Restaurer l'apothéose ?

Quel statut donner à nos anciens chefs d'Etat ?   28 membres ont voté

  1. 1. Quel statut donner à nos anciens chefs d'Etat ?

    • Simple citoyen
      15
    • Simple citoyen bénéficiant de quelques prérogatives
      9
    • Ancien président conservant une immunité à vie
      1
    • Père de la Nation disposant de pouvoirs constitutionnels
      0
    • Sage suprême promis à l'apothéose à son décès
      3

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La question porte sur le statut de nos anciens chefs d'Etat, ayant incarné, lors de leurs fonctions, la France toute entière.

Ces augustes personnages, une fois leur mandat achevé, doivent-ils redevenir de simples citoyens ou bénéficier d'un statut à part. Et dans cette dernière hypothèse, quels seraient les contours dudit statut ?

Entre le système actuel de quelques prérogatives (protection policière, membre de droit du Conseil Constitutionnel...) jusqu'à la conception gréco-romaine de l'apothéose, c'est à dire la déification post mortem d'un mortel.

Ce dernier cas de figure, à l'instar de la déification des Empereurs romains, permettrait l'émergence d'un culte purement étatique, visant à renforcer la foi en la France éternelle. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Divinisons nos présidents! Faisons comme au Turkmenistan!

Gloire au Dieu-Président Saparkozy Nycolazow ! 0038.gif

Que Bouygues construise aussi un monument à sa gloire immortelle (comme elle l'a fait à Ashkabad), surmontée de son effigie en or massif!

---

Au moins, cela clarifiera leurs rôles, même si de mauvaise langues penseront sûrement le contraire... :o

A part ça, on considérait que le défunt Saparmurat Nyyazow était un des despotes les plus autoritaires de la planète, parce qu'il cumulait les fonctions de chef de l'état, chef du gouvernement, commandant suprême des armées, et chef du parti majoritaire.

Ce n'est pas chez nous que cela arriverait, car bien entendu Nicolas Sarkozy n'est ni chef de l'état, ni chef du gouvernement, ni commandant suprême de nos armées, et ni chef du plus gros parti politique français... :o

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Citoyen lambda.

Lorsque je pars en retraite ou termine un travail, je n'ai pas d'apothéose particulière, c'est cela aussi servir mon pays, c'est me donner, participer a sa vie sans attendre quoique ce soit en retour, ce qui est valable pour moi l'est également pour nos chers hommes et femmes d état, et je dirai même que parce qu'ils ont choisit de servir la France et non leurs intérets personnels ( hein?), il n'ont pas à attendre d'elle un retour particulier qui pourrait lui couter.

Je l'avais deja dis dans un autre post, les immunités et privilèges ne font pas parti de ce que j'appelerai l'égalité, un des 3 pilliers tout de même, de notre devise républicaine.

Je suis par contre tres interréssée par les arguments qui tendraient à être pour... :o

(je suis sure que t'es pour, petit schtroumpf :o )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Les Présidents ou les Monarques sont certes les premiers serviteurs de l'Etat. Mais ils sont aussi l'incarnation physique de la Souveraineté et de la Majesté dudit Etat.

Dès lors, les diviniser ne sert qu'à renforcer le caractère sacré de l'Etat et, partant, à accroitre le respect des peuples pour ce dernier. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptittom Membre 161 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

je pense qu'ils doivent redevenir des citoyens comme les autres. Certes on se doit de les traiter avec respect mais apres tout c'est comme avec tout le monde. on a tous le droit au respect. alors un mec qui a été président pendant cinq (ou sept ou plus..) ans a le meme status qu'un mec qui a été ouvrier pendant quarante ans ou qu'un enfant qui vient de naitre ou qu'un ado prépubère avec la voix qui mue!!! Apres tout, on lui a déjà donné assez d'honneur en lui donnant les responsabilités qu'il voulait!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Les Présidents ou les Monarques sont certes les premiers serviteurs de l'Etat. Mais ils sont aussi l'incarnation physique de la Souveraineté et de la Majesté dudit Etat.

Dès lors, les diviniser ne sert qu'à renforcer le caractère sacré de l'Etat et, partant, à accroitre le respect des peuples pour ce dernier. :o

C'est sûr que le président des Etats-Unis d'Amérique n'aurait plus qu'à bien se tenir! :o

Avoir la possibilité de serrer la main à ... à un DIEU! prosterne.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Les Présidents ou les Monarques sont certes les premiers serviteurs de l'Etat. Mais ils sont aussi l'incarnation physique de la Souveraineté et de la Majesté dudit Etat.

Dès lors, les diviniser ne sert qu'à renforcer le caractère sacré de l'Etat et, partant, à accroitre le respect des peuples pour ce dernier. :o

C'est sûr que le président des Etats-Unis d'Amérique n'aurait plus qu'à bien se tenir! :o

Avoir la possibilité de serrer la main à ... à un DIEU! prosterne.gif

La canonisation de Saint Louis sous Philippe le Bel a répondu à un objectif politique similaire. Le prestige des Capétiens, possédant dans leurs rangs un saint, était incommensurablement plus grand que celui des dynasties n'ayant pas cette particularité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptittom Membre 161 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)
Les Présidents ou les Monarques sont certes les premiers serviteurs de l'Etat. Mais ils sont aussi l'incarnation physique de la Souveraineté et de la Majesté dudit Etat.

Dès lors, les diviniser ne sert qu'à renforcer le caractère sacré de l'Etat et, partant, à accroitre le respect des peuples pour ce dernier. :o

C'est sûr que le président des Etats-Unis d'Amérique n'aurait plus qu'à bien se tenir! :o

Avoir la possibilité de serrer la main à ... à un DIEU! prosterne.gif

D'ailleurs je monte une secte qui prone l'élévation au rang de dieu absolu de Notre grandeur sérénissime Nicolas 1er! Gloire à Nico, gloire à Nico!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
D'ailleurs je monte une secte qui prone l'élévation au rang de dieu absolu de Notre grandeur sérénissime Nicolas 1er! Gloire à Nico, gloire à Nico!!!

Blasphême!

C'est Sarközy de Nagy-Bocsa 1er qu'il faut vénérer, et non Nicolas 1er...

On ne parle pas d'un Dieu au travers d'un diminutif familier, petit profanateur!

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptittom Membre 161 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)
D'ailleurs je monte une secte qui prone l'élévation au rang de dieu absolu de Notre grandeur sérénissime Nicolas 1er! Gloire à Nico, gloire à Nico!!!

Blasphême!

C'est Sarkozy 1er qu'il faut vénérer, et non Nicolas 1er...

On ne parle pas d'un Dieu au travers d'un diminutif familier, petit profanateur!

Mea culpa!! Je me repends!! J'espere ne pas avoir offensé notre dieu!!

je déposerais une offrande ce soir apres avoir travailler plus (en espérant gagner plus :o )!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Auguste avait saisi l'importance du fondement charismatique du pouvoir. C'est pourquoi il admit que sa personne reçût les honneurs divins mais dans la mesure seule où une même communauté religieuse engloberait et sa personne et la déesse Rome. "La personne divine impériale devait se fondre dans l'idée de Rome et en renforcer l'éclat" comme le note Michel Humbert.

N'est ce pas un merveilleux et sage système ? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Quel passéiste tu fais petit schroumpf :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Ta vertu catonienne est-elle plus moderniste ? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

:o

tu m'agaces :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

D'abord, je m'interroge. Un ancien président de la république peut il redevenir un citoyen lambda ?? Au vu de tous les réseaux dont il dispose, toutes les relations, toutes les amitiés et les copinages, je crois qu'il est inutile d'en rajouter. :o

Le prestige ? Pourquoi pas si ça ne reste que moral et si c'est justifié mais très risqué à l'heure où on idolâtre plus vite des personnes que des institutions !

Une déification ?? On avait bien séparé le pouvoir et le clergé, non ?? ;)

Redonner du crédit au pouvoir, l'argument me semble un peu léger et surréaliste. Les mentalités ont changées.

Cela dit, la starification à l'américaine, le political-show, semble entrer dans les moeurs.

Sic transit gloria mundi...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Je suis pour qu'ils redeviennent simples citoyens: leur tâche au sommet de l'état est terminée alors qu'ils rentrent dans le rang comme tout un chacun

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Il me semble qu'un ancien président français à déjà des privilège non ?

Comme voiture avec chauffeur à vie.

Membre du conseil constitutionnel

Après je ne m'en souvient plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Je pense qu'en dehors d'un certain confort matériel (résidence, chauffeur et rente) en remerciement des services accomplis,

je suis contre toute sacralisation du pouvoir, notamment d'immunité contre certaines poursuites,

les anciens présidents n'ont pas de compte à rendre qu'à "Dieu" mais aussi aux citoyens.

Cette responsabilité post mandat peut seule assurer la modération et la légalité des actes du Président de la république (d'ailleurs l'immunité du Président pour les actes accomplis lors de son mandat me pose problème).

Cette sacralisation viendrait, d'ailleurs, en contradiction avec le Droit International qui tend à soumettre à la Justice d'anciens Présidents de Pays étrangers (Noriega, Pinochet...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)

Je pesne qu'un ancien chef d'état devrait bénéficier du respect accordé à son ancienne fonction à la seule condition qu'il travaille bénévolement au moins huit heures par semaine aux Restaurants du Coeur. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acidule Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚ 84ans
Posté(e)

Pourquoi se poser la question le la "déification" du chef de l'état.

Comme a dit Lev chjestov dans "L'apothéose de l'inconsistant" (essai de reflexion adogmatique)

"Les métaphysiciens sont beaucoup plus obsédés par le besoin de se persuader de l'existence de Dieu que par son Existence à proprement parler"

Autrement dit, "cause toujours"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant