je me lance moi aussi

konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

A la demande de Lena :o , je balance ce que j'ai écrit, le premier chapitre, au titre pas très recherché :o et avec une importance moindre pour la suite des événements, enfin y'a deux phrases importantes :o

Partie I

Chapitre I: Karma

Disponible par MP

N'hésitez pas à poster vos critiques, négatives comme positives, je vais pas me fâcher :D , au contraire.

p.s: Je me suis pas relu, c'est possible qu'il y ait des fautes d'orthographe ;)

Modifié par konvicted

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

atta je lis et jte dis ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Alors le fond est très intéressant, je me demande bien ce que tu prépares parce que toi qui m'a parlé de meurtre et tout pour mon essai :o en tout cas la description est intéressante, on a l'impression d'assister à la scène en fait et c'est relativement plaisant.

Attention à ta concordance des temps cependant, tu passes d'un temps à un autre c'est génant pour la lecture mais sinon j'espère que tu vas continuer à écrire et surtout à poster :o:o;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Alors le fond est très intéressant, je me demande bien ce que tu prépares parce que toi qui m'a parlé de meurtre et tout pour mon essai :D en tout cas la description est intéressante, on a l'impression d'assister à la scène en fait et c'est relativement plaisant.

Attention à ta concordance des temps cependant, tu passes d'un temps à un autre c'est génant pour la lecture mais sinon j'espère que tu vas continuer à écrire et surtout à poster :o :D :o

De meurtre moi, si calme et peaceful :D :o° , je ne dirais rien à ce sujet ;) .

J'ai fait de mon mieux pour que ce soit le cas, je remercie Google Earth et la carte de St Max :D

Ben je l'ai fait qu'une fois là non? :D Mais c'est fait exprès :p , je sais pas trop comment faire sinon pour faire des flash back pour que le lecteur sache que c'en est un :D et c'est con, parce que je compte mettre plein dans toute la première partie :o

Pour ça, t'en fais pas, pas de soucis :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
;) Très bien konvicted, chapeau ! Tu as écrit toute l'histoire déjà ou pas ? J'espère que tu vas continuer à nous la livrer morceau par morceau... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
:o Très bien konvicted, chapeau ! Tu as écrit toute l'histoire déjà ou pas ? J'espère que tu vas continuer à nous la livrer morceau par morceau... :o

Merci ;)

Non, j'ai encore rien écrit de la suite mais j'ai déja des idées bien en tête au moins pour le reste de la première partie, pour ce qui suivra, j'ai le temps heureusement, parce que je sais pas encore, j'ai pas mal de possibilités :o

J'y manquerai pas :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

Mon commentaire vaudra ce qu'il vaut mais bon ^^

ya certaines choses qui ne font pas assez réel, et les problèmes de temps aussi, j'vais essayer de te mettre ce que je verais mieux, mais bon, je suis pas une pro non plus ;)

A la demande de Lena :D , je balance ce que j'ai écrit, le premier chapitre, au titre pas très recherché :D et avec une importance moindre pour la suite des événements, enfin y'a deux phrases importantes :o°

Partie I

Chapitre I: Karma

Weren't you the one that said, that you don't want me anymore. And how you need your space, and give the keys back to your door. And how I cried and tried and tried to make you stay with me. But still you said that love was gone, and that I had to leave. Now you, talkin bout a family. Now you, sayin I complete your dream. Now you, sayin I'm your everything. You confusin m...

Aujourd'hui (j'aurais pas mis "aujourd'hui", juste sommencer la phrase par lucie, ou à la rigueur "ce matin"), Lucie décide d'arrêter le réveil en plein milieu du premier couplet d'une de ses chansons préférées, Karma, non pas qu'elle n'aime plus écouter Alicia Keys, mais à cause de l'événement de la veille, maintenant les larmes lui viennent vite aux yeux en entendant cette chanson.

Et elle est loin de se douter que la douleur et la tristesse causées par ce fait vont vite devenir dérisoires au vu de ce qui s'apprête à se passer (ce qui s'apprête à se passer me gène, c'est trop lourd).

Dans l'espoir d'oublier et de se remettre de son mal, elle a prévu de profiter de ce dimanche pour sortir, elle ne sait encore où, comme souvent, elle est indécise mais elle arrive toujours à trouver (j'aurais mis "mains trouve toujours) ce qu'elle veut faire, au moment venu. Avec cette idée dans la tête, Lucie repousse délicatement la couverture comme on poserait la dernière carte de la pyramide, se dégage du lit, met ses pieds dans ses chaussons et se lève lentement. Elle se dirige alors d'un pas nonchalant vers la salle de bain, là où débute le rituel matinal quotidien. Premièrement, elle inspecte l'aspect de son visage, et constate avec plaisir qu'il n'est pas cerné. Ensuite, elle s'occupe de ses cheveux, eux (pas utile), dans un sal état, d'après elle.

j'aurais pas sauter de ligne ici, c'est pas necessaire

Après un quart d'heure de dispute avec la brosse, elle est enfin satisfaite de sa chevelure. Vient alors les séances de pédicure et de manucure, elle sort donc son vernis à ongle, qu'elle avait précautionneusement posé sur le rebord du lavabo la veille pour gagner du temps, en effet, elle en perdait beaucoup à le retrouver, perdu entre multitude d'autres objets de maquillage et divers soins du corps. Elle s'était un jour fixée de le ranger mais n'a jamais trouvé la motivation pour le faire.

Elle sortit de la salle de bain vers 09h34, satisfaite, elle est déjà prête pour sortir, enfin presque ne lui manquait plus qu'à s'habiller, mais surtout, de boire son café, et de plus, il semble qu'elle ne pense déjà plus à la scène de la veille, comme si son subconscient l'avait volontairement oublié en quelques secondes, en tout cas, ça ne paraît pas l'affecter cette phrase est beaucoup trop longue :D . Elle va donc vers la cuisine d'un pas pressé, ouvre la porte du placard, en sort une dosette d'une boîte, restée intentionnellement ouverte pour ne pas perdre du temps chaque jour à la sortir, l'ouvrir et enfin en sortir l'objet tant convoité, avec ses doigts aux ongles tout de rouge vernis, laisse la porte du placard ouverte et fais deux pas jusqu'à la machine à café expresso, elle appuie sur le bouton servant à faire chauffer l'eau, dont le niveau est presque au plus bas nécessaire pour un café. Elle l'a remarqué, elle ouvre l'opercule, y place la dosette et le referme tu aimes les phrases longues toi :D ça casse un peut l'effet, on ne sait plus trop où on en est, il vaut mieux faire des phrases courtes je pense. Elle va ensuite chercher une tasse ,qui pend (pendue) à un crochet planté à une planche de bois destinée à accueillir des pots de fleurs, car la jeune femme aime sentir leurs parfums dans toutes les pièces de l'appartement.

Quelques secondes plus tard, la tasse est placée sur la machine, sous le 'robinet', et le bouton principal ne clignote plus mais est fixement cerclé de rouge, elle appuie donc dessus. Le liquide qui lui permet de tenir toute la matinée met à peine quelques secondes à s'écouler entièrement. Elle prend ensuite la tasse, sort une cuillère du tiroir à couverts, et un sucre du sucrier posé à côte de l'appareil. Elle se dirige ensuite vers la fenêtre de la pièce (pas utile) même (ça non plus :o ) , la tasse à la bouche. Elle boit une gorgée, et arrivée juste devant la vitre, elle s'arrête (je sais pas si elle à besoin de s'arrêter étant donner qu'elle est devant la vitre :D ) pour admirer le panorama que lui offre son logement. La Meurthe se dresse devant elle, calme, à peine chahutée par le vent, laissant les cygnes, les canards et autres oiseaux circuler à leur aise.

"é a y est, je suis prête", se dit-elle avant de clencher la porte, il est alors 10h02, elle ouvre la porte, parvient au palier, referme la porte, et la verrouille, glisse ses clés dans son sac, les mains dans ses gants, puis dans ses poches. Emmitouflée dans son écharpe, elle est prête à affronter la fraîcheur des matinées de novembre.

Elle ne sait encore pas où aller, comme bien des fois dans ce cas, elle se laissera guider par son instinct, qui lui dira de tourner à gauche, à droite ou d'avancer tout droit. Elle descend les deux étages qui la sépare de la liberté, se précipite vers la porte, l'ouvre et la franchit, là voilà maintenant comme affranchie.

pas besoin de sauter une ligne ici non plus

Elle tourne à droite dans la rue Alexandre Ier; sans le savoir, elle a déjà choisi où elle s'apprête à aller. Elle prend, quelques dizaines de secondes plus tard, le passage à sa droite qui mène au sentier de promenade qu'elle a l'habitude d'emprunter, parce que, bien qu'elle soit sensée se diriger à l'instinct, elle adore venir ici, au bord de la Meurthe, surtout à cette époque de l'année, quand le froid repousse beaucoup à profiter de ce paysage, qu'elle voit tous les jours par sa fenêtre, mais qu'elle préfère le "vivre", comme elle se dit souvent. tout le paragraphe ne fait qu'une phrase :D

Et là, se baladant, des souvenirs reviennent siéger son esprit, des bons comme des mauvais, et aussi des bons à l'époque mais qui lui paraissent amers aujourd'hui. Elle se revoit, il y a encore quelques jours, avec lui sur ce même chemin, main dans la main, ne comptait alors rien d'autre à ses yeux que d'être à ses côtés, mais déjà ce jour là, elle remarqua un changement dans l'attitude de Nicolas.

N'hésitez pas à poster vos critiques, négatives comme positives, je vais pas me fâcher :p , au contraire.

p.s: Je me suis pas relu, c'est possible qu'il y ait des fautes d'orthographe :o

Voilà, bon ça se trouve ce que je dis c'est nul :o

sinon, ne pas hésiter à relire et relire et rerelire sur papier, sur l'ordi on à du mal à voir ses fautes de style.

et tu fais beaucoup de paragraphe c'est pas utile.

voilà j'ai fini je crois :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Mon commentaire vaudra ce qu'il vaut mais bon ^^

ya certaines choses qui ne font pas assez réel, et les problèmes de temps aussi, j'vais essayer de te mettre ce que je verais mieux, mais bon, je suis pas une pro non plus ;)

A la demande de Lena :D , je balance ce que j'ai écrit, le premier chapitre, au titre pas très recherché :p et avec une importance moindre pour la suite des événements, enfin y'a deux phrases importantes :coeur:

Partie I

Chapitre I: Karma

Weren't you the one that said, that you don't want me anymore. And how you need your space, and give the keys back to your door. And how I cried and tried and tried to make you stay with me. But still you said that love was gone, and that I had to leave. Now you, talkin bout a family. Now you, sayin I complete your dream. Now you, sayin I'm your everything. You confusin m...

Aujourd'hui (j'aurais pas mis "aujourd'hui", juste sommencer la phrase par lucie, ou à la rigueur "ce matin"), Lucie décide d'arrêter le réveil en plein milieu du premier couplet d'une de ses chansons préférées, Karma, non pas qu'elle n'aime plus écouter Alicia Keys, mais à cause de l'événement de la veille, maintenant les larmes lui viennent vite aux yeux en entendant cette chanson.

Et elle est loin de se douter que la douleur et la tristesse causées par ce fait vont vite devenir dérisoires au vu de ce qui s'apprête à se passer (ce qui s'apprête à se passer me gène, c'est trop lourd).

Dans l'espoir d'oublier et de se remettre de son mal, elle a prévu de profiter de ce dimanche pour sortir, elle ne sait encore où, comme souvent, elle est indécise mais elle arrive toujours à trouver (j'aurais mis "mains trouve toujours) ce qu'elle veut faire, au moment venu. Avec cette idée dans la tête, Lucie repousse délicatement la couverture comme on poserait la dernière carte de la pyramide, se dégage du lit, met ses pieds dans ses chaussons et se lève lentement. Elle se dirige alors d'un pas nonchalant vers la salle de bain, là où débute le rituel matinal quotidien. Premièrement, elle inspecte l'aspect de son visage, et constate avec plaisir qu'il n'est pas cerné. Ensuite, elle s'occupe de ses cheveux, eux (pas utile), dans un sal état, d'après elle.

j'aurais pas sauter de ligne ici, c'est pas necessaire

Après un quart d'heure de dispute avec la brosse, elle est enfin satisfaite de sa chevelure. Vient alors les séances de pédicure et de manucure, elle sort donc son vernis à ongle, qu'elle avait précautionneusement posé sur le rebord du lavabo la veille pour gagner du temps, en effet, elle en perdait beaucoup à le retrouver, perdu entre multitude d'autres objets de maquillage et divers soins du corps. Elle s'était un jour fixée de le ranger mais n'a jamais trouvé la motivation pour le faire.

Elle sortit de la salle de bain vers 09h34, satisfaite, elle est déjà prête pour sortir, enfin presque ne lui manquait plus qu'à s'habiller, mais surtout, de boire son café, et de plus, il semble qu'elle ne pense déjà plus à la scène de la veille, comme si son subconscient l'avait volontairement oublié en quelques secondes, en tout cas, ça ne paraît pas l'affecter cette phrase est beaucoup trop longue :D . Elle va donc vers la cuisine d'un pas pressé, ouvre la porte du placard, en sort une dosette d'une boîte, restée intentionnellement ouverte pour ne pas perdre du temps chaque jour à la sortir, l'ouvrir et enfin en sortir l'objet tant convoité, avec ses doigts aux ongles tout de rouge vernis, laisse la porte du placard ouverte et fais deux pas jusqu'à la machine à café expresso, elle appuie sur le bouton servant à faire chauffer l'eau, dont le niveau est presque au plus bas nécessaire pour un café. Elle l'a remarqué, elle ouvre l'opercule, y place la dosette et le referme tu aimes les phrases longues toi :p ça casse un peut l'effet, on ne sait plus trop où on en est, il vaut mieux faire des phrases courtes je pense. Elle va ensuite chercher une tasse ,qui pend (pendue) à un crochet planté à une planche de bois destinée à accueillir des pots de fleurs, car la jeune femme aime sentir leurs parfums dans toutes les pièces de l'appartement.

Quelques secondes plus tard, la tasse est placée sur la machine, sous le 'robinet', et le bouton principal ne clignote plus mais est fixement cerclé de rouge, elle appuie donc dessus. Le liquide qui lui permet de tenir toute la matinée met à peine quelques secondes à s'écouler entièrement. Elle prend ensuite la tasse, sort une cuillère du tiroir à couverts, et un sucre du sucrier posé à côte de l'appareil. Elle se dirige ensuite vers la fenêtre de la pièce (pas utile) même (ça non plus :o ) , la tasse à la bouche. Elle boit une gorgée, et arrivée juste devant la vitre, elle s'arrête (je sais pas si elle à besoin de s'arrêter étant donner qu'elle est devant la vitre :D ) pour admirer le panorama que lui offre son logement. La Meurthe se dresse devant elle, calme, à peine chahutée par le vent, laissant les cygnes, les canards et autres oiseaux circuler à leur aise.

"é a y est, je suis prête", se dit-elle avant de clencher la porte, il est alors 10h02, elle ouvre la porte, parvient au palier, referme la porte, et la verrouille, glisse ses clés dans son sac, les mains dans ses gants, puis dans ses poches. Emmitouflée dans son écharpe, elle est prête à affronter la fraîcheur des matinées de novembre.

Elle ne sait encore pas où aller, comme bien des fois dans ce cas, elle se laissera guider par son instinct, qui lui dira de tourner à gauche, à droite ou d'avancer tout droit. Elle descend les deux étages qui la sépare de la liberté, se précipite vers la porte, l'ouvre et la franchit, là voilà maintenant comme affranchie.

pas besoin de sauter une ligne ici non plus

Elle tourne à droite dans la rue Alexandre Ier; sans le savoir, elle a déjà choisi où elle s'apprête à aller. Elle prend, quelques dizaines de secondes plus tard, le passage à sa droite qui mène au sentier de promenade qu'elle a l'habitude d'emprunter, parce que, bien qu'elle soit sensée se diriger à l'instinct, elle adore venir ici, au bord de la Meurthe, surtout à cette époque de l'année, quand le froid repousse beaucoup à profiter de ce paysage, qu'elle voit tous les jours par sa fenêtre, mais qu'elle préfère le "vivre", comme elle se dit souvent. tout le paragraphe ne fait qu'une phrase :D

Et là, se baladant, des souvenirs reviennent siéger son esprit, des bons comme des mauvais, et aussi des bons à l'époque mais qui lui paraissent amers aujourd'hui. Elle se revoit, il y a encore quelques jours, avec lui sur ce même chemin, main dans la main, ne comptait alors rien d'autre à ses yeux que d'être à ses côtés, mais déjà ce jour là, elle remarqua un changement dans l'attitude de Nicolas.

N'hésitez pas à poster vos critiques, négatives comme positives, je vais pas me fâcher :coeur: , au contraire.

p.s: Je me suis pas relu, c'est possible qu'il y ait des fautes d'orthographe :D

Voilà, bon ça se trouve ce que je dis c'est nul :o

sinon, ne pas hésiter à relire et relire et rerelire sur papier, sur l'ordi on à du mal à voir ses fautes de style.

et tu fais beaucoup de paragraphe c'est pas utile.

voilà j'ai fini je crois :o°

Ok merci beaucoup, je vais corriger tout ça de suite :D

Ouais, en fait j'ai pas relu du tout, j'aime écrire mais lire c'est pas mon truc :o

Ouais, je trouvais aussi quand j'ai écrit mais je sais pas, faut systématiquement que je change de paragraphe à chaque mouvement :D :coeur:

Voui, merci :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

T'as de la chance Cali elle a lu ton truc ;)

Et c'est pas mal ce qu'elle a corrigé c'est un peu plus dans l'esprit que je pensais

Continues vite :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
T'as de la chance Cali elle a lu ton truc :o

Et c'est pas mal ce qu'elle a corrigé c'est un peu plus dans l'esprit que je pensais

Continues vite :o

Voui, c'est clair :o

Je pense que j'aurai fini le chapitre II ce week end ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
J'espère ;)

Enfin, c'est une estimation, je peux pas le garantir :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
:o:o;)

C'est pas drôle, au contraire, je vais peut être galérer pour écrire ce deuxième chapitre :o :D

Et j'espère qu'on pourra bientôt lire la suite de ton tien de truc :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

ça dépend si j'ai le temps, l'inspiration (je peux te dire déjà que non lol)

viens sur le tchat si tu peux ;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
ça dépend si j'ai le temps, l'inspiration (je peux te dire déjà que non lol)

viens sur le tchat si tu peux ;):o

tant pis, j'attendrai que tu l'ais :o

Non, j'ai des trucs à faire (devoirs à finir :D ), je suis juste de passage pour copier mon texte, maintenant qu'il est modifié, une autre fois peut être :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Pas de problème ^^

Bisous bonne soirée :o;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Pas de problème ^^

Bisous bonne soirée :o;)

merci bonne soirée, bisouilles :o:o :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

ça me plait bien Konvicted, c'est intéressant.

Si je peux me permettre une suggestion, des phrases longues ont un intérêt certain pour ralentir le rythme de la narration et dans cette partie que tu as bien voulu nous soumettre, je trouve qu'elles ont leur place.

Continue, bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant