"On embauchera plus s'il est moins compliqué de licencier"

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Entretien avec Laurence Parisot, présidente du Medef

Mme Parisot : "On embauchera plus s'il est moins compliqué de licencier"

LE MONDE | 29.08.07 | 06h35 ¿ Mis à jour le 29.08.07 | 08h49

Pour la première fois, un président de la République se rend à l'Université d'été du Medef. Est-ce le signe d'un changement fondamental d'attitude du politique vis-à-vis des entreprises ?

Nicolas Sarkozy montre qu'il est de l'intérêt de la France et des Français de réfléchir et d'agir avec les entreprises. Je souhaite que ce mouvement se décline le plus largement possible. Notre pays se portera beaucoup mieux le jour où chacun de nous comprendra l'intérêt de travailler avec l'entreprise.

Suite de l'entretien à lire ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce slogan là , je l'attendais depuis des mois , les gens en CDI sont de vilains salariés qui freinent les embauches et les français veulent éradiquer le chômage .

J'ai pas lu le lien mais la sauce sera bien celle là.

Maintenant on peut même prévoir les slogans à gogos à l'avance car c'est toujours le même tempo et la même stratégie de com.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Article intéressant au titre volontairement accrocheur. Mais en y regardant de plus près, où était placé cette phrase et en la replaçant dans son contexte:

L'employeur a besoin de moins d'incertitude sur le coût du licenciement et la durée d'une éventuelle procédure. Il faut expliquer un paradoxe apparent : on embauchera plus s'il est moins compliqué de licencier. Nous proposons de conserver les protections existantes mais d'envisager une option supplémentaire, la séparation d'un commun accord, qui inclut bien sûr le droit du salarié à l'indemnisation chômage. Chacun y trouverait son compte bien mieux que dans la logique du conflit actuelle.

C'est beaucoup moins tendancieux et beaucoup plus clair.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Replacé dans le contexte c'est plus judicieux en effet, les médias ont une tendance à l'accroche assez pénible...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Ca toujours existait les licensiement a l'amiable, mais le patron veut toujours payé moins, dans mon ancienne boite je lui est demandé de mois de salaire ( je n'etais pas sur de trouvé quelque chose apres ), il m'a rie au nez, ben il en a chié pendant 7 mois, il a quand meme cédé !!!!

Mais le but de cette demarche est de viré surtous les gens proche de la retraite pour une pré retraite, voir le plan de restructuration caché de l'entreprise EDF !!!

d'ici 7/10 ans, un effectif reduit de 50%, une entreprise eclaté en fillaile, adieu le service public !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Sarkosy voudrait faire un contrat de travail à point :plus le salarié aurait d'ancienneté dans l'entreprise et plus il lui serait accordé de garantie .

Avantage pour les employeurs : ils peuvent ejecter tout employé dans les premiéres années . Cette réforme permettrait donc de revitaliser un CNE .

En principe ce projet est à peine négociable puisque c'est une promesse.

Aux yeux du MEDEF , le risque est grand de rallumer une guerre sociale , beaucoup de petits patrons voient d'un mauvais la suppression annoncée du CDD.

Source :le canard

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Moi, je retiens surtout ses propositions en terme de retraite (auglenter le nombre d'années de cotisation et relever l'âge légal de la retraite à 61 ou 62 ans), le fait qu'elles se réjouissent de la défiscalisation des heures supplémentaires, la limitation à 50 % de l'impôt sur le revenu et la suppression de l'ISF. Il faudra qu'elle m'explique cette dame, ce qu'elle fait pour les personnes en difficulté si l'on ne prélève plus l'argent là où il se trouve ?

http://www.cepii.fr/francgraph/publication...2007/200704.htm

Tout cela est basé sur le mensonge d'une économie allemande florissante !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je crois en effet qu'il est déjà possible d'arranger un licenciement pour faute réelle et sérieuse, et d'y adjoindre un accord entre employé et patron pour les conditions de départ, afin que l'employé touche le chômage, etc ...

Bref, encore du vent ?

Dans tous les cas, je pense tout de même que la formule à retenir dans tous les cas, c'est : "On licenciera plus s'il est moins compliqué de licencier". Tout simplement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Je crois en effet qu'il est déjà possible d'arranger un licenciement pour faute réelle et sérieuse, et d'y adjoindre un accord entre employé et patron pour les conditions de départ, afin que l'employé touche le chômage, etc ...

Bref, encore du vent ?

En fait non, ça existait de manière non officielle. Ici il est question de l'inclure dans le contrat directement, ce qui éviterait bien des batailles. Mais chacun lit et conserve à l'esprit ce qui l'arrange: les phrases chocs y a que ça de vrai ces temps-ci (autant au gouvernement que dans la presse)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)

Pas de commentaires... Une question :

Le servage n'a-t-il pas été aboli par la Révolution Française de 1789 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

;) gne ?

c'est une question hors sujet ?

ou il faut y voir un rapport avec le sujet qui precede ? Si c'est le cas... juste... remets les pieds sur Terre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Madame Parisot,

Vous redeviendrez crédible, lorsque l'organisation professionnelle que vous présidez ne s'associera pas avec la FNSEA pour dénoncer une convention collective des services. En l'espéce il s'agit de la CCN des métiers de la prévention et de la sécurité et il est difficile de comprendre ce que vient faire ici une organisation agricole.

Lorsque l'on s'autorise à mettre à mal par d'aussi basses manoeuvres 17 ans de paritarisme, on devrait avoir la décence de la mettre en veilleuse.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expresion de mes salutations distinguées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)
;) gne ?

c'est une question hors sujet ?

ou il faut y voir un rapport avec le sujet qui precede ? Si c'est le cas... juste... remets les pieds sur Terre...

Je vous remercie pour la sollicitude dont vous faîtes preuve à mon égard,

cependant je vous prie de ne pas vous inquiéter outre mesure à mon sujet, mais pour l'instant, j'ai bel et bien les pieds sur terre.

Merci encore, je vous souhaite une bonne soirée. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hiram_fr Membre 1 610 messages
L'Empereur‚ 32ans
Posté(e)

"L'employeur a besoin de moins d'incertitude sur le coût du licenciement et la durée d'une éventuelle procédure. "

Mais enfin de qui se moque t'on? Il y a une multitude de motifs valables pour licencier une personne. Pour un licenciement personnel, il faut juste prouver une cause réelle et sérieuse. Messieurs les employeurs embauchez des juristes et vous n'aurez pas de problème...ou tenez vous au courant de l'évolution du droit du travail. Qu'ils ne s'étonnent pas des procès qu'ils perdent souvent devant les prudhommes. SOuvent ce sont les comptables qui rédigent les lettres de licenciements, alors sans formation juridique on ne peut s'étonner du résultat.

"Nous proposons de conserver les protections existantes mais d'envisager une option supplémentaire, la séparation d'un commun accord, qui inclut bien sûr le droit du salarié à l'indemnisation chômage."

Ca existe déjà...mais l'avantage de ce nouveau système : la séparation ne couterait rien a l'employeur ce qui est différent aujourd'hui en cas de de discussion sur un départ négocié. Et ce serait aussi au contribuable (en partie puisque les employeurs cotisent toujours...) de payer !

Modifié par hiram_fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)

... corvéables à merci ... comme sous l'ancien régime.

A part ça, comment va Louis XVI ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je crois en effet qu'il est déjà possible d'arranger un licenciement pour faute réelle et sérieuse, et d'y adjoindre un accord entre employé et patron pour les conditions de départ, afin que l'employé touche le chômage, etc ...

Bref, encore du vent ?

Dans tous les cas, je pense tout de même que la formule à retenir dans tous les cas, c'est : "On licenciera plus s'il est moins compliqué de licencier". Tout simplement.

Je connais quelqu'un qui voulait partir , elle travaillait à la fiduciére comme cadre et voulait partir , ses gosses avaient besoin d'elle , elle a négocié son départ avec son patron pour percevoir le chômage effectivement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lamyrein Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

"On embauchera plus s'il est moins compliqué de licencier". Je suis d'accord sur l'idée!

A attender des indemnités de licenciement, le chômage etc.. on fini par déprimer quand l'employeur nous pourrit la vie! quand ils ne vous inventent pas de fauses fautes! alors autant faciliter la séparation! c'est mieux pour tout le monde! et puis je dis qu'après une démission on devrait avoir le droit au chomage qu'en même! si on part en général c'est pas pour le plaisir!

Je n'ai qu'une vie à vivre! alors je préfère choisir au pire le "saut de puce"!

Cela me permet de diversifier et de perfectionner mes compétences professionnelles! actuellement je travaille en temps partagé! des postes bien ciblés après un bilan de compétence! et une expérience que je peux vendre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

A Bran ruz

A part ça, comment va Louis XVI ?

Depuis qu'il a perdu la téte dans les bras de son boureau il n 'y a plus rien à en tirer!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
... corvéables à merci ... comme sous l'ancien régime.

A part ça, comment va Louis XVI ?

Laissons mon roi tranquille, merci! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Je voudrais bien comprendre cette phrase: comment peut-on embaucher plus facilement si on peut licencier tout aussi rapidement? Quel en est le but? Si la personne n'est pas compétente des les premiers jours ça se voit.

N'est-ce pas faire du turn-over avec les salariés?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant