Les médecins responsables du trou de la sécu.

clac41 Membre 2 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

.

Les médecins responsables du trou de la sécu.

Selon l'UFC-Que Choisir, les médecins ne prescrivent pas les médicaments les plus efficaces au meilleur coût, dont les médicaments génériques. Par exemple, dans le cadre des problèmes gastro-oesophagiens, « dès 2001, les laboratoires ont contourné l'arrivée des génériques en 2002 en incitant les médecins de ville à prescrire un nouveau médicament », non « innovant » et plus coûteux que les médicaments génériques.

Alors que les résultats des comptes de la sécu résonnent comme un glas funèbre, avec un trou record de plus de 11,7 milliards l'UFC Que choisir pointe du doigt les prescriptions médicamenteuses pour le moins irrationnelles des labos et des médecins. Selon l'UFC, les premiers résultats montrent l'existence d'un immense gâchis qui résulte de prescriptions médicales manifestement irrationnelles.

- Dans la classe des "IPP" (problèmes gastro-oesophagiens), dès 2001, les laboratoires ont contourné l'arrivée des génériques en 2002 en incitant les médecins de ville à prescrire un nouveau médicament (l'Inexium) dont les ventes se sont fortement accélérées. Or, ce médicament non génériquable, non innovant et pas plus efficace, est en revanche plus coûteux pour la collectivité. Gâchis : 303 millions d' euro entre 2002 et 2006.

- Dans la classe des "AINS" (problèmes d'arthrose), les médecins ont préféré prescrire en masse l'ART 50 alors même que son efficacité est jugée inférieure à d'autres médicaments pourtant plus efficaces et moins coûteux pour la collectivité. Gâchis : 222 millions d' euro entre 2002 et 2006.

- Dans les classes « Sartans » et « IEC » (problèmes d'hypertension), la prescription est doublement irrationnelle : les dépenses progressent de 54 % entre 2002 et 2006 alors que rien n'indique une augmentation de la population cible, ou une meilleure prise en charge des malades. Enfin, les médecins ont préféré prescrire les « Sartans » au détriment des « IEC » alors même qu'ils sont, selon deux études de référence, moins efficaces et plus coûteux pour la collectivité. Gâchis : 125 millions d' euro entre 2002 et 2006.

Entre 2002 et 2006, sur seulement trois classes thérapeutiques, soit 14 % des prescriptions annuelles, ce gâchis aura coûté au minimum 650 millions d' euro à la Sécurité Sociale !

L'emprise quasi exclusive des laboratoires pharmaceutiques sur les médecins de ville est un secret de polichinelle. Les médecins ont perdu le contrôle de la prescription. Cette démission est aujourd'hui payée cash par tous les usagers du système de santé. L'information produite par les autorités de santé en direction des médecins ne leur parvient pas. Logiquement, les laboratoires pharmaceutiques ont, notamment par leurs visiteurs médicaux, façonné l'information des médecins. Cet état de fait doit être corrigé.

C'est pourquoi, l'UFC-Que Choisir propose la création d'un corps de 1.700 visiteurs médicaux (en remplacement des délégués de l'assurance maladie) sous la responsabilité de la Haute Autorité de Santé et financés pour moitié par les laboratoires.

Tant qu'aucune mesure ne sera prise pour stopper ces gâchis, l'UFC-Que Choisir estime qu'il serait inéquitable et injuste d'envisager des mesures supportées par les usagers de notre système de soins.

  • Source : Communiqué de presse UFC que choisir

Modifié par clac41

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)

.........mouais :D ;):o:o:o :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
raslebol Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)

Je suis déléguée médicale et après avoir entendu de nombreuses critiques sur mon métier et surtout sur la pratiques des laboratoires pharmaceutiques, j'aimerais apporter des précisions sur de nombreuses idées fausses, à savoir :

1 - PRIX ET TAUX DE REMBOURSEMENT DES MEDICAMENTS : le prix d'une spécialité pharmaceutique est fixé librement par le labo pharma uniquement si ce dernier ne souhaite pas que le médicament soit remboursé.

Par contre, si le médicament a obtenu d'être remboursé, son prix est fixé par le CEPS (comité économique des produits de santé) qui dépend de la direction de la sécurité sociale, elle même sous l'autorité du ministère de la santé donc de l'ETAT !

la commission de transparence donne un avis sur le remboursement des médicaments, en fonction, d'une part de l'amélioration du service médical rendu (ASMR), c'est à dire l'intérêt que présente le médicament par rapport à d'autres traitants la même pathologie. Après avis il y a donc obtention ou non du remboursement.

Et en fonction, d'autre part , de l'évaluation du service médical rendu (SMR) qui permet de définir le TAUX de remboursement.

Ce n'est en AUCUN cas le laboratoire qui décide du remboursement et du prix des médicaments.

2 ¿ la rentabilité de l'industrie pharmaceutique opérant en France est très faible (notamment en raison des prix faibles et des taxes élevées). En 2000 le résultat net après impots était de 4,5% du chiffre d'affaires, aux USA il est de 20% !!!!

En France, en 2001, 14,6% du chiffre d'affaires des labos était consacré à la recherche et le développement ; la participation de l'état n'était que de 0,4%. Alors arrêtons de critiquer l'industrie pharmaceutique !!!!!

3- les génériques sont parait-il censés faire des économies de santé. Ce n'est pas toujours le cas !

Le prix d'un générique est inférieur au minimum de 30% par rapport au médicament de référence, il serait plus judicieux que le prix d'un générique soit inférieur de 30% par rapport au prix du médicament le moins cher de la même classe thérapeutique !

EXEMPLE : dans la classe des IPP (anti-ulcéreux gastriques) le générique d'un IPP (dont je ne citerais pas le nom) est plus cher que d'autres IPP plus récents donc plus innovants (moins d'intéractions, meilleur tolérance...) Et pourtant, les délégués de l'assurance maladie demandent aux médecins de prescrire ce générique plutôt qu'un autre IPP moins cher ! lorsque le médecin précise que l'ipp qu'il a prescrit est moins cher, il leur est répondu par les délégués de l'Assurance maladie, que le prix n'importe pas mais qu'il faut un certain pourcentage de prescriptions de génériques !!!! Et c'est un exemple parmi tant d'autres ! Ne serait-il pas plus logique de tenir compte du coût plutôt que du % de prescriptions génériques !!!

4- plutôt que d'imposer une participation de 50cts par boîte de médicament, pourquoi le pharmacien ne délivrerait-il pas le nombre exact de comprimés nécessaires : un traitement de 10 jours c'est 10 comprimés et pas une boîte de 15 dont le surplus finira dans un placard ou à la poubelle ! Cela est courant dans de nombreux pays !

5- Enfin, dire que les délégués médicaux incitent les médecins à prescrire plus me révolte. La fonction première de ce métier est d'informer les médecins sur la tolérance, les contre-indications,les intéractions médicamenteuses... des produits pharmaceutiques et de recueillir les informations sur la pharmacovigilance (sécurité des produits).

Il faut trouver un responsable du déficit de la sécu ??? ce n'est en aucun cas les médecins ou les labos mais plutôt la faute du système et de l'abus manifeste de certains patients !!!

Rien n'interdit à un particulier de se faire radier de la sécurité sociale pour souscrire une police privée.

Je conseille à tous de visiter le blog qui relate l'expérience d'une jeune salariée qui a décidé de quitter la sécurité sociale francaise :

http://quitter_la_sécu.blogspot.com

ou taper dans le moteur de recherche : laure allibert quitter la sécu

J'espère que toutes ces informations auront pû éclairer le grand public

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Faillite, trou de la sécu,........

Qui vient de faire cadeau de plusieurs milliards déjà aux Français les plus riches en vidant de fait un peu plus les caisses de l'état ?

Qui est au pouvoir depuis + de cinq ans maintenant et n'a cessé d'accroitre cette situation de "faillite" à coups d'éxonération de charges ?

Le trou de la sécu ne représente que 3% du budget, si vous aviez un découvert de 3% de votre salaire, votre banquier ne vous appelerait même pas.

ILS SE FOUTENT DE NOUS.

J'aimerai bien qu'on identifie clairement les postes de dépenses et qu'on sache exactement où va tout cet argent.En gros pourquoi notre santé coute-t-elle si cher ? Je veux pouvoir pointer du doigt ceux qui profitent de nos problèmes de santé.

C'est vraiment curieux, c'est toujours la faute aux pauvres, ils sont toujours en train d'abuser, de gruger, de voler, de détourner, de tricher, de mentir.

Pourquoi ce doigt qui pointe (qui met en accusation) ne se dirige-t'il pas plus souvent vers d'autres personnes ?

Pourquoi ce doigt ne désigne-t'il pas cette pharmacienne qui a volé 600.000¿ à la Sécu, vers ces médecins qui avaient promis de faire attention à ce qu'ils faisaient si on les augmentaient, pardon, si on les reconnaissaient un peu plus et qui n'en ont rien fait ?

Et ce médecin de la CPAM de Nantes qui s'est fait "placardiser" l'an dernier parcequ'il controlait d'un peu trop près des cliniques qui fraudaient la sécu.

Taxer les pauvres c'est la devise de la droite décomplexée!! elle ne fait que reprendre la vielle politique de Colbert qui disait: "mieux vaut taxer les pauvres, ils sont nombreux" ;) .

http://www.quechoisir.org/Position.jsp;jse...&catcss=ACT

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
raslebol Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)
.

Les médecins responsables du trou de la sécu.

Selon l'UFC-Que Choisir, les médecins ne prescrivent pas les médicaments les plus efficaces au meilleur coût, dont les médicaments génériques. Par exemple, dans le cadre des problèmes gastro-oesophagiens, « dès 2001, les laboratoires ont contourné l'arrivée des génériques en 2002 en incitant les médecins de ville à prescrire un nouveau médicament », non « innovant » et plus coûteux que les médicaments génériques.

Alors que les résultats des comptes de la sécu résonnent comme un glas funèbre, avec un trou record de plus de 11,7 milliards l'UFC Que choisir pointe du doigt les prescriptions médicamenteuses pour le moins irrationnelles des labos et des médecins. Selon l'UFC, les premiers résultats montrent l'existence d'un immense gâchis qui résulte de prescriptions médicales manifestement irrationnelles.

- Dans la classe des "IPP" (problèmes gastro-oesophagiens), dès 2001, les laboratoires ont contourné l'arrivée des génériques en 2002 en incitant les médecins de ville à prescrire un nouveau médicament (l'Inexium) dont les ventes se sont fortement accélérées. Or, ce médicament non génériquable, non innovant et pas plus efficace, est en revanche plus coûteux pour la collectivité. Gâchis : 303 millions d' euro entre 2002 et 2006.

- Dans la classe des "AINS" (problèmes d'arthrose), les médecins ont préféré prescrire en masse l'ART 50 alors même que son efficacité est jugée inférieure à d'autres médicaments pourtant plus efficaces et moins coûteux pour la collectivité. Gâchis : 222 millions d' euro entre 2002 et 2006.

- Dans les classes « Sartans » et « IEC » (problèmes d'hypertension), la prescription est doublement irrationnelle : les dépenses progressent de 54 % entre 2002 et 2006 alors que rien n'indique une augmentation de la population cible, ou une meilleure prise en charge des malades. Enfin, les médecins ont préféré prescrire les « Sartans » au détriment des « IEC » alors même qu'ils sont, selon deux études de référence, moins efficaces et plus coûteux pour la collectivité. Gâchis : 125 millions d' euro entre 2002 et 2006.

Entre 2002 et 2006, sur seulement trois classes thérapeutiques, soit 14 % des prescriptions annuelles, ce gâchis aura coûté au minimum 650 millions d' euro à la Sécurité Sociale !

L'emprise quasi exclusive des laboratoires pharmaceutiques sur les médecins de ville est un secret de polichinelle. Les médecins ont perdu le contrôle de la prescription. Cette démission est aujourd'hui payée cash par tous les usagers du système de santé. L'information produite par les autorités de santé en direction des médecins ne leur parvient pas. Logiquement, les laboratoires pharmaceutiques ont, notamment par leurs visiteurs médicaux, façonné l'information des médecins. Cet état de fait doit être corrigé.

C'est pourquoi, l'UFC-Que Choisir propose la création d'un corps de 1.700 visiteurs médicaux (en remplacement des délégués de l'assurance maladie) sous la responsabilité de la Haute Autorité de Santé et financés pour moitié par les laboratoires.

Tant qu'aucune mesure ne sera prise pour stopper ces gâchis, l'UFC-Que Choisir estime qu'il serait inéquitable et injuste d'envisager des mesures supportées par les usagers de notre système de soins.

  • Source : Communiqué de presse UFC que choisir

En effet l'INEXIUM coute plus cher que le générique du MOPRAL (molécule dont est issue l'inexium avec moins d'interactions médicamenteuses...) si l'inexium n'était pas innovant il n'aurait pas eu d'autorisation de remboursement (voir mon message précédent) Par contre le générique du MOPRAL coûte plus chez que d'autres IPP plus innovants et lorsque les médecins les prescrivent ils se font rappeler à l'ordre par les délégués de l'assurance maladie qui leur demandent de prescrire génériques même si d'autres ipp coutent moins cher !!!! Le mopral a plus de 25 ans donc certainement moins innovant qu'un IPP de 8 ou 10 ans NON ?? et pourtant plus cher. Alors NON je ne laisserais pas dire que le déficit est de la faute des médecins ou des labos ça me REVOLTE !!! lis bien attentivement mon message précédent et je sais de quoi je parle c'est mon boulot !!! tous ce qui compte pour la sécu c'est un % de prescriptions de génériques, c'est hallucinant quand même.

Autre chose, il faut arrêter de dire que les génériques sont identiques au médicament original, c'est faux, le principe actif oui c'est le même mais pas les excipients donc plus grand risque d'allergie, d'intolérance... chez les patients.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
raslebol Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)

c'est l'état qui fixe le prix et le remboursement des médocs, alors s'il ne sont pas innovants rien n'empêche la sécu de dérembourser ces médicaments. cependant, quand il y a des produits déremboursés c'est toujours des produits qui étaient peu chers (ex : phytothérapie, homéopathie) de ce fait leurs prix augmentent et qui c'est qui paie : le patient !!!

ALORS Y'EN A MARRE d'entendre critiquer les médecins, les labos, les délégués médicaux !!! les médecins n'ont aucune obligation de recevoir les délégués médicaux et pourtant, leur temps est précieux (augmentation considérable du nbr de patients) et ils continuent de nous recevoir car nous leur apportons une information de qualité et recueillons les éventuelles infos de pharmacovigilance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
raslebol Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)

si les délégués médicaux sont si nuisibles, il faut d'urgence arrêter de former de nouveaux délégués dans les écoles privées donc qui coûtent chers aux candidats (jusqu'à 8000 euros pour 6 mois de formation) Certains n'hésitent pas à faire un emprunt pour au bout du compte se retrouver au chomage, car le marché est saturé. Mais les écoles leur font miroiter tout le contraire et là l'état ne dit pas stop ? c'est sûr pendant ce temps, ces candidats n'entrent pas en compte dans les statistiques du chomage !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
raslebol Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 44ans
Posté(e)

les labos investissent 15 % de leur chiffre d'affaire dans la recherche, l'état seulement 0,5% !!!!!

il faut savoir aussi que les délégués médicaux se déplacent en voiture : donc on fait vivre les loueurs, les concessionnaires, les garagistes, les assureurs. De plus, nos voitures ne fonctionnent pas à l'eau, nous consommons donc du carburant (et même beaucoup vu le nombre de kilomètres par jour) et d'ailleurs l'état se sert au passage avec les taxes !!! idem pour les péages

Une directive européenne permet à tout particulier de quitter la sécu pour souscrire une assurance privée et pourtant les médias n'en parle pas ! l'état n'a en effet aucun intérêt à ce qu'on souscrive une assurance privée, d'ailleurs c'est un vrai parcours du combattant pour y arriver, il faut s'armer de courage, certains l'on fait, j'y songe sérieusement également !!!

aller consulter ce blog : tapez" laure allibert quitter la sécu" dans le moteur de recherche et lisez attentivement vous n'en reviendrez pas !!!

Voilà j'arrête là, c'est trop énervant de voir que la majorité des gens parlent de ce qu'ils ne connaissent pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
En effet l'INEXIUM coute plus cher que le générique du MOPRAL (molécule dont est issue l'inexium avec moins d'interactions médicamenteuses...) si l'inexium n'était pas innovant il n'aurait pas eu d'autorisation de remboursement (voir mon message précédent) Par contre le générique du MOPRAL coûte plus chez que d'autres IPP plus innovants et lorsque les médecins les prescrivent ils se font rappeler à l'ordre par les délégués de l'assurance maladie qui leur demandent de prescrire génériques même si d'autres ipp coutent moins cher !!!! Le mopral a plus de 25 ans donc certainement moins innovant qu'un IPP de 8 ou 10 ans NON ?? et pourtant plus cher. Alors NON je ne laisserais pas dire que le déficit est de la faute des médecins ou des labos ça me REVOLTE !!! lis bien attentivement mon message précédent et je sais de quoi je parle c'est mon boulot !!! tous ce qui compte pour la sécu c'est un % de prescriptions de génériques, c'est hallucinant quand même.

Autre chose, il faut arrêter de dire que les génériques sont identiques au médicament original, c'est faux, le principe actif oui c'est le même mais pas les excipients donc plus grand risque d'allergie, d'intolérance... chez les patients.

J'ai pitié à te laisser causer toute seule :o

D'abord, tu as entièrement raison.

Faut pas critiquer le Mopral, je sais de quoi je parle, comme tous ces gens qui utilisent de IPP (Inhibiteurs de pompes à protons pour ceux qui se posent des question)

Lorque j'ai commencé à me traiter au Mopral, je l'utilisai selon une prescription journalière bien définie. Au bout de très peu de temps, les remontées acides se faisant moins fortes et moins douloureuses, j'ai pu, avec l'avis de mon médecin, espacer les prises au fur et à mesure que les symptômes diminuaient. J'en suis à une boîte de de 20 gélules de Mopral 10 pour trois mois (au lieu de 1gélule Mopral20/jour) .

Donc, merci docteur et merci labo. ;)

L'état fait pression sur les patriciens et les labos car on sait qu'ils ont la main sur le robinet des dépenses. Mais je pense qu'ils doivent d'abord suivre leur vocation première : celle de soigner les français et de les garder en bonne santé pour vivre et travailler, avant d'être gestionnaires de la sécu.

Les français ont une grosse part de responsabilité dans les dérives de dépenses. Je pense qu'il faudra du temps avant que l'on prenne conscience du système de consommation de santé dans lequel nous sommes en majorité, même si les niveaux de prise en charge baissent.

En effet il faut voir la différence de raisonnement et de comportment des jeunes et des anciens devant l'accès aux soins. Beaucoup anciens, qui ont connu "l'avant sécu" raisonnent vis à vis d'elle comme si c'était leur propre argent : "ne pas abuser", et ils ont raison ! Tandis que les jeunes utilisent la sécu comme un droit banal et un bien de consommation.

C'est ce comportement qu'il va nous falloir revoir et qui pourra nous permettre de revenir à un usage modéré des dépenses de santé et non les fausses solutions qui consistent à mettre en cause la profession qui facture.

Transporteur...............tu deviens vraiement lourd à tout ramener sur ta lutte des classes et dans le terrain politique trotskyste. Ceux que tu accusent d'être les français les plus riches et les plus favorisés (dont tu en fais partie aussi vite, qui sait ?) n'ont pas besoin de cadeaux fiscaux.

Les entreprises, celles qui t'embauchent et payent les charges sur ta sécu en plus de ton salaire sont les principaux supports pour le recouvrement de la sécu et des autres caisses. Le prélèvement est fait à la source, sans qu'on demande leur avis.

Suppose que demain on ne prélève plus les charges des salaires, donc à la source, donc qu'on les vire sur les comptes avec les salaires et qu'on fasse cotiser directement les assurés en leur envoyant la facture....il y a de forte chance qu'un bon nombre de français ne soient plus couverts car en situation d'impayé au bout d'un an.

Ton raisonnement est complètement faux !

La sécu doit s'équilibrer d'elle même, et je vois d'ici le dérapage immense et la gabegie par les abus de soin et les profits de professionnels peu scrupuleux, si l'état utilisait sont budget pour combler le déficit, déficit qui ne serait plus de 12 milliards mais plutôt en route vers les 120 milliards en moins de 10 ans.

Si demain les entreprises ne prélevaient plus les charges sur les salaires et les versaient avec la paye et te laissais te démerder avec pour assurer ta couverture sociale et ta retraite tu te boufferais les doigts car on te demandera pas combien tu gagnes pour déterminer ton niveau de cotisation. Or actuellement le régime général assure l'accès aux même soins pour tout le monde.

Mais à force d'entendre des flots de conneries, comme beaucoup de monde je serais le premier à souscrire pour quitter la sécu ( http://quitter_la_secu.blogspot.com/ )et mettre en concurrence les caisses d'assurances pour ma couverture maladie, sûr que cela me coûtera moins cher que ce que je largue aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

http://www.pelerin.info/article/index.jsp?...&rubId=9198

http://www.monde-diplomatique.fr/2002/02/DEMENET/16129

Sanofis fait une petite delocalisation :

http://www.lesinfos.com/news62076.html

Faire du benefice au dos des malades :

http://www.lesinfos.com/news61790.html

http://www.lesinfos.com/news61617.html

http://www.lesinfos.com/news61584.html

Je repete a nouveau il est naturel qu'on essaye de gagné sa vie, s'est mon cas, je ne crache pas sur la soupe, mais bon comme dis mon patron ' hop hop hop, baisse ta faim ', nous somme en siuation de crise tous le monde doit mette du sien, je dis bien TOUS LE MONDE, et non pas les memes !!!!!!!

Ensuite yves, continue tes reflexions et idée a la con, t'est un patron et tous nous l'a prouvé, que tu etais pret a nické ton prochain !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Ensuite yves, continue tes reflexions et idée a la con, t'est un patron et tous nous l'a prouvé, que tu etais pret a nické ton prochain !!!

Je ne suis pas plus patron que toi, je suis surtout un indépendant qui a eu le choix entre rester la bouche ouverte à pleurer sur son sort comme toi ou se démerder pour gagner sa vie lui-même sans exiger d'un autre qu'il lui fournisse du taf. Et ce que j'ai réussi à faire pour moi je l'ai apporté à d'autres et le fais encore. Entre ceux qui sont comme toi et qui pensent qu'on doit systématiquement rester le cul part-terre, à tendre la main à un employeur pour obtenir un boulot ou aux assedic pour vivre et ceux qui se rendent compte qu'on peut tout aussi bien se prendre en main et inciter d'autres à le faire...j'ai sûrement choisi mon camp dans ce pays où il n'y a jamais eu autant de boulot.

Ton post a fait écrouler de rire mes collaborateurs, mais on ne peut pas rire vraiment longtemps quand on se rend compte que tous ls débats sur les questions du devenir de notre société sont encombrés par des gus qui se refusent à s'investir activement davantage sur le plan du travail, des responsabilités professionnelles et dans la poursuite des questions graves qui se posent aujourd'hui.

Seulement on laisse trop la parole à ces gus dont tu peux te revendiquer et dont les préoccupations les plus sérieuses ne dépassent pas le niveau des questionnaires à Dechavanne ou Cauet. ;)

Ce n'est pas étonnant qu'après cela certains soient loin devant d'autres, qui eux, croient encore qu'il suffit de claquer des doigts ou de zapper sur sa télécommande pour que le boulot, la bouffe, le santé... tombent du ciel.

Rêve toujours, à défaut de vouloir ouvrir les yeux, mais garde tes illusions stupides et tes liens bons qu'à épater les ingénus qui n'ont, tout comme toi, pas la moindre notion en gestion de société !

On n'aide pas ceux qui ne veulent pas s'aider.

On aide ceux qui ne peuvent pas s'aider, c'est même un devoir.

Nuance.

Ceux qui peuvent en faire plus et ne le font pas et en exigent autant sont des profiteurs et des voleurs. En France il y a de la place pour tous ceux qui veulent bosser et même pour ceux qui pourraient donner du travail et qui, au contraire, préfèrent la facilité d'attendre tout des autres. Ceux-là profitent et prennent la place de ceux qui ne pourront jamais s'investir ni investir, parce que la nature a fait que nous ne seront jamais tous égaux dans nos capacités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

On va remettre les pendules a l'heure, je travaille dans des bureau d'etude, j'ai travaller dur pour avec ce poste ( j'ai fais 8 boites avec 3 cdi an 7 ans ) ,pour realisé le nombre de pecno comme toi qui se prennent pour dieu.

Ensuite a coté je suis associé dans une boite qui fournis de la main d'oeuvre qualifié ( éléctricité ), pour combler le manque de professionnalisme de certaine boite d'interim, je gagne ma vie tres bien, sans tomber dans l'abus, l'arnaque et l'exploitage, ce qui est ton cas ( tu nous l'a demontré dans le salon " travail au noir ").

Si on prend le cas de la boite pour qui je travail, s'est une PME qui existe depuis 1917, qui possede un bureau d'etude pour le chiffrage ( donc ce n'est pas le patron qui cherhce du travail ), et l'execution ( sans ca on ne peut travaillé ), des chargé d'affaire ( qui gere les chantiers ), des éléctriciens ( sans main d'oeuvre pas d'execution et sans execution , le client ne paye pas ), une secretaire et des comptable ( pour géré l'entreprise ), j'ai oublier le magazinier, sans quoi pas de stock, pas de fourniture , et donc pas de matiere pour pouvoir bossé, donc je vient de te demontré que sans tous cela la boite ne tourne pas, donc continue a rigolé, mais ce qui me met les boules, s'est des gens comme toi qui coule ce paye, en exploitant la populasse, je te signale, la croissance vient avec la consommation ( en general ), pour que des boites vivent il faut que les gens consomme, et pour que les gens consomment il faut un revenu correct, et un produit a cout convenable, on ne vend pas un produit

qui a couté 10¿ ( mo+FG......) 100¿ !!!!

pour toi s'est moi, moi, moi point finale, tu vera quand les limites vont etre depassé ( desolé elles sont depassé ), dans le btp et des services les boites francaises pleurent car les marchés sont prisent par les espagnols, allemand, suisse, italiens,belge.......pourquoi ?, les cout sont moins cher et pourtant avec des salaires plus élevé, pourquoi ?, donc continue a rigolé avec tes collaborateurs, moi j'en connait d'autres qui rigole moins !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Trop facile le raisonement Oui il y a du travail pour tout le monde si tu accepte d etres sous payé ou de faire un boulot ingrat malgres tes califications.

Non tout le monde ne peux étre patron et oui il faut aussi des ouvriers pour que ceux ci fasse marcher leurs boites.

L idée que des gens puisse vivre confortablement avec des minima sauciaux est aussi stupide que celle que tu reproche a Sousene.

Il n y a jamais eu autant de boulot ? (ma femme sera heureuse de l apprendre) ou ? le batiment ? et bien soit que tous les compatbles ,profs,checheurs prenne une truelle et une bétoniere ;) .

TU sais quoi Yves des patrons pouris qui profitte des ouvriers il y en a autant que des mecs qui se complaise dans l oisivetée.

Un salaire decent déjà inciterais tout ces féniants de chomeurs gangrenne de notre sociétée a travailler et a s investir dans l entreprise qui l embauche.

Je constate que tu connais bien Dechavane et Cauet c est bien donc tu regardé et écouté .

OUi nous ne seront pas tous égaux c est un fait on ne part pas avec les meme chances dés le départ c est ce qui fait toute la différence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Bon ;) , je vais boire un café , pause "syndicale" oblige !! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Bon ;) , je vais boire un café , pause "syndicale" oblige !! :o

Attend c est moi qui paye :o .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Faillite, trou de la sécu,........

Qui vient de faire cadeau de plusieurs milliards déjà aux Français les plus riches en vidant de fait un peu plus les caisses de l'état ?

Qui est au pouvoir depuis + de cinq ans maintenant et n'a cessé d'accroitre cette situation de "faillite" à coups d'éxonération de charges ?

Le trou de la sécu ne représente que 3% du budget, si vous aviez un découvert de 3% de votre salaire, votre banquier ne vous appelerait même pas.

ILS SE FOUTENT DE NOUS.

J'aimerai bien qu'on identifie clairement les postes de dépenses et qu'on sache exactement où va tout cet argent.En gros pourquoi notre santé coute-t-elle si cher ? Je veux pouvoir pointer du doigt ceux qui profitent de nos problèmes de santé.

Suffit de demander ;) , allo service réponse à la question , ne quittez pas ,je ne peux pas vous passer Gaston ,le comptable de l'Etat , il n'a pas encore calculer le montant de ce que l'Etat doit à la sécu car il faut y ajouter les exonérations de charges des grands patrons sur les heures sup. Le montant total atteint des milliards.

Gaston , pourquoi tu tousses ?

Faut aussi ajouter le fait que la 2éme franchise servira soit disant à la recherche sur Alzeihmer mais officieusement c'est pas du tout certain , en tout cas , on vous a expliqué en long et en large que ça n'irait pas à la sécu .

Gaston , pourquoi tu tousses ?

Enfin , il va falloir ajouter les prescriptions des médecins , bien briffés par les labos qui envoient dans leur cabinet leurs représentants avec les catalogues des médocs qui doivent être rentabilisés par les firmes. Là , l'Etat ne peut rien car ils sont les copains depuis 21 ans de notre président !

Gaston , pourquoi tu tousses ?

Enfin , pour les fraudes des assurés et les hypochondriaques , ils représentent 0,03% environ des déficits sécu mais c'est eux qui sont montés en épingle car ce sont les plus faciles à montrer du doigt .

En réalité , les chirurgiens esthétiques et certains chirurgiens des hôpitaux , certains médecins ( surtout ceux qui aiment faire la tournée des personnes âgées) profitent trés bien du systéme .

Ben Gaston , pourquoi tu veux m'étrangler ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

y'a pas eu un scandale la dessus, 8 personnes sont partis je crois en chine pour un genre de meeting sur l'assurance maladie, ca couté plusieurs centaine de millier d'euros pour rien, meme procédé que a boutin avec ces 250 000 euros de déménagement, si on cherche bien , a part les groupe qui se font du fric sur le dos des malades ( la j'attend le pere yves ), les abus

Enquetes de 60 millions de conso.

http://www.60millions-mag.com/page/bases.1...ultat_sondage./

d'ailleur j'ai decouvert que se sont ces saleté de bolcheviks qui ont créer la secu ;)

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26389

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Ensuite yves, continue tes reflexions et idée a la con, t'est un patron et tous nous l'a prouvé, que tu etais pret a nické ton prochain !!!

Je ne suis pas plus patron que toi, je suis surtout un indépendant qui a eu le choix entre rester la bouche ouverte à pleurer sur son sort comme toi ou se démerder pour gagner sa vie lui-même sans exiger d'un autre qu'il lui fournisse du taf. Et ce que j'ai réussi à faire pour moi je l'ai apporté à d'autres et le fais encore. Entre ceux qui sont comme toi et qui pensent qu'on doit systématiquement rester le cul part-terre, à tendre la main à un employeur pour obtenir un boulot ou aux assedic pour vivre et ceux qui se rendent compte qu'on peut tout aussi bien se prendre en main et inciter d'autres à le faire...j'ai sûrement choisi mon camp dans ce pays où il n'y a jamais eu autant de boulot.

Ton post a fait écrouler de rire mes collaborateurs, mais on ne peut pas rire vraiment longtemps quand on se rend compte que tous ls débats sur les questions du devenir de notre société sont encombrés par des gus qui se refusent à s'investir activement davantage sur le plan du travail, des responsabilités professionnelles et dans la poursuite des questions graves qui se posent aujourd'hui.

Seulement on laisse trop la parole à ces gus dont tu peux te revendiquer et dont les préoccupations les plus sérieuses ne dépassent pas le niveau des questionnaires à Dechavanne ou Cauet. ;)

Ce n'est pas étonnant qu'après cela certains soient loin devant d'autres, qui eux, croient encore qu'il suffit de claquer des doigts ou de zapper sur sa télécommande pour que le boulot, la bouffe, le santé... tombent du ciel.

Rêve toujours, à défaut de vouloir ouvrir les yeux, mais garde tes illusions stupides et tes liens bons qu'à épater les ingénus qui n'ont, tout comme toi, pas la moindre notion en gestion de société !

On n'aide pas ceux qui ne veulent pas s'aider.

On aide ceux qui ne peuvent pas s'aider, c'est même un devoir.

Nuance.

Ceux qui peuvent en faire plus et ne le font pas et en exigent autant sont des profiteurs et des voleurs. En France il y a de la place pour tous ceux qui veulent bosser et même pour ceux qui pourraient donner du travail et qui, au contraire, préfèrent la facilité d'attendre tout des autres. Ceux-là profitent et prennent la place de ceux qui ne pourront jamais s'investir ni investir, parce que la nature a fait que nous ne seront jamais tous égaux dans nos capacités.

la seule chose qui me differencie de ta façon de penser et que moi je ne suis pas pour écraser la gueule de l'autre pour que je puisse respirer et m'en sortir(tu la fait là ,l'image du mec qui au milieu de l'océan monte sur les corps faibles pour se raccrocher à une planche tel un rapace et surtout comme une bête et non un humain ) ;produire et bosser ouai ptete bien mais pas de cette façon de profiter de la faiblesse de l'autre (emplois précaires,et peu d'emplois donc les employeurs font les beaux et les malins tout puissants;ils ont le trait ... pourvu qu'ça dure pour eux ... rire ironique :o

Yves le systeme ne va pas durer des lustres mais je t'assure que ceux qui vont tomber de haut ce sera bel et bien toutes les personnes qui auront abusé de l'autre par profit et supériorité ,des notions assez parasites pour l'espece humaine car elle ne l'a préserve pas dans sa diversité ce qui d'ailleur fait sa richesse :o

et pour revenir au sujet ,oui je pense que les medecins sont en grande partie responsable du trou car ce ne sont qu'eux et à eux seul qu'appartient la notion de prescription et la science qui en découle ;les patients n'ont pas leurs mots à dire et pour ma part je n'ai jamais repris l'ordonnance et le traitement d'un medecin et si des personnes ont osés le faire alors le medecin n'avait qu' à taper du point sur la table et dire que c'est lui qui décide ,non?

et quand est-il des thalassos et autres cures thermales remboursées depuis des lustres pour des personnes souffrant d'artroses ( viellissement normal du corps et pouvant être repoussé en aillant un minimum de mouvement adéquates sous le coude et fait tout les jours et ce régulièrement )

combien ça coute tout ça ,on se mire de la somme colossale du binz qui peut-être éviter par une bonne hygiene de vie mais prescrit par le medecin car oui ,on n'est pas censer le savoir et oui lui seul est à même de le prescrire

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

J'ai discuté de ca avec un grossiste de materiel medical, il m'expliqué que les couches pour papi ne sont pas remboursé, le hic, s'est que ceux qui n'ont pas les moyen, n'en n'achete pas, et donc avec le temps et le nombre de fuite ( j'evite les details, car je vient de réalisé que ca pourrait etre moi dans une cinquantaine d'année ) ils ont une infection, qui se traite par des medicaments couteu et rembourasable, le probleme s'est tous ce systeme a revoir comme dans l'education nationale........... durant des decennies ils sont resté sur le trone comme des pacha a rien foutre ces politiciens, ils sont responsable et doivent le payé, on devrait relancé la guillotine ca l'est motivera a bossé ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant