Syllogismes théologiques

Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

* si Dieu existe, il est tout puissant et bon ;

* si Dieu est tout puissant, il a le pouvoir de supprimer le mal ;

* s'il est bon, il doit vouloir détruire le mal ;

* or, le mal existe ;

* donc Dieu n'existe pas ;

ou alors Dieu n'est pas bon ni tout-puissant ;

ou alors le mal n'existe pas et donc le péché n'existe pas

* si Dieu existe, et que le mal existe ;

* s'il veut détruire le mal mais ne le peut pas, alors il n'est pas

tout puissant

* s'il peut détruire le mal mais ne le veut pas, alors il n'est pas

bon, ou indifférent, ou pervers

* s'il ne peut ni ne veut détruire le mal, alors il n'est pas Dieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Conclusion logique de tout ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Ben averc des scies on coupe le bois et si ma tante en avait deux je l'appelerai mon oncle. Je sais c'est pas cool mais que répondre à un tel topic....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

L'homme naît libre et athée. On nous remplit le cerveau dans notre enfance, mais, d'après moi, tout n'est que du superflu.

Les croyants ont besoin d'un père parfait et idéal qui les mets sous tutelle et qui les prive de la réflexion et de la liberté.

Les religions sont infantilisantes.

Les athées, bien que sans interdits religieux, ne se privent pas d'un certain sens de l'éthique. Les athées croient en l'Homme, car l'Homme est d'une existence évidente, comparée à l'existence

d'un dieu invisible improbable qui apporte la division et l'obscurantisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

La discussion avec les croyants est inutile, puisqu'ils trouvent toujours moyen de contrer ce genre d'argumentaire.

Les athées, bien que sans interdits religieux, ne se privent pas d'un certain sens de l'éthique. Les athées croient en l'Homme, car l'Homme est d'une existence évidente, comparée à l'existence

d'un dieu invisible improbable qui apporte la division et l'obscurantisme

Ouaip jsuis plutot d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
L'homme naît libre et athée. On nous remplit le cerveau dans notre enfance, mais, d'après moi, tout n'est que du superflu.

Les croyants ont besoin d'un père parfait et idéal qui les mets sous tutelle et qui les prive de la réflexion et de la liberté.

Les religions sont infantilisantes.

Les athées, bien que sans interdits religieux, ne se privent pas d'un certain sens de l'éthique. Les athées croient en l'Homme, car l'Homme est d'une existence évidente, comparée à l'existence

d'un dieu invisible improbable qui apporte la division et l'obscurantisme.

Tu exagères !

La non afirmation de la négation divine (ne pas professer absolument que Dieu n'existe pas pour être plus clair) ne renvoie aucunement intrinséquement à l'idée d'un Père parfait avec une morale rigide.

D'ailleurs, dans ton propos, tu cites, consciemment ou non, la position de Lucrèce : les dieux existent peut être mais inutile de s'en préoccuper, ils sont indifférents aux hommes.

De plus, ni croyants ni athées ne peuvent définitivement conclure sur l'origine de l'Univers.

Devant ces choses qui nous dépassent, l'agnosticisme et un certain désintérêt pour la métaphysique sont les seules attitudes réellement tenables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
L'homme naît libre et athée. On nous remplit le cerveau dans notre enfance, mais, d'après moi, tout n'est que du superflu.

Les croyants ont besoin d'un père parfait et idéal qui les mets sous tutelle et qui les prive de la réflexion et de la liberté.

Les religions sont infantilisantes.

Les athées, bien que sans interdits religieux, ne se privent pas d'un certain sens de l'éthique. Les athées croient en l'Homme, car l'Homme est d'une existence évidente, comparée à l'existence

d'un dieu invisible improbable qui apporte la division et l'obscurantisme.

Tu exagères !

La non afirmation de la négation divine (ne pas professer absolument que Dieu n'existe pas pour être plus clair) ne renvoie aucunement intrinséquement à l'idée d'un Père parfait avec une morale rigide.

D'ailleurs, dans ton propos, tu cites, consciemment ou non, la position de Lucrèce : les dieux existent peut être mais inutile de s'en préoccuper, ils sont indifférents aux hommes.

De plus, ni croyants ni athées ne peuvent définitivement conclure sur l'origine de l'Univers.

Devant ces choses qui nous dépassent, l'agnosticisme et un certain désintérêt pour la métaphysique sont les seules attitudes réellement tenables.

Personnellement, j'adopte la position agnostique. Mais cela ne m'empêche pas de considérer les croyants comme des gens ayant réfléchi sur la question... Et s'il sont en accord avec ce qu'ils pensent, ma foi, je n'y vois aucune privation de réflexion ni de liberté.

Il ne faut bien sûr pas considérer les extrémistes dont on parle le plus souvent et qui donnent une image bien souvent détournée de ce qu'est réellement la religion. De toute façon, comment pourrions-nous le savoir, puisque nous ne vivons pas ces expériences ?

Je ne pense pas qu'il y aie de bonne ou de mauvaise position. Du moment que nous l'avons choisie nous-même, consciemment et de manière réfléchie. Bien qu'ayant donné un avis personnel sur la religion plus haut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Je suis tout de même moins relativiste que toi.

La "mauvaise position" est de contraindre sa raison à la foi et de ne pas pouvoir ni vouloir démordre d'une position qui repose sur un postulat de base des plus flous.

Un croyant, même s'il a réfléchi longuement, ne pourra absolument pas expliquer pourquoi il soumet l'explication du monde à un dieu créateur. Il se contentera de propos vagues sur le "ressenti" ou carrément sur l'autorité supposée de textes absurdes pour les plus fanatiques.

Un athée, de même mais dans un sens contraire, ne viendra professer sa foi que sur la certitude d'un Univers né du hasard, certitude qui n'existe que dans son esprit.

Au final, aucun des deux n'aura fait usage d'une raison objective, ne pouvant que tendre à la plus grande humilité par rapport à un mystère inatteignable pour le cerveau humain, du moins jusqu'à preuve du contraire. Ce ne seront que spéculations reposant sur du vent, donc du blabla.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Un athée, de même mais dans un sens contraire, ne viendra professer sa foi que sur la certitude d'un Univers né du hasard, certitude qui n'existe que dans son esprit.

Au final, aucun des deux n'aura fait usage d'une raison objective, ne pouvant que tendre à la plus grande humilité par rapport à un mystère inatteignable pour le cerveau humain, du moins jusqu'à preuve du contraire. Ce ne seront que spéculations reposant sur du vent, donc du blabla.

Ca dépends sur quoi repose les certitudes de l'athé...

Si ce n'est que sur sa propre intuition, en effet ca repose bien "sur du vent", et son point de vue n'est pas plus valable que celui d'un religieux. En revanche, lorsqu'il s'appui sur des éléments scientifiques faisant l'unanimité, et quand bien même la théorie proposée ne soit pas démontrée, on peut tout de même considérer que son raisonnement repose sur des bases un peu (beaucoup?) plus solides...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Ya des bases solides pour l'athéisme ? ça ne peut reposer sur rien d'autre que ta propre certitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Tout a fait, c'est bien pour ca que j'ai dit que cela dépendait de ce sur quoi l'athé se base pour privilégier l'inexistance d'un dieu quelconque... En gros j'estime qu'un point de vue reposant sur la science est disons plus crédible qu'un point de vue purement religieu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Mouais, pourquoi pas.

Je ne me repose pas sur la science pour dire que je ne crois pas, mais sur ma vision du monde dans laquelle le divin n'a pas de place. ça ne se limite pas à la science.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Oui bien sur ca se limite pas a la science (la démonstration de davoust est pas trop mal je trouve ;) )... Je trouve simplement que l'athéisme peut se trouver des bases bien plus solides, notamment à travers la science, par rapport aux thèses soutenues par les différentes religions existantes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Mouais, pourquoi pas.

Je ne me repose pas sur la science pour dire que je ne crois pas, mais sur ma vision du monde dans laquelle le divin n'a pas de place. ça ne se limite pas à la science.

votre vision du monde se limite à quoi alors ?

Pas de vision scientifique ni religieuse.... il reste donc la vision philosophique... mais comme vous aviez acrit que cela vous saoulait...

Pourriez-vous nous dire comment vous voyez le monde alors.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Comme ça :

Voilà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Je comprends mieux en effet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

nihilisme ça vient de nihil et ça veut dire "rien". Je vois mal comment etre plus explicite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

C'est une base trés peu solide si je puis me permettre :o;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)

"syllogismes théologiques", oui bien sûr, la syllogistique était le point de référence de la scholastique!

Cet état de fait était parfaitement assumé par l'Eglise.

Cela me donne à penser qu'un athée croirait s'il bénéficiait d'une épiphanie, tandis que le croyant, lui s'en passerait.

Les athées sont-ils donc les descendants spirituels de Saint Thomas de Didymes ? ;)

Mon Dieu! A qui se fier?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant