Cout d'un expert en batiment


ginka Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)

Je fais appel à vous ce soir car nous nous lançons dans l'achat de notre petit chez nous, malheureusement nous n'y connaissons rien dans le domaine du batiment, comme actuellement une maison nous plait beaucoup, mais qu'elle présente de nombreuses fissures extèrieures, nous pensions passer par un expert en batiment, cela dit, on ne connait pas du tout combien il est demandé pour une expertise avnt achat, certains d'entre vous ont-ils déjà vécu l'expérience???Merci de me faire partager votre expérience...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

RIPPERDUCK Membre 2 846 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

Certaines fissures sur les bâtiments, si elles sont impressionnantes, n'influence en rien sur la stabilité de la construction. Tous les matériaux se déforment avec la chaleur, le froid, l'hygrométrie. Les joints de dilatations sont fait dans ce sens.

Dans une maison individuelle il faut vérifier l'état de la toiture, ça ne se voit pas, et ça peut être catastrophique, de même pour les planchers.

Si les fissures sont au milieu du bâtiment : pas forcément méchant, il faut voir si le terrain n'a pas bougé? Sur une très vielle maison (+de 100ans) ça n'a pas d'influence.

Si les fissures sont autour des fenêtres, linteaux, et aux angles du bâtiment, pas bon!

La construction subie d'importants efforts de traction et de dilatations.

Dans tous les cas il faut demander conseil à des professionnels ou experts, avant un achat d'une telle importance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ginka Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)

Merci pour ta réponse!!! C'est une maison d'une trentaine d'année, par contre, ça me rassure pas car il y a des fissures (qui semblent avoir étaient "rebouchée") effectivement au niveau des fenêtres et certaines qui partent des cotés à l'horizontale.... Tu connaitrais pas le cout d'un expert, je pense que c'est obligatoire dans notre cas, au moins pour estimer le cout d'une éventuelle réparation (si ça peut se réparer....)car c'est clair qu'on a pas droit à l'erreur, vu qu'on est vraiment seul...

Modifié par ginka

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
actb Membre 629 messages
Forumeur forcené‚ 67ans
Posté(e)

bonjour,

je suis entrepreneur, pas en france ( mais je viens en juin, région centre, puis normandie , isére ... ) OU je suis je vais parfois voir des constructions dont les gens s'inquiétent , je fais ça gracieusement...., " 42 ans dans la construction , dont béton support Pyramide du louvre pour info .

Donc les fissures , obliquent tassement différentiels du sol à l'endroit des fondations, ça apparait lorsque le soubassement/ fondation repose sur un sol dont la nature demandait quelques précautions, mais bon, si la fissure oblique reste millimétrique voir dans le temps si ça bouge encore, que les fissures soient reprises c'est pas gênants ça prouve que l'on s'est interessé au probléme, ça évite à l'eau de s'y incrusté et par gêle de contribuer à avoir pire, simplement voir l'évolution, des fissures côté interieur si elle sont traversantes, vous pouvez mettre un petit dé de plâtre de cinq centimétre sur la fissure , pour voir si ça bouge encore et à quel période pluie , chaleur , car l'argile du sous sol " si évidemment votre sol est argileux" gonfle avec l'humidité et se retracte à la chaleur, si votre fondation ou et dalle au sol est posé sur de l'argile gonflante ceci explique cela.

mais a savoir qu'une fissure est pas une cata, dans la plupart des cas, il faut voir l'évolution, pour celles horizontales, si c'est au niveau d'une dalle en élévation, voir côté intérieur ce qui se passe, car il peut y avoir un vice caché par un faux plafond ou autre, si la maison à trente ans , c'est une fissure à priori du même ordre que cité précedemment, suaf si constat intérieur d'une fissure identique, si elle n'est qu'extérieure un creusement de la structure au droit de la fissure donnera une indication, parfois c'est un changement de matériaux exemple béton de dalle, puis agglomérés de ciment , tout cela est enduit d'un mortier d eciment sans que le maçon n'est fait un pontage, c'est une bande en fibre qui couvre les deux matériaux que l'on met lors de la réalisation de l'enduit par souci d'économie les maçons s'abstiennent parfois ... ça peut être un grillage dit à poule , mais ça rouille dans le temps même zingué...

Sinon, je ne vois pas hormis ce regard objectif sur la construction, de trente ans , des fissures sont souvent non préjudiciables, si vous avez des craquements sur la sructure , audible la nuit par exemple , il faudra déterminer leur provenance...

a savoir que l'humidité, le froid , le chaud provoque de la dilatation, sur les tuiles , la tôles , qu'un enduit poreux laissant pénétrer l'eau permet au coup de gelée de détruire cet enduit ... a part cela , dormez tranquille .

amicalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
daft74 Invité 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

a tout hasard, vous ne passeriez pas en Haute Savoie??? On aurait besoin de conseils...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

bonjour,

Je peux juste dire d'après ce que j'ai retenu d'une émission:

c'est absolument indispensable de faire appel à un expert pour détecter d'éventuels vices cachés, il me semble que c'est dans les 900euros, de mémoire, mais ça évite bien des mauvaises surprises

hormis les fissures normales parce qu'un bâtiment travaille, il peut y avoir des champignons qui détruisent tout (mérule, je crois), des murs humides cachés par une couche de placo+peinture, canalisations vétustes, etc etc

de toute façon, mieux vaut payer les services d'un expert que de se retrouver comme certains à devoir réemprunter pour faire des travaux non prévus sans lesquels le bâtiment est inhabitable normalement, ou pire devoir démolir parce qu'est envahi, rongé et devoir reconstruire ;)

Modifié par Nightwish

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Bonjour

je travaille dans un bureau d'études structure, et nous faisons ce genre d'expertise.

C'est pas très cher, genre moins de 1000€, et ça permet d'éviter de se retrouver avec une reprise en sous-oeuvre qui va être très couteuse.

Si déjà t'as des photos, on pourrait se faire une idée. Mais une maison de - de 30 ans avec ce genre de pathologie, ce n’est pas bon. Souvent, c'est un défaut de fondation, ou ça peut aussi être une mauvaise évacuation des eaux pluviales sur un terrain en pente qui ruine le sol. D'où le tassement différentiel évoqué plus haut.

Fissures horizontales, défaut de construction au niveau de chaînage. Mais quoi qu'il en soit, ce n’est pas normal.

Le mieux donc, c'est de faire venir un expert, qui saura vous dire quel est exactement le problème, et chiffrer la reprise des désordres. À vous ensuite de négocier le prix à la baisse pour y inclure ce coût.

Faire une procédure ensuite pour vice caché, c'est très chiant, très long, et pas forcément bénéfique.

Alors balances les photos. Si t'es sur RP, je peux t'aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MARIE-ROSE Invité 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Nous sommes également à la recherche d'un cabinet d'expertises en fissures en R.P.

Voici notre pb :

En rénovant un appartement situé au dernier étage nous découvrons 2 fissures traversantes sur chacune des façades (rue et cour) qui partent du haut des fenêtres vers le toit.

Nous avons acheté en 2004, nous avions remarqué ces fissures mais nous pensions qu'il s'agissait juste de l'enduit de façade.

C'est en enlevant lisolation intérieur que nous découvrons qu'elles sont traversantes et donc susceptibles d'évoluer et peut-être de compromettre la solidité du bâtiment.

Il s'agit d'un petit immeuble R+2 ancien (1930) possédant partiellement des fondations.

Merci d'avance pour votre aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Bonjour,

Nous sommes également à la recherche d'un cabinet d'expertises en fissures en R.P.

Voici notre pb :

En rénovant un appartement situé au dernier étage nous découvrons 2 fissures traversantes sur chacune des façades (rue et cour) qui partent du haut des fenêtres vers le toit.

Nous avons acheté en 2004, nous avions remarqué ces fissures mais nous pensions qu'il s'agissait juste de l'enduit de façade.

C'est en enlevant lisolation intérieur que nous découvrons qu'elles sont traversantes et donc susceptibles d'évoluer et peut-être de compromettre la solidité du bâtiment.

Il s'agit d'un petit immeuble R+2 ancien (1930) possédant partiellement des fondations.

Merci d'avance pour votre aide.

C'est difficile de se prononcer sans photos ni plans. Et c'est quoi, fondations partielles ? Les fissures sont elles récentes ou anciennes ?

Si les fissures ne se retrouvent pas aux étages inférieurs, on peut exclure un problème structurel lourd, genre tassement de fondations. C'est peut être un défaut de chaînage, ou aussi un vieillissement du linteau. Est il en maçonnerie, en bois, en métal ?

Au dernier niveau, on observe souvent des infiltrations par un défaut dans la couverture, provoquant des ruissellements et une ruine de la maçonnerie.

Alors si c'est ancien et stable, un rebouchage après décapage devrait suffire. Si c'est récent, il faut examiner la cause, la traiter, et reboucher.

Mais on ne peut en aucun cas délivrer d'expertise sur un simple texte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maison naintre Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

post-172078-0-96039800-1363714415_thumb.jpg

1358785391[/url]' post='7876953']

Bonjour, j'ai besoin de votre avis, j'ai vue que vous travailliez dans un bureau d'étude.

Je vous explique mon cas, nous avons acheter une maison de 1963 avec sous sol non enterré. Nous sommes en pleines rénovation depuis un an et la découverte.

Nous avons découvert un fissure apparente sur un seul côté d'un mur porteur en parpaing se trouver au sous sol, l'autre côté est également fissure en escalier sur les joints de colles mais pas au même endroit.

Première fissure : fissure d'environ 3mm partant de la chape étage qui elle était fissurée jusqu'au niveau du début de la fissure du mur porteur.

Deuxième fissure : toujours sur même mur porteur mais de l'autre côté et pas au même endroit en forme d'escalier partant d'un léger trou percer auparavant et descendant en escalier sur joint de colle.

Est ce grave car l'on dit que les fissures horizontales ou en escalier sur rang de parpaing sont dangereuses?

Merci de me donner les marches à suivre car on est un peu perdu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Bonjour,

Ce genre de fissures sur un mur porteur est symptomatique d'un tassement différentiel. Pour faire simple, le mur s'enfonce d'un côté.

Il faut en rechercher la cause, qui peut être une fondation sous dimensionnés, des infiltrations d'eau qui ruine le sol et modifient ses propriétés mécaniques, une surcharge ponctuelle appuyant plus à ce niveau (surélévation du bâtiment).

Mais comme déjà dit plus avant dans la discussion, il est impossible de donner une cause sur de simples photos. La démarche à suivre est simple, faire appel à un bureau d'étude qui établira un diagnostic, puis vous indiquera les travaux à réaliser. Un diagnostic coûte 700 €.

En espérant avoir répondu à vos attentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maison naintre Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si c'est le cas, si cette fissure ne bouge plus peut on la laissé comme ça ? Sinon à t-on un recours contre vice cacher ?

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Vous venez d'acheter ? Les vices cachés, c'et galère à gérer. Attention à ce que le vendeur n'ait pas inséré de clause spéciale...

Et il faut que la fissure fut invisible lors de l'achat, et pouvoir le prouver. Et là, c'est avocat, procédure, 5 ans et les frais...

Pour voir si la fissure est stable, mettez des plots de plâtre dessus, au début, milieu et fin de fissure, en écrivant la date dessus.

Comme ça :DG-cheminementfissure.jpg

Et puis attendre. Au moins un an pour être certain de la stabilité, à cause des variation climatiques qui peuvent jouer sur le sol, par exemple très sec l'été.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maison naintre Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ok merci pour les renseignements. Oui on vient d'acheter et on est en pleine reno et bon on fait des découvertes plus ou moins sympa. On va faire le système des plots et on verra bien.

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tom9017 Invité 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour à vous tous,

Voila je suis aussi sur le point d'acheter une maison mais celle-ci comporte des fissures à certains endroits il y en à une qui m’inquiète qui est situé dans un coin supérieur de la construction juste dans l'angle sous la toiture (voir photo).

post-174086-0-20573500-1370638435_thumb.jpg

post-174086-0-55582100-1370638784_thumb.jpg

Pouvez vous me donner votre avis concernant cette fissure.

Merci à voous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ledep Invité 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Nous avons le même genre de soucis, pour ne pas écrire un roman, je vais essayer de faire simple...

- Nous avons acheté notre maison en 2007 (plain-pied construite en 2001 - réceptionnée par un architecte DESL)

- Lors de l'achat nous voyons une fissure sur le pignon et on demande à ce qu'elle soit réparer avant la signature, indication dans le compromis et acte de vente (ce fut sans doute là notre erreur mais passons...)

- La réparation est faite facture à l'appui (un rebouchage en somme...)

- En 2010, on remarque que l'enduit de rebouchage saute...

- Début 2011, nous faisons un déclaration auprès de la dommage-ouvrage

- Fin février 2011, "l'expert" mandaté par la dommage-ouvrage passe voir la maison, 10 minutes en tout et pour tout:

Conclusion: fissure verticale le long du poteau de chainage, fissure non infiltrante (ce qui est vrai)

Fissure de chaînage liée à une dilatation des différents matériaux utilisés (parpaings, poteau béton et poutre bois charpente).

Cette fissure n'est pas préjudiciable à la structure de l'ouvrage, il n'y a pas d'impropriété à destination.

Dès sa visite, il m'avait dit que de toute façon, à partir du moment où la maison n'est pas prête à tomber et qu'il n'y a pas d'infiltration d'eau et bien on peut toujours courir...et que c'est que de l’esthétique !

- En 2012, on décide de faire intervenir des maçons pour réparer. Nous en voyons 3-4 qui n'ont pas tous le même avis sur la question, on nous dit d'abord que la pose de 4-5 agrafes devrait régler le problème.

L'un d'eux un peu plus perspicace, nous dit que ce n'est pas que ça et qu'il faut creuser un peu plus la question et qu'il y a sans doute un problème de chaînage qu'il faudra sans doute résoudre. Il nous conseille de faire appel à un expert pour regarder cela.

Nous avons les photos de la construction et ce maçon nous dit que le chainage (ceinturage) n'a pas l'air d'être fait et que le ferraillage du poteau a peut-être été fait tardivement...Il nous parle également que la toiture en fermettes et tuiles béton est peut-être trop lourde et exerce des pressions.

- On se dit que ça vaut peut-être le coup de faire appel à un expert pour y regarder de plus près avant de faire des réparations et que peut-être qu'on peut tout de même engager la responsabilité de la décennale (Le constructeur n'existe bien sûr plus...).

- La partie "expert" nous déçoit à nouveau car à part reprendre et récrire tout ce qu'on a pu lui dire, l'expert n'a pas fait grand-chose et ne conseille pas plus... Ces conclusions sont donc sans surprise: Absence de chainage en partie supérieure ceinturant l'ensemble de l'ouvrage, les murs extérieurs sont en parpaings, pas de poteaux béton armé verticaux dans les angles ni de chainage structurant en partie supérieure. Ce que le maçon nous avait dit en sommes...conclusion comme l'expert de l'assurance, c'est de l'esthétique et ça n'affecte pas la solidité.

Les mesures à prendre selon lui est de colmater à nouveau et de mettre des témoins pour surveiller l'évolution...

Bref mon roman pour:

  1. Avoir un avis sur ce qu'il y a réellement à faire (sachant qu'on aimerait également rendre aménageable les combles).
  2. Qui faut-il réellement consulté car c'est un peu la jungle pour trouver qui fait quoi.
  3. Mais également les possibilités de tout de même se retourner vers la dommage-ouvrage (finit en 2011)
  4. Ou bien encore l'architecte qui a réceptionné les travaux (car il a dû voir sur les plans ou photos que la construction n'avait pas été faites dans les règles de l'art ou du DTU)
  5. Et pourquoi pas les anciens propriétaires

Bref QUI peut nous dire et être sûr, en prenant tous les paramètres réellement en compte.

Je pense à vous PASDEPARANOIA, car vous avez l'air d'être éclairé sur la situation et pourrez peut-être nous conseiller et/ou nous donner un bureau d'étude qui tienne la route pour tout cela.

Finalement, je pense connaître les symptômes et la cause mais j'ai vraiment du mal concernant les remèdes à apporter réellement.

D'avance merci

unu2.th.jpgd6c3.th.jpgomsf.th.jpgwxrv.th.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant