'abondance en créant de la rareté :

Dans notre organisation actuelle, une entreprise ne peut vendre ses produits que s'ils sont rares. Lorsque le marché est saturé (blé, voitures, services...), plutôt que de profiter collectivement de l'abondance, soit on impose de nouveaux besoins avec les répercussions que l'on connaît sur l'environnement, soit on détruit une partie des stocks pour recréer de la rareté et pouvoir vendre à nouveau. C'est logique mais suicidaire, non ?

Il est vrai que sans cela, le PIB chuterait. Or, on mesure encore le bien-être de la population avec le PIB. Les accidents de la route sont-ils bons pour le moral de la population ? Je rajouterais même que le taux de suicide augmente dans les pays du Nord actuellement.

Il est normal qu'il y ait de moins en moins de travail :

Une entreprise qui utilise beaucoup de main d'oeuvre a souvent intérêt à s'implanter dans un pays à faible coût de main d'oeuvre. Beaucoup de tâches pénibles disparaissent grâce à la mécanisation. Il y a de moins en moins besoin de nous en tant que force de travail dans nos pays. (Et c'est tant mieux, non ?) Seulement aujourd'hui, c'est problématique pour beaucoup de gens...

Plus l'économie fleurit, plus la population s'appauvrit :

Au début du capitalisme, la richesse était partagée par le biais des salaires versés à la main d'oeuvre. La population s'enrichissait grâce à ce salariat. Aujourd'hui, la richesse provient de machines qui ne reçoivent pas de rémunération, le salariat diminuant, la richesse reste de plus en plus dans les mains du capital. La population ne s'enrichit plus, elle s'appauvrit. (La part des salaires dans le PIB a baissé de 10% au profit de celle de l'actionnariat depuis une vingtaine d'année.)

Dans l'économie dite de « Libre initiative », les bonnes volontés ont du mal à trouver les moyens :

Les personnes motivées et compétentes sont souvent limitées par la concurrence (il n'y a pas de place pour tout le monde), par les besoins de financement (dont les banques de crédit usent aujourd'hui de façon arbitraire) et surtout par les besoins de rentabilité économique (qui fait passer l'intérêt particulier avant l'intérêt collectif).

Environnement, social... les solutions simples et économiques ne peuvent pas se diffuser :

Toute innovation / solution (écologique, sociale...) simple, bon marché, ne peut guère être diffusée, car elle rapporte trop peu ou fait perdre de l'argent à ceux qui vivent de solutions plus onéreuses (même si elles sont moins efficaces).

Les Etats peuvent de moins en moins intervenir dans l'économie :

Les Etats européens ont « privatisé » leur compétence en gestion de la monnaie. S'interdisant d'en émettre et recourant à l'emprunt, ils sont de plus en plus endettés et ont de moins en moins de marge de manoeuvre pour d'éventuelles redistributions supplémentaires ou soutien de certains secteurs.

Faudra-t-il une nouvelle destruction massive des richesses et de la main d'oeuvre, telle que celle opérée par la 2è guerre mondiale, pour relancer la vie économique... pour une période comme celle des 30 glorieuses ?

En conclusion, le capitalisme est bon pour un monde de rareté, mais pas d'abondance comme actuellement. Les problèmes de production étant résolus, ce sont ceux de la répartition des richesses produites qu'il s'agit de résoudre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Les problèmes de production étant résolus, ce sont ceux de la répartition des richesses produites qu'il s'agit de résoudre.

En effet, la productivité horaire a atteint depuis longtemps en France un niveau suffisant pour offrir une vie décente à tous. Le problème est donc bien celui du partage des richesses produites. Le partage du travail et celui du pouvoir politique et économique ne seraient pas un luxe non plus.

le capitalisme est bon pour un monde de rareté, mais pas d'abondance comme actuellement.

Je crois que l'inégalité sociale n'est jamais une bonne chose, quel que soit le degré de développement économique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

En conclusion, le capitalisme peut se justifier pour un monde de rareté, mais pas d'abondance comme actuellement. Les problèmes de production étant résolus, ce sont ceux de la répartition des richesses produites qu'il s'agit de résoudre.

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nightmar7 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Un des problèmes actuels est que la valeur d'une chose se mesure à partir des biens contre lesquels cette chose peut être échangée, indépendamment donc d'une quelconque morale ou de son impact sur notre environment.

Etant donné qu'elle est aussi théorisable, on peut "jouer" avec en faisant varier les cours, produirent en masse du coton pour empêcher les petits exportateurs de vendre leurs récoltes par exemple (Exemple des énormes subventions agricoles des USA). La spéculation n'arrange pas les choses, comment peut-on justifier un krach boursier détruisant l'économie mondiale et nous obligeant à détruire en masse pour réhausser les cours alors que ceci n'est que fiction!

Nous avons les moyens de nourrir toute la planète pourtant la famine persiste...

La paix dans le monde serait aussi un désastre économique aujourd'hui...

Voilà pourquoi nous devons adopter une monnaie non spéculative et basé sur le travail demandé, sa dureté, son impact écologique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant