Egalité filles-garçon dans l'éducation

xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Quels sont pour vous les déterminismes qui créent des inégalités entre filles et garçons dans l'éducation?

Quel est votre vécu et comment voyez vous ou vivez vous ces inégalités?

Que pensez-vous de la convention pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, dans le système éducatif ?

CONVENTION DU 29-6-2006

Le ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement,

Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche,

Le ministère de la justice,

Le ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer,

Le ministère de l'agriculture et de la pêche,

Le ministère de la culture et de la communication,

Le ministère délégué à la cohésion sociale et à la parité,

Le ministère délégué à l'enseignement supérieur et à la recherche

Aujourd'hui, les femmes poursuivent des scolarités jusqu'au plus haut niveau de formation ; elles représentent près de la moitié de la population active et accèdent à des métiers et à des niveaux hiérarchiques longtemps réservés aux hommes.

Toutefois, force est de constater la persistance de difficultés rencontrées par les femmes dans leur trajectoire professionnelle ; elles sont plus souvent que les hommes confrontées au chômage, aux emplois précaires, au temps partiel contraint, et souvent moins bien rémunérées. En outre, l'emploi des femmes se caractérise par une concentration dans le secteur tertiaire, ainsi que par une large sous-représentation aux postes de direction.

Ces disparités s'expliquent notamment par des différences sexuées dans les profils de formation initiale, marqués par une sous-représentation des jeunes filles dans les filières scientifiques et technologiques porteuses d'emplois.

En 1984 et 1989, des conventions bilatérales ont été signées entre les ministères chargés de l'éducation nationale et des droits des femmes visant essentiellement à favoriser la diversification des choix professionnels des jeunes filles.

Une démarche interministérielle plus ambitieuse a ensuite été entreprise dans le cadre de la convention du 25 février 2000, afin de travailler également à la modification des stéréotypes de sexe qui influent sur les choix d'orientation et à la promotion d'une éducation fondée sur le respect mutuel.

La convention interministérielle de 2000, qui vient aujourd'hui à terme, a permis d'encadrer et de pérenniser l'action menée en faveur de l'égalité entre les sexes dans le système édu catif. Ainsi, la structuration des groupes interministériels locaux qui s'en est suivie, a conduit à la mise en place de nombreuses actions, dont les réunions nationales d'échanges de pratiques ont démontré la richesse et l'originalité. Les progrès accomplis, avec, à titre exemple, une augmentation de 9 points de la part des femmes parmi les diplômés d'écoles d'ingénieurs entre 1985 et 2003, passant de 15,7 % à 24,7 %, témoignent de la nécessité de poursuivre ces efforts.

Par la présente convention, les parties signataires s'engagent à renforcer l'action interministérielle pour la promotion de l'égalité entre les sexes dans le système éducatif.

Réaffirmant les principes de mixité et d'égalité entre les sexes comme fondateurs du système éducatif, conformément à l'article L. 121-1 du code de l'éducation tel que modifié par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école du 23 avril 2005 ;

Réaffirmant également la volonté d'une action menée dès les classes de maternelle jusque dans celles de l'enseignement supérieur et de la recherche, engageant l'ensemble des acteurs et actrices du système éducatif ;

Réaffirmant, en outre, la nécessité de combiner la mise en ¿uvre d'une approche intégrée de l'égalité, se traduisant par la prise en compte de la dimension sexuée dans l'ensemble de la démarche éducative, avec la mise en place de mesures spécifiques en direction des filles ;

Les Parties conviennent ce qui suit :

1 - Améliorer l'orientation scolaire et professionnelle des filles et des garçons pour une meilleure insertion dans l'emploi

Les filles réussissent mieux que les garçons sur le plan scolaire, en termes de durée moyenne des études, de niveau moyen de diplômes, de taux de réussite aux examens. Malgré cela, elles demeurent encore peu présentes dans les filières les plus prestigieuses et les plus porteuses d'emplois. Dans l'enseignement supérieur, les filles sont ainsi sur-représentées dans les filières littéraires, les filières professionnelles des services, les IUFM et les écoles paramédicales et sociales. Les garçons le sont dans les filières scientifiques et industrielles, notamment dans les IUT et les écoles d'ingénieurs.

Ainsi, il s'agit de permettre aux filles et aux garçons de sortir de tout déterminisme sexué de l'orientation, pour laquelle les aspirations et les compétences doivent prévaloir. Cet objectif implique un travail en direction des jeunes, élèves et étudiants, mais également des parents et de l'ensemble de la communauté éducative, ainsi qu'avec les branches professionnelles, afin que l'information délivrée sur les filières de formation et les métiers encourage filles et garçons à suivre de nouveaux parcours.

suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Pourquoi les femmes sont sous représentées dans les filières les plus prestigieuses ou les plus porteuses d'emploi?

Qu'est-ce qui cloche dans l'éducation parentale ou dans les schémas de la société pour que la femme s' investisse d'une façon moindre dans ces filières? Même si on a fait des progrès énormes depuis les années 70, les faits sont encore là...

Est-ce que la société vous facilite ou vous a facilité ou compliqué les choses en tant que femme ou en tant qu'homme ?

Quel est votre regard d'homme ou de femme sur ce sujet?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptiteloute Membre 1 519 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)

Ca a rien avoir, mais en parlant d'egalité, a chaque fois que je vais chez quelqu'un,

faut toujours que je debarasse (je le fait pas bien sur, sont fous ou quoi ;) ),

et aprés on me repete qu'ils m'ont critiqué de fainiante :o

Pourtant je vois toujours les mecs a table, et ils branlent jamais rien.

C'est pas parce que jsuis une fille que jdois etre une boniche :o

J'ai pas été apprie comme ca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Comment? On en est encore là? Je vais reprendre tout à zéro alors: dites-moi combien de fois vous faites les courses dans le mois, combien de repas vous préparez, combien de devoirs vous aidez à faire le soir (ça compte, même si vous êtes encore au boulot et que vous ne pouvez pas), combien de fois vous nettoyez la maison (par an, ne soyons pas trop dure quand même), la voiture...Si vous êtes une femme je vous enlève des points, si vous êtes un homme, je vous en rajoute (ah bon, c'est ça la discrimination? Excusez-moi..) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Mais non, c'est pas ringard comme sujet, c'est tout à fait d'actualité....

Petit sujet qui se meurt, ne serais tu plus à la mode?

Il y a tant de causes en ce bas monde pour lesquelles on pourrait se dévouer, c'est une petite cause perdu dans un océan.

Voilà un lien pour vous dérider...vidéo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)

Personnellement, je n'ai jamais eu vraiment affaire à ce genre de situation où la femme est rabaissée par rapport à l'homme.

Je débarasse, fait la vaisselle, étend le linge... quasiment autant que ma mère... Je dis bien quasiment car j'ai remarqué aussi que les femmes exagèrent souvent dans ce genre de situation. Elles ne peuvent pas s'empêcher de passer et repasser le balai ou l'aspirateur, de refaire la poussière là où nous l'avions faîtes une journée auparavant, de souvent faire passer le ménage imaginaire (c'est-à-dire là où elle pense que c'est ultra sale mais qu'il n'y a rien du tout ou alors les femmes ont des capacités à voir le sale qui tend vers l'inexistant ;) ) avant leurs loisirs... Et je me demande parfois si elles n'exagèrent pas ainsi pour pouvoir dire après : "Oh mais j'en fait plus que vous tout ça parce que je suis une femme, patati patata"

Bref... :o

En ce qui concerne la scolarité, je ne vois pas vraiment d'inégalités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

En ce qui concerne la scolarité, je ne vois pas vraiment d'inégalités.

Ben alors les ministres là ils racontent pourtant pas n'importe quoi quand ils disent :Les filles réussissent mieux que les garçons sur le plan scolaire, en termes de durée moyenne des études, de niveau moyen de diplômes, de taux de réussite aux examens. Malgré cela, elles demeurent encore peu présentes dans les filières les plus prestigieuses et les plus porteuses d'emplois. Dans l'enseignement supérieur, les filles sont ainsi sur-représentées dans les filières littéraires, les filières professionnelles des services, les IUFM et les écoles paramédicales et sociales. Les garçons le sont dans les filières scientifiques et industrielles, notamment dans les IUT et les écoles d'ingénieurs.

Bon pour les points t'en avait gagné deux mais tu les as reperdu avec ces mots

 Et je me demande parfois si elles n'exagèrent pas ainsi pour pouvoir dire après : "Oh mais j'en fait plus que vous tout ça parce que je suis une femme, patati patata"
Bref...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
En ce qui concerne la scolarité, je ne vois pas vraiment d'inégalités.

Ben alors les ministres là ils racontent pourtant pas n'importe quoi quand ils disent :Les filles réussissent mieux que les garçons sur le plan scolaire, en termes de durée moyenne des études, de niveau moyen de diplômes, de taux de réussite aux examens. Malgré cela, elles demeurent encore peu présentes dans les filières les plus prestigieuses et les plus porteuses d'emplois. Dans l'enseignement supérieur, les filles sont ainsi sur-représentées dans les filières littéraires, les filières professionnelles des services, les IUFM et les écoles paramédicales et sociales. Les garçons le sont dans les filières scientifiques et industrielles, notamment dans les IUT et les écoles d'ingénieurs.

Bon pour les points t'en avait gagné deux mais tu les as reperdu avec ces mots

 Et je me demande parfois si elles n'exagèrent pas ainsi pour pouvoir dire après : "Oh mais j'en fait plus que vous tout ça parce que je suis une femme, patati patata"
Bref...

Raaa mais c'était de l'humour, de la taquinerie (quoique :o ) :o Je sais bien qu'elle ne font pas ça (ou alors vous êtes complètement ;) mais je ne pense pas :o )

En ce qui concerne les différentes filières empruntées, c'est juste une histoire de goût. Les filles iront plus facilement dans le littéraire que dans l'industrielle car depuis notre naissance, filles et garçons sont conditionnés par la télévision, les films, séries, les livres... à ce qu'il y est des trucs de fille et des trucs de garçon. Nous sommes habitués depuis tout le temps à voir l'homme réparer la voiture car c'est ainsi que c'est représenté dans la fiction et lorsque l'on parle de la fiction qui dépasse la réalité, et bien voilà, je pense, un bel exemple : voir une fille réparer une voiture, nous ne sommes pas habitués à le voir au cinéma par exemple donc dans la vie de tout les jours, cela paraît étrange pour beaucoup. Je pense que c'est, d'une certaine manière, la même chose pour les études suivies.

Les ministres disent :

"Les filles réussissent mieux que les garçons sur le plan scolaire, en termes de durée moyenne des études, de niveau moyen de diplômes, de taux de réussite aux examens. Malgré cela, elles demeurent encore peu présentes dans les filières les plus prestigieuses et les plus porteuses d'emplois."

Nous savons très bien maintenant que le fait d'avoir fait beaucoup d'études et de diplômes ne garantit pas vraiment un bon emploi ou l'emploi désiré. Les filières les plus porteuses d'emploi ne sont effectivement pas celles qui durent des demis-décennie et ceux, pour les filles comme pour les garçons. Et c'est donc logique que si ce sont les filles qui entreprennent le plus souvent les longues études, que ce soit elles qui soient le plus représentées dans la case "difficulté après étude".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sinnerman Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 38ans
Posté(e)

Je pense que les femmes peuvent être nos égales mais d'une maniére générale la nature ne les aident vraimment pas! J'éxplique: Je suis militaire, dans l'artillerie de montagne, il y a 2 ans une piéce de féminines à été crée( une piéce c'est: un canon, un chef de piéce, 1 tireur, 2 artificiers, 2pourvoyeurs) on à été obligée de la dissoudre, car phisiquement elle pouvait pas suivre. En suite on à des épreuve annuelle basée sur la pratique de la montagne ( sac à 15kg, dénivelé positif de 1300m sur une distance de 6 bornes le tout en moins de 4h. Et ben le feminines on des priviléges... Ellles se disent nos égales? preuve que non! Enfin mes propos n'engaent que le milieu militaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Ben oui, les femmes font pas la guerre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

les militaires non plus ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ben oui, les femmes font pas la guerre...

Donc il ne faut pas t'etonner qu'on ne les retrouves pas dans a des positions qui demande de l'agressivite et de la combativite comme par exemple Traders, ou encore a la tete de grandes corporations...

CQFD ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
Ben oui, les femmes font pas la guerre...

Donc il ne faut pas t'etonner qu'on ne les retrouves pas dans a des positions qui demande de l'agressivite et de la combativite comme par exemple Traders, ou encore a la tete de grandes corporations...

CQFD ;)

Voila.

La pluparts des femmes n'ont pas un esprit de compétition équivalent aux hommes (c'est sans doute génétique : la compétition pour être le chef du troupeau, le male dominant).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Raaa mais c'était de l'humour

Sinnermaqn ,je plaisantais ;) ...un petit peu

Donc il ne faut pas t'etonner qu'on ne les retrouves pas dans a des positions qui demande de l'agressivite et de la combativite

La compétition est une des expressions normales qui anime tous les êtres vivants. Dans les situations difficiles, elle se met au service de la survie de chaque individu ainsi que de l'espèce dont il fait partie. Les manifestations de la compétition ne sont pas toujours saines; il arrive souvent qu'elles soient plus destructrices que constructives. Ces déviations sont si fréquentes qu'elles amènent un grand nombre de personnes à vouloir bannir toute compétition de leur existence et de la vie en société, à la considérer comme une aberration indigne d'une société évoluée et d'une personne saine.C'est effectivement vrai dans une société qui met la compétition au desuus de tout, an un mot: trop c'est trop.

Voila.

La pluparts des femmes n'ont pas un esprit de compétition équivalent aux hommes (c'est sans doute génétique : la compétition pour être le chef du troupeau, le male dominant).

Les femmes sont dans les guerres mais il est rare qu'elles aient un poste directement lié au combat: elles sont infirmières,cuisinières dans les campements, chauffeurs, mécaniciennes,etc.quand elles ne sont pas tout bonnement contraintes à fuir...

Sinon elles s'engagent dans la reconstruction et l'aide alimentaire après la guerre...

Il existe une autre forme de fonctionnement qui est la coopération.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Les femmes sont dans les guerres mais il est rare qu'elles aient un poste directement lié au combat: elles sont infirmières,cuisinières dans les campements, chauffeurs, mécaniciennes,etc.quand elles ne sont pas tout bonnement contraintes à fuir...

Sinon elles s'engagent dans la reconstruction et l'aide alimentaire après la guerre...

Il existe une autre forme de fonctionnement qui est la coopération.

Et bien dans ce cas, il faudra attendre que la societe, enfin je veux dire le monde entier, se mette a la cooperation plutot qu'a la competition, avant qu'il ne soit justifier que les femmes puissent faire les memes boulots que les hommes..

Donc patience... ;) ..... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bellone Membre 424 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

Déjà, l'inégalité commence à l'enfance, on élève pas une petite fille de la même façon qu'un petit garçon, sans le vouloir on favorise les jeux calmes et le relationnel avec les filles tandis que pour les garçons se sera plutôt des activités plus physiques. D'ailleurs il n'y a qu'a voir les jouets qu'on propose aux filles : aspirateur, fer à repasser...vous en avez déjà offert à un garçon ?

Et après, à l'adolescence, ça continue, les garçons sont beaucoup plus libres que les filles, j'en sais quelques choses, j'ai trois frères ainés, et j'avais le droit de sortir qu'avec un d'eux. Chaque fois que ma mère avait besoin d'aide pour les taches ménagères, c'était moi qu'elle appelait.

Alors après comment voulez vous qu'à l'âge adulte on puisse parler d'égalité ?

Maintenant je me venge, et il est pas né celui qui me fera repasser ses chemises ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Et bien dans ce cas, il faudra attendre que la societe, enfin je veux dire le monde entier, se mette a la cooperation plutot qu'a la competition, avant qu'il ne soit justifier que les femmes puissent faire les memes boulots que les hommes..

Ce n'est pas la société entière qui doit se mettre à la coopération, ce serait nier les différences de chacun et serait réducteur, extrêmiste.La société utopienne en ce sens est foncièrement égalitaire et ignore toute propriété privée. C'est un extrême et je n'y adhère pas. Ce que je veux dire, c'est qu'il existe des différences au sein de nos sociétés, et que la coopération devrait avoir tout autant sa place que le reste. Ce n'est pas vraiment le cas.

avant que les femmes puissent faire les memes boulots que les hommes..

Ca aussi, c'est utopiste. Mais reconnaître la place de la femme dans la société, ce n'est pas utopiste, cela me semble normal. Ce n'est pas vraiment le cas:

Toutefois, force est de constater la persistance de difficultés rencontrées par les femmes dans leur trajectoire professionnelle ; elles sont plus souvent que les hommes confrontées au chômage, aux emplois précaires, au temps partiel contraint, et souvent moins bien rémunérées. En outre, l'emploi des femmes se caractérise par une concentration dans le secteur tertiaire, ainsi que par une large sous-représentation aux postes de direction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sinnerman Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 38ans
Posté(e)
Ben oui, les femmes font pas la guerre...
Les femmes ne font pas la guerre?! Certe... Ce que je veux dire c'est que les femmes peuvent être nos égales dans bien des domaines, voir même supérieur. Cependant dans certains domaine seul un homme peu être à la hauteure. Mais pour répondre réellement à la question: oui les femmes sont nos égales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Déjà, l'inégalité commence à l'enfance, on élève pas une petite fille de la même façon qu'un petit garçon, sans le vouloir on favorise les jeux calmes et le relationnel avec les filles tandis que pour les garçons se sera plutôt des activités plus physiques. D'ailleurs il n'y a qu'a voir les jouets qu'on propose aux filles : aspirateur, fer à repasser...vous en avez déjà offert à un garçon ?

Et après, à l'adolescence, ça continue, les garçons sont beaucoup plus libres que les filles, j'en sais quelques choses, j'ai trois frères ainés, et j'avais le droit de sortir qu'avec un d'eux. Chaque fois que ma mère avait besoin d'aide pour les taches ménagères, c'était moi qu'elle appelait.

Alors après comment voulez vous qu'à l'âge adulte on puisse parler d'égalité ?

Maintenant je me venge, et il est pas né celui qui me fera repasser ses chemises ;)

Tu prends ton cas mais ce n'est pas le même pour tous... Mes cousines qui vivent près de chez moi avaient le droit de sortir bien avant moi et l'une d'elle adore jouer au foot. Cela dépend de l'éducation reçue. Du côté de chez moi, filles comme garçons faisont les tâches ménagères pour justement éviter ce genre d'inégalités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Les femmes ont eu une participation active dans les guerres, mais ce que je veux dire, c'est qu'elles n'étaient en général pas au front ou sur les champs de bataille.

Quand à la notion de supériorité et d'infériorité, elle ne fait pas avancer les choses. Si l'on fonctionne par comparaison, on piétine. Il me semble que fonctionner en terme de complémentarité en respectant les différences, cela serait mieux. Je ne sais pas mieux que vous, j'essaye juste d'être le plus clair possible avec mon vécu et d'être le plus honnête possible avec moi même...

Nous vivons tout de même dans une société patriarcale. Même si le XXe siècle nous a aussi laissé un héritage: celui d'une émancipation sans précédent des femmes, dans les sociétés occidentales ( conquête du droit à l'avortement et à la contraception ,...)

les choses ne sont pas encore simples:

La femme reste quand même celle qui s'occupe des tâches ménagères au sein du foyer et même au sein des nouvelles générations.. La violence physique dans le couple demeure. S'ajoute à cela la subordination au sein du monde du travail : le fait que les femmes touchent moins que les hommes n'est pas du à une sous-scolarisation (au contraire!)A même niveau de qualification une femme a plus de mal à demander une augmentation qu'un homme.

En plus, la femme est plus que jamais un objet d'exploitation publicitaire: les pubs explosent, parfois sous couvert de ¿ briser les tabous ¿...

Les hommes conservent l'essentiel des positions dedécision au sein de la société.( exemple:95% des maires sont des hommes et le nombre de parlementaires femmes n'a pratiquement pas varié depuis que la femme a le droit de vote en 46.

Il y a tout de même un mystère, vous ne trouvez pas?

Ce que je constate, c'est que sur le plan politique, organisées dans les structures comme la Marche Mondiale, elles contestent les inégalités de tout type, proposant un projet global de société plus équitable pour tout le monde, hommes et femmes. (Exemple: des femmes de plus de 150 pays du monde entier ont marché et déposé une lettre-manifeste contre les politiques ultra-libérales de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Elles ont manifesté pour le maintien du service public, l'annulation de la dette du Tiers-Monde, l'instauration de la Taxe Tobin, le droit au travail, l'interdiction de la marchandisation du corps humain....)

Enfin voilà, ce ne sont que quelques éléments de réflexion...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant