Le pouvoir marocain lance une offensive contre la presse


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Le pouvoir marocain lance une offensive contre la presse

LE MONDE | 09.08.07 | 16h07 ¿ Mis à jour le 09.08.07 | 16h08

A un mois des élections législatives marocaines, le palais royal semble déterminé à rappeler que la liberté de la presse a des limites. Ahmed Benchemsi, le jeune directeur (33 ans) de deux magazines réputés, Tel Quel (20 000 exemplaires en moyenne, francophone) et Nichane (20 000 exemplaires, arabophone), risque d'en faire les frais, comme, avant lui, l'équipe du Journal Hebdomadaire.

Benchemsi comparaîtra en justice le 24 août. Ce journaliste à la plume brillante et irrévérencieuse a été inculpé, le 6 août, de "manquement au respect dû à la personne du roi". Il risque jusqu'à cinq années de prison.

Suite à lire ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Je croyais que l'air Hassan II etais fini !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Le Maroc n est pas une démocratie donc tout est possible.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Disons que qu'au maroc les gens ne savent pas faire les choses en douce, s'est tous mais qu'est ce qui change des autres pays ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Disons que qu'au maroc les gens ne savent pas faire les choses en douce, s'est tous mais qu'est ce qui change des autres pays ?

la liberté de s'exprimer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Avec un partis islamiste qui gagne du terrain il convient au roi de faire attention a ce qui ce dit et souvent la censure qu il exerce est faite pour que justement il n apparaisse pas faible ce qui renforcerait ce dit partis.

Bref tout est complexe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MrLover Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

C'est vrai que c'est pas une façon très démocratique de traiter les choses.

Maintenant, j'ai lu l'article, et étant marocain, c'est pas tellement l'atteinte à la personne du roi qui dérange, mais le style avec lequel l'article à été écrit. J'avoue (même si je ne défends personne) que c'est très très provoquant. Ca ne mérite aucunement la prison certes mais faut pas trop utiliser la "liberté d'expression" à des fins autres que d'informer: L'article n'a aucun but informatif, il fait passer le Roi pour un charlatan et les marocains pour des cons... et ça c'est pas très élégant venant de quelqu'un qui à une maitrise de la Sorbonne et diplomé de Sciences-Po.

Et pour parler démocratie, personnellement je ne connais aucun pays où la Démocratie de Montesquieu reigne.

Il y'a des affaires similaires un peu partout dans le monde, la dernière étant celle du journaliste espagnole qui risque aussi la prison pour avoir représenté en couverture le prince Felipe et son épouse en train de faire l'amour, faisant dire au prince : "Tu te rends compte ? Si tu tombes enceinte, je n'aurais jamais été aussi près de la sensation de travailler de ma vie !"

Tout ça pour dire que l'époque Hassan II est bien révolue, qu'ont est loin de la vrai démocratie et liberté de la presse (comme dans plusieurs puissances mondiales) et que faut pas trop avancer et dire des choses ("les gens ne savent pas faire les choses en douce") quand ont connait pas réellement ce qui ce passe... l'affaire est un peu (même beaucoup) plus compliqué qu'elle en a l'air et dépasse la simple affaire de censure et du règlement de comptes.

Modifié par MrLover

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
luce Membre+ 16 596 messages
Rabat joie‚ 33ans
Posté(e)
Le Maroc n est pas uen démocratie donc tout est possible.

t'as lu ça où? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Le pouvoir marocain lance une offensive contre la presse

A un mois des élections législatives

ça veut dire quelque chose quand même non ? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MrLover Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Heu.. lol, tu sais qu'un roi n'est pas voté ? donc c'est quoi le rapport et l'intérêt qu'à le "pouvoir" à censurer certaines choses ?

L'article du monde, d'ailleurs, commence bizarrement en disant ça, je vois pas le rapport.

Modifié par MrLover

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Si El Hima est premier ministre, alors oui nous ne sommes pas une démocratie.

Bon j'vous donne le topo: il y a quelques jours Foud El Hima (le numéro deux officieux du royaume) a démissionné de son post, il a déja choisi un parti pour se présenter aux élections ... quel que soit ce parti il y a de fortes chances qu'il gagne les élections et qu'El Hima devienne premier ministre.

Si ce scénario se concrétise, c'est que nous ne vivons pas dans une démocratie et que les élections ont été truquées pour éviter que le PJD ne devienne trop puissant.

Et je pluissoie totalemet, mais totalement Mr Lover, autant "Le Journal Hebdo" avait été poursuivi injustement parce qu'il avait douté de la partialité de l'ESIC (ce dernier avait pondu un dossier trop pro-marocain sur la question du Polisario pour être objectif), autant TelQuel est habitué à mettre les pieds dans un nid de vipéres ...

C'est certes désolant pour la liberté d'expression, mais Benchemsi (le rédacteur en chef de TelQuel) n'est pas la victime qu'il voudrait faire paraître.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MrLover Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Exact, entièrement d'accord. Par contre ont ne peut jamais savoir si les élections on été truqués ou pas (comme dans pleins d'autres pays) ce qui est différent ici c'est pas la truquage pur et simple qu'on pratique, c'est la manipulation non pas des gens mais des mentalités et ça passe par plusieurs choses (notamment les revues satiriques comme Nichane, celle pour laquelle Benchamssi risque la prison, même si TelQuel son autre revue francophone reste excellente!)...

Donc pour résumer chacun tire les ficèles de son coté, avec les moyens de bords qu'il a... mais ce que Benchamassi n'a peut être pas compris, c'est que c'est dur de faire face à des gens comme El Hima justement, sans parler du Roi...

Et puis franchement, si les élections sont guidée (pour ne pas dire truqués) pour éviter qu'un partie islamiste (extrémiste?) prenne le pouvoir... on ne peut qu'être d'accord. Bref, le Maroc c'est compliqué!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
algerino777 Membre 44 messages
Forumeur balbutiant‚ 41ans
Posté(e)

le systeme politique marocain est actuellement non democratique , il faut laisser la parole aux citoyens de choisir leures responsables communaux et les député librement sans aucune pression du palais royale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MrLover Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Si vous le dites...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Le gros probléme du Maroc c est avant tout la coruption et du coup celle de ses dirigeants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ghostwac Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 23ans
Posté(e)

Ahmed-Reda-Benchemsi-1472.jpg&maxw=100&maxh=100 " />Le directeur de publication de «Tel Quel» et de «Nichane» a été convoqué par la police judiciaire une troisième fois, lundi 6 août, avant d'être déféré devant le parquet. Le rédacteur en chef de «Nichane», également convoqué, n'a finalement pas été entendu.

L'affaire de «Tel Quel» et «Nichane» débouche sur de nouveaux rebondissements. Après un interrogatoire marathon de 12 heures pendant lequel Ahmed Reda Benchemsi a été entendu par la police judiciaire, dimanche, celui-ci a été convoqué une troisième fois. Hier lundi 6 août, le directeur de publication de «Tel Quel» et de «Nichane» a été convoqué et devait se rendre vers midi à la préfecture de police.

Un jour auparavant, c'était au tour de Redouane Ramdani, rédacteur de chef de «Nichane», d'être convoqué par la police judiciaire et obligé à suspendre ses vacances en famille dans la région d'Oujda. Il s'est présenté lundi dans les locaux de la PJ vers 11h, mais on lui a signifié que le parquet a décidé finalement de ne pas recueillir ses déclarations. La police lui a demandé néanmoins de rester à sa disposition le long de l'instruction de l'affaire.

Selon des sources proches du dossier, l'imprimeur des deux hebdomadaires et le distributeur ont également été entendus par la police. En réaction à cette nouvelle affaire, le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) a appelé à un arrêt de travail d'une demi-heure aujourd'hui mardi 7 août. Un sit-in serait également envisagé devant le tribunal de première instance de Casablanca.

Pour rappel, le gouvernement avait ordonné, samedi 4 août dans la soirée, la saisie des deux dernières éditions des deux hebdomadaires. En même temps, et sur instructions du parquet général, le directeur des deux publications, Ahmed Reda Benchemsi, a été convoqué par les services de la Police judiciaire pour interrogatoire au sujet du contenu de certains articles jugés attentatoires au «respect dû à SM le Roi» et à «la morale publique». Le premier interrogatoire a duré de 18h à 2h du matin. Le lendemain, il a été convoqué pour un autre interrogatoire qui a duré de 9h à 21h.

Un communiqué du Premier ministre rendu public samedi, et relayé par l'agence MAP, invoquait ces deux dernières raisons pour expliquer la décision de saisie des numéros en question. Dans le cas de «Nichane», le communiqué de la Primature indique que le numéro 113-114 de cet hebdomadaire «a publié un éditorial et des articles comprenant des expressions contraires à la morale, qui heurtent les sentiments des musulmans et constituent, en plus, un manquement au respect dû à Sa Majesté le Roi».

Dans son dernier numéro de samedi, «Nichane» a critiqué des propos concernant la monarchie et les élections législatives du 7 septembre 2007, tenus par SM le Roi Mohammed VI lors de son discours du 30 juillet à l'occasion du huitième anniversaire de son intronisation. Dans le même numéro, «Nichane» a publié un dossier intitulé «Le sexe dans la culture islamique», illustré de tableaux de peinture et accompagné de citations d'anciens poètes et auteurs arabo-musulmans sur la sexualité. Le contenu des articles incriminés comporterait des expressions allant «à l'encontre des m¿urs et de la morale publique». En ce qui concerne le versant francophone de la publication, il est reproché à «Tel Quel» des propos constituant «un manquement au respect dû à Sa Majesté le Roi».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant