Revaloriser le salaire des enseignants !

Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Si l'on veut valoriser l'école, il faut revaloriser le salaire des enseignants. La gauche et la France ne veulent pas suffisamment entendre le malaise enseignant : malaise quant aux difficultés de leur tâche dans une société de plus en plus dure, tendue, inégalitaire et boquée, malaise quant aux manques de moyens pour relever le défi d'une éducation de qualité pour tous, malaise quant à la reconnaissance que la société leur manifeste.

On entend sur ce dernier point des tas de bonnes paroles mais on ne pourra pas revaloriser ce métier et ceux qui l'exercent (aux yeux même de leurs élèves et des parents) si leur rémunération continue à régresser. Une récente étude mettait en évidence qu'en 25 ans les professeurs de collèges et de lycée ont perdu en moyenne 20% de leur pouvoir d'achat et les professeurs des écoles 9%. Il est vrai qu'en 1990, ils ont bénéficié d'une bouffée d'air par rapport à leur collègue en passant du statut d'instituteur à professeur des écoles ! Mais quand même, comment avons-nous pu accepter cela sans finalement beaucoup de réactions ! En apparence, les traitements des enseignants ont connu des « revalorisations » mais bien inférieures à l'inflation et qui n'ont pas compensé la hausse des prélèvements (CSG etc..) !

Tordons aussi le cou à un lieu commun : les enseignants ne sont pas corporatistes. Car si cette régression salariale n'a pas crée un tollé chez les enseignants (enseignantes d'ailleurs le plus souvent, et ceci explique peut être la baisse des salaires !), c'est qu'ils ont privilégié les revendications qui amélioraient les conditions d'enseignement (nombre d'élèves par classes, création de postes..) et certes leurs conditions de travail (mais dans le même moment les difficultés sociales et culturelles de leurs élèves se sont accrues) au détriment de leur salaire. Il est urgent pour tous que cela change et que la gauche assume clairement aux yeux des français l'impérative nécessité d'assurer au corps enseignant toute la considération que lui doit le pays et cela passe par des actes et des décisions sonnantes et trébuchantes !

ps : article provenant de ce site : ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 36ans
Posté(e)

Revaloriser leur salaire? C'est sûr qu'ils crèvent de faim les pauvres, de plus ils se sentent obligés de faire deux grèves par année comme pour la SNCF (sinon les syndicats ne sont plus crédibles), et ils ont un taux d'absentéisme insuportable... mon frère a fait sa rentrée il y a une semaine, il a déjà deux profs absents... !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)

Je propose que les enseignants soient payés suivant leur prestation......

Pourquoi est-ce qu'on ne peut pas virer un enseignant incompétant? N'est-ce pas l'avenir de nos enfants qui est en jeu?

J'ai 2 enfants:

Le premiers enseignant CP: super. Assez intransigeant sachant se faire respecter.

La 2eme en maternelle: ou lala. Quelle cata. De l'aveux de la directrice et de ses collègues, elle n'est absolument pas motivée. Aucune préparation de la classe. C'est dessin, chant ... Du coup, nous arrivée au CP, les bases ne sont pas acquises; 2 mois pour rattraper tout ca sans compter le travaille à la maison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zféa Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 28ans
Posté(e)

Je ne crois pas qu'on ait parlé de profs qui "crèvent la faim", je me trompe? Mais bon, dès qu'on parle d'augmenter un salaire, on estime que le minimum nécessaire est de crever la faim...un peu trop facile et extrême comme résumé des choses. La question ici n'est pas de savoir s'ils crèvent de faim, ou même s'ils ont des vacances (je ne reviens pas sur le taux d'absentéisme qui est totalement relatif: certains profs ne rateraient leur cour pr rien au monde, d'autres, il est vrai, ne sont pas aussi soucieux)! La question est de savoir si leur salaire correspond à leur qualification + leur job - c'est à dire préparation des cours, cours en lui-même devant au - 28 élèves, correction des copies, conseils entre profs, conseils parents-profs, etc. Certainement pas, mais bien sûr, ceux qui ne connaissent pas la situation ne se rendent pas compte du travail, parce qu'ils estiment (forcément!)que leur travail est plus méritant et plus pénible.

Bref, tout ça pour dire que j'ai des profs dans mes proches, et je vois bien le boulot de fou que c'est! donc oui à leur augmentation de salaire! je crois que la Fance oublie que ce sont eux les fondements de notre nation, puisque les fondements de notre éducation.

Enfin, cela dit, après, j'admets que la question devrait être discutée pour d'autres métiers, comme infirmier par ex...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 29ans
Posté(e)

en tant que futur prof, moi je dis juste "j'espere avoir un boulot plus tard ;)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

bon alors moi suis enseignat dans le secondaire...vais vous donner mon avis perso :

  1. je gagne bien ma vie : 1800 euros net par mois. Quand j'étais postier, 1200 FRCS par mois! Donc je ne me plaints pas
  2. Je fais 18 heures de cours par semaine, plus les preparations de cours ainsi que les corrections, les reunions, les corrections d'examen etc...
  3. Je n'ai pas un métier pénible physiquement ni moralement même si lorsque j'étais en ZEP, c'était dur psychologiquement mais on avait une surprime fixe de 95 euros par mois (on appelait cela le salaire de la peur en déconnant bien sur)
  4. J'ai un métier que j'aime avec des gosses qui m'intéressent par leur vécu mais aussi pour ce qu'ils m'apportent

Mais je n'aime pas que l'on dise qu'il faille crever la faim pour avoir une augmnetation car il faut savoir qu'un enseignant est un cadre voir un cadre supérieur et qu'à niveau d'étude égal on gagne moins que dans le privé! Mais j'ai choisi ce métier depuis que j'ai 13 ans! Je ne travaille pas pour la paye mais parce que c'est un sacerdos pour moi!

Je préferai honnêtement que l'on revalorise mon travail plutôt que mon salaire en me permettant de travailler dans l'intérêt des élèves notamment en ayant moins d'élève spar classe (25-27 actuellement) : 15-16 élèves serait l'idéal sans nivellement.

J'aimerai qu'en France on soutienne les profs dans leur revenication de moyen! N'oublions pas qu'aujourd'hui nos enfants sont des coûts budgétaires et non un pari sur l'avenir!!!! Cela me révolte : la jeunesse est l'avenir d'un pays pas la variable d'ajustement d'un budget!

Enfin sur l'évaluation de sprofs, cela me fait rire : s'il existe des collègues peu consciencieux (comme dans tous les corps de métiers) la majorité enrage de ne pas réussir à sortir des gamins du pétrin. De plus il faut penser aux collègues profs des écoles qui font tout tout seul pour un salaire moins important que le mien...

Voilà ce que j'avais à dire pour mon compte perso!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 29ans
Posté(e)

juste pour ajouter que le CAPES c'est un des exam' les plus dur... dans n'importe quelle matiere...

et que quelqu'un qui a bac+5, gagne souvent plus qu'un prof... qui a aussi bac +5 (pour une bonne partie...)

mais bon, comme on se plaint toujours je dis pu rien ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)

MDR

- J'ai redoublé et j'ai eu les mêmes cours que l'année précedente avec les mêmes profs.

- Lorsque j'ai redoublé, j'ai été noté sur 24.

- J'ai eu des profs qui donnaient des cours et qui en même temps faisait de la formation, passant d'une salle à l'autre.

- J'ai eu un prof qui c'est même permis de déclarer à mon père qu'acun de ces enfants n'aurait le bac (2 sur 3 bac +2). Et je remercie mon père d'être allé affronté ces nantis.

- J'ai eu aussi un prof qui considérait que le cors était acquis si 50% des éléves avaient compris.

- J'ai eu des voisins qui étaient profs. Les + riches du quartier

Au lieu de parler salaire, commencons par parler conditions de travail, ZEP, soutien scolaire.......

Peut-être que certain prof préférerait travailler dans de meilleures conditions ave cle même salaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)

Oui , et puis faut pas oublier qu'ils ont une sacrée responsabilité ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 29ans
Posté(e)

moi en prmeiere j'avais des eleves de ma classe qui balancé des boule de feu (oui de feu!) sur le prof...

halucinant...

et il gagnait pas plus qu'un autre!

résultat? déprime l'année suivante, on dit qu'il est maintenant à l'asile!

aprés on va dire que c'est de sa faute parce qu'il savait pas gérer une classe... mais on a pas de formation qui nous apprend a gérer les classes comme ça non plus...

faut tout revoir a la source ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)
moi en prmeiere j'avais des eleves de ma classe qui balancé des boule de feu (oui de feu!) sur le prof...

halucinant...

un kaméhaméha ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

c'est typiquement français ça! on tape sur les profs...

des profs nuls, y en a c'est certain, comme il existe des maçons qui font un boulôt de sagoins.

expliquez moi ou trouver l'envie de bien faire quand je suis prof, que la moitié de la classe n'en a rien à battre de ce que je raconte, qu'un quart fout un bordel monstre, que je suis moins payé que ceux qui ont le même niveau d'études, que si je veux faire redoubler un enfant, c'est le parent qui refuse, que je n'ai aucun droit pour faire régner l'autorité, et que la moitié de la France me traite de glandeur...

;):o:o :D :D

au lieu de critiquer les profs, ça serait pas mal que les nouveaux parents donnent un semblant d'éducation et ne se repose entièrement sur l'école...

c'est déjà un secteur en crise, pas la peine d'en rajouter il me semble...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)

Il faudrait savoir si l'on parle des professeurs (en collège, lycée) ou des professeurs des écoles... Les salaires ne sont pas les même et les responsabilités non plus. Mais il ne me semble pas que pour la majorité des profs leur salaire soit une priorité -enfin du moins pas ceux de mon entourage- : ils préfèreraient largement des classes avec moins d'élèves (on parle beaucoup de l'appauvrissement de l'apprentissage mais il est difficile pour un professeur des écoles de faire son boulot dans des conditions optimales quand il a 28 élèves en cp), et davantage de moyens. Pour exemple, ma mère est professeur des écoles dans une école à 15 classes où il n'y a ni infirmière ni médecin scolaire de façon régulière. Dans sa classe il y a une petite fille diabétique, faute de présence de personnel médical si la petite fait une crise sévère, c'est ma mère qui doit faire la piqure... chose qu'elle n'a jamais fait de sa vie. Elle ne serait pas contre une revalorisation de son salaire, mais elle préfèrerait largement une amélioration des conditions de travail (même si ce n'est pas non plus le bagne !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

C'est qu'ils ont privilégiés les revendications qui amélioraient les conditions d'enseignement (nombre d'élèves par classes, création de postes..) et certes leurs conditions de travail (mais dans le même moment les difficultés sociales et culturelles de leurs élèves se sont accrues) au détriment de leur salaire

Enfin une reconnaissance de ce métier. Et ils en ont bien besoin. Une amie enseignante depuis 17 ans collèges, lycées, en ZEP ou pas, elle a pu voir la dégradation d'un métier difficile et souvent pris comme bouc émissaire.

Je crois qu'effectivement le salaire est une notion importante bien sûr mais pas que cela. Que lorsqu'on discute avec des enseignants, la frustration d'un salaire modeste arrive quand même en fin des revendications. Et c'est surtout pour démontrer que pour ce qu'ils font tous les jours dans leur classe, leurs bagarres avec les proviseurs souvent butés, la manière dont ils sont traités par le rectorat, par leur ministère également, et ... par les médias, justiferaient à juste titre un salaire plus elevé.

Ils sont en bout de chaine d'une société malade de ses paradoxes et de ses incohérences.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hiram_fr Membre 1 610 messages
L'Empereur‚ 32ans
Posté(e)
et que quelqu'un qui a bac+5, gagne souvent plus qu'un prof... qui a aussi bac +5 (pour une bonne partie...)

Oui mais un prof a plus de vacances qu'un cadre du privé,

Un cadre du privé n'a pas d'horaires de travail (pour les cadres dirigeants), beaucoup bossent 70h par semaine voire plus et pas de week end, ni paiements des heures supplémentaires !

Et un prof a la sécurité de l'emploi...je ne connais pas beaucoup de prof' qui se font virer pour insuffisance professionnelle ou autres, par contre quand t'es salarié tu peux etre mis a la porte du jour au lendemain. Il est donc normal à mon avis qu'un prof soit moins bien payé qu'un cadre du privé (même si le niveau d'étude est égal)

La majorité des jeunes veulent travailler dans le public...c'est pas pour rien ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
au lieu de critiquer les profs, ça serait pas mal que les nouveaux parents donnent un semblant d'éducation et ne se repose entièrement sur l'école...

c'est déjà un secteur en crise, pas la peine d'en rajouter il me semble...

Sauf que critiquer des parents qui entre le boulot, le shopping et la playstation (ou le foot) n'ont plus assez de temps de s'occuper de leur mome, c'est comme taper sur un handicape, ca ne se fait pas. Les profs sont payer pour, donc ils font des bonnes tete de turc! ;)

Et puis c'est quand meme plus facile de mettre la pression sur un prof que sur une quarantaine de parents d'eleves pas commodes. Pour les politiciens, au pire ils perdent une voix, tandis qu'il en gagne 40.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Ca me fait rire, ils ont toujours un pet de travers et de mauvaises excuses pour faire gréve et en plus faudrait les augmenter ? Et les gens qui vont au boulot sans faire greve et quand ils sont malades vont quand même au boulot car ils ont trop peur de perdre des sous sur le salaire, on leur demande si ils veulent une augmentation?

Faut arreter le delire !

Entre les profs qui sont jamais là ou qui sont icompetents (j'en ai fait les frais des 2 types pour le bac ;) ), ou alors qui sont pas motivés, qui sont pas ceci et qui sont pas cela, qui se contentent de faire leurs cours et de se tirer 5 min avant alors qu'ils avaient 15 min de retard.

Des profs incapable d'aider les eleves a absorder leur retard et a surmonter leurs lacunes, et aprés faut les augmenter?

Tout les profs ne sont pas comme ça et heureusement, mais certains parfois poussent le bouchon trop loin !

Que tout les profs fassent d'abord leur boulot CORRECTEMENT (c'est l'avenir de milliers d'enfants qu'ils ont entre leurs mains et leurs enseignements) et ensuite ils pourront être augmenter...

Pour le bordel dans les classes, c'est au prof d'asseoir et de montrer son autorité et de la faire sentir aux eleves, en 3eme j'avais la classe la plus turbulente du college, toute les semaines on avait une reunion avec le proviseur pour voir si il y avait eu des avancées positives dans les comportements, tous les profs se plaignaient de nous sauf 1 seul, 1 sur 10 profs !

1 seul qui avait su nous montrer qu'il avait de l'autorité et qu'il nous respectait. 1 seul qui savait nous tenir mais qui savait jouer son rôle de pedagogue, 1 seul qui a su faire progresser chacun de nous même les plus faibles!

Un prof en or comme y'en a plus aujourd'hui.

Peut etre qu'on tape sur les profs mais certains le cherche bien !

Modifié par Cacahuete_grillée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 29ans
Posté(e)
c'est typiquement français ça! on tape sur les profs...

des profs nuls, y en a c'est certain, comme il existe des maçons qui font un boulôt de sagoins.

expliquez moi ou trouver l'envie de bien faire quand je suis prof, que la moitié de la classe n'en a rien à battre de ce que je raconte, qu'un quart fout un bordel monstre, que je suis moins payé que ceux qui ont le même niveau d'études, que si je veux faire redoubler un enfant, c'est le parent qui refuse, que je n'ai aucun droit pour faire régner l'autorité, et que la moitié de la France me traite de glandeur...

;):o:o :D :D

au lieu de critiquer les profs, ça serait pas mal que les nouveaux parents donnent un semblant d'éducation et ne se repose entièrement sur l'école...

c'est déjà un secteur en crise, pas la peine d'en rajouter il me semble...

merci de je sens moins seule ^^

pour la personne qui a dit que les prof étaient payé pour l'éducation, peut être en maternelle et primaire, mais mois j'serais payé pour enseigner l'espagnol, pas a dire merci et bonjour... (fin si en espagnol :o )

moi j'm'en fous un peu en fait du salaire... c'est juste que les gens nous prenne pour des fénéants, des bons à rien, et ça me met la haine...

quand tu dois préparer un cour que la moitié va écouter, que t'as des intéro a préparer, et ensuite 300 a corriger avec un délai... je crois que les gens s'imaginent que c'est le jeu de la petite qui joue a l'institutrice ^^

et pour ceux qui ai de l'autorité, c'est pas inné chez chaque prof, et on a pas de cour d'autorité quand on passe le CAPES... malheureusement.

mon grand père était instit et disait que les temps on bien changé, avant c'était les parents qui éducaient les gosses, et ils bougeait pas en cour sinon un coup de regle sur les doigts... maintenant les prof doivent enseigner leur savoir et l'éducation, et en plus de ça ils foutent le bordel...

il y a un probleme ça c'est clair, mais c'est a la source... avant d'être prof, il faut une formation, une vrai!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 36ans
Posté(e)

Tiens, ça me fait penser à une prof qui m'avait fait alluciner quand j'étais au lycée: elle nous a dit, un jour, qu'elle serait absente pendant une semaine le mois suivant...

Quand on lui a demandé pourquoi, elle a répondu "je serai malade".

Bref, on a bien compris par là "une semaine au ski".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
et que quelqu'un qui a bac+5, gagne souvent plus qu'un prof... qui a aussi bac +5 (pour une bonne partie...)

Oui mais un prof a plus de vacances qu'un cadre du privé,

Un cadre du privé n'a pas d'horaires de travail (pour les cadres dirigeants), beaucoup bossent 70h par semaine voire plus et pas de week end, ni paiements des heures supplémentaires !

Et un prof a la sécurité de l'emploi...je ne connais pas beaucoup de prof' qui se font virer pour insuffisance professionnelle ou autres, par contre quand t'es salarié tu peux etre mis a la porte du jour au lendemain. Il est donc normal à mon avis qu'un prof soit moins bien payé qu'un cadre du privé (même si le niveau d'étude est égal)

La majorité des jeunes veulent travailler dans le public...c'est pas pour rien :o

Parfaitement d'accord !

De plus ceux qui rentrent dans l'administration pour s'enrichir non seulement sont naïfs mais en plus n'ont aucune notion du service public. Les logiques privé/public sont différentes. Dès lors, ça ne me choque pas que les salaires soient différents. Surtout que les profs sont payés très correctement !

En outre, l'argument bac+5 est irrecevable. Outre que ce sésame mandarinal n'est aucunement gage de qualité supérieure, son obtention par de plus en plus de monde empêche toute corrélation entre sa possession et une "grille indiciaire". Si la France entière se mettait à être bac+5, notre pays ne pourrait de toute façon se payer le luxe de ne recruter que des "cadres supérieurs" (les profs imaginent être ça ? ;) ) et constituer une armée mexicaine où tout le monde est colonel et personne soldat !

Et enfin hiram a mis le doigt sur un aspect fondamental. Les personnels enseignants de l'éducation nationale ont peut être moins de prime que les personnels des finances mais aucun autre agent public (ou privé) ne dispose de 2 mois de congés d'été, 10 jours à Toussaint, 15 à Noël et autant en février et à pâques ! On ne peut cumuler des congés démultipliés, un horaire hebdomadaire point trop chargé et des primes mirobolantes.

Et je rappelle aux profs se voyant comme des cadres (sup :o ) maltraités que l'immense majorité des avocats, pour un boulot double du leur, plafonne au SMIC. S'ils ont l'impression que leur talent n'est pas financiérement reconnu, qu'ils aillent donc prouver leur excellence dans le privé. Mais ce n'est pas à l'Etat (endetté à milliards) de payer la haute considération qu'ils ont d'eux mêmes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant