Le mot du jour


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Et oui nous avons oublié nos mots!

Voici donc le topic qui vous fera revivre quotidiennement un mot oublié... généralement sans intérêt.

Le mot de ce 9 août 2007 :

Jacquemart : (ja-ke-mar), n. m. Ressort situé au bas de la vis du balancier à frapper les monnaies, et servant à la faire relever lorsqu'elle a pincé l'espèce ou la médaille.

Un jacquemart ou jaquemart est un automate d'art représentant un personnage sculpté en bois ou en métal qui indique les heures en frappant une cloche à l'aide d'un marteau. l'un des plus célèbres est celui de Dijon que Philippe le Hardi a volé à Courtrai et qui représente non pas un seul, mais une famille de "jacquemarts" (orig. XIIIème siècle)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Ohdaesu Membre 2 737 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je vais la ressortir demain au boulot, ça fera intelligent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

à ne pas confondre avec braquemart !

source wikipedia :

Le braquemard (aussi orthographié braquemart) est un modèle d'épée du Moyen ége courte et large a deux tranchants.

Le mot braquemard apparaît au Moyen ége et proviendrait du mot néerlandais Breecmes désignant un couteau qui serait destiné à hacher et à désherber. Ce dernier devait être ainsi robuste avec une courte lame, large et forte.

Il prend la signification d'épée dans la langue française grâce à Montaigne, dans le Journal du voyage en Italie. Ce dernier emploie le mot braquemart pour traduire l'épée des escrimeurs Allemands, le messer ou le dussack.

Extraits: Après disner nous fumes voir escrimer en une sale publicque où il y avoit une grand'presse, & païe-t-on à l'antrée, com'aus bâteleurs, & outre cela les sieges des bancs. Ils y tirarent au pouignard, à l'espée à deus mains, au bâton à deus bouts, & au braquemart ; nous vimes après des jeus de pris à l'arbaleste & à l'arc, en lieu encore plus magnifique que à Schafouse.

Par extension, le mot a servi à désigner le pénis en argotique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Allez quelques uns pour la route!

Artophage : (ar-to-fa-j'), adj. Qui mange surtout du pain.
Aumailles : (ô-mâ-ll', ll mouillées, et non ô-mâye), adj. f. plur. Bêtes aumailles, bêtes à cornes, comme boeufs, vaches, taureaux.
Assoter : (a-so-té), v. t. 1° Infatuer d'une ridicule passion 2° S'assoter, v. pr. Il s'est assoté d'une femme qui le ruinera.
écouer : (é-kou-é), v. t. Couper la queue écouer un chien.
Impéritie : (in-pé-ri-sie), n. f. Manque d'habileté. L'impéritie d'un Chirurgien. Il fit voir une grande impéritie dans cette occasion.
Galgal : (gal-gal), n. m. Morceau de pierres de 10 à 12 mètres de longueur sur 5 à 8 de largeur et 5 à 6 de hauteur qu'on trouve dans différents endroits de la France. On suppose que ce sont des tombeaux antiques élevés à la mémoire des guerriers gaulois ou romains morts dans un combat dont l'histoire n'a pas gardé de souvenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

ah j'adore les mots moi !

CUIDIER, QUIDIER

étymologie

Ce verbe est issu du latin classique cogitare, "agiter ensemble des pensées", d'où "agiter dans son esprit, penser". Il a pour doublet savant le verbe cogiter, de même étymologie, qui, devenu ironique en français moderne, a le sens de "réfléchir de manière laborieuse, souvent inefficace".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Tiens, je n'ai jamais trouvé de définition complète à l'adjectif méhaigné (méhaignée). :o Puissiez-vous m'aider !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Mehaingné, m. acut. Celuy qui est brisé et rompu de Mehaing, Qui toto corpore quassatus est adeo vt millis viribus praestet. Le Languedoc dit Magagnat, acut. Cui vires sunt effoetae nimia quassatione. Virgil. lib. 5. AEneid. Sanguis habet, frigentque effoetae corpore vires. Mehaigné de vieillesse, Quos artus quasi mola sunt attriti membraque contusa ac comminuta. Aussi le François en cette signification dit, J'ay le corps tout moulu, ou les membres tous moulus, et, je suis tout moulu de coups.

Mehaignée, f. penacut. Celle qui est affolée de mehaing

http://portail.atilf.fr/dictionnaires/onelook.htm

Voilà, t'as plus qu'à traduire :o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Oui. les définitions que j'avais étaient difforme, tortueux, malformé. Ca semble rejoindre ce que tu as trouvé. Merci ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

On s'en fout mais aujourd'hui le mot du jour sera, car il me plaît bien :

Damesillage : n.m

Qualité de demoiselle, de fille, de femme non mariée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

J'en ajoute 3 na :o

Rengréger : (ran-gré-jé .), v. a. Terme vieilli. Augmenter, en parlant du mal, des maladies.
Juc : (juk), n. m. Le bâton où perchent les poulets.
Croquembouche : (kro-kan-bou-ch'), n. m. Toute sorte de pâtisserie croquante, et, particulièrement, certains petits bonbons glacés qu'on met comme ornement sur certaines pâtisseries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Dorlotier, dorelotier : s.m

eeeeeeeeet non, ce n'est pas un charmant jeune homme qui prend soin de vous, c'est un fabricant de franges, de lacets de soie, de housses.

et toc belizarius ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

haaan :o

Arrête de me Levrauder : (le-vrô-dé), v. t. Poursuivre quelqu'un comme un lièvre. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

:o

Que veux-tu, j'aime bersoier : v. Chasser :o

Modifié par Chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Arrière, vile Haridelle : (ha-ri-dè-l'), n. f. 1° Terme familier. Mauvais cheval maigre 2° Fig. et par mépris. Femme grande, sèche et maigre, dont l'extérieur est désagréable. :o

Oh le mot n'est pas très gentil, je me comporte comme un Pacant : (pa-kan), n. m. Terme vieilli de mépris. Un rustre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
Arrière, vile Haridelle : (ha-ri-dè-l'), n. f. 1° Terme familier. Mauvais cheval maigre 2° Fig. et par mépris. Femme grande, sèche et maigre, dont l'extérieur est désagréable. ;)

:o:o ! Je SUIS grande et plutôt maigre c'est trop bon !! :D

Quand même, tu me correchies :

Correchier : v. Le sens le plus courant du verbe est celui d'« irriter vivement », « fâcher », « courroucer ». Ce sens de "mettre en colère" a également pu glisser légèrement vers l'idée de chagrin, et ce verbe pouvait également signifier au Moyen ége "affliger, faire de la peine"

et je ne peux que m'entroignier : v. 13e, moquer (se), mépriser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Destiny-Hope Membre 16 791 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

Petafiner :mourir

Bazeuille :fou

Arpions :orteils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Valdrague : (EN) (val-dra-gh'), loc. adv. En mauvais ordre, précipitamment.

étique : (XVe) Cour. D'une extrême maigreur.  cachectique, décharné, desséché, squelettique. Il est devenu étique. « Des chevaux étiques près d'expirer sous les coups » (Rousseau).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant