expression

Destiny-Hope Membre 16 791 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

expliquez le sens des expressions,pas sérieusement bien sur

ex:Couper les cheveux en quatre, il y a longtemps les cheveux poussaient tres vite,alors quand on voulait les raccourcir il fallait les couper 4 fois de suite

on ne disait pas se couper les cheveux,mais se couper les cheveux en 4

(bon ,l'exemple est pas terrible)

Se crêper le chignon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

bbcasual Membre+ 24 351 messages
non, rien....‚ 41ans
Posté(e)

En fait c'est une expression bretonne... En fait quand les bigouden se disputait violement, elles se jetaient des crèpes à travers les cuisines... d'ou la création du verbe "Créper" Le chignon est en fait l'endroit que l'on visait lors du lancé de crèpe...

On voyait facilement à la sortie des cuisines les bigouden s'étant engueulée ayant chacune de la crêpe sur le chignon...

un tien vaut mieux que deux tu l'auras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Destiny-Hope Membre 16 791 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

c'est une expression qui a été déformé,normalement on dit:un chien vaut mieu que 2 tuyaux de rats

c'est un enfant qui voulait un chien et ses parent ne voulaient pas,ils lui ont di tu ne prefere pas des rats il y en a un plein tuyau dans le jardin

il a répondu:un chien vaut mieu que 2 tuyau de rats (comme il avait un cheveu sur la langue,personne a compris ce qu'il avait dit)

tu ne paie rien pour attendre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MrLover Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

c'est les femmes qui disent ça, pas très satisfaite par leurs conjoints

"vaut mieux tard que jamais"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bbcasual Membre+ 24 351 messages
non, rien....‚ 41ans
Posté(e)

Expression féminine trés connue de nombre de maris... Trés en vogue sur l'oreiller... Elle a été ensuite reprise par les hommes en réponse à la question "tu me fais un bébé"

Tirer des plans sur la comète

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MrLover Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Pratiquée par les scientifiques de la Nasa, cette pratique permet de "descendre" une comète qui se dirige vers la terre et donc sauver l'humanité.

"une fois n'est pas coutume"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Cette expression a été déformée, à l'origine c'état les missionnaires qui disaient pour convaincre les indigènes d'adhérer au catholicisme : 'venez tous les dimanches à la messe et vous y prendrez goût, une foi naît par coutume'.

Ca ne mange pas de pain

Modifié par Chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Destiny-Hope Membre 16 791 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

c'est simple,c'est un guide de zoo qui faisait visiter et un petit enfant lui demanda s'il pouvait donner du pain aux lions

il lui répondit: non,ça ne mange pas de pain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Cette expression est née de la bouche d'un seigneur qui employait pour labourer ses terres des paysans anorexiques. Un jour, il vanta la qualité de sa main d'oeuvre à un seigneur voisin en ces termes : " Ah bein dis donc ! Ces mecs-là, hein, ça trime comme des mules toute la maudite journée et en sus, ça ne mange pas de pain ! "

On a gardé la fin de sa tirade.

"Faire deux poids, deux mesures."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bbcasual Membre+ 24 351 messages
non, rien....‚ 41ans
Posté(e)

Ca vient d'un tailleur pour dame... il s'est apperçu que plusieur de ces clientes avait une poitrine désisquilibrée donc deux poids... il annonçait à chaque fois.. 2 poids, 2 mesures son travail n'en était que plus long....

N'y voir que du feu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Cette expression a un double sens et a été rapportée par le seul gars qui est revenu de l'enfer, ou il n'a vu que des flammes et des morts (feu Pierre, feu Paul, feue Marie etc..)

prendre son mal en patience

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

"Prendre en patience" signifiait dans le langage médical du moyen-âge "prendre quelqu'un comme patient, dans sa clientèle". A l'époque, beaucoup de curés étaient aussi médecins et c'était le cas de l'allemand Schwanzkopf. Celui-ci, on ne sait pourquoi, reçut en une année 223 cas de possédés du démon dans son officine. Il les soigna, les exorcisa et les possédés du monde entier eurent vent de son talents et vinrent par charrette chez le bon curé.

Les curés jaloux disaient qu'il avait fait un pacte avec le diable pour s'enrichir et aussi parce que ses exorcismes se passaient trop bien.

Depuis, quand on soupçonne quelqu'un d'être corrompu, on dit qu'il a pris le Mal en patience.

"Avoir le coeur sur la main"

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Lors des sacrifices, les aztèques devaient arracher le coeur d'une vierge et l'apporter au creux de leurs mains au prêtre. Il s'agissait donc d'un acte de générosité envers les dieux, d'où le sens actuel.

Avoir un poil dans la main

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Au temps des premiers hominidés, il arrivait que certains individus naissent avec la paume des mains poilues. Ces poils étaient des handicaps pour la préhension de la massue, la fermeté de la saisie des hanches de madame et en fait de presque toutes les activités nécessitant des mains.(cueillette, feu,etc..)

Les malheureux passaient pour des fainéants (à tort) au sein de la tribu.

Depuis, on a gardé cet image pour décrire les paresseux !

"Quand le chat n'est pas là, les souris dansent!"

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Encore une déformation ! A la base cette expression était utilisée dans les harems. Les femmes étaient tellement heureuses lorsque le maître de céans leur foutait la paix en allant par exemple faire la guerre (au lieu de faire l'amour, d'où une autre expression) qu'elles dansaient comme des folles : on disait donc "quand le pacha n'est pas là les souris dansent".

"boire comme du petit lait"

PS : Bécassine j'adore ton jeu ! :o:o

Modifié par Chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plimsoll Membre 4 671 messages
Terrien d'eau douce‚ 32ans
Posté(e)

Cette expression trouve son origine au XI ème siècle, dans un village du sud de la france vivait un homme difforme, si vilain qu'il avait renoncé a toute ablutions, il etait utiliser pour effrayer les enfants pas sage. Le hasard voulu qu'en plus il eu le gosier en pente et ecluse quotidiennement une barrique de vin. Les femmes en vinrent a mettre en garde leur maris de la sorte : "Attention tu te met a boire comme le petit laid !" Les siècles passant l'expression fut peu à peu déformée pour devenir "boire comme un petit laid" puis 'boire comme un petit lait" et enfin "boire comme du petit laid"

"etre rond comme une queue de pelle"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Il faut savoir que jadis les queues de pelles étaient carrées. Les hommes s'abîmaient donc les mains sur les angles lorsqu'ils travaillaient, pour se réconforter ils allaient donc le soir se défoncer à la cervoise dans les tavernes. Lors de ces libations, l'un d'entre eux émit l'idée d'arrondir la queue des pelles pour en adoucir la manipulation. On le surnomma dès lors 'queue de pelle' et l'origine est donc double : c'est Queue de pelle, rond, qui inventa les queues de pelles rondes.

"faire tintin"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plimsoll Membre 4 671 messages
Terrien d'eau douce‚ 32ans
Posté(e)

Expression d'origine dunkerquoise, un jour de carnaval, un masquelourd revenais chez lui après avoir mainte chapelles, et là ça femme l'enguirlanda pour revenir plus ivre que d'habitude. Essayant de se justifier notre bougre s'exclama :

"arrête de faire t'in......hips t'in.......hips arrête quoi"

La diablesse repris alors cette expression en dérision auprès de ses consoeurs, si bien que depuis chaque mari qui rentre morzife à le droit a cette rengaine : "arrette de faire tintin et va te baquer dans la rivière"

"Faire la fine bouche"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

La Finebouche était un fromage de chêvre assez connu jusqu'à ce qu'une année, une maladie frappe le cheptel du petit village de Bergançon.

Les paysans ignoraient la maladie de leur animaux qui se déclara après de longues semaines d'incubation. Entre temps, on avait trait et transformé le lait en fromage.

Ce cru fut particulièrement immangeable tant le goût du lait contaminé de germes mélangé à l'action des bactéries avait un goût de cadavre. Le fête annuelle des moissons-où l'on distribua la Finebouche à volonté- acheva de massacrer la réputation de ce fromage.

Des années plus tard, les mères disaient encore à leurs marmots qui ne voulaient pas manger leur potage et grimaçaient comme si c'était du caca : "Arrête de faire la Finebouche ! " qui est devenu, en sortant du village " Arrête de faire la fine bouche !"

Ps : c'est un super jeu ça !! :o Bravo, Becassine !!

"Prendre ses jambes à son cou"

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

L'origine remonte à la Rome antique, une des épreuves de sélection des gladiateurs était d'arriver à enrouler ses jambes autour de son cou. Celui qui y arrivait avait le droit de choisir le lion qu'il combattrait. Et vu qu'il était très souple, il parvenait souvent à échapper à la bête, d'où l'expression lorsqu'il gagnait : "normal, il a pris ses jambes à son cou".

"filer à l'anglaise"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant