Joy Division


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

joy_division.jpg.big.jpg

Encore une autre histoire, celle de Joy Division, groupe mythique qui a disparu en même temps que son fantastique leader, Ian Curtis, mais j'en dis déjà trop, lisez la suite de cette belle histoire...

Joy Division est un groupe anglais de quatre membres, formé en 1977 à Manchester, inscrit dans la mouvance post-punk et initiateur de la cold wave. Issu de la génération punk, Joy Division s'inscrit dans le mouvement gothique et on peut parler de musique gothique. Groupe visionnaire et précurseur, ayant défriché de nouveaux territoires, il se dissout en mai 1980 après le suicide de son chanteur, Ian Curtis. Quelques mois après la mort de Ian, les trois autres membres ont formé New Order, mais personne n'a oublié Joy Division, ce groupe mythique...

joy-division.jpg

Bernard Sumner dit Barnay, Peter Hook et Terry Mason se rencontrent lors du concert des Sex Pistols à Manchester du 4 juin 1976 et décident de fonder un groupe. Il s'appela d'abord Stiff Kittens, mais il ne joua sous ce nom que lors d'un concert, le dimanche 29 mai 1976. Cette appellation fut suggérée par Richard Boon, manager des Buzzcocks, dont ils assurèrent par la suite des premières parties. Ian Curtis rejoint le groupe après sa rencontre lors d'un concert des Sex Pistols à Manchester, le 20 juillet 1976 (il avait loupé le précédent concert du 4 juin).

Fin mai 1977, le groupe, constitué de Bernard Sumner, Peter Hookle, Ian Curtis et Tony Tabac (batteur remplacé par Steve Brotherdale en juillet), rejette le nom de Stiff Kittens et choisit de s'arrêter sur Warsaw, transcription anglaise de Varsovie, référence au titre Warszawa (Varsovie en polonais) de David Bowie sorti début 1977 sur son album Low. Le premier concert des Warsaw est donné le 29 mai.

joy_division1.jpg

Fin 1977, le groupe apprend qu'un groupe londonien s'appelle Warsaw Pakt et qu'il sort un album (Needle Time) en décembre. Pour éviter toute confusion avant la sortie de leur album An Ideal for Living (juin 1978), le groupe Warsaw change de nom et choisit Joy Division. Joy division donne ainsi son premier concert le 25 janvier 1978 et participe à son premier festival le 14 avril.

Le nom Joy Division, référence lugubre, adhère bien au style post-punk et coldwave du groupe, c'est-à-dire froid, désespéré, torturé. Ce choix provient en effet de la lecture de la nouvelle The House of Dolls, écrite par Yehiel de-nur (ou Dinur, ancien déporté), publiée en 1956 et traduite en anglais par Karol Cetinsky (non traduite en français). Division de la joie est l'expression donnée par les nazis au système qui autorisait, au sein des camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale, l'exploitation des jeunes femmes juives déportées comme esclaves sexuelles (prostituées enrôlées de force) par les membres de l'armée allemande.

joy_division3.jpg

é cause de ce nom plutôt provocateur, le groupe fut accusé de sympathies néo-nazies. Bien qu'il n'eut de toute évidence rien à voir avec aucun mouvement d'extrême-droite, plusieurs éléments alimentèrent cette idée fausse: la pochette intérieure du maxi-single An Ideal for Living montre une photo du ghetto de Varsovie, l'introduction de la chanson Warsaw énumère le numéro matricule de Rudolf Hess (31G-350125) - criminel de guerre nazi emprisonné à Spandau -, enfin la mention de ce même Rudolf Hess au début de la version de At a Later Date, enregistrée lors du concert à l'Electric Circus. Joy Division dénonce au contraire le danger de l'oubli, l'horreur des atrocités, viols et exterminations.

opnames-biopic-ian-curtis-start-1518.jpg

"Control", un film de Anton Corbijn est sorti dernièrement et retrace l'existence de Ian Curtis au travers du regard de sa femme...

Pour plus d'informations, la page wikipédia consacré à Joy Division avec une chronologie fort intéressante...

Un ajout de vidéos a été fait, merci Indy...

Modifié par Yavin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

sympa la présentation... ;)

Je connais pas trop les groupes de cette époque, c'est un rappel plutôt bienvenu :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je remonte ce fantastique sujet... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)

wouah, génial !!

merci yavin et indy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Oui remonte le :snif: et si Control est toujours à l'affiche je le conseille vivement, magnifique d'esthétisme et de contenu.

Joy Division reste pour moi un groupe phare et mythique, les géniteurs de la cold wave, voix lourde et grave, charisme fabuleux sans tappe à l'oeil extérieur.

Ian Curtis , un écorché vif dans la lignée des Poe et Baudelaire...

doc-9198-3546b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Oui remonte le et si Control est toujours à l'affiche je le conseille vivement, magnifique d'esthétisme et de contenu.

Je viens de le commander...

Vive internet et vive Ian Curtis... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jamrock Membre+ 5 387 messages
Have a Jam session‚ 28ans
Posté(e)

Marrant j'allais le remonter, je viens d'avoir Unknown Pleasures, waw ! ;)

Dès l'ouverture (Disorder) ... :snif:

Beau topic, merci pour les photos ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
D. H. T. Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚ 42ans
Posté(e)

48bn2.jpg

v'la une playlist nostalgique mais toujours atemporelle d'un d'mes groupes fétiches depuis des lustres, en écoute ICI

Warsaw

01. Warsaw

Joy Division

02. Autosuggestion

03. Transmission

04. Disorder

05. Day Of The Lords

06. New Dawn Fades

07. She's Lost Control

08. Shadowplay

09. Isolation

10. Colony

11. Heart And Soul

12. The Eternal

13. Decades

14. The Only Mistake

15. The Kill

16. Dead Souls

17. A Means To An End

18. Passover

19. Atmosphere

20. Love Will Tear Us Apart

New Order

21. Ceremony

22. Dreams Never End

23. The Beach

24. Elegia

25. Crystal

j'me suis refait tous leurs albums ces derniers jours en session intégrale (y compris les compiles) ¿ « closer », quel chef-d'¿uvre cet album¿ leur + beau à mon avis, encore meilleur que « unknown pleasures » et pourtant c'était difficile¿

concernant mon choix de playlist : peu de titres de new order ici, juste de manière allusive vu que c'est axé sur joy

séparés par le suicide de ian curtis, c'est deux univers musicaux très différents qui ne peuvent être représentés dans une même anthologie, c'est impossible sur le plan artistique

les gars de NO savaient qu'ils ne pourraient faire mieux dans l'même créneau sans ian curtis alors z'ont évolué :

- d'un côté l'orientation pop/dance les a placés un cran en-dessous,

- d'un autre côté y a toujours chez eux ce fond de nostalgie et de tristesse qui en fait un groupe à part

ok la voix de bernard sumner a été un sacré handicap à surmonter en comparaison avec celles de martin gore, robert smith, morrissey, ian brown¿ rude fut la chute quand on a découvert sa vraie voix dans « power, corruption & lies » après un dernier hommage cold wave, « movement », jugé décevant

ceci dit :

- NO est allé plus loin que blondie dans la synthèse improbable du punk et de la disco, on y retrouve mélangées les influences de kraftwerk, du velvet, de martin hannett et de quincy jones

- ils ont contribué à ouvrir la voie à des tas de groupes dans l'monde aussi bien à detroit (inner city) qu'en europe du nord (front 242 et toute la scène EBM de play it again sam records) et bien sûr à manchester¿

- leurs textes sont souvent intelligents et poétiques

c'est peut-être pour ça que j'ai toujours préféré NO à depeche mode, cure, les smiths, les stone roses¿ pour ne citer que le top 5 de mes groupes pop-rock anglais préférés des années 80 (ah merde, j'ai oublié the fall)

mais joy division reste pour moi très au-dessus, c'est clair, net et définitif : même de leurs enregistrements live les + moins techniques il se dégage une force et une émotion incroyables ¿ arriver à faire passer un son aussi brut et « amateur » que « still », a priori y a pas beaucoup de groupes qui peuvent y prétendre dans l'histoire du rock, on pense tout d'suite aux residents et cette seule comparaison veut tout dire

on comprend qu'ayant placé la barre aussi haut pour se retrouver face à un suicide au moment où ils prenaient la voie d'une reconnaissance mondiale, c'était quasi une impasse¿ leur choix par la suite a été le meilleur qu'ils pouvaient faire, et à force de maturité ils sont arrivés à dépasser leurs propres clichés techno/house pour revenir à un son + rock, celui des deux derniers albums, surtout le remarquable « get ready »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)

vi

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Aujourd'hui, un jour pas comme les autres...

J'ouvre ma boîte aux lettres et... "Control", un dvd commandé il y a 6 mois, je l'ai enfin... :snif:

Je lance juste les quelques clips présents dans les bonus... J'ai presque les larmes aux yeux...

En un mot "cultissime"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kendo Membre 710 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

C'est marrant de voir des minots aimer la bonne musique :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
115432721_medium.jpg

La pierre tombale d'Ian Curtis volée


Jeudi 03 Juillet - 13:52

Le chanteur de Joy Division, une des grandes figures tragiques du rock, était enterré dans un cimetière du Cheshire, en Angleterre. Il s'était suicidé en 1980.



C'est entre mardi et mercredi que la pierre tombale a été dérobée dans le cimetière de Macclesfield, dans le Cheshire, au nord-ouest de l'Angleterre. Ian Curtis, leader torturé de Joy Division, groupe rock de la fin des seventies, s'était suicidé en 1980: il s'était pendu dans sa cuisine. Il fait partie, avec entre autres Jim Morrison et Kurt Cobain, des grandes figures tragiques du rock circus.

La pierre volée arborait l'inscription "Ian Curtis 18 - 5 - 80", date de la mort du chanteur, ainsi que l'épitaphe "Love Will Tear Us Apart", titre d'un single de Joy Division. La police n'a pour l'instant aucune piste, selon la BBC.

Le groupe Joy Division, objet d'un culte vivace dans le sérail rock, connait un regain de notoriété dans le grand public depuis quelques années: la trajectoire erratique d'Ian Curtis a notamment fourni la matière d'un "biopic" acclamé par la critique en 2007, Control.




NICOLAS BERLIE
Suite de l'article...
Source: 24Heures.ch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stuk Membre 336 messages
Forumeur survitaminé‚ 27ans
Posté(e)
Aujourd'hui, un jour pas comme les autres...

J'ouvre ma boîte aux lettres et... "Control", un dvd commandé il y a 6 mois, je l'ai enfin... :snif:

Je lance juste les quelques clips présents dans les bonus... J'ai presque les larmes aux yeux...

En un mot "cultissime"...

Moi j'ai pleurlé a ce film ...

il est vraiment génaiale...

Joy division :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
jdnotebook.jpg

Joy Division : le docu intégral en ligne!


Mercredi 21 janvier - 14:06

Un peu de temps à tuer, un groupe à idolâtrer : le documentaire de Grant Gee sur Joy Division est intégralement en ligne. Jusqu'à vendredi.



Merci Pitchfork.tv, qui continue sa belle série One Week Only avec un objet passionnant : le documentaire sur Joy Division réalisé par Grant Gee, déjà responsable du Meeting People Is Easy sur Radiohead, gage de qualité, est ainsi visible en ce moment même.

Joy Division, avec force témoignages et extraits divers, se focalise sur les racines sociales du groupe ; le premier chapitre est visible, et il faudra vous rendre à cette adresse pour en voir l'intégralité.


Thomas Burgel
Suite de l'article...
Source: lesinroks.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant